Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 décembre 2022 4 29 /12 /décembre /2022 08:00
LA MARCHE DU MONDE (2338) - MERCREDI 28 DECEMBRE 2022 : Pape Benoit XVI, Population carcérale, Prix carburants, Cyberattaques russes,....

Mercredi 28 Décembre 2022 –  Carburants : bientôt la fin pour les remises sur les prix à la pompe, qui s'arrêtent ce 31 décembre

Derniers jours pour bénéficier d'un litre d'essence ou de gazole légèrement moins cher. Ce 31 décembre ne marquera pas uniquement la fin de l'année 2022 mais aussi celle des remises sur le carburant, qui atténuaient un peu la facture pour les consommateurs. Le prix d'un plein d'essence ou de gazole devrait donc mécaniquement augmenter, dès les premières heures de 2023.

Instaurée depuis septembre, cette mesure, qui permettait d'alléger le prix du litre de 30 centimes jusqu'à mi-novembre puis de 10 centimes seulement, va s'éteindre définitivement. Dans le même temps disparaîtra l'aide similaire que le géant français TotalEnergies avait ajouté à celle du gouvernement. Au total, le prix du litre pourrait donc augmenter jusqu'à 20 centimes dans certaines stations.

À la place, l'exécutif a décidé d'instaurer une aide plus ciblée : un «chèque carburant» d'une valeur de 100 euros. Il ne s'agit toutefois pas d'un dispositif spécifique aux gros rouleurs, comme l'État l'avait envisagé dans un premier temps. À partir du 1er janvier, les bénéficiaires n'auront qu'à remplir trois critères : travailler, avoir une voiture et des revenus ne dépassant pas un certain seuil. Si un ménage comprend deux adultes imposables et deux véhicules, l'aide pourra être doublée et atteindre 200 euros pour l'ensemble du ménage, a indiqué la première ministre sur RTL, début décembre. Ce dispositif devrait bénéficier à «10 millions» de Français, toujours selon Élisabeth Borne.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2338) - MERCREDI 28 DECEMBRE 2022 : Pape Benoit XVI, Population carcérale, Prix carburants, Cyberattaques russes,....

Mercredi 28 Décembre 2022 –  Prisons : la population carcérale atteint un nouveau record de 72.836 détenus

Le nombre de détenus en France a de nouveau atteint un niveau record, à 72.836 personnes incarcérées en décembre, après un précédent plus haut historique en novembre, selon les données statistiques du ministère de la Justice.

Les établissements pénitentiaires français comptaient au 1er décembre 72.836 détenus pour 60.698 places opérationnelles, soit une densité carcérale de 120%, contre 115,2% il y a un an. Les prisons françaises comptent ainsi 27 détenus de plus qu'en novembre, mois pendant lequel la surpopulation carcérale avait dépassé le précédent record enregistré en mars 2020, à la veille du confinement.

Des mesures prises alors par l'exécutif pour freiner la pandémie en prison avaient entraîné une chute drastique du nombre de détenus. Depuis, les statistiques sont remontées régulièrement jusqu'à frôler un plus haut historique dès le mois d'octobre. Sur une année en décembre, on dénombre 2844 prisonniers en plus, soit une hausse de 4%.

Selon les chiffres officiels du ministère, 15.420 détenus sont actuellement en surnombre par rapport aux places disponibles dans les établissements pénitentiaires (contre 12.999 il y a un an). En raison de cette surpopulation, 2133 personnes sont contraintes de dormir sur des matelas posés à même le sol. 3,6% des personnes incarcérées sont des femmes et 0,8%, des mineurs.

Plus du quart des détenus (26,4%) sont des prévenus, c’est-à-dire des personnes en attente de jugement - et donc présumés innocents. La densité carcérale dans les maisons d'arrêt, où sont incarcérés ces prévenus et les condamnés à de courtes peines, s'élève à 142,8%.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2338) - MERCREDI 28 DECEMBRE 2022 : Pape Benoit XVI, Population carcérale, Prix carburants, Cyberattaques russes,....

Mercredi 28 Décembre 2022 –  Le taux d'emprunt français passe la barre des 3%

Longtemps annoncée, la fin de l'ère de l'argent peu cher pourrait sonner pour la France. Les taux d'emprunt à dix ans des bonds du trésor ont franchi mardi 27 décembre la barre symbolique des 3% (clôture à 3,049%). Un montant que le pays n'avait pas connu depuis début avril 2012, en pleine crise des dettes souveraines. Paris avait flirté avec ce chiffre ces derniers mois, sans pour autant jamais le dépasser.

La France n'est pas le seul pays à voir ses conditions de financement se durcir. Le phénomène touche l'ensemble des pays de l'UE, ainsi que les États-Unis. Dernier phénomène en date pour expliquer cette remontée : la fin de la politique «zéro Covid» mené par la Chine, et la réouverture rapide de ses frontières. Les investisseurs craignent que cette décision relance la croissance du géant asiatique et, avec elle, la hausse de la demande mondiale et donc de l'inflation. Le cas échéant, les Banques centrales des principales économies du monde se verraient contraintes de continuer leur politique de hausse des taux directeurs. Si ce choix permet de limiter l'inflation, il peut ainsi casser la croissance mondiale. Un arbitrage cornélien, alors que l'envolée des prix commençait tout juste à donner des signes de ralentissement.

Il y a un an, l'Hexagone ne payait que 0,12% de taux d'intérêt. Durant cette période, la situation mondiale a considérablement évolué. Portée par le dynamisme de la reprise économique post-Covid puis par le dérèglement de la chaîne logistique mondiale du fait de la guerre en Ukraine, l'inflation a fait son grand retour dans de nombreux pays, à commencer par l'Europe.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2338) - MERCREDI 28 DECEMBRE 2022 : Pape Benoit XVI, Population carcérale, Prix carburants, Cyberattaques russes,....

Mercredi 28 Décembre 2022 –  Covid-19 : les États-Unis envisagent des restrictions d'entrée pour les voyageurs venant de Chine

Les États-Unis envisagent d'imposer des restrictions d'entrée sur leur territoire aux voyageurs provenant de Chine, où les autorités ont brusquement relâché leurs mesures de lutte contre le Covid-19, ont indiqué mardi 27 décembre des responsables américains.

Les infections se sont envolées dans toute la Chine alors que les principaux piliers de la politique «zéro Covid» pratiquée par le pays depuis début 2020 ont été démantelés en quelques semaines, ce qui a incité les responsables américains à s'inquiéter du risque d'apparition de nouveaux variants du virus.

«La communauté internationale est de plus en plus préoccupée par les poussées actuelles de Covid-19 en Chine et par le manque de données transparentes, notamment de données sur les séquences génomiques virales, communiquées par la RPC», ont déclaré les responsables américains, sous couvert d'anonymat, en référence à la République populaire de Chine.

 

«Impossible» de suivre l'évolution de l'épidémie

Pékin a reconnu qu'il était «impossible» de suivre l'évolution de l'épidémie et a même cessé depuis dimanche de publier des données quotidiennes sur la situation sanitaire. Les chiffres officiels étaient de plus en plus critiqués tant leur sous-estimation des cas d'infection et des décès était devenue flagrante. C'est toutefois le manque de données génomiques qui soulève le plus d'inquiétudes à l'étranger, rendant «de plus en plus difficile pour les responsables de la santé publique de s'assurer qu'ils seront en mesure d'identifier tout nouveau variant potentiel et de prendre des mesures rapides pour réduire la propagation», ont déclaré les responsables américains.

Les États-Unis «suivent les données scientifiques et les conseils des experts en santé publique, consultent leurs partenaires et envisagent de prendre des mesures similaires (...) pour protéger le peuple américain», ont-ils ajouté, citant des préoccupations exprimées par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) ainsi que des mesures adoptées par le Japon, l'Inde et la Malaisie. Tokyo va ainsi rétablir à partir de vendredi les tests PCR obligatoires pour les voyageurs provenant de Chine continentale.

L'assouplissement des mesures anti-Covid par la Chine met un terme aux tests de masse, aux confinements et longues quarantaines qui ont bouleversé les chaînes d'approvisionnement et perturbé les relations commerciales avec le reste du monde. Le ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré mardi que les pays devaient maintenir des contrôles «scientifiques et appropriés» des maladies qui «ne devraient pas affecter les échanges normaux de personnes».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2338) - MERCREDI 28 DECEMBRE 2022 : Pape Benoit XVI, Population carcérale, Prix carburants, Cyberattaques russes,....

Mercredi 28 Décembre 2022 –  Moscou a mené plus de 4500 cyberattaques contre l'Ukraine en 2022, accuse Kiev

«Le pays agresseur lance en moyenne plus de dix cyberattaques par jour», a affirmé le chef du département de cybersécurité ukrainien.

Les services de cybersécurité ukrainiens ont neutralisé plus de 4500 cyberattaques russes contre leur pays depuis le début de l'année, a accusé un responsable ukrainien. Dans une interview à la chaîne de télévision My-Ukraine diffusée lundi 26 décembre, Ilya Vitiuk, chef du département de cybersécurité au Service de sécurité de l'Ukraine (SSU), a assuré que «le pays agresseur lance en moyenne plus de dix cyberattaques par jour. Heureusement, la société ukrainienne n'est même pas au courant de la plupart d'entre elles».

«Nous avons abordé 2022 avec huit ans d'expérience de guerre hybride derrière nous, a-t-il ajouté. Au moment de l'invasion, nous étions déjà préparés pour les pires scénarios». Selon lui, près de 800 cyberattaques ont été enregistrées en 2020, plus de 1400 en 2021 et ce nombre a triplé en 2022.

Des cyberattaques «massives ont été repoussées en janvier et février et ont constitué pour nous un entraînement supplémentaire avant l'invasion» russe fin février, a poursuivi Ilya Vitiuk. Selon lui, Moscou cible en particulier le secteur de l'énergie, la logistique, les installations militaires, ainsi que les bases de données gouvernementales et les ressources d'information.

«Nous surveillons les risques et les menaces en temps réel, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, a-t-il assuré. Nous connaissons nommément la plupart des hackers des services spéciaux russes qui travaillent contre nous. Après la victoire de l'Ukraine, ils devront comparaître devant un tribunal militaire international».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2338) - MERCREDI 28 DECEMBRE 2022 : Pape Benoit XVI, Population carcérale, Prix carburants, Cyberattaques russes,....

Mercredi 28 Décembre 2022 –  Benoît XVI est « gravement malade », selon le pape François

Lors de son audience générale hebdomadaire au Vatican, le pape François a annoncé ce mercredi que son prédécesseur Benoît XVI , âgé de 95 ans, était « gravement malade » et qu’il priait pour lui. « J’aimerais vous demander à tous une prière spéciale pour le pape émérite Benoît. Pour entretenir sa mémoire, car il est gravement malade, pour demander au Seigneur de le consoler et de le soutenir », a déclaré le pape. Le pape émérite Benoît XVI, de son vrai nom Joseph Ratzinger, a démissionné en 2013 en raison d’une santé défaillante et s’est retiré dans le monastère des jardins du Vatican.

 

Une renonciation inédite

Sa renonciation, annoncée en latin le 11 février 2013, fut une décision personnelle liée à ses forces déclinantes, avait assuré l'ancien pape, peu à l'aise avec les bains de foule, dans un livre de confidences paru en 2016. Par ce geste, inédit en 700 ans, le premier pape allemand de l'Histoire moderne a ouvert la voie à ses successeurs dont la santé viendrait à décliner. François, 86 ans et souffrant de douleurs au genou, a lui-même laissé « ouverte » cette possibilité.

Après huit ans d'un pontificat marqué par de multiples crises, Benoît XVI fut rattrapé début 2022 par le drame de la pédocriminalité dans l'Église . Mis en cause par un rapport en Allemagne sur sa gestion des violences sexuelles lorsqu'il était archevêque de Munich, il était sorti de son silence pour demander « pardon ». Toutefois, il avait assuré ne jamais avoir couvert de pédocriminel.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2338) - MERCREDI 28 DECEMBRE 2022 : Pape Benoit XVI, Population carcérale, Prix carburants, Cyberattaques russes,....

Mercredi 28 Décembre 2022 –  Nadal-Djokovic, un affrontement au sommet attendu à l'Open d'Australie

Roger Federer retraité des courts, la bagarre fait rage pour savoir qui de Rafael Nadal et Novak Djokovic est le meilleur joueur de tous les temps en activité.

Rafael Nadal s'est réjoui mercredi de retrouver à l'Open d'Australie son rival Novak Djokovic, privé de tournoi en 2022, estimant ce retour "bon pour le tennis".

L'an passé, Rafael Nadal a remporté ce tournoi du Grand Chelem au terme d'une finale en cinq sets dantesques contre le Russe Daniil Medvedev, alors que Novak Djokovic se retrouvait banni du territoire australien en raison d'un imbroglio politico-juridique lié à son statut vaccinal.

L'Australie a depuis levé l'obligation pour les visiteurs de présenter une preuve de vaccination contre le Covid-19 et permis au Serbe de revenir. Il a atterri mardi.

"Novak est là, c'est bon pour le tennis, bon probablement pour les fans", a déclaré à Sydney Rafael Nadal, 22 titres du Grand Chelem et heureux de retrouver son rival, qui en totalise un de moins.

L'Open d'Australie commence le 16 janvier et s'achève le 29 janvier. L'Espagnol, devenu père tout récemment, commencera sa préparation pour l'Open d'Australie par la United Cup, un tournoi mixte par équipes organisé à partir de jeudi à Sydney, Brisbane et Perth.

Après une seconde moitié de saison 2022 mitigée à cause d'une sérieuse déchirure abdominale qui l'avait privé d'une demi-finale à Wimbledon, Rafael Nadal s'est dit impatient d'affronter le 14e joueur mondial, le Britannique Cameron Norrie.

Il devait aussi se mesurer au fantasque Nick Kyrgios, mais l'Australien s'est finalement retiré de la compétition mercredi, et Nadal rencontrera finalement Alex de Minaur.

"Les derniers mois n'ont pas été faciles pour moi. Mon principal objectif est maintenant de retrouver de bonnes sensations sur le court, être compétitif. J'espère l'être", a dit "Rafa", vainqueur de son 14e Roland-Garros en juin.

 

Djokovic est le grand favori

La superstar de 36 ans en a profité pour écarter les rumeurs selon lesquelles il s'agirait de sa dernière participation au Grand Chelem de Melbourne.

"Je ne pense pas que ce soit ma dernière fois ici. Je suis heureux de faire ce que je fais. J'aimerais continuer de le faire", a insisté l'Espagnol, qui espère démarrer fort pour engranger de la confiance.

Mais à cet âge, "tu ne sais jamais quand ce sera la dernière fois", a concédé le numéro 2 mondial, deux fois vainqueur de l'Open d'Australie et dont la première participation remonte à 2004.

Quant à Novak Djokovic, neuf fois vainqueur à Melbourne et en quête d'un 10e sacre, il entamera sa tournée australienne par le tournoi d'Adélaïde.

Actuellement 5e au classement ATP, le Serbe de 35 ans fait figure de grand favori à Melbourne après avoir remporté cinq titres en 2022 dont Wimbledon.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2338) - MERCREDI 28 DECEMBRE 2022 : Pape Benoit XVI, Population carcérale, Prix carburants, Cyberattaques russes,....

Mercredi 28 Décembre 2022 –  La chanteuse Linda de Suza est morte

La chanteuse Linda de Suza est décédée ce 28 décembre au matin, à l'âge de 74 ans, a annoncé son agent. Positive au covid, elle avait été transférée à l'hôpital en «insuffisance respiratoire».

Joao Lança, son fils, et son agent et tuteur, Fabien Lecoeuvre, ont annoncé ce matin le décès de la chanteuse Linda de Suza, à l'hôpital de Gisors. Elle était positive au covid-19, et en état "d'insuffisance respiratoire" au moment de son transfert.

Née en 1948 au Portugal et installée en France depuis la fin des années 1960, la chanteuse, de son vrai nom Teolinda Joaquina de Sousa Lança, avait percé dans la chanson en 1978, avec un premier tube «Le Portugais». En 1984, elle obtient un énorme succès avec son livre autobiographique «La valise en carton», qui se vend à deux millions d'exemplaires et fait l'objet, plus tard d'une comédie musicale. Elle chantera plus d'une quarantaine de singles, sort une dizaine d'albums et joue également dans quelques téléfilms.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2338) - MERCREDI 28 DECEMBRE 2022 : Pape Benoit XVI, Population carcérale, Prix carburants, Cyberattaques russes,....

Mercredi 28 Décembre 2022 –  Emmanuel Macron « prépare la rentrée » depuis le fort de Brégançon

Emmanuel Macron est récemment arrivé au f ort de Brégancon à Bormes-les-Mimosas dans le Var. Le président de la République va profiter des prochains jours pour suivre « les dossiers » en cours et pour « préparer la rentrée », a indiqué son entourage à l’AFP ce mardi, confirmant une information de Nice-Matin . La résidence des chefs de l'État sur la Côte d’Azur est, comme le rappellent les services du Président, « un lieu de travail et de gestion des crises » de la même façon que l’Élysée.

 

Les dossiers qui attendent Macron

Le Palais n’a d’ailleurs pas précisé quand Emmanuel Macron était arrivé au fort de Brégançon, ni où il avait passé le week-end de Noël. Le chef de l’État va en tout cas y préparer la rentrée 2023. De nombreux dossiers attendent le gouvernement, notamment ceux qui concernent la crise énergétique liée à la guerre en Ukraine. Des coupures d’électricité sont notamment redoutées en janvier et le prix de la facture énergétique a explosé ces derniers mois.

Le porte-monnaie des ménages est aussi frappé par l’inflation. Début décembre, lors de sa visite officielle aux États-Unis, Emmanuel Macron avait d’ailleurs prévenu, dans un entretien accordé à TF1 , que l’année 2023 serait « un moment un peu difficile de notre histoire », en raison du « ralentissement de l'économie mondiale ». Mais le chef de l’État avait dit espérer une reprise de l’économie mondiale en 2024.

Emmanuel Macron devrait également poursuivre ses réformes sur le travail et réfléchir à la manière dont aborder l’épineux sujet de l'évolution de la loi sur la fin de vie , relate l'AFP. Mais avant cela, l’exécutif devra dévoiler le 10 janvier le contenu de la très critiquée réforme des retraites . Le président de la République rentrera à Paris ce samedi afin d’adresser ses traditionnels vœux télévisés aux Français pour le Nouvel An.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2338) - MERCREDI 28 DECEMBRE 2022 : Pape Benoit XVI, Population carcérale, Prix carburants, Cyberattaques russes,....

Mercredi 28 Décembre 2022 –  La SNCF enregistre 2,2 milliards d’euros de bénéfices en 2022, un record

En partie grâce à de bons chiffres réalisés cet été, la SNCF a enregistré 2,2 milliards d’euros de profits en 2022. Un record qui met dans l’embarras la direction après une autre grève lors du week-end de Noël.

En 2022, la SNCF a enregistré un profit record de 2,2 milliards d’euros, indique Le Parisien ce mardi. Ce chiffre n’a toutefois rien d’une surprise puisque les résultats semestriels annonçaient déjà un profit net de 928 millions d’euros. Et les bonnes ventes de l’été ont conforté cette tendance. En juillet et en août, quelque 14 millions de billets longue distance ont été vendus, rappelle Le Parisien. Il s’agit d’une hausse de 10 % par rapport à l’année 2019 avant le début de la crise sanitaire.

 

« La direction tente de garder ce chiffre secret »

L’État-major de la SNCF se garde bien d’afficher cette réussite après la grève ayant perturbé le week-end de Noël . Le groupe SNCF n’a voulu confirmer « aucun chiffre » auprès du Parisien. L’une de ses sources a d’ailleurs glissé que cela faisait « plusieurs semaines que la direction tent(ait) de garder ce chiffre secret » puisque cela aurait pu mettre à mal les échanges entre les salariés et la direction « en pleine négociation annuelle obligatoire sur les salaires ». La connaissance d’un tel profit aurait également pu « compliquer la recherche d’une sortie de grève des contrôleurs », indique-t-on encore au quotidien.

 

Les profits paieront la facture d’électricité

« C’est l’argent des cheminots », a réagi un responsable syndical qui juge que cette somme a été « gagnée grâce à la productivité des agents mise en musique par les différentes réformes de l’entreprise ». Sur les 2,2 milliards d’euros de bénéfices, une grande partie sera dépensée pour le fonds de concours permettant le financement de la modernisation du réseau ferroviaire. La SNCF devra aussi payer sa facture d’électricité qui devrait être multipliée par trois l’année prochaine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens