Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 septembre 2021 4 16 /09 /septembre /2021 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1902) : MERCREDI 15 SEPTEMBRE 2021

Mercredi 15  Septembre 2021 -  Le point du coronavirus le 14 septembre  au soir :

  L'obligation vaccinale contre le Covid-19 pour le personnel soignant entre en vigueur à partir de mercredi en France, une mesure qui concerne 2,7 millions de personnes mais à laquelle une minorité reste fortement opposée. Hôpitaux, maisons de retraite, soignants libéraux, aides à domicile, pompiers, ambulanciers: pour continuer à exercer, tous les professionnels de santé ont l'obligation de recevoir au moins une injection de vaccin.

Les nombre de malades du Covid hospitalisés continue de baisser, de même que celui des patients admis en soins critiques, selon les chiffres publiés mardi par Santé publique France. Avec 577 admissions en 24 heures, 9.739 personnes atteintes du Covid sont actuellement prises en charge dans les hôpitaux français, contre 9.986 la veille. Ce chiffre est passé lundi sous la barre des 10.000, pour la première fois depuis le 15 août. La décrue se confirme aussi dans les services de soins critiques, qui soignent les cas les plus graves notamment en réanimation: ils comptent 2.000 patients (103 de moins que lundi) dont 577 nouveaux admis. Mardi dernier, ces services accueillaient 2.259 patients. La maladie a emporté 96 personnes en 24 heures (86 la veille), portant le bilan total à 115.752 morts depuis le début de l'épidémie.

Les chiffres des contaminations traduisent également une amélioration, avec 10.327 nouveaux cas enregistrés -- ils étaient plus de 14.500 il y a une semaine. Et le taux de positivité, qui mesure la proportion de cas positifs par rapport au nombre de personnes testées, passe sous 2%, à 1,9%. Depuis le début de la campagne de vaccination en France, 49.768.927 personnes ont reçu au moins une injection (soit 73,8% de la population totale) et 46.926.666 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet, ce qui représente 69,6% de la population totale.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1902) : MERCREDI 15 SEPTEMBRE 2021

Mercredi 15  Septembre 2021 -  Le vibrant plaidoyer de Robert Badinter pour l'abolition "universelle" de la peine de mort :

Quarante ans après son discours historique pour la fin de la peine capitale en France, l'ancien garde des Sceaux Robert Badinter a fait mercredi un vibrant plaidoyer pour une abolition "universelle". "Je suis certain que le mouvement vers l'abolition se poursuivra, tôt où tard elle triomphera", a lancé M. Badinter lors d'un colloque organisé à l'Assemblée nationale pour le 40e anniversaire de la fin de la peine capitale.

Dans un discours de près d'une demi-heure, debout et sans lire ses notes, l'ancien ministre, âgé de 93 ans, s'est exprimé devant un parterre de députés, officiels et représentants de la société civile qui l'ont longuement applaudi. Il a tenu à saluer la mémoire du président socialiste de l'époque, François Mitterrand, élu sur un programme prévoyant cette abolition, et son successeur de droite Jacques Chirac, qui la fit inscrire dans la Constitution.

Mais M. Badinter est peu revenu sur son discours du 17 septembre 1981 au Palais Bourbon, devant un hémicycle qui vota le lendemain l'abolition par 363 voix contre 117, préférant s'inscrire dans "un combat qui n'est pas terminé". Soulignant que sur les 198 Etats des Nations unies, les trois quarts avaient aboli la peine de mort en droit ou en fait, il a estimé que "les progrès de cette cause ont été au-delà de nos espérances".

Toutefois, des Etats "très puissants ou fanatisés" continuent de la pratiquer, a-t-il souligné, citant la Chine, l'Iran, l'Egypte ou encore l'Arabie saoudite. Aux Etats-Unis aussi des exécutions ont toujours lieu, mais "la marche vers l'abolition est continue". En Europe, seul le Bélarus ne l'a pas encore supprimée, ce qui montre "le lien indissoluble entre dictature et peine de mort", a-t-il pointé.

Organisé par le barreau de Paris et l'association Ensemble contre la peine de mort (ECPM), ce colloque s'est ouvert en présence du président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand et du ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti. Faisant allusion au procès des attaques du 13 novembre 2015 qui se tient à Paris, M. Badinter a jugé que la peine de mort reviendrait à "lutter contre les terroristes avec les armes des terroristes".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1902) : MERCREDI 15 SEPTEMBRE 2021

Mercredi 15  Septembre 2021 -  Crack à Paris : le quartier des jardins d'Eole sur le point de "craquer" :

Les riverains du quartier des jardins d'Eole à Paris, miné par les toxicomanes et la consommation de crack, se disent excédés par l'immobilisme des pouvoirs publics.

"Ça va péter et ça ne va pas être beau!" Les riverains du quartier des jardins d'Eole à Paris, où la situation a "empiré" depuis que les toxicomanes ont été chassés mi-juin du parc, se disent excédés par l'immobilisme des pouvoirs publics. "Papa, viens on s'en va. J'ai peur..." Pressé de s'en aller par son fils, Ali El Omary, interrogé par l'AFP à l'angle des rues Riquet et d'Aubervilliers (nord-est), se désole de la situation "pire qu'avant" l'évacuation, en juin, des accros au crack des jardins d'Eole. Jusqu'alors, les toxicomanes "étaient dans un espace délimité, entre eux, et moins nombreux", souligne le père de famille, qui habite le quartier depuis cinq ans. Depuis, ils sont une centaine agglutinés en bordure nord des jardins d'Eole, prenant leur dose de crack en pleine rue au milieu des détritus et effluves d'urine. Certains discutent au milieu de campements de fortune, d'autres sont allongés sur le trottoir une fois consommé ce dérivé fumable de la cocaïne acheté aux "maudous", les dealers postés quelques mètres plus loin. D'autres, encore, paraissent proches d'en venir aux mains.

Le tableau "dégoûte" Sacha T., toxicomane qui préfère ne pas donner son nom de famille. Il vient dans le quartier depuis "cinq-six ans" pour se fournir. Ensuite, il prend quelques bouffées mais ne s'attarde "pas plus de 10/20 minutes". "Il y a des mecs dangereux, explique-t-il. Une fois, je me suis même fait agresser pour la moitié d'un 'caillou' (dose de crack). Sept balles, putain.... Ils me l'auraient demandé, je leur aurais donné." "Bagarres, hurlements et fêtes jour et nuit" excèdent les habitants du quartier, témoigne Frédéric Francelle, porte-parole du collectif 19 des riverains des jardins d’Eole, qui manifestent depuis plusieurs mois chaque mercredi.

Surtout, "pas mal de gens se font agresser pour de l’argent, voler. Encore aujourd’hui (lundi) est remonté au collectif le cas d’une infirmière qui se serait fait voler son terminal de sécurité sociale", ajoute le porte-parole.

Début juillet, la mort d'un jeune autiste de 22 ans, retrouvé dans une tente sous le métro Jaurès, autre lieu de regroupement des toxicomanes à quelques encablures des jardins d'Eole, a fait monter la tension dans le quartier. Un suspect a été mis en examen et incarcéré pour meurtre, sans que l'on sache s'il est toxicomane. La marmite bout toujours, selon Frédéric Francelle, dont le collectif reçoit "plein de témoignages de gens qui disent qu'ils vont craquer".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1902) : MERCREDI 15 SEPTEMBRE 2021

Mercredi 15  Septembre 2021 -  Aux îles Féroé, la tuerie des dauphins a bien eu lieu :

1.428. C’est le nombre de dauphins qui ont été tués pendant la journée du 12 septembre 2021 aux îles Féroé, lors d’une chasse traditionnelle encouragée par le gouvernement. Tradition ancestrale aux Féroé, territoire autonome danois perdu en mer du Nord, le «grind» ou «grindadrap» consiste à acculer avec des bateaux un banc de petits cétacés dans une baie, encerclant ces animaux. Ils tombent alors entre les mains de pêcheurs restés à terre, qui les tuent avec des couteaux. Il s'agit habituellement de dauphins-pilotes, appelés aussi globicéphales noirs, mais dimanche près de 1500 dauphins à flancs blancs, dont la chasse est également autorisée, ont été pêchés de la sorte dans un fjord près de Skala, au centre de l'archipel.

Selon l’association écologiste Sea Shepherd, il s’agirait de la plus grande tuerie de dauphins orchestrée dans l’histoire de l’archipel, peut-être même du monde. L’ONG, qui se bat pour arrêter cette pratique depuis 1980, a expliqué que des images montraient des animaux mutilés par des hélices de bateaux, «ce qui aurait entraîné une mort lente et douloureuse». «Compte tenu de l'époque dans laquelle nous vivons, avec une pandémie mondiale et le monde qui s'arrête, il est absolument épouvantable de voir une attaque contre la nature de cette ampleur dans les îles Féroé», a déclaré le capitaine Alex Cornelissen, PDG de Sea Shepherd Global, avant de poursuivre : «Si nous avons appris quelque chose de cette pandémie, c'est que nous devons vivre en harmonie avec la nature au lieu de l'anéantir».

Le gouvernement local des îles Féroé a défendu mardi la mise à mort de ces dauphins. «Il ne fait aucun doute que la chasse aux cétacés dans les îles Féroé est un spectacle dramatique pour les personnes peu habituées à la chasse et au massacre de mammifères. Ces chasses sont néanmoins bien organisées et entièrement réglementées», a défendu auprès de l'AFP un porte-parole du gouvernement de Torshavn. «Nous n'avons pas de tradition de chasser ces mammifères-là, il y en a généralement quelques-uns dans la chasse, mais nous n'en tuons normalement pas un si grand nombre», a expliqué un journaliste de la télévision publique locale KVF, Hallur av Rana.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1902) : MERCREDI 15 SEPTEMBRE 2021

Mercredi 15  Septembre 2021 -  La Corée du Sud tire un missile balistique depuis un sous-marin :

La Corée du Sud a effectué mercredi avec succès un tir de missile balistique depuis un sous-marin, a annoncé la présidence, devenant ainsi le septième pays au monde à disposer de cette technologie de pointe. Le missile a été tiré depuis le sous-marin Ahn Chang-ho, récemment mis en service, et a parcouru la distance prévue avant d'atteindre sa cible, a indiqué la Maison bleue, siège de la présidence sud-coréenne.

Le président Moon Jae-in a supervisé cet essai. La Corée du Sud a renforcé ses capacités militaires afin de contrer la menace que représente le Nord, doté de l'arme nucléaire. Elle cherche également à reprendre aux Etats-Unis le contrôle opérationnel en temps de guerre, conformément au traité de sécurité signé entre Séoul et Washington. A ce jour, tous les autres pays disposant de capacités avérées en matière de missiles balistique mer-sol (SLBM) possèdent l'arme nucléaire.

La possession d'un SLBM est "très significative en termes de dissuasion contre les menaces venant de plusieurs directions", a déclaré la Maison Bleue. "Cela devrait jouer un rôle majeur dans la défense nationale autonome et l'établissement de la paix dans la péninsule coréenne à l'avenir", a-t-elle ajouté. L'Ahn Chang-ho, un sous-marin de 3.000 tonnes à propulsion diesel, qui porte le nom d'un célèbre militant indépendantiste, est entré en service en août.

Au début de cette année, l'administration du président américain Joe Biden a supprimé une mesure remontant à 42 ans, imposée par Washington et empêchant Séoul de développer des missiles d'une portée supérieure à 800 kilomètres.

Quelques heures auparavant, la Corée du Nord a tiré "deux missiles balistiques de courte portée depuis la province de Pyongan Sud (centre) en direction de l'est vers la mer", a déclaré l'état-major interarmées de Séoul dans un communiqué.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1902) : MERCREDI 15 SEPTEMBRE 2021

Mercredi 15  Septembre 2021 -  Le Smic va augmenter de près de 35 euros brut au 1er octobre :

Les salariés rémunérés au Smic toucheront près de 35 euros brut de plus au 1er octobre, grâce à la revalorisation mécanique du salaire minimum due à l'inflation, une telle hausse en cours d'année liée à l'évolution des prix étant inédite depuis dix ans. La dernière hausse automatique du Smic due à l'inflation, hors 1er janvier, était de 2,1% le 1er décembre 2011. Actuellement de 1.554,58 euros brut par mois, le Smic sera porté à environ 1.589 euros, le Smic horaire brut devant passer de 10,25 à 10,48 euros, selon les calculs de l'AFP. Le ministère du Travail communiquera dans la soirée le chiffre exact après une réunion avec le groupe d'experts sur le Smic.

Cette hausse est mécanique car le code du Travail (article L3231-5) prévoit que "lorsque l'indice national des prix à la consommation atteint un niveau correspondant à une hausse d'au moins 2% par rapport à l'indice constaté" lors de l'établissement du Smic "immédiatement antérieur", le salaire minimum est relevé "dans la même proportion" le mois suivant. Or les chiffres publiés mercredi par l'Insee montrent que l'indice des prix à la consommation a progressé de 2,2% par rapport à novembre 2020, mois de référence pour la dernière revalorisation. Comme chaque année, le Smic avait auparavant été augmenté de 0,99% au 1er janvier. L'année précédente, il avait été revalorisé de 1,2%pour 2,25 millions de bénéficiaires, soit 13% des salariés, selon la Dares.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1902) : MERCREDI 15 SEPTEMBRE 2021

Mercredi 15  Septembre 2021 -  Covid-19 : le molnupiravir, source d’espoir :

Les vaccins ne suffiront pas à enrayer la pandémie. L’émergence continue de nouveaux variants, de plus en plus nocifs, complique son contrôle. Le besoin d’un traitement précoce devient nécessaire.

Plus un virus mute facilement, plus ses variants sont contagieux, plus les chances de parvenir à une immunité collective (IC) diminuent. Pour de nombreux experts, le Delta, qui peut infecter les personnes vaccinées sans qu’on puisse rien y faire, rend l’IC inatteignable et la pandémie persistante. C’est ce qu’a expliqué début août le professeur sir Andrew Pollard, directeur de l’Oxford Vaccine Group (entité de l’université d’Oxford ayant mis au point le vaccin produit par AstraZeneca), aux députés du Parlement britannique. Les données fournies par les pays dont les populations ont les taux de vaccination les plus élevés (78 % en Israël, 80 % en Islande) confirment cette analyse : 40 % des contaminés islandais et israéliens sont des vaccinés ! Le constat qu’au-delà de 6 à 8 mois les vaccins, quels qu’ils soient, n’assurent plus une protection suffisante contre le risque d’infection par le Delta justifie l’administration d’une troisième dose. Cette stratégie, initiée par Israël et désormais suivie par de nombreux pays, permet de dynamiser l’immunité des populations vaccinées les plus vulnérables (ce qui est prévu en France pour les plus de 60 ans et aux États-Unis pour toutes les personnes vaccinées depuis plus de huit mois). Cela fonctionne, les Israéliens l’ont montré, mais ce n’est probablement qu’un sursis. Il reste que les vaccins actuels continuent d’assurer (dans 80 à 90 % des cas) une forte protection contre les formes graves et mortelles liées à ce variant. Ce n’est pas du 100 % : la moitié des Israéliens ayant eu jusqu’à présent des formes sévères (des plus de 60 ans en majorité) sont des vaccinés.

Les variants Alpha, Bêta, Gamma et Delta ont été qualifiés par l’OMS de « préoccupants », pour signifier que leur propagation est peu maîtrisable. Fin 2020, les variants Kappa, Iota et Lambda, respectivement détectés en Inde, aux États-Unis et au Pérou, sont entrés dans cette catégorie. S’ajoute à eux le variant « Delta Plus », surveillé de près par les autorités car il porte une mutation, nommée K417N, qui pourrait le rendre plus méchant que le Delta actuel. L’OMS l’a qualifié de « variant d’intérêt », pour signifier sa capacité d’échappement immunitaire et de transmissibilité accrue, sa plus grande aptitude à se fixer sur les récepteurs des cellules pulmonaires et sa résistance possible aux anticorps monoclonaux.

Après 5 jours de traitement, la charge virale est de 0% chez les patients traités par le produit

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1902) : MERCREDI 15 SEPTEMBRE 2021

Mercredi 15  Septembre 2021 -  Sécurité: Xavier Bertrand veut être le président qui évite "la guerre civile" :

Xavier Bertrand, candidat de droite à la présidentielle, a détaillé ses propositions pour la sécurité mercredi à Saint-Quentin (Aisne).

Places de prisons supplémentaires, amendes retenues sur salaires ou RSA: Xavier Bertrand, candidat de droite à la présidentielle, a détaillé ses propositions pour la sécurité mercredi à Saint-Quentin où il a fustigé les "postures martiales" d'Emmanuel Macron et promis "la fin de l'impunité". "Nous ne relèverons pas la France si on ne met pas comme préalable la restauration de l'autorité dans notre pays", a-t-il affirmé, estimant que "Emmanuel Macron l’a oublié".

Car "sans expérience d’élu local, il est impossible de comprendre toutes les formes d’insécurité qui aujourd’hui fracturent notre pays" et de "ressentir ce que vivent les Français", a-t-il affirmé, visant sans le nommer le chef de l'Etat.

La veille à Roubaix, Emmanuel Macron avait annoncé une rallonge budgétaire de 500 millions pour la sécurité en 2022 et donné les grandes lignes de son action à venir avec notamment un doublement des policiers sur le terrain, et une loi de programmation.

Promettant que s'il était élu son mandat serait "celui de la fin de l’impunité", Xavier Bertrand a fustigé "les postures martiales, les +plans Marshall+ sans lendemain" et "les mises en scène électorales à Marseille, à Roubaix ou ailleurs" qui "n’ont fait que renforcer la défiance des Français".

Se posant en défenseur des forces de l'ordre qui "sont devenues des cibles", il a fustigé la proposition d'Emmanuel Macron d'un nouvel outil de contrôle des forces de l'ordre, qui selon lui "participe à cette mise en cause généralisée des forces de l’ordre". "L’heure est grave. J’entends l’exaspération et la colère de nos concitoyens. Demain, si l’on ne fait rien, certains se feront justice eux-mêmes. Et après-demain, ce serait la guerre civile. Le rôle d’un Président, c’est de tout faire pour l’éviter, a-t-il affirmé.

Parmi ses axes de travail, il a assuré que "toute personne qui commet un délit ou un crime doit avoir la certitude qu’elle sera sanctionnée", avec diverses mesures: majorité pénale ramenée à 15 ans, peines minimales obligatoires pour les récidivistes, "un an de prison ferme" pour les agressions des forces de l'ordre...

Pour que les peines prononcées "soient vraiment exécutées", il a promis 20.000 places de prison supplémentaires et d'expulser "systématiquement" les délinquants étrangers en fin de peine.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1902) : MERCREDI 15 SEPTEMBRE 2021

Mercredi 15  Septembre 2021 -  La personne disparue dans le Gard après de violents orages retrouvée saine et sauve :

De violents orages et des pluies records ont frappé mardi le Gard, où une personne est portée disparue.

La personne signalée disparue depuis mardi après-midi sur la commune d'Aimargues, au sud-ouest de Nîmes, à la suite des violents orages qui ont touché le Gard, a été retrouvée saine et sauve mercredi matin par les gendarmes, a annoncé la préfecture du département.

Cet homme âgé de 65 ans, "initialement supposé tombé dans le Rhony", un affluent du Vistre, avait "trouvé refuge au moment de la montée des eaux", a précisé la même source. Nous avons "stoppé les opérations de recherche à la suite des informations de la gendarmerie selon lesquelles cette personne a été retrouvée", ont confirmé les pompiers du Gard à l'AFP.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1902) : MERCREDI 15 SEPTEMBRE 2021

Mercredi 15  Septembre 2021 -  Cette nuit, quatre touristes s’envolent avec SpaceX :

 A bord de la capsule Dragon de SpaceX, quatre Américains doivent voyager plus loin que la Station spatiale internationale (ISS), à une orbite visée de 575 km. Ils feront chaque jour environ 15 fois le tour du globe.

Quatre humains n'ayant jamais été dans l'espace auparavant peuvent-ils passer trois jours seuls en orbite autour de la Terre, en ne s'étant entraînés que quelques mois? C'est le défi que s'est lancé SpaceX, dont la première mission de tourisme spatial doit décoller mercredi soir. Baptisée Inspiration4, elle est la première de l'Histoire à n'envoyer en orbite que des novices, sans aucun astronaute professionnel à bord.

Le décollage doit avoir lieu à partir de 20H02 (00H02 GMT jeudi), avec une fenêtre de lancement de cinq heures et pour le moment une météo favorable. La fusée Falcon 9, portant à son sommet la capsule Dragon, sera propulsée depuis la mythique aire de lancement 39A du Kennedy Center de la Nasa, en Floride, d'où décolla notamment la mission Apollo 11 pour la Lune.

Les quatre Américains à bord doivent voyager plus loin que la Station spatiale internationale (ISS), à une orbite visée de 575 km. Ils feront chaque jour environ 15 fois le tour du globe. Au terme de leur périple, ils entameront une vertigineuse descente pour amerrir au large de la Floride, freinés par d'immenses parachutes.

La mission a été affrétée par le milliardaire Jared Isaacman, 38 ans, patron d'une entreprise de services financiers et pilote aguerri. Le prix qu'il a payé à SpaceX n'a pas été dévoilé, mais se compte en dizaines de millions de dollars. Il sera le commandant à bord, et a offert trois autres sièges à des inconnus.

Hayley Arceneaux, rescapée d'un cancer pédiatrique, est une assistante médicale de 29 ans. Elle sera la plus jeune Américaine à se rendre en orbite et la première personne avec une prothèse (de fémur).

Chris Sembroski, 42 ans, est un ancien de l'armée de l'Air américaine qui travaille désormais dans l'industrie aéronautique.

Enfin, Sian Proctor, professeure de sciences de la Terre de 51 ans, avait failli en 2009 être sélectionnée pour devenir astronaute pour la Nasa. Elle sera seulement la quatrième femme Afro-Américaine à aller dans l'espace.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1902) : MERCREDI 15 SEPTEMBRE 2021

Mercredi 15  Septembre 2021 -  Six personnes ont reçu un cœur artificiel Carmat :

 L'entreprise française Carmat a annoncé mercredi que son coeur artificiel avait été implanté sur six patients depuis juillet en Allemagne et en Italie, des opérations qui lui ont permis de générer ses deux premiers millions d'euros de chiffre d'affaires depuis son lancement en 2008. Dans un communiqué, l'entreprise - qui avait annoncé en juillet avoir vendu le premier exemplaire de son coeur artificiel Aeson - annonce qu'elle a «pu réaliser ses premières ventes en Europe grâce à 6 implantations réalisées à date, dont 4 dans des hôpitaux allemands et 2 à Naples» en Italie.

«Le centre hospitalier Azienda Ospedaliera dei Colli à Naples a été le premier à implanter le coeur artificiel dans le cadre commercial le 15 juillet 2021», est-il rappelé. Ce cœur vise à offrir une alternative thérapeutique aux malades souffrant d'insuffisance cardiaque biventriculaire terminale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens