Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 août 2022 3 24 /08 /août /2022 07:00
LA MARCHE DU MONDE (2219) : MARDI 23 AOUT 2022

Mardi 23 Août 2022 –  Dîner entre Macron et Borne mardi soir à l'Elysée, avant le Conseil des ministres de rentrée :

Emmanuel Macron et Elisabeth Borne se retrouvent mardi soir pour un dîner de travail à l'Elysée où seront abordés "tous les sujets de la rentrée", avec au premier chef la "mobilisation générale sur la sobriété énergétique", avant le Conseil des ministres de rentrée mercredi.

Elisabeth Borne doit prononcer un "discours fort sur la sobriété et la transition énergétiques" à l'université d'été du Medef fin août. Le chef de l'Etat lui a également demandé de "remettre à l'automne un agenda de planification écologique décliné par mois et année", rappelle l'Elysée.

 

Emmanuel Macron présidera mercredi le Conseil des ministres de rentrée

La "bataille du plein emploi", les problématiques autour de l'éducation et de la jeunesse et les questions régaliennes --police, justice, armées-- figureront également au menu de ce dîner de travail, lors duquel les deux têtes de l'exécutif prépareront le séminaire gouvernemental qui se tiendra la semaine prochaine, selon la même source.

Emmanuel Macron présidera mercredi le Conseil des ministres de rentrée, après une pause estivale bousculée par de nombreux épisodes climatiques: incendies sans précédents, sécheresse, orages meurtriers en Corse.

Le chef de l'Etat a donné le ton de la rentrée vendredi lors d'une cérémonie pour le 78e anniversaire de la libération de Bormes-les-Mimosas (Var), lieu de villégiature présidentiel. Après avoir dénoncé "l'attaque brutale" de la Russie en Ukraine, il a appelé les Français à "accepter de payer le prix de notre liberté et de nos valeurs".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2219) : MARDI 23 AOUT 2022

Mardi 23 Août 2022 –  Karting à la prison de Fresnes: l'organisateur reconnaît «un acte controversé» : 

L'organisation au sein de la prison de Fresnes d'épreuves inspirées du jeu télévisé "Koh Lanta" au profit d'associations caritatives était un "acte controversé", a admis lundi sur CNews l'organisateur tout en assurant que "le but n'était pas de choquer". Baptisé "Kohlantess", cet événement, organisé le 27 juillet, rassemblant détenus, surveillants et jeunes de Fresnes (Val-de-Marne), a provoqué l'indignation de plusieurs personnalités de droite et d'extrême droite après la diffusion d'une vidéo vendredi sur les réseaux sociaux, notamment sur YouTube, montrant notamment une course de karting dans la cour de la prison.

Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti a annoncé samedi sur Twitter avoir "ordonné une enquête" administrative et dénoncé des "images choquantes". "La lutte contre la récidive passe par la réinsertion, mais certainement pas par le karting !", s'est offusqué le ministre. "Tout était dans les règles. On ne s'attendait pas à ça" de la part du ministère de la Justice, a expliqué Enzo Angelo Santo, producteur de "Kohlantess" en assurant que le ministère avait validé cette manifestation.

 

"Le but était de montrer, pendant un instant, un moment d'humanité entre détenus, surveillants et jeunes du quartier"

"Le but était de montrer, pendant un instant, un moment d'humanité entre détenus, surveillants et jeunes du quartier", a-t-il ajouté. "On ne devrait pas réduire notre démarche à du karting", a-t-il insisté en précisant que "l'ensemble des détenus" ayant participé à l'émission étaient "des gens aptes à se réinsérer" et "en parcours scolaire". Si des personnes détenues pour de courtes peines "sont réduites à manger, dormir, manger, dormir avec éventuellement une heure de sport, elles seront en marge de la société en sortant", a estimé M. Angelo Santo.

"C'était une matinée éphémère avec seulement une poignée de détenus sélectionnés par l'administration pénitentiaire (...) Ça leur a créé, l'espace d'un instant, du lien social". Une dizaine de détenus ont participé à "Kohlantess" et seulement deux ont participé à l'épreuve de karting. Au 1er juillet la maison d'arrêt de Fresnes comptait 1.918 détenus pour 1.336 places.

Interrogée sur BFMTV, la contrôleuse générale des lieux de privation de liberté, Dominique Simonnot, a dénoncé "une polémique un peu étrange et minable". "Il y a d’autres choses qui se passent en prison : du VTT, du cheval, de l’escalade, du football entre détenus et surveillants, mais ces images ne sont pas publiques", a-t-elle rappelé. "Le scandale ne se trouve pas là, mais dans la surpopulation carcérale, et notamment à Fresnes, qui est l’un des établissements les plus vétustes, bourré de cafards, de punaises de lit, de rats, et où la vie est lugubre. Pour les détenus comme pour les surveillants", a souligné Mme Simonnot.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2219) : MARDI 23 AOUT 2022

Mardi 23 Août 2022 –  Le Centre hospitalier Sud Francilien (CHSF) à Corbeil-Essonnes visé par une cyberattaque :

Une demande de rançon de 10 millions de dollars, formulée en anglais, a été exigée par le ou les hackers, a indiqué une source policière à l'AFP, confirmant une information de RMC. Le centre hospitalier essonnien a déclenché dès dimanche un "plan blanc", un plan d'urgence pour assurer la continuité des soins.

Cette attaque rend "pour l'heure inaccessible tous les logiciels métiers de l'hôpital, les systèmes de stockage (notamment d'imagerie médicale) et le système d'information ayant trait aux admissions de la patientèle", indique l'établissement dans un communiqué.

Ce mode dégradé oblige le personnel à revenir au "dossier papier et au stylo" pour les patients déjà hospitalisés, confirme à l'AFP Medhy Zeghouf, Maire-adjoint d'Evry-Courcouronnes et président du conseil de surveillance du CHSF. "Certains appareils et systèmes étant en effet perturbés, il y aura des déprogrammations d'actes et d'opérations", ajoute-t-il.

"On ne peut plus enregistrer un seul patient", témoigne sur place Franck Banizette, représentant syndical Sud Santé ajoutant que "seules les urgences vitales sont prises en charge".

Pour les urgences relatives, les patients sont invités à se présenter à d'autres établissements de la région et un triage est en cours aux urgences du CHSF.

"Cette attaque n'impacte pas le fonctionnement et la sécurité du bâtiment hospitalier", rassure le centre hospitalier qui précise que "tous les réseaux restent en activité (téléphone à l'exception du fax, flux automatisés de distribution, etc.)."

Ouvert en 2012 et d'une capacité d'un millier de lits, le CHSF assure la couverture sanitaire d'une population de près de 600.000 habitants de la grande couronne.

 

Ouverture d’une enquête

Le ministre de la Santé, François Braun, a jugé sur Twitter l'attaque d'"inqualifiable" et dit attendre des poursuites contre les auteurs.

Le parquet de Paris a annoncé l'ouverture d'une enquête pour intrusion dans le système informatique et tentative d'extorsion en bande organisée, supervisée par sa section cybercriminalité. Les investigations ont été confiées aux gendarmes du Centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N), a ajouté le parquet. L'Autorité nationale en matière de sécurité et de défense des systèmes d'information (Anssi) a été "rapidement saisie par la cellule de crise", a-t-il ajouté.

Selon une source proche, "une famille de rançongiciels a été identifiée". Cette cyberattaque vise une nouvelle fois un établissement hospitalier, secteur qui subit depuis deux ans des piratages via logiciels rançonneurs.

 

En 2021, l’Anssi relevait en moyenne un incident par semaine

En 2021, l’Anssi relevait en moyenne un incident par semaine dans un établissement de santé. Mais les hôpitaux publics français ne peuvent pas payer de rançon du fait de leur statut et les attaques contre eux se font ainsi en pure perte puisque les cybercriminels n'obtiendront pas de rémunération, quels que soient les dégâts provoqués.

Selon les experts, les cybercriminels agissent soit à l'aveugle, ciblant de manière aléatoire n'importe quel système informatique dans lequel ils arrivent à pénétrer, soit parce qu’ils sont inspirés par les exemples d'attaques contre les hôpitaux américains, des établissements souvent privés au budget leur permettant de payer des rançons.

Pour lutter contre ce phénomène en expansion, l'Etat a consacré dans la foulée de l'épidémie de Covid-19 une enveloppe de 25 millions d’euros à la cybersécurité des établissements de santé.

Parallèlement, 135 hôpitaux ont été désignés "opérateurs de services essentiels", ce qui leur impose de respecter des règles de cybersécurité plus exigeantes que les institutions ordinaires.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2219) : MARDI 23 AOUT 2022
LA MARCHE DU MONDE (2219) : MARDI 23 AOUT 2022
LA MARCHE DU MONDE (2219) : MARDI 23 AOUT 2022
LA MARCHE DU MONDE (2219) : MARDI 23 AOUT 2022
LA MARCHE DU MONDE (2219) : MARDI 23 AOUT 2022
LA MARCHE DU MONDE (2219) : MARDI 23 AOUT 2022

Mardi 23 Août 2022 –  Des navires nazis refont surface dans le Danube :

La sécheresse a révélé de nouvelles reliques du passé sur le continent européen. Dans le Danube, les principales voies navigables asséchées ont laissé apparaître un cimetière de navires de guerre allemands datant de la Seconde Guerre mondiale. Des images ont été prises le 18 août dernier près de la ville serbe de Prahovo. Certains cuirassés ont encore leurs tourelles, leur pont de commandement, leurs mâts brisés et leurs coques tordues, tandis que d'autres sont pour la plupart à moitié enfouis dans le sable. Tous faisaient partie de la flotte nazie de la mer Noire. Ils ont sombré en 1944 alors qu’ils fuyaient les forces soviétiques.

Le phénomène est une des conséquences de la sécheresse qui sévit sur l’Europe depuis le début de l’été. L’absence de précipitations et la multiplication des vagues de chaleur ont considérablement baissé le niveau du fleuve, qui est au plus bas depuis près d’un siècle. La navigation est désormais complexe, les bateaux coulés représentant un danger pour les navires de pêche. Ces derniers doivent se faufiler sur un tronçon de 110 mètres, soit près de la moitié de la voie navigable disponible à laquelle ils avaient autrefois accès, selon Reuters.

 

10.000 explosifs dans l'eau

La population locale est elle aussi inquiète devant ces vaisseaux d’autrefois. Car, les épaves sont encore chargées d’explosifs et de munitions. Selon le «Washington Post» , le ministre serbe des Transports a déclaré qu'il y avait environ 10.000 engins explosifs dans l'eau. «Ils nous ont laissé un désastre écologique, à nous les habitants de Prahovo. Et qui représente une menace pour nous chaque jour depuis 78 ans. Il y a certainement environ 10.000 kg d’engins explosifs là-bas. Même si on ne sait pas s’ils peuvent exploser ou non, vous pouvez déjà anticiper ce qu’il se passerait si un seul y parvenait», a déploré Velimir Trajilovic, habitant de Prahovo et auteur d’un livre sur les navires allemands.

Les autorités ont estimé qu’il en coûtera près de 29 millions de dollars pour retirer plus de 20 navires, munitions et explosifs.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2219) : MARDI 23 AOUT 2022

Mardi 23 Août 2022 –  Perquisition du FBI: Trump demande la nomination d'un expert indépendant :

L'ancien président américain Donald Trump a demandé lundi à un tribunal de nommer un expert indépendant pour examiner les documents saisis par le FBI lors d'une perquisition à son domicile en Floride, afin de déterminer si certains d'entre eux peuvent rester confidentiels. Cette perquisition, menée par la police fédérale le 8 août et inédite pour un ancien chef d'Etat, "était illégale et inconstitutionnelle, et nous mettons tout en oeuvre pour récupérer les documents", a déclaré le milliardaire républicain dans un communiqué.

Dans un document judiciaire où il répète avoir été visé pour des raisons politiques, l'ex-président souhaite la nomination d'un expert indépendant qui serait chargé de passer en revue les documents saisis et de déterminer lesquels M. Trump peut garder "confidentiels", et qui ne seraient donc pas utilisés dans les enquêtes. "Ils ont pris des documents protégés" par la confidentialité entre client et avocat, a-t-il ajouté dans son communiqué. La liste des objets saisis par le FBI, rendue publique, mentionne de nombreux documents classés "top secret".

 

"Le gouvernement traite le président Donald Trump de manière injuste depuis longtemps"

Les enquêteurs soupçonnent le républicain d'avoir violé une loi américaine sur l'espionnage qui encadre très strictement la détention de documents confidentiels. Donald Trump a assuré que ces documents avaient été déclassifiés. "Le gouvernement traite le président Donald Trump de manière injuste depuis longtemps", écrivent ses avocats dans le document judiciaire, en affirmant qu'il est "le favori de la primaire républicaine pour la présidentielle de 2024" ainsi qu'à la présidentielle elle-même "s'il décide de se porter candidat". La justice "ne peut être utilisée pour des objectifs politiques", lancent-ils encore.

Donald Trump est aussi visé par des enquêtes sur ses efforts pour renverser les résultats de l'élection présidentielle de 2020 et sur son rôle dans l'assaut de ses partisans contre le Capitole le 6 janvier 2021. Il n'est pour l'instant poursuivi dans aucune affaire.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2219) : MARDI 23 AOUT 2022

Mardi 23 Août 2022 –  Doctolib suspend plusieurs profils de naturopathes liés à Thierry Casasnovas et d'Irène Grosjean :

Le groupe Doctolib , poids lourd français de la prise de rendez-vous médicaux, a suspendu lundi 17 profils et engagé "un travail de fond", après des critiques virulentes visant la présence sur la plateforme de naturopathes, une discipline sans fondement médical. "Des mesures vont être prises prochainement. Plusieurs options sont sur la table, nous n'excluons rien", ajoute la plateforme. Sur les réseaux sociaux, des professionnels de santé et des patients reprochent au groupe de permettre à ses utilisateurs de prendre rendez-vous chez des naturopathes, dont certains ont des pratiques dangereuses, proches du charlatanisme, et à dérives sectaires.

La naturopathie est une pratique qui revendique de maintenir l'organisme en bonne santé grâce à un ensemble de méthodes "naturelles", mais qui n'ont aucun fondement avéré sur le plan scientifique ou médical.

 

Une plateforme référence

Les critiques de Doctolib ont notamment visé des naturopathes se réclamant de Thierry Casasnovas et d'Irène Grosjean, deux personnalités influentes dans le milieu naturopathe mais aux positions discréditées dans le monde de la santé.

La plateforme référence des médecins, des sages-femmes, des dentistes, des infirmiers etc. (des professions de santé réglementées), des psychologues et des ostéopathes (détenteurs d'un diplôme reconnu par l'Etat).

Elle permet aussi de prendre rendez-vous auprès de sophrologues, d'hypnothérapeuthes, de naturopathes, des professions aux pratiques sans règlementation, mais légales. Ils représentent 3% des inscrits sur la plate-forme.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2219) : MARDI 23 AOUT 2022

Mardi 23 Août 2022 –  Pénurie d'enseignants: Pap Ndiaye se dit «confiant» pour la rentrée :

Le ministre de l'Education, Pap Ndiaye , s'est dit mardi "confiant pour que la rentrée se passe au mieux" dans les écoles, collèges et lycées, malgré une crise inédite du recrutement d'enseignants, qui a conduit l'Education nationale à embaucher de nombreux contractuels. "Il y a des difficultés structurelles liées à l’attractivité du métier, mais à ce stade nous sommes confiants pour que la rentrée se passe au mieux pour les élèves de l’académie de Créteil, et au-delà bien entendu pour l’ensemble du territoire", a déclaré le ministre à l'AFP lors d'un déplacement au rectorat de Créteil (sud-est de Paris).

Le ministre a rencontré les membres de la cellule de rentrée mise en place pour répondre au mieux aux demandes des écoles et établissements en matière d'effectifs dans cette académie -qui regroupe la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et la Seine-et-Marne-, particulièrement affectée par les difficultés de recrutement. Dans cette académie, "à ce stade, la situation est comparable, voire légèrement meilleure à celle de l’année dernière au même moment", selon M. Ndiaye. Mais "il y a des difficultés dans certaines disciplines" du secondaire, en particulier pour les lycées professionnels, et "nous y travaillons".

 

"Un professeur devant chaque classe dans toutes les écoles de France"

Cette année, plus de 4.000 postes n'ont pas été pourvus aux concours enseignants (primaire et secondaire), un taux historiquement bas, selon les chiffres du ministère, faisant craindre une rentrée scolaire sous tension. Mais le ministre a promis qu'il y aurait "un professeur devant chaque classe dans toutes les écoles de France" à la rentrée. Face à ces difficultés de recrutement, l'Education nationale a notamment eu recours au recrutement de contractuels dès juin lors de controversés "job-dating", des entretiens organisés dans plusieurs académies. "Il est vrai que nous avons recours à une proportion d’enseignants contractuels qui est importante, particulièrement dans cette académie, en raison des besoins scolaires que nous avons ici", a déclaré Pap Ndiaye. "Nous devons répondre à cela en améliorant l'attractivité du métier d’enseignant. Ce sont des mesures structurelles que nous allons prendre dans les mois à venir. En attendant, nous recrutons du mieux possible".

Le recteur de l'académie de Créteil, Daniel Auverlot, a dit "n'avoir aucune inquiétude pour la rentrée". "Dans le premier degré, nous avons fidélisé 700 contractuels qui existaient déjà, et nous terminons le recrutement d’environ 200 contractuels supplémentaires", a-t-il dit. "Sur le second degré, nous avons recruté et fidélisé d’ores et déjà 1.400 contractuels". Dans le premier degré (écoles maternelles et élémentaires), à peine plus de 900 candidats ont été recrutés aux concours enseignants dans l'académie de Créteil, sur 1.665 postes ouverts.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2219) : MARDI 23 AOUT 2022

Mardi 23 Août 2022 –  Guerre en Ukraine : les Occidentaux prêts à soutenir Kiev «dans la durée», promet Macron :

Au 181e jour de l'invasion russe, les Américains craignent des frappes russes contre des installations civiles et Kiev a interdit les célébrations publiques pour le jour de la fête de l'indépendance.

«Aucune pitié» pour les meurtriers de la fille d'un idéologue selon Lavrov, Kiev se prépare à des possibles attaques sur son territoire pour la fête de son indépendance, l'UE envisage une mission «d'entraînement» de l'armée ukrainienne... Le point sur le conflit entre la Russie et l'Ukraine ce mardi 23 août, au 181e jour de guerre.

 

«Aucune faiblesse, aucun esprit de compromission» face à la Russie

Le président français Emmanuel Macron a exhorté ce mardi la communauté internationale à ne montrer «aucune faiblesse, aucun esprit de compromission» face à la Russie. «Nous ne pouvons (..) avoir aucune faiblesse, aucun esprit de compromission, parce qu'il en va de notre liberté à toutes et à tous, et de la paix dans toutes les parties du globe», a-t-il lancé dans un message vidéo au Sommet de la «plateforme de Crimée». Les Européens sont prêts à soutenir le «combat» de l'Ukraine «dans la durée», a-t-il ajouté à l'attention du président ukrainien Volodymyr Zelensky.

 

Ukraine: la Russie pourrait «intensifier» ses frappes sur les infrastructures civiles

L'ambassade américaine en Ukraine a averti mardi que la Russie pourrait frapper «dans les prochains jours» des infrastructures civiles et des bâtiments gouvernementaux, et appelé les citoyens américains à «quitter l'Ukraine dès maintenant». «Le Département d'État dispose d'informations selon lesquelles la Russie intensifie ses efforts pour lancer des frappes contre l'infrastructure civile et les installations gouvernementales de l'Ukraine dans les prochains jours», a indiqué l'ambassade dans un message publié sur son site internet, sans plus de précisions sur les lieux potentiellement concernés.

Elle a appelé les citoyens américains à «quitter l'Ukraine dès maintenant en utilisant les moyens de transport terrestres privés disponibles».

 

Kiev a interdit les célébrations publiques commémorant l'indépendance de l'Ukraine

Des déclarations américaines qui font écho à celles, récentes, du président ukrainien. La Russie pourrait «faire quelque chose de particulièrement dégoûtant» et «cruel» la semaine prochaine en Ukraine, lorsque cette dernière fêtera son Jour de l'indépendance, a averti samedi soir Volodymyr Zelensky dans son adresse traditionnelle. «Un des objectifs clefs de l'ennemi est de nous humilier», de «semer l'abattement, la peur et des conflits», mais «nous devons être suffisamment forts pour résister à toute provocation» et «faire payer les occupants pour leur terreur», a-t-il ajouté.

Un conseiller de la présidence, Mykhaïlo Podoliak, a estimé que la Russie pourrait intensifier ses bombardements de villes ukrainiennes les 23 et 24 août. «La Russie est un État archaïque qui lie ses actions à certaines dates, c'est une sorte d'obsession. Ils nous détestent et tenteront d'augmenter (...) le nombre de bombardements de nos villes dont Kiev avec des missiles de croisière», a-t-il déclaré selon l'agence Interfax-Ukraine.

 

Reprise du championnat de football national ukrainien ce mardi

Interrompu après l'invasion de l'Ukraine par la Russie, le championnat de football national ukrainien a repris ce mardi 23 août 2022 avec une opposition entre deux clubs de la région du Donbass, le Shaktar Donetsk et le Metalist Kharkiv. Pour des raisons évidentes de sécurité, les matchs se jouent sans spectateurs et se disputent dans la région de Kiev, ou dans l'ouest de l'Ukraine. Chaque stade doit disposer d'un abri anti-aérien.

 

Frappes aériennes et d'artillerie dans la région de Zaporijjia

La Russie a procédé à des frappes aériennes et d'artillerie dans la région de Zaporijjia, a déclaré l'état-major ukrainien, où des combats près de la plus grande centrale nucléaire d'Europe font craindre un incident nucléaire catastrophique.

Des roquettes russes tirées sur Nikopol, Krivyi Rih et Synelnykovsky, non loin de la centrale nucléaire de Zaporijjia, ont blessé au moins quatre personnes, a écrit le gouverneur régional Valentyn Reznichenko sur Telegram.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2219) : MARDI 23 AOUT 2022

Mardi 23 Août 2022 –  Course de karts à la prison de Fresnes : la pression s'accentue sur Éric Dupond-Moretti :

Le ministre de la Justice fait l'objet d'intenses critiques de la part de la droite et du Rassemblement national.

Les accusations se multiplient au sein de la classe politique. Depuis quelques jours, le garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti est sous le feu des critiques. En cause, Course de karts à la prison de Fresnes : Dupond-Moretti ouvre une enquête (Val-de-Marne). Le ministre de la Justice a d'abord fait part de son indignation, en annonçant l'ouverture d'une enquête. Des informations ont ensuite révélé que l'événement avait été validé au préalable par son cabinet. Si la gauche balaye une polémique jugée vaine, la droite, elle, accroît la pression sur le membre du gouvernement.

Au sein des Républicains, le député Julien Dive estime ainsi que la position du ministre n'est «pas tenable». Selon lui, sa version des faits ne tient pas, car «une prison, c'est pas un supermarché. On ne rentre pas dans une prison comme ça.» «Je préférerais qu'il joue la sincérité, qu'il vienne en répondre devant la commission des lois, qu'on étudie la question de ce type d'événements», explique-t-il encore au micro d'Europe 1 ce mardi matin. «Surtout, faire la lumière sur l'état de nos prisons», poursuit-il.

 

«C'est un scandale»

«C'est à l'image du laxisme dans lequel s'enfonce la société française», affirme de son côté le député RN Philippe Ballard. Sur le plateau de CNews, l'élu du parti à la flamme assure qu'«on ne peut pas imaginer que son cabinet n'était pas informé». Il dénonce un «signal terrible» envoyé aux victimes, mais aussi à «ceux qui sont encore dehors, qui ne sont pas allés en prison et (...) se disent après tout, c'est pas si grave que ça, la prison». «C'est un scandale, insiste-t-il encore, et peut-être que M. Dupond-Moretti pourrait penser à démissionner».

Face à ses détracteurs, le ministre de la Justice reste mobilisé. Une visite est prévue cette après-midi à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis, dans le département voisin de l'Essonne. Le porte-parole du gouvernement, Olivier Véran, lui a aussi exprimé son soutien, en affirmant que «ni le ministre ni même le directeur central de l'administration pénitentiaire» n'étaient au courant. «Je m'en suis entretenu avec Éric Dupond-Moretti et il me l'a confirmé», a-t-il fait savoir sur France Inter. Et d'ajouter : «Je comprends que ça mette en tension les Français. Chacun a bien sûr conscience que ce n'est pas le quotidien dans la prison.»

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2219) : MARDI 23 AOUT 2022

Mardi 23 Août 2022 –  Les craintes pour l'Europe font repasser l'euro sous le dollar :

 L’économie européenne va souffrir du bond des prix de l'énergie, ce qui va limiter la marge de manœuvre de la Banque centrale européenne. Claudio Divizia / stock.adobe.com

Pour la seconde fois de l'été, la monnaie unique a plongé à son plus bas niveau depuis vingt ans.

Les touristes européens en vacances aux États-Unis vont le sentir passer. L'euro valait lundi moins d'un dollar. La monnaie unique a atteint 0,993 pour un dollar, son plus bas niveau depuis 2002, peu après sa création. Une fois le seuil symbolique franchi dans la matinée, la chute s'est accentuée dans l'après-midi, atteignant 1% sur la journée.

La parité avec le billet vert avait déjà été atteinte mi-juillet. Depuis, l'euro avait retrouvé quelques couleurs, jusqu'à 1,035 pour un dollar. Mais ce seuil symbolique de la parité est de plus en plus testé par les marchés. Depuis le début de l'année, l'euro a perdu 12 % par rapport au dollar. Valeur refuge, la devise américaine est en hausse d'à peu près autant par rapport à un panier de six devises. Elle continue d'aspirer les capitaux alors que les craintes d'une pause du resserrement monétaire de la Réserve fédérale se dissipent. À l'approche de la réunion des banquiers centraux à Jackson Hole, aux États-Unis, en fin de semaine, les dirigeants de la Fed envoient des signaux de fermeté sur leur intention de poursuivre la hausse des taux.

À l'inverse, les craintes de récession en Europe font douter de la capacité de la Banque centrale européenne à relever les siens de façon agressive sur la durée, malgré une inflation persistante. Le pic de la hausse des prix, que le ministre de l'Économie Bruno Le Maire jugeait atteint, dans une interview à Sud-Ouest ce week-end, pourrait se faire attendre jusqu'à 2023.

 

Crise énergétique

Outre-Manche, l'inflation, déjà supérieure à 10 % le mois dernier, pourrait même culminer au-dessus de 18 % en janvier, selon une étude de Citi. La livre sterling s'est également repliée à son plus bas niveau face au dollar depuis cinq semaines.

Les perspectives économiques sont noircies par la crise énergétique. Les prix du gaz atteignent des records, alors que Moscou a annoncé une nouvelle interruption des livraisons via le gazoduc Nord Stream 1 à la fin du mois, ravivant les craintes de pénuries. Pour ne rien arranger, l'envolée du dollar renchérit le coût des importations de pétrole. En six mois, la hausse des prix du brut a atteint 66 % en dollar, mais 78 % en euro. Nourrie par les craintes inflationnistes, la chute de l'euro contribue à son tour à alimenter l'inflation, en augmentant les prix des produits importés. Maigre consolation, elle rend les produits « made in » Europe plus compétitifs.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2219) : MARDI 23 AOUT 2022

Mardi 23 Août 2022 –  Le gouvernement redoute des inondations dans le Sud et lance une campagne de prévention :

Le gouvernement va lancer mercredi une campagne de sensibilisation, redoutant que les orages saisonniers dans 15 départements du sud de la France ne provoquent des inondations, qui pourraient être aggravées par la sécheresse.

"Nous allons faire en sorte de communiquer massivement dans les 15 départements du pourtour méditerranéen sur les risques de phénomènes méditerranéens qui commencent à partir de la fin du mois d'août", a annoncé mardi le ministre de la Transition écologique Christophe Béchu (photo) , lors d'un déplacement dans l'Aude, où 14 personnes avaient trouvé la mort lors d'inondations en 2018.

La campagne se déclinera dans la presse régionale, sur les radios, les réseaux sociaux, et mettra l'accent sur les mesures de précaution à prendre en cas d'inondation: ne pas prendre sa voiture, ne pas se déplacer en cas de risque d'orage, s'installer dans les étages, ne pas descendre dans un sous-sol.

 

"Il faut arrêter de parler de réchauffement climatique au futur"

"Neuf millions d'habitants peuvent être victimes de ces orages cévenols qui peuvent atteindre jusqu'à 200 mm par mètre carré, et malheureusement la température de la mer augmente la probabilité d'avoir ce type de catastrophe", a souligné Christophe Béchu.

Les sols sont tellement secs du fait de la sècheresse, ajoute le ministre, qu'on redoute que "des orages puissants ne remplissent pas les nappes et conduisent à du ruissèlement, et au risque d'inondation".

Pour le ministre de la Transition écologique, "il faut arrêter de parler de réchauffement climatique au futur, on est en plein dedans, c'est bien la somme de tout ce qui a été annoncé qui est en train de se produire".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2219) : MARDI 23 AOUT 2022

Mardi 23 Août 2022 –  La Russie n'aura «aucune pitié» pour les meurtriers de Daria Douguina :

Des centaines de personnes, notamment des proches de la famille et des responsables politiques, se sont recueillies mardi à Moscou devant le cercueil de Daria Douguina, au-dessus duquel avait été accroché un portrait d'elle souriant.

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a appelé mardi à n'avoir "aucune pitié" pour les meurtriers de la fille d'un idéologue impérialiste pro-Kremlin tuée dans un attentat, dont les funérailles ont réuni des centaines de personnes. Daria Douguina, journaliste et politologue, a été tuée samedi soir dans l'explosion du véhicule qu'elle conduisait sur une route près de Moscou. Elle avait 29 ans.

Elle était la fille d'Alexandre Douguine , 60 ans, un philosophe et écrivain ultranationaliste promouvant une doctrine impérialiste. Comme son père, elle soutenait farouchement l'offensive russe en Ukraine. Ils revenaient ensemble, mais dans des véhicules différents, d'un festival culturel conservateur dans la région de Moscou.

"C'était un crime barbare pour lequel il ne saurait y avoir de pardon (...). Il ne peut y avoir aucune pitié pour les organisateurs, les commanditaires et les exécutants", a réagi mardi le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov. Des centaines de personnes, notamment des proches de la famille et des responsables politiques, se sont recueillies mardi à Moscou devant le cercueil de Daria Douguina, au-dessus duquel avait été accroché un portrait d'elle souriant, a constaté l'AFP.

"Elle est morte au front pour la nation, pour la Russie. Le front, il est ici", a déclaré M. Douguine, d'une voix tremblante, les yeux cernés, présent avec son épouse et la mère de Daria Douguina, Natalia Melentieva.

 

Kiev a démenti toute implication

"Parmi les premiers mots que nous lui avons enseignés, dans son enfance, il y a évidemment +Russie+, +notre puissance+, +notre peuple+, +notre empire+", a raconté Alexandre Douguine, retenant des pleurs. Ce meurtre a créé un choc en Russie et mis à mal les efforts des autorités qui cherchent à convaincre que l'offensive en Ukraine, lancée il y a six mois, n'a aucune conséquence négative pour la population russe.

Or, le conflit est devenu de plus en plus visible ces dernières semaines, avec notamment une série d'explosions en Crimée, péninsule ukrainienne annexée par Moscou où de nombreux Russes passent traditionnellement leurs vacances.

Moins de 48 heures après la mort de Daria Douguina, les services de sécurité russes (FSB) ont affirmé lundi avoir conclu que l'attaque avait été préparée et menée par une femme travaillant pour les services secrets ukrainiens. Kiev a démenti toute implication.

Dans un message de condoléances, le président russe Vladimir Poutine a dénoncé un "crime ignoble, cruel" , qui a "mis fin prématurément à la vie de Daria Douguina, une personne brillante et talentueuse dotée d'un coeur véritablement russe".

M. Poutine lui a également remis à titre posthume l'Ordre du Courage, une importante décoration.

 

Son père est proche de Vladimir Poutine

Le porte-parole de la diplomatie américaine, Ned Price, s'est abstenu lundi de toute spéculation sur la responsabilité du meurtre. Il a condamné toute attaque contre des civils et souligné que Kiev avait rejeté toute participation.

"Puisque le meurtre d'un journaliste n'est même pas commenté sous cet angle-là, qui est pourtant si important pour les autorités américaines, alors Washington n'a aucun droit moral (...) de juger des droits humains dans le monde", a réagi mardi son homologue russe, Maria Zakharova, sur Telegram.

Promoteur de l'"Eurasisme", une doctrine impérialiste prônant une alliance entre l'Europe et l'Asie, sous direction russe, Alexandre Douguine est visé depuis 2014 par des sanctions de l'Union européenne. Sa fille avait elle été sanctionnée début mars par les Etats-Unis.

Personnalité médiatique et polyglotte, reconnaissable à sa longue barbe, Alexandre Douguine est influent dans une partie de l'extrême droite européenne. Surnommé par certains médias "le cerveau de Poutine", M. Douguine est parfois présenté comme étant proche du président russe. Mais ce dernier ne l'a jamais soutenu publiquement et de nombreux observateurs relativisent son influence au Kremlin.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2219) : MARDI 23 AOUT 2022
LA MARCHE DU MONDE (2219) : MARDI 23 AOUT 2022
LA MARCHE DU MONDE (2219) : MARDI 23 AOUT 2022
LA MARCHE DU MONDE (2219) : MARDI 23 AOUT 2022
LA MARCHE DU MONDE (2219) : MARDI 23 AOUT 2022
LA MARCHE DU MONDE (2219) : MARDI 23 AOUT 2022
LA MARCHE DU MONDE (2219) : MARDI 23 AOUT 2022

Mardi 23 Août 2022 –  Spectacle funeste sur la dune du Pilat après l’incendie :

Cela fait désormais plus d’un mois que la dune du Pilat a rouvert aux visiteurs . Le site de la plus haute dune d'Europe -106 m de haut- avait fermé en juillet en raison de l'incendie gigantesque de la forêt voisine. Une fois au sommet, c'est un saisissement. Les couleurs et les contrastes de l'embouchure du bassin jusqu'au Cap Ferret sont magnifiques. Mais les plaies laissées par l’incendie sont frappantes.

Le versant de la dune qui donne sur la forêt est maculé par endroit de traces de suie et les pins montrent leur cime roussie. Au total près de 7.000 hectares de végétation ont brûlé à La Teste-de-Buch.

L'Office national des forêts a débuté une mission d'urgence pour cartographier les parcelles de forêt calcinées. Des relevés au sol et par drone vont permettre d'analyser l'état de la biodiversité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens