Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 août 2022 7 21 /08 /août /2022 07:00
LA MARCHE DU MONDE (2216) : SAMEDI 20 AOUT 2022

Samedi 20 Août 2022 –  Haute-Garonne : un arrêté préfectoral pour interdire les affiches anti-vaccin :

La secrétaire d’État en charge de la Citoyenneté, Sonia Backes, a annoncé, ce vendredi 19 août, qu’un arrêté préfectoral va interdire les affiches hostiles à la vaccination contre le Covid-19 qui se sont multipliées à Toulouse ces dernières semaines sur plusieurs panneaux publicitaires. Elle écrit sur son compte Twitter : « Alertée sur la campagne d’affichage anti-vaccination en cours à Toulouse, j’ai demandé au préfet d’utiliser les voies de droit appropriées pour la faire cesser. Un arrêté d’interdiction sera pris, et un signalement adressé au Procureur de la République. Stop à la désinformation ! »

Sur des panneaux publicitaires, des grandes affiches dénonçant de supposés effets secondaires néfastes de la vaccination contre le Covid ont été collées. Ce mercredi, la préfecture de Haute-Garonne avait déclaré s’être saisie de l'affaire en compagnie de l’ARS Occitanie et du Conseil départemental de l’ordre des médecins du département.

 

La ville ne peut pas intervenir

Sur ces panneaux, on peut lire : « Un accident cardiovasculaire pour 100 injections. La santé de nos enfants vaut plus que des vaccins expérimentaux ». Ils sont signés par « Comité scientifique indépendant », « Reinfo Covid » et « Reinfo Liberté », des collectifs anti-vaccin.

Face à la multiplication de ces affiches, la municipalité est impuissante, puisqu’elles sont collées dans des espaces privés. Elle pourrait intervenir si ces panneaux causaient des troubles à l’ordre public. Or, « ce n’est pas le cas actuellement, nous n’avons reçu aucune plainte sur ces affiches, mais nous travaillons toujours avec nos services juridiques, ainsi qu’avec la préfecture pour savoir si un autre levier est possible pour retirer ces affiches », indique la mairie.

 

De fausses informations

Sur France 3 Occitanie , la secrétaire d’État déclare : « Il y a un aspect complotiste très fort dans les actions menées par Réinfo Covid qui sont à la limite de la dérive sectaire (...) J’ai été alertée sur ces questions de dérives sectaires, complotistes qui finissent, avec le partage de fausses infos, par créer une ambiance de défiance contre les personnels soignants, la République, les institutions ».

Dans un communiqué commun, ce mercredi, le préfet de Haute-Garonne, le directeur général de l’ARS Occitanie et le président du Conseil départemental de l’ordre des médecins « condamnent fermement » la campagne d’affichage « qui a pour objectif de diffuser des informations mensongères sur un sujet crucial de santé publique ». La préfecture a indiqué avoir « demandé aux forces de sécurité de dresser des procès-verbaux de constatation afin de déterminer très précisément les lieux d’implantation de ces affiches », et « examiner les voies juridiques susceptibles d’être poursuivies contre les auteurs de ces affiches et ceux qui les ont laissées apposer ».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2216) : SAMEDI 20 AOUT 2022

Samedi 20 Août 2022 –  Croissance, budget, inflation... Les dossiers explosifs de la rentrée :

Toujours plus d’inflation, un budget contesté et un risque réel de récession : les nuages s’amoncellent sur notre économie.

 

Inflation toujours plus :

 L’inflation a battu un nouveau record dans la zone euro en juillet: + 8,9% sur un an, après 8,6% en juin. En France, le rythme de la hausse sur un an a accéléré pour atteindre un nouveau record en juillet: 6,1% contre 10,8% en Espagne. De relatifs bons résultats imputables au blocage des prix du gaz et de l’électricité. Face à cette situation, les entreprises augmentent leurs salaires et répercutent le coût sur les prix de vente. À terme, c’est le pouvoir d’achat des salariés et des ménages qui va s’effriter. Conséquence, l’inflation devrait continuer d’augmenter dans les prochains mois et atteindre, voire dépasser, les 10% fin 2022.

 

Budget : A quand les économies ?

Le «combien ça coûte» a beau avoir remplacé le « quoi qu’il en coûte », le budget 2023 culminera à 339 milliards d’euros, en hausse de 15 milliards d’euros. Le déficit tournera encore autour de 5% du PIB. L’État a prévu une baisse de son train de vie de 2,5%, ce qui devrait permettre de réaliser une économie de près de 9 milliards d’euros. Mais le flou demeure sur la nature de cet effort. Dans le même temps, un paquet d’un peu plus de 20 milliards d’euros sera consacré à l’amélioration du pouvoir d’achat des ménages. Avec les taux d’intérêt qui remontent et l’inflation galopante, la charge de la dette augmente sérieusement. Quasiment 10% du budget de l’État y est consacré chaque année. C’est le quatrième poste de dépenses. Dans le même temps, la balance commerciale bat des records négatifs: plus de 120 milliards de déficit cumulé sur les douze derniers mois.

 

Menace sur la croissance

Selon l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), « la hausse des prix de l’énergie, les difficultés d’approvisionnement, les incertitudes géopolitiques et le durcissement à venir de la politique monétaire vont lourdement peser sur la croissance». Ces chocs amputeraient la croissance française, qui serait de 2,4% seulement en 2022, contre les 4,2% prévus en début d’année. L’OFCE estime que les mesures de politique économique permettront de compenser les effets de la crise à hauteur de 0,8% de PIB. De là à envisager une récession? Tout l’été, Bruno Le Maire a multiplié les messages «positifs» pour faire taire les cassandres. Mais le pire ne semble plus inenvisageable. Pour l’heure, l’emploi résiste. Selon l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), le taux de chômage entre le premier et le deuxième trimestre 2022 est resté quasi stable, passant de 7,3% à 7,4%.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2216) : SAMEDI 20 AOUT 2022

Samedi 20 Août 2022 –  Inflation : le Royaume-Uni face à des grèves massives de cheminots, postiers et dockers :

L’augmentation des prix a atteint en juillet 10,1 % sur un an au Royaume-Uni . Comme dans de nombreux pays européens, les ménages anglais doivent se serrer la ceinture pour faire face à l’inflation galopante . Face à cette situation, les travailleurs de certains secteurs d’activité n’hésitent pas à montrer leur mécontentement pour réclamer de meilleurs salaires, plongeant le Royaume-Uni dans l’un de ses pires mouvements de grèves depuis des décennies rapporte l’AFP. La situation ne devrait pas s’améliorer cette semaine puisqu’une nouvelle salve de mouvements sociaux démarre dans les prochains jours avec des mobilisations organisées ce jeudi et samedi.

 

Les lignes ferroviaires perturbées tout le week-end

À l’appel des syndicats britanniques RMT, TSSA et Unite, des dizaines de milliers d’employés des chemins de fer d’Angleterre sont invités à cesser le travail. Il pourrait s’agir de la grève la plus importante depuis trente ans dans le secteur, alors que les actions ont démarré au mois de juin .

Le gestionnaire public du réseau, Network Rail, a prévenu que seul un train sur cinq circulera en cette période de vacances scolaires. Les voyageurs sont invités à se déplacer « que si cela est absolument nécessaire », relate l’AFP. Il est prévu que l'ensemble du réseau de transport de Londres soit quasiment paralysé ce vendredi. Des perturbations sont également attendues durant tout le week-end.

 

Les dockers et les postiers à l’arrêt

Dimanche, ce sera au tour des dockers du port de Felixstowe, dans l’est de l’Angleterre, de commencer une grève de huit jours. La mobilisation des travailleurs du plus gros port pour le fret dans le pays menace de mettre à l'arrêt une grande partie du trafic de marchandises au Royaume-Uni.

Plus de 115 000 postiers prévoient également quatre jours de grève entre fin août et début septembre et environ 40 000 employés de l'opérateur de télécoms BT poursuivront leur première grève en 35 ans. Des actions seront aussi menées du côté des avocats pénalistes ou des éboueurs, ainsi que dans des entrepôts d’Amazon.

 

Une inflation prévue à 13 % à l’automne

L’inflation ne cesse de grimper outre-Manche, au point que la Banque d’Angleterre prévoit une hausse à hauteur de plus de 13 % d’ici octobre. Il devient ainsi « vital » pour Sharon Graham, secrétaire générale du syndicat Unite, de « défendre la valeur de la rémunération des travailleurs » en demandant une hausse des salaires. Mais le syndicat patronal CBI a indiqué dans un communiqué que les « employeurs font leur possible pour aider leur personnel à traverser cette période », et qu’une « large majorité ne peut se permettre d’augmenter suffisamment les salaires pour suivre l’inflation ».

Certaines entreprises ont néanmoins réussi à éviter une grève. C’est le cas d'une entreprise de ravitaillement en carburant à l’aéroport d’Heathrow. Des personnels au sol de British Airways, qui demandaient au minimum le rétablissement de salaires amputés de 10 % pendant la pandémie, ont aussi levé la grève après avoir accepté une hausse de 13 %.

De son côté, le gouvernement britannique sa politique de gestion de crise. Les syndicats ne décolèrent pas depuis la récente modification d’une loi permettant aux employeurs de remplacer les grévistes par des intérimaires. Les mouvements sociaux devraient durer au-delà de l'été, et pourraient s'étendre aux fonctionnaires de l'enseignement ou encore de la santé.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2216) : SAMEDI 20 AOUT 2022

Samedi 20 Août 2022 –  Guerre en Ukraine : les États-Unis vont envoyer de nouvelles armes pour aider la contre-offensive de Kiev :

Le Pentagone a annoncé vendredi une nouvelle aide militaire à l’Ukraine d’une valeur de 775 millions de dollars. Celle-ci comprend une livraison d’armes et prévoit notamment des missiles supplémentaires pour les systèmes d’artillerie de précision Himars. Selon une responsable du Pentagone, ces systèmes d’armements ont permis à l’armée ukrainienne de stopper l’avancée des forces russes dans le sud et l’est du pays et ont participé au rééquilibrage du rapport de force entre l’Ukraine et la Russie. « Ces capacités sont soigneusement calibrées pour faire le plus de différence possible sur le champ de bataille et pour renforcer la position de l’Ukraine à la table des négociations », a souligné le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, en annonçant officiellement ces nouveaux envois d’armement.

Le Pentagone a annoncé que cette aide prévoyait l’envoi de systèmes de canons mobiles et des obus compatibles avec les systèmes d’armements fournis par le Royaume-Uni.

Washington va également livrer à Kiev quinze drones de reconnaissances Scan Eagle. Ces drones ont un rayon d’action de plus de 100 kilomètres et permettent des observations sur le champ de bataille. Par ailleurs, 1 000 nouveaux missiles antichars Javelin, des véhicules blindés anti-mines MaxxPro et des missiles anti-radar Harm devraient également être livrés.

Cette dernière aide américaine fait suite à l’octroi d’un milliard de dollars d’armes et d’équipements au début du mois d’août, soit la plus importante tranche promise depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février.

 

Les Ukrainiens veulent reprendre la ville stratégique de Kherson

« Nous voulons nous assurer que l’Ukraine dispose d’un flux régulier de munitions pour répondre à ses besoins, et c’est ce que nous faisons avec ce paquet », a précisé cette responsable du Pentagone, qui a affirmé avoir constaté un « affaiblissement net des positions russes à plusieurs endroits ». « Vous pouvez constater un manque total de progrès des Russes sur le champ de bataille », a-t-elle ajouté.

Alors que les États-Unis ont toujours jusque-là assuré ne fournir que des armes « défensives », la responsable du Pentagone a laissé entendre, sans aller jusqu’à parler d’armes « offensives », que l’objectif était désormais d’aider les forces ukrainiennes dans la contre-offensive pour reprendre notamment la ville stratégique de Kherson, dans le sud du pays. Une ville prise par les Russes au début du mois de mars et considérée par Moscou comme une victoire emblématique.

Les forces ukrainiennes auraient déjà repris une dizaine de villages dans cette zone où, par la destruction de ponts , elles seraient parvenues à perturber l’approvisionnement des troupes russes.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2216) : SAMEDI 20 AOUT 2022

Samedi 20 Août 2022 –  «Un jour historique»: la Grèce sort officiellement de la surveillance renforcée de la Commission européenne :

Après douze ans de surveillance renforcée imposée par la Commission européenne, la Grèce tourne une page, «un jour historique pour la Grèce et les Grecs», a annoncé samedi le Premier ministre grec dans une adresse à la nation. «Un cycle de 12 ans qui a apporté de la douleur aux citoyens, fait stagner l'économie, et diviser la société se referme», a estimé samedi le Premier ministre conservateur Kyriakos Mitsotakis. «Un nouvel horizon clair de croissance, d'unité, de prospérité émerge pour tous», a-t-il ajouté.

En 2010, le gouvernement grec qui s'aperçoit que ses caisses sont vides fait appel à l'UE, à la Banque centrale européenne, et au Fonds monétaire international. Depuis 2010, trois plans de sauvetage de 289 milliards d'euros sont mis en place par ces créanciers qui exigent d'Athènes de prendre des mesures d'austérité visant à améliorer les finances publiques du pays et à faire rentrer de l'argent dans les caisses. Les retraites et les salaires sont diminués, les impôts sont augmentés, les embauches dans le public sont gelées, les budgets des administrations, des hôpitaux, et de tous les organismes publics sont amputés.

En 2018, le troisième programme s'achève, mais la Commission européenne lance ensuite un régime de surveillance renforcée de l'économie grecque pour vérifier la mise en place des réformes prises et la poursuite des privatisations. Athènes s'engage aussi à maintenir un surplus primaire (avant service de la dette) de 3,5% du produit intérieur brut (PIB). «La fin de la surveillance renforcée de la Grèce marque également la conclusion symbolique de la période la plus difficile que la zone euro ait connue», a souligné samedi dans un communiqué le commissaire européen à l'économie Paolo Gentiloni. «Notre forte réponse collective à la pandémie (de Covid-19) a montré que l'Europe avait tiré les leçons de cette crise», a-t-il également précisé. «La Grèce d'aujourd'hui est une Grèce différente», a par ailleurs assuré le Premier ministre. «Nous avons une forte croissance et une baisse importante du chômage de 3% depuis l'an dernier et de 5% depuis 2019» a-t-il aussi ajouté.

La Commission européenne s'attend à une croissance de 4% cette année alors qu'en moyenne dans la zone euro elle devrait s'élever à 2,6%. Mais le chômage reste l'un des plus élevés de la zone euro, le salaire minimum l'un des plus faibles, et la dette de 180% du PIB reste un poids pour l'économie du pays.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2216) : SAMEDI 20 AOUT 2022

Samedi 20 Août 2022 –  La tête dans les étoiles :

Le deuxième plus grand radiotélescope du monde est chinois et il est situé dans le Guizhou, une province au sud du pays. Construit pour capter les ondes radioélectriques, il fait figure d’anomalie métallique au milieu de ce paysage densément boisé.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2216) : SAMEDI 20 AOUT 2022

Samedi 20 Août 2022 –  Combat de poids lourds au Royaume-Uni :  

La succession à Boris Johnson fait rage au sein des Tories. Liz Truss, poids lourd du parti, bataille contre Rishi Sunak, jeune promu à la carrière fulgurante. En position de favorite, l’ancienne secrétaire aux affaires étrangères que les médias britanniques aiment comparer à Margareth Thatcher a récemment affirmé que ses compatriotes devraient « bosser plus ».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2216) : SAMEDI 20 AOUT 2022

Samedi 20 Août 2022 –  Les animaux, nouvel enjeu politique :

La question du droit des bêtes est inscrite dans les lois depuis 1976. Mais derrière l’unanimité sur la non-maltraitance et leur bien-être, leur élevage, leur transport ou la chasse restent des sujets clivants.

Dès qu’ils ont appris l’arrivée au port de Sète de l’« Abdulrahman King », ils ont filé, armés de téléobjectifs et de caméras. Caroline Roose, eurodéputée écologiste, Gabriel Paun, directeur général d’Animals International, et trois membres de l’ONG Welfarm venaient enquêter sur le transport maritime d’animaux vivants, alerter l’opinion publique et attirer l’attention des pouvoirs publics.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2216) : SAMEDI 20 AOUT 2022

Samedi 20 Août 2022 –  Sud de l'Ukraine: neuf blessés, dont quatre enfants dans un bombardement russe :

Neuf Ukrainiens dont quatre enfants ont été blessés samedi dans un bombardement russe dans la ville de Voznesensk, située non loin d'une centrale nucléaire dans la région de Mykolaïv, a indiqué le gouverneur régional Vitaly Kim. Agés de trois à 17 ans, "les enfants sont tous dans un état grave", a écrit M. Kim sur Telegram, selon lequel une fille a perdu un oeil dans cette attaque. Voznesensk se trouve à une vingtaine de kilomètres à vol d'oiseau de la centrale nucléaire ukrainienne de Privdennooukraïnsk et à quelque 70 kilomètres de Mykolaïv.

La frappe a touché un immeuble résidentiel et plusieurs maisons à Voznesensk, qui compte une trentaine de milliers d'habitants, a précise sur Facebook le service d'Etat pour les situations d'urgence publiant des images d'un bâtiment éventré. La région de Mykolaïv qui subit régulièrement de violents bombardements russes est voisine de celle de Kherson, presque entièrement occupée par les troupes russes depuis le lancement fin février par Moscou de son attaque de l'Ukraine. "Voznesensk. Le pays terroriste appelé la Russie a frappé un immeuble résidentiel", a dénoncé sur Telegram le chef de l'administration présidentielle ukrainienne Andriï Iermak.

 

"La Russie va tout payer"

"Notre tâche est de faire en sorte que non seulement la génération actuelle des Russes soit tenue responsable mais aussi leurs enfants et petits-enfants. La Russie va tout payer", a-t-il renchéri. L'armée ukrainienne a par ailleurs indiqué dans la matinée sur Telegram avoir abattu quatre missiles de croisières russes de type Kalibr près de la ville de Dnipro (centre-est) lancés depuis la mer Noire, à l'aide d'un système de défense anti-aérienne S-300. Le maire exilé de Melitopol, ville de la région de Kherson occupée par les Russes, Ivan Fedorov, a de son côté affirmé dans la matinée sur Telegram que les Ukrainiens avaient bombardé une base militaire russe dans cette ville occupée.

Sur le terrain, l'armée ukrainienne a fait état de tentatives d'offensives russes notamment dans la région de Donetsk, près des localités de Bakhmout, Zaïtsevé et Kodema. "Les combats se poursuivent", a précisé dans la matinée l'état-major des forces armées ukrainiennes dans un communiqué.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2216) : SAMEDI 20 AOUT 2022

Samedi 20 Août 2022 –  Emmanuel Macron se rendra en Algérie du 25 au 27 août pour relancer les relations et apaiser les tensions :

Le président français Emmanuel Macron se rendra du 25 au 27 août en Algérie, a annoncé samedi l'Élysée, une visite destinée à relancer le partenariat entre les deux pays après plusieurs mois de crise. «Ce déplacement contribuera à approfondir la relation bilatérale tournée vers l'avenir au bénéfice des populations des deux pays, à renforcer la coopération franco-algérienne face aux enjeux régionaux et à poursuivre le travail d'apaisement des mémoires », a déclaré la présidence française.

Le président français et son homologue algérien Abdelmadjid Tebboune ont évoqué cette visite lors d'un entretien téléphonique samedi. Emmanuel Macron a remercié son interlocuteur pour son «invitation à venir en visite en Algérie».

Il a aussi présenté «ses condoléances au Président Tebboune, à l'ensemble du peuple algérien et aux familles et proches des victimes des terribles incendiesdes derniers jours». Les gigantesques incendies qui ont ravagé mercredi et jeudi le nord de l'Algérie au fait 37 morts, selon un bilan officiel. Ces feux étaient presque tous éteints samedi, ont indiqué les pompiers. «Le chef de l'État a fait part à son homologue de la disponibilité de la France à fournir à l'Algérie des moyens terrestres et aériens pour y faire face», a indiqué l'Élysée.

Emmanuel Macron effectuera de jeudi à samedi son deuxième voyage en tant que président en Algérie, après une visite d'une douzaine d'heures en décembre 2017 au début de son premier quinquennat. Il se rendra à Alger et Oran (ouest), a précisé l'Élysée.

Ce déplacement intervient au terme d'une séquence chargée de symboles avec le 60e anniversaire des Accords d'Evian (18 mars 1962), qui mirent fin à plus de sept ans de guerre entre insurgés algériens et armée française, et de l'indépendance de l'Algérie (5 juillet 1962) après 132 ans de colonisation française.

Paris et Alger espèrent tourner la page d'une série de malentendus et tensions qui ont culminé avec le rappel de l'ambassadeur d'Algérie en octobre 2021 après des propos du président français sur le système «politico-militaire» algérien et la nation algérienne.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2216) : SAMEDI 20 AOUT 2022

Samedi 20 Août 2022 –  Sri Lanka : le président déchu demande à rentrer en toute sécurité :

Le président déchu du Sri Lanka, Gotabaya Rajapaksa, exilé en Thaïlande, a demandé à son successeur de prendre des dispositions pour qu'il puisse rentrer en sécurité sur l'île, a annoncé vendredi 19 août son parti dans un communiqué.

Le frère cadet de Gotabaya Rajapaksa et ancien ministre des Finances, Basil, a rencontré le président Ranil Wickremesinghe, jeudi, a indiqué le SLPP. «Basil Rajapaksa a demandé au président de prendre des dispositions pour que l'ancien président puisse rentrer chez lui», précise-t-il dans le communiqué. «La principale demande du SLPP est la sécurité de l'ancien président», est-il souligné.

 

Crise économique historique

Le SLPP dispose d'une majorité écrasante au Parlement et l'administration de Ranil Wickremesinghe compte sur son soutien pour gouverner. Le nouveau gouvernement n'a pas réagi immédiatement à la demande du SLPP ni à l'idée de voir l'ancien président rentrer rapidement chez lui. Gotabaya Rajapaksa a fui l'île le 13 juillet, quatre jours après l'assaut de sa résidence par des dizaines de milliers de manifestants exaspérés par des mois de privations.

Le Sri Lanka, pays de 22 millions d'habitants, est ravagé par une crise économique historique, marquée par de sévères pénuries de nourriture, de carburant et de médicaments, faute de devises pour financer les importations. Plusieurs mois d'agitation réclamant sa démission sous ses fenêtres ont abouti à sa fuite à l'étranger, à bord d'un avion militaire.

Il s'est d'abord réfugié aux Maldives, puis pour Singapour où il a annoncé sa démission. Son visa de 28 jours ayant expiré sans reconduction possible, il se trouve désormais en Thaïlande, mais les autorités locales lui ont demandé de ne pas sortir de son hôtel pour des raisons de sécurité, le maintenant pratiquement en état d'arrestation.

Démissionnaire à mi-chemin de son mandat de cinq ans, Gotabaya Rajapaksa, 73 ans, a perdu l'immunité que lui garantissaient ses fonctions. Il pourrait en conséquence être poursuivi par la justice.

Plusieurs affaires de corruption, dont les tribunaux sri-lankais sont saisis, ont été suspendues après son accession à la présidence en 2019 et pourraient être relancées à son retour. La constitution sri-lankaise garantit des gardes du corps, un véhicule et un logement aux anciens présidents.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens