Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2021 5 26 /11 /novembre /2021 08:00
LA MARCHE DU MONDE (1967) : JEUDI 25 NOVEMBRE 2021

Jeudi 25  Novembre  2021 - Covid-19: a minima un demi-million de vies sauvées par les vaccins en Europe :

A minima un demi-million de vies ont déjà été sauvées par les vaccins anti-Covid en Europe, selon un rapport publié jeudi par la branche européenne de l'Organisation mondiale de la Santé. Selon l'étude, en comptant seulement les plus de 60 ans dans une trentaine de pays européens cumulant quelque 460 millions d'habitants, 470.000 vies ont été sauvées depuis le début de la campagne vaccinale.

Cette estimation s'avère prudente, car elle ne tient pas compte du nombre de vies sauvées chez les moins de 60 ans, ni en raison d'une réduction de la transmission.

L'étude, réalisée à partir de données recueillies dans plus de la moitié des 53 pays de la région Europe de l'OMS, estime que près de 160.000 vies ont été sauvées en Angleterre et environ 39.000 en France. Les données ne sont pas disponibles pour vingt pays de la zone, dont la Russie, la Turquie, l'Allemagne et les Pays-Bas. "Ce que cette étude montre, c'est que (les vaccins) font ce qu'ils ont promis, c'est-à-dire qu'ils sauvent des vies, en offrant une protection très élevée contre les formes graves et la mort", a affirmé le directeur régional de l'institution pour l'Europe, Hans Kluge, pressant les pays à poursuivre leurs campagnes d'immunisation. "Dans certains pays, le nombre de décès aurait été le double de ce qu'il est aujourd'hui sans les vaccins", selon M. Kluge.

Dans l'Union européenne, 67,7% de la population a reçu deux doses de vaccin mais les écarts sont vertigineux entre les pays. Ainsi, seuls 25% des Bulgares sont vaccinés contre 86,7% des Portugais.

Au total, depuis le début de la pandémie, plus de 1,5 million de personnes sont mortes du Covid dans la région, dont 90% avaient plus de 60 ans. Les vaccins doivent être accompagnés d'une série de mesures préventives pour maintenir les niveaux de transmission à un niveau faible et garder la société ouverte", a insisté M. Kluge.

Mardi, l'OMS a averti du risque de subir 700.000 décès supplémentaires en Europe d'ici au printemps. Elle a appelé à adopter une approche "vaccin plus", associant vaccination, port du masque, mesures d'hygiène et distanciation. L'OMS a prévenu mercredi que le variant Delta, très contagieux, réduit à 40% l'efficacité des vaccins contre la transmission de la maladie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1967) : JEUDI 25 NOVEMBRE 2021

Jeudi 25  Novembre  2021 - La première adjointe de Tours et son mari poursuivis dans une affaire de détournement de fonds :

La première adjointe à la ville de Tours, Cathy Münsch-Masset, est poursuivie pour recel d'abus de confiance aggravé dans un dossier de détournement de fonds impliquant son mari, a appris l'AFP jeudi de sources proches du dossier. L'élue est soupçonnée d'avoir bénéficié de fonds détournés par son mari, dans le cadre de sa fonction de directeur de l'Association pour adultes et jeunes handicapés d'Indre-et-Loire (Apajh 37). Le dirigeant de l'association venant en aide aux handicapés est accusé d'avoir détourné de nombreux chèques entre 2018 et 2020 pour un montant de plus de 350.000 euros. Il établissait des fausses factures avant de faire transiter les fonds sur le compte du couple.

Si le directeur, qui a succédé à son épouse à la tête de l'Apajh 37 en janvier 2017, a reconnu les faits, il a toutefois affirmé avoir agi seul. Le fonctionnaire des finances publiques en disponibilité aurait indiqué n'avoir jamais informé son épouse, par ailleurs conseillère régionale de la majorité PS-EELV-PCF en Centre-Val de Loire. Il est poursuivi pour faux, usage de faux et abus de confiance au préjudice d'une association faisant appel au don.

L'enquête menée par la Direction territoriale de la police judiciaire d'Orléans n'a pas mis en évidence une quelconque complicité de son épouse dans le processus de détournement. Cathy Münsch-Masset, adjointe aux Solidarités, à l'égalité, à la cohésion sociale, à la santé publique et aux handicaps, a d'ailleurs aussi contesté les faits de recel. Le couple était endetté, a-t-on appris de même source.

Confirmant ces informations, le procureur de la République de Tours Grégoire Dulin a indiqué qu'à l'issue de leurs gardes à vue, les époux ont été présentés au parquet en vue d'une convocation en justice et un placement sous contrôle judiciaire.

La maison du couple a fait l'objet d'une saisie en vue d'une éventuelle confiscation à l'issue du procès, prévu le 8 février 2022 au tribunal correctionnel de Tours. Le magistrat a rappelé le principe de présomption d'innocence.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1967) : JEUDI 25 NOVEMBRE 2021

Jeudi 25  Novembre  2021 - Chine-Afrique: Pékin "stupéfait" des critiques de Le Drian :

La Chine s'est dite jeudi "stupéfaite" des récentes critiques du ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian vis-à-vis de la coopération sino-africaine et a appelé la France à "faire davantage" pour l'Afrique. Dans une interview au journal Le Monde, publiée le 19 novembre, M. Le Drian fustigeait la politique chinoise sur le continent africain, où l'ex-puissance coloniale française est désormais dépassée par Pékin en matière d'investissements et d'import-export.

"La nouveauté en Afrique, c'est qu'il commence à y avoir une déception très claire à l'égard des Chinois. Les responsables africains se sont rendu compte qu'il s'agit d'un marché de dupes", déclarait le ministre français. "Certes, ils ont pu bénéficier dans l'immédiat d'infrastructures, parfois spectaculaires, construites par des Chinois avec l'argent des Africains dans le but affiché du développement, mais, à la fin, ils mettent leur pays sous tutelle en raison de l'endettement majeur qu'ils sont obligés de contracter pour financer ces infrastructures".

Interrogé sur ces propos, Pékin a fait part jeudi de sa surprise. "La Chine exprime sa stupéfaction quant aux propos du ministre français des Affaires étrangères, qui ne sont pas conformes à la réalité", a déclaré lors d'un point presse Zhao Lijian, porte-parole de la diplomatie chinoise. La France "devrait juger la coopération sino-africaine de manière objective et impartiale, prêter une oreille attentive à ce que disent les Africains et faire davantage de choses positives et concrètes pour l'Afrique", a-t-il souligné. La Chine a beaucoup investi en Afrique durant la dernière décennie, notamment dans les infrastructures et dans l'exploitation de ses matières premières.

"Les entreprises chinoises ont construit et modernisé plus de 10.000 kilomètres de chemins de fer et près de 100.000 kilomètres de routes en Afrique, créant ainsi plus de 4,5 millions d'emplois", a déclaré M. Zhao. "Les Africains sont les mieux placés pour juger cette coopération", a-t-il déclaré, citant une étude publiée en novembre 2021 par l'institut panafricain Afrobaromètre, selon laquelle 63% d'Africains estimaient "quelque peu" ou "très" positive l'influence chinoise dans leur pays. Premier partenaire commercial de l'Afrique depuis une dizaine d'années, la Chine est également le premier créancier des pays africains, dont la dette explose depuis la pandémie. Dans ce contexte s'ouvrira lundi à Dakar une réunion ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine (Focac), lancé par la Chine en 2000 afin de renforcer les liens économiques.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1967) : JEUDI 25 NOVEMBRE 2021

Jeudi 25  Novembre  2021 - La Croatie a signé le contrat d'achat de 12 Rafale d'occasion :

Le président français Emmanuel Macron et le Premier ministre croate Andrej Plenkovic ont acté jeudi à Zagreb la vente de 12 avions de combat Rafale d'occasion à la Croatie, pour environ un milliard d'euros. Lors d'une séance de signature, les deux dirigeants ont signé un partenariat stratégique, puis le ministre de la Défense croate a signé deux contrats relatifs à l'avion avec son homologue française et le PDG de Dassault Aviation, fabricant du Rafale.

"C'est un choix souverain, le contrat que nous avons signé ce matin, c'est un choix historique", a déclaré Emmanuel Macron. "Ce sera le ciment d'une convergence stratégique entre nos deux pays et pose les jalons d'une Europe de la défense". "Ce sont des avions qui vont influencer le standing croate sur l'échelle internationale et nous permettre de contribuer dans le cadre de l'Otan et des missions de défense croates", a ajouté Andrej Plenkovic.

Avec cette acquisition, annoncée en mai, Zagreb réalise sa plus importante commande d'armement depuis la guerre des Balkans et l'indépendance. Les six premiers Rafale seront livrés entre le troisième trimestre 2023 et début 2024, les six autres avant le printemps 2025. Le contrat porte sur la cession de 12 Rafale appartenant aujourd'hui à l'armée de l'Air et de l'Espace française, et sur la formation de personnels de l'armée de l'Air croate. Le PDG de Dassault Aviation a vanté "une nouvelle page pour le Rafale", qui a mis de longues années à s'exporter mais a décroché plusieurs contrats depuis 2015.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1967) : JEUDI 25 NOVEMBRE 2021

Jeudi 25  Novembre  2021 - Violences faites aux femmes : Hidalgo réclame un milliard d'euros et avance ses solutions :

La candidate socialiste à la présidentielle Anne Hidalgo réclame jeudi au gouvernement, à l'instar des associations, un milliard d'euros pour lutter contre les violences faites aux femmes, et égrène une série de mesures qu'elle initierait si elle était élue.

Elle appelle en particulier, dans une tribune publiée sur le site du Monde, à "tout mettre en œuvre budgétairement pour que plus aucune victime ne se sente abandonnée par l’Etat", et à "enfin punir sévèrement et sans équivoque les criminels", "notamment en cessant de correctionnaliser les viols et agressions sexuelles", qui sont des "crimes". "Il est grand temps d’écouter les associations qui demandent un milliard d’euros à l’Etat", défend-elle à l'occasion de la Journée pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, en critiquant au passage l'action d'Emmanuel Macron.

Ce montant est préconisé par le Haut conseil à l'Egalité entre les femmes et les hommes (contre 360 millions d'euros dans le budget 2020).

Pour une "culture de la protection de la victime", "aucun refus de plainte ne peut être toléré et la victime doit pouvoir être prise en charge immédiatement", ce qui implique "davantage de places d’hébergement d’urgence" et une "procédure d’urgence de mise à l’abri" au moment de la séparation avec le conjoint.

La candidate propose de créer des "unités de police et de magistrats spécialisés, puis de pérenniser l’existence d’un parquet spécifique, tel qu’il est expérimenté à Nantes". Elle souhaite aussi "faire de la suspension de l'autorité parentale le principe pour les personnes reconnues coupables de violences intrafamiliales". S'inspirant de l'Espagne, elle veut "dupliquer en France" l'"exemple" de ce pays, où pour "tous les corps de métiers: médecins, policiers, psychologues, magistrats, travailleurs sociaux - des formations sont massivement dispensées pour améliorer la prise en charge des victimes".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1967) : JEUDI 25 NOVEMBRE 2021

Jeudi 25  Novembre  2021 - Deux- roues: pas de contrôle technique mais une prime de 6.000 euros pour l’achat d’un électrique :

Des mesures alternatives au contrôle technique des deux-roues vont être mises en place, dont une prime à la conversion et des radars antibruit, a annoncé mercredi le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari. Les mesures couvrent "les enjeux de sécurité routière, de lutte contre la pollution et le bruit", selon un communiqué du ministère. Une prime à la conversion d'un montant pouvant atteindre 6.000 euros et sans condition de revenus sera notamment créée "pour l'achat de deux-roues électriques ou très peu polluants".

Le contrôle technique des deux-roues, exigé par l'Union européenne depuis 2014, devait en principe être mis en place au 1er janvier 2022 au plus tard par chaque État membre. En France, un décret - paru le 11 août 2021 - avait fixé une entrée en vigueur progressive à partir de 2023. Mais le président de la République, Emmanuel Macron, l'avait suspendu dès le lendemain, estimant que "ce n'était pas le moment d'embêter les Français", avait avancé un conseiller de l'exécutif pour justifier cette décision. L'exécutif planchait depuis sur des mesures alternatives.

Outre la prime à la conversion, dès 2022, "des radars pour contrôler les émissions sonores, notamment des deux-roues" seront installés, dans un but pédagogique dans un premier temps, parallèlement au "maintien d'un niveau de sanctions pour les pots d'échappement non homologués ou trafiqués, pouvant atteindre 1.500 euros et l'immobilisation du véhicule".

Parmi les mesures concernant la sécurité, le gouvernement renforcera sa communication sur le port des gants et prévoit une adaptation du permis voiture (B) pour y intégrer "la problématique de la sécurité des deux-roues". Enfin, le gouvernement veut renforcer "le dispositif de signalisation des angles morts des véhicules lourds"

Ce dispositif alternatif a été présenté mercredi par M. Djebbari aux fédérations de motards, selon le ministère, qui ajoute que les mesures seront soumises dans les jours à venir à la Commission européenne. La plupart des pays européens ont déjà mis en place ce contrôle technique. Seuls la Finlande, l'Irlande et les Pays-Bas ont adopté des mesures alternatives pour réduire le nombre d'accidents, qui leur ont permis de le contourner.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1967) : JEUDI 25 NOVEMBRE 2021

Jeudi 25  Novembre  2021 - Un statut de victime pour les enfants exposés aux violences conjugales :

Les enfants exposés aux violences conjugales pourront eux aussi être considérés comme victimes et non plus comme seuls témoins des faits, selon un décret du Premier ministre Jean Castex paru au Journal officiel. Ce décret, paru mercredi et cosigné par le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti, doit entrer en vigueur le 1er février 2022. Le texte prévoit que si la présence d'un mineur est avérée lorsque des violences sont commises au sein du couple, "le procureur de la République veille alors à ce que le mineur puisse se constituer partie civile" dès l'engagement des poursuites.

Cela permettra au mineur d'être "convoqué comme partie civile et non comme témoin" à l'audience de jugement, précise le décret. Les nouvelles dispositions de ce texte visent à "clarifier les choses", a estimé le ministre de la Justice, jeudi sur LCI. "Quand on est un petit et qu'on est un témoin de ces violences, naturellement ça a un impact considérable dans la construction de l'adulte à venir", a-t-il ajouté. La reconnaissance en droit pénal du statut de victime de l'enfant exposé aux violences conjugales, même s'il n'est pas directement ciblé, était l'une des recommandations d'un rapport publié en 2017 par l'Observatoire régional des violences faites aux femmes d'Ile-de-France. En France, près de 400.000 enfants vivent dans des familles où se déroulent des violences conjugales, selon un rapport du Haut Commissariat a l’égalité homme femmes de juin 2021

En 2020, les violences conjugales ont concerné 159.400 personnes tous sexes confondus, dont 139.200 femmes, selon des chiffres du ministère de l'Intérieur publiés lundi, qui ne comptabilisent pas les homicides. Les services de police et de gendarmerie ont recensé 125 homicides conjugaux en 2020, dont 102 femmes tuées sous les coups de leur conjoint ou ex. En 2020, 14 enfants mineurs sont décédés dans la sphère familiale, victimes d'infanticides ou dans un contexte de violences conjugales, contre 25 en 2019, selon Beauvau.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1967) : JEUDI 25 NOVEMBRE 2021

Jeudi 25  Novembre  2021 - Sharbat Gula, «l'Afghane aux yeux verts», est réfugiée en Italie :

Ses yeux verts avaient bouleversé le monde en 1984. Elle se trouve désormais en sécurité en Italie. Le Premier ministre italien Mario Draghi a confirmé jeudi que le pays avait organisé l'évacuation de Sharbat Gula, dont la photographie en Une de «National Geographic» avait «symbolisé les vicissitudes et les conflits du chapitre de l'histoire que vivaient l'Afghanistan et son peuple à l'époque», selon les mots du chef du gouvernement italien. Les autorités italiennes ont appuyé la demande d'évacuation de Sharbat Gula, reçue parmi les nombreuses requêtes émanant «de la société civile, en particulier des organisations non gouvernementales travaillant en Afghanistan [...] dans le cadre du programme d'évacuation des civils afghans et du plan du gouvernement pour leur accueil et leur intégration», après la chute du gouvernement afghan et la prise de pouvoir des talibans, en août dernier

Sharbat Gula, aujourd'hui âgée de 49 ans, avait été photographiée par Steve McCurry en 1984, alors qu'elle avait fui l'Afghanistan pour le Pakistan voisin, en pleine guerre entre les troupes soviétiques et les moudjahidines. Elle était devenue le visage de ce peuple pris au piège du conflit, devant fuir face aux bombardements et aux violences. Le reporter l'avait retrouvée -et à nouveau photographiée- en 2002. Après avoir vécu de camp de réfugiés en camp de réfugiés, elle avait été mariée de force à 13 ans, avait eu cinq enfants -dont un décédé peu après sa naissance- et était désormais veuve après la mort de son mari des suites d'une hépatite C.

En 2016, Sharbat Gula avait pu retrouver son Afghanistan natal, accueillie par le président Ashraf Ghani en personne à Kaboul. Elle venait d'être expulsée du Pakistan où elle avait été arrêtée pour utilisation de faux papiers -une pratique commune pour les réfugiés afghans mais sur laquelle les autorités pakistanaises venaient d'accroître la pression. Elle était venue avec ses quatre enfants, mais n'avait pas caché son attachement à son pays d'adoption : «L’Afghanistan n’est que mon lieu de naissance, le Pakistan était ma patrie et je l’ai toujours considéré comme mon propre pays. J’avais décidé de vivre et de mourir au Pakistan mais ils m’ont fait la pire des choses. Ce n’est pas ma faute si je suis née là-bas. Je suis déprimée. Je n’ai pas d’autres choix que de partir», avait-elle alors déclaré à l'AFP.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1967) : JEUDI 25 NOVEMBRE 2021

Jeudi 25  Novembre  2021 - Le CBD en pleine floraison :

Alors même que le marché explose, la filière française du cannabis « bien-être » souffre d’une réglementation très restrictive l’empêchant de se développer.

Le chanvre (ou cannabis, en latin) sert depuis longtemps à la fabrication de cordes, à l’isolation des bâtiments, pour l’industrie textile, au jardinage... Mais il a aussi trois autres usages, plus contestés : le cannabis « récréatif », interdit à la vente (la molécule THC a des effets psychotropes et addictifs), le cannabis thérapeutique (déjà très largement utilisé, notamment aux États-Unis) et enfin le chanvre de « bien-être », le cannabidiol, ou CBD, aux propriétés relaxantes et non stupéfiantes. En quelques années, voire quelques mois, ce dernier s’est imposé : chewing-gums, tisanes, compléments alimentaires, mayonnaises, huiles, cosmétiques, boissons, dont de la bière et même du bordeaux !

En France, selon les chiffres, il y aurait aujourd’hui entre 800 et 1800 boutiques spécialisées, environ deux fois plus qu’il y a un an. Et elles ne sont plus les seules à en faire commerce: entre 3 000 et 6 000 buralistes en vendent, comme les magasins de cigarettes électroniques, des grandes surfaces, des pharmacies, et même quelques restaurants – le chef pâtissier Philippe Conticini est un adepte. Des magazines spécialisés sont nés, un salon du CBD a fait son apparition cette année, des stars, comme le chanteur Mika, investissent dans ce business ou en font la promotion: Kim Kardashian a ainsi choisi le CBD pour thème de sa quatrième «baby shower»...

Et pourtant, pour près de 95%, les produits français sont importés. Non pas qu’on ne sache pas faire. Avec 17900 hectares, la France est le premier producteur de chanvre en Europe et le quatrième mondial, derrière la Chine, les États-Unis et le Canada. Il est cultivé pour ses graines (qui se mangent) et ses tiges – mais pas la fleur, dont la culture, la transformation et la vente sont interdites. « La réglementation française, la plus restrictive d’Europe, favorise le CBD synthétique, produit surtout par la Chine et les États-Unis», déplore Charles Morel, le président de l’Union des professionnels du CBD. Les conclusions du rapport de la mission parlementaire saisie sur le sujet l’an dernier sont sans appel : l’essor du cannabidiol est freiné, est-il écrit, « par une réglementation totalement inadaptée ». Une « situation d’autant plus regrettable et incompréhensible qu’elle empêche totalement le développement d’une filière française », alors même, ajoute le rapport, que «la France est en mesure d’acquérir une position dominante en Europe ».

Une bataille juridique est en cours, mais le nouvel arrêté du gouvernement, toujours pas publié, ne règle pas les problèmes. «Il n’autorise pas la vente de la fleur brute, rappelle Nathalie Fichaux, la directrice d’Inter-Chanvre, l’organisation interprofessionnelle. Et pour en produire, il faudra avoir préalablement un contrat avec un industriel qui la transformera.» Or 70% du chiffre d’af- faires des boutiques spécialisées proviennent de la vente de fleurs brutes – interdite par la France mais autorisée par l’Union européenne... Chacun profite de ce flou juridique, qui alimente un «laisser-faire peu propice à un développement serein de la filière », ajoute Ludovic Rachou, président de l’Union des industriels pour la valorisation des extraits de chanvre. En coulisses, la bataille fait rage pour tenter d’assouplir la réglementation. Mais la présidentielle n’est pas propice à un changement de règles important. Pourtant, l’enjeu est détaillé : selon l’Association européenne du chanvre industriel, le marché du CBD pourrait représenter 3 à 3,5 milliards d’euros sur le continent en 2023-2025 – contre 130 millions en 2019.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1967) : JEUDI 25 NOVEMBRE 2021

Jeudi 25  Novembre  2021 - Le rappel vaccinal anti-Covid ouvert à tous les adultes dès samedi :

Olivier Véran a tenté de rassurer dès le début de sa prise de parole jeudi à la mi-journée : «Je ne vous annoncerai ni confinement, ni couvre-feu, ni fermeture anticipée des commerces», a-t-il déclaré, affirmant que les Français avaient les «cartes en main» pour affronter la cinquième vague.

Après un point sur la propagation de la pandémie par le directeur général de la Santé Jérôme Salomon, Olivier Véran a rappelé les mérites des vaccins, qui ont permis d'éviter que l'impact de cette cinquième vague soit aussi grave que celui des précédentes. Il a ensuite fait la pédagogie des rappels vaccinaux. «Les scientifiques considèrent désormais que ce rappel il est utile chez tout le monde. (...) Ce rappel, il vaut mieux le faire dès 5 mois après la dernière injection», a-t-il expliqué. Puis le ministre a annoncé : «Désormais le rappel vaccinal sera ouvert à tous les adultes âgés de 18 ans et plus dès 5 mois après leur dernière injection.» Le ministre a annoncé qu'il serait possible de prendre rendez-vous dès samedi à cette fin et il a promis la réouverture de centres de vaccinations, rappelant qu'en outre 4 millions de doses de vaccins étaient actuellement disponibles, assurant qu'il y en aurait «pour tout le monde».

Conséquence de ces mesures, toutes les personnes âgées de plus de 18 ans devront justifier sur leur passe sanitaire «à compter du 15 janvier» 2022 avoir reçu une dose de rappel de vaccin anti-Covid au maximum sept mois après la précédente. «A compter du 15 décembre, le passe sanitaire pour les plus de 65 ans ne sera plus actif si le rappel n'a pas été fait dans un délai de sept mois après l'infection ou après la dernière injection. Et à compter du 15 janvier ce pass sanitaire de tous les autres publics, c'est-à-dire les Français âgés de 18 à 64 ans, ne sera plus actif si le rappel n'a pas été fait dans ce délai qui reste inchangé de sept mois après la dernière injection», a déclaré Olivier Véran.

Autre annonce : la durée de validité des tests PCR pour le passe sanitaire est ramenée de 72 heures à 24 heures. «Vous devrez vous faire tester tous les jours à vos frais», a averti Olivier Véran.

Concernant les gestes barrières, Olivier Véran a appelé à reprendre les «bonnes habitudes» parfois délaissées ces derniers mois. Le port du masque sera obligatoire dans tous les lieux accueillant du public, y compris ceux où le passe sanitaire est nécessaire. «Les préfets seront aussi habilités à rendre obligatoire le port du masque pour des événements en extérieur, tels que par exemple les marchés de Noël», qui seront soumis au passe sanitaire, «ou des brocantes», a indiqué Olivier Véran.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1967) : JEUDI 25 NOVEMBRE 2021

Jeudi 25  Novembre  2021 - Un manuscrit d'Einstein bat des records aux enchères :

La somme est astronomique, logique quand il s'agit d'Albert Einstein : un manuscrit dans lequel le célèbre physicien préparait sa théorie de la relativité générale a été vendu aux enchères pour le montant record de 11,6 millions d'euros, mardi à Paris. Les précédents records pour un manuscrit d'Einstein étaient de 2,8 millions de dollars (2,4 millions d'euros) en 2018 à New York pour une lettre sur Dieu, et 1,56 million de dollars (1,39 million d'euros) en 2017 à Jérusalem pour une lettre sur le secret du bonheur.

Le document vendu mardi, estimé entre deux et trois millions d'euros, a été adjugé à 11,6 millions d'euros avec frais (10,2 millions sans frais). Contrairement à ceux qui avaient battu les deux précédents records, c'est un document de travail scientifique, ce qui en fait la rareté. Il s'agit d'un manuscrit autographe de 54 pages rédigé en 1913 et 1914, à Zurich (Suisse), par le physicien d'origine allemande et son collaborateur et confident, Michele Besso.

"Les documents autographes scientifiques d'Einstein de cette période, et plus généralement d'avant 1919, sont extrêmement rares", avait souligné avant la vente Christie's, où se sont déroulées les enchères pour la maison Aguttes. Celles-ci ont démarré à 1,5 million et se sont envolées en quelques minutes, avec pour finir une bataille entre deux acheteurs au téléphone par paliers de 200.000 euros. La nationalité de l'acquéreur n'était pas connue en début de soirée. Une centaine de curieux et de collectionneurs étaient présents dans la salle, aucun d'eux n'étant enchérisseur.

Selon Christie's, c'est grâce à Besso que "le manuscrit est, presque miraculeusement, parvenu jusqu'à nous: Einstein n'aurait probablement pas pris la peine de conserver ce qui pouvait lui apparaître comme un document de travail". Après sa théorie de la relativité restreinte, qui lui fit démontrer en 1905 la fameuse formule E=mc², Einstein commença à travailler à une théorie de la relativité générale.

Cette théorie de la gravitation, finalement publiée en novembre 1915, a révolutionné notre compréhension de l'univers. Mort en 1955 à l'âge de 76 ans, Einstein est devenu le symbole du génie scientifique autant qu'une figure pop, avec la célèbre photo de 1951 où il tire la langue. Début 1913, lui et Besso "s'attaquent à l'un des problèmes auxquels la communauté scientifique se heurtait depuis des décennies: l'anomalie de l'orbite de la planète Mercure", rappelle Christie's. Les deux scientifiques résoudront cette énigme.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1967) : JEUDI 25 NOVEMBRE 2021

Jeudi 25  Novembre  2021 - A gauche, l'«ISF climatique» fait son chemin :

Yannick Jadot puis Anne Hidalgo ont repris la proposition d'un impôt sur la fortune «climatique». Mais l'écologiste et la socialiste n'ont pas exactement la même vision de cette mesure.

Le retour de l'ISF est l'une des propositions qui fait consensus parmi les candidats de gauche. De Mélenchon à Montebourg en passant par Roussel, chacun a sa façon de ressusciter l'impôt de solidarité sur la fortune, transformé par Emmanuel Macron en simple impôt sur la fortune immobilière (IFI). Ces prétendants à l'Elysée auraient tort de s'en priver, tant l'ISF peut sembler pour eux un thème porteur. En 2019, lors du «grand débat national» imaginé pour sortir de la crise des gilets jaunes, Emmanuel Macron avait explicitement exclu l'ISF du champ des sujets de discussion. Et pourtant, de nombreuses contributions avaient appelé au retour de cet impôt. Un sondage Ifop pour «L'Humanité», paru fin 2018, mesurait que sept Français sur dix y étaient favorables.

Yannick Jadot et Anne Hidalgo, eux aussi, proposent le retour de l'ISF. L'écologiste et la socialiste souhaitent cependant de l'adapter, en lui donnant une composante climatique. L'idée d'un «ISF climatique» est directement inspirée par Greenpeace. L'ONG l'a formulée en 2020, en se fondant sur un double constat : les plus riches ont les modes de vie les plus polluants et leur patrimoine financier est nettement plus carboné que celui des plus pauvres et des classes moyennes. «Le patrimoine financier des ménages est connecté à la production réelle, dans la mesure où il permet de financer des activités économiques concrètes, productrices d’émissions de gaz à effet de serre, et d’en tirer une rémunération. Acheter des actions BNP Paribas revient à investir dans des actifs fossiles, notamment du charbon», exposait Greenpeace dans un rapport présentant sa vision de l'ISF climatique.

«L’idée d’un ISF climatique part d’un constat juste : les ménages les plus fortunés sont ceux qui polluent le plus. Non seulement leur consommation est plus importante, mais leurs placements financiers financent des projets carbonés», confirme à Paris Match l'économiste Mireille Chiroleu-Assouline, professeure à PSE et à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

L'idée de taxer plus lourdement les patrimoines «climaticides» a depuis fait son chemin chez les politiques. Avant Jadot, c'est le candidat à la primaire d'Europe Ecologie-Les Verts, Eric Piolle qui l'avait reprise. Le maire de Grenoble affirmait que le rendement de sa version de l'ISF climatique pourrait atteindre 8 milliards d'euros par an, très au-dessus des 4,3 milliards calculés par Greenpeace. Anne Hidalgo, elle, ne semble pas considérer l'ISF climatique exactement comme ses concurrents écolos. Fin octobre sur franceinfo, la maire de Paris balayait la question des patrimoines financiers -«Je ne veux pas d'usine à gaz (...) Je veux quelque chose qui soit simplement compris par les Françaises et les Français.» Anne Hidalgo préfère se focaliser sur la destination des sommes collectées grâce à son ISF : «un fond d’accompagnement de la transition écologique, notamment pour les plus modestes».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1967) : JEUDI 25 NOVEMBRE 2021

Jeudi 25  Novembre  2021 - Ferrand rassemble le cheptel macroniste :

Une maison commune, Ensemble citoyens, va regrouper sous la même bannière les marcheurs, les amis de François Bayrou et ceux d’Édouard Philippe.

Premier des macronistes, Richard Ferrand est formel. Le futur mouvement présidentiel sera porté sur les fonts baptismaux d’ici à la fin du mois. Ce sera tout de même une naissance au forceps. Le meeting fondateur devait avoir lieu initialement le 28 novembre, jour de l’anniversaire… d’Édouard Philippe. Pas de bol, l’ancien Premier ministre a fait savoir qu’il n’était pas disponible. Certains dans la majorité ont interprété ce contretemps comme un geste de mauvaise volonté. «Faux», confie l’intéressé. «On va trouver un autre jour. Ce n’est pas grave tout ça», relativise un macroniste, tout en admettant que les relations entre François Bayrou et Édouard Philippe sont à couteaux tirés. Les amis du président ne désespèrent pas de réunir tout le monde le… 30 novembre. Ensemble citoyens verra le jour coûte que coûte. On retrouvera donc bien côte à côte les quatre pères fondateurs, les «historiques » Richard Ferrand et François Bayrou plus les deux Premiers ministres qui se sont succédé pour conduire l’action du chef de l’État, Édouard Philippe et Jean Castex. «Inutile de perdre du temps dans des disputes secondaires. Soyons cohérents et continuons ensemble à aider Emmanuel Macron », prévient l’un d’entre eux.

Ce nouveau rassemblement macroniste ne remplacera pas les familles politiques existantes (LREM, MoDem, Agir, Horizons, Territoires de progrès). Il en sera la « maison commune». Drôle de tambouille partisane dans un univers qui rêvait du nouveau monde en 2017 et fait renaître l’UDF de Giscard en 2022. Un texte encore à l’écriture servira de « doctrine commune ». La feuille de route est en revanche claire: d’abord soutenir Macron en 2022 ; ensuite investir un candidat commun par circonscription pour les législatives, mais seulement après le second tour de la présidentielle; enfin, rien n’empêche les composantes de développer des coopérations renforcées entre elles comme l’envisagent déjà Agir et Horizons. «L’idée est de passer d’une communauté réduite aux aguets à une communauté réduite aux acquêts», positive ce proche du président

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens