Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 20:08










Dans un prêche très attendu, le guide suprême ordonne la fin des manifestations et menace ceux qui remettent en doute le résultat de la présidentielle.

 


«Le bras de fer dans la rue est une erreur, je veux qu'il y soit mis fin (…) la nation iranienne a besoin de calme», a lancé l'ayatollah Ali Khamenei, dans son prêche lors de la traditionnelle prière du vendredi à l'université de Téhéran.

Après une semaine de manifestations contre la réélection du président Ahmadinejad, le guide suprême de la révolution a menacé ceux qui remettent en doute le scrutin. Si «certains choisissent une autre voie que de participer à la fête de l'élection», l'ayatollah prévient qu'il interviendra pour les dénoncer devant le peuple. Au moins sept civils ont été tués ces derniers jours, lors de heurts en marge des manifestations.

Avant même ce sermon, les supporters de Mir Hossein Moussavi avaient annulé la manifestation prévue à l'Université, ce vendredi. Celle de samedi a d'ores et déjà été interdite par le pouvoir.

Devant des dizaines de milliers de personnes réunies à l'université de Téhéran, le numéro un du régime a également officiellement adoubé Mahmoud Ahmadinejad à la présidence, et souligné que sa victoire était «définitive», avec 24 millions de voix.

Dès samedi et la publication des résultats controversés, le très officiel guide suprême avait qualifié la réélection du candidat de l'ultraconservateur qu'il soutenait comme une «grande fête».

 

Les Etats-Unis écorchés

 

Des dizaines de milliers de personnes étaient réunies à l'université de Téhéran. Face à une marée humaine, Ali Khamenei, dont la parole est des plus rares, a balayé d'un revers de la main les accusations de fraudes et d'irrégularité.

Il en veut pour preuve le taux de participation record, officiellement estimé à 85%, une «démonstration magnifique du sens des responsabilités du peuple pour déterminer l'avenir de son propre pays». Un chiffre pourtant mis en doute puisque, selon le candidat conservateur iranien Mohsen Rezaï arrivé troisième lors du vote, la participation, atteint le seuil farfelu de 140% dans certaines circonscriptions.

Le leader suprême voit dans ce vote un «tremblement de terre politique» et «une réponse à la propagande» et «aux médias arrogants». Devant un public en pleurs, il a conclu en dénonçant l'ingérence de «certaines puissances étrangères» dans le processus électoral. Et d'écorcher les Etats-Unis : «après ce qu'ils ont fait en Afghanistan, en Iran et dans d'autres endroits du monde, ils n'ont aucune idée de ce que sont les droits de l'homme».  

Même hostilité à l'égard de la Grande-Bretagne : «Les diplomates de plusieurs pays occidentaux qui nous parlaient jusqu'ici avec un langage diplomatique ont montré leur vrai visage, en premier lieu le gouvernement britannique», a-t-il déclaré, alors que la foule criait «A bas la Grande-Bretagne».

Deux heures après la fin du sermon de Khameini, le ministère britannique des Affaires étrangères a convoqué l'ambassadeur d'Iran en signe de protestation à ces accusations.

 



Source : lefigaro.fr 19-06-2009

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens