Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 janvier 2022 6 01 /01 /janvier /2022 08:00
LA MARCHE DU MONDE (2000) : VENDREDI 31 DECEMBRE 2021

Vendredi 31  décembre  2021 - Le point du corona virus le 30 décembre au soir :

Le variant Omicron est désormais majoritaire parmi les infections au Covid-19 en France, où le virus a connu une "progression importante" ces derniers jours, a constaté Santé publique France. "62,4% des tests criblés montraient un profil compatible avec le variant Omicron" au début de la dernière semaine de l'année, contre 15% la précédente, a constaté l'agence publique dans sa dernière enquête hebdomadaire.

Tension dans les hôpitaux. La tension continue de monter dans les hôpitaux alors que le nombre des lits occupés mercredi par des malades du Covid en France passe à 17 856 (contre 17 405 la veille), avec 1949 nouvelles hospitalisations. Un peu plus de 650 000 personnes ont en outre reçu une injection de vaccin contre le Covid-19 mercredi: 48 535 premières injections et 575 532 doses de rappel. Au total, 51 711 014 personnes disposent d'un schéma vaccinal complet (76,7 % de la population totale) depuis le début de la campagne de vaccination en France. Et 23 635 447 ont reçu une dose de rappel.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2000) : VENDREDI 31 DECEMBRE 2021

Vendredi 31  décembre  2021 - L'hôpital public va «tanguer» en janvier, l'alerte de Martin Hirsch :

Dans une interview aux "Echos", le directeur général de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris alerte sur la situation actuelle des hôpitaux, malmenés par la pandémie de coronavirus et les variants Omicron et Delta.

"Ça va tanguer" en janvier dans les hôpitaux sous l'effet de la pénurie de soignants atteints par le Covid-19 et de la flambée du variant Omicron, avertit jeudi dans une interview aux "Echos" le directeur général de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP), Martin Hirsch.

Si les formes du variant Omicron sont plutôt "légères", "nous constatons qu'il frappe déjà un grand nombre de soignants, (...) le taux d'absentéisme augmente fortement , avec des arrêts maladie qui se multiplient et aucune équipe complète", alerte Martin Hirsch.

La comparaison avec l'Angleterre, où l'épidémie a quelques jours d'avance sur la France, est frappante: "Avec Omicron, 25% de leurs soignants avaient été arrêtés. Cela n'a plus rien à voir avec la première vague", marquée par un absentéisme autour de 11%, souligne-t-il. C'est "un peu comme si Omicron menaçait de retirer 1.000 à 1.500 infirmiers de nos établissements - sachant qu'il en manque déjà autant", résume-t-il, parlant de "15 jours cruciaux". Cela entraînera des déprogrammations supplémentaires, "en chirurgie comme en médecine, sauf indications vitales et transplantations".

Une consigne ministérielle prévoit déjà, pour éviter la pénurie, que les soignants "positifs mais asymptomatiques" continuent de travailler.

Pour la deuxième journée consécutive, le seuil de 200.000 nouveaux cas en 24 heures a été dépassé en France jeudi.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2000) : VENDREDI 31 DECEMBRE 2021

Vendredi 31  décembre  2021 - Covid-19 et violences urbaines : une soirée de la Saint-Sylvestre sous tension pour les forces de l'ordre :

Pour la deuxième année consécutive, la soirée de la Saint-Sylvestre va être marquée par un double enjeu pour les forces de l'ordre : lutter contre les violences urbaines qui ponctuent chaque nouvel an, tout en faisant respecter les restrictions liées au Covid-19. La nuit de vendredi 31 décembre à samedi 1er janvier va mobiliser 95.000 policiers et gendarmes, indique ce vendredi le ministère de l'Intérieur.

Au total, le dispositif de sécurité représente 127.000 personnes, puisqu'il comprend également 32.000 pompiers et acteurs de la sécurité civile, a détaillé le ministère. Par ailleurs, près de 3200 militaires de la force Sentinelle s'ajoutent au dispositif. L'organisation est à peu près identique à celle de 2020 (100.000 policiers et gendarmes). «La légère diminution s'explique par une augmentation du dispositif l'année dernière pour faire respecter le couvre-feu et par une mobilisation accrue dans les Antilles et en Nouvelle-Calédonie depuis plusieurs semaines», a précisé Beauvau.

Ils seront notamment chargés de faire respecter un couvre-feu pour les mineurs de moins de 16 ans non accompagnés, qui a été décrété dans plusieurs communes, comme à Strasbourg, à Pange, en Moselle, ou à Compiègne et Pont-Sainte-Maxence, dans l'Oise.

Concernant la capitale, la préfecture de police de Paris va mobiliser 9000 fonctionnaires. Ils seront particulièrement vigilants face à la menace terroriste, mais devront également faire face aux violences urbaines, comme les traditionnels incendies de véhicules - et être vigilants pour les contrôles routiers, afin de lutter contre la conduite sous l'emprise d'alcool ou de stupéfiants. Le quartier des Champs-Élysées aura un dispositif de sécurité particulier, pour éviter tout débordement sur la plus célèbre avenue française.

Depuis le début de la semaine et jusqu'à lundi, les policiers parisiens sont aussi chargés de faire respecter l'arrêté interdisant l'acquisition et la détention de feux d'artifice. Toujours dans la capitale, il sera interdit de consommer de l'alcool sur la voie publique de 18 heures à 6 heures du matin dans certains lieux très fréquentés, comme le canal Saint-Martin. La liste intégrale des lieux concernés a été diffusée sur le compte Twitter de la préfecture:

Pour limiter la propagation du coronavirus dans la population, et particulièrement de son variant Omicron, les rassemblements sur la voie publique sont interdits, les débits de boissons devront tous fermer à 2 heures du matin, tandis que la danse est prohibée dans les bars et restaurants.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2000) : VENDREDI 31 DECEMBRE 2021

Vendredi 31  décembre  2021 - Le RN ne veut pas se faire «voler la présidentielle» par le Covid :

Le député et porte-parole du RN Sébastien Chenu a appelé vendredi les Français à ne pas "se faire voler l'élection présidentielle" par "l'actualité Covid qui tue tout débat possible", à la "satisfaction", selon lui, d'Emmanuel Macron. "J'ai envie de dire aux Français qui nous regardent: ne vous laissez pas voler cette élection présidentielle", a lancé sur France 2 le député du Nord. "On a le sentiment que le débat est réduit à l'actualité liée au Covid, c'est un sentiment qui à mon avis donne satisfaction au président de la République, car je pense même qu'il organise ceci, qu'il est très content de cela", a-t-il accusé, ajoutant que "ça l'arrange beaucoup parce que tant qu'on parle du Covid, on ne parle pas d'autre chose".

Pour Sébastien Chenu, "l'enjeu de cette élection présidentielle, c'est une guerre de préservation c'est-à-dire préserver notre société telle qu'elle est face à toutes les attaques des idéologies en isme, de l'idéologie islamiste qui rentre dans le pays comme dans du beurre, le wokisme, toutes les conneries qu'on entend sur la théorie du genre etc, bref tout ce qui déconstruit notre pays".

"Le Covid a bon dos, il permet de ne pas débattre d'un certain nombre de sujets de société, il permet de ne pas mettre la loupe sur les fausses différences qui existent entre, par exemple Valérie Macron et Emmanuel Pécresse ou Emmanuel Macron et Valérie Pécresse", a-t-il critiqué. "Il ne faudrait pas que la campagne électorale soit tuée par le Covid, par la situation sanitaire, on a vu ce que ça donnait aux régionales et aux municipales", a-t-il insisté, dans une allusion à la déconvenue du RN lors des élections régionales de juin 2021 marquées par une très forte abstention.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2000) : VENDREDI 31 DECEMBRE 2021

Vendredi 31  décembre  2021 - En Afrique du Sud, la vague Omicron est passée sans pic des décès :

L'Afrique du Sud, où a été détecté le nouveau variant du Covid-19 le mois dernier, a annoncé avoir dépassé le pic de la vague Omicron, avec une augmentation seulement "marginale" des décès, alors que de nombreux pays connaissent des infections record.

"Selon nos experts, Omicron a atteint son pic sans se traduire pas un changment significatif ou alarmant concernant le nombre d'hospitalisations", a commenté vendredi le ministre à la Présidence Mondli Gungubele, assurant que le gouvernement resterait vigilant à la moindre évolution contraire.

Le couvre-feu nocturne, en place depuis bientôt deux ans, 21 mois précisément, s'était réduit aux heures comprises entre minuit et 4 heures du matin. A la veille des célébrations pour le Nouvel An, il est enfin levé.

"Notre espoir c'est que cette levée se maintienne", a confié le ministre lors d'un point-presse virtuel. "Nous cherchons à trouver un équilibre entre la vie des gens, leurs moyens de subsistance, et l'objectif de sauver des vies", a-t-il expliqué, rappelant que l'économie sud-africaine restait lourdement affectée par la pandémie.

En maintenant le port du masque, la distanciation, et en accélérant la vaccination qui reste en-deça des objectifs, avec seulement 15,6 millions de personnes complètement vaccinées pour une population de 59 millions, le ministre espère que "le couvre-feu ne reviendra jamais".

Jeudi soir, la présidence avait annoncé que "tous les indicateurs suggèrent que le pays a vraisemblablement passé le pic de la quatrième vague" de la pandémie et qu'une "augmentation marginale du nombre de décès a été constatée".

Les nouvelles contaminations ont baissé de près de 30% la semaine dernière (89 781), par rapport à la semaine précédente (127 753). Et les admissions à l'hôpital ont diminué dans huit provinces sur neuf: "Bien que le variant Omicron soit hautement transmissible, les taux d'hospitalisation ont été plus faibles que lors des vagues précédentes", a souligné la présidence.

Omicron, qui présente un nombre élevé de mutations faisant craindre une résistance aux vaccins, a été identifié pour la première fois au Botswana et en Afrique du Sud fin novembre. Il est rapidement devenu dominant en Afrique du Sud, provoquant une hausse exponentielle du nombre des contaminations allant jusqu'à plus de 26.000 cas quotidiens mi-décembre, selon les statistiques officielles.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2000) : VENDREDI 31 DECEMBRE 2021

Vendredi 31  décembre  2021 - À Arcachon, les voleurs d’huîtres sous haute surveillance :

Ce jeudi matin, sous un ciel bleu et dégagé, trois gendarmes de la brigade nautique embarquent sur leur vedette, amarrée au port d’Arcachon (Gironde). L’équipe de l’adjudant-chef Jérôme Goussard navigue tous les jours de l’année mais scrute particulièrement depuis trois mois les parcs à huîtres. «Les vols se répartissent sur toute l’année, mais à l’approche des fêtes et jusqu’au 31 décembre, on intensifie la surveillance», explique l’adjudant-chef Goussard.

L’année 2021 s’est avérée «calme» : une tonne d’huîtres volées sur le bassin d’Arcachon et six plaintes déposées à la gendarmerie. À deux cents kilomètres, en Charente-Maritime, les gendarmes locaux constatent des vols de 5 à 10 tonnes d’huîtres chaque année.

La brigade nautique d’Arcachon cherche surtout à éviter les «gros vols». En 2017, un ostréiculteur de Gujan-Mestras, à quelques kilomètres d’Arcachon, s’était fait piller, le temps d’une marée, 7 tonnes d’huîtres dans des parcs placés au Cap-Ferret. 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2000) : VENDREDI 31 DECEMBRE 2021

Vendredi 31  décembre  2021 - Darmanin demande aux préfets de renforcer la protection des élus après un incendie criminel au domicile d'un député :

Des inscriptions «Votez non» et «Ça va péter !» ont été peintes au domicile du député de l'Oise Pascal Bois, probablement en référence au passe vaccinal actuellement examiné au Parlement.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a demandé mercredi 29 décembre aux préfets de renforcer la protection des élus «dans le contexte de l'examen du projet de loi du passe vaccinal», après que le garage personnel du député LREM de l'Oise Pascal Bois (photo) à Chambly a été endommagé par un incendie dans la nuit.

Dans un télégramme adressé aux préfets et consulté par l'AFP, Gérald Darmanin demande de systématiser l'intégration des domiciles et permanences des élus dans les patrouilles de police et gendarmerie. Selon le courrier, le débat parlementaire relatif à ce nouveau projet de loi visant à transformer le passe sanitaire en passe vaccinal est «susceptible de susciter des menaces voire des passages à l'acte contre les élus».

Dans la nuit de mardi à mercredi, le garage personnel du député LREM de l'Oise Pascal Bois, à Chambly, a été endommagé et des inscriptions hostiles possiblement liées au passe vaccinal, taguées sur un mur d'enceinte de son domicile. Les pompiers sont intervenus aux alentours de 02H30 à Chambly pour un feu de véhicule dans un garage, a indiqué le SDIS de l'Oise. Le député a porté plainte et le parquet de Senlis a été saisi, l'enquête, pour «destruction par moyen dangereux» ayant été confiée à la Brigade de recherche de Sernlis, a précisé à l'AFP le procureur de Senlis, Jean-Baptiste Bladier.

Pascal Bois a affirmé à l'AFP que sa voiture personnelle a été en partie calcinée par l'incendie du garage, situé dans une dépendance à l'arrière de son domicile. Selon lui, le feu a été déclenché par un «pneu enflammé qui a été jeté». Des inscriptions «Votez non» et «Ca va péter !» ont été peintes sur le mur jouxtant le garage, a-t-il ajouté. Le procureur de Senlis a confirmé la «présence de tags pouvant laisser penser à une motivation liée à une hostilité au passe vaccinale». Pour le député, le contenu des inscriptions renvoie à des opposants au passe sanitaire, qui «sont en train d'anticiper le vote de lundi sur le passe vaccinal».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2000) : VENDREDI 31 DECEMBRE 2021

Vendredi 31  décembre  2021 - Brexit: un an après, Boris Johnson peine à tenir ses promesses :

L’avenir glorieux promis aux Britanniques se fait attendre et l’opposition au premier ministre gagne du terrain, y compris dans son propre parti.

Il était 23 heures à Londres et minuit à Bruxelles. Il y a un an, la célèbre cloche de Big Ben saluait la sortie de l’Union européenne après quarante-sept années d’un mariage parfois houleux. En ce 31 décembre 2020, l’heure était à l’euphorie pour Boris Johnson. Le premier ministre vantait un «moment incroyable pour le pays». Douze mois plus tard, l’anniversaire est triste. À quelques jours de la célébration de cette «nouvelle ère» pour le Royaume-Uni, le ministre du Brexit, David Frost, a démissionné. Une défection symbolique et fâcheuse pour BoJo. Le grand artisan du divorce se trouve pris dans des turbulences politiques sans précédent. Depuis quelques mois, les premiers effets du Brexit se font concrètement sentir. Et la flambée spectaculaire du variant Omicron a encore assombri le tableau. Censé gagner le grand large une fois larguées les aussières européennes, le navire britannique tangue sérieusement.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2000) : VENDREDI 31 DECEMBRE 2021

Vendredi 31  décembre  2021 - Echange de mises en garde sur l'Ukraine entre Biden et Poutine :

Joe Biden et Vladimir Poutine ont échangé jeudi à propos de la tension à la frontière russo-ukrainienne.

Joe Biden a menacé Vladimir Poutine d'une réponse ferme à toute invasion russe en Ukraine , lors d'un échange téléphonique jeudi durant lequel le président russe a affirmé que de nouvelles sanctions contre Moscou seraient "une erreur colossale".

Les deux leaders ont malgré tout fait l'éloge de la voie diplomatique pour sortir de la crise générée par la menace d'une invasion russe.

Selon le Kremlin, M. Poutine s'est dit "satisfait" de cet échange d'une cinquantaine de minutes, et un responsable de l'administration américaine a qualifié la conversation de "sérieuse et concrète".

Tout progrès diplomatique passera avant tout par une "désescalade" en Ukraine, a prévenu le dirigeant américain.

Joe Biden a participé à cet échange téléphonique -son deuxième en moins d'un mois avec l'homme fort du Kremlin- depuis Wilmington, son fief du Delaware où il passe les fêtes de fin d'année.

Selon un communiqué du Kremlin publié après l'appel, Joe Biden a souligné que Washington ne déploierait pas "d'armes offensives" en Ukraine. La Maison-Blanche a minimisé ces propos, assurant qu'il ne s'agissait là que d'une simple confirmation de la politique en cours. "Il ne s'agissait pas d'un nouvel engagement", a balayé auprès de l'AFP un responsable américain.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (2000) : VENDREDI 31 DECEMBRE 2021

Vendredi 31  décembre  2021 - Covid : Israël commence à administrer une 4e dose de vaccin aux personnes vulnérables :

Israël a lancé vendredi une campagne pour l'administration d'une 4e dose de vaccin anti-Covid à des personnes vulnérables dans l'espoir d'atténuer les effets d'une nouvelle vague de contamination due à la propagation du variant Omicron.

Un an presque jour pour jour après avoir lancé une vaste campagne de vaccination à la faveur d'un accord avec le géant pharmaceutique Pfizer et près de six mois après avoir commencé à administrer des doses de rappel, les autorités sanitaires avaient donné jeudi leur feu vert à l'administration de cette 4e dose de vaccin aux personnes immunodéprimées.

Dès vendredi matin, des doses ont été administrées à l'hôpital Sheba, situé à Ramat Gan, en banlieue de Tel-Aviv, chez des patients ayant subi des transplantations cardiaques par exemple.

Cet hôpital avait entamé lundi un essai clinique en administrant une quatrième dose du vaccin anticoronavirus à ses soignants. "Nous avions obtenu de bons résultats avec la 3e dose qui n'avait d'ailleurs pas causer d'effets secondaires si ce n'est de légères douleurs localisées (...) Nous sommes impatients de voir la réponse à cette quatrième dose", a déclaré sur place la Dr Galia Rahav.

Le Premier ministre Naftali Bennett avait déclaré la semaine dernière que tous les Israéliens de plus de 60 ans et le personnel médical auraient droit à une quatrième dose mais cette décision doit encore être approuvée par le ministère de la Santé.

L'administration d'une quatrième dose permettra d'évaluer la possible hausse d'anticorps et l'apparition d'effets secondaires, et dira si elle permet ou non de réduire les risques d'infection, a indiqué Gili Regev-Yochay, directrice du département des maladies infectieuses de l'hôpital Sheba.

Israël a par ailleurs reçu jeudi une première livraison de pilules anticoronavirus de Pfizer alors que le nombre de contaminations continue d'augmenter.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens