Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 18:06







L’INDE, la plus grande démocratie du monde, comme on a coutume de le dire, est bien loin de la France. Lancé depuis près d’un mois dans des élections législatives, cet immense pays de 1,1 milliards d’habitants et de 714 millions d’électeurs, n’attire pas la foule des journalistes européens !.. Et pourtant, l’enjeu est d’importance. Les deux grands partis traditionnels s’affrontent :  le BJP et le Congrès. Mais cette fois apparaît un Troisième Front, mené par Mayawa Kumari, l’égérie des indiens "intouchables", qui rend à peu près impossible tout pronostic sur le résultat du scrutin.  Voir notre article du 18-04-2009 "INDE : 714 millions d'électeurs, 1 mois de scrutin"

La revue Aujourd’hui l’Inde a rencontré quelques uns de ces électeurs.



Kushal Yadav est rédacteur en chef adjoint de Down to Earth, le magazine publié par le Centre pour la Science et l’Environnement (CSE), un organisme de recherche basé à New Delhi, qui milite pour les questions écologiques.  

L'écologie est t-elle un enjeu de ces élections?

Les problèmes liés à l'écologie comme les embouteillages, la pollution, la pénurie d'eau et le traitement des déchets sont de plus en plus pressants. Des problèmes locaux liés à l'environnement affectent directement le choix des électeurs. À Okhla (banlieue de New Delhi, ndlr) par exemple, les habitants réclament la construction d'un incinérateur pour brûler les déchets. Leur vote sera directement lié à cette question particulière. En zone rurale, les problèmes liés à l'écologie prennent une tournure de plus en plus politique. Au Kerala, on interdit aux pêcheurs l'accès aux côtes. En Orissa, les populations tribales s'opposent à l'implantation du groupe d'aluminium Vedanta, qui cherche à extraire du bauxite dans l'État. Ces problèmes spécifiques sont la première préoccupation de ces électeurs. Mais je ne vois pas de réél engagement de la part d'aucun des partis.

Quelles ont été les initiatives écologiques prises par les gouvernements précédents ?

Il y a eu l'Environment Assessment Act, entré en vigueur dans les années 1990, qui donnait un pouvoir décisionnaire important aux communautés locales concernant les investissements dans leur région. Il a cependant été amendé l'année dernière, donnant plus de pouvoir aux investisseurs. Quand le BJP était au pouvoir, le gouvernement a lancé un vaste plan pour lutter contre la sécheresse et les inondations qui consiste à relier les grands fleuves d'Inde. C'est un projet très controversé et contesté par beaucoup d'écologistes car tous les cours d'eau du pays sont inondés ou à sec au même moment.

Peut-on lutter contre la pollution dans les grandes villes alors que le marché de l'automobile est en plein boom en Inde, comme le montre le récent lancement de la Nano ?

Il faut préciser que la Nano est l'une des voitures qui consomme et pollue le moins. La position du gouvernement la concernant est la suivante : "On ne peut pas empêcher un Indien d'acquérir une Nano. C'est un symbole d'ascension sociale". En revanche, le gouvernement devrait investir dans un système de transports publics plus efficace. Nous ne sommes pas contre la Nano, mais le gouvernement se doit de subventionner les bus et les transports publics en général au même titre qu'il vient en aide à l'industrie automobile.

Quelles sont les questions écologiques qui devront être traitées en priorité par le prochain gouvernement ?

Pour les zones urbaines : les transports publics, le traitement des eaux et des déchets et l'infrastructure de santé publique. En ce qui concerne les zones rurales, il faut changer la politique agricole, défavorable aux petits agriculteurs, qui sont sous-payés pour leurs produits. Il faut également donner l'accès aux forêts aux populations tribales et permettre aux pêcheurs d'avoir accès aux côtes. Ces problèmes affectent les catégories sociales qui participent le plus au scrutin.

 

 

Source : Aujourd'hui l'Inde   mai 2009

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens