Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 octobre 2021 5 01 /10 /octobre /2021 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1917) : JEUDI 30 SEPTEMBRE 2021

Jeudi 30 Septembre 2021 - Le point du corona virus le 29 septembre au soir :

Les adolescents français échappaient depuis plusieurs mois à la contrainte du pass sanitaire imposé à leurs aînés face à la crise du Covid-19. Ils doivent dès ce jeudi le présenter à leur tour pour de nombreuses activités: cinéma, restaurant, piscine... "A compter du 30 septembre 2021, le ‘pass sanitaire’ sera obligatoire pour les mineurs âgés de 12 à 17 ans", rappelle le gouvernement français sur son site internet. Les adultes, eux, y sont déjà contraints depuis presque deux mois. Ils doivent régulièrement présenter ce document sous la forme d'un QR code, qui atteste soit qu'ils ont été vaccinés contre le Covid-19, soit qu'ils ont récemment réalisé un test négatif, soit qu'ils ont déjà contracté la maladie et sont donc censés être immunisés.

Il est exigé dans de nombreux contextes qui seront les mêmes pour les adolescents: manger au restaurant, prendre le train pour un long trajet, aller au cinéma ou à la piscine... Impossible de savoir pour l'heure combien de temps durera cette obligation. Même si l'épidémie se calme en France depuis août, un projet de loi est en préparation pour prolonger au-delà du 15 novembre la contrainte du pass. Le gouvernement veut "maintenir la possibilité" d'y recourir "jusqu'à l'été" 2022, a déclaré mercredi son porte-parole, Gabriel Attal. Les adolescents y avaient jusqu'alors échappé car ils étaient en retard en matière de vaccination. En effet, les autorités de santé n'autorisent que depuis juin les 12-17 ans à recevoir un vaccin anti-Covid: d'abord celui de Pfizer/BioNTech, ensuite rejoint par le Moderna. Il reste d'ailleurs, à ce titre, une subtilité. C'est seulement à partir de 12 ans et deux mois que le pass devra être présenté. Si on le demandait à un enfant de 12 ans pile, il n'aurait pas eu le temps d'être pleinement vacciné car il n'y aurait jusqu'alors pas eu droit. Désormais, sans atteindre le taux de vaccination de leurs aînés, les 12-17 ans ont largement rattrapé la pente. Environ deux tiers d'entre eux sont pleinement vaccinés.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1917) : JEUDI 30 SEPTEMBRE 2021

Jeudi 30 Septembre 2021 - Condamné à un an de prison ferme dans l'affaire Bygmalion, Nicolas Sarkozy fait appel :

Nicolas Sarkozy a été condamné jeudi à un an de prison ferme, reconnu coupable dans le dossier Bygmalion sur le financement illégal de sa campagne présidentielle de 2012. Sa peine sera directement aménagée, a précisé le tribunal. Des peines allant de deux ans à trois ans et demi de prison, dont une partie avec sursis, ont été prononcées contre ses 13 coprévenus. "Le président Sarkozy, avec qui je viens de m'entretenir au téléphone, m'a demandé de faire appel, ce que je vais faire immédiatement", a déclaré son avocat Thierry Herzog à la sortie de la salle d'audience du tribunal de Paris.

L'ancien chef de l'Etat, absent de l'audience, "a poursuivi l'organisation de meetings", a souligné Caroline Viguier la présidente du tribunal. "Il avait été averti par écrit du risque de dépassement" du plafond légal, a-t-elle encore souligné lors de la lecture du jugement. "Ce n'était pas sa première campagne, il avait une expérience de candidat", a poursuivi la magistrate. Nicolas Sarkozy "a volontairement omis d'exercer un contrôle sur les dépenses engagées".

La peine prononcée est supérieure aux réquisitions du parquet qui avait proposé un an dont 6 mois avec sursis.

Au final, le coût de la campagne était, selon l'accusation, d'au moins 42,8 millions, soit près du double du plafond légal à l'époque.

En mars, Nicolas Sarkozy était devenu le premier ancien président de la Ve République à être condamné à de la prison ferme - trois ans dont un ferme -, pour corruption et trafic d'influence, dans l'affaire dite "des écoutes". Il a fait appel suspendant donc de facto cette condamnation.

Pendant la campagne pour sa réélection à la tête de l'Etat en 2012, Nicolas Sarkozy a été un "candidat désinvolte", demandant "un meeting par jour", des "shows à l'américaine" et a laissé filer les dépenses sans s'en préoccuper, avait soutenu le parquet dans son réquisitoire à deux voix.

Contrairement à ses 13 coprévenus (anciens cadres de la campagne et de l'UMP - devenue LR - ainsi que de la société Bygmalion, qui a organisé les meetings) Nicolas Sarkozy n'est pas mis en cause pour le système de double facturation imaginé pour masquer l'explosion des dépenses de campagne autorisées. Il n'était jugé que pour "financement illégal de campagne" et encourait un an d'emprisonnement et 3.750 euros d'amende.

Nicolas Sarkozy avait tout nié en bloc. "Une fable !", s'était-il emporté à la barre. "Elle est où la campagne qui s'emballe ? Elle est où la campagne en or massif ?", avait-il aussi scandé, prenant tout le monde à partie. "Il y a eu des fausses factures et des conventions fictives, c'est avéré". Mais "l'argent n'a pas été dans ma campagne, sinon ça se serait vu", avait martelé l'ancien chef de l'État, estimant que Bygmalion - fondé par des très proches de son rival Jean-François Copé - s'était "goinfré" sur sa campagne. Sa défense avait plaidé la relaxe. "Il n'a signé aucun devis, il n'a signé aucune facture, il a accepté toutes les restrictions qu'on lui a demandées. Il est loin d'être un candidat hystérique, insatiable", avait mis en avant son avocate Me Gesche Le Fur.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1917) : JEUDI 30 SEPTEMBRE 2021

Jeudi 30 Septembre 2021 - "Soutien", "amitié", "affection"... la droite vole au secours de Sarkozy :

La condamnation à un an de prison ferme de Nicolas Sarkozy a choqué son camp politique. A gauche, en revanche, on salue le jugement, prononcé ce jeudi.

Nicolas Sarkozy a toujours le soutien de son camp. L'ancien président de la République avait déjà été condamné en mars dernier pour corruption et trafic d'influence à trois ans de prison dont un ferme. Ce jeudi, le tribunal correctionnel de Paris a prononcé une peine d'un an de prison ferme, le maximum prévu, pour financement illégal de sa campagne pour la présidentielle 2012 dans le cadre de l'affaire Bygmalion. Ce nouveau coup dur ne semble pas avoir détourné les amis politiques de Nicolas Sarkozy de leur fidélité : nombreux sont ceux qui lui ont immédiatement apporté leur soutien, comme il l'avaient fait lors de la précédente condamnation. Pour les adversaires politiques du président, en revanche, le jugement rendu est la preuve d'une justice qui fonctionne.

Le président des Républicains, Christian Jacob, a estimé que la décision du tribunal «ne va pas manquer de choquer beaucoup de nos compatriotes». «Je veux témoigner en mon nom et au nom des Républicains notre affection, notre soutien à Nicolas Sarkozy, ainsi que notre immense fierté de l'avoir eu comme Président de la République», a-t-il tweeté. Le maire de Chalon-sur-Saône et vice-président de LR Gilles Platret, exprimant son «amitié», a attaqué plus frontalement la justice. «Des juges qui vont au-delà des réquisitions du procureur : ah si seulement toutes les racailles de nos banlieues étaient traitées avec autant de sévérité pour leurs faits de violence et de vol!» Le patron des sénateurs LR, Bruno Retailleau, a déploré «une sévérité aussi inhabituelle qu'exorbitante». «Notre pays ne se grand dit pas en condamnant comme ça un ancien président», a déclaré à l'AFP le président LR de la région Sud Renaud Muselier.

Moins prompts à critiquer la justice, certains présidentiables de droite et ex-ministres de ses gouvernements ont néanmoins rendu des hommages appuyés à Nicolas Sarkozy. «Nicolas Sarkozy a été un grand Président de la République. J'ai été fière d'appartenir à son gouvernement et de sa confiance. Je sais qu'il se battra jusqu'au bout pour défendre son honneur et je lui adresse aujourd'hui un message d'amitié», a tweeté Valérie Pécresse. Xavier Bertrand, lui, a évoqué son «amitié» et son «estime» pour Nicolas Sarkozy. «Il sait pouvoir compter sur mon soutien. Il va faire appel de cette décision, je le comprends pleinement. Je forme le vœu que la vérité se fasse en appel», a-t-il tweeté. Le polémiste d'extrême droite et candidat putatif à la présidentielle Eric Zemmour a pour sa part dénoncé un «acharnement judiciaire» contre Nicolas Sarkozy.

Point de dénonciations de la justice à gauche, en revanche. «Il a triché pour être élu. La République s'honore de pouvoir juger les puissants. Il n'y a pas d'impunité dans ce pays», a déclaré Julien Bayou, secrétaire national d'Europe Ecologie-Les Verts, cité par l'AFP. «Je ne commente pas les décisions de justice. Je comprends que Nicolas Sarkozy la commente. Mais on a vu le président de la République et des responsables politiques critiquer la justice. Si on veut une démocratie apaisée, notre objectif ne doit pas être de critiquer la justice mais de l'aider à rester indépendante», a affirmé pour sa part Yannick Jadot, candidat écolo à la présidentielle. Le député écologiste Matthieu Orphelin a salué la décision sur Twitter : «Le respect des lois. Le respect des règles. Pour tout le monde. Sans exception. »

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1917) : JEUDI 30 SEPTEMBRE 2021

Jeudi 30 Septembre 2021 - Primaire écologiste: Bayou juge Rousseau "mauvaise perdante" :

Sandrine Rousseau a mercredi demandé à Yannick Jadot qu'il "saisisse le mouvement qu'il y a derrière elle" en lui donnant une place privilégiée dans la campagne, ce qui n'a pas plu à Julien Bayou.

Le numéro 1 d'EELV Julien Bayou a jugé jeudi que la finaliste malheureuse à la primaire écologiste Sandrine Rousseau, qui conditionne son soutien au vainqueur Yannick Jadot, était "un peu mauvaise perdante". "Il y a un gagnant, l'ensemble des candidats s'est engagé à le soutenir. Il n'y a pas de négociations, il y a un soutien inconditionnel au candidat et au projet", a déclaré Julien Bayou, qui accompagnait l'eurodéputé dans son premier déplacement de campagne en Savoie.

L'"éco-féministe" Sandrine Rousseau, tenante de la "radicalité écologique" qui a réuni près de 49% des voix contre 51% à son concurrent, a mercredi éludé un soutien à Yannick Jadot, et demandé que celui-ci "saisisse le mouvement qu'il y a derrière elle" en lui donnant une place privilégiée dans la campagne. Pour Julien Bayou, "l'attitude de Sandrine Rousseau tranche avec son attitude de mardi qui était impériale. Aujourd'hui c'est une négociation triviale de place, ça fait un peu mauvaise perdante". "Il y a un attaquant en pointe. Il a le brassard de capitaine. Les autres peuvent jouer défenseurs, etc... ou même rester sur le banc de touche, pourquoi pas, s'ils le préfèrent", a-t-il ajouté, en filant la métaphore footbalistique. "Mais Sandrine Rousseau ne peut pas s'affranchir du collectif", a-t-il ajouté.

Selon lui, M. Jadot a proposé à Mme Rousseau "de présider le conseil politique, qui est la supervision des orientations de la campagne. C'est pas rien, ça compte. Si ça ne lui convient pas qu'elle fasse un contre-projet".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1917) : JEUDI 30 SEPTEMBRE 2021

Jeudi 30 Septembre 2021 - Un square au nom Samuel Paty bientôt inauguré face à La Sorbonne :

Un square au nom de Samuel , l'enseignant décapité après avoir montré en classe des caricatures de Mahomet, sera inauguré face à La Sorbonne à Paris le 16 octobre, un an après son assassinat.

"Ce sera une inauguration très simple, dans le recueillement" en présence des parents et soeurs de Samuel Paty qui ont donné leur accord au projet, a indiqué jeudi à l'AFP Laurence Patrice, adjointe de la maire PS Anne Hidalgo chargée de la mémoire.

Selon l'élue, l'inauguration viendra conclure la journée de commémoration de l'assassinat du professeur, dont la famille sera préalablement reçue par le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer et le Président Emmanuel Macron.

Situé devant l'Hôtel de Cluny, qui abrite le musée national du moyen-âge, et face à la plus ancienne et célèbre université de France, le square portait jusqu'ici le nom de Paul Painlevé, mathématicien et homme politique du début du XXe siècle.

L'endroit, "paisible", est "tout à fait adapté" en raison du lien "avec l'éducation, le savoir, les valeurs de notre République et de la laïcité", a estimé Laurence Patrice.

La décapitation de Samuel Paty, 47 ans, le 16 octobre 2020 près de son collège de Conflans-Sainte-Honorine (région parisienne) par Abdoullakh Anzorov qui lui reprochait d'avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves, avait suscité une émotion considérable. Une école maternelle de la petite ville azuréenne de Cap-d'Ail a été rebaptisée en juillet du nom de Samuel Paty malgré l'opposition de parents d'élèves, qui craignaient que l'établissement ne devienne une cible.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1917) : JEUDI 30 SEPTEMBRE 2021

Jeudi 30 Septembre 2021 - Gaz et électricité : le gouvernement va limiter les hausses de tarifs :

Le gouvernement va «bloquer les prix du gaz» jusqu'en avril, après la hausse attendue au 1er octobre, afin de constituer un «bouclier tarifaire» face aux augmentations constantes, a annoncé jeudi Jean Castex. «Parce que malheureusement, [ce] que nous disent les experts c'est que ça va continuer», a-t-il noté. «Pour le gaz, c'est là que la hausse est la plus sensible parce que nous sommes totalement dépendants de l'extérieur», a-t-il ajouté. «Il n'y aura plus d'augmentation du prix du gaz», a assuré le Premier ministre sur TF1, en fixant l'échéance à avril, horizon à partir duquel «le prix du gaz devrait dégringoler». «La chute sera plus lente puisque nous répercuterons la hausse d'aujourd'hui sur la moindre chute d'après», a-t-il précisé.

Les tarifs de l'électricité devaient eux aussi connaître une nouvelle augmentation «aux alentours de 12%» en début d'année prochaine, avait indiqué Barbara Pompili. L'évolution des prix est en effet directement liée aux fluctuations du gaz et à la hausse du prix des quotas de CO2.

L'augmentation des prix de l'électricité prévue en février 2022 sera pour sa part limitée à 4%.

Jean Castex s'est également engagé à une revalorisation du chèque énergie, un dispositif destiné à quelques millions de ménages, «si les mesures ne sont pas suffisantes».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1917) : JEUDI 30 SEPTEMBRE 2021

Jeudi 30 Septembre 2021 - Xavier Bertrand espère éviter un "affrontement" au congrès de LR :

Xavier Bertrand, hostile à toute primaire à droite, plaide désormais pour «un congrès de rassemblement» et pas «d'affrontement», quelques jours après que LR a décidé que son candidat à la présidentielle serait désigné par ses adhérents. «J'ai toujours indiqué que je demanderai le soutien de ma famille politique» et «je le redis aujourd'hui très clairement», affirme-t-il dans une interview au «Figaro» mise en ligne jeudi.

Les adhérents LR «ont écarté la primaire, ce n'est pas pour en refaire une sous une forme déguisée», affirme Xavier Bertrand, en allusion au congrès LR de samedi qui a décidé que son candidat serait désigné en congrès, c'est à dire par un vote des seuls militants.

Les quatre autres candidats en lice -Valérie Pécresse, Michel Barnier, Eric Cotti et Philippe Juvin- ont rapidement fait savoir qu'ils se soumettraient à ce congrès, mais Xavier Bertrand ne s'était jusqu'à présent pas prononcé.

Le président des Hauts-de-France, «plutôt que de s'opposer les uns aux autres», propose «aux autres candidats que l'on se rencontre très rapidement, avant le 13 octobre», soit la date limite pour le dépôt des candidatures. Car «si un congrès de rassemblement a du sens, un congrès d'affrontement nous replongerait dans les divisions de la primaire de 2016», selon lui

Le congrès met le choix du candidat entre les mains des seuls adhérents LR, ce qui pourrait donner une prime à la fidélité, alors que Valérie Pécresse et Xavier Bertrand ont quitté le parti. Michel Barnier, donné derrière ses deux rivaux par les sondages, souligne régulièrement qu'il n'a jamais quitté LR.

Xavier Bertand, qui se dit «dans une logique d'unité et de rassemblement», assure que «la solution qui sera trouvée devra être soumise aux adhérents». Mais l'élection présidentielle est «la rencontre entre un candidat ou une candidate et les Français», redit-il, répétant un de ses arguments contre la primaire.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1917) : JEUDI 30 SEPTEMBRE 2021

Jeudi 30 Septembre 2021 - Aux Canaries, l’île de La Palma s’agrandit avec le torrent de lave qui se jette dans l’océan :

La lave du volcan de l'île espagnole de la La Palma qui se déverse dans l'Océan atlantique a déjà gagné du terrain sur la mer et forme une «langue», a indiqué jeudi l'Institut volcanologique des Canaries (Involcan). «Elle a gagné un demi-kilomètre», a précisé sur Twitter Manuel Nogales, chercheur dans un institut du Conseil supérieur de la recherche scientifique.

La coulée de lave du volcan Cumbre Vieja, entré en éruption il y a onze jours, est finalement arrivée jusqu'à la mer dans la nuit de mardi à mercredi après avoir parcouru six kilomètres, dévastant tout sur son passage. Le volcan n'a depuis cessé d'expulser de la lave et la coulée de se déverser dans l'océan. La lave a maintenant un canal ouvert vers l'océan, un chemin parfaitement tracé à travers lequel elle va vers la mer.

Elle a atteint la mer sans provoquer pour le moment les effets les plus redoutés, à savoir des explosions ou des vagues bouillonnantes. Cette rencontre entre la lave à plus de 1.000 degrés et l'eau de mer a toutefois produit des gaz potentiellement toxiques. «Il y a toujours une colonne de gaz, comme celle que l'on pouvait observer hier», a expliqué à l’AFP David Calvo, porte-parole d'Involcan, en précisant que le vent, qui avait aidé mercredi à dissiper rapidement ces gaz, était moins fort est moins fort jeudi.

La mairie de La Palma, le gouvernement local de l'île, a demandé à plusieurs quartiers de Tazacorte de se confiner, là où la lave s'est jetée dans la mer, afin d'éviter de possibles intoxications aux gaz. «L'éruption a touché environ 476 hectares» de cette île d'environ 70.000 hectares et détruit «744 constructions», a indiqué sur Twitter l'autorité locale de l'île.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1917) : JEUDI 30 SEPTEMBRE 2021

Jeudi 30 Septembre 2021 - Une nonagénaire nazie tente d'échapper à son procès en Allemagne :

Irmgard Furchner, 96 ans, ne s'est pas présentée au tribunal d'Itzehoe, où l'ancienne secrétaire d'un camp de concentration doit être jugée pour complicité de meurtre dans plus de 10 000 cas. Elle a finalement été retrouvée mais son procès a été reporté.

Une ancienne secrétaire d'un camp de concentration nazi âgée de 96 ans a été retrouvée jeudi après plusieurs heures de cavale pour échapper à l'ouverture de son procès en Allemagne, provoquant la stupéfaction dans le tribunal où elle devait répondre de complicité de meurtre dans plus de 10 000 cas.

"Je peux dire que l'accusée a été retrouvée (...) Un médecin va établir sa capacité à être placée en détention (...)", a déclaré la porte-parole du tribunal d'Itzehoe, Frederike Milhoffer, au terme d'une journée rocambolesque. Le procès d'Irmgard Furchner est en conséquence reporté, au 19 octobre, a dit le président du tribunal de cette ville du nord de l'Allemagne, Dominik Gross.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1917) : JEUDI 30 SEPTEMBRE 2021

Jeudi 30 Septembre 2021 - Kim Yo Jong, la soeur de Kim Jong Un, à nouveau promue :

Une progression constante. Jeudi, l'agence de presse nord-coréenne a annoncé la nomination de Kim Yo Jong au sein de la Commission des affaires de l'État, le plus haut organe de l'exécutif du pays. Il s'agit d'une nouvelle promotion pour la soeur cadette de Kim Jong Un, déjà proche conseillère, officiellement «vice-directrice de département au Comité central du Parti des travailleurs». Dernièrement, elle s'est illustrée par des sorties publiques très violentes à l'égard des États-Unis, alors que les négociations sont au point mort entre les deux pays depuis l'échec du sommet de Hanoï : «S'il veut dormir paisiblement ces quatre prochaines années, il devrait éviter de faire des vagues», avait-elle menacé Joe Biden, en mars dernier, fustigeant la «nouvelle administration américaine qui essaie de répandre une odeur de poudre sur nos terres».

Cette nomination survient alors que neuf membres de cette commission ont été démis de leurs fonctions, dont un vice-président Pak Pong Ju et la diplomate Choe Son Hui, des changements validés par l'Assemblée populaire suprême.

L'an dernier, peu avant que la Corée du Nord détruise le bureau de liaison avec le Sud, situé dans la zone démilitarisée, Kim Yo Jong avait pris la parole : «Dans peu de temps, l'inutile bureau de liaison entre le Nord et le Sud sera complètement détruit au cours d'une scène tragique», avait prévenu celle dont l'ascension est surveillée depuis des années, notamment avec sa nomination à la tête de l’idolâtrie du Département de propagande et d’agitation en 2015, un an après sa première mention dans la presse officielle nord-coréenne. «Kim Yo Jong est près de Kim Jong Un depuis longtemps, notamment en 2018, et était là à tous les sommets comme Hanoï. Elle grimpe en puissance avec des postes de plus en plus importants. Elle semble être l’interlocuteur de la Corée du Sud. [...] Il y a une convergence de choses qui montre que Kim Yo Jong pourrait être vue comme le successeur de Kim Jong Un dans l’éventualité de son décès», nous avait expliqué en juin 2020 Juliette Morillot, historienne, journaliste et auteure spécialiste de la Corée du Nord.

Après l'échec des discussions entre Donald Trump et Kim Jong Un, malgré les déclarations dithyrambiques du premier envers le second, Kim Yo Jong avait fermé la porte à un nouveau sommet : un un entretien entre les deux hommes «ne servirait qu'à des vantardises ennuyeuses» pour «quelqu'un d'orgueilleux», avait-elle assuré. «Nous n'avons pas la moindre intention de poser une menace aux États-Unis. Tout se passera calmement s'ils nous laissent tranquilles et ne nous provoquent pas», avait ajouté Kim Yo Jong.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1917) : JEUDI 30 SEPTEMBRE 2021

Jeudi 30 Septembre 2021 - JO de Pékin: pas de spectateurs étrangers, quarantaine pour les sportifs non-vaccinés :

Les Jeux olympiques d'hiver de Pékin (4-20 février 2022) se tiendront sans spectateurs étrangers et seront donc réservés au public chinois en raison de la pandémie de Covid-19, a annoncé mercredi le Comité international olympique (CIO). Par ailleurs, selon l'instance olympique, seuls les participants pleinement vaccinés seront dispensés de quarantaine. Les autres devront observer 21 jours d'isolement, sauf dérogation au cas par cas avec un "justificatif d'exemption médicale". Ces décisions, annoncées par le CIO mais prises par les organisateurs chinois, sont un avant-goût du train de mesures qui seront dévoilées en octobre pour éviter que ces Jeux d'hiver ne virent au foyer de contamination, une menace qui avait déjà empoisonné la préparation des JO de Tokyo cet été.

Le CIO a déclaré qu'autoriser les supporters nationaux "facilitera la croissance des sports d'hiver en Chine en donnant à ces spectateurs une expérience olympique et paralympique directe des sports d'hiver d'élite, tout en apportant une atmosphère favorable aux sites". "Je pense que c'est la bonne chose à faire parce que les spectateurs étrangers peuvent assister à la diffusion en direct à la télévision", a réagi Zhang Xinyu, 29 ans, interrogé jeudi au parc Olympique de Pékin.

Alors que la situation épidémique évolue - marquée à la fois par la propagation de variants du Covid-19 et par une couverture vaccinale de plus en plus étendue -, les options retenues diffèrent de celles de Tokyo: le huis clos est pour l'heure exclu, et le traitement des sportifs dépendra de leur statut vaccinal. La "bulle" olympique - une organisation en circuit fermé désormais familière au monde sportif - qui s'annonce par ailleurs plus rigoureuse qu'au Japon, ne permettra pas de se mêler à la population, et prévoit un test Covid quotidien pour "tous les participants aux Jeux", ainsi que "pour la main-d'oeuvre" résidant en Chine.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1917) : JEUDI 30 SEPTEMBRE 2021

Jeudi 30 Septembre 2021 - Deux plongeurs découvrent un trésor exceptionnel datant de l’Empire romain :

C’est une découverte «archéologique et historique exceptionnelle» qu’ont fait deux Espagnols qui se baignaient au large de Xàbia, sur l’île de Portitxol, le 23 août dernier. Luis Lens et César Gimeno, beaux-frères et amateurs de snorkelling, ont découvert par hasard la plus grande collection de pièces d’or de l’époque romaine du pays, a rapporté l’université d’Alicante, le 21 septembre dernier. La trouvaille fortuite s’est produite un après-midi alors qu’ils nageaient comme à leur habitude «avec un équipement technique d'une valeur de 10 €, composé d’un maillot de bain, d’un masque, d’un tuba et de palmes» pour profiter des fonds marins et ramasser les ordures gisant dans les profondeurs. C’est alors que Luis Lens a été attiré par un «flash» sur un rocher niché à environ sept mètres de profondeur. Curieux, il a plongé pour ramasser un petit bout de métal qui ressemblait à première vue «à une pièce de 10 centimes», se remémore-t-il au quotidien «El País». Mais une fois sur son bateau, il s’est rendu compte, après un bref nettoyage dudit objet, qu’une «image ancienne, comme un visage grec ou romain» était gravée dessus.

Il est alors redescendu sur les lieux de la trouvaille avec son beau-frère armé d’un tire-bouchon et d’un couteau-suisse dans le but de dénicher d’autres trésors. Après deux heures passées à faire des allers retours entre la surface et la crevasse, les deux hommes ont remonté huit pièces d’or datant du IVe au Ve siècle. Le lendemain de la découverte, ils ont appelé les autorités pour leur signaler le butin trouvé. S’ensuivent trois plongées avec des spécialistes en archéologie sous-marine de la ville de Xàbia, de l'université d'Alicante et la Garde civile espagnole. Au total, les chercheurs ont extrait 53 pièces des profondeurs, trois clous -probablement en cuivre-, ainsi que des restes de plomb détériorés. «C'est incroyable, c'est le rêve de tout enfant de trouver un trésor», a déclaré Luis Lens. Cela faisait 1500 ans que le trésor gisait dans les fonds marins.

D’après l’université d'Alicante, les pièces sont dans un si bon état de conservation que l’on peut décerner les têtes des différentes empereurs romains sur les faces : Valentinien I, Valentinien II, Théodose I, Arcadius et Honorius. «Il s'agit de l'un des plus grands ensembles de pièces d'or romaines trouvées en Espagne et en Europe», a déclaré dans un communiqué de presse Jaime Molina, professeur d'histoire ancienne à l'université d'Alicante et responsable de l'équipe qui a aidé à expertiser et récupérer le trésor enfoui sous la Méditerranée. Il a également signalé qu'il s'agissait d'une découverte rare, de par la multitude d’informations qu’elle a offert pour en savoir davantage sur la chute de l’Empire romain.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1917) : JEUDI 30 SEPTEMBRE 2021

Jeudi 30 Septembre 2021 - Corée du Nord: Kim Jong Un rejette l'offre de dialogue américaine :

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a rejeté une offre de dialogue des Etats-Unis, la qualifiant de "façade pour masquer leur fourberie et leurs actes hostiles", ont rapporté jeudi les médias d'Etat. "Depuis l'avènement de la nouvelle administration américaine, la menace militaire des Etats-Unis et leur politique hostile à notre encontre n'ont pas changé du tout, elles sont devenues plus trompeuses", a déclaré M. Kim dans une longue adresse devant l'Assemblée suprême du peuple, le "parlement" nord-coréen, selon le quotidien officiel Rodong Sinmun. Le gouvernement du président américain Joe Biden a déclaré à plusieurs reprises être disposé à rencontrer des responsables nord-coréens partout, à tout moment et sans conditions préalables, dans le cadre de ses efforts de dénucléarisation.

Mais les pourparlers entre Washington et Pyongyang restent dans l'impasse depuis l'échec du sommet de 2019 à Hanoï entre Kim Jong Un et le président américain de l'époque Donald Trump. Depuis l'arrivée de Kim Jong Un au pouvoir, les programmes d'armement ont progressé.

La Corée du Nord n'a procédé à aucun essai nucléaire ou tir de missile balistique intercontinental depuis 2017. Mais elle a affirmé cette semaine avoir testé un missile planeur hypersonique, ce qui pourrait constituer une avancée technologique majeure. Le Conseil de sécurité de l'ONU prévoit de se réunir jeudi sur la Corée du Nord, à la demande des Etats-Unis, de la France et du Royaume-Uni, selon des diplomates. Cette session se tiendra en principe dans la matinée et à huis clos, a précisé à l'AFP l'une de ces sources, sans indiquer si elle pourrait donner lieu à l'adoption d'une déclaration commune du Conseil de sécurité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens