Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 12:27










La voiture électrique à bas coût, ce n’est pas pour tout de suite. Présentée à grand renfort de publicité par Ségolène Royal et le conseil régional de Poitou-Charentes, qu’elle dirige, comme le premier véhicule écologique à 5 000 €, la petite Friendly, une citadine de trois places, propre, s’annonce plus coûteuse que prévu.

 

Un communiqué récent du fabricant, la société Heuliez, indique en effet que le prix d’achat de cette voiture écolo, dont l’arrivée sur le marché est annoncée pour avril 2010, est désormais fixé à… 12 000 €.


« Un véhicule électrique propre, novateur et bon marché ? Défi réussi. »Dans le dossier que lui consacre le site Internet du conseil régional, vidéos, interviews et slogans enthousiastes ne laissent place ni au doute ni à la prudence. L’appel à projets lancé en janvier 2008 par Ségolène Royal pour créer cette voiture écolo et à bas coût a été un succès total.

 

Le pari des 5 000 €

 

« Nous avons réussi à rassembler des équipementiers en région qui ont mis au point un véhicule propre qui coûtera moins de 5 000 € : c’était l’objectif que je leur avais fixé »,soutenait au dernier Mondial de l’auto l’ex-candidate socialiste à la présidentielle. En échange, la région Poitou-Charentes a avancé près de 2 millions d’euros d’aides et s’est engagée à passer les premières commandes. Fabriquée par un équipementier situé à Cerizay (Deux-Sèvres) au rythme de 10 000 véhicules par an, la voiture est d’abord destinée aux collectivités locales. Pour être vendue dans un deuxième temps aux particuliers.

Cinq mois après sa présentation en fanfare au Mondial, une chose est sûre : la Friendly, l’un des trois prototypes soutenus par le conseil régional et, surtout, le premier proposé à l’achat (on peut déjà la commander), aura beaucoup de mal à rester sous le plafond des 5 000 €. Jeudi dernier, Heuliez a lancé sur Internet la préréservation du nouvel engin et précisé son prix « très attractif » : 12 000 € HT soit 14 300 € TTC. Près de trois fois plus que l’objectif fixé par Royal ! La faute à « des coûts de fabrication plus élevés que prévu », avance Jean Grellier, député PS et ex-maire de Cerizay. « Fabriquer une voiture électrique à 5 000 € qui puisse aller partout, en sécurité, c’est impossible aujourd’hui », explique cet ancien vice-président du conseil régional chargé des questions économiques.


Malgré ce dérapage, l’entourage de Royal plaide la bonne foi et dément toute imprudence. « Le prix indiqué ne tient pas compte des aides de l’Etat et intègre le coût des batteries »,justifie Guillaume Choisy, spécialiste du dossier au conseil régional. Une fois intégrées ces aides publiques dans le prix de vente de la Friendly, le pari des 5 000 € devrait être atteint ou presque, assure Choisy. De plus, Ségolène Royal compte sur un autre modèle, baptisé SimpliCity et fabriqué aussi localement. Présenté il y a quinze jours, « son prix de vente avoisinera bien les 5 000 € »,précise Alexandre Godin, directeur de cabinet de Royal. Il n’est pas question pour la présidente de Poitou-Charentes d’être prise en défaut sur l’une de ses priorités : la croissance verte.

 

 

Moralité : il vaut mieux tourner sept fois sa langue dans sa bouche... Et surtout il faut réfléchir. La Société Tata, indienne, annonce à grand renfort de publicité le lancement d'une voiture "classique" avec un moteur à explosion ridicule, pour le prix de 5 000 Euros en 2013. Comment a-t-on pu, un seul instant, imaginer que l'on allait pouvoir fabriquer, même en Poitou-Charentes une voiture électrique pour le même prix alors que l'on connaît le surcoût important généré par les batteries !.... A moins que la région Poitou-Charentes ne finance la différence ?



Source : leparisien.fr   15-03-2009

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens