Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mars 2022 4 10 /03 /mars /2022 08:00
LA MARCHE DU MONDE (2067) : MERCREDI 9 MARS 2022

Mercredi  9 Mars 2022 - Maternité détruite à Marioupol

Une maternité et hôpital pédiatrique de Marioupol, port assiégé du sud-est de l'Ukraine, a été détruite par des bombardements russes, a annoncé un responsable régional. "Il y a 17 blessés confirmés parmi le personnel hospitalier", a-t-il indiqué à la télévision ukrainienne, précisant qu"'il n'y avait aucun enfant" parmi les blessés et "aucun mort", selon un premier bilan.

La Maison Blanche a dénoncé un usage "barbare" de la force contre des civils, et le Premier ministre britannique Boris Johnson a qualifié le bombardement d'"immoral".

Progression des russes vers Kiev : Les troupes russes se rapprochaient mercredi de Kiev, des colonnes de chars ne se trouvant plus qu’à une quinzaine de kilomètres, près de Brovary. A trente km de cette localité, des combats ont également eu lieu près de Rusaniv, ont indiqué à l’AFP des soldats ukrainiens.

La Russie a pour la première fois reconnu la présence de conscrits en Ukraine.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2067) : MERCREDI 9 MARS 2022

Mercredi  9 Mars 2022 - Tchernobyl coupé du réseau électrique, «pas d'impact majeur sur la sécurité» :

L'alimentation électrique du site nucléaire de Tchernobyl a été "complètement" coupée mercredi, un incident qui ne présente "pas d'impact majeur sur la sécurité", selon le gendarme onusien du nucléaire. La centrale, à l'origine de la plus grave catastrophe nucléaire civile en 1986, "a été complètement déconnectée du réseau électrique en raison des actions militaires de l'occupant russe. Le site n'a plus d'alimentation électrique", a déclaré l'opérateur ukrainien Ukrenergo sur sa page Facebook. L'offensive étant en cours, "il n'y a pas de possibilité de rétablir les lignes", précise-t-il.

Le site de Tchernobyl, situé dans une zone d'exclusion, comprend des réacteurs qui ont été déclassés après 1986, dont le réacteur numéro 4 recouvert d'un sarcophage, et des dépôts de déchets radioactifs. Selon le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, la centrale dispose de "générateurs de secours d'une capacité de 48 heures". "Après cela, les systèmes de refroidissement du combustible entreposé vont s'arrêter", a-t-il averti sur Twitter.

Actuellement, 20.000 assemblages combustibles sont stockés dans la piscine d'entreposage du site. Toutefois, compte tenu du temps qui s'est écoulé depuis l'accident de 1986, "la charge thermique de la piscine et le volume de l'eau de refroidissement sont suffisants pour assurer une évacuation efficace de chaleur sans électricité", a estimé l'Agence internationale de l'énergie atomique sur Twitter. "L'AIEA ne voit pas d'impact majeur sur la sécurité", a-t-elle ajouté.

Quelques heures plus tôt, le gendarme onusien du nucléaire basé à Vienne avait indiqué que la "transmission à distance des données des systèmes de contrôle" installés sur place "avait été coupée". L'Agence faisait référence aux caméras et autres outils placés par l'Agence dans le cadre de sa mission de surveillance du caractère pacifique des programmes nucléaires dans le monde.

Plus de 200 techniciens et gardes sont bloqués sur le site, travaillant depuis 13 jours d'affilée sous surveillance russe. L'AIEA a demandé à la Russie de les autoriser à effectuer des rotations avec d'autres équipes, le repos et les horaires fixes étant essentiels à la sécurité du site.

"Je suis profondément préoccupé par la situation difficile et stressante dans laquelle se trouve le personnel de la centrale nucléaire de Tchernobyl et par les risques potentiels que cela comporte pour la sécurité nucléaire", a déclaré le directeur général Rafael Grossi.

Ce dernier a proposé à plusieurs reprises de se rendre en Ukraine pour établir un cadre garantissant la sécurité des sites nucléaires pendant le conflit, le premier à se dérouler dans un pays doté d'un vaste programme nucléaire.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2067) : MERCREDI 9 MARS 2022

Mercredi  9 Mars 2022 - Présidentielle: Macron envisage de repousser l'âge de la retraite à 65 ans :

Emmanuel Macron envisage, s'il est réélu lors de la présidentielle d'avril, de faire passer l'âge légal de départ à la retraite à 65 ans, écrit mercredi le quotidien Les Échos. Le journal, qui cite "des sources concordantes et proches du dossier", précise que le rythme privilégié serait de quatre mois cotisés supplémentaires pour chaque génération, soit neuf ans de transition.

Si la réforme entre en vigueur en 2023, elle sera achevée en 2032, écrit encore Les Échos. Le président candidat n'a pas caché sa volonté que les Français "travaillent plus" comme il l'a rappelé dans sa vidéo de candidature jeudi dernier en assurant qu'"il nous faudra travailler plus et poursuivre la baisse des impôts pesant sur le travail et la production".

Mais l'âge légal de départ à la retraite reste un sujet de discussion et il n'a pas dit où il fixerait le curseur. "Ce sont des pistes de travail. Le programme sera prochainement présenté", s'est contenté de dire mercredi soir son équipe de campagne.

Le président sortant a dû suspendre puis abandonner plusieurs réformes majeures pendant son quinquennat, dont celle des retraites, en raison de la crise du coronavirus.

L'âge légal de départ à la retraite est actuellement de 62 ans. Mais pour avoir une retraite à taux plein, il faut soit avoir cotisé 42 ans soit attendre l'âge de 67 ans. Le programme du candidat devrait être dévoilé en fin de semaine prochaine, selon des sources proches de son équipe de campagne.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2067) : MERCREDI 9 MARS 2022

Mercredi  9 Mars 2022 - Gendarmerie: Darmanin annonce près de 700 millions d'euros pour les revalorisations des carrières :

Gérald Darmanin a annoncé mercredi la signature d'un protocole portant sur près de 700 millions d'euros sur cinq ans pour revaloriser notamment les carrières des gendarmes, dans la ligne de l'accord signé pour les policiers la semaine dernière. Ce protocole est adossé au projet de loi d'orientation et de programmation du ministère de l'Intérieur (Lopmi), qui sera présenté mercredi prochain en Conseil des ministres.

Ce projet de loi doté de 15 milliards d'euros supplémentaires sur cinq ans, présenté comme le programme sécurité d'Emmanuel Macron, est suspendu au résultat de l'élection présidentielle. La semaine dernière, le ministre de l'Intérieur avait annoncé la signature par l'ensemble des organisations syndicales de policiers d'un protocole doté de près de 800 millions d'euros.

Le dernier protocole portant sur les revalorisations de carrières des policiers et gendarmes remonte à avril 2016. Signé par le ministre de l'Intérieur d'alors Bernard Cazeneuve, il prévoyait un effort financier de près de 900 millions d'euros d'ici à 2020 pour les policiers et les gendarmes. Mais toutes les mesures n'avaient pu se concrétiser à la date prévue, faute de financement.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2067) : MERCREDI 9 MARS 2022

Mercredi  9 Mars 2022 - Procès Saint-Etienne-du-Rouvray : de huit à treize ans de prison pour les trois accusés présents :

Au procès de l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), la cour d'assises spéciale de Paris a condamné mercredi Yassine Sebaihia à huit ans de prison, Farid Khelil à dix ans et Jean-Philippe Jean Louis à treize ans. En l'absence des auteurs du meurtre du père Hamel dans son église le 26 juillet 2016, deux jihadistes de 19 ans abattus par la police, ces trois membres de leur entourage étaient jugés depuis le 14 février pour "association de malfaiteurs terroriste". Ils encouraient trente ans de réclusion.

La cour a considéré que même s'ils ne connaissaient pas précisément leur projet criminel, ils avaient "parfaitement conscience qu'Adel Kermiche et Abdel-Malik Petitjean appartenaient à une association de malfaiteurs et préparaient une action violente". Le quatrième accusé, Rachid Kassim, présumé mort en Irak, a été condamné par défaut à la perpétuité avec une période de sûreté de 22 ans pour "complicité" de l'assassinat.

Ce propagandiste de l'organisation Etat islamique (EI), dont l'ombre plane sur plusieurs attentats commis en France, a déjà été condamné à la perpétuité pour avoir téléguidé l'attaque manquée aux bonbonnes de gaz près de la cathédrale Notre-Dame à Paris, en septembre 2016. Au terme de sept heures de délibéré, la peine la plus lourde pour les accusés présents a été prononcée contre Jean-Philippe Jean Louis, qui avait tenté d'aller en Syrie avec Abdel-Malik Petitjean et administrait depuis la Seine-et-Marne une chaîne Telegram qui avait un "rôle central" dans la propagande de l'EI, alimentant "la haine dans des esprits jeunes et souvent faibles".

Pour Farid Khelil, condamné à dix ans - le ministère public en avait demandé neuf - le président a souligné qu'il avait "constamment soutenu (son) cousin" Abdel-Malik Petitjean "dans sa volonté (...) de mener une action violente sur le territoire, renforçant sa détermination". Ce Nancéien de 36 ans discutait sur Telegram d'un projet de départ en Syrie avec Jean-Philippe Jean Louis et Abdel-Malik Petitjean et avait hébergé ce dernier une dizaine de jours début juillet 2016. Pour ces deux accusés, la peine est assortie d'une période de sûreté des deux tiers et de cinq ans de suivi socio-judiciaire après leur sortie. Quant à Yassine Sebaihia, 27 ans, qui avait fait un aller-retour de 24 heures chez Adel Kermiche à Saint-Etienne-du-Rouvray deux jours avant les faits, la cour l'a condamné à huit ans de prison - un an de plus que demandé par l'accusation - et cinq ans de suivi-sociojudiciaire, se disant "nullement convaincue par (ses) protestations d'innocence".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2067) : MERCREDI 9 MARS 2022

Mercredi  9 Mars 2022 - Le Kremlin dénoncé une «guerre économique» lancée par les Etats-Unis :

Le Kremlin a dénoncé mercredi la "guerre économique" déclarée par les Etats-Unis à la Russie, suite à l'annonce par Washington d'un embargo sur les importations américaines de pétrole et de gaz, entre autres sanctions. "Les États-Unis ont déclaré la guerre économique à la Russie et ils mènent cette guerre", a indiqué aux journalistes le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov.

Des sanctions économiques massives ont été adoptées par de nombreux pays, notamment occidentaux, contre la Russie après l'entrée de soldats russes en Ukraine il y a près de deux semaines..Les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont annoncé mardi l'interdiction des importations d'hydrocarbures russes, tandis que le Vieux continent est plus réticent à frapper un secteur dont il est très dépendant. Depuis des jours, la liste d'entreprises occidentales quittant la Russie s'allonge, promettant une vague de licenciements massive.

En plus des groupes fermant en raison des sanctions - visant notamment les banques et les hydrocarbures, entre autres - de nombreux groupes du secteur de la consommation ont annoncé la suspension de leurs activités.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2067) : MERCREDI 9 MARS 2022

Mercredi  9 Mars 2022 - Le patient greffé avec un coeur de porc génétiquement modifié est mort :

L'opération a permis de montrer pour la première fois qu'un coeur d'animal pouvait continuer à fonctionner à l'intérieur d'un humain sans rejet immédiat, avait expliqué l'institution dans un communiqué.

Le premier patient au monde à avoir reçu une greffe de coeur d'un porc génétiquement modifié est décédé deux mois après son opération, a annoncé mercredi l'hôpital où il était pris en charge.

David Bennett, 57 ans, est décédé mardi, après que son état "a commencé à se détériorer il y a plusieurs jours", a déclaré dans un communiqué l'hôpital de l'Université du Maryland. "Lorsqu'il est devenu clair qu'il ne se remettrait pas, des soins palliatifs lui ont été prodigués."

L'opération, réalisée le 7 janvier, avait soulevé de grands espoirs, car de telles xénogreffes -- d'un animal à un humain -- pourraient potentiellement permettre de remédier à la pénurie de dons d'organes. "Le coeur a très bien fonctionné durant plusieurs semaines, sans aucun signe de rejet", a déclaré l'hôpital. Après l'opération, "le patient a pu passer du temps avec sa famille et participer à des activités de physiothérapie pour l'aider à reprendre des forces"

"Nous avons obtenu des informations de grandes valeurs, et appris qu'un coeur de porc génétiquement modifié peut correctement fonctionner à l'intérieur d'un corps humain", a déclaré Muhammad Mohiuddin, directeur scientifique du programme de xénotransplantations de cet hôpital. "Nous restons optimistes et prévoyons de continuer notre travail lors de futurs essais cliniques."

Le porc dont provient le coeur greffé avait été génétiquement modifié afin d'éviter un rejet immédiat, qui n'a effectivement pas eu lieu. Sans cette greffe, David Bennett était condamné. "C'était soit la mort, soit cette greffe. Je veux vivre", avait-il déclaré la veille de l'opération. "Jusqu'à la fin, mon père voulait continuer à se battre pour préserver sa vie et passer plus de temps avec sa famille", a déclaré dans un communiqué son fils, David Bennett Jr. "Nous avons pu passer de précieuses semaines ensemble lorsqu'il se remettait de son opération, des semaines que nous n'aurions pas eues sans cet effort miraculeux".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2067) : MERCREDI 9 MARS 2022

Mercredi  9 Mars 2022 - Vaccination «scandaleusement inéquitable», légère remontée en France… le point sur le coronavirus

La situation en France

93 050 cas positifs ont été recensés en 24 heures, en France mardi contre 79 794 la semaine dernière. Pour le quatrième jour de suite, le nombre de cas testés positifs en 24 heures est supérieur à la semaine précédente. Signe d’une remontée de la pandémie, alors que le taux d’incidence et le taux de positivité sont tous les deux en hausse. En revanche, le nombre de patients hospitalisés est passé sous le seuil des 22 000. Les indicateurs seront à suivre les prochains jours afin de savoir si là aussi, une augmentation s’amorce en France. 1.312 malades ont été admis ces dernières 24 heures.148 décès ont été annoncés le 8 mars.

Si la pandémie pourrait légèrement repartir, la fin des mesures reste toutefois d’actualité. Mis en place au printemps 2020, le protocole sanitaire en entreprise va "disparaître" à partir du 14 mars , date à laquelle le port du masque ne sera plus obligatoire dans les lieux fermés (sauf les transports), a annoncé mardi sur LCI la ministre du Travail, Elisabeth Borne. La dernière version de ce document de référence "pour assurer la santé et la sécurité des salariés et la poursuite de l'activité économique face au Covid-19", mise à jour le 28 février, compte pas moins de 25 pages. Elle prévoit notamment des règles de distanciation dans les bureaux ou dans les cantines, amenées donc elles aussi à "disparaître", selon la ministre.

"On va reprendre des règles normales en entreprise", a-t-elle résumé, tout en précisant qu'il faudrait "continuer évidemment à appliquer des règles d'hygiène", comme le lavage des mains, le nettoyage des surfaces et l'aération des locaux.

"Voici le bout du tunnel", s'est aussitôt réjouie sur Twitter l'Union des entreprises de proximité (U2P), qui regroupe artisans, petits commerçants et professions libérales. Quant au télétravail, "on avait déjà rendu la main aux entreprises", et il dépend donc déjà de "règles qui se définissent dans le dialogue social au sein des entreprises", a rappelé la ministre. Depuis le 2 février, le télétravail n'était plus imposé mais seulement "recommandé". Un bref guide sur les "mesures de prévention des risques de contamination au Covid-19 hors situation épidémique", partagé par la ministre aux partenaires sociaux, doit remplacer le protocole.

«La pandémie n’est pas finie», dit le chef de l’ONU

La pandémie de Covid-19 n'est pas finie et la distribution des vaccins sur la planète reste "scandaleusement inéquitable", a affirmé mercredi le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, dans un communiqué marquant le 2e anniversaire du déclenchement de ce fléau mondial. "Le bilan le plus tragique de la pandémie a porté sur la santé et la vie de millions de personnes, avec plus de 446 millions de cas dans le monde, plus de six millions de décès confirmés et d'innombrables autres personnes aux prises avec une détérioration de la santé mentale", relève-t-il.

"Grâce à des mesures de santé publique sans précédent et au développement et au déploiement extraordinairement rapides de vaccins, de nombreuses régions du monde parviennent à maîtriser la pandémie. Mais ce serait une grave erreur de penser qu'elle est terminée", met-il en garde. A cet égard, "la distribution des vaccins reste scandaleusement inégale" et "notre monde ne peut pas se permettre une reprise à deux niveaux après le Covid-19", fait-il valoir.

"Les fabricants produisent 1,5 milliard de doses par mois, mais près de trois milliards de personnes attendent toujours leur premier vaccin", s'insurge le chef de l'ONU, en évoquant un "échec" dû à des "décisions politiques et budgétaires qui donnent la priorité à la santé des habitants des pays riches par rapport à la santé des habitants des pays pauvres". Il s'agit là d'une "recette pour plus de variants, plus de confinements et plus de chagrin et de sacrifice dans chaque pays", estime-t-il, en appelant à en finir "une bonne fois pour toutes" avec ce "triste chapitre de l'Histoire de l'humanité".

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2067) : MERCREDI 9 MARS 2022

Mercredi  9 Mars 2022 - Ligue des champions : Benzema élimine le PSG :

Un triplé de l'international français Karim Benzema (61e, 76e, 78e) a permis au Real Madrid de renverser le Paris SG (3-1), mercredi, et de se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Malgré son succès à l'aller (1-0), le PSG, qui a ouvert le score par Kylian Mbappé (39e), quitte par la petite porte la compétition qui constituait son objectif N.1 cette saison. Pourtant tout avait donc commencé de la meilleure des manières. Fort de son avantage au score acquis au match aller, le Paris Saint-Germain évoluait en contre et plaçait une première banderille. Lancé en profondeur par Neymar, Kylian Mbappé prenait de vitesse la défense madrilène pour un but plein de puissance et de sang froid, devenant ainsi le deuxième meilleur buteur de l'histoire du club avec 157 buts... Mais au retour des vestiaires, le match changea d'âme. Sur une incroyable erreur de Gianluigi Donnarumma, le Real Madrid égalisait par Karim Benzema. Les supporters parisiens n'hésiteront pas d'évoquer une charge sur le portier italien du PSG mais le mal était fait (1-1). Et la fébrilité allait gagner les rangs parisiens. Sur un service de Vinicius, Karim Benzema donnait l'avantage aux Madrilènes (2-1, 75e)... Coup d'envoi pour Paris et rebelote. Perte de balle, contre favorable et but de Karim Benzema pour un triplé qui fera date (3-1, 77e). Le match était plié. Lionel Messi tirait le coup franc de la dernière chance dans le ciel de Madrid et le PSG quittait tête basse de l'épreuve. Et a peut-être perdu ce soir tout espoir de garder Kylian Mbappé, son buteur, son meilleur joueur, son idole.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2067) : MERCREDI 9 MARS 2022

Mercredi  9 Mars 2022 - Sondage de la présidentielle : Macron toujours plus haut, Zemmour et Pécresse à égalité :

Le président sortant Emmanuel Macron est toujours en pleine dynamique. Il progresse d’un 1 point pour atteindre 31,5% des intentions de vote. Derrière, Marine Le Pen, stable à 18,5%, puis Eric Zemmour et Valérie Pécresse, désormais au même niveau, à 12%.

Emmanuel Macron aura du mal à atteindre les chiffres du premier tour du général de Gaulle en 1965 et de Georges Pompidou en 1969 (+ de 44% des suffrages) mais il peut rêver d’approcher celui de François Mitterrand en 1988. Le socialiste avait alors rassemblé 34,10% des suffrages au premier tour pour être réélu face à Jacques Chirac au second.

Autre temps, autre paysage politique plus morcelé mais un président sortant très largement en tête dans notre dernier sondage de la présidentielle en temps réel Ifop-Fiducial pour Paris Match, LCI et Sud Radio. Mieux, le chef de l’Etat est en pleine dynamique depuis l’annonce de sa candidature, vendredi dernier. Il gagne encore 1 point pour atteindre 31,5% des intentions de vote au premier tour. Il possède désormais 13 points d’avance sur sa principale rivale, la candidate du Rassemblement national stable à 18,5%.

Marine Le Pen n’a pas été ébranlée par la guerre en Ukraine. Mieux, elle accentue encore son avance sur Eric Zemmour qui retombe à 12 % (-0,5). Avant leur débat de jeudi soir sur TF1, l’ancien journaliste du «Figaro» est au même niveau que Valérie Pécresse , stable à 12%. A gauche, Jean-Luc Mélenchon reste la principale force mais perd 0,5 point ce mercredi (11%). Yannick Jadot est stable à 5,5%.

A deux semaines du scrutin, les principaux candidats participeront le 28 mars 2022 au «Grand oral de la présidentielle» organisé par Europe 1, Le Journal du Dimanche et Paris Match. Quelle France et quelle Europe pour demain ? Les candidats détailleront de 18h à 22h leurs propositions et répondront aux questions du public. Un rendez-vous présenté par Sonia Mabrouk avec Bruno Jeudy et David Revault d'Allones.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2067) : MERCREDI 9 MARS 2022

Mercredi  9 Mars 2022 - «Quatre semaines, quatre débats», la proposition de Xavier Bertrand à Emmanuel Macron :

Xavier Bertrand (LR) a proposé mercredi au président sortant Emmanuel Macron de tenir quatre débats d'ici le premier tour de l'élection présidentielle, avec chacun des quatre autres candidats les mieux placés dans les sondages. "Je veux bien comprendre qu'un débat à 12, ce n'est certainement pas facile", a convenu sur RTL le conseiller de Valérie Pécresse sur le travail et les territoires, alors que le chef de l'Etat a évacué l'idée d'un tel débat, qui se réduirait à "une foire d'empoigne", selon le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

"Mais il y a aujourd'hui trois ou quatre candidats qui peuvent être au second tour et qui se tiennent. Il y a quatre semaines, pourquoi ne pas accepter un débat avec chacun des candidats: M. Macron contre Valérie Pécresse, M. Macron face à M. Zemmour, face à M. Mélenchon, face à Mme Le Pen ?", a proposé le candidat malheureux à la primaire de la droite, pour qui "notre pays a besoin de la confrontation".

Selon le président de la région des Hauts-de-France, "les circonstances ne sont aujourd'hui absolument pas les mêmes" qu'en 2012, où Nicolas Sarkozy n'avait pas débattu avec ses adversaires du premier tour. "On est un pays en ébullition depuis des années et des années, et la situation actuelle, les inquiétudes - la guerre en Ukraine, le pouvoir d'achat, la sécurité - tout cela fait que les Français aujourd'hui ont besoin de clarté et de débat", a-t-il plaidé.

Le second argument, selon Xavier Bertrand, "c'est aussi M. Macron (...) qui disait 'sortez des codes, cassez les codes, prenez des risques, innovez'".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2067) : MERCREDI 9 MARS 2022

Mercredi  9 Mars 2022 - Alexis Corbière a-t-il trahi un «secret défense» ?

Le députe France Insoumise Alexis Corbière, lequel siège à la commission de la Défense, s’est laissé aller à quelques confidences sur France Info mercredi 9 mars. D’après lui, la France aurait livré des gilets pare-balles et des missiles anti-char à l’Ukraine.

Alors que le gouvernement et le ministère des Armées a décidé de ne pas dévoiler la teneur des livraisons d’armes pour des questions stratégiques, le porte-parole de Jean-Luc Mélenchon Alexis Corbière en a décidé autrement. Interrogé sur le conflit ukrainien et plus particulièrement sur la livraison d’armes, il a expliqué, serein, que la France n’avait envoyé « que des gilets pare-balles et quelques missiles anti-char ». Face à la stupéfaction des journalistes sur le plateau, Alexis Corbière - comprenant son erreur – a tenté de rétropédaler en disant qu’il ne pouvait pas en dire plus, mais que « ça pouvait ressembler à ça ».

Si cette phrase a été reprise partout dans les médias, le ministère des Armées a refusé de commenter cette sortie : « on ne commente pas le contenu des livraisons pour des raisons expliquées maintes fois par la ministre et le porte-parole du ministère français des Armées. »

Le principal intéressé, face au tollé, a réagi sur Twitter : « Selon des journalistes, j’aurai violé le secret défense. Faux. Aucun Parlementaire n’est d’ailleurs habilité « secret défense ». Je n’ai accès à aucune information confidentielle. L’Elysée, le haut-commandement se sont exprimés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens