Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 décembre 2021 5 24 /12 /décembre /2021 08:00
LA MARCHE DU MONDE (1993) : JEUDI 23 DECEMBRE 2021

Jeudi 23  décembre  2021 - Le point du corona virus le 22 décembre au soir :

Les contaminations au Covid-19 continuent de grimper en France où 84.272 nouveaux cas ont été confirmés mercredi, selon les chiffres publiés par Santé publique France. Sur les sept derniers jours, la moyenne s'est établie à 56.883 cas. Le ministre de la Santé Olivier Véran a prévenu mercredi que le nombre des cas allait augmenter et qu'on dépasserait "très vraisemblablement les 100.000 contaminations par jour d’ici à la fin du mois". La pression continue de monter sur les services de soins critiques qui comptent 3.147 patients contre 3.096 mardi, avec 322 nouvelles admissions.

16.118 personnes sont actuellement hospitalisées contre 16.076 la veille, avec 1.404 nouvelles admissions. Le nombre de décès depuis le début de l'épidémie atteint 122.116, soit 170 de plus que la veille. Depuis le début de la campagne de vaccination en France, 52.642.823 personnes ont reçu au moins une injection (soit 78,1 % de la population totale) et 51.553.975 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet (soit 76,5% de la population totale).

Depuis le début de la campagne de rappel, 21.222.662 personnes ont reçu une dose supplémentaire. Face à la flambée de l'épidémie, la France a officiellement ouvert mercredi la vaccination des enfants de 5 à 11 ans, mais la dose de rappel n'a pas été "pour l'instant" élargie aux adolescents.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1993) : JEUDI 23 DECEMBRE 2021

Jeudi 23  décembre  2021 - L’Espagne impose à nouveau le port du masque à l’extérieur :

Six mois après avoir pu le retirer dans la rue, les Espagnols vont devoir le remettre: confronté à l'explosion de cas de Covid-19, le gouvernement espagnol a décidé de rendre de nouveau obligatoire le port du masque à l'air libre à partir de jeudi.

Il s'agit là de la première mesure prise par le gouvernement du socialiste Pedro Sánchez afin de tenter de freiner la marche en avant fulgurante du variant Omicron du virus du Covid, qui fait actuellement des ravages dans tous les pays, notamment en Europe.

L'Espagne, l'une des championnes mondiales de la vaccination, a ainsi enregistré mardi un record national de 49.823 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures.

L'annonce du retour du masque a eu lieu alors même que se déroulait de manière virtuelle une réunion extraordinaire entre M. Sánchez et les présidents des régions autonomes du pays pour discuter des mesures à prendre afin de freiner la propagation du variant Omicron. "Le port du masque redevient obligatoire à l'extérieur", a annoncé dans un communiqué le palais de la Moncloa, siège du gouvernement. Un décret en ce sens sera adopté jeudi lors d'un conseil des ministres extraordinaire, et la mesure sera donc effective pour Noël, qui donne toujours lieu à des rassemblements importants propices à la propagation du virus.

Cette mesure est rarissime dans le monde, la plupart des pays ayant levé cette l'obligation de porter le masque en extérieur lorsqu'une distance de sécurité peut être respectée.

A l'approche des fêtes de fin d'année, le gouvernement est depuis plusieurs jours sous la pression de plusieurs régions pour prendre des mesures d'urgence face au variant Omicron, plus contagieux, qui représente désormais presque la moitié des cas en Espagne.

A ce stade, cette nouvelle vague -- la 6ème en Espagne -- demeure moins grave que les précédentes: 15% des unités de soins intensifs étaient occupées par des patients Covid mardi, contre 30% à la mi-janvier 2021, d'après les chiffres du ministère de la Santé.

La santé relève en Espagne de la compétence des régions, mais le port du masque est une des rares mesures qui peut être directement imposée par le pouvoir exécutif au moyen d'un simple décret. Depuis quelques jours, plusieurs régions réclament un durcissement des mesures sanitaires.

La Catalogne, notamment, veut un retour à des restrictions plus drastiques. Cette région du nord-est, l'une des plus peuplées du pays, attend le feu vert de la justice pour appliquer un couvre-feu de 01h00 à 06h00 du matin et fermer les discothèques à partir de la nuit de jeudi à vendredi.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1993) : JEUDI 23 DECEMBRE 2021

Jeudi 23  décembre  2021 - La pilule anti-Covid de Pfizer autorisée aux Etats-Unis :

 La pilule contre le Covid-19 du laboratoire Pfizer a été autorisée en urgence mercredi par l'Agence américaine des médicaments (FDA), une étape importante dans la lutte contre la pandémie qui pourrait permettre à des millions de patients d'accéder à un traitement.

"Cette autorisation fournit un nouvel outil pour combattre le Covid-19 à un moment crucial de la pandémie, où émergent de nouveaux variants", s'est félicitée une responsable de la FDA, Patrizia Cavazzoni, citée par un communiqué. Ce médicament antiviral pourra être administré aux patients à haut risque âgés de 12 ans et plus, précise la FDA.

Le traitement de Pfizer, commercialisé sous le nom de Paxlovid, consiste en une combinaison de deux pilules prise deux fois par jour pendant cinq jours, dès le diagnostic et dans les cinq jours après l'apparition des symptômes, indique la FDA.

La pilule du laboratoire américain, dont le vaccin contre le Covid-19 est aussi autorisé aux Etats-Unis, permet de réduire de près de 90% les hospitalisations et décès chez les personnes à risque lorsque prise dans les premiers jours après l'apparition des symptômes, selon des essais cliniques ayant porté sur plus de 2.200 personnes.

Aucun décès n'a été enregistré lors de ces essais parmi les patients ayant reçu le traitement. Les participants étaient non vaccinés et présentaient un haut risque de développer un cas grave de Covid-19. Pfizer a également annoncé que son traitement antiviral devrait rester efficace contre Omicron.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1993) : JEUDI 23 DECEMBRE 2021

Jeudi 23  décembre  2021 - Emmanuel Macron appelle les Français à se tester avant les fêtes :

Emmanuel Macron a de nouveau appelé jeudi les Français à "prendre soin les uns des autres", à travers gestes barrière et tests, face à la 5e vague de l'épidémie de Covid-19 en pleines fêtes de fin d'année, et a remercié les soignants mobilisés.

"Bonnes fêtes à tous! À ceux qui auront la joie de se retrouver en famille pour Noël: les gestes barrières, un test préventif pour rassurer, et en cas de symptôme, on s'isole, on alerte. À ceux mobilisés pour soigner, nous protéger: merci. Prenons soin les uns des autres", a écrit dans un tweet le chef de l'Etat, qui passe les fêtes de fin d'année au fort de Brégançon, selon son entourage.

A la veille de Noël, avec l'arrivée du variant Omicron très contagieux sur le territoire, 84.272 nouveaux cas de Covid-19 ont été confirmés mercredi, avec désormais 16.118 personnes actuellement hospitalisées (16.076 mardi), dont 3.147 en services de soins critiques (3.096 mardi), selon Santé publique France.

Le ministre de la Santé Olivier Véran a estimé jeudi qu'"on dépassera très vraisemblablement les 100.000 contaminations par jour d’ici à la fin du mois", tout en soulignant que là où Omicron "circule beaucoup, pour l'instant, il n'entraîne pas de vagues d'hospitalisations". "Une autre certitude: c'est qu’il est sensible au vaccin", a-t-il souligné.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1993) : JEUDI 23 DECEMBRE 2021

Jeudi 23  décembre  2021 - Anne Hidalgo indique qu'elle ne se retirera pas si Christiane Taubira est candidate :

La candidate socialiste à la présidentielle Anne Hidalgo ne se retirera pas si l'ex-garde des Sceaux Christiane Taubira, qui "envisage" de se lancer dans la course à l'Elysée, présente sa candidature en janvier, a-t-elle assuré jeudi sur BFMTV. "Absolument non", a déclaré Mme Hidalgo, interrogée sur un éventuel retrait. L'irruption de Christiane Taubira, "c'est une candidature supplémentaire, et moi en ce qui me concerne je propose une primaire de la gauche", a rappelé la maire de Paris, créditée entre 3 et 7% dans les sondages. "La population la veut, vous avez 85% des Françaises et des Français qui se disent de gauche qui appellent cette primaire", a-t-elle expliqué, même si "ça ne lui a pas échappé" que pour le moment aucun de ses principaux concurrents à gauche ne souhaitent y participer. "Une primaire, c'est la meilleure façon de choisir de façon transparente" une candidature unique à gauche, a-t-elle insisté.

En tant que "femme de gauche, chef d'un exécutif", "je comprends que quand la gauche n'est pas rassemblée, la gauche qui veut gouverner ensemble évidemment, si elle n'est pas rassemblée, elle ne peut pas gouverner", a-t-elle ajouté.

Quelle forme pourrait prendre la primaire? "il y a des propositions qui sont faites", a répondu Anne Hidalgo, sans citer explicitement la primaire populaire, une initiative citoyenne qui doit avoir lieu fin janvier. "Il faut bien sûr y travailler, pour que le vote soit un vote qui donne confiance aux citoyens pour venir voter", a-t-elle ajouté. Mais pour la candidate, il reste du temps. "On a encore le mois de janvier

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1993) : JEUDI 23 DECEMBRE 2021

Jeudi 23  décembre  2021 - «Je ne veux pas de votre aide» : Eric Zemmour condamne une vidéo violente de ses sympathisants :

Eric Zemmour a "condamné" mercredi une vidéo dans laquelle deux individus se revendiquant de ses sympathisants s'entraînent au tir et imaginent notamment prendre pour cible Emmanuel Macron et des élus Insoumis, et pour laquelle une enquête a été ouverte. "Vous ne faites partie ni de mes sympathisants, ni de mes militants, et encore moins de mes amis. Je condamne par avance tout ce que vous ferez en mon nom pendant ma campagne. Je ne veux ni de votre soutien, ni de votre aide", écrit le candidat à la présidentielle dans un communiqué.

Les vidéos, révélées sur Twitter par la Jeune Garde, un groupe antifasciste, et par Mediapart, montrent un homme arborant une casquette "Ben voyons", un tic de langage d'Eric Zemmour érigé en slogan par ses fans, s'exercer avec un fusil à lunette. "Ben voyons les amis, on va éclater qui, là?  Du jeune gaucho, du jeune communiste, du jeune bougnoule mental", s'esclaffe le je une homme, avant de tirer avec un gros calibre. Fusil en joue, il mime ensuite la surprise - "Ah, Emmanuel Macron !" - et décoche un second tir. Dans une autre vidéo tournée au même endroit, un autre jeune homme prend pour cible l'ex-porte-parole de la France Insoumise Raquel Garrido. Fusil en main, il explique "s'entraîner à chasser du Garrido sauvage" avant de faire feu puis de tirer une seconde fois en évoquant son mari, le député LFI Alexis Corbière.

Dans la même séquence, l'homme s'imagine ouvertement tirer sur "des antifas et des gauchistes", ainsi que sur des personnes d'origine maghrébine. "Il y a des drapeaux algériens et marocains, j'ai vu là-bas, donc on va s'empresser de tirer", lâche-t-il. Selon le journal Libération, qui a eu accès à son compte Instagram privé, il s'y présentait jusqu'à tout récemment comme "militaire" et "catholique". Une enquête a été ouverte par le Pôle national de lutte contre la haine en ligne (PNLH), pour "menaces de mort et provocation à la haine raciale", a précisé à l'AFP le parquet de Paris.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1993) : JEUDI 23 DECEMBRE 2021

Jeudi 23  décembre  2021 - Franck Provost mis en examen pour «blanchiment de fraude fiscale aggravée» :

Le coiffeur français Franck Provost a été mis en examen pour "abus de biens sociaux" et "blanchiment en bande organisée de fraude fiscale aggravée", a indiqué jeudi le parquet de Nanterre dans un communiqué adressé à l'AFP.

Depuis cette mise en examen, intervenue mardi lors de sa présentation à un juge d'instruction à Nanterre, le fondateur du groupe Provalliance a été placé sous contrôle judiciaire "avec une caution fixée à plusieurs centaines de milliers d'euros", a précisé le parquet de Nanterre.

Selon le ministère public, "plusieurs signalements" ont été "transmis par l'administration fiscale courant 2017 concernant l'utilisation d'un logiciel frauduleux de caisse permettant de détourner des recettes encaissées en espèces dans un réseau de salons de coiffure".

L'homme d'affaires de 75 ans est ainsi également mis en examen pour "mise à disposition de matériels et programmes pour commettre des infractions et des atteintes à des systèmes de traitement automatisés de données".

Une enquête préliminaire a été ouverte et confiée à la Brigade nationale de répression de la délinquance fiscale de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF).

Le 9 avril, une ouverture d'information judiciaire avait donné lieu à la mise en examen du directeur administratif et financier du groupe.

Elle porte notamment sur les infractions d'"abus de biens sociaux et complicité, abus de confiance, fraude fiscale et complicité, blanchiment en bande organisée de fraude fiscale aggravée, exercice illégal de la profession de comptable, détention, offre, mise à disposition de matériels et programmes pour commettre des infractions et des atteintes à des systèmes de traitement automatisés de données".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1993) : JEUDI 23 DECEMBRE 2021

Jeudi 23  décembre  2021 - Le Piton de la Fournaise crache des fontaines de lave, le spectacle en images :

Le Piton de la Fournaise, le volcan de La Réunion, est entré en éruption pour la seconde fois de l'année mercredi à 3h30 (0h30 à Paris), a indiqué mercredi l'observatoire volcanologique. Au moins trois fissures éruptives se sont ouvertes sur le flanc sud du volcan dans l'enclos (la caldera centrale du volcan) ont constaté les volcanologues. L'éruption a lieu dans une zone totalement inhabitée et ne présente pas de danger pour la population.

Alternant les phases de sismicité et de calme depuis plusieurs semaines, le Piton de la Fournaise a donné ses premiers signes de réveil vers 1h15 (23h15 mardi à Paris). «Cette crise sismique est accompagnée de déformation rapide», signe «que le magma est en train de quitter le réservoir magmatique et se propage vers la surface» soulignait alors l'observatoire volcanologique. Dans un communiqué de presse publié jeudi, les scientifiques ont déclaré que l'éruption ne se focalisait plus que sur une seule des fissures éruptives, celle la plus en aval, aux alentours de 2030 mètres d’altitude.

Une reconnaissance de terrain a pu être faite ce matin grâce au concours de la Section Aérienne de Gendarmerie et du PGHM. «La mission a permis de récupérer des échantillons de lave (scories projetées par les fontaines de lave et coulées de lave) qui seront très utiles, un fois analysés, pour mieux comprendre le cheminement pris par le magma en profondeur et le dynamisme de l’éruption», a par ailleurs indiqué l'observatoire.

Situé dans le sud-est de La Réunion, le Piton de la Fournaise est l'un des volcans les plus actifs au monde. Il est entré en éruption à une vingtaine de reprises au cours des dix dernières années. La première éruption de l'année avait eu lieu en avril et avait duré six semaines. Les éruptions du volcan de La Réunion sont qualifiées d'effusives ou de type hawaïen. La lave s'écoule en majeure partie sur la surface du volcan, à la différence des éruptions explosives qui crachent des nuages de cendres haut dans le ciel.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1993) : JEUDI 23 DECEMBRE 2021

Jeudi 23  décembre  2021 - Une statue à la mémoire de Tiananmen déboulonnée à Hong Kong :

Le "Pilier de la honte", une statue rendant hommage aux victimes de la répression de Tiananmen, a été retirée de l'Université de Hong Kong (HKU) jeudi après 24 ans de présence sur les lieux, supprimant un symbole des libertés dont jouissait la ville avant 2020.

"La décision concernant la vieille statue a été prise sur la base d'un avis juridique externe et d'une évaluation des risques pour le meilleur intérêt de l'Université", a déclaré la HKU dans un communiqué, alors que les groupes et les lieux commémorant la répression du 4 juin 1989 à Pékin sont devenues la cible de la draconienne loi sur la sécurité nationale imposée par Pékin.

Hong Kong a longtemps été le seul endroit en Chine où la commémoration des événements de Tiananmen était tolérée. Chaque année, les étudiants de la HKU nettoyaient la statue installée sur leur campus en 1997 pour honorer les victimes de ces événements. Mais Pékin a imprimé sa marque autoritaire sur l'ex-colonie britannique après les grandes et parfois violentes manifestations de 2019, en imposant une loi sur la sécurité nationale qui a criminalisé pratiquement toute forme de dissidence.

En octobre, les responsables de la HKU avaient ordonné le retrait de la sculpture de huit mètres de haut représentant un enchevêtrement de 50 corps déformés par la douleur, en évoquant déjà des risques juridiques, sans préciser lesquels.

Le "Pilier de la honte", de huit mètres de haut, a été mis à l'abri des regards mercredi derrière des bâches et des barrières avant d'être déboulonné jeudi matin pour être entreposée ailleurs, selon l'université. Dans son communiqué, l'institution assure que personne n'avait obtenu l'autorisation formelle d'exposer cette statue et cite une ordonnance datant de l'époque coloniale pour justifier son retrait.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1993) : JEUDI 23 DECEMBRE 2021

Jeudi 23  décembre  2021 - Covid : les organisateurs des JO préviennent qu’il y «aura certainement des infections» :

Les autorités chinoises ont déclaré jeudi être prêtes à faire face à des foyers épidémiques lors de Jeux Olympiques d'hiver de Pékin (4-20 février 2022), avec des hôpitaux désignés où envoyer les athlètes testés positif. "Il y aura certainement des infections et il est possible qu'un foyer de contamination à petite échelle se produise", a déclaré Huang Chun, chargé de contrôler la propagation du virus pendant les Jeux olympiques d'hiver de Pékin, lors d'une réunion d'information.

Selon lui, l'événement présente un "risque très élevé de transmission". "Il y aura un certain nombre de cas positifs", a affirmé une autre responsable du comité d'organisation, Han Zirong. "Il s'agit d'un événement à forte probabilité" de transmission du coronavirus, a-t-elle ajouté. La Chine adopte depuis le milieu de l'année dernière une stratégie "zéro Covid": restrictions strictes aux frontières, confinements localisés, longues quarantaines et traçage de la population.

Elle réussit ainsi officiellement à maintenir des taux d'infection à un niveau très faible. Un simple cas peut entraîner des dépistages massifs ou des confinements. Des responsables politiques jugés fautifs ont également été démis de leurs fonctions. La Chine a renforcé des mesures déjà très strictes en prévision de l'arrivée de milliers d'athlètes étrangers pour les JO. La capitale Pékin exige désormais des tests Covid négatifs pour tous les visiteurs et limite les vols en provenance d'autres villes.

Outre les vaccinations obligatoires avant l'atterrissage en Chine, tous les athlètes doivent se soumettre à des tests de dépistage quotidien. Les responsables ont en outre vivement encouragé les athlètes à faire un rappel de vaccin contre le Covid-19. Les sportifs testés positifs ne seront pas autorisés à participer aux Jeux.

Les patients asymptomatiques seront mis en quarantaine sur place, tandis que les patients présentant des symptômes seront envoyés dans des hôpitaux de Pékin et de Zhangjiakou préalablement désignés, a précisé Huang Chun. Durant les épreuves tests - sorte de répétition générale des Jeux olympiques - trois athlètes ont été testés positifs au Covid-19. Les responsables ont assuré que ces cas ont tous été "traités rapidement et efficacement, et que la transmission et la propagation du virus n'ont pas eu lieu". "Les Jeux olympiques et paralympiques d'hiver doivent appliquer de manière stricte les principes et les exigences du gouvernement chinois en matière de prévention et de contrôle du virus", a pour sa part martelé Han Zirong.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1993) : JEUDI 23 DECEMBRE 2021

Jeudi 23  décembre  2021 - Omicron : taux d’hospitalisation plus faible selon deux études, mais la prudence reste de mise :

Deux études menées en Grande-Bretagne et publiées mercredi montrent que les infections au variant Omicron du Covid-19 sont moins susceptibles de provoquer des hospitalisations par comparaison avec le variant Delta, confirmant une tendance d'abord observée en Afrique du Sud. Ces études préliminaires - l'une venant d'Ecosse, l'autre d'Angleterre - ont été saluées par les experts, qui se sont toutefois montrés prudents et ont souligné que le taux de transmission élevé du variant pourrait malgré tout résulter en davantage de cas graves. "Ce que nous disons, c'est que c'est une bonne nouvelle avec des nuances -- avec des nuances parce que ce sont des observations précoces, qu'elles sont statistiquement significatives et que nous montrons un risque réduit d'hospitalisations", a dit un co-auteur de l'étude écossaise, Jim McMenamin, à des journalistes lors d'un appel téléphonique.

Les recherches écossaises ont examiné les cas enregistrés en novembre et décembre, et les ont rassemblés en deux groupes: Delta d'un côté, Omicron de l'autre. Selon cette étude, "Omicron est associé à une réduction de deux tiers du risque d'hospitalisation pour Covid-19 par rapport à Delta". Elle a aussi montré qu'une dose de rappel offrait une protection supplémentaire conséquente contre l'infection symptomatique. Il s'agit d'une petite étude qui n'a examiné aucune personne hospitalisée et âgée de moins de 60 ans, mais les auteurs ont dit avoir ajusté ces limites en utilisant des méthodes statistiques.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1993) : JEUDI 23 DECEMBRE 2021

Jeudi 23  décembre  2021 - Au Liban, l'enquête sur l'explosion au port de Beyrouth encore suspendue :

Le juge chargé de l'enquête sur l'explosion au port de Beyrouth en août 2020 a été contraint jeudi de suspendre une nouvelle fois ses investigations à la suite d'un énième recours déposé par d'anciens ministres, a indiqué une source judiciaire à l'AFP.

Il s'agit de la quatrième suspension depuis que le juge Tareq Bitar a été choisi pour mener l'enquête en février. Cette décision intervient seulement deux semaines après la reprise de l'enquête.

Jeudi, "le juge Bitar a été informé d'un recours présenté par les anciens ministres Ali Hassan Khalil et Ghazi Zeaiter. Il a donc été contraint à suspendre l'enquête", a précisé la source judiciaire. Les politiciens mis en cause ont déposé 18 plaintes au total contre le juge Bitar pour entraver l'enquête, le forçant à suspendre ses investigations à plusieurs reprises.

Le magistrat est soumis à d'intenses pressions, notamment de la part du puissant Hezbollah pro-iranien qui l'accuse de politiser l'enquête sur cette gigantesque explosion qui a fait plus de 215 morts et près de 6500 blessés. Le mouvement chiite exige son remplacement. L'affaire paralyse le gouvernement, qui ne s'est plus réuni depuis le 12 octobre en raison des exigences des ministres du Hezbollah.

Les responsables politiques de tous bords refusent d'être interrogés par le juge, même si les autorités ont imputé le drame, qui a détruit des quartiers entiers de Beyrouth, au stockage sans mesures de précaution d'énormes quantités de nitrate d'ammonium.

Certains craignent que le magistrat ne connaisse le même sort que son prédécesseur, Fadi Sawan, écarté en février après l'inculpation de hauts responsables. Pointées du doigt pour négligence criminelle, les autorités sont accusées par les familles des victimes et des ONG de torpiller l'enquête pour éviter des inculpations.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1993) : JEUDI 23 DECEMBRE 2021

Jeudi 23  décembre  2021 - Présidentielle: Zemmour se voit au second tour et… prépare les législatives :

Eric Zemmour et le journalisme, c’est fini. Il ne reviendra pas au «Figaro». Le candidat à la présidentielle croit plus que jamais qu’il sera au second tour de l'élection contre Emmanuel Macron. Il confie d’ailleurs se projeter dans un hypothétique débat de l’entre-deux tours depuis les mois de février-mars 2021.

Mais pour l’heure, les sondages lui sont défavorables. Si l’ancienne plume du «Figaro» a grimpé jusqu’à 19% (dans une enquête) et devancé Marine Le Pen, il est, depuis la mi-novembre, redescendu à la quatrième place derrière Valérie Pécresse et la présidente du RN. En privé, Eric Zemmour reste confiant et juge que c’est à partir des enquêtes de la fin janvier et du début de mois de février que les choses commenceront à se décanter.

Le fondateur de « Reconquête ! » se rassure avec le démarrage en flèche de son parti qui rassemble déjà plus de 70000 adhérents en un peu plus de dix jours. Un chiffre qu’il compare volontiers avec les quelque 30000 militants revendiqués par le Rassemblement national. « On a remboursé le meeting de Villepinte en 4 heures ! » explique-t-on dans son entourage.

Un parti qui compte bien être présent aux élections législatives. Pour l’heure, son patron reste flou sur les alliances qu’il compte nouer afin de présenter des candidats partout en France. Les investitures ont été confiées à Jean-Frédéric Poisson, ex-député PCD des Yvelines et nouvel allié de Zemmour.

Pour l’instant, une chose est certaine, Eric Zemmour sera lui-même candidat aux législatives en juin s’il n’est pas élu président de la République en avril. L’intéressé ne dit pas pour l’instant dans quelle circonscription.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens