Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 août 2022 3 10 /08 /août /2022 07:00
LA MARCHE DU MONDE (2207) : MARDI 9 AOUT 2022

Mardi 9 Août 2022 –  Raid israélien en Cisjordanie : 3 Palestiniens tués dont un chef militaire du mouvement Fatah :

Trois Palestiniens, dont un haut commandant du mouvement Fatah, ont été tués et des dizaines blessés lors d'un raid mardi de l'armée israélienne à Naplouse en Cisjordanie occupée, deux jours après la fin d'une opération israélienne meurtrière dans la bande de Gaza.

L'armée israélienne a elle fait état de deux morts palestiniens: Ibrahim al-Nabulsi, un haut responsable des Brigades des martyrs d'Al-Aqsa, branche armée du mouvement Fatah du président Mahmoud Abbas, et un autre combattant.

Le corps d'Ibrahim al-Nabulsi a été transporté par une dizaine d'hommes armés à l'hôpital Rafidia de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, territoire palestinien occupé depuis 1967 par Israël, où des centaines de Palestiniens se sont rassemblés.

"Notre réponse sera à la hauteur du crime", a affirmé dans un communiqué la branche armée du Fatah, en confirmant le décès de Nabulsi. Le ministère palestinien de la Santé a identifié les deux autres morts comme étant Islam Sabbouh, 25 ans, et Hussein Taha, 16 ans.

"L'armée était dans la vieille ville, mon fils s'est rendu au marché juste avant moi et mes proches (...) il y a une fusillade et quatre d'entre nous ont en outre été blessés", a déclaré à l'AFP Jamal Taha, le père de l'adolescent tué.

Selon le Croissant-Rouge palestinien, 69 Palestiniens ont été blessés par balle, dont au moins quatre sont dans un état critique, lors de heurts liés à l'opération israélienne.

 

Une roquette utilisée

Les services de sécurité israéliens (police, armée et renseignement intérieur) ont indiqué avoir mené un raid, en utilisant une roquette, contre une résidence où logeait Ibrahim al-Nabulsi, soupçonné par Israël d'être impliqué dans une série d'attaques anti-israéliennes.

"Puis, des heurts violents ont éclaté avec des émeutiers qui ont lancé des pierres et des explosifs en direction des forces (israéliennes) qui ont répliqué en ouvrant le feu (...) Nos forces ont quitté la ville et il n'y a aucun blessé dans nos rangs", a précisé l'armée indiquant avoir mené quatre arrestations en Cisjordanie. Un photographe de l'AFP sur place a fait état d'intenses combats dans la vieille ville de Naplouse.

 

Deux jours après la fin d'une opération militaire meurtrière israélienne

Le raid à Naplouse est survenu deux jours après la fin d'une opération militaire meurtrière israélienne lancée contre le mouvement palestinien armé Jihad islamique, implanté dans la bande de Gaza.

Selon un bilan du Hamas au pouvoir à Gaza, 46 Palestiniens ont été tués dont de nombreux enfants et plusieurs centaines ont été blessés en trois jours de bombardements israéliens. Les raids ont provoqué en outre d'importantes destructions.

Deux principaux chefs militaires du Jihad islamique à Gaza, Khaled Mansour et Tayssir Al-Jabari, ont été tués dans les frappes israéliennes. La branche militaire du Jihad islamique a confirmé la mort de 12 de ses combattants dans l'opération.

En riposte aux bombardements lors de l'opération israélienne présentée comme préventive contre le Jihad islamique, celui-ci a tiré un millier de roquettes en direction d'Israël, la grande majorité ayant été interceptées selon l'armée.

 

Les tirs de roquettes depuis Gaza ont fait trois blessés en Israël, selon les secours locaux.

Une trêve entre le Jihad Islamique et Israël , favorisée par l'Egypte, est entrée en vigueur dimanche soir, ce qui a permis lundi la réouverture des passages entre l'Etat hébreu et la bande de Gaza, une enclave sous blocus israélien depuis plus de 15 ans.

Lundi, le Premier ministre israélien Yaïr Lapid a affirmé que l'opération à Gaza avait "porté un coup dévastateur à l'ennemi" et fait part par téléphone au président égyptien Abdel Fattah al-Sissi de son "appréciation" pour la médiation de son pays.

"Le gouvernement israélien n'est pas intéressé par le calme et la stabilité, il exploite et tue des Palestiniens pour des considérations de politique interne", à l'approche des élections législatives anticipées du 1er novembre en Israël, a accusé mardi Nabil Abou Roudeina, le porte-parole de M. Abbas.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2207) : MARDI 9 AOUT 2022

Mardi 9 Août 2022 –  Taïwan organise des exercices militaires et accuse Pékin de préparer une invasion :

L'armée de Taïwan a mené mardi un exercice d'artillerie à balles réelles simulant la défense de l'île contre une invasion chinoise que l'île accuse Pékin de préparer. Un journaliste de l'AFP sur place a constaté le début des opérations dans le comté de Pingtung (sud) peu après 00h40 GMT, avec des tirs de fusées éclairantes et d'artillerie. Les manoeuvres se sont terminées vers 01h30 GMT, a indiqué Lou Woei-jye, porte-parole du huitième corps d'armée de Taïwan.

Plusieurs centaines de soldats ont été déployés, ainsi qu'une quarantaine d'obusiers, a indiqué l'armée. Un nouvel exercice est prévu jeudi. La Chine avait lancé la semaine dernière ses plus importantes manoeuvres militaires aériennes et maritimes autour de Taïwan, en réponse à la visite de la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, la plus haute responsable américaine à se rendre sur l'île autonome depuis des décennies.

Pékin "a utilisé les exercices et sa feuille de route militaire pour préparer l'invasion de Taïwan", a accusé le chef de la diplomatie de Taïwan, Joseph Wu, lors d'une conférence de presse à Taipei après les manoeuvres taïwanaises. "La véritable intention de la Chine est d'altérer le statu quo dans le détroit de Taïwan et dans toute la région", a-t-il ajouté. "Elle mène des exercices militaires et des tirs de missiles à grande échelle, ainsi que des cyberattaques, une campagne de désinformation et une coercition économique afin d'affaiblir le moral de la population à Taïwan", a-t-il poursuivi.

La Chine estime que Taïwan, qui compte environ 23 millions d'habitants, est l'une de ses provinces, qu'elle n'a pas encore réussi à réunifier avec le reste de son territoire depuis la fin de la guerre civile chinoise (1949). Lou Woei-jye avait assuré lundi que les exercices taïwanais étaient déjà programmés et qu'il ne s'agissait pas d'une réponse aux manoeuvres chinoises en cours. L'île organise régulièrement des exercices militaires simulant une invasion chinoise.

 

Biden "pas inquiet"

Les exercices taïwanais interviennent après que la Chine a prolongé lundi ses propres manoeuvres maritimes et aériennes conjointes autour de l'île. L'armée chinoise a confirmé que les exercices continuaient mardi, impliquant des unités aériennes et maritimes. Le commandement du théâtre oriental de l'Armée populaire de libération a déclaré dans un communiqué qu'il effectuait des exercices d'entraînement autour de l'île, "en se concentrant sur les opérations conjointes de blocus et de soutien". Pour Washington, le risque d'escalade de la part de Pékin est faible. "Je ne suis pas inquiet, mais je suis préoccupé par le fait qu'ils s'agitent autant. Mais je ne crois pas qu'ils fassent davantage que ce qu'ils sont en train de faire"", a déclaré le président Joe Biden aux journalistes.

Joseph Wu n'a pas manqué de remercier ses alliés occidentaux lors de sa conférence de presse, dont Nancy Pelosi, pour avoir tenu tête à la Chine. "Cela envoie également un message clair au monde que la démocratie ne cèdera pas face à l'intimidation de l'autoritarisme", a-t-il dit. Aucun avion de guerre ou navire chinois n'a pénétré dans les eaux territoriales de Taïwan - à moins de 12 milles nautiques de la terre - pendant les exercices de Pékin, a souligné Taïwan.

La semaine dernière, l'armée chinoise a tout de même publié une vidéo d'un pilote de l'armée de l'air filmant la côte et les montagnes de l'île depuis son cockpit, montrant à quel point il s'était approché des côtes taïwanaises. Des missiles balistiques ont aussi été tirés au-dessus de la capitale taïwanaise, Taipei, lors des exercices de la semaine dernière, selon les médias d'Etat chinois. Le commandement du théâtre oriental de l'Armée populaire de libération a annoncé que des avions de patrouille maritime, de chasse, des hélicoptères et un destroyer s'étaient entraînés à localiser et à attaquer des cibles dans les eaux au large de Taïwan. L'ampleur et l'intensité des exercices de la Chine, ainsi que son retrait des négociations internationales autour du climat et de la défense, ont suscité l'indignation des Etats-Unis et d'autres pays occidentaux. Mais Pékin a défendu lundi son comportement, le qualifiant de "ferme, énergique et approprié" face à la provocation américaine. "(Nous) ne faisons que lancer un avertissement aux responsables" de cette crise, a fait valoir le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Wang Wenbin, lors d'un point de presse, promettant que la Chine "briserait fermement l'illusion des autorités taïwanaises d'obtenir l'indépendance par l'intermédiaire des Etats-Unis".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2207) : MARDI 9 AOUT 2022

Mardi 9 Août 2022 –  Juillet 2022, l'un des plus chauds jamais enregistrés dans le monde :

Le mois dernier fut l'un des juillets les plus chauds jamais enregistrés dans le monde, a indiqué mardi l'Organisation météorologique mondiale (OMM), une agence spécialisée de l'ONU basée à Genève. "Le monde vient de connaître l'un des trois mois de juillet les plus chauds jamais enregistrés. Et évidemment, comme nous le savons tous, une vague de chaleur très prolongée et très intense a touché certaines parties de l'Europe", a déclaré la porte-parole de l'OMM, Clare Nullis, en conférence de presse.

Dans un communiqué, l'OMM, qui cite les données du Service Copernicus concernant le changement climatique, explique que le mois qui vient de s'écouler aura été légèrement plus froid que juillet 2019 mais légèrement plus chaud que juillet 2016. "Mais la différence entre ces trois mois est réellement très faible", a précisé Mme Nullis. "L'écart est inférieur à la marge d'erreur". Globalement, la température enregistrée au cours du mois dernier a dépassé de 0,4°C la température enregistrée en juillet pendant la période de référence 1991-2020. Et ce malgré la présence du phénomène naturel La Niña, qui, selon l'OMM, "est censé avoir un effet refroidissant". Le mois dernier, l'OMM a appelé à une "prise de conscience" des dirigeants face aux vagues de chaleur comme celle que traverse actuellement l'Europe, qui sont appelées à devenir plus fréquentes à cause du changement climatique au moins jusque dans les années 2060.

Selon l'OMM, juillet 2022 n'est pas arrivé en haut du podium car certaines régions du monde ont enregistré des températures inférieures à la moyenne le long de la zone occidentale de l'océan Indien - de la Corne de l'Afrique au sud de l'Inde, sur une grande partie de l'Asie centrale, ainsi que sur la majeure partie de l'Australie. Outre la canicule, certaines régions du monde connaissent une forte sécheresse. Selon l'OMM, juillet a été plus sec que la moyenne dans une grande partie de l'Europe, dans la majeure partie de l'Amérique du Nord, dans de grandes régions d'Amérique du Sud, d'Asie centrale et d'Australie. En revanche, des conditions plus humides que la moyenne ont été enregistrées dans l'est de la Russie, dans le nord de la Chine et sur une large bande s'étendant de l'est de l'Afrique au nord-ouest de l'Inde en passant par l'Asie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2207) : MARDI 9 AOUT 2022

Mardi 9 Août 2022 –  Le FBI perquisitionne la résidence de Trump en Floride :

L'ancien président américain Donald Trump a annoncé lundi que sa célèbre résidence de Floride, Mar-a-Lago, avait été "perquisitionnée" par la police fédérale (FBI). Le républicain, lié de près ou de loin à plusieurs dossiers judiciaires, n'en a pas précisé la raison. Mais, selon des médias américains, l'intervention relève d'une enquête sur la mauvaise gestion de documents classifiés, qui avaient été envoyés à Mar-a-Lago. "Notre nation vit des jours sombres, ma belle demeure, Mar-a-Lago à Palm Beach, en Floride, est assiégée et a été perquisitionnée et occupée par de nombreux agents du FBI", a déclaré Donald Trump dans un communiqué, se disant victime d'une "persécution politique". "Après avoir travaillé et coopéré avec les agences gouvernementales concernées, cette perquisition non annoncée de mon domicile n'était ni nécessaire ni appropriée", a-t-il affirmé. "Ils ont même forcé mon coffre-fort!", s'est indigné M. Trump, qui ne se trouvait pas sur place, selon le New York Times.

Contacté par l'AFP, le FBI, qui n'a pas encore confirmé la perquisition, n'a pas souhaité faire de commentaire. En février, les Archives nationales avaient déclaré avoir dû récupérer en Floride quinze cartons de documents que Donald Trump avait emportés avec lui lors de son départ de Washington en janvier 2021. Dans ces boîtes, des lettres de Barack Obama et du leader nord-coréen Kim Jong Un, une carte des Etats-Unis qui avait fait l'objet d'échanges houleux avec le service météo américain, mais aussi, selon le Washington Post, plusieurs documents marqués "secret défense".

Les Archives nationales assurent que le républicain n'avait en aucun cas le droit de partir avec ces cartons: en vertu d'une loi de 1978, tout président américain doit transmettre l'ensemble de ses e-mails, lettres et autres documents de travail à cette agence, chargée de les conserver. Cette agence fédérale avait demandé à la justice américaine d'ouvrir une enquête sur ces faits, selon des médias américains.

 

"Rendre des comptes"

Le personnel de la Maison Blanche découvrait aussi régulièrement des liasses de papiers bouchant les toilettes, et soupçonnait le président de vouloir se débarrasser de documents, d'après un livre à paraître d'une journaliste vedette du New York Times. L'annonce de la perquisition n'a pas manqué de provoquer l'indignation dans les rangs républicains. Le chef des conservateurs à la Chambre des représentants, Kevin McCarthy, a ainsi dénoncé une "intolérable instrumentalisation à but politique" du ministère de la Justice, promettant une enquête sur son fonctionnement quand les républicains reviendraient au pouvoir.

Une commission parlementaire cherche également à faire la lumière sur le rôle que le milliardaire a joué dans l'assaut contre le Capitole le 6 janvier 2021. Ce jour-là, des centaines de ses partisans avaient semé la violence et le chaos à l'intérieur du siège du Congrès, retardant la certification de la victoire de Joe Biden à la présidentielle. Le ministère de la Justice enquête sur cette attaque, mais n'a pour l'heure pas engagé de poursuites contre l'ancien président.

Fin juillet, le ministre de la Justice Merrick Garland n'avait toutefois pas écarté cette possibilité. "Nous avons l'intention de faire rendre des comptes à quiconque est responsable pénalement pour (son rôle dans) les événements autour du 6 janvier, dans une quelconque tentative d'interférer avec le transfert légal du pouvoir d'une administration à l'autre", a-t-il dit. Enfin, deux enquêtes, l'une civile et l'autre pénale, sont menées à New York sur des soupçons de fraudes financières au sein de la Trump Organization. Donald Trump, toujours très populaire parmi les républicains, flirte de plus en plus ouvertement avec l'idée de se présenter à l'élection présidentielle de 2024.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2207) : MARDI 9 AOUT 2022

Mardi 9 Août 2022 –  Boris Johnson laisse la crise du coût de la vie «au futur Premier ministre» :

Downing Street a affirmé lundi qu'il reviendrait «au futur Premier ministre» d'agir face à la crise du coût de la vie, au moment où Boris Johnson , démissionnaire, se voit reprocher son absence malgré la dégradation de la situation économique.

Censé gérer les affaires courantes, le chef du gouvernement conservateur s'est rendu en lune de miel en Slovénie la semaine dernière alors que la banque centrale prévenait que l'inflation dépasserait 13% à l'automne, plongeant le Royaume-Uni dans sa récession la plus longue depuis la crise financière de 2008. Le ministre des Finances Nadhim Zahawi était également loin de Londres.

«Par convention, ce n'est pas à ce Premier ministre de faire des changements budgétaires majeurs pendant cette période (d'intérim). Ce sera au futur Premier ministre» de s'en charger, a indiqué un porte-parole à Downing Street. Boris Johnson a démissionné début juillet après des mois de scandales. Les membres du parti conservateur votent en août pour désigner son successeur, qui sera connu le 5 septembre.

Alors que la récession menace, Boris Johnson est aux abonnés absents. Depuis l'annonce de sa démission, il lui a déjà été reproché d'avoir manqué des réunions de crise consacrées à la vague de chaleur historique ayant frappé le Royaume-Uni ou de ne pas avoir reçu les footballeuses anglaises après leur victoire à l'Euro.

Il a par contre célébré son mariage avec Carrie Johnson et est parti la semaine dernière en vacances en Slovénie, où il a affirmé à la télévision locale avoir passé un séjour «merveilleux». «Nous avons eu une magnifique lune de miel. Nous avons grimpé toutes les montagnes disponibles, plongé dans les lacs, foncé à vélo», a-t-il énuméré.

«Une crise économique comme celle-ci exige un leadership fort et une action urgente, mais au lieu de cela, nous avons un parti conservateur qui a perdu le contrôle», a fustigé la députée travailliste Rachel Reeves. «Il faut qu'il y ait quelqu'un aux manettes», a renchéri sur la chaîne ITV l'ancien Premier ministre travailliste Gordon Brown. «Il y a un vide qui doit être comblé.»

«Si on attend le nouveau Premier ministre, ce sera trop tard», a-t-il prévenu, appelant Boris Johnson et les deux candidats à sa succession -Liz Truss et Rishi Sunak- à s'accorder sur des mesures budgétaires d'urgence. «Le Premier ministre doit réunir les deux candidats dans les deux prochaines semaines pour convenir d'une solution et aider les personnes et les entreprises à payer leurs factures d'énergie», a lui aussi souligné Tony Danker, le directeur du puissant syndicat patronal britannique CBI.

La Première ministre écossaise Nicola Sturgeon a elle demandé dans une lettre lundi la tenue d'une réunion entre les chefs de gouvernements des quatre nations britanniques pour «s'accorder sur des mesures urgentes pour aider ceux qui en ont le plus besoin».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2207) : MARDI 9 AOUT 2022

Mardi 9 Août 2022 –  Les ressortissants russes ne peuvent plus visiter le château de Vincennes :

Suite à l'invasion de l'Ukraine, les ressortissants russes ne peuvent plus visiter le château de Vincennes (Val-de-Marne).

Les ressortissants russes ne peuvent plus visiter le château de Vincennes (Val-de-Marne), qui abrite également des archives du ministère français des Armées, depuis une directive interne prise à la suite de l'invasion de l'Ukraine, a appris lundi l'AFP de sources concordantes. Le château de Vincennes, situé au sud-est de Paris, contient notamment l'un des centres du Service Historique de la Défense (SHD), dont les bibliothèques et les archives sont accessibles au public sous certaines modalités.

Le 30 juillet, deux femmes russes se sont vu refuser l'entrée. «Un gardien placé au niveau du détecteur de métaux a demandé à voir mon passeport», a expliqué à l'AFP l'une des deux jeunes femmes, âgée de 31 ans. Le gardien lui a ensuite refusé l'accès.

 

"J'étais bouleversée"

Confuse, cette Russe a tenté à nouveau d'entrer, en discutant avec un autre gardien. Mais celui-ci ne l'autorise également pas à entrer. Les interrogeant sur leur refus, les gardiens ont finalement lâché : «Parce que vous êtes russes», raconte-t-elle à l'AFP. «J'étais bouleversée», confie la jeune femme, journaliste de profession, qui a fui la Russie «à cause de la guerre» et est arrivée en France il y a «cinq mois». Interrogé par l'AFP, le ministère des Armées a expliqué avoir, «à la suite de l'invasion de l'Ukraine», «restreint l'accès aux emprises militaires du ministère aux ressortissants russes».

Il a toutefois souligné que des «demandes relatives aux fonctions journalistiques» pouvaient être faites. Moscou et Kiev sont en guerre depuis plus de cinq mois. La France a franchi début août le seuil des 100.000 réfugiés ukrainiens. Selon l'Insee, 73.500 immigrés russes vivaient en France en 2021.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2207) : MARDI 9 AOUT 2022

Mardi 9 Août 2022 –  Plus de 3.000 personnes évacuées dans l'Aveyron en raison d'un incendie :

Plus de 3.000 personnes, des habitants de villages de l'Aveyron et des vacanciers, ont été évacuées mardi face à la progression d'un incendie ayant ravagé au moins 700 hectares de végétation, sans faire de blessé. Parti en fin de journée lundi du Massegros, dans le département voisin de Lozère, l'incendie, déclenché par un engin agricole, s'est ensuite propagé en direction du village de Mostuéjouls, en Aveyron, a constaté un correspondant de l'AFP.

Mardi en fin de matinée, le feu attisé par le vent et la sécheresse ne progressait plus. Les pompiers ont allumé des "feux tactiques" pour brûler la végétation de manière préventive afin de stopper l'avancée de l'incendie. Les autorités ont ordonné l'évacuation de tout le village perché de Mostuéjouls, situé en contrebas du causse de Sauveterre, dans les gorges du Tarn, non loin de la forêt de résineux en proie aux flammes. Les personnes évacuées à titre préventif des villages de Rivière-sur-Tarn et de Mostuéjouls ont été dirigés vers des salles des fêtes et des écoles des communes voisines et de Millau. "Les flammes étaient à quelques centaines de mètres, les gendarmes et les pompiers sont venus nous dire d'évacuer, on a tous dû partir en pleine nuit", témoigne Gabin Castro, gérant de chambres d'hôte, inquiet pour ses hébergements, des cabanes dans les arbres.

 

"Fumées toxiques"

"On est à quelques kilomètres de l'incendie mais on a évacué à cause des fumées toxiques", a déclaré de son côté à l'AFP le gérant du camping de l'auberge Le terroir à Mostuéjouls, Nicolas Bouviala, dont 200 clients ont été mis à l'abri à titre préventif dans la salle des fêtes du village voisin de Rivière-sur-Tarn. "La préfecture a appelé et a dit: 'il faut commencer à évacuer le camping doucement'. Une demi-heure après il n'y avait plus personne", a-t-il expliqué. Le feu a démarré sur le plateau de Sauveterre à cause d'un engin agricole dont un élément métallique a raclé le goudron très chaud de la route, provoquant des étincelles. Dans un contexte de grande sécheresse, une partie d'une départementale près du Massegros, à 60 kilomètres à l'est de Rodez, s'est embrasée, selon les pompiers.

L'agriculteur qui conduisait le tracteur a lui-même appelé les secours, avant d'utiliser l'eau de sa citerne pour lutter contre les flammes. Il a aussi contacté plusieurs agriculteurs qui sont venus lui prêter main forte. Le patron du camping de Peyrelade à Rivière-sur-Tarn, Eric Bassot, estime que plus d'un millier de campeurs ont dû quitter leur lieu de vacances, dans la vallée du Tarn. "Seuls des campings de la rive droite du Tarn ont été évacués par précaution, car ceux de l’autre rive ne sont pas menacés, a précisé Eric Bassot. Certains gérants de camping ont été étonnés, car ils ne voyaient pas de danger immédiat".

Des avions bombardiers d'eau, déjà mobilisés lundi, ont repris leurs rotations vers 07h00, selon des témoins. Plus de 600 pompiers venus de plusieurs départements (Aveyron, Lozère, Gard, Hérault, Bouches-du-Rhône, Var, Aude, Alpes-maritimes, Tarn, Ariège, Haute-Garonne) sont sur place, selon la préfecture de l'Aveyron. Les 18 et 19 juin, à 35 km de Mostuéjouls, un incendie à Comprégnac (Aveyron) avait parcouru 430 hectares de forêt, sans faire de victimes. Des dizaines de personnes avaient été évacuées par précaution. Avec déjà plus de 47.000 hectares brûlés depuis le début de l'année, la France a connu dès juillet un record de surfaces incendiées, selon le Système européen d'information sur les feux de forêt (EFFIS), qui tient des statistiques comparPlus de 3.00ables depuis 2006. En Isère, le feu a ravagé une centaine d'hectares dans une zone montagneuse et non habitée non loin des communes de Voreppe et La Sure-en-Chartreuse. Il n'a "toujours pas été fixé" mais il n’a pas progressé pendant la nuit, a fait savoir la préfecture mardi matin. Là-aussi, environ 200 personnes ont dû quitter leur logement, "en raison de chutes de végétaux enflammés", selon la même source.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2207) : MARDI 9 AOUT 2022

Mardi 9 Août 2022 –  L'extraction du béluga égaré dans la Seine s'annonce «hors du commun» :

L'extraction du béluga, égaré dans la Seine depuis une semaine et dont l'état de santé semblait stable mardi, s'annonce comme une opération "hors du commun", a indiqué à l'AFP une membre de l'équipe du Marineland d'Antibes (Alpes Maritimes), arrivée lundi soir sur place. Les nouvelles de l'animal "sont correctes" mardi matin , a indiqué Isabelle Brasseur, l'une des membres de l'équipe. Le scénario de l'opération d'extraction est au point: "on a ce matin quelque chose qui tient la route. On va exposer ce plan aux personnes qui vont nous aider et on va l'affiner" lors de ces échanges, a-t-elle dit.

Une réunion sur le sujet est prévue en fin de matinée avec la préfecture, a indiqué à l'AFP une autre source ayant requis l'anonymat. Sollicitée par l'AFP, la préfecture n'avait pas répondu dans l'immédiat. Dans le cas présent, "ce qui est hors du commun, c'est le lieu", a-t-elle relevé. Les berges de la Seine "ne sont pas accessibles aux véhicules" à cet endroit et "tout doit être transporté à la main". Le béluga sera transporté par route vers un lieu non précisé. Pour la spécialiste, "la priorité est de le remettre dans l'eau de mer".

 

"Il peut y avoir des dégradations internes qui ne se voient pas"

L'animal serait déposé pour quelques jours dans un sas à eau de mer, le temps d'être soigné, avant d'être emmené au large pour y être relâché. "Dans tous les cas, il faut le sortir de là (...) Il faut essayer de comprendre ce qu'il a", a dit Mme Brasseur, à propos de l'animal, actuellement retenu dans une écluse sur la Seine à Saint-Pierre-La-Garenne (Eure). "Il peut y avoir des dégradations internes qui ne se voient pas", bien qu'il s'agisse de cétacés "extrêmement résistants", a-t-elle estimé.

Dans ces manipulations, "on va tout au long faire les différents examens pour essayer qu'il n'y ait pas de temps mort, de temps perdu (...) le vétérinaire va procéder d'abord à un examen visuel, puis une prise de sang, prélever un échantillon respiratoire, etc", a développé Mme Brasseur. Interrogée sur la faisabilité d'une telle opération, étant donné la taille (quatre mètres environ) et le poids du béluga (800kg), Mme Brasseur a fait valoir que le Marineland avait dans le passé assuré l'extraction et le transport d'animaux plus imposants, comme un orque né à Antibes et transporté vers les Etats-Unis. L'écluse où le béluga est retenu est à plus de 130 kms de la mer.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2207) : MARDI 9 AOUT 2022
LA MARCHE DU MONDE (2207) : MARDI 9 AOUT 2022
LA MARCHE DU MONDE (2207) : MARDI 9 AOUT 2022
LA MARCHE DU MONDE (2207) : MARDI 9 AOUT 2022
LA MARCHE DU MONDE (2207) : MARDI 9 AOUT 2022
LA MARCHE DU MONDE (2207) : MARDI 9 AOUT 2022
LA MARCHE DU MONDE (2207) : MARDI 9 AOUT 2022

Mardi 9 Août 2022 –  Séoul dévastée par ses pires pluies depuis 80 ans :

De l’eau jusque à la taille, des métros inondés et des rues dévastées. Séoul a connu lundi ses pires pluies depuis 80 ans. Les précipitations d’une rare violence ont fait au moins sept morts et six disparus, rapporte le «Korea Times ». Et la tempête ne devrait pas s’arrêter-là puisque l'Administration météorologique coréenne a déclaré que jusqu'à 300 millimètres de pluie supplémentaires sont prévus pour dans la capitale et sa région jusqu'à jeudi. Plusieurs régions au sud de la rivière Han ont été les plus touchées par ces pluies, notamment le quartier riche et moderne de Gangnam, où certains bâtiments et magasins ont été inondés et ont perdu leur électricité. Selon les autorités, environ 800 habitants ont été évacués vers des écoles et des gymnases ou ont volontairement cherché refuge dans des centres communautaires locaux, car les inondations ont touché plus de 741 maisons et magasins.

Le ministère sud-coréen de l'Intérieur et de la Sécurité a déclaré que trois des personnes décédées avaient été piégées dans un demi-sous-sol inondé. Le président conservateur Yoon Suk-yeol a demandé mardi aux responsables de faire tout leur possible pour minimiser les dégâts. Lors d’une réunion d’urgence, il a déclaré : «Des efforts menés par le ministère de l'Intérieur sont en cours pour minimiser les dégâts, mais comme les fortes pluies vont se poursuivre pendant plusieurs jours, nous devons réagir avec vigilance». Il a également souligné la nécessité de revoir le système de gestion des catastrophes du pays, car les conditions météorologiques extrêmes et imprévisibles devraient devenir de plus en plus courantes en raison de la crise climatique.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2207) : MARDI 9 AOUT 2022

Mardi 9 Août 2022 –  Automobile : les voitures électriques françaises ont du succès :

 Les ventes automobiles ont connu en juillet un quatorzième mois consécutif de baisse (- 15,3 % depuis janvier). Même l’occasion recule depuis maintenant huit mois. Seules les motorisations électriques s’envolent de 69 %. Leur part de marché ne dépasse pourtant toujours pas 12 %.​ Trois modèles français occupent le podium : Renault Megane E-Tech, ­Peugeot e-208, Renault Twingo. Chez Dacia, la Spring perd du terrain en juillet mais conserve sa deuxième place sur l’ensemble de 2022.​ Au niveau européen, la bonne opération du ­semestre est réalisée par Stellantis, dont la Fiat 500 électrique cartonne. Le groupe se classe deuxième de la catégorie véhicules rechargeables, derrière Volkswagen. Il prend la place de Tesla, pénalisé par des problèmes de pénurie de pièces électroniques et de livraison. Les contre-performances de l’américain font flancher le marché européen pour la première fois depuis avril 2020.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2207) : MARDI 9 AOUT 2022

Mardi 9 Août 2022 –  New York : une surprenante statue de Vladimir Poutine érigée en plein Central Park :

Entièrement recouvert de rouge, vêtu d'un costume-cravate et assis à l'étroit sur un minuscule tank, Vladimir Poutine est apparu dans une aire de jeux de Central Park, à New York, lundi soir. Ou du moins, une sculpture en résine à taille humaine et fidèle à ses traits. La statue a été érigée dans ce bac à sable américain par un artiste français, James Colomina, pour dénoncer le conflit ukrainien en cours, révèle samedi CNN . Le street artiste toulousain s'était notamment rendu célèbre en confectionnant une réplique rutilante d'Emmanuel Macron, déposée tour à tour devant le Sénat et sur le Quai de Valmy en 2021.

Sa représentation de Vladimir Poutine avait discrètement été installée au Jardin du Luxembourg à Paris , quelques jours en juin, avant de partir pour le bac à sable du Jardin Joan Miró à Barcelone, puis de faire sensation dans la Grosse Pomme. « Cette sculpture vise à dénoncer l'absurdité de la guerre et à mettre en avant le courage des enfants face à des situations violentes et catastrophiques déclenchées par d'autres », explique succinctement James Colomina sur son compte Instagram, en légende de clichés montrant des enfants jouant autour de la statue.

 

Une ligne de fracture se dessine entre les artistes et la Russie

Le monde de l'art tente de répondre à l'invasion russe en Ukraine en annulant des expositions et en coupant les liens avec le pays des tsars. James Colomina participe à la révolte en créant, grâce au moulage, des sculptures rouge vif, qu'il installe subrepticement dans des lieux publics sans avertissement préalable. En avril, il avait installé en France une autre sculpture avec un message anti-guerre : un enfant soldat portant un fusil, avec une rose au bout du canon. « Stop the war », martèle l'artiste sur ses réseaux sociaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens