Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juin 2022 2 21 /06 /juin /2022 07:00
LA MARCHE DU MONDE (2159) : LUNDI 20 JUIN 2022

Lundi 20 Juin 2022 – Législatives : les cinq enseignements du second tour

Pas de majorité absolue pour Ensemble !, le RN en force, la soirée en demi-teinte de la Nupes... voici les principaux enseignements du second tour des élections législatives.

 

Pas de majorité absolue pour Ensemble!

Le scénario se dessinait déjà au soir du premier tour. Réélu le 24 avril dernier, le président de la République Emmanuel Macron ne bénéficiera pas d'une majorité absolue à l'Assemblée nationale. Pis, Ensemble! n'a obtenu «que» 245 sièges à l'issue du second tour des élections législatives dimanche, très loin des 289 sièges nécessaires. Sonnée mais élue députée dans la sixième circonscription du Calvados, la Première ministre Elisabeth Borne a expliqué qu'il lui appartenait de «construire une majorité d'action» . «Les sensibilités multiples devront être associées et les bons compromis bâtis afin d’agir pour la France et avec le président de la République, nous allons oeuvrer dans le dialogue, partout et dans tous les territoires», a-t-elle déclaré depuis Matignon.

 

Trois membres du gouvernement battus

La Première ministre se réveille ce lundi avec un gouvernement à reconstruire. Avant l'élection, la règle était claire : en cas de défaite, les ministres-candidats devaient quitter le gouvernement. Le couperet politique est tombé sur la ministre de la Santé Brigitte Bourguignon battue de 56 voix dans la sixième circonscription du Pas-de-Calais, sur la secrétaire d'Etat à la Mer Justine Bénin, battue en Guadeloupe et surtout sur la ministre de la Transition écologique Amélie de Montchalin, battue dans l'Essonne et qualifiée d'«injurieuse» par le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon dans son discours dimanche soir. «Comme le veut la tradition républicaine, je ne ferai pas partie du prochain gouvernement», a expliqué cette figure montante de la macronie, qui avait pourtant reçu le soutien de poids lourds de la majorité dont Bruno Le Maire lors de la campagne de l'entre-deux tours. Deux autres ténors de la macronie ont mordu la poussière électorale : l'ancien ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand .

 

La victoire en demi-teinte de la Nupes

La Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes) n'a pas remporté son pari de porter Jean-Luc Mélenchon jusqu'à Matignon. Avec 137 sièges (auxquels il faudra ajouter des divers gauches), elle est néanmoins la première force d'opposition à l'Assemblée nationale. Dans les rangs de la Nupes, 72 députés sont élus sous la nuance Nupes-LFI, 26 sous Nupes-PS, 23 sous Nupes-EELV et 12 sous Nupes-PCF. Et parmi les nouveaux visages qui vont occuper les bancs du Palais-Bourbon, celui de Rachel Kéké est le plus symbolique. Femme de chambre et syndicaliste, cette figure de la lutte des grévistes de l'Ibis Batignolles l'a emporté dimanche au second tour des législatives avec 50,3% des voix face à la candidate Ensemble!, l'ancienne ministre des Sports, Roxana Maracineanu.

 

Le RN en force

A l'image de Marine Le Pen, réélue députée de la onzième circonscription du Pas-de-Calais, le Rassemblement national avait le sourire dimanche soir. Et pour cause... Le parti d'extrême droite a fait une énorme percée en obtenant 89 sièges et a franchi le seuil requis pour former un groupe à la chambre basse du Parlement, une première depuis plus de 35 ans. Mieux, il constituera le deuxième groupe à l'Assemblée nationale (les Nupes sont en ordre dispersé, Ndlr) et peut prétendre à la présidence de la commission des Finances qui, depuis 2007, revient au groupe d'opposition le plus important. Comme pour la Nupes, de nouveaux noms émergent, dont celui de Christine Engrand, directrice commerciale d’un organisme de formation, qui a ravi la sixième circonscription du Pas-de-Calais à la sortante Brigitte Bourguignon .

 

L'abstention encore et toujours

«Le glas sonne pour tout le monde», nous expliquait la semaine dernière le directeur de l'Ifop Frédéric Dabi. On ne saurait pas mieux dire... Le second tour des législatives marquée par une abstention encore en hausse (53,77%), même si le record de 2017 (57,36%) n'est pas battu. Plus de 26 millions de Français n'ont pas voté alors qu'ils en avaient la possibilité et s'il est difficile d'établir à qui profite cette faible participation, la tendance est suffisamment pour interroger tous les leaders politiques à l'issue de cette séquence électorale -présidentielle et législatives.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2159) : LUNDI 20 JUIN 2022

Lundi 20 Juin 2022 – Age moyen, sexe, profession : la nouvelle Assemblée nationale en quelques chiffres

Une Assemblée nationale un peu moins féminine et avec un renouvellement plus faible qu'il y a cinq ans, mais avec un âge moyen restant sous les 50 ans : voici quelques chiffres sur le visage du nouvel hémicycle.

 

Age moyen : 48,5 ans

La moyenne d'âge de la nouvelle Assemblée nationale est de 48,5 ans, proche de celle constatée à l'issue des législatives de 2017 (48,8 ans). Ces élections avaient été marquées par un fort rajeunissement, avec une baisse de cinq ans de l'âge moyen des députés par rapport à 2012.

Les deux députés les plus jeunes élus dimanche ont 21 ans: il s'agit de Tematai Le Gayic, régionaliste élu dans la première circonscription de Polynésie française, qui devient le plus jeune député de l'Histoire de la Ve République. Et de Louis Boyard, élu Nupes-LFI dans la 3e circonscription du Val-de-Marne. Quant au plus âgé, il s'agit de José Gonzalez, 79 ans, élu RN dans la 10e circonscription des Bouches-du-Rhône.

 

Un hémicycle un peu moins féminisé : 37,3% de femmes

La nouvelle assemblée est encore loin de la parité, avec 37,26% de femmes. Avec 215 femmes, contre 224 élues en 2017, l'hémicycle est un peu moins féminisé qu'il ne l'était lors de la précédente législature (38,8%). Cette dernière avait été marquée par un record du nombre de femmes à l'Assemblée nationale, où elles n'étaient que 155 à l'issue des élections de 2012.

 

Cadres très présents

Du point de vue des catégories socio-professionnelles, ce sont les cadres de la fonction publique qui sont les plus réprésentés (75 députés), devant les cadres administratifs et commerciaux d'entreprise (66), les professions libérales (58), les professions intermédiaires (55) et les artisans, commerçants et chefs d'entreprise (49).

 

Moins de nouveaux

Parmi les 577 députés élus, un peu moins de la moitié (275) occupaient déjà un siège au Palais-Bourbon lors de la précédente législature. Cent-soixante-cinq députés briguant une réélection ont échoué, dont 65 éliminés au premier tour et 100 battus au second. En 2017, sur 345 députés candidats à une réélection, 140 seulement l'avaient emporté. La législature avait été ainsi marquée par un fort renouvellement.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2159) : LUNDI 20 JUIN 2022

Lundi 20 Juin 2022 – Législatives : À la NUPES, entre triomphe collectif et nostalgie :

 Après plusieurs semaines de campagne électorale, les élections législatives auront donné des résultats partagés à la NUPES. L’objectif de pouvoir installer un gouvernement de gauche à Matignon est loin d’être atteint mais Jean-Luc Mélenchon peut se vanter d’avoir rendu logique l’alliance entre le parti socialiste, communiste, écologiste et insoumis, avant ce qui semble être son retrait de la vie politique.

Au pied de Montmartre, la NUPES a réuni et a attiré les curieux. Ils étaient une centaine de personnes à s’agglutiner devant l’entrée de la soirée sans pouvoir tous y entrer. Jeunes, familles, simples passants, il faut dire que les organisateurs ont choisi un coin de Paris avec une forte sensibilité à gauche. Le 18ème arrondissement de Paris n’a pas déçu. Dans la salle Élysée-Montmartre, les journalistes sont arrivés progressivement sur les lieux. Les plus optimistes espèrent une nouvelle ère, d’autres y voient le dernier tour de piste de Jean-Luc Mélenchon . À 70 ans, il ne sera plus sur les bancs de l’Assemblée nationale. Sans surprise, les résultats n’auront pas donné une majorité à la nouvelle coalition de gauche au point de lui donner une chance de devenir Premier ministre.

 

Loin des pensées nostalgiques, dans la salle, on découvre les résultats.

Les réactions sont révélatrices de la soirée. À 20h, les soutiens de la NUPES découvrent les première estimations. Le parti présidentiel est devant celui de l’alliance de gauche. Après un silence, les militants applaudissent à la découverte de la fourchette du nombre de députés NUPES. Pour Thierry, militant de gauche et dernièrement insoumis, la victoire est claire. « Nous n’avions pas assez de députés pendant 5 ans. Aujourd’hui, c’est une grosse progression puisque l’alliance nous conduit à être la première opposition à la politique dévastatrice de Macron » se félicite-t-il. Mais la satisfaction est de courte durée. Le Rassemblement national est à son plus haut niveau sur des législatives depuis 30 ans. Lorsqu’on annonce sur écran géant la réélection de Marine Le Pen dans son fief d'Hénin-Beaumont, les réactions générales sont de copieuses huées. Quand c’est Christophe Castaner et Richard Ferrand qui sont éjectés de l’Assemblée nationale, les militants rient et applaudissent. Une revanche pour ceux qui n'ont pas eu la parole face l’écrasante majorité au palais Bourbon de la majorité présidentielle pendant 5 ans. Ce temps est désormais révolu.

 

Des tonalités d’adieu dans le discours

Il ne se sera pas fait attendre. Vers 20h30, Jean-Luc Mélenchon est le premier à s’exprimer après l’annonce des résultats. Entouré de représentants socialistes, communistes et écologistes, il se permet un petit sourire tout en appelant ses militants à attendre des résultats plus clairs dans quelques heures.

Malgré les absences répétées de Fabien Roussel et d’Olivier Faure, comme au premier tour, qui seront tous deux réélus, le leader insoumis prend la parole auprès d’une foule gagnée par l’euphorie des grands soirs. Il commence bien évidemment par enfoncer la coalition Ensemble et ses résultats nettement inférieurs à ceux de 2017. « La déroute du parti présidentiel est totale. Celui qui avait été élu avec tant d’arrogance est tombé » a-t-il attaqué, évoquant un « échec total pour la macronie » et se félicitant des défaites de « l’injurieuse De Montchalin » et de « l’éborgneur Castaner ».

Enfin, Jean-Luc Mélenchon termine par une touche personnelle, avec un message évocateur. « Je change de poste de combat, mais mon engagement demeurera jusque dans les premiers de vos rangs, si vous le voulez bien », une allusion aux prochaines échéances électorales ? D’ici là, Jean-Luc Mélenchon a fait le choix du retrait. Finie l’incarnation de la gauche de la gauche, finie la tête de gondole.

Avant de retourner avec les siens en coulisses, il retrouve militants et curieux parqués devant la sortie du métro d’Anvers. Il fait un discours, « un cours de philo » évoquera-t-il lorsqu’un homme l’interrompt par un cri entre deux phrases. Il appelle à continuer le combat, sur le long terme, sans s’attacher à un élément présent pour que la lutte s’inscrive sur le long terme. Pour Lisa, jeune militante insoumise, Jean-Luc Mélenchon est un modèle pour la gauche : « Il est l’incarnation des combats, il a consacré tellement de temps et d’énergie dans sa vie à se battre pour améliorer nos quotidiens. Il est parfois vu comme extrême mais c’est son caractère de tribun qui lui donne cette image. La gauche le regrettera ».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2159) : LUNDI 20 JUIN 2022

Lundi 20 Juin 2022 – Législatives : Sandrine Rousseau promet le «chahut» à Damien Abad à l'Assemblée nationale :

Invitée sur le plateau de TF1, la figure écologiste Sandrine Rousseau, qui se présentait dans la 9e circonscription de Paris, a évoqué la réélection de Damien Abad (Ensemble !) à son poste de député ce dimanche soir.

Ce sera à n'en pas douter l'un des premiers moments chauds de cette nouvelle Assemblée nationale sans majorité absolue. Sur le plateau de TF1, l'écologiste Sandrine Rousseau, bien partie pour être élue députée dans la 9e circonscription de Paris sous l'étiquette de la Nupes, a promis «le chahut» au retour de Damien Abad au Palais Bourbon, alors que ce dernier, désormais ministre des Solidarités, a été réélu confortablement dans la cinquième circonscription de l'Ain, ce qui devrait lui permettre de rester au gouvernement.

 

Visé par de nouvelles accusations

La candidate à la primaire écologiste de l'élection présidentielle - elle avait été battue par Yannick Jadot - a expliqué la future action des députés de la Nupes comme une réponse à l'absence d'enquête suite aux accusations de violences sexuelles dont il fait l'objet et au mépris supposé de la parole des femmes. Damien Abad a ainsi été mis en cause au lendemain de sa nomination au gouvernement pour des violences sexuelles et visé entre les deux tours des élections législatives par de nouvelles accusations de la part d'une femme qui a dit à Mediapart avoir subi une tentative de viol en 2010. Il nie toutes les accusations qui n'ont pour l'instant donné lieu à aucune nouvelle enquête judiciaire. Interpellée sur le sujet, la Première ministre Elisabeth Borne a invité les femmes victimes de violences sexuelles à déposer plainte lors d'un déplacement de campagne cette semaine.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2159) : LUNDI 20 JUIN 2022

Lundi 20 Juin 2022 – Législatives - Elisabeth Borne : «Construire une majorité d'action» :

La Première ministre Elisabeth Borne s'est exprimée peu après 22h30 pour commenter le second tour des élections législatives.

Sa prise de parole était attendue. En début de soirée, comme il est de tradition, la Première ministre Elisabeth Borne s'est rendue à l'Elysée afin de discuter avec le président de la République Emmanuel Macron des résultats du second tour des élections législatives. Elle s'est ensuite rendue à Matignon et a retrouvé la voix peu après 22h30. «La situation est inédite», a-t-elle tout d'abord expliqué, ajoutant que «jamais une telle configuration sous la Vè République» n'avait existé, avec une majorité absolue qui parait impossible à trouver et une abstention de plus de 50% des Français.

C'est «un risque pour notre pays», a-t-elle regretté. Ensemble !, la coalition présidentielle, est «une force centrale», a expliqué Elisabeth Borne. «Nous travaillerons dès demain à construire une majorité d’action», a-t-elle ajouté. «Les sensibilités multiples devront être associées et les bons compromis bâtis afin d’agir pour la France et avec le président de la république, nous allons oeuvrer dans le dialogue, partout et dans tous les territoires». «J’ai confiance entre notre pays et en notre esprit de responsabilité», a-t-elle conclu.

 

Elue dans la sixième circonscription du Calvados

La Première ministre Elisabeth Borne (Ensemble!) a remporté la sixième circonscription du Calvados avec 52,46% des voix contre 47,54% pour son rival Noé Gauchard (Nupes). L'abstention est de près de 50% dans cette circonscription.

La cheffe de gouvernement se soumettait pour la première fois au verdict des urnes au cœur du bocage normand, dans la 6e circonscription, le sud-ouest du Calvados. En 2017, le sortant LREM Alain Tourret y avait été réélu avec 68,34% des voix face à un candidat Front national.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2159) : LUNDI 20 JUIN 2022

Lundi 20 Juin 2022 Images exceptionnelles de Paris frappée par la foudre

Une cellule orageuse a traversé le ciel parisien dans la nuit de dimanche à lundi, offrant un spectacle éblouissant.

De forts orages ont éclaté dans la nuit de dimanche à lundi sur un axe allant du bassin parisien à l'Yonne et jusqu'aux Ardennes, accompagnés de pluies intenses, de fortes chutes de grêle et parfois de fortes rafales. A Paris, la foudre s’est abattue sur la tour Eiffel en fin de soirée. Des centaines d’impacts ont été recensés au-dessus du ciel francilien. Quelques Parisiens ont ouvert leurs fenêtres malgré une pluie battante afin d'immortaliser la cellule orageuse.

En outre, des grêlons de 4 à 5 centimètres ont été observés notamment dans le Loiret et en Seine-et-Marne. Des cumuls de pluie très intenses ont été relevés: 47 mm en 1h dont 30 mm en moins de 15 minutes à Vierzon, 60 mm en 30 minutes dont 40 mm en 15 minutes à Lorris (Loiret).

Dans la soirée, une nouvelle dégradation orageuse marquée va se mettre en place par le Sud-Ouest. Les orages vont s'organiser principalement sur un axe Sud-Ouest/ Nord-Est, en se renforçant au cours de la soirée de lundi et de la nuit de lundi à mardi, en se décalant vers le nord de la région. Ces orages pourront s'accompagner de phénomènes violents (du même ordre de grandeur que les orages de dimanche, voire plus localement). Les très fortes chaleurs de ces derniers jours s'atténuent, excepté sur le Lyonnais.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2159) : LUNDI 20 JUIN 2022

Lundi 20 Juin 2022 – Moscou pourrait «intensifier ses attaques», décision de l'UE, le point sur la guerre en Ukraine

Il faut s'attendre "à ce que la Russie intensifie ses attaques cette semaine", a prévenu dimanche soir le président ukrainien Volodymyr Zelensky, quelques jours avant les discussions des Vingt-Sept sur une candidature de Kiev à l'UE. Ce lundi "s'ouvre une semaine vraiment historique" a clamé M. Zelensky dimanche soir dans son allocution vidéo quotidienne, "nous aurons la réponse de l'Union européenne sur le statut de candidat de l'Ukraine".

"Depuis 1991, il y a eu peu de décisions aussi fatidiques pour l'Ukraine que celle que nous attendons aujourd'hui", a-t-il ajouté, en se disant "convaincu que seule une réponse positive est dans l'intérêt de toute l'Europe". Après une recommandation positive de la Commission européenne vendredi dernier, les pays membres de l'UE se retrouvent jeudi et vendredi pour se prononcer pour octroyer officiellement à Kiev ce statut de candidat à l'adhésion. Un feu vert nécessite une unanimité des 27. D'ici là, "évidemment, nous nous attendons à ce que la Russie intensifie ses attaques cette semaine", a prévenu le président ukrainien. "Nous sommes prêts", a-t-il ajouté.

Selon M. Zelensky, les Russes "regroupent leurs forces en direction de Kharkiv (nord-est) et dans la région de Zaporijjia (sud), et bombardent encore nos infrastructures de carburant". Mais "nous répondrons à ces attaques", a-t-il assuré, tout en concédant des "pertes importantes". "Notre armée tient le coup", s'est-il encore félicité. Les Russes "ont tenté une percée dans la zone de Toshkivka, ils ont partiellement réussi, mais notre artillerie a fonctionné et nous pouvons dire que la tentative de percée n'a pas réussi", a rapporté Serguiï Gaïdaï, gouverneur de la province de Lougansk, qui constitue, avec celle de Donestk, le Donbass.

 

Missiles de croisière

Toshkiva se trouve au sud de Lyssytchansk, elle-même séparée de Severodonetsk de la seule rivière Donets. A Lyssytchansk, on voit des signes de préparations aux combats de rue: des soldats creusent des trous et mettent des barbelés, et la police place des véhicules calcinés en travers des rues pour ralentir le trafic. M. Gaïdaï a aussi démenti dimanche sur Telegram la prise totale de Severodonetsk par les Russes, reconnaissant toutefois qu'ils en "contrôlent la majorité". Le ministère russe de la Défense a de son côté revendiqué la prise de Metolkine, dans la périphérie sud-est de Severodonetsk.

Les combats font rage autour de cette agglomération clé pour avoir la mainmise sur l'ensemble du Donbass, partiellement contrôlé par des séparatistes prorusses depuis 2014. Sur le front sud, l'armée ukrainienne assure que les forces russes, "incapables d'avancer sur le terrain", procèdent par bombardements. Le ministère russe a assuré dimanche avoir frappé une usine de Mykolaïv (sud) avec des missiles de croisière, et détruit "dix obusiers de 155 mm M777 et jusqu'à une vingtaine de véhicules blindés fournis au régime de Kiev par l'Occident au cours de ces dix derniers jours". Des affirmations impossibles à vérifier de source indépendante.

 

Retour du charbon

Cette ville portuaire et industrielle de près d'un demi-million d'habitants avant la guerre est toujours sous contrôle ukrainien, mais elle est proche de la région de Kherson, presque entièrement occupée par les Russes. Elle reste une cible de Moscou car elle se trouve sur la route d'Odessa, le plus grand port d'Ukraine, à 130 km au sud-ouest près de la Moldavie, lui aussi toujours sous contrôle ukrainien et au centre des discussions sur l'exportation bloquée des millions de tonnes de céréales ukrainiennes. Cette guerre pourrait durer "des années", a estimé dimanche dans le quotidien allemand Bild le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, appelant les pays occidentaux à soutenir Kiev dans la durée.

Face à l'UE, Moscou détient l'arme des hydrocarbures. Les pays comme l'Allemagne cherchent à pallier les baisses de livraison de gaz russe, quitte à recourir à des solutions peu écologiques. "Pour réduire la consommation de gaz, il faut utiliser moins de gaz pour produire de l'électricité. A la place, les centrales à charbon devront être davantage utilisées", a indiqué dimanche le ministère allemand de l'Economie, alors que le gouvernement de coalition d'Olaf Scholz avait promis d'abandonner cette source d'énergie d'ici à 2030. "C'est amer, mais c'est indispensable pour réduire la consommation de gaz", a avancé le ministre écologiste de l'Economie et du Climat Robert Habeck. "Il ne faut pas se faire d'illusion, nous sommes dans une épreuve de force avec Poutine".

L'Autriche a aussi annoncé dimanche la réactivation d'une centrale à charbon fermée au printemps 2020 par un gouvernement voulant éliminer cette source d'énergie polluante et produire 100% d'électricité d'origine renouvelable d'ici 2030. Quant au groupe italien ENI, également très dépendant des livraisons de Moscou, il a été choisi dimanche par le Qatar pour rejoindre le français TotalEnergies dans le projet North Field East (NFE), qui vise à augmenter de 60% la production de gaz naturel liquéfié (GNL) du pays du Golfe d'ici 2027.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2159) : LUNDI 20 JUIN 2022

Lundi 20 Juin 2022 – Gustavo Petro élu premier président de gauche de l'histoire de la Colombie :

C'est un vote historique: l'opposant Gustavo Petro est devenu dimanche le premier président de gauche de l'histoire de la Colombie, avec l'ambition de "changer" un pays en crise et qui n'a jamais connu une telle alternance. "Nous nous engageons à un changement véritable, un changement réel", a lancé le sénateur de 62 ans au soir de sa victoire, sur la scène d'une grande salle de spectacle de Bogota, devant des centaines de ses partisans en liesse.

"Le gouvernement qui entrera en fonction le 7 août sera celui de la vie, de la paix, la justice sociale et la justice environnementale", a énuméré le prochain chef de l'Etat colombien, au côté de sa famille, ses proches et sa colistière, l'Afrodescendante Francia Marquez.

Ancien membre d'une guérilla d'extrême gauche converti à la social-démocratie, ex-maire de Bogota, M. Petro a recueilli 50,44% des voix, contre 47,31% à son concurrent l'homme d'affaires Rodolfo Hernandez, selon les résultats provisoires du second tour de la présidentielle dimanche.

Avec 11,2 millions de voix en sa faveur, le sénateur a devancé de près de 700.000 voix son adversaire (10,5 millions), qualifié surprise du premier tour le 29 mai dernier qui avait supplanté le candidat de droite. La participation s'élève à 58%.

 

"Première femme afrodescendante vice-présidente de Colombie"

M. Hernandez a immédiatement concédé sa défaite, souhaitant que son adversaire "sache comment diriger le pays et qu'il soit fidèle à son discours contre la corruption".

"Les partisans de Rodolfo Hernandez pourront venir dialoguer avec nous quand ils veulent (...) L'opposition, quelle qu'elle soit, sera toujours la bienvenue pour dialoguer (...)", a promis le futur chef de l'Etat.

"Il n'y aura que le respect et le dialogue, c'est ainsi que nous pourrons construire le grand accord national et la paix intégrale", a-t-il ajouté, s'engageant par ailleurs à ce que la Colombie soit "à la tête de la lutte contre le changement climatique" dans le monde.

"Je suis la première femme afrodescendante vice-présidente de Colombie", a proclamé fièrement Mme Marquez, modeste villageoise devenue activiste écologiste, et qui a joué un grand rôle dans la campagne comme colistière du candidat.

"Nous avons franchi un pas important. Nous avons un gouvernement du peuple, un gouvernement des gens qui vont à pied, un gouvernement pour ceux qui ne sont rien. (...) Ensemble, nous allons réconcilier cette nation, dans la joie et la paix", a-t-elle lancé, vêtue de ses habituelles tenues aux motifs africains.

Cette élection présidentielle marque la déroute des élites conservatrices et libérales au pouvoir depuis deux siècles dans la quatrième puissance économique d'Amérique latine.

Les deux qualifiés du premier tour étaient arrivés en tête avec un discours de rupture et "anti-establishment", M. Petro (40%) portant en étendard la défense de "la vie", tandis que M. Hernandez (28%) promettait d'en finir avec la corruption, un mal endémique du pays.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2159) : LUNDI 20 JUIN 2022

Lundi 20 Juin 2022 – Pyongyang affirme que des centaines de familles souffrent d'une maladie intestinale :

La Corée du Nord a affirmé vendredi que des centaines de familles souffrent d'une maladie intestinale, ce qui met un peu plus à l'épreuve un système de santé défaillant et déjà éprouvé par une épidémie de Covid-19 .

En mai, Pyongyang avait annoncé son premier cas de coronavirus et déclenché l'"état d'urgence maximal" face à l'épidémie.

Le virus a frappé la population nord-coréenne, les 25 millions d'habitants n'étant pas vaccinés. Les médias d'Etat ont jusqu'à présent fait état de plus de 4,5 millions de personnes atteintes de "fièvre", selon l'appellation officielle retenue pour désigner le Covid-19, et 73 décès.

L'agence de presse officielle KCNA a fait état cette semaine d'une nouvelle "épidémie entérique aiguë" dans la province de Hwanghae du Sud (Sud-Ouest) et le dirigeant du pays, Kim Jong Un, a exhorté les responsables à "contenir l'épidémie le plus tôt possible".

Signe possible de la gravité de la situation, Kim Yo Jong, la soeur du dirigeant, a fait partie d'un groupe de hauts fonctionnaires cités comme ayant personnellement fait don de médicaments pour essayer d'apporter de l'aide.

Les médicaments seront distribués à "plus de 800 familles souffrant de cette épidémie grave qui s'est déclarée dans certaines régions de la province du Hwanghae du Sud", a rapporté vendredi KCNA. Ce chiffre suggère qu'au moins 1600 personnes ont été contaminées par cette maladie.

Ces informations ont suscité des spéculations selon lesquelles cette maladie non spécifiée pourrait être le choléra ou la typhoïde.

 

La Corée du Sud prête à aider

Si c'était confirmé, l'épidémie pourrait aggraver les pénuries alimentaires chroniques dont souffre le pays, la province de Hwanghae du Sud étant l'une des principales régions agricoles de Corée du Nord.

Les experts ont mis en garde le risque que le pays connaisse, en cas de propagation du Covid, une situation sanitaire grave, son système de soins étant l'un des pires au monde.

Ce pays pauvre possède des hôpitaux mal équipés, peu d'unités de soins intensifs et ne dispose d'aucun médicament pour traiter le Covid ni d'aucune capacité de dépistage massif.

"Compte tenu de la vétusté des infrastructures médicales du Nord, une maladie intestinale aiguë pourrait se déclarer à tout moment", a affirmé un fonctionnaire du ministère de l'Unification de Séoul, selon l'agence de presse sud-coréenne Yonhap.

La Corée du Sud avait déjà proposé d'envoyer des vaccins et de prêter main forte au Nord pour l'aider à faire face à l'épidémie de coronavirus. Pyongyang n'a pas répondu officiellement à ces propositions.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2159) : LUNDI 20 JUIN 2022

Lundi 20 Juin 2022 – Euro: Mbappé dénonce le racisme sur les réseaux sociaux et contredit Le Graët :

Si Noël Le Graët a évoqué dimanche le manque de soutien ressenti par Kylian Mbappé après l'élimination à l'Euro, l'international français a réagi sur Twitter, regrettant que le président de la FFF n'ait pas pris en compte le "racisme" dont il aurait été victime.

Dans un tweet, l'attaquant parisien a nuancé une déclaration du président de la Fédération française de football (FFF) dans une interview accordée au Journal du dimanche où le dirigeant disait que Mbappé "trouvait que la Fédération ne l'avait pas défendu après son penalty raté (face à la Suisse à l'Euro, NDLR) et les critiques sur les réseaux".

"Oui enfin je lui ai surtout expliqué que c'était par rapport au racisme, et NON au penalty", a répondu le joueur sur son compte Twitter. "Mais lui considérait qu'il n'y avait pas eu de racisme...".

Dans le JDD, Noël Le Graët est revenu plus largement sur sa relation avec Kylian Mbappé et les discussions après l'élimination dès les 8e de finale face à la Suisse (3-3, 5 t.a.b. à 4), où l'attaquant parisien n'a pas transformé son tir au but, le dernier, précipitant l'élimination.

"Il trouvait que la Fédération ne l'avait pas défendu après son penalty raté et les critiques sur les réseaux. On s’était vu cinq minutes dans mon bureau. + Je n’ai pas voulu dire ça, au contraire, vous avez toujours été gentil+", a expliqué le président de la FFF, ajoutant notamment que le Parisien ne "voulait plus jouer en équipe de France – ce qu’il ne pensait évidemment pas".

 

Une augmentation des insultes sur les réseaux sociaux

En septembre 2021, Noël Le Graët avait déjà fait l'objet de critiques après avoir déclaré que le racisme dans le football "n'existe pas ou peu". Quelques mois avant, en juillet, le parquet de Paris avait quant à lui annoncé enquêter sur des messages racistes envers certains joueurs de l'Equipe de France après l'Euro.

Le président de Conseil exécutif de la collectivité territoriale de Martinique Serge Letchimy avait notamment écrit le 30 juin au ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti pour condamner "des propos injurieux" envers Mbappé. Parmi eux, un message très relayé et qui insultait l'attaquant du PSG de "sale nègre" qui "mérite de se prendre une centaine de coups de fouets".

Samedi, la Fédération internationale de football (Fifa) a publié un rapport pointant l’augmentation du nombre d'insultes dont sont victimes les footballeurs sur les réseaux sociaux. Selon cette étude, 38% d'entre elles étaient de nature raciste. La Fifa a également communiqué sur le développement d'un "plan de protection des équipes, des joueurs, des arbitres et des supporters" face à ce genre de messages pendant des compétitions internationales.

Il comporte notamment un "service de modération" qui permettra de détecter les messages et de les rendre invisibles "pour le destinataire et ses abonnés".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2159) : LUNDI 20 JUIN 2022

Lundi 20 Juin 2022 – Fin progressive de la canicule en France :

La canicule prendra fin progressivement lundi dans le pays, et une nouvelle vague orageuse arrivera dans la soirée sur la façade atlantique, prévoit Météo France, qui a placé 10 départements en vigilance orange orages.

La canicule prendra fin progressivement lundi dans le pays, et une nouvelle vague orageuse arrivera dans la soirée sur la façade atlantique, prévoit Météo France, qui a placé 10 départements en vigilance orange orages. Au total, 21 départements sont concernés par une vigilance orange. Onze du centre-est sont maintenus en niveau orange pour canicule (Jura, Saône-et-Loire, Allier, Puy-de-Dôme, Cantal, Haute-Loire, Loire, Rhône, Ain, Isère, Drôme), selon le bulletin du service de météorologie publié lundi matin. Dix sont placés en vigilance orange pour orages (Charente, Corrèze, Creuse, Dordogne, Gers, Gironde, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn-et-Garonne et Haute-Vienne). De forts orages ont éclaté dans la nuit de dimanche à lundi sur un axe allant du bassin parisien à l'Yonne et jusqu'aux Ardennes, accompagnés de pluies intenses, de fortes chutes de grêle et parfois de fortes rafales. Des grêlons de 4 à 5 cm ont été observés notamment dans le Loiret et en Seine-et-Marne. Des cumuls de pluie très intenses ont été relevés: 47 mm en 1h dont 30 mm en moins de 15 minutes à Vierzon, 60 mm en 30 minutes dont 40 mm en 15 minutes à Lorris (Loiret).

Dans la journée, le temps est estival du Massif central aux Alpes et Jura, à la Méditerranée et la Corse. Sur le Sud-Ouest, des entrées maritimes de nuages bas couvrent le ciel au lever du jour, avec quelques gouttes sur le piémont pyrénéen, puis le soleil s'imposera en cours de matinée. Sur le Nord-Est, quelques ondées persistent en début de matinée, puis les éclaircies se développent. Sur le Nord-Ouest, le ciel est chargé avec quelques petites ondées éparses. Les éclaircies s'élargissent en journée, le ciel est variable.

En revanche sur les Hauts-de-France dès le matin, puis la Normandie, l'Ile-de-France et la Champagne-Ardennes l'après-midi, le temps est calme et ensoleillé, dans une atmosphère un peu rafraîchie. Dans la soirée, une nouvelle dégradation orageuse marquée va se mettre en place par le Sud-Ouest. Les orages vont s'organiser principalement sur un axe Sud-Ouest/ Nord-Est, en se renforçant au cours de la soirée de lundi et de la nuit de lundi à mardi, en se décalant vers le nord de la région. Ces orages pourront s'accompagner de phénomènes violents (du même ordre de grandeur que les orages de dimanche, voire plus localement). Les très fortes chaleurs de ces derniers jours s'atténuent, excepté sur le Lyonnais. Les maximales sont comprises entre 20 et 27 degrés au nord de la Loire, entre 28 et 32 sur l'Alsace, Bourgogne-Franche-Comté, le Centre, le Sud-Ouest, PACA et la Corse. En Auvergne-Rhône-Alpes, le thermomètre affiche encore 31 à 36 degrés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens