Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juillet 2022 1 25 /07 /juillet /2022 07:00
LA MARCHE DU MONDE (2191) : DIMANCHE 24 JUILLET 2022

Dimanche 24  Juillet 2022 –  Moscou dit avoir détruit des cibles militaires ukrainiennes à Odessa :

La Russie a assuré dimanche que ses frappes avaient détruit la veille un navire militaire ukrainien et des missiles livrés par les Etats-Unis dans le port d'Odessa, vital pour l'exportation de céréales ukrainiennes. "Des missiles de haute précision et de longue portée lancés depuis la mer ont détruit un navire militaire ukrainien à quai et un stock de missiles antinavires Harpoon livrés par les Etats-Unis au régime de Kiev", a indiqué le ministère russe de la Défense. "Une usine de réparation et de modernisation de navires de l'armée ukrainienne a aussi été mise hors d'usage", a poursuivi le ministère, dans un communiqué publié sur son compte Telegram.

Plus tôt dans la journée, la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, avait affirmé qu'une "vedette militaire" ukrainienne avait été détruite lors de cette frappe. "Des missiles Kalibr ont détruit des infrastructures militaires du port d'Odessa, avec une frappe de haute précision", a-t-elle écrit sur Telegram, en réponse à une déclaration du président ukrainien Volodymyr Zelensky affirmant que ces frappes avaient détruit la possibilité d'un dialogue ou d'une entente avec Moscou.

Ni l'armée russe, ni Maria Zakharova, n'ont fourni d'éléments prouvant ces dires. L'AFP n'a pas été en mesure de confirmer ces annonces de source indépendante. Après ces tirs sur Odessa, l'Ukraine a accusé Vladimir Poutine d'avoir "craché au visage" de l'ONU et de la Turquie et de compromettre l'application de l'accord signé vendredi sur la reprise des exportations des céréales bloquées par le conflit. Samedi, la Russie avait pourtant démenti auprès de la Turquie avoir été impliquée dans ces frappes: "Les Russes nous ont dit qu'ils n'avaient absolument rien à voir avec cette attaque et qu'ils examinaient la question de très près", a assuré le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar. Selon porte-parole de l'armée de l'air ukrainienne, deux missiles ont frappé le territoire portuaire d'Odessa, et deux autres ont été abattus par les défenses anti-aériennes avant d'atteindre leur cible.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2191) : DIMANCHE 24 JUILLET 2022

Dimanche 24  Juillet 2022 –  Ciotti «prêt à relever le défi» de la présidence LR :

Le député des Alpes-Maritimes Eric Ciotti s'est dit "prêt à relever le défi" de l'élection pour la présidence des Républicains, sans pour autant que sa "décision définitive" soit "totalement prise", dans un entretien au Journal du Dimanche . "Ma décision définitive n’est pas totalement prise mais je suis prêt à relever le défi et très déterminé", a déclaré M. Ciotti. Arrivé deuxième à la primaire de la droite pour l'élection présidentielle, M. Ciotti a assuré avoir engagé "un travail pour proposer à la fois un rassemblement large et une offre politique modernisée, en phase avec les attentes des Français".

La premier tour de l'élection à la présidence de LR aura lieu par voie électronique du 3 décembre à 18H00 au 4 décembre à 18H00 et, si aucun candidat n'obtient la majorité des suffrages exprimés, un second tour sera organisé les 10 et 11 décembre. Si aucun ne s'est officiellement encore porté candidat, le numéro 2 du parti Aurélien Pradié, l'eurodéputé François-Xavier Bellamy ou encore l'ancien commissaire européen Michel Barnier ont manifesté leur intérêt pour la présidence de LR.

 

"Je respecte son choix"

Annie Genevard, actuelle présidente par intérim après le départ de Christian Jacob, a également indiqué qu'elle n'excluait pas de se porter candidate. A l'inverse, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez a, comme celui des Hauts-de-France Xavier Bertrand, renoncé à briguer le poste. "Laurent Wauquiez est celui qui dispose des meilleurs atouts pour espérer la victoire en 2027", a martelé M. Ciotti dans le JDD. "Je respecte son choix, porteur d’une véritable stratégie de retour au pouvoir de la droite républicaine", a-t-il poursuivi, estimant que M. Wauquiez, "peut répondre à cette question du leadership" au sein de LR en vue de la prochaine présidentielle.

Quant à Nicolas Sarkozy, qui a soutenu aux dernières législatives une rivale de M. Ciotti dans les Alpes-Maritimes, la droite doit "assumer de rompre ce lien de dépendance" avec l'ancien président, a estimé le député. Selon M. Ciotti, LR doit impérativement effectuer sa "révolution idéologique" pour espérer peser entre le macronisme et le RN. "Je crois à la nécessité d’affirmer une ligne politique résolument à droite, sans confusion, sans compromission", a-t-il détaillé. "Plus que jamais, j’ai la conviction que les idées de droite – l’autorité, l’identité et la liberté – sont les réponses aux maux de notre pays", a encore souligné l'élu des Alpes-Maritimes.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2191) : DIMANCHE 24 JUILLET 2022

Dimanche 24  Juillet 2022 –  Incendie en Californie et vague de chaleur extrême, situation alarmante aux Etats-Unis :

Une vague de "chaleur extrême" frappe des dizaines de millions d'Américains ce weekend, avec de nombreux records de températures attendus dans le centre et le nord-est et un feu de forêt se propageant de manière alarmante en Californie. L'incendie "Oak Fire" --décrit comme "explosif" par les autorités-- s'est déclaré vendredi dans le comté de Mariposa, près du Parc national de Yosemite et de ses séquoias géants. Il s'est déjà déplacé sur quelque 4.800 hectares, détruisant dix propriétés et en endommageant cinq autres, selon un bulletin samedi du Département californien des forêts et de la protection contre le feu.

Plusieurs routes ont été coupées et plusieurs zones ont reçu l'ordre d'évacuer, alors que le feu, d'une "activité extrême" et combattu par plus de 500 pompiers, n'était pas maîtrisé samedi, selon la même source. Des responsables cités par le journal Los Angeles Times ont estimé qu'il faudrait sans doute une semaine pour le circonscrire. Plus de 6.000 personnes ont été évacuées, selon un porte-parole des pompiers de Californie, précisant que des employés de différents services affluaient de tout l'Etat pour prêter main forte.

Le gouverneur de Californie Gavin Newsom a proclamé samedi l'"état d'urgence" dans le comté de Mariposa, en raison d'une situation de "péril extrême pour la sécurité des personnes et des biens". Cela permet notamment de débloquer des financements. D'après un climatologue de l'université de Californie à Los Angeles, Daniel Swain, le feu "s'est propagé de manière importante dans presque toutes les directions", "dans un contexte de forte charge combustible et de sécheresse extrême". "La série d'incendies de forêt relativement modestes et non destructeurs qui a sévi en Californie jusqu'à présent cette saison semble terminée", a-t-il ajouté sur Twitter. L'Ouest américain a déjà connu ces dernières années des feux de forêt d'une ampleur et d'une intensité exceptionnelles, avec un très net allongement de la saison des incendies, phénomène que les scientifiques attribuent au changement climatique.

 

Tornade

Des témoins ont posté sur les réseaux sociaux des images d'un immense et impressionnant tourbillon de fumée épaisse s'élevant de la forêt, comme une tornade, un phénomène dangereux de pyrocumulus qui peut alimenter l'incendie. Ce feu est l'une des conséquences les plus dramatiques de la vague de chaleur qui touche les Etats-Unis ce weekend, dans une zone localisée entre la Californie et l'Oregon à l'ouest mais de manière beaucoup plus étendue dans le centre et le nord-est.

Les températures dans ces deux régions devraient atteindre leur pic dimanche au plus tôt. "Depuis les plaines du sud jusqu'à l'est, la température sera extrêmement oppressante", a annoncé samedi soir le service météo national (NWS), mettant aussi en garde contre de violents orages. Une chaleur étouffante était notamment ressentie dans la capitale Washington, où la température a flirté avec la barre symbolique des 100 degrés Fahrenheit (38 degrés Celsius) qu'elle devrait atteindre ou dépasser dimanche pour la première fois depuis des années

New York n'était pas épargnée, avec des températures proches de 35 degrés. La température ressentie pourrait aussi atteindre 43 degrés dans certaines zones de l'Utah (ouest), de l'Arizona (sud) et dans le nord-est, selon NWS. La vague de chaleur a déjà entraîné une augmentation du nombre d'appels aux services d'urgence pour des malaises liés aux fortes températures. "La chaleur est le tueur numéro un lié à la météo aux Etats-Unis. Elle dépasse de loin toute autre cause de mortalité liée à la nature", a déclaré Joseph Kralicek, directeur de l'agence de gestion des urgences de la région de Tulsa, en Oklahoma, à CNN.

 

Etat d'urgence

A Boston, où la maire Michelle Wu a décrété un "état d'urgence lié à la chaleur", prévoyant l'ouverture de lieux municipaux pour se rafraîchir et des piscines ouvertes plus longtemps, il pourrait faire 37 degrés dimanche. Cette semaine, le président américain Joe Biden a une nouvelle fois souligné le "danger clair et immédiat" que représente le changement climatique, "une menace existentielle pour notre nation et le monde". Mais ses marges de manoeuvre sont limitées au Congrès et par la Cour suprême.

La planète a déjà enregistré cette année plusieurs canicules, comme en juillet en Europe occidentale ou en Inde en mars-avril. Leur multiplication est un signe indubitable du changement climatique, selon les scientifiques. En juin 2021, un "dôme de chaleur" d'une intensité rarissime avait semé le chaos sur toute la côte ouest des Etats-Unis et du Canada, faisant plus de 500 morts et causant d'importants incendies, avec des températures frôlant les 50 degrés.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2191) : DIMANCHE 24 JUILLET 2022

Dimanche 24  Juillet 2022 –  La préfecture annonce que l'incendie à la Teste-de-Buch est fixé :

 L'incendie qui a ravagé 7.000 hectares de forêt depuis le 12 juillet à La Teste-de-Buch, dans le Bassin d'Arcachon, est "désormais fixé", a indiqué samedi la préfecture de Gironde. Après 11 jours de lutte contre les flammes, "tous les habitants évacués" de manière préventive dans cette commune sont maintenant "autorisés à regagner leur domicile, avec l’appui de la police nationale", a ajouté la préfecture dans un communiqué.

L'autre incendie qui s'est déclaré le même jour en Gironde, dans le secteur de Landiras, et qui a brûlé 13.800 hectares de forêt, n'est lui "pas encore fixé", "en raison des risques de reprises", a précisé la préfecture . Ce feu est toujours considéré comme "contenu".

"Une trentaine de foyers restant actifs, la surveillance du massif, les traitements des lisières et des reprises de feu ainsi que les travaux de génie civil se poursuivent", a expliqué la préfecture. Dans ce secteur de Landiras, un peu moins d'un tiers des personnes évacuées préventivement n'ont pas encore pu réintégrer leur logement mais "les autorités continuent d'étudier secteur par secteur les possibilités de réintégration pour ces personnes". Malgré l’ampleur de ces deux incendies (20 800 hectares brûlés, plus de 36.000 personnes évacuées), aucune victime n'est à déplorer. D'importants moyens terrestres et aériens (2 Canadairs et 2 hélicoptères d’attaque feux de forêt) restent mobilisés, selon la préfecture.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2191) : DIMANCHE 24 JUILLET 2022

Dimanche 24  Juillet 2022 –  Euro féminin de football : les Bleues s'envolent vers les demi-finales :

L'équipe de France s'est qualifiée pour les demi-finales de l'Euro féminin de football samedi soir. Elles rencontreront l'Allemagne.

Enfin, une demie! Les Bleues, poussées en prolongation, ont avalé la pression qui les faisait trembler depuis une décennie en quarts de finale, s'offrant samedi à l'Euro le scalp des sortantes Néerlandaises (1-0 a.p.) au bout du suspense, avec sang froid. "Les filles n'ont rien lâché et je trouve que c'est beau", a salivé la sélectionneuse Corinne Diacre au micro de Canal+, après avoir longuement célébré la qualification. Il y avait "une gardienne exceptionnelle" en face mais "la persévérance de ce soir a payé".

Plus puissantes et plus entreprenantes, les Françaises ont réalisé une performance de reines, au royaume du football, et maintenu intact leur rêve de monter sur le trône, désormais vacant, le 31 juillet à Wembley. Après avoir écarté les Néerlandaises, championnes d'Europe et vice-championnes du monde en titre, il faudra cependant d'abord croquer un autre gros morceau, mercredi à Milton Keynes: l'Allemagne, plus gros palmarès à l'Euro (huit titres), à la défense jusqu'ici imprenable.

Après dix ans d'échecs répétés, la France a enfin brisé le plafond de verre des quarts de finale sur lequel ses ambitions se sont fracassées cinq fois de suite (Euro-2013, Mondial-2015, JO-2016, Euro-2017, Mondial-2019). La vitre de son car fissurée par un projectile, samedi sur la route vers le stade, aura finalement été un heureux présage... En prolongation, la lumière est venue d'une percée de l'intenable Kadidiatou Diani, fauchée dans la surface. L'arbitre a accordé un penalty après recours à l'assistance vidéo et c'est Eve Perisset qui a exécuté la sentence sur penalty (102e).

 

Incroyable gardienne

La présence des Bleues dans le dernier carré était attendue, au regard de ses multiples talents, mais elle a tardé à se dessiner, samedi dans le petit New York stadium (9.800 spectateurs), où le nombre d'occasions manquées a souvent donné le vertige. Dans un match à sens unique, la jeune gardienne Daphne van Domselaar (22 ans), propulsée sur le devant de la scène après le forfait de Sari van Veenendaal, a longtemps été sauvée par la chance, son incroyable talent ou la maladresse des Bleues.

Ces dernières ont gâché des munitions sur des têtes de Wendie Renard, sans force ou sans précision, ou encore sur des tentatives de Sandie Toletti (23e) et Melvine Malard (26e), incapables de cadrer leurs tirs. La déveine s'est aussi abattue sur Delphine Cascarino, avec une lourde frappe lointaine captée (22e) et, surtout, une reprise de l'extérieur de la surface renvoyée par un poteau (27e). Dans ce soir de malchance, il y a eu deux incroyables sauvetages néerlandais, signés Stefanie van der Gragt. La joueuse de l'Ajax Amsterdam a sauvé les siennes sur la ligne, avec les genoux, en repoussant une frappe de Malard (37e). Puis elle s'est aidée du coude, collé au corps, pour repousser une tentative de Grace Geyoro bien servie par Renard (41e).

 

Bacha étincelante

L'entrée à l'heure de jeu de Selma Bacha, désignée joueuse du match, a produit de multiples étincelles, déclenchant des murmures de plaisir dans les travées, pourtant majoritairement colorées par les maillots orange fluo des Bataves. La Lyonnaise, sans complexe malgré son jeune âge (21 ans), a fait chauffer les gants de van Domselaar sur des lourdes frappes (65e, 73e). Elle a aussi servi sur corner sa capitaine Renard (66e, 90e+2), mais la gardienne de Twente s'est détendue parfaitement pour éteindre la menace.

Après un premier tour decrescendo, terminé sur un accroc contre l'Islande (1-1), la France a retrouvé des forces face à un adversaire coriace collectivement, à défaut d'être brillant. Il lui manquait jusqu'alors un tel match-référence sur lequel engrangé de la confiance, c'est désormais chose faite. L'objectif des demi-finales, fixé par le président de la Fédération Noël Le Graët, est atteint et cela devrait libérer d'un poids Corinne Diacre, en fin de contrat. L'avenir de la sélectionneuse s'est éclairci, sous le ciel gris de Rotherham, et la technicienne peut déjà se projeter au moins sur la Coupe du monde 2023 en Australie et Nouvelle-Zélande. En attendant, les Allemandes l'attendent mercredi avec la puissance d'une nation conquérante, à la défense de fer et prête à revenir au centre de l'Europe.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2191) : DIMANCHE 24 JUILLET 2022

Dimanche 24  Juillet 2022 –  Chine, le boom des taxis sans chauffeur : En Chine, les taxis autonomes séduisent la population urbaine, surtout sur les courtes distances.

Les taxis autonomes du groupe Baidu , contrôlés par une intelligence artificielle, transportent chaque jour presque autant de passagers qu’un taxi normal à Pékin. Ce service a été lancé en novembre 2021. Les taxis conventionnels rechignent à embarquer les clients qui parcourent de courtes distances en raison des tarifs perçus. Les taxis électriques autonomes ne font aucun distinguo et effectuent en moyenne 29 courses par jour contre 30 pour un taxi normal et 10 à 20 pour les services de covoiturage. Ces véhicules sans chauffeur restent chers, 70000 euros en moyenne, ce qui limite leur utilisation aux grandes villes

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2191) : DIMANCHE 24 JUILLET 2022

Dimanche 24  Juillet 2022 –  États-Unis : le pays doit faire face à des chaleurs extrêmes :

La canicule fait rage outre-Atlantique où de nombreux états doivent faire face à des chaleurs très importantes. Un incendie lié sans doute à l'importante sécheresse s'est ainsi déclaré en Californie, obligeant près de 6 000 personnes à évacuer.

À l’instar de certains pays européens durant ce mois de juillet, les États-Unis connaissent actuellement dans de nombreux états, une vague de chaleur extrême qui cause de nombreux dégâts. Localisée principalement dans le centre du pays ainsi que sur la façade nord-est, cette canicule atteint des sommets de température ce week-end, avec près de 38 degrés attendus ce dimanche à Washington d’après le service météo national. L’AFP assure que ce niveau de chaleur n’a pas été atteint dans la région depuis de longues années.

Même chose à Boston, où la maire de la ville a décrété un « état d'urgence lié à la chaleur » après les 37 degrés prévus dimanche. Certains états de l'Ouest sont aussi concernés tels que l’Arizona, où le mercure pourrait monter jusqu’à 43 degrés.

Cette hausse vertigineuse des températures conduit dans le même temps à une augmentation du nombre d'appels auprès des services d'urgence. Sur le plateau de CNN, le directeur de l'agence de gestion des urgences de la région de Tulsa en Oklahoma a assuré que : « La chaleur est le tueur numéro un lié à la météo aux États-Unis. »

 

Un violent incendie en Californie

L'incendie en Californie a déjà mené à l’évacuation de 6 000 personnes selon un porte-parole des pompiers de la région, cité par l’AFP. Un état d’urgence a été proclamé afin de débloquer les financements pour les victimes et d’obtenir des renforts supplémentaires.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2191) : DIMANCHE 24 JUILLET 2022

Dimanche 24  Juillet 2022 –  Le pape François entame un « pèlerinage pénitentiel » pour les crimes commis par l’Église au Canada :

Le souverain pontife arrive dimanche au Canada pour une visite très attendue de six jours où il doit s’excuser pour le « génocide culturel » commis contre les autochtones.

Pour une fois, le voyage du pape François ne s’adressera pas en priorité aux catholiques du pays visité mais aux peuples amérindiens ancestraux. Le souverain pontife vient présenter ses excuses aux peuples autochtones pour les souffrances que l’Église catholique leur a fait subir. Entre la fin du XIXe siècle et les années 1990, près de 150 000 enfants inuits, indiens et métis ont été enrôlés de forces dans des pensionnats, en majorité gérés par l’Église catholique. Coupés de leur famille et de leur langue, près de 6 000 d’entre eux sont morts de mauvais traitements, de malnutrition et de maladies dans ce qu’une enquête nationale a qualifié de « génocide culturel ».

 

Apaiser les cicatrices du passé

Le pape François a déjà formulé des excuses historiques début avril au Vatican devant des délégations inuites, métisses et de peuples premiers, dénonçant la « colonisation idéologique » et l’« action d’assimilation ». Cette fois, il vient les présenter en personne, en terre canadienne. Lors d’une visite en Bolivie en 2015, le souverain argentin s’était déjà excusé pour les « crimes » commis par l’Église contre les peuples autochtones du continent lors de la conquête des ­Amériques par les colons espagnols. À partir de dimanche, le pape François, âgé de 85 ans et affaibli, entame au Canada un « pèlerinage pénitentiel », comme il l’a décrit lui-même, pour apaiser les cicatrices d’un passé beaucoup plus récent.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2191) : DIMANCHE 24 JUILLET 2022

Dimanche 24  Juillet 2022 –  L'Assemblée nationale alloue 120 millions d'euros aux départements pour compenser la hausse du RSA :

Un amendement a été voté par la Nupes, LR, le RN et Horizons, mettant en minorité la coalition présidentielle. Bruno Le Maire s'est dit «stupéfait» de voir des parlementaires «engager de telles dépenses publiques».

Nouveau vote où les députés LREM ont été mis en minorité. L'Assemblée nationale a décidé samedi 23 juillet au soir d'allouer 120 millions aux départements qui versent le RSA en 2022, pour compenser intégralement la hausse de 4% de cette prestation programmée par l'État. Un amendement en ce sens au projet de budget rectifié pour 2022 a été adopté par 125 voix contre 98, par la conjonction des votes favorables de la gauche, du RN, des LR mais aussi, et c'est la première fois, des députés du groupe Horizons allié de la majorité. Les 13 députés présents de ce groupe, fondé sous l'impulsion de l'ancien premier ministre Édouard Philippe, s'ils avaient voté contre, n'auraient cependant pas renversé le scrutin.

Une suspension de séance a suivi peu après, alors que les esprits s'échauffaient. «Essayer de voter à la hussarde des crédits aux collectivités ne me paraît pas approprié», a lancé la présidente des députés LREM, Aurore Bergé, soulignant que ce n'est pas maintenant que se jouent les élections sénatoriales. «Il faut savoir s'arrêter, on ne va pas subventionner toutes les dépenses des collectivités», a averti le rapporteur général du Budget Jean-René Cazeneuve, furieux

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire s'est dit «stupéfait de voir des parlementaires qui n'ont que le mot rétablissement des finances publiques à la bouche engager de telles dépenses publiques». L'amendement litigieux, porté initialement par le groupe indépendant LIOT, avait déjà été adopté en commission il y a dix jours, avec un autre amendement à 1,1 milliard d'euros, afin que l'État compense aux collectivités l'augmentation générale de 3,5% pour les fonctionnaires à compter du 1er juillet. Cet autre amendement a été rejeté de justesse dans l'hémicycle, par 114 voix contre 111.

Le rapporteur avait une autre proposition, celle d'un soutien financier exceptionnel de 150 millions d'euros aux collectivités territoriales fragilisées par la revalorisation du RSA mais aussi celle du point d'indice des fonctionnaires ainsi que par la hausse des prix de l'énergie. Mais il a retiré son propre amendement, suscitant une série de rappels au règlement des oppositions et de nouvelles suspensions de séance. Les débats sur le projet de budget rectifié devaient se poursuivre une partie de la nuit puis reprendre lundi après-midi.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2191) : DIMANCHE 24 JUILLET 2022
LA MARCHE DU MONDE (2191) : DIMANCHE 24 JUILLET 2022
LA MARCHE DU MONDE (2191) : DIMANCHE 24 JUILLET 2022
LA MARCHE DU MONDE (2191) : DIMANCHE 24 JUILLET 2022
LA MARCHE DU MONDE (2191) : DIMANCHE 24 JUILLET 2022
LA MARCHE DU MONDE (2191) : DIMANCHE 24 JUILLET 2022

Dimanche 24  Juillet 2022 –  Les femmes lancent leur Tour de France sous le soleil de Paris :

Il aura fallu plusieurs essais ratés avant de le voir enfin éclore. Pour la première fois de l’histoire, un Tour de France féminin similaire au masculin a été lancé ce dimanche. Le départ a été donné sous la Tour Eiffel afin d’effectuer une boucle passant par les Champs-Elysées. Si dans les années 1980, le Tour avait bien essayé de laisser une place aux femmes, porté notamment par la Française Jeannie Longo, les organisateurs avaient finalement décidé de jeter l’éponge, alors que la société avait encore du mal à accepter la pratique de ce sport au féminin. Le média Brut a d’ailleurs publié ce dimanche une archive dans laquelle Marc Madiot, désormais patron de l'équipe Groupama-FDJ, Laurent Fignon et Jacques Chancel s’en prenaient ouvertement à Jeannie Longo. «Voir une femme danser c'est très joli, voir une femme jouer au football, c’est moche, voir une femme sur un vélo, c'est moche», lançait notamment le premier face à une championne à qui l'on ne cessait de couper la parole.

Mais la disette est désormais terminée et la société a évolué. Sous l’impulsion de l’ancienne coureuse Marion Rousse, désormais directrice du Tour féminin, la compétition promet de belles journées de sport. «L’aura du tour masculin rayonne au de-là des frontières françaises. C’est une épreuve mythique retransmise dans le monde entier. Elle se déroule pendant les vacances scolaires et c’est une fête, un événement gratuit accessible à tous. J’espère que ce sera une caisse de résonnance extraordinaire pour les filles, qu’elles entreront dans le quotidien des spectateurs», expliquait la jeune femme, également consultante sur France Télévisions, à Paris Match en mai dernier . Disant avoir dû s’identifier aux hommes lorsqu’elle était petite, elle espère désormais que les futures cyclistes en herbe «pourront rêver de devenir l’une des championnes qu’elles verront évoluer».

Et il faudra notamment compter la Néerlandaise Lorena Wiebes, 23 ans, qui a remporté la première étape ce dimanche, au sprint. Avec le poing levé de la victoire, elle a franchi la ligne d’arrivée pour endosser le tout premier maillot jaune de la course.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens