Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juin 2022 6 04 /06 /juin /2022 07:00
LA MARCHE DU MONDE (2145) : JEUDI 2 JUIN 2022

Jeudi 2 Juin 2022 -  Déjà le100e jour de conflit, la Russie s'acharne sur le Donbass... le point sur la guerre en Ukraine :

L'invasion de l'Ukraine par la Russie atteint vendredi son 100e jour, une offensive qui a permis à Moscou de s'emparer de 20% du territoire ukrainien et qui se concentre sur la région du Donbass (est) et sa ville stratégique de Severodonetsk. "Nous avons rencontré quelques succès dansla bataille pour Severodonetsk . Mais il est encore trop tôt. C'est la zone la plus difficile actuellement", a indiqué jeudi soir le président ukrainien Volodymyr Zelensky, évoquant une situation similaire aux alentours notamment à Lyssytchansk et à Bakhmout.

Concernant la région du Donbass dans son ensemble, il a indiqué que la situation n'avait pas "changé de manière significative dans la journée". Il avait fait savoir un peu plus tôt que la situation dans l'est était "vraiment difficile (...) Nous perdons de 60 à 100 soldats par jour, tués au combat, et quelque 500 sont blessés".

"Aujourd'hui nous combattons et tenons chaque mètre de la région de Lougansk", a indiqué vendredi matin Serguiï Gaïdaï, gouverneur de ce territoire. "Et, malgré toutes les déclarations des Russes, nous célébrons son anniversaire sous le drapeau ukrainien".

"Depuis 100 jours, ils détruisent tout ce qui démarquait la région de Lougansk", a-t-il ajouté, affirmant que plus de 400 km de "routes aux standards européens" avaient été détruites ainsi que 33 hôpitaux, 237 cliniques rurales, près de 70 écoles et 50 maternelles.

La veille, il avait affirmait que Severodonetsk, capitale administrative du Donbass, était "occupée à 80%" par les forces russes et que les combats font rage dans les rues.

 

Les forces russes contrôlent actuellement "environ 20%" du territoire ukrainien, soit près de 125.000 km2, a indiqué jeudi le président ukrainien.

Avant l'invasion, les forces russes ou prorusses y contrôlaient 43.000 km2, depuis l'annexion de la Crimée et la prise d'un tiers du Donbass en 2014. Depuis le 24 février, elles ont notamment avancé dans l'est et au sud, le long des mers Noire et d'Azov, contrôlant désormais un corridor côtier stratégique reliant l'est russe à la Crimée.

Après l'échec de leur offensive-éclair pour faire tomber le gouvernement de Kiev, les forces russes se concentrent sur la conquête du Donbass où se joue désormais une guerre d'usure.

 

La pression russe reste également importante sur Donetsk

Les dirigeants ukrainiens ont ces derniers jours accusé Moscou de vouloir faire de Severodonetsk un "nouveau Marioupol". Ce port stratégique sur la mer d'Azov, conquis mi-mai après la reddition de plus de 2.000 combattants ukrainiens qui s'étaient retranchés dans l'aciérie Azovstal, a été largement détruit par le pilonnage russe.

La pression russe reste également importante sur Donetsk, l'autre région du Donbass, notamment Sloviansk, à quelque 80 km à l'ouest de Severodonetsk. Les habitants de la région manquent notamment de gaz, d'eau et d'électricité, selon Kiev.

L'Ukraine attend des livraisons de systèmes de lance-missiles plus puissants promis par le président américain Joe Biden, en espérant que cela change le rapport de force sur le terrain.

La Russie a affirmé jeudi avoir stoppé l'afflux de "mercenaires" étrangers voulant combattre aux côtés de l'armée de Kiev, à force de leur infliger de lourdes pertes ces dernières semaines.

Selon le ministère russe de la Défense, le nombre de combattants étrangers a été "quasiment divisé par deux", passant de 6.600 à 3.500, et un "grand nombre" d'entre eux "préfèrent quitter" le pays "le plus rapidement possible".

Des lignes de chemin de fer dans la région de Lviv (ouest), où arrivent notamment les armes livrées à l'Ukraine par les pays occidentaux --aide dénoncée par Moscou-- ont été bombardées. Dans le sud, les Ukrainiens s'inquiètent d'une possible annexion des régions conquises par les forces russes, Moscou évoquant des référendums dès juillet. A Mykolaïv, près d'Odessa, les bombardements russes ont fait au moins un mort et plusieurs blessés dans la population civile, a fait savoir jeudi soir le commandement ukrainien de la région sud.

 

De nouvelles sanctions

Sur le plan diplomatique, les pays de l'UE ont approuvé jeudi un sixième paquet de sanctions contre Moscou incluant un embargo, avec des exemptions, sur les achats de pétrole mais renoncé à inscrire sur la liste noire le chef de l'Eglise orthodoxe russe, le patriarche Kirill, sous la pression de la Hongrie.

Le texte doit encore recevoir l'accord écrit de chaque Etat membre en vue de sa publication vendredi au Journal officiel pour permettre l'entrée en vigueur des mesures, a précisé la présidence française du Conseil de l'UE.

"Les consommateurs européens seront les premiers à souffrir de cette décision. Non seulement les prix du pétrole mais aussi ceux des produits pétroliers augmenteront. Je n'exclus pas qu'il y ait un grand déficit de produits pétroliers dans l'UE", a déclaré le vice-Premier ministre russe chargé de l'Energie Alexandre Novak.

Aux Etats-Unis, l'administration Biden a annoncé de nouvelles sanctions visant une série d'oligarques ou membres de "l'élite" de Moscou, dont la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova.

"Je suis reconnaissant envers le président Biden, tous nos amis américains et la population des Etats-Unis pour leur soutien", a relevé M. Zelensky jeudi soir.

Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg a estimé jeudi que les pays occidentaux devaient se préparer "à une guerre d'usure" sur le "long terme".

La guerre en Ukraine "pourrait se terminer demain, si la Russie mettait fin à son agression", avait déclaré mercredi M. Stoltenberg lors d'une conférence de presse aux côtés du chef de la diplomatie américaine Antony Blinken. Mais "nous ne voyons aucun signe dans cette direction à ce stade", avait-il ajouté.

La guerre menée par la Russie en Ukraine va durer encore "de nombreux mois", avait abondé M. Blinken.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2145) : JEUDI 2 JUIN 2022

Jeudi 2 Juin 2022 -  «La victoire sera nôtre», affirme Zelensky au 100e jour de l'invasion russe :

Au 100e jour de l'invasion russe, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a fait preuve d'optimisme.

"La victoire sera nôtre", a affirmé le président ukrainien Volodymyr Zelensky dans une courte vidéo diffusée vendredi sur Instagram, au 100e jour de l'invasion russe en Ukraine.

"Les représentants de l'Etat sont ici, défendant l'Ukraine depuis 100 jours", déclare-t-il dans cette vidéo de 36 secondes, se filmant devant le bâtiment de l'administration présidentielle à Kiev aux côtés notamment de son Premier ministre, Denys Chmygal et du chef du parti présentiel, David Arakhamia.

Cette vidéo intervient au centième jour de l'invasion russe en Ukraine, rappelant un autre message filmé par M. Zelensky le 25 février, au lendemain de l'entrée des forces russes en Ukraine, au même endroit et avec ses collaborateurs, pour rassurer les Ukrainiens.

"Nous sommes tous ici, nos militaires sont ici, les citoyens, la société, nous sommes tous ici à défendre notre indépendance, notre Etat", avait alors déclaré M. Zelensky.

 

"Rien ne rendra nos morts"

Le maire de Kiev, Vitali Klitschko, a lui dénoncé vendredi "un génocide spécial" des soldats russes envers la population civile ukrainienne. "Nous ne voulons pas de 100 jours de guerre de plus", a lancé M. Klitschko dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.

"Rien ne rendra nos morts et ne réparera l'âme et le corps des blessés", a-t-il déploré, appelant à "faire la guerre à la guerre" pour "(l)'arrêter".

Dans un communiqué, le ministère ukrainien des Affaires étrangères a de son côté rappelé qu'"un soutien constant à l'Ukraine doit se poursuivre" de la part de la communauté internationale, notamment "en augmentant la pression des sanctions" économiques sur Moscou.

"L'aide à notre État est aujourd'hui le meilleur investissement dans la paix et le développement durable de toute l'humanité", peut-on lire sur le site du ministère.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2145) : JEUDI 2 JUIN 2022

Jeudi 2 Juin 2022 -  Un Français tué «dans des combats» en Ukraine :

Un Français a été tué «dans des combats» en Ukraine, a annoncé vendredi le ministère français des Affaires étrangères, 100 jours après le début de l'invasion russe. «Nous avons appris la triste nouvelle qu'un Français avait été mortellement blessé dans des combats en Ukraine», a fait savoir le Quai d'Orsay dans une réponse écrite. «Nous présentons nos condoléances à sa famille». Selon une source sécuritaire interrogée par l'AFP, l'homme était «un combattant parti comme volontaire». L'identité de cet homme n'a pas été communiquée, ni le lieu où il a péri.

La radio française Europe 1 avait fait état jeudi d'un «premier combattant français» tué en Ukraine, «mortellement blessé par des tirs d'artillerie» dans la région de Kharkiv (nord-est). «Le jeune homme avait rejoint la Légion internationale de défense ukrainienne et participait aux combats contre l'armée russe», selon Europe 1.

 

"La victoire sera nôtre"

La Grande-Bretagne avait fait état fin avril de la mort d'un de ses ressortissants et de la disparition d'un autre. Selon les médias britanniques, le tué était un vétéran de l'armée britannique. Ses anciens camarades lui avaient rendu hommage sur une page Facebook et une page de collecte de fonds avait été mise en place. D'après les médias britanniques toujours, les deux ressortissants combattaient contre les forces russes comme volontaires.

La guerre en Ukraine est entrée vendredi dans son 100e jour. Peu de temps après l'invasion de son pays par la Russie le 24 février, le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait appelé à la formation d'une «légion internationale» de volontaires étrangers pour l'aider à défendre l'Ukraine. «La victoire sera nôtre», a affirmé vendredi M. Zelensky, après avoir admis la veille que les troupes russes occupaient actuellement «environ 20%» du pays.

Le Kremlin assure pour sa part avoir atteint «certains» des objectifs de son invasion censée «dénazifier» l'Ukraine et protéger sa population russophone et compte «poursuivre jusqu'à ce que tous les objectifs de l'opération militaire spéciale soient remplis». «L'Ukraine, dans la totalité de son territoire, est une zone de guerre», a insisté le Quai d'Orsay dans sa réponse écrite. «Dans ce contexte, il est formellement déconseillé de se rendre en Ukraine, quel qu'en soit le motif».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2145) : JEUDI 2 JUIN 2022
LA MARCHE DU MONDE (2145) : JEUDI 2 JUIN 2022
LA MARCHE DU MONDE (2145) : JEUDI 2 JUIN 2022
LA MARCHE DU MONDE (2145) : JEUDI 2 JUIN 2022

Jeudi 2 Juin 2022 -  Dans l'oblast de Kiev, les Ukrainiens face aux stigmates de l'occupation russe :

Alors que la situation sur le front de l'est se complique pour l'armée ukrainienne, les habitants de l'oblast de Kiev découvrent peu à peu les stigmates de l'occupation russe.

Dans l'école de Kuhari, Liudmyla Koshlets passe d'une pièce à l'autre et constate les dégâts. Cette Ukrainienne de 63 ans est la directrice de l'établissement, qui a été le théâtre de combats alors que la ville située dans l'oblast de Kiev était occupée par des soldats russes. Les fenêtres ont volé en éclats, le mobilier est abîmé voire détruit : de lourds travaux seront nécessaires avant d'envisager la reprise des cours dans cette ville située à une centaine de kilomètres de la capitale Kiev. Les troupes russes se sont retirées de cette région mais se concentrent désormais sur le front de l'est, dans le Donbass, où les forces ukrainiennes perdent «de 60 à 100 soldats par jour, tués au combat, et quelque 500 sont blessés», selon le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Dans le reste de l'oblast, d'autres traces des combats sont évidentes : près de la capitale, les forces ukrainiennes rassemblent toutes les mines et obus n'ayant pas explosé . Le travail de recherche de ces engins dangereux est minutieux d'autant que l'ONG Human Rights Watch a dénoncé, dès mars, l'utilisation de mines antipersonnel interdites POM-3, surnommées «Médaillon», qui explosent et projettent des fragments métalliques qui «peuvent tuer et blesser dans un rayon de 16 mètres». «Non seulement ces armes ne font pas la différence entre les combattants et les civils, mais elles continuent de constituer un danger mortel pendant des années», a alerté Steve Goose, directeur de la division Armes de l'organisation. Contrairement à l'Ukraine, la Russie n'a pas ratifié la Convention internationale de 1997 sur l’interdiction des mines antipersonnel.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2145) : JEUDI 2 JUIN 2022

Jeudi 2 Juin 2022 -  La junte birmane va exécuter des opposants politiques :

La junte birmane a annoncé vendredi qu'elle allait exécuter quatre personnes dont un ancien membre du parti de l'ex-dirigeante civile Aung San Suu Kyi et un célèbre militant pro-démocratie, les premières exécutions judiciaires dans le pays depuis 1990.

L'ancien député Phyo Zeya Thaw et l'activiste Ko Jimmy, condamnés à mort pour "terrorisme", "seront pendus conformément aux procédures pénitentiaires" avec deux autres détenus à une date non fixée, a déclaré un porte-parole de la junte au pouvoir, Zaw Min Tun.

La junte birmane a condamné à mort des dizaines de militants mobilisés contre le coup d'Etat qui l'a portée au pouvoir l'an dernier, dans le cadre d'une répression féroce des protestations qui avaient suivi le putsch, mais la Birmanie n'avait plus exécuté personne depuis plus de 30 ans.

Phyo Zeya Thaw, ancien membre de la Ligue nationale pour la démocratie (LND), le parti d'Aung San Suu Kyi, a été arrêté en novembre et condamné à mort en janvier en vertu des lois anti-terrorisme.

Par le passé, les textes subversifs de cet ancien pionnier du hip-hop avaient déplu à l'ancienne junte et il avait été emprisonné en 2008 pendant plusieurs années.

Elu au parlement pour la LND en 2015, il est accusé d'avoir organisé, après le coup d'Etat, plusieurs attaques contre les forces du régime, y compris une attaque contre un train de banlieue à Rangoun en août dans laquelle cinq policiers ont été tués.

 

"L'un des pires violateurs des droits humains en Asie"

Le tribunal militaire a prononcé la même sentence à l'encontre du militant pro-démocratie Kyaw Min Yu, plus connu sous son surnom de "Jimmy".

Devenu célèbre pendant les soulèvements d'étudiants en 1988 contre l'ancienne junte, il a été condamné à mort pour avoir "incité à la rébellion" avec ses publications sur les réseaux sociaux.

"Ils ont poursuivi la procédure légale en faisant appel et en envoyant une lettre pour demander une modification de la sentence", a déclaré Zaw Min Tun. "Mais le tribunal a rejeté ces recours et il n'y a pas d'autre étape après cela", a-t-il ajouté.

Deux autres hommes, condamnés à mort pour avoir tué une femme qu'ils accusaient d'être une informatrice de la junte, seront également exécutés, a déclaré le porte-parole.

 

Aucune date n'a été fixée pour ces exécutions, a-t-il ajouté.

La décision de la junte d'"exécuter deux dirigeants politiques de premier plan revient à verser de l'huile sur le feu de la résistance populaire antimilitaire dans le pays", a réagi le directeur adjoint de l'ONG Human Rights Watch, Phil Robertson.

"Un tel geste entraînera également une condamnation mondiale et cimentera la réputation de la junte comme l'un des pires violateurs des droits humains en Asie", a-t-il jugé.

Le coup d'Etat de février 2021 a fait plonger le pays dans le chaos. Près de 1800 civils ont été tués par les forces de sécurité et plus de 13 000 arrêtés, d'après une ONG locale.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2145) : JEUDI 2 JUIN 2022

Jeudi 2 Juin 2022 -  Jubilé d'Elizabeth II : Même Kim Jong Un félicite la reine :

A l'instar de Joe Biden ou d'Emmanuel Macron, le dictateur nord-coréen Kim Jong-un a félicité la reine Elizabeth II pour son jubilé de platine.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a félicité la reine Elizabeth II pour ses 70 ans de règne, a annoncé à Pyongyang le ministère des Affaires étrangères. "Je vous adresse mes félicitations, à vous et à votre peuple, à l'occasion de la fête nationale de votre pays, l'anniversaire officiel de votre Majesté", a écrit M. Kim dans son message adressé à la reine.

Londres et Pyongyang ont établi des relations diplomatiques en 2000. Les deux pays ont maintenu leurs ambassades respectives, malgré la détérioration des relations entre la Corée du Nord et les pays occidentaux ces dernières années en raison du programme d'armement de Pyongyang. L'ambassade britannique à Pyongyang est néanmoins fermée actuellement, en raison des restrictions draconiennes d'entrée et de sortie imposées par la Corée du Nord pendant la pandémie de Covid-19.

L'an dernier, l'agence officielle KCNA avait rapporté que la reine Elizabeth II avait félicité Kim Jong-un pour l'anniversaire de la fondation de la Corée du Nord le 9 septembre.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2145) : JEUDI 2 JUIN 2022

Jeudi 2 Juin 2022 -  «Vous êtes notre amie» : Macron salue Elizabeth II à l’occasion du Jubilé :

Accompagné de l’ambassadrice du Royaume-Uni en France, Menna Rawlin, Emmanuel Macron a déposé une gerbe de fleurs sur la tombe du soldat inconnu.

Emmanuel Macron a salué pour son jubilé de platine le "dévouement" de la reine Elizabeth II en faveur de "l'amitié indéfectible" entre la France et le Royaume-Uni, et exprimé sa reconnaissance envers cette "si proche alliée". "Vous êtes le fil d'or qui lie nos deux pays, la preuve de l'amitié indéfectible entre nos nations", a écrit le président français dans un message adressé à la souveraine. "Vous avez été une présence constante et une source de sagesse pour les dirigeants de nos deux pays".

"Vous êtes notre amie, notre si proche alliée, notre exemple de service aux autres. Vous célébrer aujourd'hui, c'est célébrer l'amitié sincère et profonde qui unit nos deux pays et Votre dévouement pour la servir", a ajouté le chef de l'Etat. "Votre Majesté, j'ai le privilège de Vous adresser, au nom du peuple français, mes félicitations les plus sincères pour Votre jubilé de platine". Depuis une première visite d'Etat en France au sortir de la Deuxième Guerre mondiale, "votre dévouement à notre alliance et à notre amitié est resté et a contribué à construire la confiance qui a apporté la liberté et la prospérité à notre continent", a-t-il également affirmé.

Le président de la République a salué en particulier l'engagement pendant ce conflit des combattants britanniques "pour la liberté dont nous jouissons aujourd'hui". "Vous avez partagé nos joies et constaté l'affection et l'admiration profondes que le peuple de France Vous porte", a-t-il salué, soulignant que la France est "reconnaissante" envers la reine pour son "courage". Le monde aura les yeux fixés sur le balcon du palais de Buckingham jeudi, Elizabeth II devant y lancer les festivités de ses 70 ans sur le trône, une longévité sans précédent.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2145) : JEUDI 2 JUIN 2022
LA MARCHE DU MONDE (2145) : JEUDI 2 JUIN 2022
LA MARCHE DU MONDE (2145) : JEUDI 2 JUIN 2022
LA MARCHE DU MONDE (2145) : JEUDI 2 JUIN 2022
LA MARCHE DU MONDE (2145) : JEUDI 2 JUIN 2022

Jeudi 2 Juin 2022 -  Le sud du Mexique défiguré par l’ouragan Agatha :

L'ouragan Agatha, rétrogradé mardi en tempête tropicale, a fait onze morts, une vingtaine de disparus et d'énormes dégâts, surtout parmi les communautés vulnérables qui vivent dans l'arrière-pays de la côté Pacifique du Mexique, a annoncé mercredi le gouvernement local. Le gouverneur du Oaxaca (sud-ouest) a annoncé mardi soir onze morts et 33 disparus, avant de préciser que les personnes décédées figuraient parmi les 33 qui manquent à l'appel.

Premier ouragan de la saison, Agatha a touché lundi le littoral touristique de Oaxaca (Puerto Escondido, Huatulco, Zipolite), très apprécié des surfeurs américains et français. Quelque 5.240 touristes ont été identifiés et le gouvernement de Oaxaca s'est dit prêt à abriter 26.800 personnes. Mais l'ouragan a frappé surtout les «hauteurs de la zone côtière», a indiqué le gouverneur Alejandro Murat.

 

Deux enfants décédés à San Pedro Pochutla

La plupart des morts et des disparitions ont été enregistrées dans des villages enclavés dans la montagne, où les routes ont été coupées, ainsi que parfois les communications téléphoniques. Parmi les victimes figurent deux enfants qui vivaient à San Pedro Pochutla, à environ cinq kilomètres de la côte.

Un courant a emporté plusieurs personnes, d'après le témoignage du père d'une des victimes, Juan Antonio Rodriguez: «En plus de mon fils, une fillette de dix ans est morte aussi», a-t-il dit à l'AFP après l'enterrement. «Ce furent six heures d'eau et de vents violents, ce fut désespérant», a déclaré la maire de Pochutla, Saymi Pineda, à la chaîne d'information continue Milenio. L'élue a signalé que des dégâts avaient touché les infrastructure de Zipolite, connue pour sa plage naturiste, et qu'il était impossible de joindre la partie de la localité qui se trouve en zone montagneuse. La pluie et le vent ont détruit des maisons en bois et en tôle ondulée et provoqué l'effondrement de deux ponts, d'après le bilan des autorités locales mercredi.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2145) : JEUDI 2 JUIN 2022

Jeudi 2 Juin 2022 -  Renaissance : les macronistes s'organisent avec un congrès fondateur en juillet :

Stéphane Séjourné (photo), président du groupe Renew Europe au Parlement européen et proche du chef de l’État

Les macronistes s’organisent. L’ex-République en marche va se transformer en Renaissance lors d’un congrès le mois prochain. Une direction fondatrice va être mise en place probablement autour de Stéphane Séjourné , président du groupe Renew Europe au Parlement européen et proche du chef de l’État. Il devrait s’entourer des piliers de la majorité : de Ferrand à Castaner, de Le Maire à Darmanin. L’idée est de bâtir idéologiquement une «troisième voie» et d’écrire une charte politique qui réunisse les macronistes issus de la droite libérale et ceux issus de la social-démocratie. Le mode de désignation du présidentiable de 2027 sera inscrit noir sur blanc, assure un éminent macroniste. Le tout avec l’onction de Macron en personne.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2145) : JEUDI 2 JUIN 2022

Jeudi 2 Juin 2022 -  En pleurs, Zverev abandonne et permet à Nadal de filer en finale de Roland-Garros :

Avec l'abandon sur blessure d'Alexander Zverev, Rafael Nadal se qualifie pour la quatorzième fois en finale de Roland-Garros.

Nadal jouera sa quatorzième finale sur la terre battue parisienne dimanche contre Casper Ruud (8e) ou Marin Cilic (23e). Zverev a abandonné alors qu'il était mené 7-6 (10/8), 6-6 après un bras de fer de plus de trois heures. Il s'est violemment tordu la cheville droite après son ultime frappe et a été évacué dans un fauteuil roulant avant de revenir en béquilles officialiser son abandon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens