Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 décembre 2022 3 07 /12 /décembre /2022 08:00
LA MARCHE DU MONDE (2318) - MARDI 6 DECEMBRE 2022 :  Coupures électricité, Présidence LR, Affaire Lévothyrox, Manifestations en Chine, .....

Mardi 6 Décembre 2022 – Coupures d'électricité : Emmanuel Macron fustige «les scénarios de la peur»

Emmanuel Macron a critiqué mardi 6 décembre «les scénarios de la peur» face aux risques de coupures d'électricité cet hiver, en assurant que la France allait «tenir» si chacun faisait «son travail».

«Stop à tout ça! Nous sommes un grand pays, nous avons un grand modèle énergétique, nous allons tenir cet hiver malgré la guerre. Et je demande à chacun de faire son travail», a déclaré le président en arrivant à un sommet européen à Tirana, en Albanie.

 

«Les scénarios de la peur, pas pour moi!»

«Le travail d'EDF, c'est de faire tourner les centrales, le travail du gouvernement, c'est qu'il y ait une planification, le travail de tout le monde, c'est qu'on déroule la sobriété», a-t-il ajouté. «Les scénarios de la peur, pas pour moi! On reste tous unis et on avance», a conclu Emmanuel Macron, qui a également jugé «stupide» le «débat» qu'il avait «entendu ces dernières heures». Pour lui, «le rôle des autorités et des entreprises publiques, ce n'est pas de transférer la peur ni de gouverner par la peur».

Samedi, Emmanuel Macron avait déjà appelé les Français à ne «pas paniquer» face aux risques de coupures d'électricité, jugeant même qu'elles pourraient être évitées si la consommation était baissée de 10%. Le gouvernement, qui anticipe «tous les scénarios» dans une mesure de «prévision» en cas de pénurie d'électricité, a transmis le 30 novembre une circulaire aux préfets pour qu'ils préparent leurs départements à «des coupures d'électricités ciblées et programmées», selon le document.

En cas de situation très tendue du système électrique cet hiver, notamment en janvier, la «météo de l'électricité» EcoWatt gérée par RTE émettra trois jours en avance un signal rouge pour alerter sur le risque de coupures ciblées et temporaires, pour que chacun mette en œuvre des mesures permettant de les éviter. Si la consommation ne baisse pas après l'émission du signal rouge, des coupures tournantes de deux heures organisées sur des portions de départements seraient «inévitables», selon RTE.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2318) - MARDI 6 DECEMBRE 2022 :  Coupures électricité, Présidence LR, Affaire Lévothyrox, Manifestations en Chine, .....

Mardi 6 Décembre 2022 – Présidence LR : Retailleau propose un référendum interne sur une alliance avec Macron

Le sénateur de Vendée dénonce «une entreprise de déstabilisation de la droite» menée «par Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron».

Le compte à rebours est lancé. Dans le cadre de la course à la présidence des Républicains, les militants sont appelés samedi et dimanche prochains à départager le député des Alpes-Maritimes Éric Ciotti, arrivé en tête du premier tour avec 42,73% des voix, et le patron des sénateurs LR Bruno Retailleau, également qualifié pour le second tour avec 34,45% des suffrages. Challenger dans cette dernière ligne droite, l'élu de Vendée hausse le ton, dans une interview au Parisien publiée lundi soir, contre ceux qui seraient tentés par une alliance politique entre LR et le président de la République. «Il y a clairement une entreprise de déstabilisation de la droite par Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron», vitupère Bruno Retailleau, qui veut «y mettre un terme très rapidement». Comme une réponse aux dernières déclarations tenues par le fondateur des Républicains.

Dimanche, lors de la Convention nationale du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France), Nicolas Sarkozy a, une nouvelle fois, défendu son projet phare : amener la droite à conclure un accord avec Emmanuel Macron, à la vue de la majorité relative de ce dernier à l'Assemblée nationale. «Moi, je pense qu'il pourrait l'avoir (la majorité parlementaire, NDLR). Je pense que le gouvernement devrait tenir compte de tous ceux qui n'ont pas voté les motions de censure. (...) Il ne s'agit pas de dire “avec Monsieur Macron, est-ce que je suis d'accord à 100%, 80%...?”. Il s'agit de la France.» Sur toutes les motions de censure déposées, ces dernières semaines, pour faire tomber le gouvernement, aucune n'a, pour l'instant, été initiée ou soutenue par le groupe présidé par Olivier Marleix.

Interviewé fin octobre sur France 2, le chef de l'État avait lui-même promu une «alliance» avec les députés LR pour avoir plus d'oxygène au Palais Bourbon face à la Nupes et au RN. Mettant dans son viseur l'ancien président de la République et son successeur, Bruno Retailleau raille une «entreprise (qui) vise à détruire et à disloquer la droite française.» L'occasion d'annoncer que, s'il était élu à la tête des Républicains, le patron des sénateurs LR «soumettrait» aux militants du parti «un référendum interne, avant la fin de l'année» sur une question très précise : «Oui ou non, souhaitez-vous une alliance avec Emmanuel Macron ?» Et Bruno Retailleau d'enfoncer un peu plus le clou. «Je n'ai jamais envisagé une quelconque alliance car, pour moi, la politique, ce sont des convictions. Or, nos convictions ne sont pas les mêmes que celles d'Emmanuel Macron», martèle l'élu de Vendée.

 

Quid des députés LR «constructifs» ?

Alors que certains députés Républicains jouent déjà leur partition pour travailler avec Emmanuel Macron, le sénateur reconnaît que «la tentation» d'une alliance «existe encore» à LR, mais qu'«une décision directe des militants permettra enfin à la droite de parler clair». Et de prévenir ceux qui y seraient toutefois disposés : «Une fois la ligne tranchée par les militants, je souhaite que l'on puisse élaborer une charte d'engagement à ne pas s'allier avec Emmanuel Macron, qui sera signée par tous.»

Selon lui, les élus qui seraient dans une démarche «constructive» avec l'exécutif «devront prendre leurs responsabilités». Ce n'est pas la première fois que Bruno Retailleau accentue la pression. Début octobre sur Europe 1, le sénateur LR avait déjà indiqué quel était son état d'esprit quant au positionnement de l'ancien patron de la droite : «Si je suis élu et si Nicolas Sarkozy souhaite quitter LR, qu'il le fasse. Je ne le retiendrai pas et même je le comprends.»

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2318) - MARDI 6 DECEMBRE 2022 :  Coupures électricité, Présidence LR, Affaire Lévothyrox, Manifestations en Chine, .....

Mardi 6 Décembre 2022 – La Pologne reçoit ses premiers chars et obusiers sud-coréens

La Pologne a reçu ce mardi 6 décembre les premiers chars d'assaut K2 et les premiers obusiers K9 de fabrication sud-coréenne livrés dans le cadre de commandes massives que Varsovie avait passées auprès de Séoul. Membre de l'Otan et de l’Union européenne, voisine de l'Ukraine, mais aussi de l'enclave russe de Kaliningrad, la Pologne a nettement accéléré ses achats d'armes.

Ces équipements «sont nécessaires pour prévenir une agression» éventuelle, a déclaré le président polonais Andrzej Duda, lors d'une cérémonie organisée dans le port de Gdynia, dans le nord de la Pologne, où les premiers chars et obusiers sont arrivés par bateau.

 

Livraison de 180 chars entre 2022 et 2025

En juillet, la Pologne avait signé un accord-cadre avec le fabricant des chars K2, Hyundai Rotem, portant au total sur 1.000 engins, dont leur version K9PL coproduite avec la participation d'entreprises polonaises. Un premier accord exécutoire qui en découle, d'une valeur de 3,37 milliards de dollars, porte sur la livraison de 180 chars entre 2022 et 2025.

Un autre accord-cadre signé par la Pologne avec l'entreprise sud-coréenne Hanwha Défense prévoit la livraison de 672 obusiers automoteurs K9A1, dont leur version coproduite K9PL. L'accord exécutoire porte sur 212 obusiers de la version K9A1, livrables entre 2022 et 2026, d'une valeur de 2,4 milliards de dollars.

La Pologne a contracté également 50 avions de combat sud-coréens FA-50, pour 2,3 milliards de dollars et 288 systèmes lance-roquettes multiples K239 Chunmoo. Une première livraison de 18 de ces lance-roquettes, qui seront montés sur les châssis polonais Jelcz, ainsi que leurs munitions, arrivera en Pologne en 2023. Dans le cadre de cet achat, plusieurs commandes seront passées à des entreprises polonaises, portant notamment sur des véhicules de commandement, de soutien technique, de transport de munitions et d'évacuation technique.

Selon le ministère polonais de la Défense, l'achat de systèmes sud-coréens n'affecte en rien la commande polonaise de systèmes similaires américains HIMARS qui doivent être livrés à la Pologne à partir de 2023. Selon le portail spécialisé Défense News, les contrats sud-coréens pris ensemble font de la Pologne le plus important acheteur d'armements sud-coréens en Europe.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2318) - MARDI 6 DECEMBRE 2022 :  Coupures électricité, Présidence LR, Affaire Lévothyrox, Manifestations en Chine, .....

Mardi 6 Décembre 2022 – Guerre en Ukraine : Volodymyr Zelensky s'est rendu dans le Donbass, près du front

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s'est rendu ce mardi 6 décembre à Sloviansk, dans le Donbass ukrainien, à une quarantaine de kilomètres de Bakhmout, principal champ de bataille de la région, a indiqué la présidence sur les réseaux sociaux.

Dans une vidéo de Volodymyr Zelensky filmée devant l'entrée de la ville de Sloviansk, le chef de l'État ukrainien a salué du «fond de (son) cœur» les militaires de son pays à l'occasion du Jour des forces armées, célébré ce mardi. «Nous commençons toujours par nous souvenir de nos héros qui sont tombés, tous ceux qui ont donné leur vie à l'Ukraine», a-t-il dit, debout devant le nom de la ville sculpté en béton et peint aux couleurs jaune et bleu de l'Ukraine.

Contrairement au président russe Vladimir Poutine, Volodymyr Zelensky s'est rendu à de multiples reprises près du front depuis l'invasion de son pays par la Russie le 24 février dernier.

Sloviansk est une ville symbole car elle avait été occupée en 2014 pendant quelques mois par des séparatistes prorusses armés par Moscou avant d'être reprise par les Ukrainiens. Sloviansk est également situé à 45 kilomètres de Bakhmout, que les forces russes tentent de conquérir depuis l'été au prix de destructions considérables, sans y parvenir pour le moment.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2318) - MARDI 6 DECEMBRE 2022 :  Coupures électricité, Présidence LR, Affaire Lévothyrox, Manifestations en Chine, .....

Mardi 6 Décembre 2022 – Manifestations en Chine : sur Twitter, des spams érotiques noient les images des contestations

Une avalanche de contenus érotiques. C'est la parade mise en place pour noyer sur Twitter les images et informations liées aux manifestations de colère contre les restrictions sanitaires et pour davantage de libertés, qui ont éclaté en Chine depuis la fin du mois de novembre. Les Observateurs de FRANCE 24 ont été les premiers à repérer cette anomalie numérique.

Une simple recherche suffit pour le constater : n'importe quel internaute qui tape en caractère chinois le nom des villes où ont eu lieu les rassemblements les plus importants, Pékin (北京), Shanghai (上海), Nankin (南京), Zhengzhou (郑州), Canton (广州), ou Wuhan (), tombe immédiatement sur des tweets majoritairement érotiques ou suggestifs, au milieu desquels il devient difficile de retrouver les extraits vidéos ou les messages qui concernent les manifestations.

 

Faux comptes gérés par informatique

Les comptes Twitter qui diffusent ces messages sont vraisemblablement des faux comptes : leur date de création date au mieux de quelques mois et ils comptent très peu d'abonnés ou d'abonnements. Les images et les vidéos qu'ils diffusent sont republiées à des cadences effrénées par les autres comptes, signe que ces comptes sont probablement gérés par des programmes informatiques conçus pour bombarder Twitter d'images polluantes.

Cette photographie, par exemple, est republiée environ toutes les minutes par ce compte, qui n'a que deux abonnements et aucun abonné. La photographie de profil apparaît sur d'autres comptes qui diffusent eux aussi la même image sexuellement suggestive. Une simple recherche inversée sur Baidu, le «Google chinois», montre que la plupart de ces images érotiques proviennent des sites de rencontre ou de sites pornographiques chinois.

Autre exemple : ce compte, qui n'a que sept abonnés et aucun abonnement, a été créé en novembre 2022 et diffuse chaque minute une image de ce genre, avec des messages censés être accrocheurs, en l'occurrence : «Je suis célibataire, vais-je trouver un mari sur Twitter ?»

 

Le régime chinois derrière la censure ?

Difficile d'apporter la preuve objective de la responsabilité de Pékin derrière cette vaste opération de censure numérique. Mais la méthode employée laisse peu de place au doute. Il est très rare que des contenus pornographiques ou sexuels soient diffusés sur les réseaux sociaux : le gouvernement chinois veille habituellement à étouffer ce genre de contenus. Il est donc quasiment impossible que des internautes indépendants puissent être à l'origine de ces messages.

Une chose est certaine, le contrôle de Twitter constitue un enjeu d'influence majeur pour le régime chinois. Si le réseau social est théoriquement interdit dans l'Empire du milieu, il constitue en réalité un espace de liberté qui échappe en grande partie à Pékin. La preuve : les images des manifestations, quoique noyées, restent accessibles.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2318) - MARDI 6 DECEMBRE 2022 :  Coupures électricité, Présidence LR, Affaire Lévothyrox, Manifestations en Chine, .....

Mardi 6 Décembre 2022 – Grève : la SNCF précise les perturbations attendues ce mercredi

La «grève unitaire» lancée mercredi au premier jour des négociations salariales annuelles va perturber la circulation de certains trains régionaux, ainsi que de plusieurs TGV et Intercités, en particulier sur Paris-Lyon et au sud de Bordeaux, a indiqué la SNCF lundi. Des perturbations sont à prévoir pour les TER dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est, Occitanie et PACA, et en Île-de-France sur les lignes C, D, E et N, selon un communiqué.

SNCF Voyageurs prévoit aussi des annulations sur certains TGV ou Intercités, en particulier sur l'axe TGV Paris-Lyon en raison d'un mouvement local des aiguilleurs de SNCF Réseau, ainsi que pour les TGV au sud de Bordeaux. Sur les grandes lignes, les voyageurs concernés seront informés par mail ou SMS en cas d'annulation de leur train. La SNCF promet dans ce cas un remboursement complet avant le départ prévu, ou un échange sans frais dans tous les trains où il reste de la place. Dans tous les cas, les clients sont invités à vérifier la circulation des trains mardi à 17 h 00.

La journée sera particulièrement «difficile» dans «les transports du quotidien», prévoit Clément Beaune, ministre délégué aux Transports, interrogé mardi 6 décembre sur RTL. Les lignes de TER et de Transilien davantage que les lignes de TGV, donc. «Pour beaucoup de Français, il y aura des perturbations», a-t-il regretté, même si elles seront moins importantes selon lui que le week-end dernier, où 60% des TGV avaient dû rester à quai en raison d'une grève des contrôleurs.

L'ensemble des personnels du groupe SNCF sont appelés à cesser le travail par la CGT-Cheminots, SUD-Rail et la CFDT, afin de peser sur les négociations annuelles obligatoires (NAO) qui s'ouvrent ce jour-là. Ce mouvement survient après quatre jours de très fortes perturbations, un mouvement des contrôleurs ayant contraint SNCF Voyageurs à annuler 60% de ses TGV et Intercités de vendredi à dimanche, et encore 25% ce lundi.

D'autres préavis de grève des contrôleurs et aiguilleurs ont été lancés pour les week-ends des congés de fin d'année. Une perspective qui préoccupe le gouvernement. Clément Beaune a adressé mardi un «appel à la responsabilité» aux syndicats pour qu'ils n'ajoutent pas «des galères aux galères» des Français. «Je ferai tout pour préserver les vacances des Français», a-t-il martelé.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2318) - MARDI 6 DECEMBRE 2022 :  Coupures électricité, Présidence LR, Affaire Lévothyrox, Manifestations en Chine, .....

Mardi 6 Décembre 2022 – La crèche de Béziers installée à la mairie malgré les polémiques à répétition

Comme chaque année, la crèche de Béziers fait parler d'elle. Vendredi 2 décembre, la crèche de Noël a en effet été inaugurée dans la commune de l'Hérault devant des centaines de personnes et installée dans la cour de la mairie en présence du maire Robert Ménard. Une installation qui fait une nouvelle fois polémique, rapporte La Dépêche. Un étrange feuilleton qui dure depuis maintenant huit ans.

Tout commence en 2014, lorsque Robert Ménard fait installer ses santons dans le hall de sa mairie. Un Biterrois et la Ligue des droits de l'homme saisissent alors le tribunal administratif afin d'enlever cet emblème de Noël installé dans l'hôtel de ville, en vertu de la loi du 9 décembre 1905 sur la séparation des Églises et de l'État. Le tribunal administratif de Montpellier donne alors raison à l'édile.

Après de nombreux allers et retours judiciaires au fil des ans, le Conseil d'État retoque définitivement la décision du maire de Béziers en 2017, lui demandant de retirer la crèche. Sans succès. La préfecture de l'Hérault avait alors saisi en référé le tribunal administratif de Montpellier en 2018, dénonçant une «une volonté délibérée du maire de Béziers de ne pas respecter les principes de la laïcité de la République».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2318) - MARDI 6 DECEMBRE 2022 :  Coupures électricité, Présidence LR, Affaire Lévothyrox, Manifestations en Chine, .....

Mardi 6 Décembre 2022 – La justice administrative ordonne d'améliorer les conditions de détention à la prison de Nanterre

Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a enjoint au ministère de la Justice de prendre huit mesures immédiates pour améliorer les conditions de détention à la prison de Nanterre, dans une ordonnance consultée ce mardi 6 décembre par l'AFP.

Les mesures ordonnées par le juge des référés concernent notamment les conditions matérielles d'accueil (réparation de fenêtres défectueuses), d'hygiène (dératisation et ramassage quotidien des poubelles) et de sécurité (réparation d'installations électriques).

 

Atteintes «illégales» aux libertés fondamentales des détenus

Il est, par ailleurs, demandé à la Chancellerie de veiller «dans les plus brefs délais» à ce que les détenus présentant des troubles psychiatriques qui pourraient les rendre agressifs bénéficient d'une cellule individuelle.

Le juge des référés relève dans son ordonnance, rendue au début du mois, plusieurs atteintes «manifestement illégales» aux libertés fondamentales des détenus, notamment «l'absence de fenêtres fermant correctement dans plusieurs cellules» à l'approche de l'hiver et la prolifération de rats et d'insectes qui «affecte la dignité des détenus et engendre un risque sanitaire».

L'Observatoire international des prisons (OIP), l'association des Avocats pour la défense des droits des personnes détenues (A3D), l'Ordre des avocats au barreau des Hauts-de-Seine et le Syndicat des avocats de France avaient saisi la justice administrative en novembre dernier, dénonçant l'«indignité» de la prison de Nanterre, «vétuste et particulièrement surpeuplée».

La prison de Nanterre accueillait fin novembre 942 détenus pour une capacité théorique de 592 places. L'OIP s'est dit «satisfait» de ces mesures à prendre, signes selon lui d'une «conscience de l'état déplorable dans lesquelles ces personnes sont détenues». «Nous regrettons toutefois que des mesures plus structurelles n'aient pas été prises, sur la surpopulation notamment», a déclaré à l'AFP Nicolas Ferran, responsable du pôle contentieux de l'OIP. Les requérants demandaient notamment à la justice administrative de mettre fin à l'encellulement à trois de façon «définitive et inconditionnelle».

 

Promiscuité et manque d'intimité

Reconnaissant une «promiscuité» et un «manque d'intimité» portant atteinte à une liberté fondamentale, le juge des référés rappelle cependant qu'«une maison d'arrêt est tenue d'accueillir, quel que soit l'espace disponible dont elle dispose, la totalité des personnes mises sous écrou».

Près de trois ans après la condamnation de la France par la justice européenne pour sa population carcérale, le nombre de détenus dans le pays avait atteint au mois de novembre un nouveau record à 72.809 personnes.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2318) - MARDI 6 DECEMBRE 2022 :  Coupures électricité, Présidence LR, Affaire Lévothyrox, Manifestations en Chine, .....

Mardi 6 Décembre 2022 – Iran : cinq nouvelles condamnations à mort liées aux manifestations

La justice iranienne a annoncé mardi avoir prononcé la peine capitale à l'encontre de cinq personnes pour avoir tué un paramilitaire lors des manifestations déclenchées par la mort de Mahsa Amini, portant à onze le nombre de condamnations à mort dans le cadre de ces troubles.

L'Iran est le théâtre de manifestations déclenchées par la mort le 16 septembre de cette Kurde iranienne de 22 ans décédée après son arrestation par la police des moeurs pour infraction au code vestimentaire strict de la République islamique prévoyant notamment le port du voile pour les femmes.

Les cinq condamnés à la peine capitale ont été reconnus coupables lundi de la mort de Ruhollah Ajamian, membre de la milice Bassidj, liée aux Gardiens de la Révolution, l'armée idéologique de la République islamique, a déclaré lors d'une conférence de presse Massoud Setayeshi.

Ils étaient accusés de "corruption sur terre", l'un des chefs d'accusation les plus graves du code pénal iranien, de "crimes contre la sécurité du pays, contre l'intégrité physique des personnes et de graves troubles à l'ordre public".

Par ailleurs, onze personnes, dont trois mineurs, ont été condamnées à de "longues peines d'emprisonnement", a ajouté M. Setayeshi.

 

Une femme a été également condamnée mais il n'a pas précisé sa peine.

Ces jugements sont susceptibles d'appel devant la Cour suprême, mais il est rare que cette instance revienne sur une condamnation à mort décidée en première instance par un tribunal révolutionnaire.

La mort du paramilitaire avait eu lieu le 3 novembre près du cimetière de Karaj, à l'ouest de Téhéran, lors d'un rassemblement marquant le 40e jour de deuil suivant la mort d'une manifestante.

 

Six personnes avaient déjà été condamnées à mort en novembre

Selon l'accusation, les personnes condamnées avaient attaqué cet agent de sécurité qui n'était pas armé, l'avaient déshabillé, poignardé, frappé puis avaient traîné son corps nu dans la rue. Six personnes avaient déjà été condamnées à mort en novembre.

Les autorités voient dans les manifestations qui secouent le pays des "émeutes" et accusent régulièrement les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux ainsi que des groupes kurdes basés à l'étranger d'être les instigateurs de ce mouvement de protestation sans précédent.

Elles ont arrêté des milliers des personnes et ont fait état de la mort de quelque 300 personnes, incluant manifestants et forces de sécurité.

Les Gardiens de la Révolution ont annoncé mardi l'arrestation de douze personnes accusées d'appartenir à un "groupe de saboteurs" ayant des liens avec des pays européens. "Les membres de ce réseau, sous la conduite d'agents contre-révolutionnaires vivant en Allemagne et aux Pays-Bas, ont tenté de se procurer des armes et avaient l'intention (...) de mener des activités contre la sécurité nationale", ont indiqué les Gardiens de la Révolution de la province de Markazi (centre) dans un communiqué cité par l'agence Tasnim.

"Ils ont été capturés" et leur "projet d'émeutes a échoué", ont-ils ajouté, sans préciser le lieu et la date des arrestations.

Le week-end dernier, le procureur général d'Iran, Mohammad Jafar Montazeri, avait annoncé l'abolition de la police des moeurs, créé en 2006, une annonce perçue comme un geste envers les manifestants.

Pour sa part, le député Hossein Jalali a proposé de "changer de méthode" par rapport aux femmes qui refuseraient de porter le voile obligatoire. "On pourrait envisager de (les) menacer par SMS de bloquer leur compte bancaire", a-t-il dit, cité mardi par le quotidien Shargh.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2318) - MARDI 6 DECEMBRE 2022 :  Coupures électricité, Présidence LR, Affaire Lévothyrox, Manifestations en Chine, .....

Mardi 6 Décembre 2022 – Affaire du Levothyrox : l'Agence du médicament mise en examen pour tromperie

L'Agence nationale chargée en France de la sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé avoir été mise en examen lundi pour "tromperie" dans le dossier du changement de formule du Levothyrox, ce médicament conçu contre les problèmes de thyroïde.

Cette mise en examen intervient un mois et demi après celle la filiale française du laboratoire pharmaceutique allemand Merck, fabricant de ce médicament, pour "tromperie aggravée".

Au coeur de cette affaire: la nouvelle composition du Levothyrox, arrivée en France fin mars 2017 et utilisant le même principe actif, la lévothyroxine, mais avec de nouveaux excipients.

Or, des patients se sont plaints de nombreux effets secondaires: crampes, maux de tête, vertiges ou perte de cheveux. Une enquête pénale a été ouverte à Marseille (Sud-Est) en mars 2018 pour faire la lumière, alors que ce médicament est utilisé quotidiennement par 2,5 millions de patients en France, selon Merck.

"L'ANSM n'a jamais nié les difficultés rencontrées par certains patients au moment du passage à la nouvelle formule du Levothyrox et se préoccupe de manière constante et quotidienne de la sécurité et de la santé des patients", assure l'agence nationale de la sécurité des médicaments dans un communiqué diffusé lundi soir.

Elle "apportera sa pleine contribution à la manifestation de la vérité mais conteste fermement les reproches formés à son encontre, car aucune infraction pénale n'a été commise", estime-t-elle.

En juin 2019, l'ANSM avait mené une étude sur plus de deux millions de patients et conclu que le passage à la nouvelle formule n'avait pas engendré de "problèmes de santé graves".

Cette agence est aujourd'hui visée par une action collective de quelque 1.100 plaignants, pour "défaut de vigilance" et "défaut d'anticipation".

Dans un autre volet, au civil, la Cour de cassation avait rejeté en mars le pourvoi de Merck, condamné en 2020 à indemniser plus de 3.300 utilisateurs ayant souffert d'effets secondaires à la suite du changement de formule.

En France, moins de 100.000 patients sont traités avec l'ancienne formule, importée depuis fin 2017 sous le nom d'Euthyrox. La distribution de l'ancienne formule, qui devait s'arrêter en 2020, a été prolongée au moins jusqu'à la fin 2022.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2318) - MARDI 6 DECEMBRE 2022 :  Coupures électricité, Présidence LR, Affaire Lévothyrox, Manifestations en Chine, .....

Mardi 6 Décembre 2022 – Réintégration des soignants non-vaccinés : le RN récupère le texte de LFI, qui dénonce «un piège grossier»

Les députés LFI ont jusqu'à présent toujours refusé de voter un texte défendu par le RN. La reprise de leur propre proposition de loi par les troupes de Marine Le Pen pourrait bousculer leur ligne.

La stratégie est évidente mais a le mérite d'être efficace. Devant la presse, mardi à l'Assemblée, Marine Le Pen a annoncé que le groupe du RN allait reprendre à son compte la proposition de loi de LFI sur la réintégration des soignants non-vaccinés, à l'occasion de sa niche parlementaire du 12 janvier. Le texte avait déjà été défendu par les Insoumis lors de leur propre niche fin novembre. Faute de temps suite à «l'obstruction» de la majorité - des centaines d'amendements déposés -, il n'avait pas été soumis au vote, suscitant l'indignation dans les rangs Insoumis.

 

«Ils ne sont pas ravis chez LFI»

Avec cette reprise en main par le RN, les députés de LFI se voient donc accorder une seconde chance. Problème : les troupes de Jean-Luc Mélenchon ont toujours refusé mordicus de soutenir le moindre texte issu des troupes de Marine Le Pen. En reprenant cette proposition de loi, la présidente du groupe RN cherche donc à mettre les Insoumis au dos du mur. «Ils ne sont pas ravis chez LFI mais je le regrette car sur ces sujets on doit être capable de passer au-delà d'une vision partisane et juste politicienne», a-t-elle glissé lors de la conférence de presse.

Les députés Insoumis vont-ils être contraints de revoir leur ligne stratégique? «Nous verrons comment nous pourrons déjouer ce qui est un piège grossier et une manipulation perverse et opportuniste», a répliqué le député LFI Matthias Tavel mardi devant la presse. «Si on n'avait pas eu l'obstruction gouvernementale, ce texte aurait été adopté dans notre niche. Ceux qui sont en train de créer cette récupération perverse et opportuniste par le RN, c'est le gouvernement, pas nous», a-t-il aussi voulu rappeler. L'Insoumis a malgré tout prévenu : «Ne comptez pas sur nous pour renoncer à un principe que nous croyons juste, ni à faire le moindre cadeau à l'extrême droite qui n'a aucune leçon à donner en matière de santé». L'équation s'avère malgré tout complexe.

Concrètement, les députés LFI pourraient par exemple retirer des services de l'Assemblée la fameuse proposition de loi afin qu'elle ne soit pas récupérée. Les conséquences seraient malgré tout assez limitées : le groupe RN pourrait tout simplement en réécrire une nouvelle quasi-identique. Or, «ils en ont a priori l'intention», a indiqué la députée de La France Insoumise Clémence Guetté. Cette dernière a précisé que son groupe devait «discuter très rapidement» d'un plan d'action. En réalité, le débat existe depuis le début de la législature chez LFI. Certains députés ne sont pas opposés à d'éventuels et occasionnels soutiens aux textes du RN lorsqu'ils sont considérés dans l'intérêt général. «Aucun électeur ne nous en tiendra compte», souffle un cadre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens