Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 06:46








 

Le président de la "Haute autorité de la transition" malgache, Andry Rajoelina, a prêté serment samedi et, pour rassurer la communauté internationale hostile à son régime, s'est engagé à "appliquer les règles de la bonne gouvernance".

 

"Devant tout le peuple malgache et devant Dieu, je jure que je ferai de mon mieux pour faire le bien du peuple et je jure de respecter les lois en vigueur à Madagascar", a affirmé M. Rajoelina, la main droite levée, lors d'une cérémonie publique.

 

Le président de la Haute cour constitutionnelle (HCC), Jean-Michel Rajaonarivony, a poursuivi: "en conséquence nous prenons acte et vous êtes maintenant le président de la Haute autorité de la transition", et lui a enfilé une écharpe aux couleurs du drapeau malgache, blanc-vert-rouge.  

Une immense ovation s'est élevée de la foule, estimée à plus de 40.000 personnes arborant l'orange, couleur du mouvement de contestation qui, avec le soutien d'une partie de l'armée, a chassé l'ex-président Marc Ravalomanana.

 

Aucun membre du corps diplomatique n'était visible dans la tribune officielle du stade de Mahamasina.

 

M. Rajoelina, costume noir et cravate orange, a ensuite pris la parole: "nous proclamons aujourd'hui la fin de la dictature, de la gabegie dans la gestion des affaires de l'Etat, des mensonges et des fausses promesses, et de la pensée unique qui ont pendant trop longtemps étouffé la vie politique malgache".

 

Il a précisé que "la principale mission que doit accomplir le pouvoir de transition, est de réaliser en 24 mois maximum l'élaboration d'une nouvelle constitution, la mise en place d'une commission électorale complètement indépendante, d'un statut de l'opposition et de fixer les échéance électorales".

 

M. Rajoelina a annoncé sa décision "d'octroyer la grâce à tous les prisonniers politiques incarcérés dans le pays, comme à ceux en exil à l'extérieur".

 

Cette mesure pourrait concerner Didier Ratsiraka, ancien président, en exil en France et condamné à une peine de travaux forcés sous M. Ravalomanana qui lui avait succédé en 2002 après une longue crise politique.

 

D'autre part, le nouveau régime a décidé la levée du couvre-feu de 22H00 à 04h00 du matin imposé dans la capitale et sa région le 27 janvier dernier.

 

S'adressant à la communauté internationale, M. Rajoelina a promis de respecter la bonne gouvernance: "Sachez que nous voulons le changement dans la façon de gérer notre pays et que nous sommes déterminés à appliquer les principes et les règles de bonne gouvernance", a-t-il dit.  

Depuis deux jours, les condamnations pleuvent du côté de la communauté internationale qui qualifie de "non-démocratique" et "non-constitutionnelle" la prise de pouvoir de M. Rajoelina, et l'appelle notamment à organiser des élections au plus vite. L'Union africaine a suspendu Madagascar.

 

La Commission de l'Océan Indien, qui réunit les Comores, Madagascar, Maurice, la Réunion (France) et les Seychelles, a appelé samedi les acteurs politiques malgaches à "restaurer rapidement l'ordre constitutionnel" à Madagascar.

 

Un des ministres de M. Rajoelina, le ministre chargé de la Décentralisation, Hajo Andrianainarivelo, a estimé que "la transition est bien partie sur de bonne base, sans exclusion. C'est ce que Madagascar voulait depuis longtemps".

 

Une manifestation d'opposants au mode d'accession au pouvoir de M. Rajoelina, a rassemblé à Antananarivo environ 3.000 personnes qui se sont ensuite dispersées dans le calme, a par ailleurs constaté l'AFP.

 



Source : aolinformations.fr  22-03-2009

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens