Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2021 3 20 /10 /octobre /2021 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1933) : MARDI 19 OCTOBRE 2021

Mardi 19 Octobre  2021 - Le point du corona virus le 18 octobre au soir :

1057 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés lundi, selon les chiffres de Santé publique France. Sur les sept derniers jours, le taux de positivité se situe à 1,1% et 1338 personnes ont été hospitalisées, dont 321 admis en soins critiques. Lundi, 41 personnes ont été annoncées mortes à l’hôpital. Le bilan total du covid-19 s'élève à 117.306 morts depuis le début de l'épidémie en France. La courbe repart donc à la hausse, ce que les experts semblaient avoir prévu en raison de la baisse des températures notamment. Par ailleurs, les tests étant devenus payant la semaine dernière, les cas positifs pourraient désormais être sous-estimés et le suivi de l’épidémie ne plus être aussi précis qu’avant.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1933) : MARDI 19 OCTOBRE 2021

Mardi 19 Octobre  2021 - La France avance sa vaccination contre la grippe :

Contre la grippe saisonnière, les autorités françaises veulent aller vite: la campagne de vaccination sera lancée plus tôt que prévu, vendredi, dans un contexte particulièrement incertain car toujours marqué par l'épidémie de Covid-19. "Parce que tout est prêt pour la campagne de vaccination contre la grippe, nous avançons son lancement", a annoncé lundi soir sur Twitter le ministre de la Santé, Olivier Véran. Les Français pourront donc se faire vacciner dès vendredi s'ils font partie des catégories à qui on recommande de le faire.

Il s'agit essentiellement des plus de 65 ans et des femmes enceintes, mais aussi des personnes atteintes de certaines pathologies: asthme, diabète, insuffisance cardiaque, Sida... Tous les soignants sont aussi concernés. On parle là de vaccination "en ville" pour les personnes indépendantes, qui peuvent par exemple la demander à leur médecin ou à un pharmacien. Dans les Ehpad, la campagne a déjà commencé lundi. A l'origine, les Français devaient attendre jusqu'à mardi 26 octobre pour se faire vacciner contre la grippe. Le ministère de la Santé a finalement préféré se dépêcher et avancer la date de quatre jours.

En cause: le Covid-19, qui fait toujours l'objet de sa propre campagne de vaccination. Les Français à risque peuvent notamment se faire injecter une dose de rappel de vaccin anti-Covid depuis début septembre. Or, les gens concernés par cette "troisième dose" sont souvent les mêmes que ceux qui doivent recevoir le vaccin anti-grippe, en premier lieu les personnes âgées. Les autorités sanitaires veulent donc faire d'une pierre deux coups. La date est avancée pour "ne perdre aucune opportunité de vacciner contre la grippe et contre (le) Covid-19 les personnes les plus fragiles", a expliqué la Direction générale de la santé (DGS), qui dépend du ministère, lundi dans une note aux soignants. Quant aux Français non prioritaires, ils devront attendre un mois, le 22 novembre, même si la DGS se laisse la possibilité d'ouvrir plus tôt la vaccination à tout le monde.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1933) : MARDI 19 OCTOBRE 2021

Mardi 19 Octobre  2021 - Pour Pécresse, Macron "a cramé la caisse" lors d'un "quinquennat pour presque rien" :

Valérie Pécresse, potentielle candidate de droite à la présidentielle, a étrillé mardi "l'inaction" et l'"échec" d'Emmanuel Macron qui "a cramé la caisse" lors d'un "quinquennat pour presque rien". "La France a perdu cinq ans" et la "poudre aux yeux de la campagne lancée par Emmanuel Macron ne doit pas aveugler les Français", a affirmé lors d'une conférence de presse Valérie Pécresse à six mois de la présidentielle.

Le chef de l'Etat "a les mots de la droite, mais n'en a à aucun moment les actes", et il "a compris que les solutions de la droite sont les bonnes". Mais "sur la vision, la crédibilité, la compétence, le président de la République a beaucoup parlé et a peu fait", a-t-elle dit. Selon Valérie Pécresse, le président "a échoué à réformer la France" dans de multiples domaines : la sécurité où "il a laissé l'impunité s'installer", la justice où "le désarmement pénal mis en place par Christiane Taubira s'est poursuivi", la "faiblesse" en matière de lutte contre l'immigration irrégulière, l'école "fragilisée"...

Le chef de l'Etat "a fragilisé les piliers de la République" et "a eu la main tremblante" face à la menace islamiste, a-t-elle également assuré. Et sur les finances "il a cramé la caisse" alors que "nous aurions pu atténuer le choc de cette crise à bien plus faible coût", a-t-elle répété.

L'ancienne ministre a également regretté qu'"en tant que candidat il est en train d'exploser tous les compteurs", en lui reprochant de penser "plus à la prochaine élection qu'à la prochaine génération".

Valérie Pécresse, qui devra remporter les votes des militants LR lors du congrès du 4 décembre si elle veut devenir la candidate de la droite, s'est défendue de l'image "Macron-compatible" que certains veulent lui accoler: "j'ai l'impression d'être la femme à abattre pour la macronie et l'une des candidates les plus dangereuses pour Emmanuel Macron", a-t-elle assuré, en souhaitant "que les électeurs de la droite et du centre ouvrent les yeux". Emmanuel Macron "a été inspiré par Machiavel qui disait que gouverner c'est faire croire; mais gouverner c'est faire", a-t-elle dit en défendant un projet appuyé sur "trois piliers: autorité, liberté, dignité". "Je suis candidate pour redresser le France et remettre notre pays en ordre, rendre à chaque Français sa fierté", a-t-elle martelé.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1933) : MARDI 19 OCTOBRE 2021

Mardi 19 Octobre  2021 - Attal promet une mesure d'aide "efficace" sur le prix du carburant :

Le gouvernement annoncera "d'ici la fin de la semaine" un dispositif "simple, juste et efficace" pour aider les Français face à la hausse des prix des carburants, a indiqué mardi son porte-parole Gabriel Attal. "Les derniers arbitrages sont en cours. Ce qui compte pour nous, c'est de prendre une décision et d'avoir une mesure qui est simple, qui est juste, et qui est efficace", a-t-il souligné sur RTL à propos de ces "mesures de protection" des consommateurs face à la hausse des prix à la pompe. "C'est une question de jours", a-t-il ajouté, en évoquant une décision "d'ici à la fin de la semaine". "On est en train d'y travailler, toutes les pistes sont sur la table. Il y a la question des taxes, et la question d'un chèque, d'une aide spécifique pour les personnes qui utilisent leur voiture et qui subissent cette augmentation", a-t-il rappelé.

Interrogé sur une possible baisse des taxes, il a répété qu'il n'y avait "pas de piste exclue". Quant à un chèque carburants, "c'est aussi une possibilité". "L'idéal c'est d'avoir une aide directe ciblée sur les personnes qui ont besoin", a-t-il souligné. Mais il a dit "entendre aussi" les Français qui disent être "toujours au-dessus des seuils" et au final ne pas pouvoir bénéficier d'aides directes. "On veut que les Français les plus impactés puissent être accompagnés et aidés dans ce moment de hausse des prix qui risque de durer plusieurs mois", a-t-il insisté.

Pour tenter d'apaiser un début de fronde face à la flambée des prix des carburants dans le sillage d'une hausse des cours mondiaux, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire et la ministre de la Transition énergétique Barbara Pompili ont tous deux évoqué lundi la piste d'un chèque carburants, mais aussi les obstacles à lever pour mettre en place un tel dispositif. Dans le cas d'un chèque, la question est surtout qu'il "puisse arriver le plus rapidement possible vers les Français" qui en ont besoin, a en particulier souligné M. Le Maire. "On n'a pas une base de données des gens qui ont besoin de leur voiture pour aller travailler par exemple", a expliqué Mme Pompili.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1933) : MARDI 19 OCTOBRE 2021

Mardi 19 Octobre  2021 - Des scientifiques filment les fontaines de lave du volcan de La Palma :

L’Institut géologique et minier d’Espagne a publié une vidéo qui montre l’ensemble de l’activité volcanique du volcan Cumbre Vieja, sur l'île de La Palma, aux Canaries.

Des images stupéfiantes. L’Institut géologique et minier d’Espagne a dévoilé mardi une vidéo sur laquelle on peut observer l’ensemble de l’activité volcanique du Cumbre Vieja, en éruption depuis son réveil fin septembre, sur l'île de La Palma, aux Canaries. Sur le plan, filmé grâce à un drone, on peut voir notamment le cratère nord-ouest, situé au niveau le plus bas, le seul à avoir formé une coulée de lave. Au centre, se trouve un autre cratère qui émet aussi des fontaines de lave. Au total, quatre centres d’émissions ont été enregistrés par les scientifiques.

L'éruption volcanique sur cette petite île qui compte 85.000 habitants n'a fait aucune victime, mais a causé des dégâts importants et provoqué l'évacuation de 7.000 personnes, dont certaines ont tout perdu sous les coulées de lave.

Au total, 750 hectares et plus de 1.800 bâtiments ont été ravagés par cette éruption volcanique, qui ne montre pas de signe d'accalmie, selon de nouvelles estimations du système européen de mesures géospatiales, Copernicus.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1933) : MARDI 19 OCTOBRE 2021

Mardi 19 Octobre  2021 - Un dirigeable français pour révolutionner le transport de fret :

 Le procédé date du XIXe siècle, mais une entreprise française parie sur son renouveau avec ce LCA60T.Un ballon capable de charger et de décharger sans se poser ! Sa construction démarrera en 2022.

Le premier ballon dirigeable a parcouru 28 kilomètres de Paris à Élancourt, en… 1852. Comme technologie de demain, on fait mieux, mais on connaît le vieil adage : c’est dans les vieux pots que… C’est le pari de la société française Flying Whales, qui voit dans sa « baleine volante » un avenir pour le transport de marchandises. Grâce à un procédé nouveau, le ballon n’a pas besoin de se poser pour charger puis décharger le fret. Plus d’aire d’atterrissage à construire et, surtout, la possibilité d’atteindre des zones inaccessibles. En outre, à l’heure où le transport aérien cherche à réduire son empreinte carbone, ce dirigeable offre des performances incomparables.

Pour financer un programme de 450 millions d’euros, il faut des certitudes sur le marché. Or le LCA60T de Flying Whales a d’abord été pensé pour répondre à un besoin : prélever davantage de bois dans des zones difficiles d’accès sans créer de nouvelles routes. Parfois, l’heure d’hélicoptère coûte plus cher que le prix du bois. Sans parler du dommage environnemental. C’est ainsi qu’est né le projet.

Avec nos partenaires, français à 75 % – (Air liquide, Bouygues, ADP…) et québécois à 25% –, nous savons que le bois n’est pas un gros marché. En revanche, le transport de matériel volumineux, comme les pales des éoliennes, l'est. Plutôt que d’utiliser trois convois exceptionnels, notre ballon fera un seul voyage et livrera sur le site. C’est même un secteur où le dirigeable est moins cher que le transport routier. Les pylônes à haute tension représentent un autre segment possible. Un hélicoptère peut en convoyer 5 tonnes à la fois, nous, 60 tonnes d’un coup. Autre marché : celui des conteneurs pour livrer des zones peu desservies. L’Indonésie, par exemple, se compose de mille îles qui n’ont pas toutes un aéroport.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1933) : MARDI 19 OCTOBRE 2021

Mardi 19 Octobre  2021 - Procès des sondages de l'Elysée : le tribunal ordonne l'audition de Sarkozy comme témoin :

Le tribunal a ordonné mardi l'audition de l'ancien président Nicolas Sarkozycomme témoin au procès des sondages de l'Elysée, un dossier dans lequel il n'est pas poursuivi car couvert par son immunité présidentielle.

Cité au procès par l'association Anticor, partie civile, l'ex-chef d'Etat avait indiqué dans une lettre qu'il n'entendait pas venir témoigner. Mardi, le tribunal a cependant "ordonné que ce témoin soit amené devant lui par la force publique pour qu'il soit entendu le 2 novembre".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1933) : MARDI 19 OCTOBRE 2021

Mardi 19 Octobre  2021 - Présidentielle : Les candidats au congrès LR affichent "unité" et "rassemblement" :

Les candidats à l'investiture de LR pour la présidentielle se sont réunis mardi matin au siège du parti pour afficher "unité" et "rassemblement", avec une "photo de famille" très attendue avant le congrès du 4 décembre. Le président de LR Christian Jacob avait invité les six candidats, Xavier Bertrand, Valérie Pécresse, Michel Barnier, Éric Ciotti, Philippe Juvin et Denis Payre, pour un petit-déjeuner, le premier du genre.

"Le congrès est l'occasion du rassemblement, ce matin était l'une des étapes. Il y en aura d'autres", a affirmé Xavier Bertrand, qui a accepté il y a une semaine de se plier à la mécanique du congrès. "Aujourd'hui Les Républicains deviennent le parti pilier de la reconquête et de l'alternance, car quand on s'élargit on gagne, et on va gagner", à affirmé Valérie Pécresse.

Cette réunion intervient quelques jours après que Xavier Bertrand et Valérie Pécresse ont annoncé qu'ils allaient reprendre leur carte chez LR, parti qu'ils avaient quitté respectivement en 2017 et 2019.

Dans une ambiance "très cordiale" selon Michel Barnier, la réunion a permis d'"évoquer en détail l'organisation des débats" autour des mots d'ordre d'"unité, responsabilité et rassemblement". La rencontre a d'ailleurs été immortalisée par une "photo de famille", postée sur les réseaux sociaux, des candidats attablés autour d'un petit déjeuner.

Car "pour que ça se passe bien à partir du 5 ça se construit dès maintenant", a fait valoir Christian Jacob. "On connaît la recette de la victoire, on sait aussi comment on échoue: à chaque fois qu'on a des divisions, des aigreurs, on perd. On ne gagne que quand on est rassemblés", a-t-il martelé, alors que la droite avait été éliminée au premier tour de la dernière présidentielle en 2017. La question des débats télévisés sera tranchée "mercredi matin", sur le nombre, la forme, et sur la date "avant ou après le 4" novembre qui marque la date limite de dépôt des parrainages.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1933) : MARDI 19 OCTOBRE 2021

Mardi 19 Octobre  2021 - Carburants: le gouvernement promet une mesure d'aide "efficace" "d'ici la fin de la semaine" :

Baisse de taxes ou chèque carburants ? Le gouvernement a indiqué mardi qu'il annoncera "d'ici la fin de la semaine" un dispositif "simple, juste et efficace" pour aider les Français à face à la hausse des prix des carburants, véritable casse-tête pour l'exécutif.

"Les derniers arbitrages sont en cours. C'est une question de jours. Ce qui compte pour nous, c'est de prendre une décision et d'avoir une mesure qui est simple, qui est juste, et qui est efficace", a souligné le porte-parole Gabriel Attal sur RTL. "Nous ne laisserons personne sans solution", a affirmé devant l'Assemblée nationale la ministre de la Transition énergétique Barbara Pompili, confirmant des annonces "d'ici la fin de la semaine".

Pour l'exécutif, échaudé par la crise des "gilets jaunes", le dossier est ultrasensible, à moins de six mois de la présidentielle. Mais "la solution technique est difficile à faire atterrir", convient une source gouvernementale.

Concernant les mesures qui pourraient être annoncées par le Premier ministre Jean Castex, "toutes les pistes sont sur la table", a expliqué M. Attal en évoquant "la question des taxes" et celle d'"un chèque, d'une aide spécifique pour les personnes qui utilisent leur voiture". "L'idéal c'est d'avoir une aide directe ciblée sur les personnes qui en ont besoin", a expliqué le porte-parole. Mais il a affirmé "entendre aussi" les Français qui disent être "toujours au-dessus des seuils" et ne peuvent finalement bénéficier d'aides directes.

Pour tenter d'apaiser un début de fronde, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a dit lundi privilégier la piste d'un chèque carburants, sur le modèle du chèque énergie distribué aux près de 6 millions de ménages les plus modestes.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1933) : MARDI 19 OCTOBRE 2021

Mardi 19 Octobre  2021 - Un monstre de plus d'une tonne pêché dans le détroit de Gibraltar :

Un monstre dans les filets. Des pêcheurs espagnols ont capturé, le 4 octobre dernier, un énorme poisson-lune à 500 mètres au large de l'enclave espagnole de Ceuta, au nord du Maroc. L’occasion pour les chercheurs de la station de biologie marine de l’université de Séville d’analyser brièvement ce rare spécimen. Pendant environ 15 minutes, ils ont pu prendre ses mesures, le peser et récolter quelques échantillons d’ADN. Le poisson a ensuite été relâché dans l’eau à l’aide de deux grues.

Dans un communiqué publié le 14 octobre, ils ont expliqué que l’animal pesait au moins une tonne pour une taille de 2,9 mètres de long pour 3,2 mètres entre ses deux nageoires. Mais il pourrait être encore plus lourd. Car, au moment de la pesée, la bête a dépassé la tonne limitée par leur balance. Selon eux, l’espèce observée était un mola alexandrini, un poisson-lune à bosse. «Un spécimen capturé au Japon mesurait 2,7 mètres pour 2,3 tonnes. C'est une espèce pélagique difficile à étudier, mais on en voit beaucoup dans les filets», a expliqué l’un des chercheurs au journal espagnol «El Pais».

Cette espèce est le poisson osseux le plus lourd de la planète et très peu de spécimens ont été trouvés en Espagne au cours de la dernière décennie. D’où la venue des scientifiques. Elle est classée «vulnérable» selon l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN). Et la commercialisation de sa chair est interdite dans l'Union européenne.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1933) : MARDI 19 OCTOBRE 2021

Mardi 19 Octobre  2021 - Des millions de batteries à recycler: comment l'automobile se prépare pour 2030 :

Avec le boom des voitures électriques, des millions de batteries devraient arriver en fin de vie dans quelques années: les filières de recyclage se préparent à travers le monde à accélérer la cadence. Ces batteries sont des mines de matériaux, pesant jusqu'à 500 kilos et représentant jusqu'à 50% de la valeur d'un véhicule électrique. L'extraction de ces matériaux et l'assemblage des batteries sont extrêmement polluants et chers.

Pour rentabiliser cette production, il faut d'abord prolonger la vie de ces batteries, qui peuvent servir de huit à quinze ans dans un véhicule avant de perdre en puissance, mais aussi leur donner une deuxième vie, dans les maisons par exemple. Mais le potentiel du recyclage paraît énorme: il pourrait aider à réduire la demande mondiale en 2040 de 25% pour le lithium, 35% pour le cobalt et le nickel et 55% pour le cuivre, selon un rapport de l'Institut des futurs durables (ISF) à l'Université de technologie de Sydney, en Australie.

Dans une zone industrielle au milieu des champs, dans l'est de la France, le recycleur Veolia a construit une usine de pilote sur son site EuroDieuze, qui récupérait surtout des petites batteries de téléphone ou d'ordinateurs. "Les proportions sont différentes, mais les composants sont les mêmes", explique Pascal Muller, directeur de la région chez Veolia.

La batterie est déchargée, dévêtue de son enveloppe plastique et électronique, ainsi que des feuilles en aluminium qui retiennent les cellules - les coeurs de la batterie. Il faut ensuite broyer ces cellules en une poudre dont on extraiera et triera les différents métaux, par le feu ou par la chimie. La sécurité est primordiale: outre les risques électriques, tous ces modules sont couverts de solvants très inflammables et polluants. "Pour l’instant, on est sur beaucoup d’opérations manuelles", souligne Pacal Muller, qui cherche avec des partenaires à "automatiser certaines opérations".

Les industriels arrivent à recycler 60% du poids des batteries, selon l'ISF. "Il est techniquement possible de récupérer ces quatre métaux (lithium, cobalt, nickel, cuivre) à plus de 90%, mais il manque des motivations économiques ou règlementaires qui pourraient encourager l'utilisation de matériaux recyclés", souligne l'institut. La Commission européenne souhaite imposer aux fabricants d'intégrer un minimum de matières recyclées dans les batteries à partir de 2030, à hauteur de 12% de cobalt, 4% de lithium et 4% de nickel.

Ce recyclage qui pourrait devenir massif et rentable éveille les intérêts. L'industrie chinoise est en avance, selon les observateurs: le fabricant des batteries CATL vient d'annoncer la construction d'une usine de recyclage pour 32 milliards de yuan (4,3 milliards d'euros) dans la province du Hubei (centre de la Chine). Aux Etats-Unis, un des fondateurs de Tesla a levé en juillet 500 millions de dollars pour étendre son usine de recyclage, Redwood.

Le géant français du nucléaire Orano (ex-Areva) a aussi lancé un projet pilote. "Les projections de tonnage de batteries à recycler sont colossales. On parle déjà de 500.000 tonnes à recycler en 2030", lance Didier David, directeur de ce projet. Orano va appliquer ses savoir-faire issus du nucléaire en manipulation "d’objets compliqués", en recyclage et en hydrométallurgie, une technique utilisée pour l’extraction d’uranium. "Tout n’est pas standardisé et chaque fabricant a ses propres recettes. La prochaine étape va être de trouver les financements nécessaires et les clients pour accélérer", explique Didier David.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens