Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 20:29











Le président américain Barack Obama s'est démultiplié lundi 9 février pour faire adopter "immédiatement" un gigantesque plan de relance, à un moment critique pour ce projet et d'autres face à une crise économique menaçant selon lui de devenir encore plus catastrophique.

 

Moins de trois semaines après avoir prêté serment, M. Obama a repris le chemin de la campagne pour prendre à témoins les habitants d'une petite localité manufacturière de l'Indiana (nord) très durement touchée par la récession.

 

Lundi soir, après son retour à Washington, il donnait sa première conférence de presse de président dans un salon de la Maison Blanche à 20H00 (01H00 GMT mardi).

 

M. Obama payait de sa personne à un moment charnière pour le plan de relance que soutient le président. Après la Chambre des représentants il y a une dizaine de jours, le Sénat paraît devoir approuver sa propre version mardi. Restera aux deux chambres à s'accorder sur un plan de compromis, qui pourrait dépasser les 800 milliards de dollars. Et la tâche s'annonce ardue pour tenir l'objectif de soumettre un texte à la signature de M. Obama d'ici au 16 février.

 

"Nous avons eu un bon débat. Le moment est maintenant venu d'agir. C'est pourquoi j'appelle le Congrès à adopter ce texte immédiatement", a dit M. Obama lors d'une réunion publique à Elkhart, une localité d'environ 50.000 personnes où le chômage est passé de 4,7% l'an dernier à plus de 15% aujourd'hui selon la Maison Blanche.

 

"Les atermoiements sans fin ou la paralysie à Washington devant cette crise ne feront que causer une catastrophe plus grande", a-t-il dit.

 

Pour M. Obama, élu sur la promesse du changement, il s'agit de tenir parole alors que chaque nouvelle journée apporte son lot de mauvaises nouvelles économiques. Dernière en date vendredi: la hausse du chômage, avec 598.000 emplois en moins en janvier, ce qui en fait le mois le plus destructeur depuis décembre 1974.

 

Il s'agit aussi de ne pas laisser son capital politique entamer par les accrocs de la semaine passée, le cafouillage causé par la nomination de certains responsables et la résistance bruyante de ses adversaires républicains à son entreprise pour rallier le plus grand nombre d'entre eux au plan de relance.

 

M. Obama s'était rendu à Elkhart pendant la campagne et il a dit lundi ne pas avoir oublié les histoires qu'il avait entendues alors, d'emplois perdus et de maisons saisies.

 

"Je vous ai promis alors que, si j'étais élu, je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour aider cette localité à se remettre, et c'est pourquoi je suis revenu, parce que j'entends tenir ma promesse", a-t-il dit.

 

M. Obama a rappelé la perte de 3,6 millions d'emplois aux Etats-Unis depuis le début de la crise et s'est livré à une nouvelle défense vigoureuse du plan, censé sauver ou créer trois à quatre millions d'emplois en deux ans, dont 80.000 dans l'Indiana. Il a insisté sur les mesures qui auraient un effet immédiat pour les gens d'Elkhart, en termes d'indemnités chômage, de couverture santé, de déductions fiscales.

 

Les âpres négociations entre amis démocrates de M. Obama et adversaires républicains ont péniblement abouti à un compromis sur un plan d'un montant total de 827 milliards de dollars, mais avec juste assez de soutien républicain pour que la procédure législative ne soit pas bloquée.

 

Les sénateurs devaient voter lundi sur la fin des débats, avant de se prononcer sur le texte mardi.

 

M. Obama a souligné que ce plan n'était que l'une des initiatives face à la crise. La divulgation d'un plan de sauvetage des institutions financières a été repoussé à mardi en attendant le vote du Sénat sur le plan de relance, selon le Trésor.

 

Source AOL Actualités 10-02-2009

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens