Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2021 2 26 /10 /octobre /2021 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1939) : LUNDI 25 OCTOBRE 2021

Lundi 25 Octobre  2021 - Le point du corona virus le 24 octobre au soir :

5005 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés dimanche, selon les chiffres de Santé publique France. Sur les sept derniers jours, le taux de positivité se situe à 1,7% et 1528 personnes ont été hospitalisées, dont 348 admis en soins critiques. Dimanche, 4 personnes ont été annoncées mortes à l’hôpital.

Le bilan total du covid-19 s'élève à 117.467 morts depuis le début de l'épidémie en France. La courbe repart donc à la hausse, ce que les experts semblaient avoir prévu en raison de la baisse des températures notamment.

Par ailleurs, les tests étant devenus payant la semaine dernière, les cas positifs pourraient désormais être sous-estimés et le suivi de l’épidémie ne plus être aussi précis qu’avant. La semaine dernière, l’augmentation du taux d’incidence a été la plus marquée chez les 60-89 ans. Au 19 octobre 2021, 75,9% de la population générale avait reçu au moins une dose et 73,9% était complètement vaccinée.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1939) : LUNDI 25 OCTOBRE 2021

Lundi 25 Octobre  2021 - L'EMA annonce le lancement de l'examen accéléré de la pilule anti-Covid de Merck :

L'Agence européenne des médicaments a annoncé lundi le lancement de l'examen accéléré de la pilule contre le Covid-19 du laboratoire américain Merck, un remède facile à administrer appelé à devenir un outil crucial dans la lutte contre la pandémie, car complémentaire des vaccins. "Le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'EMA a lancé un examen continu du médicament antiviral oral molnupiravir (...) développé par Merck (...) pour le traitement du Covid-19 chez les adultes", ce qui permet d'accélérer la procédure, a déclaré dans un communiqué le régulateur européen installé à Amsterdam.

Les résultats préliminaires d'études de laboratoire et d'études cliniques "suggèrent que le médicament peut réduire la capacité du SARS-CoV-2 (...) à se multiplier dans le corps, empêchant ainsi l'hospitalisation ou le décès chez les patients atteints du Covid-19", a précisé l'EMA. S'il est approuvé, ce médicament appelé molnupiravir représenterait ainsi une avancée majeure en permettant de réduire assez facilement les formes graves de la maladie. Les antiviraux comme le molnupiravir agissent en diminuant la capacité d'un virus à se répliquer, freinant ainsi la maladie.

Donné à des patients dans les quelques jours suivant un test positif, le traitement réduit par deux les risques d'hospitalisation et de décès, selon un essai clinique mené par Merck, également appelé MSD hors des Etats-Unis. L'EMA évaluera la conformité du molnupiravir aux normes européennes habituelles en matière d'efficacité, de sécurité et de qualité.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1939) : LUNDI 25 OCTOBRE 2021

Emmanuel Macron a indiqué lundi que le plan d'investissement France 2030 consacrera 800 millions d'euros au secteur de la robotique.

Le plan d'investissement France 2030 consacrera 800 millions d'euros au secteur de la robotique, dont 400 millions pour la fabrication de ces robots qui intègrent de l'intelligence artificielle, a annoncé lundi Emmanuel Macron en visitant le groupe Siléane à Saint-Etienne. "Pour réindustrialiser la France", "nous avons besoin de robotiser, de numériser notre industrie, de rattraper ce retard", a déclaré le chef de l’État devant les salariés de cette pépite française de la "robotique adaptative".

Le plan France 2030 consacrera 400 millions pour aider la production de robots avec de l'intelligence embarquée, avec un premier appel à projet dans les prochains jours, ainsi que 400 millions pour "accompagner la transformation de sites industriels qui vont de manière massive vers de la machine intelligente", a-t-il précisé. "Nous allons aider au déploiement d'une vraie transformation industrielle qui permettra de réindustrialiser la France, plutôt que de regarder les solutions d'il y a 30 ans". "La nostalgie n'est pas bonne conseillère", a-t-il poursuivi.

Siléane, l'une des entreprises qui pourraient être aidées, emploie une centaine de personnes et réalise un chiffre d'affaires de 20 millions d'euros, dans un secteur de la robotique où la France est en retard tant dans l'utilisation que dans la fabrication de robots. Siléane produit des robots intelligents, qui conditionnent des poches de perfusion pour le domaine médical ou encore qui gèrent les déchets nucléaires. Ils sont conçus pour s'adapter à des situations imprévisibles.

Le chef de l’État avait dévoilé le 12 octobre un plan d'investissement de 30 milliards d'euros sur cinq ans pour développer la compétitivité industrielle et les technologies d'avenir en France.

Le chef de l’État a prévu d'effectuer dans les semaines à venir une série de visites, notamment d'usines, pour faire connaître le plan France 2030 qui se projette sur dix ans. Une manière d'occuper le terrain alors que tous ses adversaires politiques se préparent à la campagne d'avril 2022.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1939) : LUNDI 25 OCTOBRE 2021

Lundi 25 Octobre  2021 - Hidalgo rejette catégoriquement tout ralliement à Jadot pour la présidentielle :

La candidate PS à la présidentielle Anne Hidalgo a catégoriquement rejeté lundi tout ralliement au candidat EELV Yannick Jadot. A Sandrine Rousseau, la présidente du comité politique de la campagne de M. Jadot, qui l'a encore appelée dimanche à "collaborer" avec lui si elle ne se détachait toujours pas dans les sondages en janvier 2022, Mme Hidalgo a répondu lundi sur franceinfo: "merci, mais je ne le ferai pas dans ces conditions-là". "Et puis ça suffit quoi; la République, son visage il est aussi féminin. Quand vous entendez les leaders de Verts ou Yannick Jadot expliquer qu'ils tendent la main pour un accord mais qu'il faut que ce soit derrière eux, ça s'appelle vraiment tendre la main ça ?", a lancé la maire de Paris, créditée dans les sondages de 4 à 7% des voix, soit derrière Yannick Jadot.

Alors qu'on lui faisait remarquer que M. Jadot s'était retiré en 2017 pour se ranger derrière le candidat du PS Benoît Hamon, elle a rétorqué: "ça s'est peut-être passé dans l'autre sens, mais en tout les cas, là, ça ne se passera pas comme ça". Alors qu'un ralliement aux écologistes fait craindre aux socialistes une disparition pure et simple de leur parti, Anne Hidalgo a assuré que sa famille politique "continuera à exister".

La candidate socialiste a par ailleurs précisé ses propositions de hausse des salaires: une "revalorisation massive du Smic" de "10% à 15% dans une première étape", et les salaires des enseignants à au moins "2.300 euros" en début de carrière et de 3.500 "jusqu'à au moins 4.000 euros en fin de carrière". Interrogée sur le dossier sensible d'une réforme des retraites, elle a considéré que celle-ci devra "protéger les plus fragiles", "femmes" et salariés aux "métiers pénibles". Côté financement, elle a exclu tout allongement de la durée de cotisation, soulignant que les hausses de salaires permettront "plus de cotisations".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1939) : LUNDI 25 OCTOBRE 2021

Lundi 25 Octobre  2021 - COP26: Boris Johnson "très inquiet", mais "on peut y arriver" :

Le Premier ministre britannique Boris Johnson s'est montré lundi "très inquiet" et prudent quant au succès de la COP26 sur le climat qui s'ouvre dimanche à Glasgow, en Ecosse, tout en estimant qu'on "peut y arriver". "Je suis très inquiet, parce que ça peut mal se passer", a déclaré le chef du gouvernement conservateur lors d'une séance de questions-réponses avec des enfants à Downing Street. "Il est possible que nous n'ayons pas les accords dont nous avons besoin", a-t-il ajouté, "c'est très très difficile, mais je pense qu'on peut y arriver".

Après l'ouverture de la COP26 le 31 octobre à Glasgow (Écosse), le gouvernement britannique disposera de deux semaines de rencontres afin de persuader quelque 200 pays de faire davantage pour réduire leurs émissions dans l'espoir de parvenir à contenir le réchauffement climatique en dessous de 1,5°C par rapport à l'ère pré-industrielle, seuil ambitieux fixé en 2015 par les accords de Paris. Le président de la COP26, le Britannique Alok Sharma, a estimé samedi qu'il serait "plus difficile" d'obtenir un accord à Glasgow qu'à Paris.

Cette COP représente "peut-être le sommet le plus important dans ce pays de toute notre vie", a souligné Boris Johnson. Un accord nécessitera que les dirigeants "fassent des sacrifices", a-t-il expliqué, "chacun va devoir accepter de faire quelque chose de difficile, que ce soit arrêter d'utiliser des centrales à charbon, ou donner de l'argent pour aider les pays en développement, ou commencer à utiliser des véhicules électriques". Plus de 120 dirigeants mondiaux sont attendus au plus grand sommet sur le climat depuis les négociations de Paris en 2015, les 1er et 2 novembre, auquel les présidents chinois Xi Jinping et russe Vladimir Poutine n'ont pas prévu de se rendre.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1939) : LUNDI 25 OCTOBRE 2021

Lundi 25 Octobre  2021 - État d'urgence au Soudan : le Premier ministre arrêté, les autorités de transition dissoutes :

Les autorités de transition ont été dissolues au Soudan et les militaires ont arrêté le Premier ministre Abdallah Hamdok a été arrêté.

Le général soudanais Abdel Fattah al-Burhane a dissous lundi les autorités de transition dont la quasi-totalité des membres civils sont déjà aux mains de l'armée, décrétant l'état d'urgence alors que des tirs ont déjà fait des blessés parmi les manifestants pro-démocratie.

Depuis le matin, le "coup d'Etat" dénoncé à l'international s'est déroulé en plusieurs étapes. Le Premier ministre, son épouse, nombre de ses ministres et tous les membres civils du Conseil de souveraineté -plus haute autorité de la transition- ont été arrêtés par des militaires.

La télévision d'Etat a été prise par les militaires et à la mi-journée le général Abdel Fattah al-Burhane y est apparu.

Ne cessant de répéter qu'il souhaitait toujours "une transition vers un Etat civil et des élections libres en 2023", après 30 ans de dictature d'Omar el-Béchir démis en 2019, il a malgré tout relevé tous les dirigeants de leurs fonctions.

Le gouvernement est dissout, de même que le Conseil de souveraineté, a-t-il dit, les préfets et ministres sont limogés, et l'état d'urgence est déclaré dans tout le pays, a-t-il ajouté.

Avant même qu'il ne s'exprime, des milliers de Soudanais descendaient dans les rues conspuant l'armée. Devant le QG de l'armée dans le centre de Khartoum, bouclé par soldats et blocs de béton depuis des jours, 12 manifestants ont été blessés par des tirs des forces armées, ont assuré un syndicat de médecin et le ministère de l'Information.

Le bureau du Premier ministre Abdallah Hamdok avait appelé à "manifester" contre le "coup d'Etat" pour "protéger la révolution" de 2019 qui a renversé Béchir.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1939) : LUNDI 25 OCTOBRE 2021

Lundi 25 Octobre  2021 - Amnesty International quitte Hong Kong estimant "impossible" d'y travailler librement :

Amnesty International a annoncé lundi la fermeture de ses bureaux à Hong Kong, estimant "impossible" d'y travailler librement en raison de la loi draconienne sur la sécurité nationale imposée l'an dernier par Pékin. "Cette décision, prise le coeur lourd, est due à la loi sur la sécurité nationale de Hong Kong, qui rend impossible en pratique pour les organisations de défense des droits humains à Hong Kong de travailler librement et sans crainte de sérieuses représailles de la part du gouvernement", a expliqué dans un communiqué le président de l'ONG, Anjhula Mya Singh Bais.

L'ancienne colonie britannique restituée à la Chine en 1997 a longtemps bénéficié de son système légal distinct du reste du pays et garantissant la liberté d'expression et de réunion. De ce fait, de nombreuses organisations non-gouvernementales et médias ont choisi la ville comme base régionale. "Mais le fait que les groupes locaux de défense des droits et les syndicats aient été récemment pris pour cibles est le signal d'une intensification de la campagne menée par les autorités pour débarrasser la ville de toute voix dissidente. Il est de plus en plus difficile pour nous de continuer à travailler dans un environnement aussi instable", a ajouté le président d'Amnesty.

Amnesty International, présente depuis plus de 40 ans à Hong Kong, y dispose de deux bureaux: sa section locale et son quartier général régional pour l'Asie du sud-est et le Pacifique. La section locale fermera le 31 octobre, et le bureau régional d'ici fin 2021. Adoptée en juin 2020, la loi sur la sécurité nationale, qui selon Pékin a permis à Hong Kong de retrouver la stabilité après les manifestations pro-démocratie gigantesques et souvent violentes de 2019, a radicalement transformé le paysage politique, culturel et légal du territoire. Le texte punit tout acte constitutif de "sécession", "subversion", "collusion avec des forces étrangères" ou "terrorisme". Rédigé de façon très floue, il rend en fait illégale l'expression de presque toute forme d'opposition. Certains crimes contre la sécurité nationale sont passibles de la prison à vie.

"L'environnement répressif et de perpétuelle incertitude créé par la loi sur la sécurité nationale rend impossible de savoir quelles activités pourraient conduire à des sanctions criminelles", a déploré Amnesty International. En juillet dernier, le premier hongkongais jugé en application de la nouvelle loi, un serveur de 24 ans, a été condamné à neuf ans de prison pour avoir foncé à moto sur un policier en brandissant un drapeau portant un slogan considéré comme subversif. Un deuxième prévenu, un livreur de repas de 31 ans, a été reconnu coupable lundi de "sécession" pour avoir scandé des slogans tels que "Libérez Hong Kong, révolution de notre temps", ou encore "Hongkongais, bâtissez votre propre pays".

Plus de 70 personnes, dont une grande partie des activistes pro-démocratie les plus en vue de la ville, ont été inculpées, la plupart pour avoir simplement exprimé des opinions politiques. De nombreuses autres ont fui à l'étranger.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1939) : LUNDI 25 OCTOBRE 2021

Lundi 25 Octobre  2021 - Interpellations et jets de projectiles pendant OM-PSG :

 Plusieurs incidents se sont déroulés dimanche soir durant le match opposant l'OM au PSG, dans et hors du stade.

Les supporters de l'Olympique de Marseille ont adressé dimanche un message à la Ligue de football professionnel (LFP) avant le coup d'envoi du match OM-PSG, avec un immense tifo "LFP MERDA" déployé au Stade Vélodrome. Le tifo, installé sur tout le Virage Nord du Vélodrome, a été révélé au moment de l'entrée des joueurs sur le terrain. De l'autre côté du stade, dans le Virage Sud, de très nombreux fumigènes ont été allumés.

L'OM a déjà été sanctionné deux fois cette saison par la commission de discipline de la LFP pour des incidents dans les tribunes, d'abord après le match Nice-OM du 22 août, puis après celui joué à Angers le 22 septembre. Depuis ce match, l'OM est sous la menace d'un retrait d'un point au classement en cas de récidive. En première période, le match a été très brièvement interrompu à cause de quelques projectiles lancés en direction d'un poteau de corner, où le Parisien Neymar s'apprêtait à frapper. Le speaker du stade a fait une annonce au micro, prévenant que le match risquait d'être arrêté en cas de récidive. Au cours de la deuxième période, un spectateur est aussi entré sur le terrain et s'est approché du Parisien Lionel Messi avant d'être évacué par plusieurs stadiers.

"Merci au public qui a mis le feu et a été exemplaire, mais j'ai aussi vu des bouteilles, des chargeurs, des briquets, j'en ai déjà vu sur moi, je sais ce que c'est. Certains dérapent, on risque de perdre des points, on ne peut pas dire que ces gens-là aiment l'OM", s'est désolé Payet en zone mixte après le match de la 11e journée de Ligue 1. "Je suis désabusé, je ne comprends pas, on se sait observés, il faut des vrais sanctions, on ne peut plus attendre que quelqu'un soit blessé", a-t-il ajouté.

En dehors du stade, le match a été marqué par quelques incidents, notamment pendant la première période. "Des centaines de personnes ont essayé de rentrer" dans le stade malgré les portes fermées, nécessitant l'intervention des forces de l'ordre, a ainsi indiqué la préfecture de police. Des gaz lacrymogènes ont été tirés et un commissaire a été blessé "en pleine face" et transporté à l'hôpital, a ajouté la préfecture sans préciser la gravité de ses blessures. Au début de la deuxième période, le calme était revenu et la sortie du stade à la fin du match s'est faite dans la tranquillité.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1939) : LUNDI 25 OCTOBRE 2021

Lundi 25 Octobre  2021 - Fabio Quartararo, premier Français champion du monde de vitesse moto :

Champion du monde de MotoGP à seulement 22 ans, le Français marche sur les traces de son idole, Valentino Rossi.

Fabio Quartararo (Yamaha), 22 ans, est assuré d'offrir à la France son premier titre de champion du monde dans la catégorie reine de la vitesse moto, le MotoGP, au GP d'Emilie-Romagne dimanche.

L'abandon sur chute de son dernier rival, l'Italien Francesco Bagnaia (Ducati), lui garantit d'avoir suffisamment d'avance en tête du classement des pilotes pour coiffer la couronne au terme des deux manches restant au calendrier de 2021.

Quand une étoile s'éteint, une autre naît ailleurs : clin d'oeil du destin, c'est l'année du départ à la retraite du «héros de (son) enfance», le septuple champion du monde Valentino Rossi, que Quartararo devient à son tour N.1. A l'âge auquel Rossi obtenait son premier titre dans l'élite il y a vingt ans, Quartararo roule avec sa Yamaha sur ses traces, et sur celles de l'Espagnol Marc Marquez, couronné six fois en MotoGP depuis 2013.

C'est l'histoire d'un surdoué, promis au Graal mondial depuis ses premiers exploits. Né à Nice le 20 avril 1999, d'un père, Etienne, serrurier et champion de France 125 cm3, et d'une mère, Martine, coiffeuse, Fabio a toujours baigné dans la moto, qu'il découvre sur une petite «piwi» de Yamaha, déjà. Ses parents s'en rendent vite compte, le petit a du talent. Trop pour la France. Alors pour s'épanouir, dès ses 7 ans, direction l'Espagne avec son père, qui ne recule devant aucun aller-retour de plus de 1000 km pour que Fabio affronte des rivaux à son niveau et, accessoirement, lui offrir «les meilleurs souvenirs» de sa vie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1939) : LUNDI 25 OCTOBRE 2021

Lundi 25 Octobre  2021 - Face à une montée du covid-19, la Chine impose de nouveaux confinements :

Les autorités ont imposé lundi des confinements à des dizaines de milliers d'habitants du nord de la Chine et demandé aux Pékinois de limiter leurs déplacements en raison d'un rebond des cas de Covid-19 dans le pays, à une centaine de jours du démarrage des JO d'hiver de Pékin. La Chine a recensé 39 nouveaux cas de Covid-19 lundi et plus d'une centaine sur la semaine écoulée, la plupart de ces contaminations étant liées aux déplacements d'un groupe de touristes.

Les autorités chinoises, qui pratiquent une politique de "tolérance zéro" à l'égard du virus, ont réagi promptement, imposant des restrictions et organisant des campagnes de dépistage de masse dans les régions affectées. A Pékin, où doivent démarrer les jeux Olympiques d'hiver le 4 février, un marathon auquel devaient participer quelque 30.000 coureurs le 31 octobre a été reporté sine die "de manière à prévenir le risque de transmission épidémique", selon les organisateurs.

Le marathon de Wuhan, qui devait compter 26.000 participants dimanche dernier dans la ville où le nouveau coronavirus avait été identifié pour la première fois fin 2019, avait été lui aussi annulé au dernier moment pour les mêmes raisons. Un responsable municipal de Pékin a demandé aux habitants d'éviter les voyages "non nécessaires" hors de la ville ainsi que les rassemblements à grande échelle pour le moment. Toute personne arrivant à Pékin en provenance d'une région où des cas de Covid-19 sont recensés doit présenter un test négatif, ont indiqué les autorités.

Les nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés dans onze provinces, situées pour la plupart dans le nord du pays. A Ejin, une ville de Mongolie intérieure dans le nord du pays, environ 35.000 personnes se sont vu imposer un confinement de deux semaines à partir de lundi. Dans certaines villes du nord, dont Lanzhou, la capitale de la province du Gansu, les services de bus et de taxis ont été suspendus et des sites touristiques ont été fermés aux visiteurs. Dimanche, les autorités avaient déjà annoncé la suspension des voyages touristiques organisés dans cinq zones où des cas de Covid-19 ont été signalés, dont Pékin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens