Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 07:56






Le ministre de l'Education, Xavier Darcos, annonce que son ministère va recruter 5000 agents, en emplois aidés dans le cadre du plan de relance, pour prévenir les familles de l'absence de leurs enfants, dans une interview parue le jeudi 22 janvier dans les colonnes du Figaro.
«De plus en plus d'élèves sont absents de manière régulière.
Or, tout est lié. L'absentéisme mène au décrochage, qui conduit à l'échec scolaire, lequel mine l'insertion professionnelle et sociale des jeunes», affirme-t-il dans cet entretien. «Et c'est lorsqu'un jeune n'est plus encadré, qu'il n'a plus de projet, qu'il peut être conduit à tous les échecs. L'absentéisme est un fléau, et les solutions actuelles pour y remédier ne fonctionnent pas».
«Certains établissements préviennent les parents rapidement via des SMS ou des appels téléphoniques, mais cela ne suffit pas»,
estime-t-il encore.

Aussi, 5000 «médiateurs de la réussite scolaire» seront-ils chargés de faire «l'interface  entre l'école et les parents», annonce le ministre, qui espère qu'ils seront opérationnels dès le mois de mars. Leur profil : des «personnes qui connaissent les quartiers, les familles, mais qui relèveront de l'Éducation nationale».

 

Dans 215 quartiers en difficulté, ces médiateurs auront aussi une fonction d'insertion. «C'est important," estime Darcos, "car, géographiquement, les écoles, collèges et lycées de l'éducation prioritaire sont plus touchés que les autres".






Source : leparisien.fr du 21-01-2009

 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens