Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 15:45





Ils étaient évidemment condamnés à s’entendre, les sociaux-démocrates du SPD et les conservateurs. Ils  ont finalement abouti à un accord sur la mise en place d'un second paquet de relance, lundi soir après six heures de discussions.

À l'issue d'une semaine de négociations, les frères ennemis de la grande coalition dirigée par la chancelière conservatrice, Angela Merkel, qui s'affronteront lors des élections législatives du 27 septembre, devaient annoncer leurs mesures chiffrées à 50 milliards d'euros sur deux ans et visant à stimuler la première économie européenne. Le plan doit être ratifié par le Bundestag mercredi.


Le combat contre la récession a contraint la CDU et le SPD à l'union, chacun souhaitant démontrer sa capacité à réduire les effets de la crise, à neuf mois des élections. «Le signal que nous donnons aux gens est que les responsables politiques font tout ce qui est humainement possible, a dit lundi au journal Bild Franz Müntefering, patron du parti social-démocrate, qui veut tenter de ravir la Chancellerie en septembre à la CDU d'Angela Merkel, ultrafavo­rite dans les sondages. Dans une coalition, il faut savoir faire des compromis.»


Avant même que le projet soit adopté, les médias allemands regrettaient néanmoins qu'il ait été rendu moins cohérent par les «considérations partisanes». ­Ainsi, le quotidien de centre gauche Süddeutsche Zeitung juge que «le plan donne un peu de tout à tout le monde, car chaque partie veut servir sa propre clientèle».


Il y a urgence : le chômage est reparti à la hausse en Allemagne en décembre et les commandes industrielles de la première puissance exportatrice du monde s'effondrent. La première enveloppe de mesures hétéroclites de relance, mise en place en fin d'année dernière, est depuis longtemps considérée comme insuffisante, dans et hors des frontières. Les deux partis ont finalement trouvé des compromis sur plusieurs points qui restaient en suspens. Le SPD, au départ farouchement hostile à toute baisse d'impôts, a fait volte-face en proposant un allégement du taux d'imposition pour les revenus les moins élevés. Mais il avait assorti cette concession d'une revendication : taxer plus lourdement les gros salaires. Ce dont les conservateurs, CDU et CSU confondues, ne voulaient pas entendre parler. La droite avait, quant à elle, ouvert un autre front, en évoquant la possibilité d'une renationalisation partielle des entreprises en détresse.

Jürgen Rüttgers, patron conservateur de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, proposait pour ce faire de puiser dans un fonds de 100 milliards d'euros actuellement en discussion, mais censé se borner à apporter des cautions financières aux entreprises. L'idée serait d'appliquer aux entreprises les mêmes recettes qu'aux banques, auxquelles l'État allemand a déjà promis des garanties mais aussi, au besoin, de l'argent frais.


Berlin vient ainsi de prendre 25 % plus une action de la deuxième banque allemande, Com­merzbank, en échange d'une aide de 10 milliards d'euros. Merkel souhaite faire bénéficier de ce dispositif le constructeur Opel, dont la maison mère, General Motors, est menacée de faillite. Mais les sociaux-démocrates s'étaient opposés à la mise en place d'un tel dispositif pour les secteurs automobile et sidérurgique.

 

 



Source  :  Le figaro.fr  I 13-01-2009 I

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens