Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 décembre 2022 5 30 /12 /décembre /2022 08:00
LA MARCHE DU MONDE (2339) - JEUDI 29 DECEMBRE 2022 : Covid en Chine, Ukraine, Tempete aux USA, Lula Brésil, ....

Jeudi 29 Décembre 2022 –  Un entretien Poutine-Xi Jinping prévu vendredi par visioconférence

La Russie cherche ces derniers mois à renforcer ses liens avec l'Asie, en particulier avec la Chine, face aux sanctions occidentales prises à son encontre après son offensive contre l'Ukraine.

Les présidents russe Vladimir Poutine et chinois Xi Jinping s'entretiendront vendredi 30 décembre par visioconférence, a annoncé le Kremlin, dans un contexte de rapprochement accéléré entre Moscou et Pékin depuis l'offensive russe en Ukraine.

«L'échange de points de vue sur les problèmes régionaux les plus aigus sera très important, certains (problèmes) nous sont plus proches, la Russie, et d'autres sont plus proches de la Chine», a indiqué jeudi à la presse le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov.

 

«Véritable partenariat stratégique»

«Nos dirigeants aborderont ces problèmes dans l'esprit de notre véritable partenariat stratégique», a ajouté Dmitri Peskov, précisant que l'entretien aura lieu «en première partie de journée» à l'heure de Moscou (heure de Paris + 3). Selon Dmitri Peskov, l'échange concernera aussi «les relations bilatérales» et «la forte hausse du volume des échanges» entre les économies des deux pays.

La Russie cherche ces derniers mois à renforcer ses liens avec l'Asie, en particulier avec la Chine, face aux sanctions occidentales prises à son encontre après son offensive contre l'Ukraine. Moscou et Pékin se présentent comme un contrepoids géopolitique face aux États-Unis et leurs alliés, et ont mené plusieurs exercices militaires conjoints ces derniers mois, notamment des manœuvres navales cette semaine en mer de Chine orientale.

La Russie s'efforce aussi d'augmenter ses livraisons de gaz à l'économie chinoise, grosse consommatrice d'énergie, et a accéléré ce mouvement. En effet, depuis le lancement de son attaque militaire contre l'Ukraine, Moscou est visé par des sanctions économiques occidentales et a fortement réduit ses livraisons d'hydrocarbures vers l'Europe, se tournant vers l'Asie pour compenser.

La semaine dernière, Vladimir Poutine a officiellement lancé l'exploitation d'un vaste gisement situé en Sibérie qui doit permettre d'augmenter les exportations vers la Chine. La Russie prévoit également la construction dès 2024 du gazoduc Force de Sibérie 2 pour alimenter Pékin via la Mongolie, autre signe que la stratégie énergétique russe a bel et bien pris un tournant vers l'Est.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2339) - JEUDI 29 DECEMBRE 2022 : Covid en Chine, Ukraine, Tempete aux USA, Lula Brésil, ....

Jeudi 29 Décembre 2022 –  Les États-Unis sortent lentement de la tempête, des perturbations subsistent dans les aéroports

Les États-Unis sortaient lentement mercredi 28 décembre d'une tempête historique qui a fait au moins 59 morts, mais son impact continuait de se faire sentir dans la région de Buffalo et dans les aéroports, des centaines de milliers de passagers ayant vu leur vol annulé.

Importantes chutes de neige, vent glacial, baisse brutale des températures... Même dans les régions habituées aux hivers difficiles, les intempéries ont fait des ravages, au point que les équipes de secours se sont parfois elles-mêmes retrouvées bloquées. Le comté d'Erie dans l'État de New York, où se trouve la ville de Buffalo, près de la frontière avec le Canada, rassemble à lui seul 37 des au moins 59 décès liés à la tempête dans le pays, selon un nouveau bilan mercredi.

Des personnes sont mortes parce qu'elles n'avaient pas de chauffage chez elle par un froid polaire, d'après les autorités. D'autres ont été retrouvées sans vie dans leur voiture ou dans la rue. À Noël, le froid s'est fait ressentir à divers degrés dans une grande partie du pays, jusqu'au Texas et en Floride, peu habitués à de telles conditions météorologiques. Ces dernières s'amélioraient mercredi, avec des températures en hausse. Mais «à mesure que les températures se réchauffent, nous nous attendons à ce que la neige fonde et à de possibles inondations causées par une fonte rapide», a averti Mark Poloncarz, un responsable du comté d'Erie.

La gouverneure de l'État de New York, Kathy Hochul, a demandé aux diverses agences locales de se préparer en prévision d'«inondations potentiellement dangereuses». Pompes à eau, générateurs et sacs de sable étaient prêts à être distribués, notamment pour le comté d'Erie, selon un communiqué. Mercredi, la Garde nationale faisait du porte à porte dans les zones où l'électricité n'avait pas encore été rétablie, pour s'assurer que les habitants étaient en sécurité, a tweeté Mark Poloncarz. L'interdiction de circuler en voiture restait en vigueur à Buffalo.

Ces derniers jours, certains ont critiqué la réponse du comté à la tempête annoncée, estimant que cette interdiction aurait dû être décrétée plus tôt. «Je ne sais pas si ça aurait changé quoi que ce soit, mais c'était ma décision et j'en porte l'entière responsabilité», a réagi Mark Poloncarz.

 

Piles de valises

Dans les aéroports, notamment à Denver, Chicago et Baltimore, des perturbations subsistaient. En cause: les annulations de vols en série autour du week-end de Noël. Mais alors que le rythme de la plupart des compagnies aériennes était revenu à la normale, l'une d'elles, Southwest Airlines, continuait à faire face à la débâcle de ses services. Sur les quelque 2800 vols annulés mercredi, plus de 2500 étaient opérés par Southwest, selon le site FlightAware. Mardi soir, son PDG Bob Jordan s'est excusé dans un message vidéo. «Nous faisons tout notre possible pour revenir à la normale (...). Je suis vraiment désolé», a-t-il déclaré.

Sur CNN, le vice-président de l'Association des pilotes de Southwest, Mike Santoro, a dit sa frustration, expliquant que la compagnie pâtissait depuis longtemps d'un système informatique «largement dépassé», rendant l'organisation des vols compliquée. «Nous en avons assez de nous excuser au nom de Southwest», a-t-il dit, en appelant la compagnie à investir pour moderniser son système. «Il s'agit de la plus grande perturbation que j'aie jamais vue pendant mes 16 ans au sein de la compagnie (...). C'est gênant», a-t-il lâché.

Le ministre des Transports, Pete Buttigieg, a indiqué qu'il allait examiner de près «ce qui s'est passé avec leur système». «Bien que nous comprenions qu'il soit impossible de contrôler la météo, ici la ligne a clairement été franchie entre une situation incontrôlable en termes de météo et quelque chose qui est de la responsabilité directe de la compagnie», a-t-il affirmé à NBC.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2339) - JEUDI 29 DECEMBRE 2022 : Covid en Chine, Ukraine, Tempete aux USA, Lula Brésil, ....

Jeudi 29 Décembre 2022 –  Une joueuse d'échecs sans hijab ne représente pas l'Iran, selon la fédération iranienne

Un grand maître féminin iranien qui a participé à un tournoi international d'échecs sans le hijab obligatoire, ne représentait pas la république islamique, a déclaré mercredi 28 décembre un responsable de la fédération iranienne.

Sara Khademalsharieh, 25 ans, est apparue sans foulard lors des championnats du monde d'échecs de parties rapides de la Fédération internationale des échecs (FIDE) cette semaine, à Almaty (Kazakhstan), selon les médias.

 

«De façon indépendante»

Cette décision est considérée comme une manifestation de soutien aux manifestations qui ont lieu en Iran depuis la mort le 16 septembre de Mahsa Amini, 22 ans, après son arrestation à Téhéran pour une supposée violation du code vestimentaire strict du pays pour les femmes. «Cette joueuse d'échecs a participé à titre personnel et à ses propres frais» au tournoi, a déclaré Hassan Tamini, directeur de la fédération iranienne des échecs, cité par l'agence de presse Fars.

«Khademalsharieh n'a pas participé à ces compétitions par l'intermédiaire de la fédération. Elle est allée de façon indépendante», a-t-il insisté. Les Iraniennes sont tenues de respecter le code vestimentaire de la république islamique, principalement en se couvrant la tête, lorsqu'elles représentent leur pays lors d'événements internationaux.

«Nous ne nous attendions pas à ce que cette joueuse d'échecs fasse cela car elle avait participé aux tournois précédents dans le respect des normes», a déclaré Hassan Tamini. La photo de profil de Woman Grandmaster sur le site Web de la FIDE la montre portant un foulard bleu foncé qui ne couvre pas tous ses cheveux. Certaines athlètes sont récemment apparues dans des compétitions sans se couvrir la tête.

En octobre, la grimpeuse Elnaz Rekabi ne portait qu'un bandeau lors d'une épreuve de compétition aux Championnats d'Asie d'escalade à Séoul. Elle est revenue dans son pays comme une héroïne et une dizaine de personnes l'ont applaudie à son arrivée à l'aéroport international de Téhéran. L'athlète s'était excusée pour l'incident et avait insisté sur le fait que son foulard avait accidentellement glissé.

Le sport est devenu une arène extrêmement sensible pendant les manifestations. Plusieurs athlètes féminines de premier plan ont exprimé leur soutien à la contestation, tout comme des footballeurs masculins célèbres.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2339) - JEUDI 29 DECEMBRE 2022 : Covid en Chine, Ukraine, Tempete aux USA, Lula Brésil, ....

Jeudi 29 Décembre 2022 –  Covid-19 en Chine : Pékin interdit l’exportation de paracétamol

La Chine fait face à une explosion des contaminations de Covid-19 sur son territoire. Une envolée de cas notamment due à la fin de sa politique très stricte, « Zéro Covid » . Alors que les autorités locales ont annoncé dimanche que la commission nationale chinoise de la Santé ne publierait plus les chiffres quotidiens des cas et décès de Covid, les hôpitaux sont surchargés et les files d’attente en pharmacie s’allongent. Face à cette situation critique, un autre problème s’impose : les pénuries de médicaments. Pékin a donc réquisitionné la production de certaines entreprises pharmaceutiques et interdit les exportations.

 

Près de 1 600 usines à plein régime

Concrètement, deux médicaments sont en rupture de stock dans la plupart des pharmacies chinoise : le paracétamol et l’ibuprofène. L’AFP a contacté une douzaine de pharmacies, qui rapportent des pénuries de médicaments contre la fièvre. « On n'en a plus du tout depuis une ou deux semaines. [...] Il me reste encore quelques anti-douleurs, mais très peu », a précisé une employée à Yinchuan, dans le nord du pays.

Selon des chiffres avancés par RTL , plus de 200 000 employés travaillent 24 heures sur 24 dans près de 1 600 usines pour les produire. Au moins une douzaine d'entreprises pharmaceutiques ont été sommées par l’État de « garantir l’approvisionnement » du pays en médicaments, détaille l’AFP. Les usines chinoises tournent à plein régime depuis la résurgence de l'épidémie de Covid-19. Sinopharm est l'un des plus grands groupes pharmaceutiques de Chine. Il a dépêché des dizaines de camions depuis sa filiale du Xianjing vers Pékin, transportant ainsi 100 000 boîtes de médicaments.

D’après des informations relayées par RTL, il est désormais interdit d'exporter ces médicaments à l'étranger, notamment le paracétamol dont la Chine assure la moitié de la production mondiale. Même son de cloche, pour les tests antigéniques et les masques dont la production est là aussi réquisitionnée au profit du seul marché national. En Chine, pour éviter le marché noir, les pharmacies limitent désormais les achats au maximum quand elles sont approvisionnées et demandent aux clients de présenter une pièce d'identité.

 

Harmoniser la répartition des médicaments en France

Le président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) était l’invité de France Info ce jeudi. Philippe Besset y a annoncé des mesures concrètes afin de mieux répartir les médicaments entre les pharmacies sur tout le territoire, pour lutter contre la pénurie. Parmi elles, la tenue d'une « réunion hebdomadaire avec l'Agence nationale de sécurité du médicament et la Direction générale de la santé », sous l'égide du ministère de la Santé. La première a eu lieu ce mercredi. Il en est ressorti deux objectifs. « Nous avons 200 pharmacies en France qui préparent des médicaments, dont des antibiotiques comme l'Amoxicilline, et elles sont désormais autorisées à les délivrer à d'autres pharmacies d’officine », a indiqué Philippe Besset.

Enfin, pour lui, il est nécessaire d’harmoniser la répartition des médicaments sur le territoire français. « Nous avons permis la livraison uniquement par les grossistes répartiteurs, ce qui permet une meilleure capillarité de la distribution dans le territoire »,a-t-il détaillé. « Toutes les pharmacies françaises sont logées à la même enseigne. Ça permet, quand on n'a pas de médicaments, de pouvoir en avoir même en petite quantité le lendemain, le surlendemain ou trois jours plus tard », a conclu Philippe Besset.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2339) - JEUDI 29 DECEMBRE 2022 : Covid en Chine, Ukraine, Tempete aux USA, Lula Brésil, ....

Jeudi 29 Décembre 2022 –  Avant l'investiture du président Lula, le Brésil interdit temporairement le port d'armes dans la capitale

Par précaution avant l'investiture du président Luiz Inácio Lula da Silva, un juge de la Cour suprême du Brésil a interdit mercredi, et pendant quatre jours, le port d'armes à feu dans la capitale. Dans sa décision de justice, qui suspend temporairement les permis des propriétaires d'armes enregistrés, le juge Alexandre de Moraes indique que des « groupes terroristes financés par des magnats sans vergogne » ont commis des crimes contre l'État « ces dernières semaines », raison pour laquelle la sécurité publique devait être assurée par cette interdiction.

Toute personne portant une arme à feu dans la ville pourra, jusqu'à dimanche inclus, être poursuivie pour port illégal d'arme, est-il précisé dans ce rapport consulté par CNN . Cette injonction ne s'appliquera pas aux membres actifs des forces armées, aux policiers et aux agents de sécurité, qui seront mobilisés à « 100% » pour l'événement, a précisé à la presse Flavio Dino, le futur ministre de la Sécurité publique.

 

Empêcher Lula de prendre ses fonctions

Quelques jours auparavant, après l'arrestation par les forces de l'ordre d'un homme soupçonné d'avoir placé et possédé des engins explosifs à l'aéroport international de Brasilia, l'équipe de Lula avait elle-même demandé que soient interdites les armes à feu lors de sa montée officielle au pouvoir. Le suspect de l'attentat avorté, identifié comme étant un partisan du président sortant Jair Bolsonaro, avait déclaré aux autorités qu'il avait l'intention de « créer le chaos » afin d'empêcher le nouveau chef d’État de prendre ses fonctions.

Même si l'administration de Jair Bolsonaro a déclaré qu'elle coopérait avec son successeur pour faciliter la transition, le leader d'extrême droite n'a pas reconnu explicitement sa défaite électorale du 30 octobre. En signe de protestation, des milliers de ses partisans s'étaient rassemblés à travers le pays pour demander à l'armée d'intervenir, estimant que l'élection avait été truquée.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2339) - JEUDI 29 DECEMBRE 2022 : Covid en Chine, Ukraine, Tempete aux USA, Lula Brésil, ....
LA MARCHE DU MONDE (2339) - JEUDI 29 DECEMBRE 2022 : Covid en Chine, Ukraine, Tempete aux USA, Lula Brésil, ....
LA MARCHE DU MONDE (2339) - JEUDI 29 DECEMBRE 2022 : Covid en Chine, Ukraine, Tempete aux USA, Lula Brésil, ....
LA MARCHE DU MONDE (2339) - JEUDI 29 DECEMBRE 2022 : Covid en Chine, Ukraine, Tempete aux USA, Lula Brésil, ....

Jeudi 29 Décembre 2022 –  Mbappé, retour triomphal au Parc des Princes après une Coupe du monde pas encore «digérée»

Il n’a pas voulu s’octroyer de vacances après la Coupe du Monde. Kylian Mbappé, qui a fait son retour à l’entraînement en club quelques jours seulement après la défaite en finale au Qatar face à l’Argentine, était sur le terrain mercredi soir avec le PSG. Malgré des moments «compliqués» d’après ses propres termes en fin de match, l’attaquant de 24 ans a souhaité être présent rapidement «avec la meilleure énergie possible». Visiblement toujours en grande forme physiquement, il a offert le but de la victoire à Paris face à Strasbourg en inscrivant un penalty en toute fin de match.

 

Il répond aux insultes des Argentins

Présent face à la presse en zone mixte, il a salué la victoire de ses coéquipiers mais est également revenu pour la première fois sur l’échec du mondial. «Je pense que ça ne va jamais se digérer», a-t-il reconnu. Interrogé sur les provocations du gardien argentin, qui a enchaîné les moqueries à son encontre, «Kyks» n’a pas souhaité prendre part à la polémique. «Les célébrations, ce n'est pas mon problème. Il ne faut pas perdre d'énergie dans des choses aussi futiles, l'important pour moi c'est de donner le meilleur de moi-même pour le club». Il a ajouté avoir félicité Lionel Messi pour la victoire. Ce dernier devrait revenir à Paris début janvier. «C'était la quête d'une vie pour lui. Pour moi aussi, mais moi j'ai échoué donc il faut toujours rester bon joueur».

La Ligue 1 a repris cette semaine après une pause durant la Coupe du Monde. La seizième journée se terminera ce jeudi soir par les matchs opposant Marseille à Toulouse et Nice à Lens. Les matchs diffusés sur Amazon Prime (qui a d’ailleurs lancé cette semaine sa collection de claquettes-chaussettes aux couleurs de plusieurs clubs) reprendront ensuite dès dimanche avec plusieurs affiches attendues, dont Lens-PSG. Quant à la Ligue des Champions, objectif principal du club de la capitale, c’est le 14 février prochain que se jouera le match aller contre le Bayern Munich. Un agenda très chargé pour Kylian Mbappé. «On va attendre que Leo revienne pour qu'on puisse recommencer à gagner les matchs et marquer des buts», a-t-il commenté mercredi soir.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2339) - JEUDI 29 DECEMBRE 2022 : Covid en Chine, Ukraine, Tempete aux USA, Lula Brésil, ....

Jeudi 29 Décembre 2022 –  Snus, le nouveau frisson des jeunes : gare aux dégâts

Interdit à la vente en France, ce tabac « sans fumée » commence à avoir la cote chez les jeunes. Inoffensif pour les poumons, il n’est pas sans danger pour la santé. Tout comprendre au snus, en six points.

 

Qu’est-ce que le snus ?

Conditionné en sachets de la taille d’un chewing-gum, fournis dans des boîtes rondes estampillées de logos colorés, le snus est un tabac « sans fumée ». Plus exactement, une poudre de tabac qui a été chauffée, mélangée avec de l’eau et du sel et aromatisée pour lui donner un goût agréable. Autant de boîtes que de goûts et d’effets qui varient, selon l’arôme et la concentration de nicotine, cette molécule hyper addictive que l’on retrouve dans la cigarette.  Pour le consommer, on cale le sachet entre la gencive et la lèvre supérieure, pendant plusieurs minutes voire quelques heures.

 

Le snus est très populaire dans les pays scandinaves

En délivrant des « shoots » de nicotine dans le cerveau, ce jus de tabac est censé produire des effets relaxants. S’il est interdit à la vente depuis 1992 dans la plupart des pays d'Europe, ce tabac à sucer est très populaire dans les pays scandinaves, notamment en Suède où il est en vente libre, et promu comme une alternative moins nocive à la cigarette. Depuis 2020, il existe même le « snus 2.0 ». Très coté auprès des influenceurs et des lycéens, cette nouvelle version de snus sans tabac contient toujours autant de nicotine.

 

Un phénomène qui émerge chez les jeunes ?

A l’origine, le snus est surtout populaire chez les sportifs qui y voient le moyen de doper leur concentration. À trois jours du lancement de la Coupe du monde, alors que les Bleus s’envolaient pour le Qatar, une photo où l’on aperçoit Marcus Thuram avec ce qui semble être une boite de snus, avait enflammé les réseaux sociaux. Au point que le joueur avait republié l’image en dissimulant l’objet compromettant sous un emoji avion. Une bourde qui n’est pas passée inaperçue auprès des jeunes fans du footballeur.

 

L'académie de Créteil a recensé quatre cas de départs aux urgences

Apprécié pour son côté discret, le snus est un nouvel interdit qui semble attirer les jeunes. D’autant que le produit, non autorisé à la vente dans l’Hexagone, est accessible, en quelques clics, sur Internet. Depuis quelques mois, de plus en plus de jeunes en parlent sur les réseaux sociaux. Sur TikTok, le hastag #snus affiche plus d’un milliard de vues au compteur ! De jeunes consommateurs vantent les effets de ce tabac qui ne se fume pas, d’autres partagent leur mauvaise expérience du snus (malaises, vomissements…). Un travail d’information sur le sujet est lancé par l’académie de Créteil, selon nos confrères du « Parisien », après que « quatre situations ayant conduit à appeler les urgences » ont été recensées, entre fin septembre et mi-octobre 2022. 

 

Moins toxique que la cigarette, mais pas sans danger

La Suède, pays berceau du snus, est en passe de devenir un pays sans tabac, avec seulement 5% de fumeurs (contre 32% en France). En supprimant les effets nocifs de la combustion liés à la consommation de cigarettes, la Suède affiche le plus faible score de cancers du poumon. Le snus aurait-il sauvé les Suédois ? Ce produit ne semble pourtant pas sans danger pour la santé. La concentration en nicotine est si importante qu’elle peut provoquer des malaises. Par ailleurs, le snus est très addictif. Une étude publiée en 2020 dans le « European Journal of Sport Science » révèle que ce tabac sans fumée accroche trois fois plus rapidement à la nicotine que la cigarette. Ce qui constitue, chez les jeunes, le risque de passer au tabagisme, plus nocif.

 

Atteintes buccales et risque de cancer

L’enquête, réalisée auprès de jeunes Italiens, a répertorié diverses atteintes buccales (saignements gingivaux, décoloration de la gencive, récession gingivale, déchaussement). L’absorption de la nicotine en continu n’est pas sans danger pour les joues et les gencives. Enfin, bien qu’il épargne les voies pulmonaires, le snus ne semble pas écarter le risque de cancer. Diverses études établissent des liens entre ce produit et les cancers du pancréas, de l’œsophage ainsi qu’avec des maladies cardiovasculaires.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2339) - JEUDI 29 DECEMBRE 2022 : Covid en Chine, Ukraine, Tempete aux USA, Lula Brésil, ....

Jeudi 29 Décembre 2022 –  Israël : Benjamin Netanyahu, le «roi Bibi», de retour au pouvoir avec l'extrême-droite

Le Parlement israélien a voté sa confiance au gouvernement présenté par Benjamin Netanyahu, ce 29 décembre, avec 63 voix sur 120. C'est le gouvernement le plus à droite de l'histoire du pays, avec plusieurs ministres importants venus des rangs de l'extrême-droite.

Après une pause de près de deux ans, Benjamin Netanyahu a renoué le 29 décembre avec le pouvoir en formant le gouvernement le plus à droite de l'histoire d'Israël qui suscite déjà de vives inquiétudes.

Vainqueur des législatives du 1er novembre, Netanyahu avait présenté dans la matinée son équipe ministérielle aux députés. Il a remporté le vote de confiance par une majorité de 63 élus sur les 120 du Parlement et a prêté serment dans la foulée.

Netanyahu a notamment annoncé la nomination de l'ex-ministre du Renseignement, Eli Cohen, à la tête des Affaires étrangères. La veille, il avait indiqué que Yoav Gallant, un ancien haut gradé jugé proche du mouvement pro-colonisation en Cisjordanie occupée, obtiendrait la Défense.

La mission du gouvernement sera de «contrecarrer les efforts de l'Iran pour se doter d'un arsenal nucléaire», «d'assurer la supériorité militaire d'Israël dans la région», tout en «élargissant le cercle de la paix» avec les pays arabes, a déclaré Benyamin Netanyahu, qui doit réunir dès jeudi soir à Jérusalem son premier cabinet ministériel.

 

Des réactions d'inquiétude

Pour obtenir la majorité, Netanyahu s'est appuyé sur le Likoud mais s'est aussi allié avec des partis ultra-orthodoxes et avec l'extrême-droite, notamment Noam dont le chef ne cache pas son hostilité envers les personnes LGBTQ.

Cette position ne l'a toutefois pas empêché de nommer Amir Ohana, un député du Likoud ouvertement homosexuel, comme nouveau président du Parlement.

Néanmoins, les inquiétudes sur une radicalisation de la politique qu'il mènera à l'égard des Palestiniens et des pays arabes voisins sont fortes. A peine quelques heures après sa nomination, l'ambassadrice d'Israël en France, Yael German, annonçait sa démission, pour protester contre ce gouvernement radical.

«Votre politique, les déclarations des ministres de votre gouvernement et les intentions de législation sont contraires à ma conscience, à ma vision du monde et aux principes de la déclaration d'indépendance de l'Etat d'Israël», indique l'ambassadrice dans sa lettre envoyée au nouveau chef du gouvernement et postée sur son compte Twitter.

 

Le grand retour du chef du Likoud

Inculpé pour corruption dans plusieurs affaires, Benyamin Netanyahu avait été chassé du pouvoir en juin 2021 par une coalition hétéroclite avant de promettre un retour aux affaires.

Plus pérenne des Premiers ministres de l'histoire d'Israël - il a déjà été Premier ministre de 1996 à 1999, puis de 2009 à 2021 -, Benjamin Netanyahu se présente à la fois comme le grand protecteur de l'Etat hébreu et un «magicien» de la survie politique.

Voix rauque, chevelure argentée et charisme affiché, le «roi Bibi», comme le surnomment ses partisans, divise toutefois le pays.

Ses admirateurs louent sa défense arc-boutée du pays face à l'ennemi, notamment l'Iran. Quant à ses opposants, ils considèrent Benjamin Netanyahu, inculpé pour corruption dans plusieurs affaires, comme un «Crime minister» et non un «Prime minister», et souhaitent son retrait de la vie politique.

Mais il ne se retirera pas, affirme Aviv Bushinsky, ancien porte-parole de M. Netanyahu et fin connaisseur du Likoud, son parti de droite. «Il pense avoir reçu une mission de Dieu pour sauver le pays», juge-t-il.

 

Vers un «État juif»

Né à Tel-Aviv le 21 octobre 1949, Benjamin Netanyahu tient un bagage idéologique musclé de son père Benzion, ex-assistant de Zeev Jabotinsky, leader de la tendance sioniste dite révisionniste, favorable au «Grand Israël».

À l'opposé du processus de paix israélo-palestinien des années 1990, qu'il a contribué à enterrer, Benyamin Netanyahu prône une vision d'Israël comme «État juif» avec des frontières s'étendant jusqu'à la Jordanie, d'où ses déclarations en faveur de l'annexion de pans de la Cisjordanie occupée et de mesures favorisant un boom des colonies.

En Cisjordanie occupée où vivent 2,9 millions de Palestiniens, les colonies israéliennes ont dépassé les 475 000 habitants - une hausse de 50% -, au cours de la dernière décennie où Benjamin Netanyahu était au pouvoir, une présence accrue qui menace la création d'un Etat palestinien viable, selon l'ONU.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2339) - JEUDI 29 DECEMBRE 2022 : Covid en Chine, Ukraine, Tempete aux USA, Lula Brésil, ....

Jeudi 29 Décembre 2022 –  Nouvelles frappes «massives» russes sur les infrastructures énergétiques de l'Ukraine

L'Ukraine a dénoncé des frappes "massives" de dizaines de missiles russes jeudi matin visant plusieurs régions, dont la capitale Kiev, une nouvelle salve destinée à détruire les infrastructures énergétiques du pays en plein hiver. Même si l'armée ukrainienne s'est félicitée d'avoir abattu jeudi 54 des 69 missiles russes lancés contre l'Ukraine, selon le commandant en chef des forces armées, Valéry Zaloujny, l'Ukraine se retrouve confrontée à des nouveaux dégâts sur son réseau électrique, déjà très endommagé par près de trois mois de bombardements de ce type.

L'armée de l'air a par la suite fait aussi état de 11 drones explosifs Shahed, de fabrication iranienne, qui ont été détruits. Dans un premier temps, la présidence ukrainienne avait parlé de 120 attaques. "L'ennemi attaque l'Ukraine sur plusieurs fronts, avec des missiles de croisière tirés depuis des avions et des navires", s'est félicitée l'armée de l'air sur les réseaux sociaux.

Un missile antiaérien ukrainien s'est écrasé jeudi au Bélarus, ont affirmé les autorités de cette ex-république soviétique alliée de la Russie et soutenant son offensive contre l'Ukraine. Après une série de revers militaires sur le terrain à la fin de l'été et à l'automne, le Kremlin a changé de tactique et commencé en octobre à frapper régulièrement, avec des salves de dizaines de missiles et de drones, les transformateurs et centrales électriques de l'Ukraine.

Avec à la clef de graves pénuries énergétiques et des millions d'Ukrainiens plongés dans le froid et le noir. Les bombardements de jeudi interviennent à quelques jours du Nouvel An, principale fête de famille en cette saison dans la plupart des pays de la région.

 

Privée d'électricité à 90%

Lviv, la grande ville de l'ouest de l'Ukraine, était à 90% privée d'électricité jeudi après ces frappes. "90% de la ville est sans électricité (...) Les trams et trolleybus ne roulent plus dans la ville, il pourrait y avoir des coupures d'eau", a indiqué le maire de Lviv, Andriï Sadovy, sur le réseau social Telegram.

A Kiev, à la mi-journée, 40% des habitants étaient sans électricité du fait des frappes sur des infrastructures à l'extérieur de la ville. Selon un responsable militaire de la ville, la défense antiaérienne a pu abattre la totalité des 16 missiles russes ayant visé la capitale. "Chargez vos téléphones et autres appareils. Faites des réserves d'eau", a écrit sur Telegram, à l'attention de ses administrés, le maire de Kiev, Vitali Klitchko.

A Odessa, grand port du sud-ouest de l'Ukraine, 21 missiles russes ont été abattus par la défense antiaérienne ukrainiennes, selon le gouverneur Maksym Martchenko. Mais d’autres ont touché leur cible, si bien qu'il y a "des coupures de courant" dans la ville, a-t-il précisé.

A Kharkiv, dans le nord-est, à la frontière avec la Russie, des bombardements ont également visé "l'infrastructure critique", selon le gouverneur Oleg Sinegoubov, ajoutant que "le bilan des destructions et des victimes était en train d'être établi". Depuis octobre, la Russie a lancé des centaines de missiles et drones contre les infrastructures ukrainiennes. Kiev réclame en conséquence à ses alliés occidentaux d'augmenter urgemment son aide militaire pour doter le pays de plus de système de défense antiaérienne.

 

Pas de perspectives de paix

Le président russe Vladimir Poutine a lui justifié début décembre cette tactique des frappes massives affectant des millions de civils, en estimant qu'elles constituaient une réplique à des attaques ukrainiennes contre des infrastructures russes. Il présente en outre toujours son invasion de l'Ukraine, qui dure depuis plus de 10 mois, au prix de lourdes pertes, comme une nécessité pour la sécurité nationale, assurant que l'Occident se servait de l'Ukraine comme d'une tête de pont pour menacer la Russie.

Encore mercredi, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a estimé que la guerre avait été "préparée par l'Occident via l'Ukraine" contre la Russie. Confronté à de graves revers militaires face à des Ukrainiens galvanisés et armés par l'Occident, Moscou a mobilisé 300.000 réservistes, des civils donc, pour stabiliser les fronts.

Moscou revendique l'annexion de quatre régions du sud et de l'est ukrainien, que l'armée russe occupe en partie. Les combats continuent en outre de faire rage, avec une bataille particulièrement sanglante pour Bakhmut, ville de l'Est que la Russie tente de conquérir depuis des mois, et Kreminna, que les forces ukrainiennes tentent de reprendre. Kherson, grande ville du sud d'où les forces russes ont fui le 11 novembre, est désormais la cible de frappes russes presque quotidiennes.

Côté russe, la défense antiaérienne russe a abattu jeudi "un objet non identifié" près de la base militaire clé d'Engels, située à 500 kilomètres de la frontière ukrainienne et déjà frappée lundi par une attaque meurtrière au drone attribuée à l’Ukraine.  Les perspectives de pourparlers de paix sont, elles, quasi-inexistantes. L'Ukraine réclame le retrait de toutes les forces russes du pays, quand Moscou veut au minimum que Kiev lui cède les quatre régions dont le Kremlin revendique l'annexion depuis septembre, ainsi que la Crimée annexée en 2014.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2339) - JEUDI 29 DECEMBRE 2022 : Covid en Chine, Ukraine, Tempete aux USA, Lula Brésil, ....

Jeudi 29 Décembre 2022 –  Covid en Chine : Macron demande au gouvernement des "mesures adaptées".

Emmanuel Macron a "demandé des mesures adaptées de protection" des Français au gouvernement, qui assure mercredi "suivre très attentivement l'évolution de la situation en Chine", confrontée à une explosion des cas de Covid.

L'Italie a décidé d'imposer des tests obligatoires à tous les voyageurs venant de Chine, confrontée à une explosion des cas de Covid, a annoncé mercredi le ministre italien de la Santé.

La fin brutale ce mois-ci de la politique du "zéro Covid" en Chine a suscité l'inquiétude de plusieurs pays, dont les Etats-Unis, qui envisagent aussi des restrictions d'entrée pour les voyageurs chinois, alors que la Chine fait face à la plus importante vague de contaminations au monde, amplifiée par l'apparition de nouveaux variants.

Le Japon va d'ailleurs rétablir à partir de vendredi les tests PCR obligatoires pour les voyageurs provenant de Chine continentale.

 

Des mesures au niveau européen

En France, "le président de la République a déjà demandé au gouvernement des mesures adaptées de protection des Français dans le contexte, et de voir à la fois au niveau national et européen", a appris l'AFP auprès de l'Elysée.

Au gouvernement, "le ministère de la Santé et de la prévention suit très attentivement l'évolution de la situation en Chine", a-t-il indiqué à l'AFP.

"Il est prêt à étudier toutes les mesures utiles qui pourraient être mises en œuvre en conséquence, en lien avec les partenaires européens de la France, et dans le cadre juridique qui existe aujourd'hui", a-t-il ajouté.

Depuis le 1er août 2022 et l’adoption de la loi mettant fin aux régimes d'exception créés pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, les voyageurs n’ont plus aucune formalité à accomplir avant leur arrivée en France, peu importe le pays ou la zone de provenance.

Ce texte laisse cependant la possibilité au gouvernement d'imposer, jusqu'au 31 janvier, la présentation d'un test négatif avant l'entrée sur le territoire pour les personnes de plus de 12 ans "en cas d'apparition et de circulation d'un nouveau variant de la Covid-19 susceptible de constituer une menace sanitaire grave".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2339) - JEUDI 29 DECEMBRE 2022 : Covid en Chine, Ukraine, Tempete aux USA, Lula Brésil, ....

Jeudi 29 Décembre 2022 –  Le Conseil constitutionnel valide le budget 2023 et l'utilisation du 49-3 par le gouvernement

Le gouvernement peut souffler : le très dépensier budget pour 2023 vient de franchir l'étape ultime du Conseil constitutionnel, qui a validé les grandes lignes de ce texte dans une décision publiée jeudi. Les Sages avaient été saisis de deux recours déposés, pour chacun, par plus de soixante députés d'opposition. Cette décision n'est pas vraiment une surprise mais, davantage que les années précédentes, elle était attendue dans ce contexte politique très délicat. Contrairement au précédent quinquennat Macron, le camp présidentiel à l'Assemblée nationale ne dispose que d'une majorité relative et fait donc face à des oppositions en position de force. Aussi l'exécutif n'a-t-il pas hésité à recourir à l'article 49-3 de la Constitution pour adopter les différentes parties de ce texte en première et deuxième lectures, sans les soumettre au vote des parlementaires.

Une pratique qui a été largement dénoncée par les camps adverses. « Le Conseil constitutionnel écarte des critiques relatives à sa procédure d'adoption », indique l'institution dans son communiqué. Elle estime aussi que le droit d'amendement des parlementaires a été respecté, rejetant la saisine de députés qui estimaient que des amendements n'auraient « pas été traités » ni « inscrits à l'ordre du jour ».

Par ailleurs, les Sages rejettent toutes les critiques attaquant la sincérité de cette loi de finances et en parti­culier ses prévisions économiques. Ils jugent notamment que la prévision de croissance de 1 % du PIB en 2023, sur laquelle est fondée son scénario, n'est pas entachée « d'une intention de fausser les grandes lignes de l'équilibre de la loi » budgétaire.

En revanche, comme bien souvent, le Conseil constitutionnel a censuré sept dispositions qui, selon lui, n'ont pas leur place dans un texte budgétaire. Ces « cavaliers budgétaires » incluent notamment un article autorisant le gouvernement à prendre des mesures, par ordonnance, pour modifier le cadre dans lequel les douanes conduisent leurs opérations de visite des marchandises, des transports et des personnes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens