Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 août 2022 1 08 /08 /août /2022 07:00
LA MARCHE DU MONDE (2205) : DIMANCHE 7 AOUT 2022

Dimanche 7 Août 2022 –  Incendies dans le Morbihan : 75 hectares ont brûlé, feux fixés dimanche matin :

Les feux qui ont ravagé 75 hectares de végétation samedi et durant la nuit de samedi à dimanche dans le Morbihan étaient fixés dimanche matin, a indiqué à l'AFP la préfecture du département breton. "Un feu à Meucon est parti cette nuit et il est désormais fixé, les derniers incendies de Locoal-Mendon et Erdeven dans le Morbihan ont été eux maîtrisés durant la nuit", a précisé la préfecture du Morbihan.

Samedi, une quinzaine de communes du Morbihan ont été touchées par des incendies d’espaces naturels "dont la propagation a été facilitée par la forte sécheresse et les vents tournants", selon la même source. A Erdeven, commune du littoral située non loin de la presqu'île de Quiberon, 25 hectares ont brûlé et une trentaine de maisons, un château comprenant des gîtes et un camping ont été évacués, soit environ 300 personnes prises en charge par la mairie d’Erdeven et celle de Belz. Aucun blessé n’est à déplorer et aucune maison n’a été attaquée par les flammes.

Le centre de traitement des appels du département a dû gérer près de 1.000 appels téléphoniques contre environ 300 habituellement en cette période. Plus à l'ouest de la péninsule, dans le Finistère, deux incendies ont touché environ 25 hectares dans les secteurs de Brennilis et de Brasparts. Les incendies, habituellement rares en Bretagne, avaient déjà détruit en juillet plus de 1.700 ha de landes, de sapinières et de feuillus sur les Monts d'Arrée, un site naturel remarquable.

Selon les scientifiques, la multiplication des phénomènes météorologiques extrêmes (canicule, sécheresse, incendies, etc.) est une conséquence directe du réchauffement climatique, les émissions de gaz à effet de serre augmentant à la fois leur intensité, leur durée et leur fréquence.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2205) : DIMANCHE 7 AOUT 2022

Dimanche 7 Août 2022 –  Chine : 80.000 touristes coincés sur une île après des cas de Covid :

Plus de 80.000 touristes sont coincés sur l'île de Hainan, dans le sud de la Chine, après la détection de cas de Covid qui ont poussé les autorités à annuler tous les vols et trains localement. Dimanche, 483 cas de coronavirus ont été signalés dans la cité balnéaire de Sanya, qui compte plus d'un million d'habitants, sur l'île de Hainan, surnommé "le Hawaï chinois".

Tous les vols au départ de Sanya, un endroit prisé notamment des surfeurs, ont été annulés durant le week-end, et la vente de billets de train suspendue. Les touristes souhaitant en partir doivent avoir eu cinq tests PCR négatifs au cours des sept derniers jours, ont indiqué les autorités sanitaires. Les hôtels de la ville doivent offrir à leurs clients une réduction de 50% jusqu'à la levée des restrictions de voyages, a indiqué un représentant des autorités lors d'un point presse samedi. A Sanya, les lieux publics de divertissement comme les spas, les bars karaoké et les bars sont fermés depuis la semaine dernière, mais les services essentiels comme les supermarchés et les pharmacies restent ouverts.

La Chine est la seule grande économie qui continue d'appliquer une stratégie zéro Covid, imposant des confinements et de longues quarantaines qui pénalisent le tourisme local. Les frontières du pays sont presque totalement fermées depuis début 2020, empêchant l'entrée de visiteurs étrangers.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2205) : DIMANCHE 7 AOUT 2022

Dimanche 7 Août 2022 –  L'Indiana interdit l'avortement, la Maison Blanche dénonce une mesure "radicale" :

Le gouverneur de cet Etat conservateur a promulgué vendredi soir la loi votée par son assemblée locale quelques heures plus tôt.

La Maison Blanche a dénoncé avec véhémence samedi l'interdiction quasi-totale de l'avortement dans l'Indiana, cet Etat américain ayant été le premier à avoir voté une nouvelle loi en ce sens depuis la décision de la Cour suprême.

"Il s'agit d'une nouvelle mesure radicale prise par des élus républicains pour priver les femmes de leurs droits et de leur liberté en matière de procréation", a fustigé la porte-parole de la Maison Blanche, Karine Jean-Pierre. Le gouverneur de cet Etat conservateur, du nord du pays, a promulgué vendredi soir la loi votée par son assemblée locale quelques heures plus tôt interdisant l'avortement sauf en cas de viol, d'inceste ou si la vie de la mère est en danger. Elle entrera en vigueur le 15 septembre.

Anticipant la décision de la Cour suprême, plusieurs autres Etats avaient déjà voté au cours des derniers mois des lois dites "gâchettes", qui étaient entrées en vigueur et avaient interdit l'avortement dès que les juges avaient modifié leur jurisprudence. A terme, avorter sera quasi impossible dans la moitié des 50 Etats du pays, surtout dans le sud et le centre plus religieux.

A l'inverse, les Etats progressistes cherchent à sacraliser le droit à l'avortement et les électeurs de Californie, Michigan, Nevada et Vermont voteront, à leur tour, cette année sur des mesures protectrices. Les électeurs d'un Etat conservateur, le Kansas, ont eux créé la surprise mardi en se prononçant en faveur du maintien de la garantie constitutionnelle du droit à l'IVG. La porte-parole de l'exécutif américain a exhorté tous "les Américains à travers le pays à faire entendre leur voix" sur ce dossier.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2205) : DIMANCHE 7 AOUT 2022

Dimanche 7 Août 2022 –  Taïwan : après la fin des exercices militaires chinois, les leçons d'une semaine de crise :

Samedi a-t-il été pire que vendredi ? Non, si l’on en juge par le nombre d’avions chinois escortés par la chasse taïwanaise en dehors de son espace aérien et jusqu’à la ligne médiane qui sépare le détroit en deux. Samedi, selon le ministère taïwanais de la Défense, ses chasseurs ont repoussé l’intrusion de 20 appareils chinois contre 49 la veille. Mais le nombre d’aéronefs engagés de part et d’autre reste inédit et très impressionnant, et Taïwan peut se féliciter d’avoir développé sa flotte de combat au point de disposer de plus de 300 avions multi-rôles.

 

Taïwan a réalisé que l’agressivité chinoise n’est pas que de la rhétorique et que les exercices de préparation militaires vont devenir le quotidien

Avec ses F-16, Mirage, Ching-Kuo de fabrication nationale, Taïwan est même désormais confrontée à un problème de pénurie de pilotes qualifiés pour manœuvrer un nombre croissant de chasseurs de plus en plus agiles. L’artillerie sol-air a également été soumise à rude épreuve : tirs de fusée pour dévier la course des drones chinois, sauvegarde des Patriot pour détruire les missiles chinois de dernière génération hors de portée lorsqu’ils survolaient l’île principale avant de chuter dans les eaux du Pacifique.

Mais la plus grande difficulté à venir sera surtout politique pour les autorités démocratiques de Taipei. « Taïwan a réalisé que l’agressivité chinoise n’est pas que de la rhétorique et que les exercices de préparation militaires vont devenir le quotidien de 23 millions de citoyens », commente Philippe Le Corre, spécialiste de la Chine et chercheur associé à Harvard. Si Taipei peut se flatter d’avoir obtenu le soutien des États-Unis avec la visite de Nancy Pelosi (bien qu’elle ait été controversée jusqu’au sein des cercles dirigeants de la sécurité nationale américaine), Xi Jinping a marqué des points ces derniers jours. « La Chine a tout de même réussi à se servir de cette crise pour faire du franchissement répété de la ligne médiane du détroit un grignotage du statu quo qui maintient Pékin et Taipei à distance », analyse Antoine Bondaz, expert de l’Asie à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS).

 

Le débat sur l’avenir de l’île

Les Américains, quant à eux ont prouvé qu’ils ne cédaient pas aux intimidations et aux menaces et sont même parvenus à ressusciter le débat en Occident sur l’avenir de Taïwan. « Est-on seulement prêts en France à mettre en œuvre des plans d’évacuation de nos ressortissants sur place en cas de conflit soudain dans la zone ? », s’interroge Antoine Bondaz. Répondre à cette question, selon lui, ne reviendrait pas à briser notre doctrine gaulliste sur l’unité de la Chine, mais à prouver concrètement que la France reste une puissance de l’Indo-Pacifique.

En attendant, la crise de cette semaine a provoqué des dégâts qu’il faudra bien réparer. Comme la suspension des contacts militaires par Pékin avec Washington alors que la septième flotte américaine va poursuivre ses exercices dans la région. Ou, bien plus grave, restaurer le dialogue sur la question climatique que la Chine vient, en représailles, de rompre, à l’heure où la planète continue de brûler.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2205) : DIMANCHE 7 AOUT 2022

Dimanche 7 Août 2022 –  Face à une « sécheresse exceptionnelle », Élisabeth Borne active la cellule interministérielle de crise :

Le gouvernement prend des mesures pour faire face à la « sècheresse exceptionnelle » qui frappe le pays ces derniers jours. Des communes sont déjà privées d’eau et d’autres sont soumises à des restrictions pour éviter d’accroître la sécheresse , nettement accentuée par les fortes chaleurs et l’absence de pluie. En raison de cette « situation historique que traversent de nombreux territoires »,Élisabeth Borne a décidé d’activer la cellule interministérielle de crise et la réunira dans la journée de ce vendredi, a annoncé Matignon comme le relaie l’AFP.

 

La sécheresse pourrait devenir « plus préoccupante »

Appelant chaque Français à « préserver nos ressources en eau », la Première ministre a prévenu que « cette sécheresse est la plus grave jamais enregistrée dans notre pays ». La situation risque de « perdurer sur les 15 prochains jours, voire devenir plus préoccupante encore  », selon les prévisions météo. Élisabeth Borne a demandé aux préfets de réunir « dès la semaine prochaine, dans chaque zone de tension les commissions locales de l’eau » et, si possible, d’autres « structures de concertation locale de gestion de l’eau ». Le but : mettre en place une « priorisation des usages en cas de nécessité ».

Matignon a déploré dans un communiqué dont se fait l’écho l’AFP : « La sécheresse exceptionnelle que nous connaissons actuellement prive d'eau de nombreuses communes et est un drame pour nos agriculteurs, nos écosystèmes et la biodiversité. » Avant de confirmer que la sécheresse est « aggravée par l'accumulation de vagues de chaleur successives qui viennent renforcer l'évaporation et les besoins en eau ». Lire aussi - Sécheresse : peut-on arroser ses fleurs, laver sa voiture ou remplir sa piscine dans un département en crise ?

 

Que peut faire cette cellule de crise ?

C’est donc pour cette raison que la cellule interministérielle de crise a été activée. Elle doit assurer « une remontée d'information régulière par les préfets de département des zones les plus touchées », « anticiper l'activation éventuelle des plans ORSEC », mais également pouvoir « coordonner les mesures de sécurité civile nécessaires », en gérant par exemple l’approvisionnement en eau et la livraison d'eau potable.

D’après le communiqué, la cellule pourra aussi constater les « impacts de cette sécheresse pour nos infrastructures de production d'énergie et de transport et pour notre secteur agricole, notamment le secteur de l’élevage ». Jeudi, des restrictions d’eau étaient appliquées dans 93 départements, 62 d’entre eux sont considérés comme étant « en crise » c’est-à-dire au niveau d’alerte maximale. Mercredi, les départements de la Nièvre et la Creuse sont passés à stade.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2205) : DIMANCHE 7 AOUT 2022

Dimanche 7 Août 2022 –  Cuba : une centaine de blessés dans l’incendie géant d’un dépôt pétrolier :

La foudre a frappé l'un des réservoirs du dépôt pétrolier de Mantanzas à Cuba , vendredi soir. De quoi provoquer un important incendie qui s’est propagé sur un second réservoir samedi matin. Le feu est difficile à maîtriser et « pourrait prendre du temps » à être éteint, selon le président cubain Miguel Diaz-Canel . Selon un dernier bilan relayé par l’AFP, l’incendie a provoqué la mort d’au moins une personne et blessé 121 autres. « Un corps a été retrouvé sur le site de l’accident », a confirmé le directeur de la Santé de Matanzas lors d’un point presse. Quelque 17 personnes seraient portées disparues.

 

La zone sinistrée évacuée

Plus en détail, cinq blessés sont actuellement dans un état critique, trois dans un état très grave et 28 sérieusement atteints. Le ministre de l'Énergie, Livan Arronte ferait partie des blessés. Du côté des disparus, il s’agirait de pompiers qui se trouvaient à deux pas de l’incendie lorsqu’une explosion aurait retenti. Environ 1 900 personnes ont été évacuées de la zone autour du dépôt pétrolier, située dans la banlieue de Mantanzas à 100 kilomètres à l’est de La Havane. Des hélicoptères ont été utilisés samedi pour combattre les flammes, avec des lances à eau approchées à l'aide de grues.

 

Une aide internationale

La présidence de Cuba a d’ailleurs réclamé une aide internationale, ainsi que les « conseils de pays amis ayant une expérience dans le secteur pétrolier ». Certains États ont rapidement réagi. Ce qu’a salué Miguel Diaz-Canel sur Twitter : « Nous exprimons notre profonde gratitude aux gouvernements du Mexique, du Venezuela, de la Russie, du Nicaragua, de l'Argentine et du Chili, qui ont rapidement offert une aide matérielle solidaire face à cette situation complexe. Nous apprécions également l'offre de conseils techniques des États-Unis. » L’offre américaine serait déjà en train d’être évaluée par des « spécialistes pour une coordination adéquate », a ajouté le vice-ministre des Affaires étrangères, Carlos Fernandez de Cossio.

 

Une « défaillance »

D’après le quotidien Granma, ce violent incendie serait dû à « une défaillance du système de paratonnerre qui n'a pas pu résister à la puissance de la décharge électrique ». Le dépôt pétrolier alimente la plus grande centrale électrique de Cuba. Le pompage vers la centrale ne s'est heureusement pas arrêté, alors que Cuba est déjà en difficulté faisant face à l'obsolescence de ses huit centrales thermoélectriques pour répondre à la forte demande d’électricité en cette période de chaleur. L'été dernier, l'île était également secouée par des manifestations dans un contexte de crise économique, sociale et sanitaire.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2205) : DIMANCHE 7 AOUT 2022

Dimanche 7 Août 2022 –  Proche-Orient : le bilan humain s'alourdit à Gaza, des roquettes tirées vers Jérusalem :

L'escalade de la violence dans la bande de Gaza, où 29 Palestiniens dont six enfants ont péri, se poursuit ce dimanche sans signe de répit dans cette confrontation entre le groupe Djihad islamique et Israël, la plus grave depuis une guerre éclair l'an dernier.

Le Djihad islamique a affirmé avoir tiré des roquettes vers Jérusalem pour la première fois depuis le début des hostilités vendredi. Des sirènes d'alerte ont retenti en matinée dans le secteur de Jérusalem, a annoncé l'armée israélienne tandis que des journalistes de l'AFP à Jérusalem ont entendu de brèves explosions au loin.

La veille, les alarmes s'étaient déclenchées près de la métropole de Tel-Aviv et le Djihad islamique avait confirmé avoir tiré «un important barrage de roquettes» dans cette direction.

Cette nouvelle confrontation est la pire entre l'État hébreu et des organisations armées de Gaza depuis la guerre de mai 2021 qui avait fait en onze jours 260 morts côté palestinien, parmi lesquels des combattants, et 14 morts en Israël, dont un soldat, d'après les autorités locales.

 

Raids et arrestations

Selon le ministère de la Santé à Gaza, 29 personnes dont six enfants sont mortes et 253 ont été blessées depuis vendredi dans l'enclave sous blocus israélien. Les autorités israéliennes contredisent ce bilan et assurent que des enfants palestiniens ont été tués samedi par un tir de roquette raté du Djihad islamique vers Israël.

L'État hébreu, qui dit avoir lancé une «attaque préventive» visant le Djihad islamique, a affirmé avoir tué des combattants et «neutralisé» les chefs de l'organisation, qui est considérée comme terroriste par Israël, les États-Unis et l'Union européenne.

Parmi les combattants tués figurent Tayssir Al-Jabari mais aussi Khaled Mansour, dont le Djihad islamique a confirmé la mort survenue samedi lors d'une frappe sur Rafah (sud). Au total, celle-ci a fait huit morts, selon le ministère de l'Intérieur de Gaza.

L'armée israélienne se prépare à «une semaine» de raids sur le territoire de 2,3 millions d'habitants, a-t-elle indiqué, tandis que le Jihad islamique a assuré samedi que «la bataille n'en était qu'à ses débuts».

C'est l'arrestation d'un chef du Djihad islamique en Cisjordanie lundi dernier qui a mené à ce nouveau cycle de violences. Craignant des représailles, les autorités israéliennes ont affirmé lancer une opération à Gaza, micro-territoire gouverné par le mouvement islamiste Hamas et où le Jihad islamique est bien implanté.

Samedi et dimanche, les forces de sécurité israéliennes ont par ailleurs arrêté environ 40 membres du Jihad islamique en Cisjordanie, territoire palestinien occupé par l'État hébreu depuis 1967.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2205) : DIMANCHE 7 AOUT 2022

Dimanche 7 Août 2022 –  Guerre en Ukraine : les autorités d'occupation accusent Kiev d'un nouveau tir sur la centrale de Zaporijjia :

Moscou et Kiev s'accusent mutuellement de tirer sur la centrale nucléaire, située en zone occupée par les forces russes.

L'administration d'occupation russe a affirmé dimanche que l'armée ukrainienne avait endommagé des bâtiments administratifs lors d'une frappe sur la centrale nucléaire de Zaporijjia, cible de tirs dont s'accusent mutuellement Moscou et Kiev.

Dans la nuit de samedi à dimanche, «l'armée ukrainienne a mené une frappe avec une bombe à sous-munitions tirée d'un lance-roquettes multiple Ouragan», ont indiqué les autorités d'occupation de la ville d'Energodar, où se trouve la centrale, dans le sud de l'Ukraine. «Les éclats et le moteur de la roquette sont tombés à 400 mètres d'un réacteur en marche», a affirmé cette source, citée par l'agence russe de presse publique TASS, ajoutant que cette frappe avait «endommagé» des bâtiments administratifs et touché «une zone de stockage de combustible nucléaire usagé».

Elle n'a pas fourni plus d'éléments pour prouver ces dires et l'AFP n'a pas pu confirmer ces allégations de source indépendante. L'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) a jugé samedi «de plus en plus alarmantes» les informations venant de la centrale nucléaire de Zaporijjia, la plus grande d'Europe.

Les autorités ukrainiennes ont accusé vendredi les forces russes d'avoir effectué trois frappes près d'un réacteur de la centrale de Zaporijjia, dans le sud, bien que Moscou contrôle ce territoire depuis le début de l'offensive. L'armée russe a de son côté affirmé que les forces ukrainiennes sont à l'origine de ces frappes, qui ont provoqué un incendie qui a été éteint.

L'un des réacteurs de la centrale nucléaire a été arrêté, a annoncé samedi la compagnie ukrainienne de l'énergie atomique, après ces frappes. Kiev assure que Moscou stocke des armes lourdes et des munitions sur le territoire de la centrale.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2205) : DIMANCHE 7 AOUT 2022

Dimanche 7 Août 2022 –  Une nouvelle période de canicule prévue en France dès lundi, jusqu'au 15 août :

À partir du milieu de la semaine prochaine, toutes les régions au sud de la Loire devraient donc connaître des températures caniculaires, soit environ 36°C la journée et 20°C ou plus durant la nuit. PASCAL GUYOT / AFP

Une quatrième vague de chaleur doit gagner le pays à partir de lundi et s'imposer sur tout le territoire jusqu'au week-end suivant.

Alors que la troisième période de canicule régresse ce week-end, une nouvelle vague de chaleur doit débuter lundi dans le sud du pays avant de gagner l'Ouest, le Centre puis l'ensemble du territoire jusqu'au week-end du 15 août, annonce La Chaîne Météo *.

À partir du milieu de la semaine prochaine, toutes les régions au sud de la Loire devraient donc connaître des températures caniculaires, soit environ 36°C la journée et 20°C ou plus durant la nuit. Dans la moitié sud du pays, les températures pourront atteindre les 40°C. À l'Ouest, elles oscilleront entre 35° et 39°C, contre 30 à 34°C dans le Nord-Est. Au nord de la Loire, le vent pourra rafraîchir ces températures de quelques degrés.

L'air déjà très chaud autour de la Méditerranée devrait remonter sur la France dès le début de la semaine pour atteindre le Nord les jours suivants. Ce scénario d'une quatrième canicule est notamment dû aux anticyclones qui persistent sur l'Europe de l'Ouest et empêchent le passage de perturbations sur notre pays. Un deuxième scénario, peu probable selon La Chaîne Météo, permettrait l'évincement de cette vague de chaleur par l'arrivée d'air océanique plus frais en provenance du Nord-Est.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2205) : DIMANCHE 7 AOUT 2022

Dimanche 7 Août 2022 –  Menacé d'expulsion, l'imam Hassan Iquioussen est fiché S depuis 18 mois :

L'expulsion de ce prédicateur proche des Frères musulmans a été suspendue par la justice. Gérald Darmanin reste déterminé à lui faire quitter le pays.

C'est une nouvelle pièce qui vient s'ajouter au puzzle que constitue l'affaire de l'expulsion de l'imam Hassan Iquioussen, affilié aux Frères musulmans. Nos confrères du JDD révèlent ce dimanche que le prédicateur est fiché S depuis dix-huit mois. Une information depuis confirmée par une source policière au Figaro.

La fiche S est un registre de police administrative, utilisé par les services de renseignement, regroupant tous ceux qui pourraient vouloir porter atteinte à la sûreté de l'État ou à la sécurité publique. Il appartient à un fichier plus global, le Fichier des personnes recherchées (FPR), qui liste l'ensemble des personnes «faisant l'objet d'une mesure de recherche ou de vérification de leur situation juridique», précise la CNIL, soit quelque 640.000 individus.

Comme le soulignait un rapport d'information du Sénat en décembre 2018, être fiché S ne constitue pas un motif suffisant pour être expulsé du territoire national: «La fiche S est un outil de signalement, mais ne constitue ni un indicateur de dangerosité, ni une preuve de culpabilité.» Cela signifie en tout cas que la volonté de l'Intérieur de renvoyer Hassan Iquioussen au Maroc est le résultat d'un travail de surveillance de longue haleine.

 

Le prochain round devant le Conseil d'État

Né en France mais de nationalité marocaine, le prédicateur est en effet accusé d'avoir tenu des propos antisémites, homophobes et «anti-femmes» lors de prêches ou de conférences. Vendredi, la justice administrative a suspendu en urgence l'expulsion d'Hassan Iquioussen, estimant qu'elle porterait une «atteinte disproportionnée» à sa «vie privée et familiale». Le tribunal a notamment rappelé que l'imam de 57 ans était «né en France où il réside depuis sa naissance avec son épouse et ses cinq enfants français et ses quinze petits-enfants français.» Le ministère de l'Intérieur a immédiatement annoncé faire appel de cette décision. Le bras de fer entre la justice administrative et la place Beauvau se poursuit donc devant le Conseil d'État.

Dans un communiqué, Gérald Darmanin s'est dit «bien décidé à lutter contre ceux qui tiennent et diffusent des propos de nature antisémite et contraires à l'égalité entre les hommes et les femmes.» Il est «plus déterminé que jamais», abonde une source proche du gouvernement, rappelant son intention de légiférer pour y parvenir par le biais notamment du projet de loi immigration. De son côté, la défense d'Hassan Iquioussen a remercié «la justice française d'avoir su garder la tête froide malgré l'ampleur médiatique de ce dossier», selon les mots de son avocate Me Lucie Simon.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2205) : DIMANCHE 7 AOUT 2022

Dimanche 7 Août 2022 –  L'UE va commencer à économiser son gaz la semaine prochaine :

L'union européenne doit réduire sa consommation de gaz de 15% jusqu'à mars 2023..

La réduction de 15% de la consommation de gaz au sein de l'UE entrera en vigueur «au début de la semaine prochaine» pour pallier la réduction des livraisons russes, a annoncé vendredi la présidence tchèque du Conseil de l'UE. «Le règlement sur la réduction de la demande de gaz a été formellement adopté. Le texte sera publié au Journal Officiel au début de la semaine prochaine et entrera en vigueur un jour après sa publication», a précisé la présidence sur son compte twitter. Il devrait être publié lundi et entrera en vigueur mardi, a-t-on précisé de source diplomatique européenne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens