Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 janvier 2022 2 18 /01 /janvier /2022 08:00
LA MARCHE DU MONDE (2016) : LUNDI 17 JANVIER 2022

Lundi 17 Janvier 2022 - Le point du corona virus le 16 janvier 2022 au soir :

Le nombre de patients atteints du Covid hospitalisés en soins critiques est resté stable lundi par rapport à sept jours auparavant, avec un nombre de nouveaux cas dépistés toujours élevé sur une semaine, selon les chiffres officiels.

Les services de soins critiques, qui accueillent les cas les plus graves, comptaient lundi 3.913 malades du Covid (dont 355 nouvelles admissions), contre 3.852 la veille et l'avant-veille et 3.904 le lundi précédent. Le nombre total de malades hospitalisés atteint 25.776, dont 2.815 ont été admis en 24h. Le lundi précédent, 22.749 personnes étaient hospitalisées.

Le nombre quotidien de nouveaux cas de contamination recensés s'élève à 102.144, contre 278.129 la veille. En moyenne, sur les sept derniers jours, on recense 295.630 cas quotidiens contre 268.185 le lundi précédent. Ce calcul permet de lisser les écarts observés d'un jour à l'autre, souvent artificiellement créés par des problèmes de collecte de données.

L'épidémie a causé la mort de 298 personnes en 24 heures, selon les données des autorités publiées lundi, portant le nombre total de décès en France depuis le début de la pandémie, il y a presque deux ans, à 127.265.

Les infections ont connu une progression fulgurante sous la poussée du variant Omicron, extrêmement contagieux. Mais un espoir s'est confirmé ces dernières semaines: Omicron est moins dangereux que les précédentes incarnations du virus. Il provoque moins d'hospitalisations, à la fois car les populations sont mieux vaccinées et car il est en soi moins virulent.

Sur le terrain de la vaccination, plus de 53,6 millions de personnes ont reçu au moins une injection (79,5% de la population totale) et près de 52,3 millions ont désormais un schéma vaccinal complet (soit 77,6% de la population totale). Quelque 32 millions de personnes ont reçu une dose de rappel.

Le préfet de police de Paris Didier Lallement a pris lundi un nouvel arrêté listant les lieux et les circonstances dans lesquels le port du masque est obligatoire en extérieur à Paris.

Le préfet de police de Paris a pris lundi un nouvel arrêté listant les lieux et les circonstances dans lesquels le port du masque est obligatoire en extérieur à Paris, après la suspension vendredi par le tribunal administratif de l'obligation de son port partout dans la capitale .

Dans un communiqué diffusé sur Twitter, Didier Lallement explique qu'"afin de se conformer à la décision du tribunal administratif", le nouvel arrêté "impose le port du masque obligatoire dans une série de circonstances et de lieux dans lesquels la densité de la population ne garantit pas, sans port du masque, le bon respect des gestes barrières".

D'après un hôpital israélien ayant entamé un des premiers essais cliniques sur la quatrième dose des vaccins Pfizer ou Moderna, les anticorps du rappel seraient "moins" efficace pour lutter contre le variant Omicron du coronavirus.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2016) : LUNDI 17 JANVIER 2022

Lundi 17 Janvier 2022 - La 4e dose de vaccin "moins" efficace contre Omicron, selon un hôpital israélien :

L'administration d'une quatrième dose des vaccins Pfizer ou Moderna permet de multiplier les anticorps mais s'avère "moins" efficace pour lutter contre le variant Omicron du coronavirus, a indiqué lundi un hôpital israélien ayant entamé un des premiers essais cliniques sur le sujet. Une équipe de l'hôpital Sheba, près de Tel-Aviv, a initié fin décembre un essai clinique, vaccinant 154 soignants avec une quatrième dose Pfizer et 120 autres volontaires avec une quatrième dose Moderna.

Une semaine après le début de cet essai clinique, qui doit se prolonger sur six mois, "les anticorps (des participants, NDLR) ont été multipliés par cinq, ce qui indique que le vaccin fonctionne et offre une protection contre les complications graves", avait indiqué l'hôpital à la presse.

Lundi toutefois, trois semaines après le début des essais cliniques, la professeure Gili Regev-Yochay, qui dirige cette étude, a précisé que si l'administration de ces quatrièmes doses permet en effet "d'augmenter le niveau des anticorps", elle n'"offre qu'une défense partielle contre le virus". "Les vaccins Pfizer et Moderna, qui étaient plus efficaces contre les autres variants, offrent moins de protection contre Omicron", a souligné cette spécialiste des maladies infectieuses dans un communiqué publié par le grand hôpital Sheba.

Pour tenter d'atténuer les effets d'une nouvelle vague de contamination liée au variant Omicron, le gouvernement israélien avait récemment donné son feu vert à l'administration d'une quatrième dose aux personnes plus âgées ou considérées comme à risque de développer des symptômes graves. Plus de 537.000 Israéliens ont reçu une quatrième dose de vaccin, selon les dernières données du ministère de la Santé dans ce pays qui avait lancé en décembre 2020 une vaste campagne de vaccination ayant permis d'offrir trois doses à près de la moitié de la population de 9,2 millions d'habitants.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2016) : LUNDI 17 JANVIER 2022

Lundi 17 Janvier 2022 - A trois mois de la présidentielle, Macron annonce une nouvelle moisson d'investissements étrangers :

En annonçant 21 nouveaux investissements étrangers pour un total de 4 milliards d'euros, Emmanuel Macron et le gouvernement se démultiplient lundi pour mettre en avant l'attractivité de la France à moins de trois mois de l'élection présidentielle.

A cause de la situation sanitaire, le chef de l'Etat ne reçoit pas cette année les investisseurs étrangers à Versailles pour un sommet "Choose France" , comme c'était la tradition depuis son arrivée au pouvoir en 2017. En lieu et place, l'exécutif se déploie dans les territoires pour porter la bonne parole d'une compétitivité retrouvée. A commencer par le chef de l'Etat qui est arrivé lundi après-midi à Chalampé, dans le Haut-Rhin, pour annoncer un investissement de quelque 300 millions d'euros du groupe chimique allemand BASF.

En parallèle, plusieurs ministres sont missionnés à travers le pays pour annoncer d'autres projets qui représentent plus de 4 milliards d'euros en cumulé, et doivent déboucher sur la création de "plus de 10.000 emplois", selon l'Elysée.

Le plus important est celui du groupe américain Eastman, spécialisé dans la production de matériaux, qui injectera 850 millions d'euros dans une usine de recyclage de plastiques employant 350 personnes, en un lieu qui reste à définir. "Les dirigeants du groupe américain Eastman me le confirment: ils choisissent la France !", s'est félicité Emmanuel Macron dans un tweet, après avoir reçu son PDG Mark Costa lundi matin à l'Elysée.

Dès l'aube, le chef de l'Etat avait salué la naissance d'une 25e "licorne" française, ces start-up valorisées à plus d'un milliard de dollars, - le fabricant de robots Exotec -, en annonçant "un nouvel objectif de dix géants de la tech d'ici 2030 au niveau européen".

Plusieurs projets touchent par ailleurs la santé: Pfizer va investir plus de 520 millions d'euros dans un projet de sous-traitance industrielle avec le façonnier Novasep pour la production d'un traitement contre le Covid-19 et des investissements dans la recherche de pointe.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2016) : LUNDI 17 JANVIER 2022

Lundi 17 Janvier 2022 - Sondage élection présidentielle: Pas d’effet Taubira, Zemmour en fort recul :

Christiane Taubira sera-t-elle la voiture balai de la gauche ? Sa déclaration de candidature samedi à Lyon n’a rien changé pour l’instant. L’ancienne ministre de François Hollande recule même d’un demi-point dans sondage #LaPrésidentielleEnTempsRéel Ifop-Fiducial pour Paris Match. La sixième candidature à gauche culmine à…4%. Elle devance celles d’Anne Hidalgo (3%, -0,5), du communiste Fabien Roussel (2%, =) et d’Arnaud Montebourg toujours en course malgré un piteux 1% (+0,5). Celle qui fut déjà candidate en 2002 s’approche désormais de l’écologiste Yannick Jadot qui baisse encore (5,5%, -0,5). Mais elle reste encore à bonne distance de Jean-Luc Mélenchon. Avec ses 9% (+0,5), l’Insoumis a profité de sa réunion publique dimanche à Nantes pour railler une candidature de « centre gauche ». Reste que le camp de gauche (hors extrême gauche) rassemble moins d’un quart des intentions de vote. Le score le plus bas à trois mois du premier tour de l’élection présidentielle.

A l’autre bout de l’échiquier politique, Eric Zemmour recule nettement. Il revient à 12,5% des intentions de vote au premier tour (-1,5) et s’éloigne de Valérie Pécresse (16,5%, =) et surtout de Marine Le Pen qui profite de la baisse de son rival et progresse d’un point (17%). L’ancien journaliste du «Figaro» paie cash ses déclarations sur les handicapés qui ont été fait l’unanimité contre lui. Ni son émission sur BFMTV, ni ses appels à l’union des droites ne semblent relancer une campagne en panne. Sa condamnation ce lundi à 10.000 euros d'amende pour provocation à la haine par le tribunal correctionnel de Paris pour ses propos sur les mineurs migrants isolés ne devrait pas inverser la tendance.

Dernier enseignement de cette quotidienne : Emmanuel Macron continue de s’effriter. Il a perdu 1,5 points en une semaine (24,5%). Les ratés de la rentrée scolaire et la perception de l’opinion de la gestion de la crise sanitaire lui sont défavorables. Le tout dans un contexte de forte défiance pour tous les candidats. Pour l’heure, seuls 66% des électeurs prévoient d’aller voter au 1er tour de l’élection présidentielle. Cela constituerait une abstention record de 34%, c’est-à-dire presque dix points de plus qu’en 2017.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2016) : LUNDI 17 JANVIER 2022

Lundi 17 Janvier 2022 - Covid-19: nouvel appel à la grève jeudi dans les écoles, collèges et lycées :

Une nouvelle grève jeudi dans les les écoles, collèges et lycées? Un appel a été lancé par plusieurs syndicats.

Plusieurs syndicats ont lancé un nouvel appel à la grève jeudi dans les écoles, collèges et lycées après le mouvement d'ampleur de jeudi dernier, pour demander "des réponses fortes" face au "chaos" engendré par la crise sanitaire, et des investissements massifs dans l'éducation.

Les syndicats FSU, CGT Educ'action, FO et SUD Education, ainsi que la FCPE, première organisation de parents d'élèves, et les mouvements lycéens FIDL, MNL et La Voix lycéenne ont appelé à "poursuivre la mobilisation", en s'engageant "dans une nouvelle journée d'action le 20 janvier, y compris par la grève", dans un communiqué.

Jeudi dernier, près de 38,5% des enseignants avaient été en grève dans les écoles, selon le ministère de l'Education, tandis que le SNUipp, premier syndicat du primaire, annonçait 75% de grévistes et une école primaire sur deux fermée. Dans les collèges et lycées, le chiffre est de 23,7% selon le ministère, et de 62% pour le Snes-FSU, premier syndicat du second degré.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2016) : LUNDI 17 JANVIER 2022

Lundi 17 Janvier 2022 - «Bébé secoué», le gouvernement lance une campagne sur cette maltraitance qui peut être mortelle :

"Plus de 500 enfants chaque année sont diagnostiqués", souligne Adrien Taquet (photo), secrétaire d'État à l'enfance et aux familles, venu présenter cette campagne dans le Nord. "Avec dans un cas sur dix, au moins, le décès et dans trois quarts des cas un handicap qui l’accompagnera toute sa vie".

Le pic d'incidence se situe entre deux et quatre mois. Et l'adulte maltraitant ne l'est rarement qu'une fois: les bébés secoués l'ont été en moyenne à dix reprises, selon des données publiées en 2017 par la Haute autorité de santé (HAS). "Les secousses sont des gestes d'une extrême violence qui n'ont rien à voir avec un geste maladroit de la vie quotidienne, ni avec le jeu, comme lancer un enfant en l'air", explique Dr Anne Laurent-Vannier qui a présidé le groupe de travail consacré à ce trouble au sein de la HAS.

Pour "alerter sur la réalité de cette maltraitance", la campagne lancée lundi est centrée sur un spot vidéo glaçant qui ne montre rien mais laisse entendre, à travers un "babyphone", la voix d'un père excédé. "J'en ai marre, tu me pourris la vie, tout ce que tu sais faire c'est chialer!", hurle-t-il. Avant que les pleurs ne cessent brusquement. Elle sera déclinée sur YouTube, sur les plateformes de "replay" des grandes chaînes de télévision et les réseaux sociaux.

C'est une campagne pour "appréhender les conséquences, le comportement à tenir: 'Quel comportement je dois adopter en tant que parent si face aux pleurs de mes enfants je sens la colère monter et le basculement possible ?' (...) Il faut, sans culpabiliser les parents, leur donner les repères, les astuces pour ne pas passer à l’acte, ne pas basculer dans l’indicible", explique Adrien Taquet.

Un bébé secoué "va mourir dans 10 à 20% des cas", les autres "auront des séquelles lourdes : hémiplégie, paraplégie, cécité, épilepsie, trouble cognitif, retard psychomoteur et autisme", liste le pédiatre Thameur Rakza, chef de projet "Prévention syndrome du bébé secoué" au CHU de Lille.

Dans le cadre de son action de prévention, le personnel de santé du CHU va depuis septembre 2021 "à la rencontre de chaque parent en chambre et expose le problème des pleurs incessants du bébé, qui peuvent faire naître des émotions de frustration, de colère, chez tous les parents", explique Valérie Portenaert-Lefebvre, puéricultrice. Puis "on réfléchit ensemble sur les actions à mener, 'Qu’est-ce que je peux faire si un jour je me sens débordé par les émotions?'. Et on leur demande d'écrire ce qu’ils mettraient en place" comme "déposer le bébé dans son berceau, s’éloigner et ne le reprendre dans les bras que quand on se sent calmé", poursuit-elle. "Il faut dire aux parents: 'Ce n’est pas parce que vous êtes en colère que ça fait de vous des mauvais parents'. Il ne faut pas culpabiliser. Il faut leur apprendre (à gérer) leur état de colère et proposer des actions qu’ils peuvent anticiper déjà à la maternité", développe le Dr Rakza.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2016) : LUNDI 17 JANVIER 2022

Lundi 17 Janvier 2022 - L'Assemblée nationale vote une résolution condamnant le régime de Loukachenko :

Une condamnation «solennelle». Lundi, le Parlement français a adopté une résolution (34 votes pour sur 37 exprimés) condamnant le régime qualifié «illégitime» d'Alexandre Loukachenko au Bélarus. Le texte était proposé par Frédéric Petit, député MoDem des Français établis hors de France (qui inclut les pays d'Europe de l'Est, d'Europe centrale et des Balkans). Outre cette condamnation, la résolution «invite l'Assemblée nationale à envisager la création d'un groupe d'études à vocation internationale appelé à engager et nouer des relations avec les représentants de la Biélorussie démocratique», à l'image du groupe existant avec Taïwan. Le député français, connaisseur de la région puisque lui-même habitant de Cracovie, a à plusieurs reprises rencontré Svetlana Tikhanovskaïa, une des figures de l'opposition biélorusse et rappelé que «son objectif est de refaire les élections, pas de devenir présidente».

Vendredi, les services de l'ambassade bélarusse en France avaient fait parvenir un texte aux 577 députés, dans lequel ils espéraient «que les députés seront assez sages pour analyser la situation de manière impartiale», dénonçant «l'abondance d'informations inexactes et de faux évidents dans les médias sur la situation» dans le pays. Un message -consulté par Paris Match- qualifié de «démarche formelle mais symbolique» par Frédéric Petit, qui le voit comme certes «peut-être menaçant» mais surtout «une demande de loyauté de Minsk à son ambassadeur à Paris». L'ambassadeur français au Bélarus, lui, n'a pas présenté ses lettres de créance à Alexandre Loukachenko et a, à la demande de Paris, quitté Minsk et occupe désormais un rôle d'envoyé spécial, maintenant un lien avec le Bélarus mais depuis l'étranger.

Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian se trouvait sur les bancs de l'Assemblée pour soutenir au nom du gouvernement cette résolution «tout à fait opportune», s'opposant aux critiques des députés communistes qui ont dénoncé via les interventions de Jean-Paul Lecoq un «piège grossier» tendu à ceux ne soutenant la politique étrangère de la France, «guidée par le copinage ou les ventes d'armes». Des inquiétudes partagées par Clémentine Autain qui, tout en se prononçant pour la résolution, a regretté le «silence assourdissant» du gouvernement français envers le Qatar ou les Émirats arabes unis.

Le ministre, qui a reçu à plusieurs reprises Svetlana Tikhanovskaïa, a rappelé que «depuis l’élection volée de 2020, la France a fermement condamné la répression conduite à l’encontre de toute voix jugée dissidente», accusant Alexandre Loukachenko d'avoir «choisi d’instaurer un régime fondé sur la peur et l’arbitraire» : «Nous n’avons aucune illusion quant à la nature du régime biélorusse», a-t-il ajouté, rappelant qu'«aucune reconnaissance des autorités ne pourra avoir lieu tant que de nouvelles élections libres et transparentes ne seront pas organisées sous l'égide de l'OSCE».

Il a également dénoncé la «politique de déstabilisation vis-à-vis des Etats membres de l’Union européenne» menée par le régime, évoquant le détournement du vol RyanAir à bord duquel se trouvait le journaliste Roman Protassevich, arrêté avec sa compagne , mais aussi l'afflux de migrants «acheminés» par le régime à sa frontière avec la Pologne et la Lettonie . «Les autorités biélorusses ont instrumentalisé les espoirs de ces migrants afin de tenter de diviser les Européens», a-t-il poursuivi, se félicitant de la réponse unie des États membres de l'Union européenne et des sanctions imposées sur le régime biélorusse dont «les premiers effets de ces sanctions se sont fait ressentir, en particulier dans le domaine financier».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2016) : LUNDI 17 JANVIER 2022

Lundi 17 Janvier 2022 - En Iran, la nièce du Guide Suprême Khamenei arrêtée :

La nièce du Guide suprême iranien Ali Khamenei, militante contre la peine de mort, a été arrêtée en Iran, quelques mois après avoir célébré les 83 ans de la veuve du shah d'Iran , a-t-on appris auprès de son frère et d'activistes iraniens.

Farideh Moradkhani a été arrêtée jeudi par les forces de sécurité, a indiqué dimanche soir son frère Mahmoud Moradkhani à la chaîne basée à Londres Iran International TV.

"Nous sommes inquiets... Nous savons désormais qu'elle est à la prison d'Evin" à Téhéran, sous le contrôle des forces du ministère des Renseignements, a-t-il déclaré.

Mme Moradkhani a été arrêtée alors qu'elle rentrait chez elle et sa maison a été perquisitionnée, selon Human Rights Activists News Agency (HRANA). Les motifs de son arrestation n'étaient pas connus mais des activistes ont relevé qu'elle intervenait quelque mois après une vidéo dans laquelle Mme Moraskhani saluait Farah Diba, la veuve du shah d'Iran renversé par la révolution islamique en 1979.

Dans cette vidéo, pour les 83 ans de Farah Diba, la nièce du Guide suprême évoquait une "chère Reine" et l'exhortait à revenir en Iran pour oeuvrer à la renaissance de la culture. Farah Diba, exilée d'Iran depuis la révolution, vit en France.

Mme Moradkhani est la fille de la soeur d'Ali Khamenei, Badri, qui a fui avec sa famille dans les années 80 en Irak. Le Guide suprême a également trois frères.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2016) : LUNDI 17 JANVIER 2022

Lundi 17 Janvier 2022 - Le Covid a enrichi les 10 hommes les plus fortunés et appauvri le reste du monde :

La fortune des dix hommes les plus riches du monde a doublé depuis le début de la pandémie tandis que les revenus de 99% de l'humanité ont fondu, d'après un rapport d'Oxfam lundi. "L'accroissement des inégalités économiques, de genre et raciales et les inégalités entre pays détruisent notre monde", dénonce l'ONG de lutte contre la pauvreté, dans un rapport intitulé "les inégalités tuent" et publié à l'orée du Forum de Davos. La fortune cumulée de l'ensemble des milliardaires a connu depuis le début de la pandémie de Covid-19 "sa plus forte augmentation jamais enregistrée", de 5.000 milliards de dollars, pour atteindre son niveau le plus élevé" à 13.800 milliards.

Les dix personnes les plus riches du monde comprennent d'après le magazine Forbes Elon Musk, le patron de Tesla, Jeff Bezos (Amazon), Bernard Arnaud (LVMH), Bill Gates (Microsoft), Mark Zuckerberg (Meta/Facebook), Waren Buffett (Berkshire Hathaway), Larry Ellison (Oracle). L'ONG ajoute que "nous pouvons vaincre l'extrême pauvreté à travers une taxation progressive" et des systèmes de santé publics et gratuits pour tous. Oxfam recommande aussi de ne pas entraver la création de syndicats et de lever la propriété intellectuelle sur les brevets de vaccins.

D'après Oxfam, les inégalités contribuent à la mort "d'au moins 21.000 personnes par jour" en se fondant sur les décès mondiaux dus au manque d'accès aux soins de santé, à la violence liée au genre, à la faim et à la crise climatique. "Une taxe exceptionnelle de 99% sur les revenus provenant de la pandémie des dix hommes les plus riches permettrait de produire assez de vaccins pour le monde, fournir une protection sociale et médicale universelle, financer l'adaptation au climat et réduire la violence liée au genre dans 80 pays", donne en exemple l'ONG. Elle précise que cela laisserait malgré tout "8 milliards de plus qu'avant la pandémie à ces hommes". "Les milliardaires ont eu une formidable pandémie. Les banques centrales ont injecté des milliers de milliards de dollars dans les marchés financiers pour sauver l'économie dont beaucoup ont fini dans les poches des milliardaires."

Le Forum économique mondial avertissait pour sa part que les larges inégalités d'accès aux vaccins contre le Covid-19 risquent d'affaiblir la lutte pour les grandes causes internationales, telles que le changement climatique. Le Forum de Davos en présentiel a été repoussé à l'été à cause du variant Omicron mais une édition en ligne s'ouvre lundi jusqu'au 21 janvier.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2016) : LUNDI 17 JANVIER 2022

Lundi 17 Janvier 2022 - Covid-19: un nouvel arrêté pour le retour du masque à Paris :

Le préfet de police de Paris a pris lundi un nouvel arrêté listant les lieux et les circonstances dans lesquels le port du masque est obligatoire en extérieur à Paris, après la suspension vendredi par le tribunal administratif de l'obligation de son port partout dans la capitale .

Dans un communiqué diffusé sur Twitter, Didier Lallement explique qu'"afin de se conformer à la décision du tribunal administratif", le nouvel arrêté "impose le port du masque obligatoire dans une série de circonstances et de lieux dans lesquels la densité de la population ne garantit pas, sans port du masque, le bon respect des gestes barrières".

L'obligation de porter un masque s'impose ainsi sur les marchés, brocantes, vide-greniers, dans les rassemblements, manifestations "de 10 personnes ou plus", aux arrêts de bus, tramway, aux abords des gares et entrées des centres commerciaux, à leurs heures d'ouverture, aux abords des établissements scolaires et universitaires aux heures d'entrée et de sortie du public, aux abords des lieux de culte et dans les files d'attente".

Des arrêtés similaires sont pris dans chacun des départements de la région Ile-de-France.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2016) : LUNDI 17 JANVIER 2022

Lundi 17 Janvier 2022 - Condamné pour provocation à la haine, Eric Zemmour annonce faire appel :

Le candidat d'extrême droite à la présidentielle Eric Zemmour a été condamné lundi à 10.000 euros d'amende pour provocation à la haine par le tribunal correctionnel de Paris pour ses propos sur les mineurs migrants isolés, un jugement dont son avocat a annoncé qu'il ferait appel.

Absent pour le jugement comme lors du procès en novembre dernier, cet habitué des procédures judiciaires a immédiatement dénoncé "une condamnation idéologique et stupide". Il était jugé pour avoir qualifié les migrants mineurs isolés de "voleurs", "assassins", "violeurs" sur la chaîne CNews en 2020. "C'est une invasion permanente", "c'est un problème de politique d'immigration", avait-il ensuite vociféré dans cette émission dont il était chroniqueur.

L'avocat de l'ancien journaliste, Me Olivier Pardo, a annoncé qu'il allait faire appel du jugement du tribunal correctionnel de Paris. "C'est une décision importante car derrière ce projet médiatique, il y a un projet politique, un projet de haine qui tend à stigmatiser les personnes en raison de leur origine, de leur confession, de leur race", a réagi après la condamnation Arié Alimi, avocat de la Ligue des droits de l'Homme (LDH). Une trentaine d'associations s'étaient constituées parties civiles, dont SOS Racisme, la LDH et la Licra, ainsi qu'une vingtaine de conseils départementaux - les mineurs non accompagnés étant pris en charge par l'aide sociale à l'enfance, gérée par les départements.

"Les mineur.e.s étranger.e.s isolé.e.s qui viennent demander protection en France, ainsi que toutes celles et ceux qui travaillent du mieux possible à leur offrir, ne sont pas et ne seront jamais les boucs émissaires utiles d'une quelconque ambition présidentielle", a réagi Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2016) : LUNDI 17 JANVIER 2022

Lundi 17 Janvier 2022 - Pour Valérie Pécresse, «Edouard Philippe a été instrumentalisé par Emmanuel Macron» :

Entre Emmanuel Macron et son ancien Premier ministre, il y a quelques crispations. Valérie Pécresse , candidate LR à la présidentielle, n’a pas manqué d’appuyer dessus. «On voit aujourd’hui la réalité de la relation entre Emmanuel Macron et Edouard Philippe», a-t-elle déclaré lundi sur Europe 1 . «On voit que c’était une relation de circonstance, on voit qu’Edouard Philippe a été instrumentalisé par Emmanuel Macron. On voit qu’Emmanuel Macron a développé une forme de détestation pour lui et veut, si il est réélu, l’étouffer dans l’œuf».

La prétendante des Républicains a lancé un appel à «tous ceux qui ont cru qu’Emmanuel Macron pouvait tendre la main au centre droit» : «je leur dis : détrompez-vous, Emmanuel Macron n’en fera qu’à sa tête, Emmanuel Macron est un homme seul, il n’est pas de droite, il ne fera pas une politique de droite».

Au cœur de la guerre froide entre Edouard Philippe et le chef de l’Etat, le refus opposé par Emmanuel Macron à la fusion entre «Horizons», lancé en octobre par l’ex-chef du gouvernement et Agir, dirigé par le ministre Franck Riester. Un rapprochement qui aurait offert la mainmise à Edouard Philippe sur la droite de la majorité. Par conséquent, Horizons a «suspendu sa participation» à la «maison commune», la structure «Ensemble citoyens!», lancée en novembre, autour de la majorité présidentielle et de soutiens d’Emmanuel Macron. «On a considéré qu'empêcher la fusion avec Agir contrevenait directement à une clause que l'on s'était collectivement fixée dès le début : à savoir pouvoir se rapprocher entre partis», a expliqué l'eurodéputé Gilles Boyer, cité par l’AFP.

Edouard Philippe, dont la popularité reste très élevée depuis son départ de Matignon en juillet 2020, a réaffirmé sa «loyauté» à Emmanuel Macron. Samedi à Niort, il a lancé les premiers comités locaux de son parti, plus que jamais «déterminé» à avancer dans sa structuration. Lors de ses vœux, en vidéo le 6 janvier , il avait évoqué les avancements d’Horizons qui connaîtra «une année de développement» et qui aura son siège à Paris, au 30 avenue de Iéna, ancien QG de Jacques Chirac pour la présidentielle de 1995. Côté agenda, il indiquait que fin janvier «nous espérons pouvoir communiquer une deuxième liste» de comités municipaux avec pour objectif : «s’installer partout dans le territoire». Horizons aura-t-il des candidats aux législatives ? «Je ne suis pas venu pour beurrer des tartines, répondait la veille le maire du Havre, lors d’une interview sur France 2. Quand on crée un parti politique, c'est pour peser dans le débat public et c'est pour présenter des candidats. Et c'est ce que l'on va faire».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens