Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 janvier 2022 1 24 /01 /janvier /2022 08:00
LA MARCHE DU MONDE (2022) : DIMANCHE 23 JANVIER 2022

Dimanche 23 Janvier 2022 - Le point du corona virus le 22 janvier 2022 au soir :

Les contaminations restent à un niveau élevé, avec 400.851 personnes testées positives en 24 heures , même si elles marquent une petite baisse depuis quelques jours. Cet indicateur avait atteint un plus haut mardi (464.769), et en moyenne sur sept jours, il s'élève à 347.403 cas. Actuellement, 28.457 patients Covid sont accueillis à l'hôpital, contre 27.931 jeudi, et 24.511 il y a une semaine, précise Santé publique France. En 24 heures, 3.077 personnes ont été admises à l'hôpital. Les services de soins critiques, qui traitent les cas les plus graves notamment en réanimation, suivent une tendance inverse, avec un très léger reflux depuis plusieurs jours. Quelque 3.792 malades y sont pris en charge, contre 3.842 la veille, et 3.895 il y a une semaine.

Ces services ont enregistré 329 nouvelles admissions au cours des dernières 24 heures. S'il est beaucoup plus contagieux que ses prédécesseurs, le variant Omicron donne aussi moins de formes sévères, ce qui se traduit notamment par des passages moins longs à l'hôpital et des admissions moins fréquentes en réanimation. Les autorités sanitaires surveillent en outre de près un sous-variant d'Omicron apparu il y a quelques semaines, et qui s'est installé au Danemark. Ce sous-variant a été détecté en France "mais à des niveaux très faibles", selon l'agence sanitaire.

En 24 heures, 235 personnes sont mortes du Covid, portant le bilan total des décès à 128.347 depuis le début de l'épidémie. Depuis le début de la campagne de vaccination en France, 53.764.805 personnes ont reçu au moins une injection (soit 79,7% de la population totale) et 52.437.130 personnes ont un schéma vaccinal complet (77,8 % de la population totale).

En France, des opposants au pass vaccinal ont défilé dans les rues de plusieurs villes samedi, deux jours avant son entrée en vigueur, réclamant la "liberté" et fustigeant "l'Apartheid" imposé selon eux par le gouvernement entre vaccinés et non vaccinés. A partir de lundi, il faudra pouvoir justifier pour les plus de 16 ans d'un statut vaccinal pour accéder aux activités de loisirs, restaurants et bars, foires ou transports publics interrégionaux. Un test négatif ne suffira plus, sauf pour accéder aux établissements et services de santé

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2022) : DIMANCHE 23 JANVIER 2022

Dimanche 23 Janvier 2022 - L'Elysée annonce la mort d'un soldat français tué au Mali :

 Un militaire français a été tué samedi au Mali dans une attaque au mortier du camp militaire de l'opération Barkhane à Gao, a annoncé l'Elysée dimanche. Un communiqué fait part de la "très vive émotion" du président Emmanuel Macron à l'annonce de la mort du brigadier Alexandre Martin, du 54ème régiment d’artillerie de Hyères, et "confirme la détermination de la France à poursuivre la lutte contre le terrorisme dans la région, aux côtés de ses partenaires". Le soldat décédé samedi après-midi est le 53e militaire français tué au combat au Sahel depuis 2013.

Sa mort survient alors que mardi, quatre soldats français avaient été blessés au Burkina Faso lors de l'explosion d'un engin explosif improvisé (IED) au passage de leur véhicule. Il y avait eu en 2021 trois morts au combat et un mort par accident parmi les militaires français déployés au Sahel.

La force antijihadiste Barkhane, présente depuis 2014 au Mali et dont la mission est étendue au Sahel, est au coeur d'enjeux politiques bilatéraux majeurs, avec en toile de fond les accusations de recours par le Mali aux services du groupe de mercenaires russe Wagner, ainsi que la réorganisation de la présence militaire française dans le pays. Face à la crise ouverte avec la junte malienne, la France doit "trouver la voie" pour poursuivre l'objectif de la lutte antijihadiste en Afrique de l'Ouest, avait déclaré jeudi la ministre française des Armées, Florence Parly.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2022) : DIMANCHE 23 JANVIER 2022

Dimanche 23 Janvier 2022 - «Vraiment déplorable», Marine Le Pen réagit au ralliement de Collard à Zemmour :

La candidate du Rassemblement national Marine Le Pen a fustigé dimanche "une dérive du mercenariat" après le ralliement de Gilbert Collard et Jérôme Rivière à son rival d'extrême-droite Eric Zemmour, appelant tous les deux à renoncer à leur mandat d'eurodéputés.

"Ce qui me touche, c'est la manière dont c'est fait", a affirmé Marine Le Pen sur France 3, au lendemain de la présentation samedi à Cannes par Eric Zemmour de sa nouvelle recrue du RN, Gilbert Collard, trois jours après l'annonce du ralliement de l'eurodéputé Jérôme Rivière, qui était l'un des porte-paroles de la campagne présidentielle de Marine Le Pen. "Je trouve que pour des gens qui vous expliquent toute la journée qu'ils vont sauver la France, ne pas être capable de décrocher son téléphone pour dire à la personne qui vous a fait élire, 'j'ai pris la décision d'aller chez un concurrent' en pleine campagne présidentielle de surcroît, c'est vraiment déplorable", a-t-elle réagi.

"Le problème c'est qu'on est aujourd'hui dans une dérive de notre société, qui est une dérive un peu du mercenariat", a ajouté la candidate du RN. "Moi, je pense que l'on a quand même des valeurs et je suis attachée à ces valeurs", a-t-elle déclaré.

Marine Le Pen a appelé les deux eurodéputés à renoncer à leur mandat: "La moindre des droitures c'est de rendre leur mandat", a-t-elle expliqué, estimant que les électeurs qui les ont élus ont "voté pour les idées du RN, pas pour les idées d'Eric Zemmour".

A propos du polémiste d'extrême-droite, la candidate du RN s'est dite convaincue que sa candidature n'a d'autre objectif que de l'empêcher de disputer la présidentielle avec Emmanuel Macron comme en 2017. "J'en ai conclu que le rôle d'Eric Zemmour est de m'empêcher d'arriver au second tour et non pas d'être au second tour lui-même", a-t-elle déclaré.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2022) : DIMANCHE 23 JANVIER 2022

Dimanche 23 Janvier 2022 - Le député LREM Romain Grau insulté et frappé par des manifestants anti-pass :

Le député LREM Romain Grau, ainsi qu'un conseiller parlementaire du ministre de la Justice et un des voisins du parlementaire, ont été "violemment" pris à partie samedi à Perpignan par des manifestants contre le pass sanitaire qui ont "attaqué" sa permanence.

"Je travaillais avec Guillem Gervilla, conseiller parlementaire d'Eric Dupond-Moretti, quand d'un seul coup on a entendu une horde de personnes se diriger vers la permanence puis taper sur les vitres", a affirmé Romain Grau à l'AFP, estimant leur nombre à plus de 250. "Nous sommes sortis leur parler et là, nous avons été pris à partie très violemment. Ils voulaient clairement nous faire craquer avec des insultes assez lourdes", a-t-il ajouté.

"Un de mes voisins s'est interposé et s'est fait gifler. Moi j'ai reçu un coup de poing sur le menton", a précisé le député. Sur une vidéo postée sur Twitter par Guillem Gervilla, on voit un homme hurler "à mort" et un autre crier "tu l'as voté le pass?".

"Nous avons finalement réussi à nous exfiltrer à l'étage et ils se sont dispersés après avoir cassé une vitre", a indiqué Romain Grau.

Le préfet des Pyrénées-Orientale Etienne Stoskopf a condamné sur Twitter "ces actes inacceptables en démocratie", assurant que "tout sera engagé pour identifier leurs auteurs". "Une fois de plus, une fois de trop, un élu de la Nation a été agressé en marge d’une manifestation. (...). Ces comportements sont inacceptables et appellent à l'unité", a tweeté le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer. "Aucune agression physique envers des élus de la République ne saurait être tolérée", a écrit sur le même réseau social le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu.

Le ministère de l'Intérieur a dénombré samedi près de 38.000 manifestants dans toute la France contre le pass vaccinal, deux jours avant son entrée en vigueur. Mercredi, le parquet de Paris avait ouvert une enquête pour "violence volontaires aggravées" après l'agression le 15 janvier d'une équipe de journalistes de l'AFP couvrant un rassemblement anti-pass.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2022) : DIMANCHE 23 JANVIER 2022

Dimanche 23 Janvier 2022 - Un chirurgien de l'AP-HP tente de vendre la radio d'une blessée du Bataclan :

Les hôpitaux de Paris vont saisir la justice après la révélation samedi par Mediapart qu'un chirurgien a tenté de vendre une radio d'une blessée de l'attaque du Bataclan , a indiqué sur Twitter le patron de l'AP-HP Martin Hirsch. Dans un message envoyé au personnel de l'AP-HP, Martin Hirsch dénonce "un acte scandaleux commis par un chirurgien, professeur des universités - praticien hospitalier de l’Hôpital européen Georges Pompidou, que nous avons appris par la presse".

Selon Mediapart, ce chirurgien orthopédiste réputé, Emmanuel Masmejean , a mis aux enchères sur OpenSea, un site spécialisé dans la vente d'objets numériques NFT, la radio d'une survivante du Bataclan qu'il avait opérée, sur laquelle on voit un avant-bras transpercé par une balle de Kalachnikov. Selon le site d'investigation, la radio était mise en vente pour la somme de 2.776 dollars.

Le chirurgien a reconnu les faits auprès de Mediapart, expliquant l'avoir fait "dans une vocation pédagogique" et a retiré depuis l'offre, mais pas le cliché toujours visible sur OpenSea dimanche. Assurant "s'être posé la question d'un point de vue éthique", il reconnait "l'erreur" de ne pas avoir demandé l'autorisation à la patiente opérée.

En-dessous du cliché, le médecin précise que "cette jeune patiente, qui a perdu son petit ami dans cette attaque, avait une fracture ouverte de l'avant-bras gauche avec une balle restante de Kalachnikov dans les tissus mous".

Alors que le procès des attentats de novembre 2015 se déroule actuellement à Paris, Martin Hirsch estime que ce "comportement odieux" est "contraire à la déontologie, mettant en cause le secret médical, allant à l'encontre des valeurs de l'AP-HP et du service public". Il annonce son intention de signaler les faits à la justice (en application de l'article 40 du code de procédure pénale qui demande à chaque fonctionnaire ayant connaissance d'un acte illégal de le dénoncer), et de saisir le conseil de l'Ordre ainsi que "les ministres disposant du pouvoir disciplinaire".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2022) : DIMANCHE 23 JANVIER 2022

Dimanche 23 Janvier 2022 - Big Sur, joyau de Californie dévasté par les flammes :

Un incendie s'est déclaré vendredi sur la côte californienne, provoquant l'évacuation de centaines d'habitants.

Big Sur est l’un des endroits les plus touristiques de Californie. Sur les hauteurs, il offre une vue imprenable sur la côte ouest, ses montagnes et son océan. Mais depuis vendredi, il est dévasté par les flammes. Les pompiers luttent contre un incendie qui a forcé des centaines de résidents des environs, entre Carmel et Big Sur, à évacuer la zone.

L'incendie s'est déclaré vendredi soir dans un canyon escarpé et s'est rapidement propagé vers la mer, attisé par des vents violents allant jusqu'à 80 km/h. Le feu a déjà brûlé plusieurs hectares de broussailles et de séquoias, a déclaré Cecile Juliette, porte-parole du département californien des forêts et de la protection contre les incendies. Au total, plus de 250 pompiers étaient mobilisés pour tenter d’endiguer les flammes, aidés par un hélicoptère. En début de soirée, samedi, 20% de l’incendie avait été maitrisé, indique ABC News , les secours profitant notamment d’une accalmie au niveau du vent.

L’autoroute a de son côté été fermée, comme c’est souvent le cas en raison d’incendies et de coulées de boues qui l’ont fragilisée au point qu’une partie de la chaussée s’est effondrée l’an passé. Cecile Juliette a expliqué que les vents avaient asséché la végétation déjà affaiblie en raison de la sécheresse prolongée et du manque d’humidité dans la région. «C’est inhabituel d’avoir des incendies de cette importance sur la côte à la fin du mois de janvier. Le fait que nous ayons un feu comme celui-ci est très inquiétant», a-t-elle ajouté. Une enquête est en cours pour déterminer les causes de ce feu.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2022) : DIMANCHE 23 JANVIER 2022

Dimanche 23 Janvier 2022 - Hennequart, le champion français du caviar :

Depuis dix ans, l’entreprise familiale de Saint-Viâtre, en Loir-et-Cher, produit un caviar d’exception. Ses œufs d’esturgeon ont conquis la planète gastronomique.

Dans un étang perdu au milieu d’une forêt de chênes et de bouleaux, de gros poissons aux reflets gris et jaunes, garnis d’écussons épineux, frétillent dans un immense filet tiré par sept hommes chaussés de cuissardes. En son fond, pas de carpes ni de brochets, mais 160 esturgeons de deux espèces différentes, le baeri et l’osciètre, pesant 8 à 10 kilos pour le premier, 15 kilos pour le second. Parmi eux, uniquement des femelles qui, élevées pendant huit à dix ans dans des bassins de reproduction, sont arrivées à maturité, leurs poches remplies d’œufs.

« Ces poissons seront placés en affinage en eau claire pendant quatre semaines afin de les débarrasser des parasites et d’un possible goût de vase », dit Vincent Hennequart, 59 ans. Lequel ne fait pas que les élever. Depuis quinze ans, il produit avec sa sœur Patricia, 64 ans, un caviar 100 % made in Sologne qui se déguste sur les tables des palaces et des restaurants étoilés. « Éric Frechon et Guy Savoy en raffolent ! » fanfaronne la sœur. Et, depuis qu’ils se sont associés au distributeur iranien Keyan Eslamdoust, créateur de La Maison nordique, il s’exporte aux quatre coins du monde.

Chez les Hennequart, originaires de Belgique, on est pisciculteur de père en fils, depuis le XVIe siècle. Mais ici, à Saint-Viâtre, village situé au cœur de Loir-et-Cher, la chasse à l’« or noir » a commencé dans les années 1990, lorsque la production de brochets, carpes, tanches, silures, initiée par le père en 1970, a été mise à mal par un prédateur, le cormoran. « Il a fallu se diversifier, explique Vincent. On avait entendu parler d’expérimentations autour du caviar en Aquitaine. On s’est dit : pourquoi pas ? » En 1998, ils se lancent dans la reproduction de femelles, avec l’objectif de fabriquer au moins une tonne de caviar. « Le pari était risqué », se souvient Vincent. Mais, dans les bassins aux fonds sablonneux et argileux de Sologne, le baeri impérial, venu du lac Baïkal en Sibérie, s’est parfaitement acclimaté. Et ils ont eu le nez fin : lorsqu’un décret en 2008 a interdit la vente de caviar sauvage de la Caspienne pour protéger l’espèce menacée par la pêche intensive, ils pouvaient déjà en fournir 500 kilos. « À une époque où le produit se raréfiait et les prix flambaient ! » dit-il. Grâce aux Hennequart et à six autres fermes en Aquitaine, la France, qui produit 45 tonnes de caviar par an, s’est hissée dans le top 3 des producteurs mondiaux, derrière la Chine et l’Italie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2022) : DIMANCHE 23 JANVIER 2022

Dimanche 23 Janvier 2022 - Pékin dépiste un quartier entier, à deux semaines des JO-2022 :

La ville de Pékin a annoncé dimanche qu'elle allait dépister tous les habitants d'un quartier après la découverte d'un foyer épidémique, à moins de deux semaines du début des Jeux olympiques d'hiver dans la capitale chinoise.

La ville a signalé le week-end dernier un premier cas du très contagieux variant Omicron chez une personne ayant reçu une lettre du Canada qui, selon les autorités, portait des traces du virus. Depuis, une trentaine de cas ont été recensés, dont certains liés à la souche Delta du coronavirus.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) juge toutefois faible le risque d'infection par des surfaces contaminées. Le district de Fengtai, situé dans le sud de Pékin, est l'épicentre du foyer épidémique. A titre préventif, la totalité des habitants du quartier vont être dépistés à partir de dimanche, ont indiqué les autorités locales, après l'annonce de six nouveaux cas. Le district de Fengtai compte quelque 2 millions d'habitants.

Les îles du Pacifique Kiribati et Samoa, jusqu'à présent épargnées par l'épidémie de Covid-19, sont confinées depuis samedi après l'apparition de cas importés par des voyageurs arrivant de l'étranger.

Depuis le début de la pandémie et jusqu'à ce mois-ci, l'archipel des Kiribati n'avait enregistré aucun cas de coronavirus et les Samoa seulement deux, selon l'OMS.

La Russie a annoncé samedi un nouveau record quotidien de contaminations au coronavirus pour le deuxième jour consécutif. Pays le plus endeuillé d'Europe par le Covid-19 (325.433 décès selon Moscou), la Russie a enregistré 57.212 nouveaux cas, après en avoir comptabilisé 49.513 la veille, selon les chiffres du gouvernement.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2022) : DIMANCHE 23 JANVIER 2022

Dimanche 23 Janvier 2022 - Le grand chapeau de Blanquer : Hier maillon fort du gouvernement, Jean-Michel Blanquer est-il en train d’en devenir aujourd’hui le maillon faible ?

Cela fait une semaine que le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer se bat sur le front de la crise sanitaire. Le «bon élève» de la classe gouvernementale croyait avoir tout bien fait en bouclant le nouveau protocole sanitaire à la veille de la rentrée. Il avait dû attendre le dernier moment pour avoir les données de la Haute autorité de la Santé et celles du Haut conseil de la santé publique puis les arbitrages de Matignon et de l’Elysée. En livrant ses consignes aux personnels de l’Education nationale et aux parents d’élèves dans une interview au «Parisien» mise en ligne la veille de la rentrée , le ministre a raté sa communication. Un «loupé» admis dix jours plus tard et de manière officielle par la voix du porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

Entre temps, la « pagaille » s’est installée dans les écoles de France. En cause: un protocole inapplicable qui a littéralement rendu fou les directeurs et directrices des écoles. Sans compter les parents condamnés à faire des queues interminables pour enchainer les tests anti-Covid et surtout récupérer toute affaire cessante leurs enfants cas contact. La grogne est vite montée. Le gain engrangé par Macron grâce à son combat pour maintenir l’école ouverte coûte que coûte était d’un coup menacé par une communication et un protocole mal calibrés.

A trois mois de la présidentielle , Emmanuel Macron a flairé le danger. Il a envoyé très vite un premier signe d’agacement à l’endroit de son ministre devant les lecteurs du «Parisien» reçus à l’Elysée. Quelques jours plus tard, Jean Castex était dépêché sur le plateau de France 2 pour enterrer le maudit protocole et en annoncer un nouveau. Le tout sans évoquer, ni même prononcer le nom de Jean-Michel Blanquer qui le défendait encore le matin même à la télévision. Mauvaise passe pour le ministre de l’Education tellement fier d’avoir maintenu l’école ouverte. Il en avait fait le titre d’un livre-plaidoyer publié à l’automne dernier.

Que la politique est cruelle avec les personnalités issues de la société civile. Dans la tourmente depuis une semaine, le ministre essuie les critiques de l’opposition – certains ont réclamé sa démission – mais aussi celles de certains membres de la majorité. Certains évoquent notamment son inexpérience politique. « Il a été victime de décisions qui n’étaient pas les bonnes. Il a été trop bon élève. Son seul tort: ne pas dire que ce n’était pas jouable », estime un pilier du gouvernement qui défend son collègue. D’autres sont moins bienveillants. Le ton est monté mercredi, en marge du Conseil des ministres, entre Jean-Michel Blanquer et Olivier Véran. «Une discussion entre deux hommes au fort tempérament», reconnaît-on dans l’entourage du patron de l’Education nationale.

Fragilisé, Blanquer doit affronter une des plus grandes grèves dans l’école (75% de grévistes sont annoncés par les organisations syndicales) à laquelle des associations de parents d’élèves se sont solidarisés. En fin de semaine, le ministre devrait s’afficher avec Jean Castex lors d’un déplacement. L’exécutif devait bien ça à l’ancien «chouchou» du président qui, dans cette affaire, semble porter un large chapeau. En campagne pour sa réélection, Macron a grillé un nouveau fusible.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2022) : DIMANCHE 23 JANVIER 2022

Dimanche 23 Janvier 2022 - Pécresse-Wauquiez, mariage de raison :

Entre la candidate des Républicains à l’Elysée et l’ancien patron du parti, ça n’a jamais été le grand amour. Laurent Wauquiez accueillera pourtant Valérie Pécresse vendredi 21 janvier dans sa ville du Puy-en-Velay. Un ralliement sans enthousiasme.

François Fillon avait terminé sa campagne en 2017 au pied de la cathédrale de Notre-Dame du Puy-en-Velay. Cinq ans plus tard, Valérie Pécresse a décidé de faire le pèlerinage en début de campagne. Difficile de savoir si l’incontournable passage devant la Vierge noire portera chance à la candidate des Républicains. A court terme, l’objet du déplacement vise d’abord à sceller sa réconciliation avec le maître des lieux: Laurent Wauquiez, longtemps maire de la ville-préfecture de Haute-Loire, puissant patron de la région Auvergne-Rhône-Alpes, ancien patron des Républicains qui a gardé et même amplifié son pouvoir d’influence à droite.

Leurs retrouvailles vendredi matin seront scrutées. Au Puy, Valérie Pécresse termine son tour de France des «chapeaux à plumes» de la droite pour les convaincre de rallier sa cause. Après ses quatre mousquetaires (Eric Ciotti, Michel Barnier, Xavier Bertrand et Philippe Juvin) auxquels elle a rendu visite, la candidate a fait le voyage à Meaux chez Jean-François Copé, puis à Troyes chez François Baroin et chez l’Alsacien Jean Rottner. Sans compter un petit détour par les bureaux de Nicolas Sarkozy. Mais c’est, bien sûr, avec Laurent Wauquiez que la tâche est la plus compliquée. Le contentieux entre eux est ancien et profond. L’ex-patron des LR n’a jamais digéré la guérilla que lui a menée l’élue des Yvelines, véritable opposante de l’intérieur et apôtre d’une ligne politique moins à droite. Elle claquera d’ailleurs, bizarrement et à contre-temps, la porte du parti au moment de la démission de Laurent Wauquiez une semaine après les élections européennes.

Longtemps glaciales, leurs relations se sont réchauffées après sa victoire au congrès LR. Replié sur son Aventin rhône-alpin, Laurent Wauquiez s’est fait désirer. Après avoir tiré les ficelles en vain pour Michel Barnier contre Valérie Pécresse, il a rendu les armes et admis la victoire de sa rivale. Plus jeune qu’elle (ndlr, il a 46 ans, elle en a 54), l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy a fait le choix du temps long. Avait-il le choix tant son image est abîmée ? Sensible au discours ultra-conservateur d’Eric Zemmour, il a finalement opté pour un soutien clair à Valérie Pécresse. Peut-être mise-t-il sur l’échec de sa rivale en 2022 pour ramasser la mise en 2027 à la tête d’un parti de droite élargi aux amis de Zemmour ? Inversement, en cas de victoire, l’expérimenté Wauquiez sera incontournable. Foin de spéculations, assurent ses proches. Un élu de la région fait remarquer que Wauquiez a attendu de voir comment se passait le début de campagne pour arrêter sa position : « Valérie tient le choc. Ses chances de victoire sont minces mais celles de Zemmour inexistantes. Il a donc tranché. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens