Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 17:34








Le dalaï lama, chef spirituel en exil des Tibétains, est arrivé samedi 6 juin en France pour une visite de deux jours au cours de laquelle il a reçu, des mains de Bertrand Delanoë, le titre de "citoyen d'honneur" de la ville de Paris.

Avec ce séjour, le prix Nobel de la Paix, bête noire de la Chine qui l'accuse de séparatisme, alors qu'il affirme prôner seulement une autonomie du Tibet, achève une tournée européenne qui l'aura aussi mené au Danemark, en Islande et aux Pays-Bas.

Le dalaï lama a confié à des journalistes, à son arrivée à l'aéroport parisien de Roissy, être "honoré" par cette distinction, qui a suscité la réprobation des autorités chinoises. Pékin avait estimé fin mai qu'il s'agissait d'"ingérences dans les affaires intérieures chinoises".  

Le chef tibétain a aussi rencontré samedi après-midi des Chinois de Paris, ainsi que des parlementaires français qui soutiennent la cause du Tibet.

"Le gouvernement chinois mène une politique dure, mais le peuple chinois reste ignorant de la situation" au Tibet, a expliqué le dalaï lama.  

Depuis les émeutes au Tibet de mars 2008, "mon sentiment et mon inquiétude sont qu'une vieille nation comme le Tibet, avec son héritage et sa culture, se voit imposer une condamnation à mort", a-t-il dit.

Homme de réconciliation et de dialogue, le dalaï lama prône l'ouverture et appelle à des "relations franches et amicales entre le peuple tibétain et le peuple chinois", a indiqué le Bureau du Tibet à Paris.

 

 

Cette visite à Paris du chef tibetain intervient à un moment délicat des relations franco-chinoises.

Paris et Pékin viennent à peine de se remettre de quatre mois de "brouille" consécutifs à une rencontre en décembre en Pologne entre le président français Nicolas Sarkozy et le dalaï lama, qui avait ulcéré la Chine.

Début avril, la France et la Chine ont officiellement mis fin à ces tensions. Mais M. Sarkozy a nié l'existence d'un accord secret avec Pékin au terme duquel il aurait renoncé à rencontrer le dalaï lama en échange de la reprise d'un dialogue de haut niveau avec la Chine.

La France a cependant réaffirmé qu'elle "récuse tout soutien à l'indépendance du Tibet".

En dehors de sa réception dimanche à l'Hôtel de ville de Paris, la visite du dalaï lama ne comprenait aucune rencontre officielle. Aucun rendez-vous n'avait été prévu avec des dirigeants ou ministres français.

Cette visite est une "opportunité pour rencontrer mes vieux amis parmi les hommes politiques, les hommes d'affaires, les intellectuels, et les citoyens" français, a précisé le dalaï lama.

 

Lors de son étape danoise, le dalaï lama a été reçu par le Premier ministre Lars Loekke Rasmussen, pour un entretien "privé". Cette rencontre a conduit la Chine à menacer de nouveau les pays qui l'accueillent d'une "grave détérioration" de leurs relations avec Pékin.

 

Source : actualites.aol.fr   06-06-2009

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens