Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 17:40





 

 

 








Disons le tout de suite, nous n’avons pas pu assiter à cette réunion publique du Conseil Municipal pour la bonne et simple raison que nous n’avons pas été informés.


Fidèle à ses habitudes le maire continue à afficher l’Ordre du Jour 3 ou 4 jours avant la séance publique du Conseil ce qui fait que, si l’on ne passe pas à la Mairie au moins deux fois par semaine, on a toutes les chances de ne pas être au courant de la prochaine réunion.



Je répète donc ici ce que j’ai eu l’accasion de dire à Monsieur Déjean de vive voix :


·
        
Si l’on veut que le public puisse assister aux réunions de Conseil Municipal il faut qu’il soit informé au moins en même temps que les conseillers municipaux eux-mêmes c'est-à-dire une quinzaine de jours à l’avance.


·
        
Pour informer de la date du prochain Conseil Municipal il n’est pas utile d’attendre le texte définitif de l’Ordre du Jour qui forcément arrive très peu de jours avant la réunion.


·
        
Dans les communes bien organisées et qui souhaitent que les administrés participent aux activités municipales (ce qui n’est, semble-t-il, pas le cas à Montesquieu-Volvestre) le Maire fait un calendrier des réunions publiques sur 3 ou 6 mois, ou, à défaut, donne, lors de la séance du Conseil Municipal, la date de la prochaine réunion.

 

En procédant comme il le fait, malgré nos demandes réitérées, le Maire montre, à l’évidence, qu’il a bien des choses à cacher !...

 


Quoi qu’il en soit aujourd’hui 27 avril le Compte rendu de ce Conseil Municipal est déjà affiché à la Mairie. Il est vrai que, de la façon dont se passent les réunions publiques, rien n’empêche de rédiger le compte rendu avant même la réunion !..

 

Sur les quelques dix ou douze points à l’Ordre du Jour un seul mérite attention : Une convention a été signée entre la Ville de Montesquieu-Volvestre et la Pétanque Montesquivienne concernant l’achat, la remise en état et l’exploitation du bâtiment acquis par la Commune.


Comme nous l’avions dénoncé ici même, et abstraction faite de toute autres considérations, il nous semblait tout à fait anormal que la commune achète un bâtiment dédié exclusivement à une association sans que celle-ci participe, au moins symboliquement, au financement. (Voir notre article "On a pas fini d'en parler" du 30-03-2009 dans la Rubrique "Informations Montesquieu")
Je ne pense pas que la transparence sur cette affaire soit faite et c’est très dommage, mais le compte rendu stipule que l’Association financera à hauteur de 9 000 Euros et paiera les travaux d’aménagement et le raccordement téléphonique.

On se demande bien ce que devient la délibération votée au Conseil Municipal du 23 Février "Demande de Subvention auprès du Conseil Général pour l'acquisition et la rénovation d'un bâtiment "; demande de subvention faite par la commune pour une acquisition évaluée à 115 000 Euros et des travaux de rénovation estimés à 34 700 Euros HT ?


Pour couper court à tous les bruits qui circulent ici où là, les fausses rumeurs et les ont dit, nous demandons que la convention qui lie la Commune et l’Association soit rendue publique et que l’on sache, dans le détail, qui finance quoi dans cette opération. S’il n’y a rien à cacher ; qu’on le dise clairement !...


Dans le cas contraire on entendra encore ce que l’on a entendu dans les semaines passées c'est-à-dire tout et n’importe quoi !..





                                                                                     Jean Pierre Echavidre



 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens