Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 février 2022 7 06 /02 /février /2022 08:00
LA MARCHE DU MONDE (2035) : SAMEDI 5 FEVRIER 2022

Samedi 5 Février 2022 - Le point du corona virus le 4 Février 2022 au soir :

Dans son rapport public hebdomadaire, Santé publique France annonce un ralentissement de la circulation du Covid sur le territoire national avec un taux d’incidence en baisse de 8%. Cet indicateur continue néanmoins d’augmenter chez les 70 ans et plus et reste à un niveau très élevé (supérieur à 3 000 cas pour 100 000 habitants) dans la majorité des régions, indique le communiqué. La pression sur les hôpitaux demeure néanlmoins forte avec des indicateurs hospitaliers toujours à des niveaux très élevés. Le nombre de décès de patients COVID-19 principalement chez les plus de 65 ans, poursuit même sa hausse. Au 1er février, 81,4% des 65 ans et plus ont reçu un rappel de vaccination. Cette proportion n’est que de 73,2% chez les 80 ans et plus.

Covid-19: explosion des contaminations en Polynésie française : Le nombre de cas actifs, c’est-à-dire de personnes testées positives au Covid-19 au cours des sept derniers jours, a été multiplié par quatre en une semaine en Polynésie, selon les chiffres communiqués vendredi par la Direction de la Santé locale. Elle recensait 579 cas actifs le 28 janvier, contre 2.080 le 4 février. Le taux d’incidence s’établit désormais à 753 pour 100.000 habitants, contre 317 pour 100.000 la semaine précédente.

Toutefois, compte tenu du faible nombre de tests réalisés, ces chiffres "sous-estiment la circulation réelle du virus", selon l’épidémiologiste Henri-Pierre Mallet. L'augmentation soudaine du nombre de contaminations n'a, pour le moment, pas eu d'incidence sur le nombre de personnes admises au Centre hospitalier de la Polynésie française, où seules cinq personnes sont hospitalisées pour Covid, dont une en réanimation.

Selon un criblage réalisé par l’Institut Louis Malardé, seul le variant Omicron est désormais présent en Polynésie. Ce criblage est cependant réalisé sur un faible nombre de prélèvements. En août et septembre 2021, la vague Delta avait provoqué la saturation de l’hôpital et le décès d’au moins 500 Polynésiens, pour la plupart non vaccinés. Ces derniers mois, la vaccination a beaucoup augmenté dans cette collectivité, pour atteindre 78,5% de la population de plus de 12 ans.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2035) : SAMEDI 5 FEVRIER 2022

Samedi 5 Février 2022 - Pékin 2022 : une première médaille pour la France en biathlon :

Les biathlètes français Anaïs Chevalier-Bouchet, Julia Simon, Emilien Jacquelin et Quentin Fillon Maillet ont décroché la médaille d'argent du relais mixte des Jeux olympiques de Pékin, samedi sur le site venté de Zhangjiakou, derrière les Norvégiens et devant les Russes.

Champions olympiques du relais mixte il y a quatre ans à Pyeongchang (Corée du Sud) dans une composition totalement différente, les biathlètes français, en argent cette fois-ci, apportent la première médaille des JO-2022 à la délégation tricolore. Le biathlon, deuxième plus gros pourvoyeur de médailles aux Jeux d'hiver pour la France, se contentera nettement de l'argent pour mettre sa quinzaine olympique sur orbite. Les biathlètes français peuvent réaliser une véritable razzia, avec un match très attendu, tant chez les hommes que chez les femmes, avec la Norvège, l'autre nation dominante de la discipline.

Samedi pour lancer les hostilités, Anaïs Chevalier-Bouchet a connu de gros soucis sur le pas de tir, dans des conditions de très fort vent. Elle a réussi à limiter la casse sur le tir couché, mais debout, elle n'est pas parvenue à atteindre les cinq cibles malgré ses trois "pioches" (ou recharges autorisées en relais), ce qui l'a obligée à faire un tour sur l'anneau de pénalité.

Julia Simon, quasiment parfaite sur le tir (deux "pioches"), alors que les autres nations ont été à la peine, et sur les skis, a totalement relancé les Bleus passant le relais à Emilien Jacquelin en tête. Après huit cibles blanchies, le N.2 mondial a craqué pour aller faire deux tours de pénalité.

Quentin Fillon Maillet a été à la lutte jusqu'au bout avec le Norvégien Johannes Boe et le Russe Eduard Latypov. C'est finalement Boe, cas contact depuis deux jours et autorisé uniquement à sortir de sa chambre pour s'entraîner et participer aux compétitions, qui a réglé le sprint final de toute beauté, Fillon Maillet prenant le meilleur sur Latypov.

Après une journée de dimanche sans courses, les biathlètes ont à nouveau rendez-vous lundi et mardi avec le froid glacial de Zhangjiakou pour les individuelles: d'abord les femmes (15 km) puis les hommes (20 km).

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2035) : SAMEDI 5 FEVRIER 2022

Samedi 5 Février 2022 - Lille: la gauche manifeste contre la venue de Zemmour :

Ce samedi se tiendra à Lille un meeting d'Eric Zemmour. La tension est montée, avec de premiers tirs de gaz lacrymogènes de la police, au départ samedi à Lille d'une manifestation de plusieurs centaines de militants "antifas", de gauche et étudiants contre la tenue d'un meeting d'Eric Zemmour , a constaté une journaliste de l'AFP.

La police a tiré à deux reprises des gaz lacrymogènes en début d'après-midi. Une première fois pour disperser un groupe d'une vingtaine de manifestants tous vêtus de noir tentant d'empêcher l'extraction par des policiers de l'un d'entre eux, et ensuite quand des manifestants ont brandi des fumigènes.

A la deuxième salve, la foule a reflué, avant de se regrouper et se remettre à marcher, plusieurs manifestants renvoyant à coups de pieds les cartouches de gaz vers l'important cordon policier. Les manifestants venaient de se mettre en route pour leur parcours dans le centre-ville, à l'écart du lieu du meeting de Zemmour, derrière une banderole proclamant "Faire Bloc - Les mettre à genoux" et sous des slogans "Tout le monde déteste Zemmour".

Les militants CGT présents ont pris la tête du cortège, au départ mené par quelques dizaines de manifestants vêtus de noir et s'affichant comme prêts à en découdre. "Zemmour, nos parents ont connu ces idées, et ça continue, les gens sont sourds ou aveugles je ne comprends pas", s'indignait dans le cortège Christian, 68 ans, retraité. Réunissant militants "antifas", et organisations syndicales, étudiantes et de gauche, cette manifestation fait suite à un premier rassemblement qui a réuni 500 personnes selon la préfecture dans la matinée, en présence de la maire PS, Martine Aubry, pour dire "Non au racisme, non à l'extrême-droite" à l'appel de SOS-racisme.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2035) : SAMEDI 5 FEVRIER 2022

Samedi 5 Février 2022 - Maltraitance dans une école talmudique : sept personnes mises en examen :

Sept membres d'une communauté juive ultra-orthodoxe gérant une école talmudique en Seine-et-Marne ont été mis en examen pour "violences aggravées" et placés sous contrôle judiciaire, soupçonnés de maltraitance envers des élèves mineurs, a-t-on appris samedi auprès de la procureure de Meaux.

Ils ont été mis en examen vendredi soir notamment pour "violences volontaires sur des personnes vulnérables", "abus de la vulnérabilité d'une personne placée en situation de sujétion psychologique" ou encore "conditions d'hébergement contraires à la dignité".

Alors que le parquet avait requis la mise en examen pour "séquestration en bande organisée", ils ont été placés sous le statut de témoin assisté pour ce chef, a précisé la procureure Laureline Peyrefitte.

Situé à Bussières, un village de 500 habitants à 60 kilomètres à l'est de Paris, la yeshiva Beth Yossef, réputé pour ses méthodes strictes, accueillait une soixantaine d'élèves, entre 13 et 18 ans, en majorité de nationalité israélienne mais aussi de nationalité américaine, belge, roumaine ou encore irlandaise, "non-déclarés scolarisés", avait précisé la procureure.

Les avocats de l'établissement, Me Philippe Ohayon et Dan Mimran, ont souligné samedi que "la qualification criminelle de séquestration n'a pas été retenue". Cela "invalide la thèse des dérives sectaires et enlève toute crédibilité à l'opération quasi militaire menée contre cette yeshiva", a fait valoir auprès de l'AFP Me Ohayon.

Lundi, 17 membres de cette communauté juive ultra-orthodoxe avaient été placés en garde à vue, lors d'une opération qui avait mobilisé 130 gendarmes.

Responsables du site, équipe enseignante, surveillants, ils "ont globalement nié les faits même si certains ont pu décrire des actes comme des claques et des coups", selon la procureure. Certains élèves "ont pu confirmer sans toujours les critiquer des actes de violences physiques et psychologiques", a-t-elle ajouté.

"D'après leurs déclarations, ils étaient totalement isolés du monde extérieur à l'exception d'un contact téléphonique avec leurs parents sous autorisation", a décrit la magistrate devant la presse vendredi. "Leur passeport était confisqué", ils étaient "très limités dans leur accès au soin" et vivaient "dans des conditions de logement insalubres".

Pris en charge par l'aide sociale à l'enfance de la Seine-et-Marne, une partie des mineurs devaient être récupérés par leurs parents ce weekend, selon le département. Pour les autres, la prise en charge se poursuivra en lien avec la Croix-Rouge.

De juillet à décembre 2021, trois étudiants s'étaient échappés de la yeshiva, accélérant l'enquête.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2035) : SAMEDI 5 FEVRIER 2022

Samedi 5 Février 2022 - Julian Assange : L'asile en France ?

l'Assemblée nationale dit non : Malgré la véhémence et le lyrisme des orateurs pro-Assange, les députés ont voté contre la résolution par 17 voix pour et 31 contre.

Accorder l'asile politique au lanceur d'alerte Julian Assange ? L'Assemblée nationale a débattu vendredi d'une proposition de résolution transpartisane invitant le gouvernement français à octroyer le statut de réfugié au fondateur de Wikileaks, avec à la clef un refus de l'exécutif et de la majorité.

Examiné dans le cadre d'une journée consacrée au groupe d'opposition Libertés et Territoires, le texte défendu par la députée Jennifer de Temmerman n'avait qu'une portée symbolique car non contraignant.

Il a reçu néanmoins le soutien de candidats à la présidentielle, le communiste Fabien Roussel et l'"Insoumis" Jean-Luc Mélenchon, de députés écologistes, de centristes de l'UDI, d'une socialiste et d'une poignée d'élus de la majorité.

L'examen de cette résolution intervenait quelques jours après l'accord entre assemblée et sénat autour d'une proposition de loi du député Modem Sylvain Waserman pour une meilleure protection des lanceurs d'alerte en France.

"Aujourd’hui est une victoire. Nous redonnons une voix à celui qui n’en a plus", a cependant salué Mme de Temmerman à propos de M. Assange incarcéré au Royaume-Uni depuis 2019 après avoir passé sept ans dans l'ambassade londonienne de l'Équateur où il s'était réfugié. Il craignait alors une extradition vers les États-Unis, ou la Suède où il faisait l'objet de poursuites pour viol depuis abandonnées

Julian Assange est réclamé par la justice américaine qui l'a inculpé en vertu des lois anti-espionnage. Il encourt 175 ans de prison pour avoir permis la publication de dizaines de milliers de documents confidentiels, notamment sur les opérations américaines en Afghanistan et en Irak. "Il a dénoncé des agissements barbares et des bavures inqualifiables qu’il fallait rendre public", a salué le communiste Stéphane Peu.

Son collège LFI François Ruffin a déploré la "lâcheté" française tandis que le député écologiste Cédric Villani a voulu faire vibrer la corde patriotique: "La France ne se fera respectée que si elle parle haut".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2035) : SAMEDI 5 FEVRIER 2022

Samedi 5 Février 2022 - Présidentielle : en meeting à Lille, Eric Zemmour fustige «l'assistanat» :

Le candidat d'extrême droite Eric Zemmour a consacré une bonne partie de son meeting de Lille à fustiger "l'assistanat" des "aides sociales", en promettant aux salariés de "la France qui travaille" une "prime zéro charge" au bon vouloir des employeurs. Dans "les classes moyennes" et "les classes populaires", "on déteste l'assistanat". "Quand on se lève chaque matin pour aller travailler", "on n'accepte pas que le voisin vive mieux que soi grâce à des aides sociales sans avoir besoin de travailler", a-t-il insisté devant quelque 6.000 partisans.

Pour mettre "fin au scandale des salaires trop bas", Eric Zemmour propose une "prime zéro charge", avec "zéro taxe et zéro urssaf". Cette prime pourra représenter "jusqu'à 3 mois de salaire net. Un 13e, un 14e voire un 15e mois sans charge", a-t-il avancé, sans chiffrer ses mesures. Le dispositif rappelle la prime exceptionnelle de pouvoir d'achat (PEPA), dite "prime Macron", une mesure créée en 2019 et reconduite depuis. Près de 4 millions de salariés ont touché cette prime l'an dernier, avec un versement moyen de 506 euros.

"Si la +prime Macron+ sans charge ni impôts, votée pendant le Covid a été une bonne chose, alors pourquoi la limiter à ce point ? Pourquoi limiter cette prime à (un plafond de) 1.000 euros pour la plupart des entreprises ?", s'est interrogé Eric Zemmour. Sous les vivats, Eric Zemmour a aussi répété qu'il entendait "réserver les logements sociaux aux Français".

Il a par ailleurs fait huer la maire PS Martine Aubry, qui avait dit qu'il "n'était pas le bienvenu" à Lille et a manifesté avec SOS Racisme dans la matinée contre "la haine". Le candidat a fait siffler Emmanuel Macron à qui il reproche de "ruiner" la France à coup "d'argent gaspillé".

Il a fustigé "les dépenses folles de l'immigration", mais aussi le coût de l'audiovisuel public, dont il veut privatiser les principales chaînes. Il reproche aux chaînes publiques leur "propagande immigrationniste, woke et décoloniale".

Pendant ces propos, dans l'assistance, une journaliste reporter d'images de la chaîne privée LCI a indiqué à l'AFP s'être fait "cracher au visage" par un partisan du candidat Reconquête!.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2035) : SAMEDI 5 FEVRIER 2022

Samedi 5 Février 2022 - Diplomatie : Macron joue les médiateurs entre Arménie et Azerbaïdjan :

Le président français Emmanuel Macron s'est entretenu vendredi avec le Premier ministre arménien Nikol Pachinian et le président de l'Azerbaïdjan Ilham Aliev, dans une nouvelle tentative de médiation pour pacifier les relations entre les deux pays du Caucase. La visioconférence de vendredi, à laquelle participait également le président du Conseil européen Charles Michel, "s’inscrit dans la démarche de médiation du président de la République, en coordination avec le président du Conseil européen, afin d’encourager le dialogue et permettre la mise en œuvre conjointe de mesures humanitaires et de retour de la confiance", indique le palais présidentiel de l'Élysée.

Dans un communiqué commun, Emmanuel Macron et Charles Michel ont ensuite réaffirmé ensemble "leur plein engagement à soutenir les efforts visant à réduire les tensions" et ont souligné les progrès réalisés, dont les libérations de détenus, la recherche des disparus et les travaux prévus sur les voies ferrées.

Le président Macron avait déjà rencontré ensemble les dirigeants arménien et azerbaïdjanais le 15 décembre à Bruxelles

Cette initiative survient en parallèle des actuels efforts du président français pour jouer un rôle de médiateur dans le conflit entre Russie et Ukraine. Le président Macron avait déjà rencontré ensemble les dirigeants arménien et azerbaïdjanais le 15 décembre à Bruxelles, en marge du Sommet du Partenariat oriental. Des heurts armés meurtriers ont lieu régulièrement à la frontière entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan malgré l'instauration en novembre 2020 d'un cessez-le-feu, négocié par la Russie de Vladimir Poutine, qui a mis fin à la guerre de six semaines pour le contrôle de la région du Nagorny-Karabakh (6.500 morts).

Un conflit que les efforts de médiation des Européens, en particulier d'Angela Merkel et Emmanuel Macron, n'avaient pas réussi à stopper. Défaite, l'Arménie a été contrainte de céder plusieurs régions azerbaïdjanaises qu'elle contrôlait autour de cette région séparatiste.

Face à l'Azerbaïdjan musulman, soutenu par la Turquie, la situation de l'Arménie, très majoritairement chrétienne, et plus généralement le sort des chrétiens d'Orient se sont invités dans la campagne présidentielle, le sujet ayant été saisi par la droite et l'extrême droite comme un cheval de bataille.

Emmanuel Macron s'est également emparé du sujet récemment en annonçant le 1er février le doublement des fonds destinés à soutenir les écoles chrétiennes au Moyen-Orient, en recevant des défenseurs des chrétiens d'Orient, minorités menacées par les conflits et les attaques jihadistes dans la région.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2035) : SAMEDI 5 FEVRIER 2022

Samedi 5 Février 2022 - Selon RTL, c'est en Hongrie que la candidate a trouvé une réponse positive après avoir essuyé de nombreux refus de la part des établissements français.

C'est une étape cruciale de la campagne : obtenir son financement. Marine Le Pen a contracté, non sans difficultés, un prêt de 10,6 millions d'euros. Une information bienvenue pour le parti à la flamme qui se voyait contraint ces derniers mois de faire une campagne à bas coût. Selon une information de RTL, c'est en Hongrie que la candidate a finalement trouvé une réponse positive.

Le nom de la banque ne sera pas communiqué, par respect d'une «clause de confidentialité», et le parti ne devrait pas commenter davantage cette information, comme l'indique RTL. La localisation de l'établissement bancaire n'est toutefois pas totalement surprenante. En France, les banques sont de plus en plus réticentes à financer la vie politique, et même de bons sondages - comme en dispose le Rassemblement national - ne suffisent plus à les convaincre de les accompagner dans la campagne.

Ces derniers mois, Marine Le Pen avait ainsi fait part des nombreux obstacles rencontrés pour l'obtention d'un prêt, allant même jusqu'à interpeller le chef de l'État sur le sujet. «Nous avons sollicité toutes les banques françaises et ce sont les services de com qui bloquent», avait également déclaré le trésorier du parti, Kévin Pfeffer, auprès du Figaro . Depuis 2017, il est interdit de solliciter des banques situées hors de l'Union européenne. Un inconvénient supplémentaire pour le RN qui s'était rapproché, en 2014, d'une banque russe.

Concernant la Hongrie, la candidate entretient également de bonnes relations avec son premier ministre, Viktor Orban, considéré comme un allié dans le camp nationaliste européen. En octobre, Marine Le Pen avait d'ailleurs fait le déplacement à Budapest, quelques semaines après Éric Zemmour.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2035) : SAMEDI 5 FEVRIER 2022

Samedi 5 Février 2022 - À Pékin, Poutine et Xi Jinping accusent l’Occident de «créer l’instabilité» :

Cela fait deux ans que, pandémie oblige, Xi Jinping n’avait pas reçu d’homologue en visite d’État à Pékin. En 2014, le président chinois s’était rendu à l’ouverture des Jeux olympiques de Sotchi. Vendredi, Vladimir Poutine lui a rendu la politesse en assistant au coup d’envoi des JO d’hiver de Pékin. Mais, en huit ans, les tensions internationales se sont considérablement renforcées, incitant les deux dirigeants - qui se sont déjà rencontrés à trente reprises - à serrer davantage les rangs face à l’adversaire commun, l’Occident, incarné en premier lieu par les États-Unis. La «séquence», comme disent les diplomates, s’inscrit dans un contexte très dégradé: la guerre menace toujours en Ukraine tandis qu’à l’Est, en Asie-Pacifique, les menaces d’une conflagration autour de Taïwan sont latentes et persistantes. Avec, vu de Moscou comme de Pékin, un fauteur de troubles commun, les États-Unis et leurs alliances, l’Otan et Aukus, acronyme désignant l’union face à la Chine des Australiens, des Britanniques et des Américains.

La déclaration politique cosignée vendredi par Vladimir Poutine et Xi Jinping traduit ce double antagonisme partagé par les deux grands voisins, russe et chinois. Le texte reprend en partie les thématiques rédigées par Moscou, sous la forme de deux traités transmis en décembre à Washington et à l’Otan pour exiger des «garanties écrites» de sécurité. Le document décalque également ces préoccupations du point de vue de la Chine en dénonçant, par exemple, «l’influence négative pour la paix et la stabilité de la stratégie indo-pacifique des États-Unis». C’est rien moins qu’une «nouvelle ère» pour les relations internationales que les deux dirigeants prétendent ouvrir avec une déclaration très politique dont le fil rouge est de stigmatiser le rôle «déstabilisateur» des États-Unis pour la «stabilité et une paix équitable» dans le monde. Des accusations portées tant à l’Est, on l’a vu, qu’à l’Ouest, Moscou et Pékin se disant en chœur «opposés à tout élargissement futur de l’Otan», écho à l’exigence principale de Moscou concernant l’Ukraine. Autre concept, maintes fois évoqué ces jours derniers par la Russie et endossé par la Chine, l’idée d’une «indivisibilité de la sécurité», celle-ci ne pouvant se faire aux dépens d’autres nations, ce qui, de ce point de vue, limiterait la capacité de l’Ukraine à choisir ses alliances - comme le souhaitent les pays occidentaux.

lors que les prix de l’énergie flambent en Europe. Dans ce domaine, la coopération entre les deux voisins va croissant, la Russie étant désormais le troisième fournisseur de gaz de la Chine. Côté russe, on avait laissé fuiter avant le sommet que celui-ci serait pimenté par quelques surprises. Elles ont été dévoilées vendredi sous la forme de plusieurs accords et contrats, l’un d’entre eux, entre Gazprom et le chinois CNPC concernant l’approvisionnement en gaz. Aux termes de ce contrat, prévu pour vingt ou trente ans, la Russie fournira à son partenaire chinois 10 milliards de mètres cubes supplémentaires de gaz chaque année, venant s’ajouter aux 38 milliards annuels qui transiteront par le grand gazoduc russe Force de Sibérie 1, inauguré en 2019 et qui atteindra sa pleine capacité en 2025. Un second gazoduc, Force de Sibérie 2, est envisagé. Il pourrait relier les champs gaziers russes à Shanghaï, sur 6 700 kilomètres (dont 2 700 km en Russie), en connectant les tuyaux russes aux pipelines chinois. La construction, si le projet prenait forme, n’est pas attendue avant 2024. Vendredi, le géant russe Rosneft et CNPC ont également signé un contrat, affiché à 80 milliards de dollars, sur l’approvisionnement de 100 millions de tonnes de pétrole russe à la Chine via le Kazakhstan sur dix ans.

En dépit de ces effusions, accentuées par le contexte international - «les relations n’ont jamais été meilleures», a-t-on entendu à Pékin-, le lien russo-chinois reste lourd d’arrière-pensées, de part et d’autre. Les deux pays, «partenaires stratégiques» depuis 2011 et qui développent une coopération poussée dans plusieurs domaines (militaire, spatial…) rechignent à devenir formellement des «alliés». En chiens de faïence. La Chine n’a pas reconnu l’annexion de la Crimée, pas plus que Moscou n’avalise les revendications de Pékin en mer de Chine méridionale. Certes, la Chine appuie l’argumentaire de son voisin dans la crise ukrainienne. Mais Pékin voit d’un mauvais œil le risque d’un conflit qui perturberait le commerce avec ses clients en Europe. Côté russe, on ne sous-estime pas la nature «asymétrique» de la relation bilatérale. L’économie chinoise est dix fois plus importante que celle de la Russie, laquelle exporte essentiellement des matières premières chez son voisin, d’où elle importe de la haute technologie. Dès lors, il faut beaucoup d’efforts conjoints à l’Ours et au Dragon pour tenir le cap du mantra qu’ils se sont forgés au fil des dernières années : «Pas toujours ensemble, mais jamais l’un contre l’autre…»

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2035) : SAMEDI 5 FEVRIER 2022

Samedi 5 Février 2022 - L’Union européenne met 50 milliards d’euros dans les puces :

 Le commissaire Thierry Breton détaille le plan de soutien à l’industrie des semi-conducteurs, baptisé «Chips Act».

L’Union européenne se dote de nouveaux outils réglementaires pour mieux accompagner ses industries. Le Chips Act, un nouveau règlement portant sur les composants électroniques, est la première concrétisation de ce changement de paradigme doctrinaire, porté par Thierry Breton, commissaire européen chargé du Marché intérieur. Pour faire jeu égal avec ses grands rivaux, notamment américains, l’Union européenne assouplit ses règles d’attribution de fonds publics à des entreprises privées, moyennant des engagements forts.

Plus de 50 milliards d’euros vont être engagés pour quadrupler la production de semi-conducteurs sur le sol européen d’ici à 2030. Ces composants sont devenus indispensables au fonctionnement de toute l’économie et plus seulement à la production d’équipements informatiques. Sur cette somme, 12 milliards vont être fléchés vers la recherche et le développement, domaine dans lequel l’Europe dispose déjà de centres d’excellence mondiaux.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2035) : SAMEDI 5 FEVRIER 2022

Samedi 5 Février 2022 - Atteint d'un cancer, Florent Pagny donne de ses nouvelles :

 Le chanteur Florent Pagny, qui lutte contre un cancer du poumon, garde le moral au soleil entouré de ses amis.

«Chimio commencée mais la vie continue. Très belle journée en Corse avec mes camarades de chant». C'est par ses mots rassurants que le chanteur Florent Pagny a donné de ses nouvelles, samedi sur son compte Instagram, accompagné d'une photo qui le montre sous un beau soleil entouré de ses amis Patrick Fiori, Patrick Bruel et Charles Papi. Le quatuor tourne sur l'île de Beauté, à la Pointe de la Parata, près d'Ajaccio, un clip pour l'album Corsu 2, qui célèbre la chanson corse. Patrick Bruel a relayé le même cliché, accompagné d'un simple message : «Quel joli moment avec les amis…»

Le 25 janvier, dans une vidéo postée sur Instagram, l’artiste annonçait l’annulation de sa « Tournée des 60 ans» à cause d’une tumeur cancéreuse au poumon . «Moi et ma moitié devons nous mettre en mode guerrier afin d’affronter cette épreuve», avait-il annoncé. De nombreuses personnalités avaient réagi, afin d'apporter un peu de réconfort à l'interprète de «Savoir aimer».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens