Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 06:57














Pour ses collaborateurs, ce n’est plus un secret : Rachida Dati veut être maire de Paris. « La capitale en 2014, c’est un vrai objectif pour elle, confie un de ses proches. Elle a l’idée de conquérir l’Hôtel de Ville. » L’une des plus fidèles de la ministre de la Justice, sa conseillère Emmanuelle Dauvergne, confirme ce projet : « Elle veut s’investir à Paris, c’est ce qu’elle fait déjà dans le VII e arrondissement.

 

En effet, elle m’a confié que la mairie de Paris en 2014 l’intéresse vraiment. »

 

Une ambition que la garde des Sceaux ne souhaite pas crier sur les toits car d’autres échéances l’attendent. Numéro deux sur la liste UMP en Ile-de-France lors des élections européennes de juin, derrière Michel Barnier, elle doit d’abord mener campagne pour ce scrutin avant de nourrir d’autres ambitions. « Aujourd’hui, sa vraie priorité, ce sont les européennes », tient à préciser Emmanuelle Dauvergne. « Si elle dit aujourd’hui : je suis candidate pour la mairie de Paris, à cinq ans de l’échéance, on dira qu’elle fait des plans sur la comète et qu’elle ne prend pas les européennes au sérieux », détaille un autre membre de son entourage.

 

Alors que la droite parisienne se cherche un leader pour reprendre la mairie à Bertrand Delanoë, Dati se verrait donc bien endosser le costume du candidat providentiel. « Vous savez, ce n’est pas un hasard si lors des deux derniers Conseils de Paris, elle est intervenue sur des sujets tels que le Grand Paris et le budget de la Ville, explique un conseiller de Paris. Elle a choisi des sujets de premier plan pour s’opposer à la politique de la municipalité en place. » Analyse que rejoint le conseiller de Dati place Vendôme, Pierre-Yves Bournazel : « Elle doit faire cela échelon par échelon. Première étape : les européennes. Cela va lui permettre de voir les élus, les associations et les acteurs locaux. Les Parisiens vont se dire : la droite à Paris, c’est Dati. »

 

Mais ce plan n’est pas du goût de tout le monde. « La présidence de l’UMP Paris lui était offerte sur un plateau, critique Roxane Decorte, conseillère du XVIII e arrondissement de Paris. C’eût été un boulevard pour entrer dans Paris. On n’a pas compris pourquoi elle n’y est pas allée », conclut-elle.

 

« Sarkozy pensait que Fillon pouvait être le bon choix »

 

« Quelle que soit la candidature, elle est prématurée et ne serait pas crédible, lâche Jean-François Lamour, président du groupe UMP à l’Hôtel de Ville. Elle travaille, elle vient au Conseil de Paris, mais on va voir comment elle va gérer son emploi du temps européen.» L’Elysée, qui suit de près la question, songeait plus à François Fillon pour être le leader de la droite à Paris il y a quelques mois. « Sarkozy pensait que Fillon pouvait être le bon choix. Surtout qu’après Matignon il lui faudra un nouveau champ de bataille », détaille un proche du président. Rachida Dati, qui devra quitter le gouvernement en juin, a déjà clamé dans le passé sa volonté de jouer les premiers rôles dans la capitale.



 

Source : Le Parisien.fr  14-02-2009

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens