Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 11:47










À l'occasion d'un déplacement à Ornans, dans le Doubs, consacré au plan de relance, Nicolas Sarkozy a fermement recadré mardi la ministre du Logement Christine Boutin. Alors que cette dernière avait promis jeudi dernier qu'il n'y aurait plus aucune expulsion locative sans solution de remplacement, le président de la République s'est inscrit en faux en ce qui concerne les mauvais payeurs. "Je ne suis pas d'accord. Si on est de mauvaise foi, si on est malhonnête, je ne vois pas pourquoi la société viendrait vous aider", a tancé Nicolas Sarkozy, ajoutant qu'il veillerait à ce que "les choses fonctionnent correctement".

"Dans une période de crise, les gens sont très attachés à la justice et ils ont raison. La justice, c'est que quelqu'un qui est honnête ne doit pas être pénalisé parce qu'il est honnête, parce qu'on serait trop indulgent avec des gens malhonnêtes", a-t-il affirmé. "C'est ça, la justice. Que chacun soit assuré que, s'il fait des efforts, il sera récompensé, mais celui qui ne fait aucun effort, il n'y a aucune raison qu'il soit récompensé sur le dos des autres. C'est très important, y compris dans les logements sociaux", a conclu le chef de l'État.

Un jugement sans appel, qui intervient alors même que l'annonce faite par la ministre n'a guère convaincu les associations de défense des mal-logés. Sceptiques, ces dernières y ont vu un risque d'extension des hébergements temporaires au détriment d'un relogement stable.



Source : lepoint.fr  18-02-2009

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens