Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 octobre 2021 7 31 /10 /octobre /2021 08:00
LA MARCHE DU MONDE (1943) : VENDREDI 29 OCTOBRE 2021

Vendredi 29 Octobre  2021 - Le point du corona virus le 28 octobre au soir :

Le Sénat français, dominé par l'opposition de droite, a refusé jeudi d'étendre jusqu'au 31 juillet 2022 le recours au "pass sanitaire" contre l'épidémie de coronavirus, engageant un bras de fer avec la majorité du président Emmanuel Macron. En revanche, le Sénat a rejeté les amendements visant à la suppression pure et simple du pass sanitaire. Le ministre de la Santé Olivier Véran estime, lui, ne pas avoir "suffisamment de recul à ce stade" pour se "priver d'un outil qui est fonctionnel" et "très bien accepté par les gens".

Comme partout en Europe, l'épidémie connaît un rebond en France à l'entrée dans la saison froide. Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a confirmé mercredi "une reprise légère mais sensible", avec 5.400 cas détectés par jour en moyenne, tout en estimant que la France pouvait espérer "un hiver relativement serein" grâce à son taux de vaccination. 6.641 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés jeudi, selon les chiffres de Santé publique France. Sur les sept derniers jours, le taux de positivité se situe à 1,8% et 1569 personnes ont été hospitalisées, dont 418 admis en soins critiques. Jeudi, 33 personnes ont été annoncées mortes à l’hôpital. Le bilan total du covid-19 s'élève à 117.622 morts depuis le début de l'épidémie en France.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1943) : VENDREDI 29 OCTOBRE 2021

Vendredi 29 Octobre  2021 - Zemmour : où s’arrêtera la démagogie ? 

Les projets du probable candidat à la présidentielle vont à contre-courant des progrès réalisés ces dernières décennies en matière de sécurité routière. Encore un sujet qu’il ne connait pas sans doute !..

Jacques Chirac doit se retourner dans sa tombe. En vingt ans, son combat pour la sécurité routière avait fini, bon gré mal gré, par faire l’unanimité. Il faut dire que le nombre de morts sur les routes a été quasiment divisé par trois, tombant à 2 780 en 2020. Un succès incontestable, un des rares en matière de politiques publiques. Un bénéfice renforcé par ses successeurs, transformant la France en l’un des pays les plus sûrs d’Europe.

Ce résultat est le fruit de mesures peu populaires : de la mise en place du permis à points (1992) à la généralisation des radars automatiques (2003) en passant par la fin de l’indulgence en matière d’infraction routière, sans compter la baisse continue des limitations de vitesse depuis 1973. Élu de la ruralité, le président corrézien n’a jamais oublié ces villages endeuillés chaque week-end par la perte de jeunes.

Le visionnaire Chirac avait su secouer l’ordre établi, contre vents et marées. Deux décennies plus tard, le presque candidat à la présidentielle Éric Zemmour veut enclencher la marche arrière. Jamais à court de démagogie, il propose de supprimer le permis à points, qui ne « sert à rien », de remettre en place la limitation à 90 km/h, de supprimer la limitation de vitesse sur les autoroutes et d’ôter aux maires le pouvoir de décider des limitations en ville. Rien de moins. Le tout en détournant la phrase célèbre de Pompidou, « arrêtons d’emmerder les Français ». Un peu court comme argument, quand il s’agit de la vie des gens

Certes, cette spectaculaire volte-face par rapport à l’administration dominante va réjouir nombre des 40 millions de titulaires de permis. Beaucoup ont le sentiment d’être victimes d’un « racket d’État », avec les coûteux stages de récupération de points (12 millions ont été retirés l’an passé). Mais qui imagine un tel retour en arrière, avec les conséquences en matière de vies humaines ? La politique doit d’abord être affaire d’intérêt général.

Le populisme d’Éric Zemmour fait fausse route. L’ex-journaliste du « Figaro », qui se revendique, paraît-il, du RPR, devrait méditer sur l’évolution de l’ancien président. En 1981, le même Chirac dénonçait « la fureur avec laquelle on traque l’automobiliste au lieu de traquer les gangsters ». Devenu président réélu après deux échecs, il avait fini par emprunter la voie de la sagesse et de l’intérêt général.

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1943) : VENDREDI 29 OCTOBRE 2021

Vendredi 29 Octobre  2021 - Procès des sondages de l'Elysée : Nicolas Sarkozy confirme sa présence au tribunal mardi :

L'ex-chef de l'Etat Nicolas Sarkozy, sommé de venir témoigner mardi au procès à Paris de ses anciens proches dans l'affaire des sondages de l'Elysée, a confirmé sa présence au tribunal, a appris l'AFP vendredi de sources proches du dossier. Nicolas Sarkozy a informé le tribunal de sa venue mardi à 13h30 et qu'il était inutile de faire appel à la force publique, selon ces sources.

Dans un coup de théâtre judiciaire, le président de la 32e chambre correctionnelle du tribunal de Paris avait ordonné le 19 octobre la comparution comme témoin de l'ancien président de la République, au besoin "par la force publique".

Protégé depuis le début de cette affaire par son immunité, Nicolas Sarkozy n'a jamais été poursuivi ni entendu concernant les soupçons de favoritisme et de détournement de fonds publics sur lesquels s'expliquent depuis deux semaines ses anciens collaborateurs, notamment Claude Guéant, ancien secrétaire général de l'Elysée. Cité comme témoin par l'association Anticor, partie civile, il avait d'abord fait savoir, dans une missive à la juridiction, qu'il n'entendait pas venir, comme il l'avait déjà fait pendant l'instruction.

Si Nicolas Sarkozy ne peut être poursuivi, la Constitution n'interdit pas son audition comme témoin, a estimé le tribunal, jugeant que l'entendre était "nécessaire à la manifestation de la vérité".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1943) : VENDREDI 29 OCTOBRE 2021

Vendredi 29 Octobre  2021 - Yannick Jadot veut interdire la chasse pendant le weekend et les vacances :

Le candidat écologiste à la présidentielle Yannick Jadot a déclaré vendredi vouloir interdire la chasse durant le weekend et les vacances scolaires, et imposer l'étourdissement lors de l'abattage rituel des animaux. "J'interdirai la chasse le weekend et pendant les vacances scolaires, je veux qu'on puisse se balader dans la nature", a dit l'eurodéputé sur BFMTV et RMC. Pour le justifier, il a évoqué les nombreux accidents de chasse touchant les particuliers, prenant l'exemple d'un "promeneur hier en Haute-Savoie, qui a pris une balle à côté d'un cimetière".

"Les trois quarts des personnes qui vivent dans la ruralité n'osent pas aller se promener le dimanche quand il y a des tirs de fusil, ce n'est pas normal", s'est insurgé Yannick Jadot. Selon lui, "70% des chasseurs viennent des villes", alors que "la ruralité c'est le plaisir des paysages, de pouvoir randonner, faire du vélo, se balader avec son chien sans avoir peur qu'il se fasse shooter (qu'on lui tire dessus, NDLR) au bout du chemin".

La chasse, qui ne peut se pratiquer qu'avec un permis, est autorisée chaque année pendant l'automne et une large partie de l'hiver. Les dates précises varient toutefois selon les départements car la date d'ouverture est décidée par chaque préfet.

Une journée hebdomadaire sans chasse, chaque mercredi, avait déjà été imposée au niveau national en 2000. Mais la mesure a été abrogée en 2003, laissant toutefois aux préfets la possibilité d'en instaurer au niveau départemental.

Vendredi, Yannick Jadot a aussi répété qu'il interdirait la chasse à courre et toutes les chasses "cruelles", dénonçant leur autorisation par Emmanuel Macron, à ses yeux "sous influence des lobbies de la chasse". Souhaite-t-il par ailleurs interdire l'abattage rituel, utilisé pour les viandes kasher et hallal? "Oui, sans aucune ambiguïté. (...) Aucune tradition ne justifie de faire souffrir les animaux", a répondu le candidat EELV. Son entourage a précisé à l'AFP que Yannick Jadot ne souhaite pas l'interdiction pure et simple de l'abattage rituel mais demande que les animaux soient étourdis avant l'opération.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1943) : VENDREDI 29 OCTOBRE 2021

Vendredi 29 Octobre  2021 - Le lac de lave du volcan Kilauea s’agrandit :

L'Institut de géophysique américain (USGS) a annoncé que le lac de lave du volcan Kilauea s'étendait sur 59 hectares, à Hawaï.

Le volcan hawaïen Kilauea, l'un des plus actifs du monde, est encore entré en éruption mais ses projections de lave restent pour l'instant limitées au cratère central et ne menacent pas de zones habitées. La superficie de son lac de lave a atteint 59 hectares, a annoncé jeudi sur Twitter l'Institut de géophysique américain (USGS), vidéo à l’appui. Depuis le 29 septembre, 6,1 milliards de gallons (23,2 millions de mètres cubes) de lave se sont écoulés du cratère Halema'uma'u pour former cette étendue de lave dont le niveau a grimpé de 49 mètres.

Cette éruption du Kilauea se produit dans une zone fermée du parc national des volcans d’Hawaï. Les niveaux élevés de gaz volcanique sont toutefois préoccupants. Car, un mélange de vapeur d'eau (H2O), de dioxyde de carbone (CO2) et de dioxyde de soufre (SO2) s’échappe continuellement du cratère pendant l’éruption. Lorsque le SO2 est libéré du sommet, il réagit dans l'atmosphère pour créer une brume visible connue sous le nom de «Vog». Ce nuage est peut altérer la santé des résidents et des visiteurs mais aussi les cultures et les animaux. D'autres dangers importants subsistent également autour de la caldeira du Kilauea, en raison de l'instabilité des parois du cratère Halema'uma'u, de la fissuration du sol et des chutes de pierres qui peuvent être provoquées par des tremblements de terre. C’est pourquoi la zone est interdite au public depuis 2008.

Le Kilauea est l'un des cinq volcans que compte l'île de Hawaï, la plus grande de cet archipel du Pacifique. En 2018, une éruption du Kilauea avait détruit plusieurs centaines de maisons. Une vingtaine de personnes qui effectuaient un tour en bateau pour observer le magma couler dans la mer avaient été blessées, dont une grièvement, par un jet de lave.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1943) : VENDREDI 29 OCTOBRE 2021

Vendredi 29 Octobre  2021 - France: la croissance atteint 3% au 3e trimestre, selon l'Insee :

La croissance du produit intérieur brut (PIB) français s'est élevée à 3% au troisième trimestre 2021 par rapport au trimestre précédent, un niveau très élevé et dépassant les prévisions, qui permet à la richesse nationale de frôler son niveau d'avant-crise (-0,1%), a estimé vendredi l'Insee. "C'est un chiffre qui est au-delà nos espérances", a déclaré à l'AFP le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, le qualifiant de "résultat exceptionnel". Le chiffre de 3% de croissance est supérieur à toutes les estimations faites par les analystes et les institutions, l'Institut national des statistiques ayant lui-même prévu 2,7% dans sa prévision réalisée en septembre.

Avec la réouverture des secteurs liés aux loisirs et au tourisme, les dépenses de consommation des ménages ont notamment fortement accéléré, gagnant 5% sur un trimestre, a précisé l'Insee. La France a également profité d'une augmentation de 2,3% de ses exportations tandis que les importations sont quasi stables (-0,1%), si bien que la contribution du commerce extérieur à la croissance est positive de 0,6 point de PIB au troisième trimestre.

La production totale de biens et services marchands est largement tirée par les services, l'activité de l'hôtellerie-restauration, largement à l'arrêt durant la crise sanitaire, bondissant de 43,4% sur le trimestre. En revanche, la production de biens manufacturiers reste à 6% en dessous de son niveau d'avant-crise. L'estimation de croissance pour le deuxième trimestre est révisée en hausse à 1,3%, a encore rapporté l'Insee.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1943) : VENDREDI 29 OCTOBRE 2021

Vendredi 29 Octobre  2021 - Le groupe Facebook change de nom et devient Meta :

 Les plateformes Facebook et Instagram, les messageries WhatsApp et Messenger et les casques de réalité virtuelle Oculus appartiennent désormais à Meta, nouveau nom du groupe californien qui se rêve en maître d'orchestre d'un monde parallèle, loin des scandales quotidiens liés aux réseaux sociaux. Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, a annoncé jeudi la création de cette maison-mère, pour mieux représenter l'ensemble de ses activités. Les noms des différents services resteront inchangés. Le fondateur du géant des technologies, accusé de faire passer les profits avant les humains par de nombreux élus, a choisi "meta" - "au-delà" en grec ancien - pour montrer qu'il y a "toujours plus à construire" et un nouveau logo bleu en forme de "8" horizontal, ressemblant au symbole de l'infini en mathématiques.

"Nous avons beaucoup appris en nous confrontant à de nombreux problèmes", a-t-il déclaré, jugeant qu'il était désormais temps de tirer les leçons pour "construire le prochain chapitre". Il venait de passer une heure et demie à présenter le "metaverse". Le "métavers" (français pour méta-univers) représente selon lui l'avenir de l'internet, après l'ère des ordinateurs et celle des smartphones. Le public y aura accès pour interagir, travailler ou se divertir via les lunettes de réalité augmentée et casques de réalité virtuelle, notamment.

Mais ce changement d'épithète est interprété comme une manoeuvre de distraction par les détracteurs du groupe californien, empêtré dans les scandales, de la confidentialité des données au respect du droit de la concurrence.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1943) : VENDREDI 29 OCTOBRE 2021

Vendredi 29 Octobre  2021 - Moral regonflé pour Air France-KLM après une "belle saison estivale" :

Pas encore sorti d'affaire mais le moral regonflé après une "belle saison estivale", Air France-KLM mise sur la "forte demande" de voyages vers des pays rouverts pour augmenter ses capacités et continuer à redresser ses comptes. Le groupe aérien franco-néerlandais a bouclé la période juillet-septembre sur une perte nette de 192 millions d'euros, ce qui marque une amélioration sensible par rapport aux 1,5 milliard d'euros perdus lors de chacun des deux trimestres précédents. Il a surtout retrouvé, comme promis, un résultat opérationnel positif, à 132 millions d'euros. Celui-ci est en grande partie dû à la "forte performance" de la compagnie low-cost du groupe, Transavia, qui a tiré parti de l'appétit de ses clients pour les destinations ensoleillées du Vieux continent (Espagne, Portugal, Grèce) l'été dernier, autant de pays à l'accès facilité par le certificat sanitaire européen.

Après un début d'exercice entravé par les restrictions de déplacement, la compagnie aux avions blancs et verts a vu son nombre de passagers exploser de 111% sur un an au troisième trimestre, "avec des niveaux d'activité revenus à environ 85%" de l'avant-crise. Le fret s'est également très bien comporté, avec un chiffre d'affaires en hausse de 23,4% à 835 millions d'euros, représentant près de 20% de l'activité totale. L'ensemble du groupe, qui souffre de la fermeture de nombreux pays desservis avant la crise par les importants réseaux long-courrier d'Air France et KLM, n'a en revanche retrouvé en moyenne que 66% de sa capacité du troisième trimestre 2019. L'entreprise a transporté 16,94 millions de personnes sur la période, un quasi-doublement sur un an, mais encore loin des 29,1 millions du troisième trimestre 2019, dernier été avant la pandémie.

L'effet de cette crise est aussi évident sur le chiffre d'affaires, qui a atteint 4,56 milliards d'euros de juillet à septembre, une hausse de 89% sur un an, mais qui ne lui fait retrouver que 58% du niveau de 2019. Le directeur général du groupe, Benjamin Smith, s'est néanmoins réjoui d'une "belle saison estivale".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1943) : VENDREDI 29 OCTOBRE 2021

Vendredi 29 Octobre  2021 - Jean-Marie Le Pen relaxé après ses propos sur la "fournée" en 2014 :

Le tribunal correctionnel de Paris a relaxé vendredi l'ex-président du Front national (FN) Jean-Marie Le Pen, qui était jugé pour provocation à la haine raciale, sept ans après sa phrase sur la "fournée" qui avait suscité un tollé, et semé la discorde dans son parti. En 2014, alors qu'il s'en prenait à des artistes engagés contre l'extrême droite, dont Patrick Bruel, d'origine juive, Jean-Marie Le Pen avait déclaré dans une vidéo: "Écoutez, on fera une fournée la prochaine fois!"

Le tribunal a reconnu que les propos de M. Le Pen avaient pour cible la communauté juive, car "le mot fournée" renvoyait à "l'image quand bien même symbolique du processus d'extermination systématique des Juifs d'Europe", a expliqué la présidente du tribunal. Cependant, le tribunal a jugé qu'il s'agissait, non pas d'un appel à la discrimination et à la violence, mais d'"une jubilation pour faire un bon mot face à un auditoire acquis" à Jean-Marie Le Pen. L'ex-candidat à l'élection présidentielle, âgé de 93 ans, n'était pas présent à l'énoncé du jugement. Mais Jean-Marie Le Pen a aussitôt déclaré à l'AFP : "Les faits l’ont emporté sur la malveillance. Je me réjouis que dans cette affaire qui était évidente le tribunal a jugé suivant le droit".

Lors du procès, le ministère public avait considéré que les propos de M. Le Pen constituaient une "grave faute morale", mais n'avait pas présenté de réquisitions. Son coprévenu Jean-François Jalkh, ex-directeur de publication du site internet du FN, a lui aussi été relaxé. Ces propos avaient à l'époque déclenché une pluie de condamnations et semé la discorde au sein du FN. Sa fille Marine Le Pen, alors présidente du FN, avait décrit "une faute politique". Le cofondateur du parti avait été exclu du mouvement à l'été 2015, avant d'être déchu de sa présidence d'honneur au congrès de mars 2018.

Jean-Marie Le Pen a plusieurs fois été condamné par la justice. En 1993, il s'était vu infliger une amende pour son jeu de mots de 1988, "Durafour crématoire", visant le ministre de la Fonction publique de l'époque, Michel Durafour. Il avait également été condamné pour "contestation de crime contre l'humanité", quand il avait qualifié à plusieurs reprises les chambres à gaz de « point de détail de l'histoire »

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1943) : VENDREDI 29 OCTOBRE 2021

Vendredi 29 Octobre  2021 - Biden et Macron mettent en scène leur réconciliation à Rome :

Joe Biden et Emmanuel Macron ont ostensiblement affiché vendredi à Rome leur réconciliation après la brouille provoquée par la crise des sous-marins australiens.

Avec force sourires, poignées de mains et déclarations sur leur partenariat, Joe Biden et Macron ont ostensiblement affiché vendredi à Rome leur réconciliation après la brouille provoquée par la crise des sous-marins australiens. "Ce que nous avons fait était maladroit et n'a pas été fait avec beaucoup d'élégance", a déclaré à ce propos le président américain, l'acte de contrition le plus clair à ce jour de la part des Américains

Joe Biden a ajouté que la France était à ses yeux "un partenaire d'une extrême valeur", en s'adressant aux journalistes auprès de son homologue français, qui le recevait à la Villa Bonaparte, ambassade de France auprès du Vatican. Il a ajouté le geste à la parole en tendant la main à deux reprises, devant les caméras, à Emmanuel Macron, après déjà des poignées de mains et des sourires à son arrivée sur le perron.

Le président français s'est lui réjoui devant son homologue des "décisions concrètes" annoncées ou prises depuis le début de la crise, à la mi-septembre, qui "amorcent un processus de confiance". "Nous avons clarifié ce que nous avions à clarifier", a-t-il encore dit.

Dans les attentes françaises, il y a notamment un soutien clair des Américains à propos du projet de véritable défense européenne commune, cher à ParisSelon Emmanuel Macron, cette idée, que Washington n'a pas toujours accueillie avec le plus grande chaleur, est tout à fait compatible avec l'Otan, l'alliance militaire transatlantique pilotée par les Etats-Unis.

Paris voudrait aussi plus de soutien aux interventions militaires contre les jihadistes au Sahel, Emmanuel Macron saluant les premières mesures concrètes mises en oeuvre sur le terrain par les Etats-Unis.

La rencontre des deux hommes, qui se sont vus en tête à tête avant d'être rejoints par leurs délégations, devait déboucher sur un communiqué, a déjà fait savoir la Maison Blanche. Pour Paris, le fait que le gigantesque convoi présidentiel américain - 84 voitures - se déplace en terre française était déjà un signe de la volonté américaine de recoller les morceaux.

Les Etats-Unis avaient été visiblement pris de court par la très vive réaction française à l'annonce mi-septembre d'une nouvelle alliance, baptisée "Aukus", entre les Etats-Unis, l'Australie et le Royaume-Uni dans la zone indopacifique. Outre le fait de ne pas avoir été consulté, Paris avait été très dépité par la première conséquence de ce partenariat: l'abandon par l'Australie d'un mégacontrat de sous-marins français.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1943) : VENDREDI 29 OCTOBRE 2021

Vendredi 29 Octobre  2021 - Déluge d’éclairs au Mexique :

Le photographe mexicain Edgar Lima a réalisé des images composites d’un orage spectaculaire au dessus d’Ensanada avec de nombreux éclairs horizontaux.

C’est dans la nuit du 29 mai 2020 que le photographe et chasseur de tempêtes, Edgar Lima, 55 ans, a figé pour l’éternité cet incroyable déluge d’éclairs. Cette nuit là, pendant qu’un orage cataclysmique déchirait la nuit et que tous les habitants d’Ensanada, en Basse-Californie, s’étaient calfeutrés chez eux, Edgar Lima a posé son appareil et photographié pendant une heure entière la colère foudroyante de Jupiter. Dans ces images composites, le photographe a rassemblé les centaines d’éclairs zébrant le ciel nocturne. L’activé électrique est si intense que l’on compte un grand nombre de foudres horizontales, «de nuage à nuage».

Ces arcs électriques peuvent s’étendre sur des distances très longues et durer plusieurs secondes. C’est d’ailleurs la France qui détient le record de durée d’un éclair horizontal avec 7,74 secondes selon des mesures effectuées par l'Organisation météorologique mondiale (OMM) le 30 août 2012. L’éclair, né en Ardèche, s’est prolongé jusqu’au Var, au sud des Gorges du Verdon. Quand au record de l’éclair le plus long en distance parcourue, il a été établi le 20 juin 2007 dans l'Oklahoma avec une décharge électrique qui s’est étendue sur plus de 321 kilomètres !

La photographie d’éclairs est une discipline qui remonte aux temps héroïques des daguerréotypes, comme en témoigne la célèbre photo de Gabriel Loppé de la Tour Eiffel foudroyée en 1902, conservée au musée d'Orsay.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1943) : VENDREDI 29 OCTOBRE 2021

Vendredi 29 Octobre  2021 - Mélenchon contraint de s'expliquer après ses propos sur Zemmour et l'antisémitisme :

Jean-Luc Mélenchon est «prêt à admettre qu'[il s'est] mal exprimé». Dans un texte publié sur Facebook vendredi, le candidat de la France insoumise réagit à une polémique déclenchée par des propos tenus la veille sur le plateau de BFMTV. Il s'est mal exprimé, reconnaît le député, puisqu'il a «donné prise à des interprétations qui sont au contraire de ce qu'[il] pense».

Tout est parti de la réponse de Jean-Luc Mélenchon, jeudi matin, à une question de Bruce Toussaint. Après une demi-heure d'échanges sur divers sujets, le journaliste demande au candidat s'il considère que le polémiste d'extrême droite Eric Zemmour est antisémite, comme l'a déclaré le grand rabbin de France Haïm Korsia. Mélenchon répond : «Il me semble qu'il (Haïm Korsia, ndr) se trompe... Monsieur Zemmour ne doit pas être antisémite parce qu'il reproduit beaucoup de scénarios culturels... On ne change rien à la tradition. On ne bouge pas. La créolisation, mon Dieu quelle horreur... Et tout ça ce sont des traditions qui sont beaucoup liées au judaïsme, ça a ses mérites, ça lui a permis de survivre dans l'Histoire... Donc moi je ne crois pas qu'il soit antisémite... Enfin je sais pas, parce que véritablement, ce n'est pas vraiment mon problème : s'il est antisémite, il sera condamné. Il est raciste, ça c'est sûr. Il a été condamné pour ça.»

Ce raisonnement, qui semble faire de la judéité d'Eric Zemmour la source de son positionnement politique ultra-conservateur, en miroir de «scénarios culturels», a suscité de vives réactions. «L'ethnologue Jean-Luc Mélenchon reconduit à la tête du musée des Arts et Traditions antisémites», a par exemple tweeté la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme. «La nausée. Combattre un adversaire de la République en usant des pires clichés antisémites. Mais qui peut être sincèrement surpris par Jean-Luc Mélenchon qui a depuis longtemps déserté la République et l'universalisme? C'est un naufrage», a attaqué sur le même réseau social la députée LREM Aurore Bergé.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1943) : VENDREDI 29 OCTOBRE 2021

Vendredi 29 Octobre  2021 - Covid-19: les personnes précaires moins vaccinées en France

Dans son rapport hebdomadaire de suivie de la pandémie de Covid-19, Santé publique France rappelle que les précaires sont moins vaccinés que le reste de la population française.

Un vrai sujet d'inquiétude alors que la France est confrontée à une nouvelle vague de la pandémie de Covid-19. Santé publique France (SpF) a mené une enquête sur la couverture vaccinale des personnes précaires, en prenant en compte un peu plus de 172 000 personnes identifiées comme telle par la CNAM (Caisse nationale d'Assurance maladie). Au 17 octobre 2021, la couverture vaccinale, contre le Covid-19, des personnes précaires âgées de 18 ans et plus était de 74,9% pour au moins une dose et de 72,7% pour la vaccination complète, explique SpF. La vaccination est ainsi plus basse que dans la population générale dans laquelle elle s’élevait respectivement à 89,3% et 87,3%. La couverture vaccinale de la vaccination complète était plus faible parmi les personnes précaires dans toutes les tranches d’âge, avec des différences de couvertures vaccinales plus marquées chez les plus jeunes, -26,7 points chez les 18-24 ans et -19,9 points chez les 25-29 ans.

C'est d'autant plus préoccupant que la reprise de la circulation virale s’est confirmée en métropole, avec une nouvelle hausse du taux d’incidence. L’augmentation du R-effectif (>1) indique une accélération de la circulation du SARS-CoV-2 sur le territoire, confirme SpF. Le taux d’incidence dépassait 50 pour 100 000 habitants dans 44 départements métropolitains et, hélas, les admissions à l’hôpital et en soins critiques sont à nouveau en hausse. Au 26 octobre, 76,2% de la population avait reçu au moins une dose de vaccin et 74,3% était complètement vaccinée. Parmi les 65 ans et plus, 16,9% avaient reçu une dose de rappel. Dans un contexte d’augmentation de la circulation du SARS-CoV-2 et des virus hivernaux, notamment chez les plus âgés, il est primordial d’encourager la vaccination des personnes non vaccinées contre la COVID-19 ainsi que l’administration du rappel aux 65 ans et plus éligibles, et de maintenir l’adhésion aux gestes barrières à un haut niveau, compte tenu de l’efficacité de ces mesures pour contenir l’épidémie et préserver le système de soins, explique encore SpF.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens