Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juin 2022 3 01 /06 /juin /2022 07:00
LA MARCHE DU MONDE (2143) : MARDI 31 MAI 2022

Mardi 31 Mai 2022 -  Embargo pétrolier européen, pression dans le Donbass... le point sur la guerre en Ukraine :

Kiev a remporté la bataille de l'embargo pétrolier européen, censé assécher le financement de "la machine de guerre" de Moscou, mais les forces russes continuaient mardi de se concentrer dans l'est de l'Ukraine, notamment autour de la ville-clé de Severodonetsk, dans le Donbass. Les 27 pays membres de l'Union européenne se sont mis d'accord dans la nuit de lundi à mardi sur un embargo progressif. Il concernera dans un premier temps le pétrole transporté par bateau, soit les deux tiers des achats européens d'or noir russe. Une exemption temporaire a été prévue pour le pétrole acheminé par oléoduc, afin de lever le veto de Budapest. "Cela va couper une énorme source de financement de la machine de guerre de la Russie", a tweeté le président du Conseil européen Charles Michel.

L'extension de l'embargo aux livraisons par oléoduc sera ensuite discutée "dès que possible" et, au total, ce sont 90% des exportations de pétrole russe vers l'UE qui seront arrêtées d'ici la fin de l'année, ont affirmé la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le président français Emmanuel Macron. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait interpellé un peu plus tôt les Européens sur leur nécessité de faire front face à Moscou, dans un message vidéo diffusé lors du sommet extraordinaire à Bruxelles. "Le point-clef bien sûr c'est le pétrole. L'Europe devra renoncer au pétrole russe. Car il en va de l'indépendance même des Européens vis-à-vis de l'arme énergétique russe", a-t-il commenté lundi soir dans son adresse quotidienne à ses compatriotes, avant même que la nouvelle de Bruxelles ne tombe.

Ce sixième paquet de sanctions européennes comprend aussi l'exclusion de trois banques russes du système financier international Swift, dont la Sberbank, principal établissement du pays.

 

La crise alimentaire au menu mardi

Les dirigeants européens ont également approuvé lundi soir l'octroi de 9 milliards d'euros au gouvernement ukrainien pour couvrir ses besoins immédiats en liquidités afin de faire fonctionner son économie. Le deuxième et dernier jour du sommet doit aussi aborder mardi la transition énergétique du continent pour se passer du gaz russe, et la crise alimentaire liée à la guerre en Ukraine qui menace en particulier le continent africain.

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré lundi à son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, lors d'un entretien téléphonique, que la Russie était prête à travailler avec la Turquie à la libre circulation des marchandises en mer Noire, dont "l'exportation des céréales provenant des ports ukrainiens", selon un communiqué du Kremlin. L'Ukraine et les pays occidentaux accusent Moscou de bloquer les ports ukrainiens de la mer Noire, ce que réfutent les responsables russes. Les forces russes progressent dans l'est du pays. Elles affrontent les forces ukrainiennes au coeur de Severodonetsk, qui avec Lyssytchansk est une ville-clé des parties du Donbass encore sous contrôle ukrainien.

L'armée russe tente d'encercler Severodonetsk et d'en prendre le contrôle depuis plusieurs semaines, dans une offensive qui s'est intensifiée ces derniers jours, face à laquelle le président Zelensky a reconnu que l'armée ukrainienne était en difficulté. "La situation dans le Donbass reste extrêmement difficile. L'armée russe essaye d'y concentrer ses forces pour mettre de plus en plus de pression sur nos défenseurs", a déclaré le président Zelensky lundi soir. "Du côté de Donetsk, l'ennemi attaque nos troupes au mortier, à l'artillerie et au lance-grenade le long de la ligne de front. Les efforts se concentrent sur la prise de contrôle de Severodonetsk", résume le premier point mardi matin de l'armée ukrainienne. Les forces russes visent à contrôler le bassin minier du Donbass, dont des forces séparatistes prorusses appuyées par Moscou ont pris le contrôle partiel en 2014. C'est dans cette zone qu'a été tué lundi un journaliste français, Frédéric Leclerc-Imhoff, qui travaillait pour la chaîne BFMTV.

 

La réalité de la guerre

Il "était en Ukraine pour montrer la réalité de la guerre. A bord d’un bus humanitaire, aux côtés de civils contraints de fuir pour échapper aux bombes russes, il a été mortellement touché", a annoncé le président français Emmanuel Macron sur Twitter. Les forces ukrainiennes ont affirmé néanmoins regagner du terrain dans le sud, notamment dans la région autour de Kherson, ville proche de la Crimée passée sous contrôle russe début mars.

"L'ennemi a quitté le village de Mykolaïvka, dans le nord de la région de Kherson", affirme un bulletin de l'armée ukrainienne publié dans la nuit de lundi à mardi, évoquant le départ en "panique" de soldats russes "démoralisés".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2143) : MARDI 31 MAI 2022

Mardi 31 Mai 2022 -  Ukraine : deux soldats russes condamnés à 11 ans de prison pour avoir bombardé des villages :

Un tribunal ukrainien a condamné mardi à 11 ans et demi de prison deux soldats russes accusés d'avoir bombardé au lance-missile multiple deux villages dans la région de Kharkiv , dans l'est du pays, au premier jour de l'invasion.

Alexandre Bobykine et et Alexandre Ivanov ont été reconnus coupables de "violation des lois et coutumes de la guerre", à l'issue d'un procès qui avait commencé mi-mai près de la ville de Poltava, a annoncé le parquet général d'Ukraine sur Telegram.

Selon le parquet, les deux accusés ont "totalement reconnu leur culpabilité".

Les deux soldats, un conducteur-chargeur et un artilleur, étaient accusés d'avoir tiré le 24 février, à l'aide de lance-missile multiple "Grad" depuis la région de Belgorod en Russie, sur des "infrastructures critiques et des immeubles d'habitation" des villages de Kozatchia Lopan et une école à Veterynarné, dans la région de Kharkiv.

Selon l'accusation, ils avaient ensuite franchi la frontière ukrainienne et poursuivi les bombardements. Après la destruction de leur colonne militaire, les deux soldats avaient été capturés par l'armée ukrainienne.

 

Une première enquête sur un viol commis par des militaires russes

Le 23 mai, la justice ukrainienne avait déjà condamné à la prison à vie un sous-officier russe de 21 ans, Vadim Chichimarine , pour le meurtre d'un civil. Il s'agissait du premier militaire russe à être jugé pour crime de guerre depuis le début de l'invasion de l'Ukraine le 24 février.

La procureure d'Ukraine Iryna Venediktova a annoncé lundi l'ouverture de la première affaire concernant un viol commis par des militaires russes.

L'affaire vise un soldat russe accusé du meurtre d'un civil et du viol de sa femme lors de l'occupation de la ville de Brovary, près de Kiev. L'accusé n'a toutefois pas été arrêté et est "actuellement recherché", selon Mme Venediktova.

Le parquet enquête aussi sur deux autres militaires russes accusés d'avoir torturé des civils à Tcherniguiv, dans le nord de l'Ukraine.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2143) : MARDI 31 MAI 2022

Mardi 31 Mai 2022 -  Pour François Hollande, le programme de la Nupes est «incapable d'être exécuté» :

L'ancien président socialiste François Hollande a estimé lundi, lors d'une réunion publique en Corrèze, que le programme de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) "se heurterait à la réalité" et serait "incapable d'être exécuté" en cas de victoire aux prochaines législatives.

"Imaginons qu’il y ait une majorité Nupes, ce programme, compte tenu de l’importance des dépenses qu’il prévoit, compte tenu des promesses qu’il fait, se heurterait à la réalité, et serait incapable d’être exécuté," a déclaré M. Hollande devant la presse, lors d'une réunion publique à Donzenac, où il était présent en compagnie de l'ancien Premier ministre Bernard Cazeneuve, pour soutenir Annick Taysse (ex-PS), la candidate dissidente à gauche dans la circonscription de Tulle.

Dans cette première circonscription de Corrèze, où François Hollande a été député pendant 20 ans (1988 à 1993 et de 1997 à 2012), la Nouvelle alliance de gauche rassemblant LFI, PS, PCF et EELV, (la Nupes), présente une candidate LFI, Sandrine Deveaud.

 

"C'est toujours la gauche de responsabilité qui permet à toute la gauche de gagner"

"Toutes les mesures (de la Nupes) peuvent séparément être défendues, mais (…) additionnées, mises bout à bout, aboutissent à une impossibilité", a insisté François Hollande.

Devant une soixantaine de militants, l'ancien président a vanté "le pluralisme" et "la crédibilité" de la "gauche de gouvernement". "Pendant toutes ces années où j’ai été élu député, il y a toujours eu plusieurs candidats à gauche" a-t-il rappelé, estimant que "c'est toujours la gauche de responsabilité qui permet à toute la gauche de gagner". "Si l'on reste dans les formes que nous connaissons, une extrême droite, une gauche radicale et un bloc central, on aura la répétition de ce que nous avions lors des dernières élections présidentielles, et que les Français acceptent de moins en moins: voter contre plutôt que voter pour, sans perspective d’accession au pouvoir", a-t-il encore mis en garde.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2143) : MARDI 31 MAI 2022

Mardi 31 Mai 2022 -  Stade de France : scepticisme à propos de la fraude massive de billets avancée par Darmanin :

Alors que Gérald Darmanin affirme que le chaos de la finale de la Ligue des Champions samedi a été provoqué par une fraude de billets, beaucoup d'observateurs, notamment en Angleterre, restent sceptiques.

Plusieurs milliers de faux billets de fans de Liverpool seraient à l'origine du chaos lors de la finale de la Ligue des champions samedi selon le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin , mais la piste d'une fraude "massive" qu'il a évoquée laisse sceptique, notamment côté anglais.

 

Pourquoi les faux billets seraient le "mal racine" selon Darmanin?

Selon les autorités françaises, l'existence de ces faux billets en très grand nombre a été détectée lors du préfiltrage aux abords du Stade de France côté anglais géré par les stadiers de la Fédération française de football (FFF). "70% des billets papiers présentés au préfiltrage étaient faux" côté anglais, a assuré lundi le ministre de l'Intérieur, sans pouvoir donner de chiffres précis. Il a simplement parlé de 30.000 à 40.000 supporters de Liverpool présents samedi autour du stade "sans billet ou avec des faux billets".

Les 22.000 billets dont bénéficiaient les Reds étaient d'ailleurs édités sur papier à la demande de Liverpool et n'étaient donc pas électroniques, ce qui a "sans doute contribué" à la fraude selon Darmanin. Un stylo chimique utilisé sur le dos des billets papiers par les stadiers a permis de les détecter.

Les fans porteurs de faux billets n'ont alors pas pu passer ce préfiltrage créant un engorgement qui a contraint le préfet de police de Paris à le lever et à laisser la foule accéder aux portiques du stade sans contrôle, entraînant "une grande confusion", selon le ministre.

 

Combien de faux billets circulaient samedi soir?

Difficile de répondre avec précision à cette question. Le ministre a évoqué le taux de 70% de faux billets détectés, mais aucun chiffre précis n'a été donné sur le nombre de billets vérifiés. Si, comme l'a fait le ministre lundi, on rapporte ce taux à la population de fans de Liverpool présente samedi soir autour du Stade de France, près de 60.000 selon lui, on arriverait à plus de 40.000 faux billets. "Il est encore trop tôt pour avoir une estimation précise", a fait savoir l'entourage du ministre. "C'est une estimation au doigt mouillé, il faudra attendre d'obtenir des éléments plus précis pour avoir une estimation juste", confiait lundi sous couvert d'anonymat un conseiller gouvernemental.

Quoi qu'il en soit, la thèse d'une telle fraude, organisée outre-Manche, constituerait par son ampleur présumée une première dans l'histoire de la billetterie en Ligue des champions. "Les autorités anglaises nous avaient prévenus de la possibilité de la présence de faux tickets, mais pas de l'ampleur", a assuré une source proche du gouvernement. Une enquête a été confiée à la police judiciaire parisienne par le parquet de Saint-Denis pour faire la lumière sur cette affaire et cette question des tickets contrefaits devrait être abordée dans l'enquête indépendante ouverte lundi par l'UEFA sur le fiasco du Stade de France.

 

Une thèse qui ne convainc pas outre-Manche

"C'est des conneries", a tweeté -en français- Gary Lineker, l'ex-international anglais juste après la conférence de presse du ministre lundi. La presse anglaise estime globalement que cette thèse d'une fraude massive permet d'exonérer les autorités françaises d'une quelconque responsabilité dans le fiasco de samedi soir. "La vraie raison qui a mis tant de vies en danger lors de cette traumatisante soirée à Paris est due à la combinaison de la faillite organisationnelle de l'UEFA et de la police française", assure un éditorialiste du quotidien Echo de Liverpool, Ryan Paton.

Il regrettait également que la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castera, aux côtés de M. Darmanin lundi, continue de "colporter le récit" d'un chaos provoqué par "les fans des Reds munis de faux tickets". "L'explication des faux billets, c'est un truc marginal et ils l'ont gonflé parce qu'ils avaient besoin de trouver une explication à leurs propres échecs", juge le responsable d'un important groupement de supporters, présent samedi au Stade de France.

Si les faux billets ont toujours accompagné les événements sportifs ou culturels, le poids que leur donne les autorités françaises semble disproportionné pour certains présents samedi soir au match. "Ce sont des mensonges de la part des pires des menteurs", a estimé un fan de Liverpool présent au match samedi et interrogé par l'AFP, Daniel Austin, 27 ans. "D'abord ils ont essayé de blâmer les supporters de Liverpool, et maintenant ils essayent de blâmer les faux billets", a déploré le journaliste anglais Kaveh Solhekol, sur Sky Sports.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2143) : MARDI 31 MAI 2022

Mardi 31 Mai 2022 -  Stade de France : FFF et UEFA évaluent à 2.800 les «faux billets scannés» samedi :

La Fédération Française de Football et l'UEFA ont évalué à "2.800" le nombre "de faux billets scannés" samedi au Stade de France lors de la finale de la Ligue des champions, ont dit mardi à l'AFP des sources proches du dossier confirmant une information de RMC Sports.

La FFF et l'UEFA ont donné cette évaluation lors de la réunion lundi au ministère des Sports destinée à tirer les leçons du fiasco de cette rencontre. Mais parmi ces 2.800 faux billets, peuvent figurer des vrais billets ayant été mal activés, selon l'avocat Pierre Barthélémy, interrogé par l'AFP.

Lundi, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin avait évoqué une fraude "massive, industrielle et organisée" de billets qui serait à l'origine du chaos, évoquant 30.000 à 40.000 supporters anglais au Stade de France "soit sans billet, soit avec des billets falsifiés". Mais le ministre s'était contenté de donner un pourcentage de "70%" de faux billets papiers détectés au pré-filtrage côté anglais, sans donner de chiffre.

 

Une enquête a été confiée à la police judiciaire parisienne

Les 2.800 "faux billets scannés", selon les sources proches du dossier, sont un chiffre "à prendre avec précaution", selon Me Barthélémy, avocat de groupes de supporteurs français et présent au match samedi soir. "Il fallait activer les billets électroniques, et il y a eu des pannes, des bugs informatiques au niveau des portiques qui ont fait que certains vrais billets ont été scannés comme faux", explique-t-il. "J'en veux pour preuve le témoignage de Robertson, le joueur de Liverpool, qui a offert des billets officiels à des proches. Une fois aux tourniquets, on leur a dit que ces billets étaient des faux", a rappelé Pierre Barthélémy

Une enquête a été confiée à la police judiciaire parisienne sur la fraude de billets présumée et l'UEFA a ouvert de son côté une enquête indépendante pour faire la lumière sur les incidents de samedi.

"Les enquêtes (...) vont établir l'exactitude des faits, les volumes, trafic ou pas trafic, l'origine de ce trafic, et ce qui s'est passé exactement", a déclaré la ministre des sports Amélie Oudéa-Castera en marge d’une visite au comité d’organisation des JO de Paris. "On a tous besoin de comprendre", a-t-elle ajouté.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2143) : MARDI 31 MAI 2022

Mardi 31 Mai 2022 -  Paris vise deux repas végétariens par semaine dans ses cantines :

L'adjointe à l'alimentation durable de la ville de Paris Audrey Pulvar propose d'imposer deux repas végétariens par semaine et une alternative végétarienne pour les trois autres jours dans ses restaurants collectifs d'ici 2027.

La Ville de Paris veut imposer deux repas végétariens par semaine et une alternative végétarienne pour les trois autres jours dans ses restaurants collectifs d'ici 2027, un horizon trop lointain pour les alliés écologistes de la maire PS Anne Hidalgo. "L'objectif, c'est 40% d'alimentation végétarienne dans la restauration collective parisienne", a expliqué à l'AFP l'adjointe (PS et apparentés) à l'alimentation durable, Audrey Pulvar, qui doit présenter mardi son plan pour les cinq prochaines années.

Parmi les 21 gestionnaires de ces 1.300 cantines parisiennes (scolaires mais aussi restaurants solidaires, Ehpad, personnel de la Ville...) qui servent 30 millions de repas par an, "tous ne sont pas au même niveau d'avancement", explique Mme Pulvar.

Les élus écologistes réclament eux une mise en place de cette mesure dès début 2023 et demandent un "calendrier précis de mise en œuvre du plan". "Plus tôt (les gestionnaires) y arrivent, mieux c'est", leur répond l'ancienne journaliste pour qui l'objectif de cette mesure est triple: "réduire l'empreinte carbone de la Ville", "mieux respecter la diversité des régimes alimentaires" et "dégager des marges de manœuvre financière pour que les gestionnaires puissent acheter pour les autres repas carnés des aliments de meilleure qualité". Pour l'ex-candidate du PS aux élections régionales, les économies réalisées avec un moindre recours à la viande peuvent en effet permettre d'"acheter une viande française de meilleure qualité".

La mairie veut également passer de 53% d'aliments biologiques et durables utilisés aujourd'hui dans sa restauration collective - contre 8% en 2008 - à 100% en 2027, dont 50% produits à moins de 250 km de la capitale. "Aujourd'hui, la moyenne c'est 650 km", souligne Audrey Pulvar qui veut "à la fois" des circuits courts - peu d'étapes entre le producteur et le consommateur - et des circuits de proximité - peu de distance. "L'enjeu, c'est de faire de l'Ile-de-France une terre nourricière" grâce à l'action AgriParis, futur opérateur de la Ville pour structurer ces filières agricoles et que l'adjointe espère voir lancé en 2023. Quant aux importations de bananes et de chocolat, impossibles à produire dans le nord de la France, elles devront toutes être issues du commerce équitable, assure la mairie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2143) : MARDI 31 MAI 2022

Mardi 31 Mai 2022 -  L'Afrique s'inquiète des conséquences des sanctions européennes :

Le président de l'Union africaine, le Sénégalais Macky Sall, s'est inquiété mardi des conséquences des sanctions européennes excluant des banques russes du système international Swift et a appelé les Vingt-Sept à agir pour libérer les stocks de céréales bloqués en Ukraine par le conflit.

Dans le cadre d'un sixième paquet de sanctions contre Moscou, l'UE a décidé dans la nuit de lundi à mardi de priver la principale banque russe, la Sberbank, d'accès à Swift, plateforme de messagerie sécurisée permettant des opérations cruciales comme des ordres de transferts de fonds. « Quand le système Swift est perturbé, cela veut dire que même si les produits (à acheter) existent, le paiement devient compliqué, voire impossible. Je voudrais insister pour que des solutions idoines soient trouvées », a déclaré Macky Sall aux dirigeants des Vingt-Sept réunis en sommet à Bruxelles .

Dans un message en visioconférence, le président sénégalais a également demandé aux chefs d'Etat et de gouvernement de tout faire « pour libérer les stocks de céréales disponibles » en Ukraine mais bloqués en raison de l'offensive russe qui organise un blocus en mer Noire et interdit l'accès au port d'Odessa. Il faut « assurer le transport et l’accès au marché afin d'éviter le scénario catastrophique de pénuries et de hausses généralisées des prix », a-t-il plaidé. « On est en train de voir comment sortir les 20 millions de tonnes de blé ukrainien. Ce n'est pas facile », a expliqué de son côté le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell, accusant la Russie d' « utiliser le blé comme arme de guerre ».

 

Selon l'ONU, 282 millions de personnes, soit plus du tiers des individus sous-alimentés dans le monde, vivaient en Afrique en 2020.

« Il faut évidemment un accord avec la Russie pour utiliser la voie maritime », a-t-il reconnu. Des voies alternatives par chemin de fer et la route sont à l'étude, mais elles permettront au mieux de transporter un tiers des stocks de blés, a confié à l'AFP un responsable européen. « Cette crise affecte particulièrement nos pays en raison de leur forte dépendance des productions russes et ukrainiennes de blé », a insisté Macky Sall. Selon l'ONU, 282 millions de personnes, soit plus du tiers des individus sous-alimentés dans le monde, vivaient en Afrique en 2020.

« S'y ajoutent 46 millions d'Africains menacés de faim et de sous-alimentation à cause de la pandémie de Covid. Le pire est peut-être devant nous », a-t-il averti, soulignant que la flambée des prix des engrais pourrait provoquer un effondrement « de 20% à 50% » des rendements céréaliers en Afrique cette année. Pour autant, « il est important que l'UE et l'UA parlent d'une seule voix, avec un message aligné sur le fait que le blocage des exportations de blé est dû à la guerre en Ukraine et non aux sanctions européennes », insiste une source européenne.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2143) : MARDI 31 MAI 2022

Mardi 31 Mai 2022 -  Philippe Marini, maire LR de Compiègne, en garde à vue dans un dossier de corruption :

Le maire LR de Compiègne (Oise) et ex-sénateur Philippe Marini a été placé en garde à vue mardi avec cinq autres personnes dans le cadre d'une enquête pour corruption et favoritisme en lien avec la gestion de déchets, a-t-on appris de source proche du dossier.

M.Marini a été placé en garde à vue à 09h00 dans cette affaire portant sur l'attribution d'un marché public dans le secteur du traitement des déchets, a-t-on ajouté de même source, confirmant une information du Parisien. L'ancien président de la commission des Finances du Sénat est entendu par les gendarmes de la section de recherches de Paris, dans le cadre d'une information judiciaire ouverte pour « favoritisme », « corruption », « prise illégale d'intérêts » et « entente illicite ».

 

Cinq autres personnes en garde à vue, dont le patron de l'entreprise Paprec

Parmi les cinq autres personnes en garde à vue figure le patron de l'entreprise Paprec, qui avait, selon le Parisien, remporté en 2017 un marché portant sur la construction d'un centre de tri de déchets pour un montant évalué à 36 millions d'euros. Dans le cadre de la même enquête, des perquisitions avaient été réalisées en mai 2021 dans les locaux de l'Agglomération de la région de Compiègne et au domicile de Philippe Marini. Contactée mardi par l’AFP, la mairie de Compiègne n’a pas souhaité faire de commentaires.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2143) : MARDI 31 MAI 2022

Mardi 31 Mai 2022 -  Inde : des milliers de personnes aux funérailles d'un célèbre rappeur assassiné :

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mardi en Inde pour la crémation du rappeur Sidhu Moose Wala dont l'assassinat a choqué les fans dans le pays et toute la diaspora pendjabie du Canada au Royaume-Uni.

Moose Wala, de son vrai nom Shubhdeep Singh Sidhu, 28 ans et 11 millions d'abonnés sur YouTube, a été tué dimanche, touché par plusieurs balles dans sa voiture près de son domicile dans l'Etat du Pendjab (Nord-Ouest).

La police a évoqué la piste d'une "rivalité entre gangs", nombreux dans cet Etat gangrené par le trafic de drogue, héroïne et opium surtout, alimenté par le Pakistan voisin et l'Afghanistan. Un gangster vivant au Canada et connu sous le surnom de Goldy Brar "a revendiqué la responsabilité" de l'attaque "au nom du gang de Lawrence Bishnoi". Des milliers de personnes se sont pressées mardi à l'arrivée du corbillard transportant le cercueil du chanteur jusqu'à sa luxueuse maison dans son village natal de Moosa au Pendjab. La foule s'est ensuite postée au bord des routes pour voir passer sa dépouille reposant parmi les fleurs sur une charrette, remorquée par un tracteur, vers le lieu de sa crémation.

Moose Wala avait conquis le coeur des jeunes du Pendjab avec des vidéos de rap très accrocheuses attaquant les chanteurs rivaux et la classe politique et le présentant comme le fer de lance d'un combat pour la justice et la dignité des habitants du Pendjab.

 

L'un des rappeurs les plus populaires en Inde

Ses plus grands succès, "Legend", "Old Skool", "Devil" ou "Just Listen", comptent parmi les clips les plus populaires en Inde . Il était également populaire au Canada ou en Grande-Bretagne qui comptent d'importantes communautés pendjabies. En 2022, il s'était présenté, sans succès, aux élections régionales dans l'Etat du Pendjab comme candidat du Congrès, le principal parti d'opposition indien. De nombreux acteurs de cinéma et hommes politiques indiens lui ont rendu hommage ainsi que le chanteur hip hop canadien Drake.

Le rappeur canadien d'origine pendjabie Gursewak Dhillon a estimé que Moose Wala avait "révolutionné la musique pendjabie" dans le pays, confiant au journal The Globe and Mail: "pour beaucoup de gamins au Canada, c'était un pionnier".

Moose Wala était aussi une figure controversée, accusé de glorifier les armes. Des plaintes avaient été déposées contre lui pour ses chansons "Panj Golian" ("Cinq balles") et "Sanju", selon le quotidien indien The Hindustan Times.

"Sanju" s'inspire d'une sulfureuse star du cinéma indien, Sanjay Dutt, condamné à de la prison pour détention illégale d'un fusil d'assaut. Dans sa dernière chanson intitulée "Le dernier voyage", Moose Wala évoquait la mort prématurée du rappeur américain Tupac Shakur, tué par balles dans sa voiture en 1996 à l'âge de 25 ans. Selon des informations de presse, parmi les dizaines de gangs qui sévissent au Pendjab, certains n'hésitent pas à exiger de l'argent des rappeurs ou à acheter des labels ou maisons de production.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2143) : MARDI 31 MAI 2022

Mardi 31 Mai 2022 -  Les missiles de Bardella contre Zemmour :

Le président par intérim du RN s’est rendu, vendredi 27 mai dernier, dans la 4ème circonscription du Var, là où Éric Zemmour fait campagne. Si Bardella dit être venu soutenir son candidat - Philippe Lottiaux -, côté «Reconquête !» c’est la stupeur, pire, une «grave faute politique.»

Marine Le Pen et Éric Zemmour ne s'apprécient guère, cela n’est plus à prouver. Enfin, plus d’un côté que de l’autre (un indice: elle est arrivée au second tour de la présidentielle). Car si Éric Zemmour a eu, tout au long de la campagne, la parole généreuse pour pointer les dysfonctionnements et les faiblesses de la présidente du Rassemblement National, il a, malgré tout – d’aucuns diraient par cohérence idéologique -, appelé à voter pour elle au soir du premier tour. A cela s’ajoute le fait qu’il a décidé de ne présenter personne face à Marine Le Pen lors des législatives – ni contre Nicolas Dupont-Aignan et Éric Ciotti -, afin de réaliser son rêve politique de toujours: l’union des droites.

Mais voilà que depuis vendredi, et ce alors qu’Éric Zemmour s’était résigné à poursuivre sa campagne seul dans le Var , les tensions ont repris de plus belle entre les deux clans. En cause ? Un déplacement de Jordan Bardella dans la circo du «Z» le vendredi 27 mai dernier, et un meeting prévu le samedi 4 juin à Cavaillon, dans le Vaucluse… soit la circonscription investie par le président de Génération Z Stanislas Rigault et sa suppléante Marion Maréchal.

Dans l’entourage d’Éric Zemmour, on condamne ces agissements : «Ce déplacement est la marque d’une fébrilité à la suite du sondage qui montre que Zemmour peut gagner dans le Var.» En effet, d’après un sondage pour le JDD, l’ancien journaliste recueillerait 24% des voix au premier tour, derrière Sereine Mauborgne, la candidate Renaissance donnée à 28%. Le candidat RN Philippe Lottiaux serait troisième, avec 21% des suffrages exprimés. Éric Zemmour est toutefois donné battu face à la candidate sortante au second tour : 47-53.

Toujours d’après son entourage, «Bardella commet une grave faute politique en utilisant son temps pour venir affronter Zemmour» commence-t-il, avant d’embrayer : «Il y a 576 autres circonscriptions ! Pourquoi ne va-t-il pas se battre contre les Mélenchonistes ? Qui est son vrai ennemi ? Pourquoi ne va-t-il pas soutenir ses candidats contre des membres du gouvernement ou des islamogauchistes ?»

Pour le clan Zemmour, le RN n’a « décidément pas les mêmes priorités » que «Reconquête !» Il ajoute : «Nous avons mis des candidats face à Manuel Bompard, Danièle Obono et tous les islamogauchistes alors que lui [Bardella/RN] combat Éric Zemmour.» Il rappelle également que le parti du «Z» n’a «mis personne face à Marine Le Pen», alors que cette dernière «envoie son soldat faire campagne contre Zemmour. Deux partis, deux ambiances.»

Si Éric Zemmour a expliqué sur les ondes que le Rassemblement National essayait de le «tuer», Jordan Bardella lui a répondu dimanche 29 mai sur France 3 : «Quand quelqu'un arrive de Paris, on ne peut pas lui dire au motif que c'est Éric Zemmour, «allez Monsieur!» ». Il a également rétorqué qu’ «Éric Zemmour n’est pas Dieu» et qu’il fallait «arrêter de chouiner, de pleurer.» Cette guerre, entretenue par le parti Mariniste depuis l’élection d’Emmanuel Macron, semble bien partie pour durer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens