Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 11:36






A en croire les sondages, les élections européennes ne passionnent pas les Français. Il y a pourtant du monde dans les meetings, de gauche à droite. Paroles d’électeurs.

 

Dans un meeting d’Europe Ecologie

Claude, 64 ans, est venu par curiosité à Strasbourg (Bas-Rhin) pour le meeting d’Eva Joly, candidate d’Europe Ecologie en Ile-de-France : « Je suis dubitatif sur le fait que les citoyens puissent influer sur la politique européenne. Mais j’apprécie la rigueur et l’honnêteté intellectuelle d’Eva Joly. »
C’est aussi pour l’ex-juge des « affaires » que s’est déplacée Béatrice, 58 ans : « C’est la première fois que je viens dans une réunion comme celle-là. Selon ce qu’elle va dire, je pourrai envisager de voter pour sa liste. »

 

Dans un meeting socialiste

Toujours à Strasbourg, mais au meeting des socialistes Martine Aubry et Catherine Trautmann. Militantes au MJS (Mouvement des jeunes socialistes) Esther et Alice, étudiantes, ont fait quatre heures de route, depuis les Ardennes, pour « soutenir notre candidate et surtout s’opposer à la politique de Sarkozy ». Brigitte, 55 ans, et Jean-Marie, 60 ans, sont sympathisants. Lui veut « en apprendre plus sur le programme, les idées, les projets », elle ne comprend pas « pourquoi ces élections ne mobilisent pas plus ». Pour Elisabeth, 46 ans, et Chantal, 57 ans, « le vote européen, c’est plus important que le vote national ». C’est la première fois qu’elles mettent les pieds dans un meeting : « Nous sommes plutôt de gauche mais nous ne voterons pas forcément pour le PS.  Plutôt pour les Verts. On attend de voir ! »

 

Dans un meeting du MoDem



Michel Pelletier, retraité au Creusot (Saône-et-Loire), n’a pas voulu manquer le meeting de Jean-François Kahn, ancien journaliste et candidat du MoDem : « C’est un homme intelligent, dit-il. Il n’a pas profité de ce meeting pour faire de la retape pour son parti. » Sur la campagne, il est plutôt critique : « Quand on voit comment Rachida Dati a été bombardée sur la liste UMP en Ile-de-France, on se dit que l’Europe est bien loin ! »

 

Dans un meeting de l’UMP



Mathilde, 18 ans, est venue à la réunion publique UMP d’Andrésy (Yvelines) : « C’est la première fois que je vote, alors je me renseigne sur les candidats et leur programme. Mais je viens aussi pour voir et entendre Rachida Dati. Je ne suis pas UMP, mais j’aime bien sa personnalité. » Lucienne aussi est venue pour Dati : « Elle a une énergie extraordinaire. Il faut des personnalités comme elle en politique. Barnier, lui, est trop politicien. » Mais ce soir-là, les admirateurs de la garde des Sceaux seront déçus : retenue par les négociations avec les syndicats de la pénitentiaire, elle ne viendra pas et la réunion sera annulée. Quelques jours plus tard à Sannois (Val-d’Oise), Raphaël, 22 ans, militant Jeunes Populaires-UMP, est venu au meeting Barnier-Dati : « Il faut beaucoup de pédagogie pour mobiliser notre électorat. L’Europe paraît lointaine, il faut parler du fonctionnement des institutions. Là, il y a des questions-réponses avec la salle, les candidats se prêtent au jeu des photos. C’est de la proximité. »

 

Dans un meeting UMP-Nouveau Centre



A Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), Thierry, 39 ans, chef d’entreprise à Paris, forme un voeu : « Il faut que cette campagne pour les élections européennes se réveille, sinon, seuls les plus motivés iront voter, c’est-à-dire les plus extrêmes. » Or, Thierry souhaite que l’Europe avance.

 

 

 

Source : la parisien.fr   18-05-2009

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens