Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 février 2022 3 09 /02 /février /2022 08:00
LA MARCHE DU MONDE (2038) : MARDI 8 FEVRIER 2022

Mardi 8 Février 2022 - Le point du corona virus le 7 Février 2022 au soir :

Le nombre de personnes hospitalisées en soins critiques avec un diagnostic de Covid-19 était quasiment stable, selon les chiffres recensés lundi, tandis que les contaminations continuent de baisser, indiquent les autorités sanitaires. 3.622 patients Covid se trouvaient actuellement en soins critiques, contre 3.577 dimanche et 3.700 le lundi précédent.

Le nombre de nouvelles admissions dans ces services s'élève à 328 (contre 334 il y a une semaine). Au total, il y a à l'hôpital 33.447 personnes testées positives au coronavirus (dont 2.830 arrivés ces dernières 24 heures), soit un peu plus que dimanche (33.027) et que lundi dernier (32.374). Le nombre de cas continue en revanche de baisser: on en dénombrait lundi 46.001 contre 82.657 lundi dernier. Les chiffres du lundi ne sont pas forcément représentatifs en raison de la fermeture de nombreux laboratoires le week-end.

La moyenne des cas sur les sept dernières jours, témoin le plus fidèle de la tendance réelle des contaminations enregistrées, s'établit à 237.663, un chiffre qui décline chaque jour depuis fin janvier, ce qui semble confirmer que le pic des contaminations est passé. La moyenne était de 242.899 la veille et de 334.363 il y a sept jours.

Le nombre de décès en 24 heures recensés lundi s'élève à 417, ce qui porte à 132.923 le nombre de morts depuis le début de cette épidémie depuis presque deux ans. Désormais largement dominant, le variant Omicron provoque des formes moins graves de Covid, ce qui se traduit par des séjours moins longs à l'hôpital et un moindre risque de passage en réanimation. Le gouvernement a commencé la semaine dernière à lever des restrictions qui pèsent sur les Français, mettant fin au port du masque à l'extérieur, aux jauges dans les lieux recevant du public assis ou au télétravail obligatoire. Par ailleurs, 54.101.360 personnes ont reçu au moins une injection (80,2% de la population totale) et 52.926.729 sont complètement vaccinées (78,5% de la population). Depuis le début de la campagne de rappel, 36.727.723 personnes ont reçu une dose de rappel.

L'Australie rouvrira ses frontières aux touristes entièrement vaccinés le 21 février, a annoncé lundi le Premier ministre Scott Morrison, après avoir imposé des restrictions d'entrée sur le territoire parmi les plus strictes au monde. "Cela fait presque deux ans que nous avons décidé de fermer les frontières de l'Australie", a expliqué M. Morrison à l'issue d'une réunion de cabinet sur la sécurité nationale, précisant que le pays "rouvrira ses frontières à tous les détenteurs de visa le 21 février".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2038) : MARDI 8 FEVRIER 2022

Mardi 8 Février 2022 - «Folie» ou projet «d'intérêt général»? Un parc solaire XXL à l'étude en France :

Doper le solaire ou préserver les pins ? Dans le sud-ouest de la France, le projet de construire, au cœur de la forêt, l'un des plus grands parcs photovoltaïques d'Europe afin de réussir la transition énergétique laisse perplexe, des Verts à l'extrême droite. A Saucats, commune de 3.200 habitants à 20 km au sud de Bordeaux, les opérateurs Engie, Neoen et RTE veulent établir d'ici quatre ans une gigantesque centrale solaire. Cette centrale générerait chaque année l'équivalent "d'un cinquième à un quart" de la production électrique d'un réacteur nucléaire. Mais ce projet d'énergie renouvelable, enjeu de la présidentielle d'avril avec l'actuelle flambée des prix de l'énergie, se heurte à une forte opposition locale de tous bords.

Baptisé "Horizeo", le projet d'un milliard d'euros prévoit aussi l'installation de batteries de stockage, d'une unité de production d'hydrogène vert, d'un centre de données et d'une surface associant cultures maraichères et panneaux solaires. "C'est vraiment immense", dit un agriculteur, qui exige l'anonymat tant le projet divise localement. Au volant de son pick-up, il met plus de 20 mn pour contourner les clôtures de la zone d'étude du projet. Pour ses parcelles de maïs doux et de haricots cultivées juste à côté, il redoute l'apparition d'îlots de chaleur et la répétition d'inondations, que provoquerait, selon lui, un futur déboisement.

Car pour bâtir Horizeo, il faudra défricher 1.000 hectares de pins maritimes actuellement exploités -l'équivalent de 1.400 terrains de football- dans cette commune boisée à 75% et où le projet est soumis à un grand débat public, encadré par l'Etat. "C'est une folie" guidée par "la rentabilité financière", s'insurge, également sous couvert d'anonymat, Sabine, une chargée de communication de 51 ans qui réside à 6 km. "Les centrales nucléaires sont en fin de vie, il faut d'autres solutions", rétorque un habitant de 34 ans, qui soutient le projet car "tant que la société continuera de consommer, il faudra produire de l'énergie".

Pour atteindre la neutralité carbone en 2050 en France, il faudrait entre 7 et 22 fois plus de capacité de production photovoltaïque qu'aujourd'hui, rappelait en novembre la Commission nationale chargée du débat public, en se basant sur les scénarios nationaux du gestionnaire du réseau électrique RTE - qui vont d'une production électrique 100% renouvelable à un duo renouvelable-nucléaire à 50-50. C'est donc pour "l'intérêt général" que le Conseil municipal a "donné un accord de principe" à Horizeo, défend le maire Bruno Clément. Mais situé à l'endroit où démarra le feu de forêt le plus meurtrier de l'histoire moderne du pays, qui tua 82 personnes en août 1949, le parc solaire ne se fera que s'il ne présente "aucune aggravation des risques incendie et inondation", prévient-il.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2038) : MARDI 8 FEVRIER 2022

Mardi 8 Février 2022 - «Il va falloir y songer à un moment» : Macron évoque sa candidature dans l'avion présidentiel :

Dans l'avion présidentiel entre Moscou et Kiev, le président de la République Emmanuel Macron a évoqué à demi-mot sa candidature prochaine pour l'élection présidentielle 2022.

«Il va falloir y songer à un moment». Ce n'est pas une annonce officielle de candidature mais la date de celle-ci se rapproche inéluctablement. Le président de la République Emmanuel Macron poursuit ce mardi son initiative diplomatique pour tenter de résoudre la crise russo-occidentale liée à l'Ukraine. Dans l'avion présidentiel qui le mène de Moscou à Kiev, après avoir longuement débriefé ses six heures d'entretien avec Vladimir Poutine la veille, il répond, à une question sur sa candidature attendue pour l'élection présidentielle de 2022 qu'il va «falloir y songer à un moment», ajoutant ensuite que la situation internationale lui «prend la moitié du temps voire l’essentiel ces derniers jours.»

Le président français Emmanuel Macron a assuré mardi avoir «obtenu» lors de ses discussions avec Vladimir Poutine «qu'il n'y ait pas de dégradation ni d'escalade» dans la crise russo-occidentale liée à l'Ukraine. «Il s'agissait pour moi de bloquer le jeu pour empêcher une escalade et ouvrir des perspectives nouvelles (...) Cet objectif pour moi est rempli», a déclaré Emmanuel Macron aux journalistes dans l'avion. Il rencontre en ce moment-même le président ukrainien Volodymyr Zelensky, dont le pays est confronté à un déploiement massif de soldats russes à ses frontières.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2038) : MARDI 8 FEVRIER 2022

Mardi 8 Février 2022 - Ukraine : Emmanuel Macron dit avoir obtenu de Vladimir Poutine « qu'il n'y ait pas d'escalade» :

Emmanuel Macron a assuré mardi avoir "obtenu" lors de ses discussions avec Vladimir Poutine "qu'il n'y ait pas de dégradation ni d'escalade" dans la crise russo-occidentale liée à l'Ukraine.

Le président français Emmanuel Macron a assuré mardi avoir "obtenu" lors de ses discussions avec Vladimir Poutine "qu'il n'y ait pas de dégradation ni d'escalade" dans la crise russo-occidentale liée à l'Ukraine. "Il s'agissait pour moi de bloquer le jeu pour empêcher une escalade et ouvrir des perspectives nouvelles (...) Cet objectif pour moi est rempli", a déclaré Emmanuel Macron aux journalistes dans l'avion l'emmenant de Moscou à Kiev pour y rencontrer le président ukrainien Volodymyr Zelensky, dont le pays est confronté à un déploiement massif de soldats russes à ses frontières.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2038) : MARDI 8 FEVRIER 2022

Mardi 8 Février 2022 - Présidentielle : les équipes de Jadot et de Taubira se sont rencontrées :

Une réunion entre l'équipe de campagne de Christiane Taubira et celle de l'écologiste Yannick Jadot s'est tenue dimanche à Romainville, mais aucune discussion sur le ralliement possible de l'un à l'autre n'a eu lieu, a indiqué à l'AFP le président du PRG Guillaume Lacroix, proche de Mme Taubira. L'information a été révélée par Politico et Le Monde, ce dernier évoquant des négociations secrètes en vue d'une tentative de fusion entre les deux candidatures, ce que dément M. Lacroix.

"Il y a bien eu une réunion dimanche, de 20H00 à 22H30, à Romainville (Seine-saint-Denis), à l'initiative du maire de Romainville François Dechy, mais il n'y a pas eu de négociations sur quoi que ce soit", a expliqué Guillaume Lacroix. "Il y a eu une discussion pour savoir si l'union de la gauche était possible et comment. A ce stade on n'a pas trouvé", a-t-il ajouté"On n'a rien négocié, et il n'y a pas de date pour se revoir", a poursuivi M. Lacroix, qui rappelle que les équipes ne s'étaient pas parlé depuis la Primaire populaire, qui a donné une large victoire à Mme Taubira.

Mais cette dernière n'a pas décollé depuis dans les sondages , qui la donnent autour de 5% des intentions de vote, à l'instar des quatre autres candidats de gauche dont aucun ne dépasse quasiment jamais la barre des 10%.

"Il n'y a pas eu de propositions concrètes de ralliement", insiste M. Lacroix, alors que Le Monde évoque des discussions autour de la possibilité d'un retrait de Mme Taubira derrière Yannick Jadot qui, en cas de victoire, lui confierait la présidence d'une assemblée constituante. M. Lacroix note que "les Verts expriment ce dont ils auraient envie", et "on voit qu'on est loin des postures figées qu'ils avaient depuis quelques temps".

"Qu'ils aient des envie de Taubira, on l'entend", s'amuse-t-il. Sur Radio J, mardi matin, il a rappelé que Christiane Taubira était "la seule à avoir dit dès le départ qu'elle ne mettait pas sa personne en jeu". Il a également souligné qu'elle avait reçu, avec la Primaire populaire, "mandat de 400.000 personnes pour faire l'union de la gauche". "Dans les faits, heureusement que les gens de gauche qui peuvent gouverner ensemble se parlent. Je parle avec Olivier Faure, premier secrétaire du PS, je parle avec Julien Bayou, patron de EELV, et ça ne s'est jamais arrêté".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2038) : MARDI 8 FEVRIER 2022

Mardi 8 Février 2022 - Classement des politiques : Zemmour rattrape Le Pen, Roussel surprend :

L’ancien journaliste réduit l’écart de popularité avec la candidate du Rassemblement national selon le tableau de bord des personnalités Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud-Radio.

Deux tiers des Français ont une « mauvaise opinion » de Marine Le Pen et d’Éric Zemmour . Au coude-à-coude dans les intentions de vote, les candidats d’extrême droite ont une popularité assez comparable, celle de la candidate du RN étant toutefois légèrement meilleure (36 %, contre 33 %). L’écart s’est réduit entre les rivaux, passant de 13 à 3 points en un mois. Mais le rejet du fondateur de Reconquête !, c’est-à-dire la proportion de Français en ayant une « très mauvaise opinion », atteint des sommets (43 %). Cela rend, selon le directeur général de l’Ifop, Frédéric Dabi, sa victoire « quasi impossible ». Autre élément de différenciation : leur cible électorale. Le Pen séduit davantage les jeunes (31 %) que Zemmour (22 %) et les ouvriers (41 % vs 33 %). Inversement, il perce plus chez les sympathisants LR qu’elle (50 % vs 37 %) mais obtient 73 % de « bonnes opinions » chez les électeurs de Le Pen au premier tour de 2017, contre 94 % pour la fille du fondateur du FN. Le duel n’est pas fini…

De moins en moins président et de plus en plus candidat, Emmanuel Macron commence à perdre quelques plumes à mesure qu’il entre dans l’atmosphère électorale. Après une longue période de hausse, il recule de 5 points (40 %) et sort du top 10 des personnalités préférées. Il reste néanmoins à un niveau très honorable. Il perd chez les jeunes (– 8), les 65 ans et plus (– 12), les ouvriers (– 12), les employés (– 7) et chez les électeurs fillonistes (– 19). Jean Castex échappe à la baisse (42 %, +1), tandis que son ministre de la Santé, Olivier Véran, baisse de 5 points et son collègue de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, stoppe l’hémorragie (36, +3) après un calamiteux mois de janvier. L’inattendu candidat communiste Fabien Roussel perturbe le jeu à gauche. Encore inconnu à l’automne, le patron du PCF gagne 7 points et monte à 32 %, soit plus qu’Anne Hidalgo (30 %, – 4), qui n’en fi nit plus de chuter. Elle a perdu une vingtaine de points en quelques mois. La notoriété de Roussel progresse de 12 points en un mois. Son discours à destination des classes populaires et de la gauche républicaine séduit. Il progresse de 28 points au PS et de 24 auprès des électeurs écologistes. À droite, Valérie Pécresse se stabilise à 41 % (+1) sans parvenir à élargir son spectre. Elle fait le plein chez LR (92 %) mais progresse peu ou pas au RN et chez les marcheurs. Consolation : elle repasse devant Macron.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2038) : MARDI 8 FEVRIER 2022

Mardi 8 Février 2022 - 451 rhinocéros tués par des braconniers en 2021 en Afrique du Sud :

Le braconnage des rhinocéros a repris en Afrique du Sud, avec un total de 451 animaux tués recensés en 2021, même si ce chiffre reste 24% plus bas qu'en 2019, avant la pandémie, fait valoir mardi le ministère sud-africain de l'Environnement. Sur ce total, 327 animaux ont été tués dans des parcs nationaux et réserves gouvernementales, pour 124 dans des réserves animalières privées, précise le communiqué.

Le pays abrite près de 80% des rhinocéros de la planète. Ils sont chassés pour répondre à la forte demande de leurs cornes en Asie, où elles sont utilisées en médecine traditionnelle ou pour leurs prétendues vertus aphrodisiaques. L'an dernier, le braconnage a baissé dans les parcs nationaux et notamment l'immense et emblématique parc Kruger (nord-est), avec 209 animaux tués contre 247 l'année précédente, mais a fortement augmenté dans les réserves privées.

La meilleure protection des rhinocéros dans le Kruger, grâce à "l'intensification des activités de lutte contre le braconnage", a poussé les criminels à "chercher des proies faciles dans d'autres régions, ce qui les a amenés à cibler des réserves privées", explique le ministère. Parcs nationaux et réserves privées travaillent de concert pour protéger leurs rhinos blancs et noirs, notamment en leur retirant leur corne pour décourager les braconniers.

Le rhinocéros blanc du Sud, une des deux sous-espèces de rhinocéros blanc, est aujourd’hui considéré comme menacé de disparition avec environ 20.000 individus selon le Fonds mondial pour la nature (WWF). Et selon l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), il reste seulement environ 5.000 rhinocéros noirs à l'état sauvage, ce qui les place parmi les animaux les plus menacés du monde.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2038) : MARDI 8 FEVRIER 2022

Mardi 8 Février 2022 - Donald Trump a rendu des documents de la Maison-Blanche emportés à Mar-a-Lago :

Des «souvenirs» de retour dans les Archives nationales. Une quinzaine de boîtes contenant des documents, cartes et biens reçus par Donald Trump durant son mandat ont été rendues le mois dernier aux Archives nationales, après avoir été illégalement emportées à Mar-a-Lago par l'ancien président américain. Selon le «Washington Post », qui a révélé l'information lundi, figurent parmi ces documents les correspondances entre Donald Trump et Kim Jong Un -que le premier avait qualifiées de «lettres d'amour»- mais aussi le courrier laissé à son attention par Barack Obama pour assurer la passation de pouvoir. Selon le «New York Times », figure également la carte que Donald Trump avait amendée avec un feutre noir pour y inclure l'Alabama, dont il avait assuré à tort qu'il allait être touché par l'ouragan Dorian, en septembre 2019.

En vertu du Presidential Records Act, tout document original ayant trait à la présidence doit être conservé aux Archives nationales. Durant la présidence Trump, cela avait déjà posé un souci : en 2018, Politico avait révélé que certains employés de la Maison-Blanche avaient reçu pour mission de recoller des documents déchirés voire passés à la broyeuse par Donald Trump, une pratique héritée de ses années à la tête de la Trump Organization et surnommée son «système de rangement» bien personnel. Et qu'importe qu'il ait, durant la campagne 2016 puis tout son mandat, vilipendé Hillary Clinton pour l'utilisation d'un serveur privé pour envoyer des courriers électroniques durant son passage au secrétariat d'État : Donald Trump a conservé cette habitude durant tout son mandat, malgré les mises en garde de son entourage.

Les documents de l'administration Trump sont au coeur d'une bataille, l'ancien président s'opposant à toute saisie par la commission d'enquête parlementaire sur l'invasion du Capitole. Les élus cherchent à découvrir l'étendue de l'implication du milliardaire et de son entourage dans la manifestation qui a précédé l'invasion et dans les faits eux-mêmes, qui ont valu à Donald Trump d'être mis en accusation pour «incitation à l'insurrection». Carolyn B. Maloney, élue démocrate de New York et présidente de la Commission de supervision de la Chambre des représentants, a qualifié la conservation de ces documents de «profondément inquiétante mais pas surprenante» de la part de Donald Trump.

Les Archives nationales ont fini par obtenir les documents de la semaine du 6 janvier 2021, et qui ont été transmis à la Commission, mais certains étaient «déchirés et n'avaient pas été reconstitués par la Maison-Blanche», ont-elles précisé. Mark Meadows, son ancien «chief of staff», a lui aussi transmis des documents de cette période, tout en refusant de témoigner. Marc Short, son homologue à la vice-présidence, a lui répondu positivement à la citation à comparaître pour défendre Mike Pence, évacué en urgence du Capitole face à l'irruption des émeutiers dont certains avaient clamé leur colère à son encontre pour avoir respecté la Constitution en certifiant les résultats de l'élection présidentielle. Une décision que n'a pas digérée Donald Trump , qui assure toujours que le scrutin a été truqué malgré la soixantaine de défaites devant les tribunaux faute de preuve de fraude et les sept millions de voix d'avance recueillies par Joe Biden.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2038) : MARDI 8 FEVRIER 2022

Mardi 8 Février 2022 - Après Macron, Poutine entrouvre la porte du «compromis», mais vilipende Otan et Ukraine :

Vladimir Poutine s'est dit prêt à "des compromis" et à se pencher sur les propositions du président français Emmanuel Macron pour désamorcer la crise autour de l'Ukraine, tout en accusant de nouveau les Occidentaux de menacer la Russie. Le chef de l'Etat russe a ainsi dressé son habituel réquisitoire à l'adresse de l'Otan et de l'Ukraine, accusées de menacer son pays et la paix sur le continent européen en refusant de mettre fin à leurs politiques, selon lui, antirusses.

Il n'a dit mot de ses projets concernant les dizaines de milliers de soldats russes campant toujours aux frontières de l'Ukraine et qui laissent craindre une invasion. Sans révéler la teneur des propositions discutées, M. Poutine a néanmoins dit que "certaines des idées" de son homologue français pourraient "jeter les bases d'avancées communes", après plus de cinq heures de discussions. Il l'a à cet égard plusieurs fois remercié. "Le président Poutine m’a assuré de sa disponibilité à s'engager dans cette logique et de sa volonté de maintenir la stabilité et l'intégrité territoriale de l'Ukraine", a dit M. Macron , qui veut "bâtir des garanties concrètes de sécurité" pour tous les Etats impliqués dans la crise.

Au cours de leur conférence de presse commune , M. Poutine a déclaré qu'il reparlerait au président français après son entretien mardi à Kiev avec son homologue Volodymyr Zelensky. "Nous ferons tout pour trouver des compromis qui pourront satisfaire tout le monde", a affirmé le maître du Kremlin, car une guerre Russie-Otan "n'aurait pas de vainqueur". Selon la présidence française, les propositions de M. Macron concernent un engagement à ne pas prendre de nouvelles initiatives militaires des deux côtés, l'amorce d'un dialogue notamment sur le dispositif militaire russe ou encore des négociations de paix sur le conflit en Ukraine et le début d'un dialogue stratégique.

Le président français est le premier dirigeant occidental de premier plan à avoir rencontré Vladimir Poutine depuis l'aggravation des tensions en décembre. Ce déplacement s'inscrit dans le cadre d'une série d'efforts diplomatiques européens cette semaine et la suivante. Mardi, M. Macron verra à Kiev Volodymyr Zelensky, puis il se rendra à Berlin pour y voir le chancelier Olaf Scholz. Ce dernier rentrera tout juste de Washington et sera à son tour les 14 et 15 février à Moscou et Kiev.

M. Poutine a en revanche de nouveau dénoncé le refus occidental de lui céder sur la fin de la politique d'élargissement de l'Otan et le retrait de ses moyens militaires d'Europe de l'Est, tout en niant menacer l'Ukraine. "Dire que la Russie se comporte de manière agressive est illogique", a-t-il dit, "ce n'est pas nous qui nous dirigeons vers les frontières de l'Otan". Une nouvelle fois, il a accusé l'Ukraine d'être seule responsable de l'impasse dans laquelle se trouvent les pourparlers de paix dans le conflit opposant Kiev à des séparatistes prorusses, parrainés par Moscou malgré les dénégations du Kremlin.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2038) : MARDI 8 FEVRIER 2022

Mardi 8 Février 2022 - Olivier Véran promet «mille lits de réanimation» supplémentaires sans fixer d'échéance :

Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé mardi "une augmentation d'environ mille lits" des capacités de réanimation et de soins critiques dans les hôpitaux, suivant les propositions de l'Inspection générale des affaires sociales (Igas), mais sans préciser à quelle échéance. Un rapport de l'Igas "propose que nous étendions le nombre lits de réanimation et de soins critiques dans notre pays", a déclaré M. Véran à l'Assemblée nationale, rappelant qu'il avait lui-même "diligenté l'Igas" sur ce sujet.

Si le document n'a pas été rendu public, Le Monde avait fait état en décembre d'une "estimation maximaliste" de "1.000 lits de réanimation supplémentaires d'ici à 2030".

Le ministre a donc décidé de suivre la recommandation de son administration. "Nous enverrons le décret en Conseil d'Etat d'ici à la fin du mois de février, qui verra une augmentation d'environ mille lits de réanimation et de soins critiques dans tout le territoire", a-t-il ajouté sans préciser à quelle échéance. Cela correspondra à "une augmentation de 20% du parc de réanimation", a-t-il souligné, se basant implicitement sur les quelques 5.100 lits ouverts avant le Covid-19 - un plancher depuis relevé à 5.800 selon le ministère.

Mener à bien cette hausse, "la plus importante de toute notre histoire", nécessitera "de recruter, de former, de valoriser, ce que nous faisons depuis deux ans", a-t-il insisté, après avoir vanté les hausses de salaires du "Ségur de la santé", complétées depuis janvier par une prime de 100 euros net pour les infirmières de réanimation et de soins critiques - une autre recommandation de l'Igas.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2038) : MARDI 8 FEVRIER 2022

Mardi 8 Février 2022 - Sondage de la présidentielle : le soufflet Taubira retombe déjà :

Loin d'enclencher la dynamique souhaitée, Christiane Taubira peine à s'imposer parmi les nombreuses candidatures à gauche. Pis, elle perd même du terrain ce mardi dans notre sondage de la présidentielle en temps réel (4%, -0,5). A droite, Eric Zemmour progresse toujours (15, +0,5) et n'a plus que deux points de retard sur Marine Le Pen (17%, -0,5).

Christiane Taubira va-t-elle se présenter à l'élection présidentielle en avril prochain? La question mérite d'être à nouveau posée alors qu'elle est à la baisse (4%, -0,5) dans notre sondage de la présidentielle en temps réel Ifop-Fiducial pour Paris Match, LCI et Sud Radio . Portée par la primaire populaire - elle est arrivée en tête de la consultation devant Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon -, elle avait annoncé dans «Le Journal du Dimanche» qu'elle se battrai jusqu'au bout. Elle avait d'ailleurs expliqué qu’elle «ne se résigne pas» à l’absence d’un rassemblement de la gauche aujourd’hui très éclatée à un peu plus de deux mois du premier tour.

Peut-elle désormais se rapprocher d'une autre candidature mieux placée qu'elle dans les sondages? Une réunion entre l'équipe de campagne de Christiane Taubira et celle de l'écologiste Yannick Jadot s'est en tout cas tenue dimanche à Romainville, mais aucune discussion sur le ralliement possible de l'un à l'autre n'a eu lieu, a indiqué à l'AFP le président du PRG Guillaume Lacroix, proche de Christiane Taubira.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2038) : MARDI 8 FEVRIER 2022

Mardi 8 Février 2022 - Lancement d'une application d'aide aux victimes de Cyberharcèlement :

Une nouvelle application d'aide aux victimes de cyberharcèlement, qui permet notamment d'adresser une capture d'écran pour documenter le harcèlement, a été lancée mardi par le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer.

Une nouvelle application d'aide aux victimes de cyberharcèlement, qui permet notamment d'adresser une capture d'écran pour documenter le harcèlement, a été lancée mardi par le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer en visite dans un lycée des Hauts-de-Seine. L'appli 3018, le numéro d'aide d'urgence pour le cyberharcèlement, permet aussi de "discuter" sur un "tchat" pour signaler les situations à risques, notamment dans le milieu scolaire.

Ces signalements seront ensuite transmis aux réseaux sociaux pour qu'ils suppriment les contenus en cause ou à la plateforme Pharos, le portail officiel de signalements de contenus illicites sur internet, pour les cas les plus graves. Le ministère espère ainsi assurer une "prise en charge rapide de la victime". Annoncée en novembre par Emmanuel Macron, cette application, disponible depuis, mardi a été "fabriquée en six semaines", elle est "simple" et "correspond aux objectifs", a indiqué Stéphane Richard, le PDG d'Orange qui l'a développé en lien avec l'association e-Enfance.

"La question du harcèlement est à regarder en face, on veut que ce soit signalé, qu'il n'y ait pas de silence autour de ça, il faut que vous en parliez, que ça cesse", a expliqué M. Blanquer devant des élèves du lycée professionnel de Prony à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine), en présence de Brigitte Macron et d'Adrien Taquet, secrétaire d'Etat chargé de l'Enfance. Au total, 6 à 10% des élèves subiraient une forme de harcèlement au cours de leur scolarité et un quart des collégiens seraient confrontés à du cyberharcèlement, selon un rapport du Sénat publié en septembre. Le harcèlement peut avoir des conséquences dramatiques, comme l'a rappelé fin octobre le suicide de Dinah, une lycéenne de 14 ans à Mulhouse (Haut-Rhin).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens