Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 11:14




Dans ces temps difficiles ou chacun se pose des questions sur son avenir ou sur l'avenir de ses enfants, d'autres n'ont même plus ce choix là; ils vivent au jour le jour, se débattent ,avec les difficultés et "improvisent" leur vie en fonction des circonstances. D'autres encore, aidés par la chance ou par leur travail ou bien parce qu'ils se trouvent encore dans le bon créneau, parviennent à maintenir leur pouvoir d'achat, souvent avec beaucoup de mal.
En choisissant des exemples représentatifs de notre société, le site "Eco89" a eu l'idée de passer "aux rayons X" les porte-monnaies de Français, que nous cotoyons tous les jours, sans bien savoir leurs problèmes




Peter a 31 ans et est assistant d'éducation à mi-temps dans un collège près de Nice. Atteint d'une maladie génétique qui l'a rendu sourd, c'est un travailleur handicapé. Il a accepté de passer son porte-monnaie au rayon X.

 

Il voulait devenir professeur d'anglais ou d'allemand, mais ses projets ont été compromis. A 12 ans Peter découvre qu'il est atteint d'une maladie génétique orpheline, appelée neurofibromatose. Des tumeurs attaquent son système nerveux ; à 17 ans, le jeune homme perd définitivement l'ouïe.

Volontaire, il poursuit ses études. Passe son bac avec succès et enchaîne sur un BTS d'assistant de direction trilingue, une fac de droit, puis une formation d'infographie. Un parcours atypique : « Il a fallu que je réapprenne à vivre avec un handicap, après le bac. C'était difficile et personne ne m'a aidé pour que je sois bien orienté. »

Patrice, son père, témoigne : « Depuis qu'il est majeur, Peter a toujours travaillé. Il a exercé plusieurs petits boulots. Il a notamment été auxiliaire de vie scolaire auprès d'enfants handicapés pendant cinq ans. Paradoxal, puisque c'est plutôt lui qui aurait besoin d'aide ! »

 

Depuis deux ans, Peter est assistant d'éducation à mi-temps, en charge de fonctions informatiques et administratives.

 

Revenus : 1031 euros par mois

 

Peter le reconnaît, être d'assistant d'éducation est un job alimentaire : « Mon travail ne me convient pas, je fais ça juste pour avoir un salaire. Mes collègues ne fichent rien, j'ai l'impression d'en faire trois fois plus que les autres. J'ai une charge de travail assez lourde, mais ni mon  salaire ni mon statut ne suivent. »

Pour vingt heures par semaine, Peter touche 534 euros par mois.

Il perçoit également une allocation adulte handicapé (AAH) de 247 euros par mois. Le taux plein de l'AAH est fixé à 666 euros, mais il est dégressif dès lors que le bénéficiaire travaille. Peter commente, amer : « Cela nous aiderait vraiment si elle était à taux plein pour toutes les personnes handicapées, quel que soit le montant du salaire. »

Enfin, Peter touche 250 euros d'allocation de retour à l'emploi, grâce à son précédent poste d'auxiliaire de vie.

 

Dépenses : 415 euros chaque mois

 

Les revenus de Peter ne lui permettent pas d'avoir son propre logement. Il vit donc chez ses parents. Son père témoigne : « Il a essayé de prendre un appartement à Nice, à 500 euros par mois. Ça l'a mis sur la paille, payer le loyer avec son salaire était impossible. Il a tenu un peu plus d'un an, puis il est revenu chez nous. »

Frais de déplacement : 80 euros mensuels pour une moto de 125 cm3 (essence + assurance)

Courses alimentaires : environ 200 euros mensuels

Mutuelle santé : 36 euros mensuels

Forfait Internet : 30 euros mensuels

Forfait téléphone : 39 euros mensuels

« Internet et le téléphone, c'est complètement indispensable pour moi. J'ai un portable avec un abonnement SMS illimités. C'est très cher, je trouve que cela devrait être gratuit pour les malentendants. Et Internet, c'est mon principal outil de communication. »

Peter s'achète aussi deux ou trois livres par mois, soit environ trente euros de dépenses supplémentaires.

Total des dépenses : 415 euros mensuels

« Financièrement, ma situation est assez confortable, vu que je ne paye pas de loyer. Il faut être honnête, ça me permet de mettre de l'argent de côté. »

 

Le handicap et la vie professionnelle : une alliance difficile



« Le handicap est un frein dans la vie professionnelle car les entreprises sont réticentes. Elles ne sont pas toujours au courant des avantages liés à l'embauche de travailleurs handicapés.
  

Pourtant, une personne handicapée est souvent très motivée et rigoureuse dans son travail, elle veut montrer qu'elle est capable de faire aussi bien, sinon mieux qu'une personne valide.

Regardez où j'en suis à 31 ans, je n'ai eu que des contrats précaires, avec rien au bout. »

 

Peter a entamé une validation des acquis par l'expérience, pour obtenir le diplôme d'Etat de moniteur-éducateur et décrocher un travail à plein temps : « J'aimerais avoir un boulot stable, dans lequel je pourrais m'épanouir. Je n'arrive pas à obtenir une place de titulaire dans l'Education nationale. Ca fait pourtant huit ans en tout que je travaille pour eux.
Il existe un décret qui stipule que les travailleurs handicapés peuvent être recrutés par voie contractuelle et titularisés au bout d'un an. J'ai déposé un dossier l'année dernière, rien : il n'y a pas de postes. »

 

Peter a aussi d'autres projets, loin de l'éducation nationale. Il voudrait être photographe, s'associer avec un ami qui monte une boîte de production : « Peut-être que le développement de cette activité me permettra de m'épanouir. »

 

 

 

 

Source : Eco89  27-05-2009

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens