Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 décembre 2021 5 10 /12 /décembre /2021 08:00
LA MARCHE DU MONDE (1981) : JEUDI  9 DECEMBRE 2021

Jeudi 9 décembre  2021 - Le point du corona virus le 8 décembre au soir :

La situation en France : La hausse rapide du nombre de patients du Covid-19 traités dans les services de réanimation s'est poursuivie mercredi, selon les données hospitalières. Un total de 2.426 malades (2.351 mardi), atteints des formes les plus graves de la maladie, sont traités dans les unités de soins critiques. On en comptait 1.007 seulement le 23 novembre, au plus bas avant l'arrivée de la cinquième vague de la pandémie en France. Les hôpitaux accueillent désormais 13.044 malades du Covid-19, contre 12.714 la veille.

Les chiffres des hospitalisations et des soins critiques sont supérieurs à ceux enregistrés lors de la quatrième vague, qui avait connu un pic en septembre dernier. Les données sur sept jours, qui lissent les variations quotidiennes et donnent une tendance de fond, sont aussi à la hausse. On enregistre mercredi 5.843 hospitalisations sur une semaine, contre 5.602 mardi, et 4.196 mercredi dernier. Pour les admissions en soins critiques, les chiffres sont de respectivement 1.381 patients, contre 1.314 mardi, et 930 il y a une semaine. Le nombre quotidien de contaminations est passé à 61.340 cas mercredi, selon les chiffres de Santé publique France disponibles sur l'application AntiCovid. Il était à plus de 59.000 mardi.

Le chiffre total des décès n'était pas disponible en l'état sur le site de Santé publique France (SPF) à cause d'un problème informatique. L'épidémie a entraîné la mort de 129 patients à l'hôpital en 24 heures, selon les chiffres de SPF disponibles sur la base de données Géodes. Un total de 93.071 patients sont décédés du Covid-19 dans les hôpitaux depuis le début de l'épidémie. Concernant la vaccination, 52.181.554 personnes ont reçu au moins une injection (77,4% de la population totale) et 51.101.710 personnes sont entièrement vaccinées (75,8% de la population totale). Depuis début septembre, 11.275.903 personnes ont reçu une dose de rappel.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1981) : JEUDI  9 DECEMBRE 2021

Jeudi 9 décembre  2021 - Emmanuel Macron n'annonce pas sa candidature mais déplore «les vents mauvais» :

Le président de la République Emmanuel Macron présentait ce jeudi lors d'une conférence de presse les priorités pour la présidence française du Conseil de l'Union européenne qui débutera le 1er janvier. Après la présentation, il a répondu parfois précisément, parfois en esquivant le fond des questions, comme par exemple sur la Nouvelle-Calédonie... Interrogé sur la candidature du polémiste d'extrême droite Eric Zemmour, le chef de l'Etat a déclaré qu'il n'appartenait pas au président «de disqualifier un candidat». «Je ne dirai pas ce qu’il convient de penser ou pas, c'est au peuple français de décider souverainement». Il a ensuite rappelé que «la France est un vieux pays faits de combats, il s’est grandi à chaque fois». «Aimer la France et les Français c’est respecter la dignité de chaque Française et de chaque Français», a-t-il ajouté, référence évidente au général De Gaulle.

Emmanuel Macron a comme prévu refuser de répondre à une question sur sa candidature possible à l'élection présidentielle de 2022, une «question obsessionnelle» selon lui. «Je ne vous répondrai pas précisément», «dans le temps qu'est le notre, il est important que les institutions puissent fonctionner». «Quand les vents mauvais se lèvent, il est légitime que toutes les voix s'expriment (...). Il faut ne rien concéder ni au racisme, ni à l'antisémitisme. C'est à nos institution de le faire avec calme et autorité». «Je travaillerai jusqu'à la fin du mandat», avait-il déclaré auparavant. «Mon rôle en ce moment est de continuer à agir pour notre peuple, pour accompagner et préserver notre unité. La haine, c'est la haine de la France».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1981) : JEUDI  9 DECEMBRE 2021

Jeudi 9 décembre  2021 - L'entourage de Blanquer clarifie sa position sur le boycott diplomatique des JO :

La France ne boycottera pas les Jeux Olympiques d'hiver 2022 en Chine au niveau sportif mais la position de Paris sur le volet diplomatique n'est pas tranchée et reste en discussion, a clarifié l'entourage du ministre de l'Education et des Sports Jean-Michel Blanquer.

Cette mise au point intervient alors que, plus tôt dans la matinée, M. Blanquer avait déclaré sur RMC/BFMTV que Paris ne boycotterait pas, sur le plan diplomatique, les JO organisés par Pékincontrairement aux Etats-Unis, au Canada, à l'Australie et au Royaume-Uni qui accusent le régime chinois de violer les droits de l'Homme, en particulier dans sa région à majorité musulmane du Xinjiang (Nord-Ouest).

"La France ne le fera pas (...) mais nous aurons des messages qui sont clairs sur le plan politique", avait affirmé M. Blanquer, précisant que, si lui même ne se rendrait pas en Chine, la ministre déléguée aux Sports Roxana Maracineanu irait, comme Sophie Cluzel, la secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées. "Il parlait en tant que ministre des Sports et son message était qu'il n'y a pas de boycott sportif des JO", explique-t-on dans son entourage. "Sur le sujet diplomatique, c'est Jean-Yves Le Drian qui dialogue actuellement pour trouver une position commune au niveau européen".

Le ministre français des Affaires étrangères a en effet marqué une position différente de M. Blanquer presque au même moment. "Nous sommes pour qu'il y ait une position commune dont nous allons mesurer l'ensemble des enjeux lors de la prochaine réunion des ministres des affaires étrangères ou la suivante, mais cette question doit être traitée en Européens", a déclaré M. Le Drian, lors d'une conférence de presse commune avec son homologue allemand. Ce télescopage de déclarations intervient alors que le ton monte entre Pékin et des pays occidentaux.

Aux quatre pays - Etats-Unis, Canada, Australie et Canada,- qui ont décidé d'envoyer des athlètes aux Jeux mais pas de responsables officiels aux JO; Pékin a répondu jeudi qu'ils en "paieront le prix".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1981) : JEUDI  9 DECEMBRE 2021

Jeudi 9 décembre  2021 - En Guadeloupe, le dernier barrage routier démantelé :

Après des semaines de mobilisation d'un mouvement social porté par le refus de la vaccination obligatoire pour les soignants, le dernier barrage de l'île a été démantelé par les forces de l'ordre.

Le dernier important barrage routier de Guadeloupe, fruit de la contestation sociale née mi-novembre, a été démantelé jeudi par les forces de l'ordre, indique la préfecture pour qui les habitants peuvent de nouveau circuler sur toute l'île

«Cette nuit, l'action des forces de l’ordre a permis de démanteler les barrages du rond-point de Perrin aux Abymes, dernière zone de blocage importante du réseau routier de Guadeloupe. La circulation est rétablie dans cette zone», indique la préfecture de région dans un communiqué.

Ailleurs sur l'île antillaise, «quelques tentatives de réinstallation de barrages ont été déjouées, notamment sur la RN 4 en direction de Sainte-Anne», indique le représentant de l'Etat pour qui «tous les axes routiers de la Guadeloupe sont aujourd'hui dégagés et les Guadeloupéens peuvent de nouveau circuler sur l'ensemble du territoire».

«Ils ont levé tous les barrages mais le combat continue», a soutenu Max Evariste, secrétaire général de FO, dans une conférence de presse du collectif d'organisations mobilisé contre l'obligation vaccinale contre le Covid-19 pour soignants et pompiers

Né de ce refus, le mouvement social qui touche la Guadeloupe, la Martinique et Saint-Martin s'est étendu à des revendications politiques et sociales, notamment contre la vie chère, occasionnant violences, pillages et incendies. Au point que Guadeloupe et Martinique ont été placées sous couvre-feu.

Le couvre-feu en vigueur jusqu'à vendredi dans certaines communes de Guadeloupe interdit la libre circulation de 20 heures à 5 heures dans 12 d'entre elles (Les Abymes, Baillif, Basse-Terre, Capesterre-Belle-Eeau, Gosier, Lamentin, Morne-à-l'Eau, Le Moule, Petit-Bourg, Pointe-à-Pitre, Sainte-Anne, Sainte-Rose), à partir de 22 heures à Baie-Mahault et Goyave.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1981) : JEUDI  9 DECEMBRE 2021

Jeudi 9 décembre  2021 - Notre-Dame de Paris, entre BD et polémiques :

Carnet de dessin et crayon affuté en poche, ils se sont faufilés comme des petites souris dans les entrailles de Notre-Dame de Paris pour croquer les grandes opérations du chantier de sécurisation. L’établissement public en charge de la conservation et de la restauration de la cathédrale a en effet donné carte blanche à 5 grands noms de la BD. En couleur ou en noir et blanc, ils livrent des instantanés quasi journalistiques du quotidien des acteurs de la renaissance.

Plongée vertigineuse avec les écureuils, c’est-à-dire les cordistes, saisis par François Schuiten (Grand prix de la Ville d’Angoulême) en train d’œuvrer le long des arcs-boutants. Dans un style proche de la gravure, Adjim Danngar s’est quant à lui concentré sur le spectaculaire cintrage des 28 arcs boutants et des voûtes les plus fragilisées qui aura nécessité de nombreux savoir-faire, ingénieurs, charpentiers, échafaudeurs, grutiers... D’un trait ultra graphique, Zeina Abirached dévoile dans ses moindres détails la dépose de l’échafaudage sinistré, et celle du grand orgue avec ses 8000 tuyaux. Pour que chacun comprenne le chantier d’un seul coup d’œil, l’illustratrice Sandrine Martin a schématisé l’ensemble avec poésie –de la base vie à l’intérieur de la cathédrale-, sans oublier de saluer le fabuleux travail mené dans les chapelles par les maîtres verriers et les restaurateurs des peintures.

Mathieu Sapin, lui, raconte avec humour la visite des dessinateurs et sa rencontre avec le Général Jean-Louis Georgelin, président de l’établissement public, et Philippe Villeneuve, maître d’œuvre et architecte en chef des monuments historiques meurtri par le drame de l’incendie. Exposées depuis le 8 décembre sur les parvis de la cathédrale, ces planches reproduites en très grand nous entraînent dans la ruche secrète des artisans. « A travers cette exposition inédite réalisée en partenariat avec la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image, nous souhaitons toucher un large public, susciter des vocations et rendre hommage à l’ensemble de celles et ceux qui, pendant plus de deux ans, ont œuvré sans relâche à la sécurisation de la cathédrale pour sa réouverture au culte et à la visite en 2024 », salue le Général Georgelin.

Pendant ce temps-là, derrière les palissades, le diocèse de Paris prie pour que la restauration de la cathédrale soit l’occasion de réaménager et de moderniser l’intérieur du monument. Bancs à roulettes lumineux, œuvres d’art contemporain dans les chapelles de la nef, nouveau parcours liturgique, projections sur les murs de messages bibliques dans toutes les langues… : le projet du diocèse (photo(, qualifié de « Disneyland politiquement correct » par la presse étrangère, a aussi trouvé ses détracteurs en France.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1981) : JEUDI  9 DECEMBRE 2021

Jeudi 9 décembre  2021 - Accusation de viol: Poursuites abandonnées contre le cinéaste français Luc Besson :

Une juge d'instruction du tribunal judiciaire de Paris a prononcé un non-lieu pour le cinéaste Luc Besson, accusé de viol depuis trois ans par l'actrice Sand Van Roy, a-t-on appris jeudi de sources proches du dossier. La magistrate a suivi les réquisitions du parquet de Paris, qui avait réclamé début octobre l'abandon des poursuites dans cette affaire très médiatique. Le cinéaste âgé de 62 ans, qui a toujours contesté les faits, n'avait pas été mis en examen mais seulement placé sous le statut moins incriminant de témoin assisté.

L'affaire avait démarré avec la plainte pour viol, déposée le 18 mai 2018 par l'actrice contre l'influent producteur et réalisateur français, après un rendez-vous avec lui dans un palace parisien. Deux mois plus tard, elle avait dénoncé d'autres viols et agressions sexuelles, commis selon elle au cours de deux années d'une "relation d'emprise professionnelle" avec M. Besson. Ces plaintes avaient été classées sans suite en février 2019 par le parquet de Paris qui estimait n'avoir pu "caractériser l'infraction dénoncée".

L'actrice, qui apparaît dans "Valérian et la Cité des mille planètes" réalisé par Luc Besson, avait alors déposé une plainte avec constitution de partie civile et obtenu l'ouverture automatique d'une information judiciaire en octobre 2019 pour "viols". Après les dénonciations de l'actrice, huit autres femmes avaient témoigné auprès du journal d'investigation en ligne Mediapart de gestes déplacés, voire d'agressions sexuelles de la part du réalisateur du "Grand Bleu", "Nikita" ou "Le Cinquième Elément". Les faits étaient en grande partie prescrits.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1981) : JEUDI  9 DECEMBRE 2021

Jeudi 9 décembre  2021 - Les libellules disparaissent et c'est très inquiétant :

Selon l'Union internationale pour la conservation de la nature, les libellules se meurent, victimes de la disparition des zones humides. Elle estime que 16% d'entre elles sont menacées d'extinction.

Les libellules et demoiselles se meurent, victimes de la disparition des zones humides, l'habitat naturel de ces élégants insectes aux couleurs chamarrées dont au moins 1/6ème des espèces risquent de s'éteindre, a mis en garde jeudi l'Union internationale pour la conservation de la nature. C'est la première fois que l'UICN fait un état des lieux des 6.016 espèces de libellules et demoiselles -les odonates- répertoriées dans le monde.

Et elle estime que 16% d'entre elles sont menacées d'extinction, dans une mise à jour de sa liste rouge qui est un inventaire mondial de l'état de conservation de la faune et de la flore. "En mettant ainsi en lumière les pertes de libellules dans le monde, la liste rouge (...) souligne la nécessité urgente de protéger les zones humides et la riche biodiversité qu'elles abritent", estime le directeur général de l'UICN, Bruno Oberle. "Ces écosystèmes disparaissent trois fois plus vite que les forêts partout dans le monde", prévient-il.

Entre 1970 et 2015, on estime que 35% des zones humides dans le monde -lacs, rivières, marais ou encore zones côtières ou marines- ont disparu, selon un rapport de la Convention de Ramsar des zones humides. Si les zones humides peuvent souvent paraître hostiles à l'homme, "elles fournissent des services essentiels", insiste M. Oberle, soulignant: "Elles stockent le carbone, nous donnent de l'eau propre et de la nourriture, nous protègent des inondations et sont l'habitat d'une espèce connue sur 10 dans le monde".

Les odonates sont ainsi un excellent indicateur de la santé des zones humides. Libellules et demoiselles sont "très, très sensibles aux changements dans l'environnement. Et elles servent donc de signal d'alarme sur ce qui se passe dans les zones humides à travers le monde", a expliqué à l'AFP, Craig Hilton-Taylor, chargé de la "liste rouge" à l'UICN.

En raison d'un manque de données sur un certain nombre des espèces évaluées, il est impossible de dire si elles sont en danger ou non, mais il craint que 40% des espèces puissent, de fait, être classées comme menacées.

La situation est particulièrement dégradée en Asie du sud et du sud-est, où plus d'un quart des odonates sont menacées, victimes notamment du défrichement et de l'assèchement pour faire place à des plantations d'huile de palme.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1981) : JEUDI  9 DECEMBRE 2021

Jeudi 9 décembre  2021 - Un père et son fils arrêtés pour un gigantesque feu de forêt cet été en Californie :

Un sexagénaire et son fils ont été arrêtés dans le cadre d'une enquête sur l'origine d'un gigantesque feu de forêt qui a parcouru près de 900 km2 dans le nord de la Californie cet été, ont annoncé les autorités locales mercredi.

David Smith, 66 ans, et Travis Smith, 32 ans, sont accusés d'avoir allumé le feu qui a provoqué le Caldor Fire, le 14 août dernier près du lac Tahoe, une région boisée et très touristique en Californie. Les services du procureur du comté d'El Dorado qualifie dans un communiqué les faits qui leur sont reprochés d'"incendie criminel", sans plus de précision.

L'incendie, qui n'a été maîtrisé qu'au bout de 67 jours, a fait cinq blessés et détruit un millier de bâtiments d'habitation ou commerciaux, selon le décompte des pompiers de Californie. En pleine saison estivale, les flammes du Caldor Fire avaient provoqué l'évacuation de plusieurs dizaines de personnes dans cette région située près plus grand lac alpin d'Amérique du Nord, à la frontière avec le Nevada.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1981) : JEUDI  9 DECEMBRE 2021

Jeudi 9 décembre  2021 - Emmanuel Macron veut «une Europe maitre de son destin» :

Emmanuel Macron a présenté jeudi ses priorités pour la présidence française du Conseil de l'Union européenne qui débutera le 1er janvier.

A partir du 1er janvier 2022, la France présidera le Conseil de l'Union européenne. Le président de la République Emmanuel Macron a présenté jeudi, à Paris, au Palais de l'Elysée, les priorités pour la présidence française du Conseil de l'Union européenne qui débutera le 1er janvier. Dans un propos liminaire, avant la présentation d'une nouvelle pièce de 2 euros et de l'emblème et la devise choisies -relance, puissance et appartenance -, le chef de l'Etat a rappelé que l'Europe faisait toujours face à une crise sanitaire, mais subit aussi «une tentative de déstabilisation de nos démocraties.»

«Notre rôle sera d’être les dépositaires d’une harmonie entre les 27 pays», a-t-il expliqué, ajoutant que si «les Nations sont notre force», «l'unité européenne est indispensable.» «Nous avons besoin de nous unir, nous européens», a-t-il expliqué. «L'objectif sera de passer à une Europe puissante dans le monde, pleinement souveraine et maitre de son destin», «capable de maîtriser ses frontières» pour «éviter les drames humains que nous avons vécus.» Il veut aussi définir «une souveraineté stratégique européenne». «Ce concept qui paraissait impensable il y a quatre ans permet d'ancrer que nous Européens, que nous soyons membres de l'Otan ou pas (…), avons des menaces communes et des objectifs communs», a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

Le président de la République a insisté sur la nécessité de construire un lien particulier avec l'Afrique. «Nous voulons travailler aux les pays d'origine et les pays tiers, pour luter contre les trafics et les passeurs», a-t-il défini, avec un sommet entre l'Union africaine et l'Union européenne le 17 et 18 février prochains, avec la volonté de développer un «partenariat de sécurité» avec l'Afrique. Un sommet entre l'Union africaine et l'Union européenne se tiendra les 17 et 18 février à Bruxelles dans le cadre de la présidence française de l'Union européenne, a annoncé jeudi Emmanuel Macron, afin de "refonder en profondeur" la relation "un peu fatiguée" entre les deux continents. Le chef de l'Etat français a évoqué «plusieurs axes», notamment «refonder un New Deal, économique et financier avec l'Afrique», en faisant valoir que «l'Europe doit dans les instances internationales porter une stratégie commune avec l'Afrique», ou le déploiement d'«un agenda en matière d'éducation, de santé et de climat», lors d'une conférence de presse depuis l'Elysée.

Emmanuel Macron a également plaidé jeudi pour une Europe qui «sache protéger ses frontières» face aux crises migratoires, en esquissant une série de réformes dont celle de l'espace Schengen, lors d'une conférence de presse sur la présidence française de l'UE.

«Protéger nos frontières est une condition indispensable, à la fois pour assurer la sécurité des Européens, pour relever le défi migratoire et éviter les drames que nous avons vécus», a expliqué le président français. Il a évoqué le naufrage de migrants qui a fait au moins 27 morts dans la Manche fin novembre et la crise à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie, où l'Europe est confrontée à une «guerre hybride».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1981) : JEUDI  9 DECEMBRE 2021

Jeudi 9 décembre  2021 - Pécresse, dose de rappel à l’Elysée :

«C’est une double alerte pour Emmanuel Macron», reconnaît un pilier de la majorité après la publication d’un premier sondage donnant le président sortant battu par Valérie Pécresse au second tour.

Sitôt désignée, sitôt devant dans les sondages. C’est peu dire que la candidate des Républicains a provoqué un effet «Waouh» chez les amis du président de la République. La victoire surprise de Valérie Pécresse au Congrès LR –même si plusieurs macronistes, dont Christophe Castaner et Gabriel Attal, avaient pressenti son succès, conjuguée avec le décollage fulgurant dans les premières enquêtes d’opinion provoque un électrochoc en Macronie. Officiellement bien sûr, l’Elysée balaye tout ça d’un revers de main.

Interrogé mardi soir lors de son déplacement dans le Cher sur les points gagnés par la candidate de droite dans le sondage Elabe/BFMTV ainsi que sur sa victoire annoncée au second tour, le président a ironisé sur une non-information. «Il n’a pas été désarçonné par la victoire de Pécresse», souligne un de ses plus anciens soutiens qui doute même du sérieux de l’étude. En coulisses, les macronistes les plus expérimentés admettent que la championne de la droite «occupe bien la place de chef de son camp». Ils n’oublient pas non plus que François Fillon avait obtenu malgré le poids des affaires 20% des voix au premier tour. «C’est une double alerte pour Macron et pour l’attractivité qu’il représente vis à vis de l’électorat de droite», soupire ce même macroniste. En clair, la candidature de Valérie Pécresse est en capacité de récupérer à la fois les électeurs fillonistes tentés par un vote Eric Zemmour et ceux déçus par Emmanuel Macron.

Cueilli à froid la semaine dernière, le chef de l’Etat a d’abord choisi de minimiser l’événement politique et retenu ses troupes. La première consigne fut donc de ne pas trop «taper» sur la nouvelle candidate. Mais, selon ce parlementaire, Macron est «variant» sur Pécresse. Le même Macron trouverait donc maintenant que sa majorité ne serait pas assez dure avec elle. Il a lui-même adressé des textos en ce sens. Feu donc sur la représentante des LR.

Dans l’entourage d’Emmanuel Macron, certains voient aussi dans cette séquence une forme de rappel d’humilité. Un député s’exclame ainsi: «Cela change la donne, ça nous réveille et ça refroidit le système.» Il est vrai que beaucoup de ministres et de parlementaires se projetaient un peu vite dans le second mandat et tiraient des plans sur la comète comme si 2022 n’était qu’une formalité. En ça, le sondage Elabe fonctionne comme un sévère retour à la réalité. Les campagnes ne sont jamais gagnées d’avance. Et, contrairement à la petite musique distillée par l’Elysée, Les Républicains ont résisté au rouleau compresseur macroniste. La preuve avec Valérie Pécresse qui, en moins de cinq jours, vient de souffler un vent très froid sur la majorité.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1981) : JEUDI  9 DECEMBRE 2021

Jeudi 9 décembre  2021 - 1200 euros d'amende pour la spectatrice à la pancarte du Tour de France :

Un bout de carton et beaucoup d'imprudence: la jeune femme qui avait involontairement provoqué une chute massive de coureurs en brandissant une pancarte à l'intention de ses grands-parents en juin lors du Tour de France, a été condamnée jeudi à une amende de 1.200 euros.

Lors de son procès le 14 octobre devant le tribunal correctionnel de Brest, le parquet avait requis une peine de quatre mois de prison avec sursis contre cette femme de 31 ans, qui était alors apparue tremblante et pleine de culpabilité. Jeudi, elle n'était en revanche pas présente lors du prononcé du jugement. Reconnue coupable de "mise en danger d'autrui" et "blessures involontaires", elle a également été condamnée à verser un euro symbolique à l'Union nationale des cyclistes professionnels (UNCP), partie civile.

"On est satisfait du verdict", a réagi par téléphone auprès de l'AFP Romuald Palao, avocat de l'UNCP et de l'organisation internationale Cyclistes professionnels associés (CPA). La constitution de partie civile de cette dernière a en revanche été jugée irrecevable par le tribunal. "On savait qu'il y avait une difficulté pour le CPA de se constituer partie civile de part ses statuts", a expliqué Me Palao, estimant que le plus important était que "la personne soit sanctionnée", pas "en tant que telle", mais pour "que ça serve pour les autres, pour l'avenir et les prochaines courses", a-t-il estimé.

"L'idée, c'est de tendre vers le zéro chute et d'autant plus des chutes provoquées par des tiers", a-t-il ajouté. "A partir du moment où il y aura des comportements inadaptés qui auront des conséquences, systématiquement les représentants des coureurs engageront une procédure ou se joindront à une procédure".

Le 26 juin dernier, sur la commune de Sizun (Finistère), à 45 km de l'arrivée de la première étape du Tour, partie de Brest, cette habitante du Finistère avait brandi une pancarte en empiétant sur la chaussée, dos au peloton. "Allez opi-omi!" --papy-mamy en allemand, sa grand-mère étant d'origine allemande-- avait-elle écrit en grosses lettres sur un bout de carton à l'adresse de ses grands-parents, résidant à Paris et fans inconditionnels de la Grande Boucle.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1981) : JEUDI  9 DECEMBRE 2021

Jeudi 9 décembre  2021 - Amélie Mauresmo, nouvelle directrice de Roland-Garros :

Amélie Mauresmo, ex-N.1 mondiale, a été nommée jeudi directrice de Roland-Garros après le départ de Guy Forget, a annoncé le président de la Fédération française de tennis (FFT) Gilles Moretton. "Nous sommes très heureux d'annoncer qu'Amélie Mauresmo sera la nouvelle directrice de Roland-Garros au moins jusqu'en 2024", a annoncé Gilles Moretton en conférence de presse.

C'est un grande "fierté", a commenté Mauresmo, qui s'est dite "honorée" de prendre la direction du Majeur sur terre battue, vaisseau amiral de la FFT dont il est la principale source de revenus.

Guy Forget, qui dirigeait Roland-Garros depuis 2016 et le Masters 1000 de Paris depuis 2012, était en fin de contrat à la fin de l'année 2021 et a refusé mardi les offres faites par Moretton, a précisé le président de la FFT. Le nouveau directeur du tournoi indoor de Bercy sera annoncé "début 2022", a ajouté Moretton.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens