Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 11:07









Toujours prompt à fustiger le pouvoir en place, François Bayrou a été le premier responsable politique à livrer son sentiment sur l'audition, révélée dimanche par Le Parisien, d'un garçonnet de 8 ans par les gendarmes de Courdimanche (Val-d'Oise). A quelques jours du scrutin européen, le président du Modem s'élève contre les "dérives" sécuritaires du gouvernement.

 

François Bayrou n'a pas manqué de sauter sur l'occasion. Invité dimanche de Radio J, le leader centriste s'est saisi d'un nouveau cas d'audition d'un mineur de moins de dix ans par la police pour fustiger la politique de Nicolas Sarkozy et un "climat" qui, selon lui, "entraîne un certain nombre de dérives". Alors que l'opposition dénonce un virage sécuritaire du pouvoir à l'approche des élections européennes, le président du Modem a lui indiqué être "de ceux qui pensent que la sécurité doit être sereine, qu'elle sache remettre en place le fait qu'un enfant a huit ou dix ans". Un "enfant de cet âge" ne peut pas être traité de la même manière qu'"un adolescent ou un délinquant", a encore dit le troisième homme de la présidentielle de 2007. Lequel, cinq ans plus tôt, alors en campagne pour le scrutin de 2002, s'était notamment illustré en giflant un jeune ado qui tentait de lui "faire les poches" à Strasbourg...

 

Bayrou enfonce le clou

 

De retour en 2009, l'affaire commentée par François Bayrou est révélée ce dimanche par Le Parisien. Le quotidien francilien se fait l'écho de l'audition d'un enfant de 8 ans par les gendarmes de Courdimanche (Val-d'Oise). Accompagné de son père, le garçonnet a eu à répondre d'une plainte déposée contre lui par la mère de l'un de ses camarades de classe suite à une bagarre. L'interrogatoire n'a duré qu'une vingtaine de minutes et de l'aveu même du père du jeune "mis en cause", toute cette histoire "n'aurait même pas dû sortir de l'école" et se régler "entre adultes". Sauf que le cas de Courdimanche suit d'une dizaine de jours l'interpellation largement commentée de deux enfants de 6 et 10 ans devant leur école de Floirac, en Gironde (lire: Arrêtés à 6 et 10 ans). Et si, en l'espèce, les deux affaires semblent sensiblement différentes, pour François Bayrou, elles sont au contraire à rapprocher, en ce qu'elles permettent au pouvoir en place "d'appuyer sur le bouton sécurité (...) pour faire repartir la machine à donner des bulletins de vote". Des propos qui ne manqueront pas de faire réagir du côté de l'UMP...



Source : jdd.fr  31-05-2009

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens