Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 10:08








Le Président américain Georges W. Busch a finalement cédé. Alors que le Sénat avait, la semaine dernière, refusé l'aide de l'Etat aux constructeurs automobiles General Motors et Chrysler (voir notre article du  13-12-2008) , Georges W. Busch leur accorde une aide d'urgence de 9,4 Milliards de dollars pour GM et 4 Milliardsde dollars pour Chrysler, avec promesse d'une deuxième enveloppe de 4 Milliards de dollars pour GM en février 2009. Des sommes qui sont prises par le Président sur le "plan Paulson" destiné, initialement, au sauvetage des banques. Le président américain a justifié cette décision, sans précédent, en déclarant qu'il serait irresponsable de laisser tomber les constructeurs. "cela pourrait pousser une économie qui souffre déjà beaucoup dans une récession plus profonde et plus longue" a-t-il estimé.

Cette aide, qui sauve les deux grands constructeurs américains de la faillite, est cependant accordée à de nombreuses conditions. Les compagnies doivent, en effet, utiliser ces fonds pour devenir "viables financièrement" dans un délai fixé à fin mars 2009. Dans le détail des conditions envisagées on retrouve celles qui avaient été fixées par le Congrès : droit de l'Etat américain d'obtenir des actions préférentielles, limitation des primes aux dirigeants, pouvoir donné au gouvernement de bloquer les transactions supérieures à 100 millions de dollars ou encore interdiction de versement de dividendes tant que les entreprises seront débitrices de l'Etat.
A ces mesures déjà contraignantes, la Maison Blanche en a ajouté, plus contraignantes encore : réduction de l'endettement des entreprises de deux tiers, financement d'un fond de protection sociale des retraités sous forme d'actions, suppression de la disposition qui permet aux salariés en chômage technique de recevoir leur salaire, alignement des salaires des ouvriers et employés sur ceux des constructeurs étrangers installés au USA, en particulier les japonais.

Si avant fin mars 2009 les deux entreprises ne satisfont pas à toutes ces conditions, elles devront rembourser les sommes qui viennent de leur être allouées.

On voit bien que la faillite a effectivement été évitée mais que les constructeurs américains sont loin d'être hors de danger. Les conditions imposées, notamment celles qui concernent les salaires et l'indemnisation du chômage technique sont contestées par les syndicats et sont très dures pour les salariés. Elles devront être renégociées dès la prise de fonction de Barack Obama. Georges W. Busch a fait ce qu'il pouvait faire avec le peu de pouvoir qui lui reste !...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens