Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2021 1 18 /10 /octobre /2021 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1931) : DIMANCHE 17 OCTOBRE 2021

DIMANCHE 17 Octobre  2021 - Le point du corona virus le 16 octobre au soir :

Les contaminations et les hospitalisations poursuivent leur tendance à la baisse. Le point quotidien sur l'épidémie de Covid en France pour cette journée du samedi 16 octobre, avec les chiffres de Santé Publique France et du ministère de la Santé.

Ce samedi 16 octobre, 4.899 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés en vingt-quatre heures, selon les chiffres de Santé publique France, soit un total de 7.085.274 cas confirmés depuis le début de l'épidémie.

Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés en France continue de diminuer. Ce jour, 6.437 personnes étaient hospitalisées (dont 1.076  personnes en réanimation).

En vingt-quatre heures, 15 personnes ont succombé au Covid à l'hôpital. Le bilan total s'élève à 117.260 morts depuis le début de l'épidémie, dont 90.396 à l'hôpital.

Depuis le début de la campagne de vaccination, 50.780.417 personnes avaient reçu au moins une dose de vaccin (soit 75,8% de la population totale) vendredi, et 49.424.118 personnes avaient un schéma vaccinal complet (soit 73,8% de la population totale).

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1931) : DIMANCHE 17 OCTOBRE 2021

DIMANCHE 17 Octobre  2021 - Le célibat des prêtres questionné après le rapport Sauvé sur la pédocriminalité :

Une semaine après le séisme provoqué par la publication du rapport Sauvé (photo), qui a jeté une lumière crue sur la pédocriminalité dans l’Église catholique de France depuis 70 ans, les questions se multiplient sur le rôle de l'institution et de ses représentants. L'une porte sur le célibat.

Un rapport accablant sur la pédocriminalité au sein de l'Eglise de France a réveillé le débat sur le célibat des prêtres. S'il n’est pas responsable des violences sexuelles, cet engagement a contribué au fil des siècles à donner au prêtre l'image d'un "homme à part", favorisant ainsi les abus de pouvoir, expliquent plusieurs chercheurs.

La Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église (Ciase), présidée par Jean-Marc Sauvé, l'a assuré d'emblée : "il n'y a clairement pas de lien de causalité entre le célibat et les abus sexuels". Elle a notamment démontré qu'un tiers des violences sexuelles commises depuis 1950 l'ont été par des laïcs, donc non soumis au célibat sacerdotal. En revanche, selon la commission, "l’exigence de célibat contribue à (...) faire" des prêtres "des hommes +à part+, voire des +surhommes+", peut-on lire dans l'une des annexes du rapport. Avec à la clé le "risque" d'une "survalorisation de la personne du prêtre".

"Les pédophiles vrais, essentiellement attirés par des enfants prépubères, représentent 10-15% des agresseurs" dans l’Église, relève auprès de l'AFP Marie-Jo Thiel, médecin et professeure d'éthique et de théologie. Dans les autres profils d'agresseurs, de nombreux facteurs entrent en jeu, dont la question, centrale, de la domination, ajoute Mme Thiel, dont les publications ont aiguillé les travaux de la Ciase. Or, "il y a un lien historique entre célibat (ecclésiastique, NDLR) et pouvoir", souligne-t-elle.

Le célibat, en plaçant théoriquement la personne au-dessus de tout soupçon, devient une cage dorée pour des agresseurs, mais aussi pour d'autres hommes ne se reconnaissant pas dans la sexualité hétérosexuelle. Mais "pour certains prêtres, cette prohibition (de toute sexualité, ndlr) génère un clivage interne car ils se rendent bien compte que c’est difficile pour eux de respecter cette chasteté", observe Josselin Tricou.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1931) : DIMANCHE 17 OCTOBRE 2021

DIMANCHE 17 Octobre  2021 - En Irlande, un baron écologiste rend son domaine à la nature :

Randal Plunkett, 21e baron de Dunsany et trentenaire écologiste, a fait le pari du "ré-ensauvagement", en laissant la nature reprendre ses droits sur le domaine de son château irlandais.

Exit les tondeuses et le bétail, bienvenue aux animaux sauvages, champignons et marécages: Randal Plunkett, 21e baron de Dunsany et trentenaire écologiste, a fait le pari du "ré-ensauvagement", en laissant la nature reprendre ses droits sur le domaine de son château irlandais. A 25km au nord-ouest de Dublin, une partie des terres du château de Dunsany a complètement changé d'aspect sous la houlette de cet héritier de la dynastie qui y règne depuis 900 ans.

Au loin, un cerf roux apparait l'espace d'un instant, entre des arbres d'un vert incroyable, puis disparait dans les 300 hectares du domaine ancestral qui ont désormais été abandonnés à la nature, soit un peu moins de la moitié du domaine. J'avais "une sorte de devoir envers l'environnement", a déclaré à l'AFP l'aristocrate de 38 ans, perché sur un tronc en décomposition où poussent des champignons. "Je suis le gardien du domaine pour cette génération et le domaine, ce n'est pas seulement le château, c'est aussi l'environnement", affirme le trentenaire aux cheveux longs, dont le style - tee-shirt d'un groupe de death metal américain et veste en faux cuir- contraste avec l'apparence plus sobre de ses ancêtres immortalisés sur des tableaux du château.

Il y a 8 ans, ce végétalien a lancé le projet "radical" de ré-ensauvager son vaste domaine. Le bétail a été évacué et les tondeuses à gazon abandonnées, Randal Plunkett laissant la nature suivre son cours. Et les résultats se font sentir. Des martres, une espèce très rare, ont déjà été aperçues dans le domaine, où la loutre et le cerf élaphe prospèrent. Buses, milans royaux, faucons pèlerins, éperviers, crécerelles et bécassines: les oiseaux sont légion. Il y aurait même un pivert, le tout premier observé dans la région depuis un siècle, affirme M. Plunkett

Selon le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE), il faudrait ré-ensauvager l'équivalent de la Chine au cours de la prochaine décennie pour enrayer la "dégradation" des terres et maintenir la hausse des températures en dessous de 2C°. La semaine dernière, des centaines de militants écologistes ont manifesté devant le palais de Buckingham avec une pétition signée par 100.000 personnes demandant à la famille royale britannique de ré-ensauvager ses terres. Ils espéraient ainsi qu'Elizabeth II enverrait un message fort en tant qu'invitée au sommet de l'ONU sur le climat, à Glasgow (Écosse), où les dirigeants mondiaux tenteront à partir du 31 octobre et pendant deux semaines de prendre des mesures pour enrayer le réchauffement climatique.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1931) : DIMANCHE 17 OCTOBRE 2021

DIMANCHE 17 Octobre  2021 - Bill Clinton : Nuit supplémentaire à l'hôpital pour l'ex-président américain :

L'ex-président américain Bill Clinton, 75 ans, passera une nuit supplémentaire dans l'hôpital de Californie où il est soigné pour une infection non liée au Covid-19, a annoncé samedi son porte-parole. Bill Clinton, président des Etats-Unis de 1993 à 2001, a été admis mardi soir pour une infection du sang au centre médical UCI d'Irvine de l'Université de Californie, au sud de Los Angeles.

Il "va rester à l'hôpital pendant la nuit afin de continuer à recevoir des antibiotiques par intraveineuse avant une sortie prévue demain" dimanche, a précisé sur Twitter son porte-parole, Angel Urena, soulignant que "tous les indicateurs de santé évoluent dans le bon sens".

L'ancien président est "de bonne humeur et a passé du temps avec sa famille, retrouvant des amis et regardant du football universitaire". Selon le New York Times, citant un collaborateur, Bill Clinton a développé une infection des voies urinaires qui s'est tranformée en septicémie.

Bill Clinton a déjà dû être hospitalisé par le passé, comme en 2004 lorsqu'il a subi un quadruple pontage coronarien pour libérer quatre artères bouchées, et en 2010 quand il a subi une angioplastie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1931) : DIMANCHE 17 OCTOBRE 2021

DIMANCHE 17 Octobre  2021 - Brevets sur les vaccins: pas de consensus, nouvelles consultations :

Aucun consensus n'a pu être trouvé sur l'épineux dossier de la levée temporaire des brevets protégeant les vaccins anti-Covid, a seulement sept semaines d'une réunion ministérielle de l'OMC, a indiqué l'organisation dans un communiqué vendredi soir. Cette question est jugée cruciale pour augmenter la production et combattre l'inégalité vaccinale par les uns, mais considérée comme un risque pour le modèle économique de l'industrie pharmaceutique par les autres.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1931) : DIMANCHE 17 OCTOBRE 2021

DIMANCHE 17 Octobre  2021 - Menée par des salariés frustrés et épuisés, une vague de grèves secoue les Etats-Unis :

Des équipes de tournage d'Hollywood aux ouvriers des tracteurs John Deere (photo), des dizaines de milliers de travailleurs américains ont engagé des mouvements de grève cet automne.

Ouvriers, infirmiers ou travailleurs du spectacle, des dizaines de milliers de travailleurs américains, fatigués par de longues heures de travail pendant la pandémie et frustrés face aux profits de leurs employeurs, ont engagé des mouvements de grève cet automne.

S'ils ne parviennent pas à un accord avec les studios hollywoodiens sur l'adoption d'une nouvelle convention collective, les 60.000 membres du syndicat IATSE, qui représente les équipes de tournage dans le pays, ont prévu de débrayer lundi. Quelque 31.000 employés du groupe de santé Kaiser Permanente dans l'ouest des Etats-Unis menacent aussi de cesser, sous peu, le travail. Depuis jeudi, 10.000 salariés du constructeur de tracteurs John Deere sont, eux, déjà en grève; 1.400 chez le fabricant de céréales Kellogg's depuis le 5 octobre, et plus de 2.000 employés de l'hôpital Mercy à Buffalo depuis le 1er octobre.

Pendant la pandémie, pour compenser les nombreux absents, "on a sacrifié du temps avec nos familles, on a manqué les matchs des enfants, des dîners, pour s'assurer que les boîtes de céréales soient dans les magasins", raconte Dan Osborn, mécanicien chez Kellogg's depuis 18 ans. "Et c'est comme ça qu'on nous récompense? En nous demandant de faire des concessions alors même que le PDG et les grands chefs s'accordent des augmentations?", s'offusque-t-il.

Ce président de la section locale du syndicat BCTGM, se sent floué. "On ne demande pas d'augmentations de salaires", remarque-t-il. Et les employés ne rechignent pas aux longues heures. Mais ils s'opposent à la généralisation d'une catégorie d'employés n'ayant pas accès aux mêmes avantages et à la suppression de l'ajustement automatique des salaires au coût de la vie, un point important au moment où l'inflation est forte. La grève "durera le temps qu'il faudra, il suffit de tenir un jour de plus que l'entreprise", dit-il.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1931) : DIMANCHE 17 OCTOBRE 2021

DIMANCHE 17 Octobre  2021 - L'équipe russe ayant tourné le premier film en orbite de retour sur Terre :

La capsule Soyouz MS-18 transportant Ioulia Peressild, Klim Chipenko et le cosmonaute Oleg Novitski est descendue sous un ciel bleu dégagé avant d'atterrir dans les steppes du Kazakhstan à 04H36 GMT, l'heure prévue, selon les images retransmises par l'agence spatiale russe, Roscosmos.

Une actrice et un réalisateur russes, qui ont séjourné pendant 12 jours à bord de la Station spatiale internationale (ISS) pour y tourner le premier film dans l'espace, sont revenus sur Terre dimanche matin. La capsule Soyouz MS-18 transportant Ioulia Peressild, Klim Chipenko et le cosmonaute Oleg Novitski est descendue sous un ciel bleu dégagé avant d'atterrir dans les steppes du Kazakhstan à 04H36 GMT, l'heure prévue, selon les images retransmises par l'agence spatiale russe, Roscosmos.

Le réalisateur Klim Chipenko, 38 ans, est apparu sortant de la capsule, visiblement éprouvé mais souriant, faisant un geste de la main aux caméras et personnes présentes, avant d'être porté jusqu'aux médecins devant l'examiner. Ioulia Peressild, 37 ans, l'actrice jouant le rôle principal du film, sélectionnée parmi quelque 3.000 candidates, a ensuite été extraite de la capsule sous les applaudissements, dans le même état, avant de recevoir un bouquet de fleurs et d'être examinée. Le cosmonaute Oleg Novitski, sorti le premier du vaisseau, a lui été salué par le patron de Roscosmos, Dmitri Rogozine, à qui il a lancé: "Tout va bien!".

Peu avant le retour sur Terre, M. Rogozine avait publié des photographies de son équipe de sauvetage en route sur les lieux de l'atterrissage à bord de dix hélicoptères. "C'est un travail colossal. Nous sommes heureux que l'équipage se sente bien, c'est satisfaisant. Le vaisseau n'est pas tombé sur le côté, ce qui est également un plus, en termes d'extraction", a-t-il dit. L'actrice Ioulia Peressild a elle dit se sentir "triste" d'avoir quitté l'ISS. "Je ne voulais pas partir. Mais il est clair qu'il s'agit d'un essai unique", a-t-elle dit à la télévision russe.

Devançant un projet américain concurrent avec Tom Cruise, Ioulia Peressild et Klim Chipenko avaient décollé le 5 octobre du cosmodrome russe de Baïkonour au Kazakhstan, aux côtés du cosmonaute chevronné Anton Chkaplerov. Leur film, intitulé provisoirement "Le Défi", mettra en scène une chirurgienne se rendant à bord de l'ISS avec pour mission de sauver la vie d'un cosmonaute. Deux cosmonautes russes actuellement stationnés sur l'ISS et M. Chkaplerov y apparaîtront comme figurants.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1931) : DIMANCHE 17 OCTOBRE 2021

DIMANCHE 17 Octobre  2021 - Paysage lunaire autour du volcan Cumbre Vieja, sur l’île de La Palma :

 C’est littéralement une mer de cendres qui entoure le volcan Cumbre Vieja. Un habitant de l’île de La Palma a publié des images sur lesquelles on peut voir l’étendue de la couche de poussière expulsée par le volcan depuis son réveil fin septembre. Sur des vidéos postées sur Twitter, deux hommes tentent de dégager une maison ensevelie par les cendres tandis que le volcan, en arrière-plan, continue de cracher des nuages de cendres.

L'éruption volcanique sur l'île espagnole dans l'archipel touristique des Canaries, n'est pas prête de cesser «à court ou moyen terme», ont averti mercredi les experts surveillant le volcan. «Actuellement, le niveau de dioxyde de souffre» émis par le volcan Cumbre Vieja «ne nous permet pas de penser que la fin de l'éruption puisse intervenir à court ou moyen terme», a déclaré María José Blanco, porte-parole du comité scientifique du Plan d'urgence volcanique des Canaries (Pevolca), lors d'une conférence de presse sur l'île de La Palma. D'autres experts avaient évoqué auparavant des «semaines» voire des «mois» d'éruption.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1931) : DIMANCHE 17 OCTOBRE 2021

DIMANCHE 17 Octobre  2021 - Meurtre d'un député britannique : le suspect avait suivi un programme de déradicalisation :

Le suspect du meurtre du député britannique David Amess, un acte qualifié de terroriste par la police, avait été orienté vers le programme national de lutte contre la radicalisation, mais ne l'a pas suivi longtemps, selon des médias britanniques.

Les enquêteurs ont jusqu'à vendredi pour interroger cet homme de 25 ans, après l'avoir placé en détention en vertu de la loi sur le terrorisme, ce qui leur permet de prolonger sa détention.

Les premiers éléments de l'enquête, confiée à la direction antiterroriste, révèlent «une motivation potentielle liée à l'extrémisme islamiste», selon la police qui a déclaré effectuer des perquisitions à trois adresses à Londres. L'homme interpellé serait un ressortissant britannique d'origine somalienne nommé Ali Harbi Ali, selon la BBC.

Dans le quartier de Kentish Town, dans le nord de Londres, des policiers ont érigé une tente devant une maison en brique de deux étages dans laquelle ils faisaient des recherches, munis de gants bleus. L'adresse est présentée par plusieurs médias comme étant le domicile d'Ali Harbi Ali.

«La police est là depuis vendredi», a confié une voisine interrogée par l'AFP. «Nous connaissons la famille, ce sont des gens adorables», a-t-elle dit, précisant qu’«ils ont trois fils». Benjamin, un habitant de 47 ans qui ne souhaite pas donner son nom de famille, s'est aussi dit «stupéfait» des investigations menées par la police dans sa rue. Il a décrit le quartier comme «très bien, très calme».

Le député conservateur David Amess, 69 ans et père de cinq enfants, recevait ses administrés dans une église méthodiste à Leigh-on-Sea, à environ 60 km à l'est de Londres, lorsqu'il a été poignardé à mort vendredi peu après midi (11H00 GMT).

Le jeune homme arrêté vendredi avait été orienté il y a plusieurs années vers le programme Prevent, un dispositif destiné aux personnes présentant un risque de radicalisation et basé sur le volontariat, selon la BBC. Il n'y aurait pas été très assidu et n'a jamais été officiellement considéré comme un «sujet d’intérêt» pour l'agence de sécurité nationale, indique ce média.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens