Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 janvier 2022 6 22 /01 /janvier /2022 08:00
LA MARCHE DU MONDE (2020) : VENDREDI 21 JANVIER 2022

Vendredi 21 Janvier 2022 - Le point du corona virus le 20 janvier 2022 au soir :

Des hospitalisations et des contaminations pour Covid-19 toujours en hausse mais le nombre de patients dans les services de soins critiques continue de légèrement baisser, selon les chiffres officiels diffusés jeudi soir. Lors des dernières 24 heures, 425.183 personnes ont été testées positives, contre 436.167 la veille, selon les données publiées par Santé publique France.

Cela porte la moyenne sur les sept derniers jours à 337.192 cas quotidiens, contre 309.433 le jeudi précédent. Ce calcul permet de lisser les écarts observés d'un jour à l'autre, souvent artificiellement créés par des problèmes de collecte de données. Les services de soins critiques, qui accueillent les cas les plus graves, comptaient jeudi 3.842 malades du Covid (dont 301 admissions), contre 3.852 la veille et 3.939 le jeudi précédent. Un chiffre qui continue donc de légèrement décliner.

Le nombre total de malades hospitalisés atteint 27.931, dont 3.053 ont été admis ces dernières 24h. Le jeudi précédent, 24.154 personnes étaient hospitalisées. Un chiffre qui progresse constamment depuis le début de l'année alors que les contaminations flambent. Cette situation s'explique par les caractéristiques du variant Omicron, qui est certes beaucoup plus contagieux que ses prédécesseurs mais donne aussi moins de formes sévères de la maladie. Cela se traduit par des passages moins longs à l'hôpital et des admissions moins fréquentes en réanimation.

L'épidémie a causé la mort de 251 personnes en 24 heures, selon les données des autorités publiées jeudi, portant le nombre total de décès en France à 128.114, depuis le début de la pandémie, il y a presque deux ans. Sur le terrain de la vaccination, 53.731.886 millions de personnes ont reçu au moins une injection (79,7% de la population totale) et 52.403.632 millions ont désormais un schéma vaccinal complet (soit 77,7% de la population totale).

Le Premier ministre français Jean Castex a annoncé jeudi l'entrée en vigueur lundi du pass vaccinal, "sous réserve de la décision du Conseil constitutionnel", puis une levée progressive de restrictions contre le Covid. Le 2 février, ce sera la fin du port du masque en extérieur, la fin des jauges dans les lieux recevant du public et la fin du télétravail obligatoire (il restera néanmoins recommandé). Le 16 février, les discothèques pourront rouvrir. Par ailleurs, la dose de rappel du vaccin contre le Covid sera autorisée à partir de lundi pour les 12-17 ans, sans obligation.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2020) : VENDREDI 21 JANVIER 2022

Vendredi 21 Janvier 2022 - Pas de pass sanitaire pour les meetings politiques, décide le Conseil constitutionnel :

Le Conseil constitutionnel, qui avait été saisi par les oppositions, a validé vendredi la plupart des dispositions du projet de loi controversé instaurant le pass vaccinal, censurant toutefois la possibilité pour les organisateurs de meetings politiques de demander un pass sanitaire aux participants. Les organisateurs pourront cependant prendre "toutes mesures de précaution sanitaire utiles, telles que la limitation du nombre de participants, la distribution de masques ou l'aération des salles", selon un communiqué. Pour justifier cette censure partielle, le Conseil constitutionnel a relevé que les parlementaires n'ont pas conditionné le pass dans les meetings à la "situation sanitaire". La mesure avait été introduite via un amendement LR en commission à l'Assemblée le 29 décembre dernier, avec le soutien de la majorité.

Le projet de loi, adopté définitivement dimanche par le Parlement, va être promulgué et "permettra le plein déploiement du passe vaccinal dès ce lundi 24 janvier comme annoncé par le Premier ministre" jeudi, a salué Matignon. Il faudra alors pouvoir justifier pour les plus de 16 ans d'un statut vaccinal pour accéder aux activités de loisirs, restaurants et bars, foires ou transports publics interrégionaux. Un test négatif ne suffira plus, sauf pour accéder aux établissements et services de santé.

Une soixantaine de députés de tous bords emmenés par le groupe France insoumise, ainsi que les sénateurs socialistes, avaient saisi le Conseil constitutionnel en dénonçant un dispositif portant atteinte aux libertés fondamentales.

Les Sages de la rue Montpensier notent que les dispositions sur le pass vaccinal "ne sauraient être regardées, eu égard à la nature des lieux et des activités qui y sont exercées, comme instaurant une obligation de vaccination". Les mesures concernant le pass "doivent être strictement proportionnées aux risques sanitaires encourus" et "il y est mis fin sans délai lorsqu’elles ne sont plus nécessaires", remarquent-ils aussi, le projet de loi prévoyant une application possible jusqu'au 31 juillet.

Concernant les vérifications d'identité par les cafetiers, restaurateurs, dans les cinémas ou encore les théâtres en cas de doute sur le détenteur d'un pass, le Conseil estime qu'il ne s'agit pas d'un contrôle de police administrative. "Le refus de la personne de produire" un document officiel comportant sa photo "ne peut avoir pour autre conséquence que l’impossibilité pour elle d’accéder à ce lieu", appuie-t-il. Cette vérification d'identité était particulièrement critiquée par les sénateurs socialistes dans leur saisine.

Mais le Conseil constitutionnel émet "une réserve d’interprétation": la vérification ne pourra se fonder que "sur des critères excluant toute discrimination de quelque nature que ce soit entre les personnes".

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2020) : VENDREDI 21 JANVIER 2022

Vendredi 21 Janvier 2022 - Sondages de l'Elysée : Guéant condamné à 8 mois de prison ferme :

Écroué depuis plus d'un mois à la prison de la Santé l'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant, 77 ans, n'était pas présent dans le box pour la lecture du jugement de la 32e chambre correctionnelle, se faisant représenter par son avocat.

L'ancien secrétaire général de la présidence sous Nicolas Sarkozy, Claude Guéant , actuellement emprisonné du fait d'une précédente condamnation, s'est vu infliger vendredi un an de prison dont 8 mois ferme, avec un mandat de dépôt différé, dans l'affaire des sondages de l’Élysée. Patrick Buisson, alors proche conseiller du chef de l’État, a été condamné à deux ans de prison avec sursis ainsi que 150.000 euros d'amende et l'ex-sondeur Pierre Giacometti à 6 mois avec sursis et 70.000 euros d'amende. A l'époque directrice de cabinet, Emmanuelle Mignon a été sanctionnée de 6 mois avec sursis. En revanche, l'ancien chargé de l'opinion Julien Vaulpré a été relaxé.

Écroué depuis plus d'un mois à la prison de la Santé l'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant, 77 ans, n'était pas présent dans le box pour la lecture du jugement de la 32e chambre correctionnelle, se faisant représenter par son avocat. Il avait été condamné dans l'affaire des primes en liquide du ministère de l'Intérieur à une peine de 2 ans dont un an avec sursis probatoire. Le tribunal l'a reconnu coupable de favoritisme. Compte tenu de la "gravité" des faits et "de la personnalité" de Claude Guéant, le tribunal a estimé qu'il n'y avait pas lieu d'aménager la partie ferme de la peine.

Dans cette affaire, le tribunal a jugé que les millions d'euros en conseil politique et sondages facturés à l’Élysée entre 2007 et 2012 par les sociétés de Patrick Buisson et Pierre Giacometti, ainsi que par l'Institut Ipsos, avaient bien fait l'objet de favoritisme. Deux contrats signés par Patrick Buisson, 72 ans, constituent en outre bien un détournement de fonds publics à hauteur de 1,4 million d'euros, a expliqué le président Benjamin Blanchet.

Selon ces conventions, l'historien venu de l'extrême droite était rémunéré 10.000 euros par mois pour du conseil et pouvait aussi livrer des sondages à sa libre appréciation: entre 2007 et 2009, il a acheté puis revendu 235 enquêtes d'opinion, avec des marges de 65 à 71%, pour un bénéfice d'1,4 million d'euros. Patrick Buisson a en outre été condamné pour abus de biens sociaux au préjudice de ses sociétés. Le tribunal a enfin estimé que celle qui était directrice de cabinet, Emmanuelle Mignon, devait être condamnée pour favoritisme et détournement de fonds publics par négligence, pour avoir signé certains de ces contrats litigieux.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2020) : VENDREDI 21 JANVIER 2022

Vendredi 21 Janvier 2022 - Présidentielle: Hidalgo juge « chaotique » la gestion épidémique du gouvernement :

La candidate à l’élection présidentielle Anne Hidalgo est revenue sur les annonces de Jean Castex et d’Olivier Véran jeudi soir concernant la levée progressive des restrictions. La maire de Paris dénonce des contradictions. « Personne n’y comprend rien. Il y a une semaine on met tout le monde en stress avec le vote du pass vaccinal » regrette la maire PS. « Le gouvernement refuse les propositions des sénateurs socialistes notamment souhaitant avoir une règle automatique : si l’épidémie descend, on ouvre des possibilités de vivre comme avant » explique-t-elle. Elle assure que si elle avait été présidente elle n’aurait pas géré la crise à travers les conseils de défense car ils ne mettent pas « les Français en première ligne pour comprendre ce qu’il se passe ». Une « présidence verticale et infantilisante » qu’elle dénonce. Lever les restrictions à moins de 3 mois de la présidentielle , Anne Hidalgo y voit un « calendrier politique ». La candidate se félicite néanmoins cette évolution, assurant que la campagne présidentielle va pouvoir « se dérouler dans un cadre où la crise sanitaire ne viendra pas entraver la rencontre avec les Français ».

Votée à l’Assemblée dans la nuit de jeudi à vendredi, la résolution qui condamne le génocide des Ouïghours qui a lieu en Chine , a été soutenue par les élus socialistes dont Anne Hidalgo. « Je soutiens pleinement cette proposition qui a été votée. A Paris, j’ouvre une maison des Ouighours, c’est une forme de reconnaissance pour ce peuple qui est en train d’être massacré dans une grande indifférence » explique-t-elle.

Les élus France insoumise n’ont eu pas voté cette résolution. La candidate socialiste dénonce un parti qui « donne beaucoup de leçons en matière de droit humains et de démocratie » mais qui ne souhaite pas « se mettre en difficulté avec la Chine ». « C’est très représentatif de ce que pourrait être une politique internationale de Mélenchon, ses amis seraient qui ? La Russie et la Chine. Ses ennemis, l’Europe et les Etats-Unis ? Vous imaginez la crédibilité de notre pays ? Ils ont tort, c’est bien le mot génocide qu’il faut utiliser » s’est questionnée maire de Paris.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2020) : VENDREDI 21 JANVIER 2022

Vendredi 21 Janvier 2022 - Guadeloupe: un gendarme blessé par balle :

Des violences ont éclaté jeudi en Guadeloupe où un gendarme a été blessé à balle réelle à Pointe-à-Pitre et six personnes interpellées, a-t-on appris auprès de la gendarmerie et de la police.

Le pronostic vital du gendarme n'est pas engagé et une enquête a été ouverte, selon la source policière. Le procureur de la République doit tenir une conférence de presse vendredi.

Il y a une semaine, le collectif d'organisations mobilisé contre l'obligation vaccinale avait appelé l'ensemble de l'île à se joindre à une journée "île morte" " et à se "mobiliser partout , dans la rue et devant les entreprises".

L'appel, lancé pour la date anniversaire de la formation en 2009 du collectif Lyannaj Kont Pwofitasyon (LKP, qui regroupe une cinquantaine d'orgnaisations), globalement peu suivi, a fini par donner lieu à plusieurs points de tensions sur l'île et quelques blocages par des poignées de personnes à l'entrée de supermarchés ou devant certaines stations services, a-t-on pu constater tout au long de la journée.

Au Centre hospitalier de Basse-Terre, "une quarantaine de personnes ont tenté de pénétrer dans le bâtiment administratif", a expliqué à l'AFP Christine Wilhem, directrice de l'hôpital. Elle a dû être exfiltrée par les vigiles qui assurent la protection des abords de l'établissement. "On commence à avoir l'habitude de se protéger", a t-elle encore dit.

Dans le centre de l'île, des manifestations "non autorisées" selon la préfecture ont dégénéré lors des opérations de maintien de l'ordre sur la commune des Abymes, selon la même source qui précise que "les forces de l'ordre ont été prises à partie par des jets de projectiles divers, pierres, cocktails molotov, boulons ....".

Sur la chaîne Canal 10, le syndicaliste Gaby Clavier, ex secrétaire de la branche santé de l'UGTG a dénoncé une volonté "de nous empêcher de manifester", ainsi que des "violences policières", et des "gazages".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2020) : VENDREDI 21 JANVIER 2022

Vendredi 21 Janvier 2022 - Un couple mis en examen à Lyon pour avoir écoulé plus de 1.000 faux pass sanitaires :

Un couple de la banlieue lyonnaise a été mis en examen cette semaine à Lyon, soupçonné d'avoir écoulé au moins plus d'un millier de faux pass sanitaires en piratant le compte professionnel d'une infirmière de Gironde cet été, a annoncé vendredi la gendarmerie. L'homme a été écroué, conformément aux réquisitions du parquet, tandis que sa compagne a été laissée libre, sous contrôle judiciaire.

Le couple avait été interpellé et placé en garde à vue mardi dans le cadre d’une opération mobilisant des gendarmes de la section de recherches de Bordeaux et de l’Office Central de Lutte contre les Atteintes à l’Environnement et à la Santé Publique (Oclaesp) de Bordeaux et de Lyon. Ces interpellations sont le fruit de "plusieurs mois" d'une enquête initiée au départ en Gironde à l'été 2021, par le parquet de Bordeaux. En août dernier, une infirmière libérale exerçant à Le Taillan-Médoc avait découvert que son compte professionnel dédié aux formalités de vaccinations Covid-19 avait été piraté.

Le détournement "a permis de générer en quelques jours plus d’un millier de faux passes sanitaires", précise la gendarmerie dans son communiqué.

Malgré les précautions prises par les pirates, qui avaient recours à des "logiciels d’anonymisation", les "investigations minutieuses et complexes" effectuées par les gendarmes ont permis de remonter jusqu'à ce couple vivant en banlieue lyonnaise. Lors des perquisitions menées à leur domicile, les enquêteurs ont mis la main sur une arme de poing, 9.000 euros en liquide, une vingtaine de téléphones portables ainsi que sur "un très grand nombre de supports numériques".

L’Oclaesp et le groupe cybercriminalité de la section de recherches de Lyon sont chargés de poursuivre les investigations qui se concentrent désormais en Rhône-Alpes, a précisé la gendarmerie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2020) : VENDREDI 21 JANVIER 2022

Vendredi 21 Janvier 2022 - L'inclusion des enfants handicapés à l'école, sujet le plus marquant de la semaine :

Ses propos sur l’inclusion des enfants handicapés à l’école vont-ils marquer durablement sa campagne? Pour les Français sondés par l’Ifop, la sortie très commentée d’Eric Zemmour est l’événement politique de la semaine, citée par 39% des personnes interrogées. Elle est jugée plus marquante que les révélations sur la présence à Ibiza début janvier de Jean-Michel Blanquer , ministre de l’Education nationale, au moment de l’annonce des nouveaux protocole sanitaires à l’école, le déroulement de la campagne en pleine crise sanitaire et même la candidature de Christiane Taubira (38% ).

La condamnation d’Éric Zemmour pour provocation à la haine raciale, lundi 17 janvier, a également été jugée marquante pour 34% des sondés, bien loin devant le meeting immersif de Jean-Luc Mélenchon (27%), le soutien de Robert Ménard à Marine Le Pen (18%) et surtout le déplacement de Valérie Pécresse en Grèce, passé relativement inaperçu (seulement cité par 11% des sondés).

Plus de sept Français sur dix (71%) se déclarent intéressés par la campagne électorale selon le sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match, LCI et Sud Radio. Un chiffre en hausse (+2) qui, pour l’instant, ne s’accompagne pas d’une poussée de la participation. Dans notre sondage de la présidentielle en temps réel, seuls 64% des personnes sondées se disent prêts à voter, contre plus de 77,8% lors du premier tour de l’élection présidentielle de 2017.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2020) : VENDREDI 21 JANVIER 2022

Vendredi 21 Janvier 2022 - Un vol Miami-Londres fait demi-tour pour un refus de masque :

Un avion de la compagnie American Airlines qui reliait Miami (Etats-Unis) à Londres (Royaume-Uni) a fait demi-tour à mi-chemin jeudi, l'une des passagères refusant de porter son masque, a indiqué la compagnie aérienne dans un communiqué.

Le Boeing 777, qui transportait 129 passagers et 14 membres d'équipage, a été accueilli, à son retour en Floride, par la police de Miami.

"Une fois l'avion arrivé à la porte d'embarquement, la passagère a été escortée hors de l'avion par la (police de Miami) sans incident", a indiqué un responsable de la police à la chaîne CNN. American Airlines a de son côté précisé que le client impliqué dans cet incident a été placé sur la "liste interne de refus" de la compagnie, "en attendant une enquête plus approfondie".

Le régulateur américain de l'aviation civile (FAA) a déclaré en janvier 2021 une politique tolérance zéro envers les passagers qui refuseraient de porter le masque, alors que les personnels navigants des compagnies faisaient face à un nombre très important de cas rapportés de violence verbale ou physique de la part de personnes refusant de se conformer à cette obligation.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2020) : VENDREDI 21 JANVIER 2022

Vendredi 21 Janvier 2022 - Emmanuel Macron met fin à l’érosion qu’il enregistrait depuis début janvier :

Le potentiel d’intentions de vote en faveur du président sortant repart cette semaine à la hausse, mettant fin à l’érosion qu’il enregistrait depuis le lancement du Rolling (-2,5 points entre le 10 et le 18 janvier).

Le bond d’intentions de vote qu’il avait enregistré au lendemain des fêtes dans un contexte très tendu lié à la gestion du variant Omicron s’est certes dissipé, mais il parvient à stopper la baisse, sans doute parce qu’il est moins directement l’objet des critiques sur la gestion de la crise comme peuvent l’être ses ministres de la Santé ou de l’Éducation.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2020) : VENDREDI 21 JANVIER 2022

Vendredi 21 Janvier 2022 - Près de 175 millions d'euros d'aides versées «indûment» aux entreprises en lien avec le Covid :

Près de 175 millions d'euros d'aides aux entreprises ont été versées "indûment" dans le cadre des dispositifs de soutien créés en réaction à la pandémie de Covid-19, a indiqué le ministre des Comptes publics Olivier Dussopt. "L’opération de contrôle lancée en 2020 nous a conduits à détecter 8.000 dossiers qui peuvent être frauduleux à nos yeux", détaille-t-il dans un entretien publié jeudi soir sur le site du journal "Le Parisien".

"Cela représente 174,2 millions d’euros versés indûment depuis le début de la crise", ajoute le ministre.

Entre mars et septembre 2020, la Cour des comptes avait évalué la fraude au seul Fonds de solidarité (un des dispositifs de soutien) à un montant compris entre 20 et 100 millions d'euros. "Au total, nous avons déjà déposé 2.500 plaintes auprès de la justice", a détaillé Olivier Dussopt dans son interview au Parisien.

Le montant des fraudes est relativement faible par rapport au coût global des dispositifs de soutien

"Il faut prendre les données dont nous disposons avec prudence, mais nous estimons avoir recouvré en 2021 plus de 100 millions d'euros d'indus au titre du fonds de solidarité, quelle que soit l’année de réalisation du contrôle". Le montant des fraudes est relativement faible par rapport au coût global des dispositifs de soutien mis en place par l'Etat. "Les aides d'urgence versées depuis le début de la crise représentent environ 40 milliards d'euros pour le fonds de solidarité et près de 36 milliards d’euros pour l'activité partielle", a souligné Olivier Dussopt.

"Je maintiendrai toutes les aides sectorielles tant que les mesures de restrictions sanitaires seront maintenues", a affirmé vendredi matin le ministre de l'Economie Bruno Le Maire sur Public Sénat. Le gouvernement a annoncé jeudi soir la levée, courant février, de la plupart des restrictions prises pour freiner l'épidémie.

Mi-février sont notamment attendues la réouverture des discothèques , la reprise des concerts debout et l'autorisation de la consommation dans les stades, les cinémas, les transports et debout dans les bars.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2020) : VENDREDI 21 JANVIER 2022

Vendredi 21 Janvier 2022 - Présidentielle: Jean-Christophe Lagarde apporte son soutien à Valérie Pécresse :

Le président de l'UDI Jean-Christophe Lagarde apporte son soutien à Valérie Pécresse dans la course à la présidentielle en souhaitant, dans une interview au Figaro publiée vendredi, que son mouvement devienne "la jambe modérée" de la candidate LR. "Je proposerai samedi, lors de notre conseil national, de soutenir Valérie Pécresse à la présidentielle", affirme M. Lagarde en estimant qu'"un nouveau mandat d'Emmanuel Macron serait dangereux pour le pays".

"Pour l'instant, elle est juste la candidate de la droite. Il faut maintenant qu'elle sache, comme Nicolas Sarkozy, réunir la droite et le centre et aller chercher les électeurs qui votent Macron", ajoute-t-il.

Car la candidate LR "a très bien rassemblé sa famille politique" mais "il faut qu'elle sorte de ce qui serait un piège", explique-t-il, estimant que "l'omniprésence d'Eric Ciotti donne une fausse idée de la candidature de Valérie Pécresse, ça la rend unijambiste".

M. Lagarde, allié de LR dans de nombreuses collectivités locales n’avait pas vraiment le choix.. Compte tenu de certaines de ses prises de position et des contradictions internes à l’UDI Valérie Pécresse serait bien inspirée de ne pas trop compter sur l’apport de voix venant de l’UDI …..

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2020) : VENDREDI 21 JANVIER 2022

Vendredi 21 Janvier 2022 - Taubira, voiture-balai de la gauche :

Grâce à la primaire populaire, l’ancienne garde des Sceaux de François Hollande espère faire naître une dynamique pour rassembler son camp, pour l’instant très éparpillé.

Ça s’est fait. À Lyon, dans un froid glacial mais sous le soleil, Christiane Taubira s’est déclarée «candidate à la présidentielle». Une de plus dans le grand éparpillement à gauche, mais la seule à accepter le verdict de la primaire populaire , une initiative citoyenne à laquelle 250000 votants sont déjà inscrits. Ils n’étaient que 120000 une semaine plus tôt, signe peut-être d’un engouement pour la nouvelle postulante. Le vote, prévu du 27 au 30 janvier, est un scrutin au « jugement majoritaire », où les électeurs évaluent les candidats – excellent, bien, insuffisant… – afin de s’accorder sur le plus consensuel.

Une drôle d’affaire que cette primaire. Lancée en mars 2021 par la militante écologiste Mathilde Imer, 31 ans, et l’entrepreneur Samuel Grzybowski, 29 ans, pour rassembler la gauche, elle n’a, pour l’instant, pas réussi son pari. Après avoir appelé à y participer, Hidalgo a rétropédalé face au refus de Jadot et de Mélenchon de s’y soumettre . Et si ces trois-là sont parmi les sept candidats retenus (on peut l’être contre son gré), difficile de plébisciter des personnes qui n’accepteront pas le verdict.

Pourtant, malgré la fragilité du processus, c’est cette primaire qui justifie la candidature de l’ex-ministre de Hollande: «Si un seul des postulants à gauche avait décollé, elle ne se serait pas présentée, assure Christian Paul, ex-frondeur PS. L’investiture peut lui permettre de faire naître une dynamique pour prendre la tête d’un rassemblement.»

Pour l’instant, Taubira est assez seule. Ses proches pointent que certains la rejoignent (comme Renaud Payre, vice-président de la Métropole de Lyon, ou peut-être bientôt Arnaud Montebourg) et que d’autres appellent à respecter le verdict de cette primaire – tel Benoît Payan, le maire PS de Marseille. « Partout en France, des comités de soutien se sont constitués spontanément et sa page Facebook totalisait en décembre 100000 abonnés, assure Guillaume Lacroix, le patron du Parti radical de gauche. Elle incarne quelque chose au-delà des partis.» Son entourage affirme qu’elle obtiendra les 500 signatures, mais concède que la question du financement est loin d’être réglée.

Celle qui a rattrapé Hidalgo et s’approche de Jadot dans les sondages se lance dans un tour du pays. Elle promet des propositions en plus de celles déclinées à Lyon: dotation pour les étudiants de 800 euros par mois, fiscalisation des grandes fortunes, smic à 1400 euros net, recrutement de 100000 soignants… Si beaucoup pointent les similitudes avec les programmes de ses concurrents, l’équipe de Taubira mise sur sa capacité à électriser les foules: «Elle est l’antidote à la démoralisation des Français», assure Christian Paul. Avec l’espoir que, début février, «il y aura moins de candidats et on verra si la candidate imprime et est en capacité d’inspirer les votes», dit-il. Reste qu’installer un rapport de force à trois mois du premier tour est un pari risqué.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens