Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 11:55









Les sénateurs ont étendu, jeudi 16 janvier, contre l'avis du gouvernement, la redevance télévisée aux ordinateurs, dans le cadre du projet de loi sur l'audiovisuel.


Un amendement des deux rapporteurs de la Commission des affaires culturelle, Catherine Morin-Desailly (Union Centriste) et Michel Thiollière (UMP), étendant la redevance aux "terminaux" permettant la réception de la télévision a été adopté grâce aux voix de la gauche et du centre, à l'issue d'un débat de près d'une heure. Ils ont en revanche exclu les téléphones mobiles de la redevance.


Les sénateurs ont cependant précisé qu'une seule redevance sera payée par foyer fiscal, quel que soit le nombre de terminaux possédés.


La majorité des sénateurs UMP présents dans l'hémicycle ont voté contre, estimant que c'est un "mauvais signal" donné pour le développement des ordinateurs.

La ministre de la Culture, Christine Albanel, a jugé le "concept" de terminal "assez incertain" et a renvoyé les sénateurs à "l'engagement du Premier ministre de faire un comité de réflexion sur la redevance".

"Il n'y a aucune raison plaidant pour que les Français qui n'ont pas de télévision mais la regardent sur leurs ordinateurs ne paient pas la redevance", a souligné Michel Thiollière (UMP).

"Si on ne veut pas augmenter suffisamment la redevance, alors il faut élargir l'assiette, c'est le seul moyen d'assurer le financement pour l'audiovisuel public", a plaidé Hervé Maurey (UC).

"La télévision va se trouver sur l'ensemble des supports et nous voulons des ressources pour la télévision", a renchéri Marie-Christine Blandin (Verts).

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens