Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 août 2021 1 30 /08 /août /2021 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1885) : DIMANCHE 29 AOUT 2021

Dimanche 29 août 2021 -  Le point du coronavirus le 28 août  au soir :

Les principaux indicateurs sanitaires du Covid-19 sont restés stables sur les dernières 24h, avec 11.052 patients hospitalisés, dont 2.259 dans les services de soins critiques, selon les chiffres de Santé publique France. Le chiffre des hospitalisations est sur un plateau depuis plusieurs jours, après avoir franchi le seuil de 11.000 patients hospitalisés lundi dernier. Les hôpitaux ont accueilli 465 patients sur les dernières 24h. Les unités de soins intensifs, qui accueillent les malades atteints des formes les plus graves du Covid-19, restent sous une tension contenue. Ces unités comptent 2.259 malades, contre 2.270 vendredi et 2.261 jeudi. Elles ont enregistré 119 admissions sur les dernières 24h, contre 194 la veille.

Les chiffres sur sept jours, qui lissent les variations quotidiennes, confirment la stabilité des principaux indicateurs. Un total de 5.521 patients ont été hospitalisés sur les sept derniers jours, contre 5.828 à compter de vendredi et 5.805 jeudi. Même scénario pour les services de soins critiques qui ont admis 1.209 malades atteints de formes graves sur les sept derniers jours, contre 1.250 vendredi. Le taux de positivité, qui mesure la proportion de cas positifs par rapport au nombre de personnes testées est repassé sous le seuil de 3% (2,9%) Cet indicateur, calculé sur les sept derniers jours consolidés à J-3, avait franchi la barre des 3% le 22 juillet dernier.

La Covid-19 a causé la mort de 114.157 personnes depuis le début de la pandémie. Elle a emporté 75 patients sur les dernières 24h. La campagne de vaccination se poursuit à un rythme soutenu. Au total, 48.356.975 personnes ont reçu au moins une injection (soit 71,7% de la population totale) et 43.490.579 personnes bénéficient d'un schéma vaccinal complet (soit 64,5% de la population totale).

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1885) : DIMANCHE 29 AOUT 2021

Dimanche 29 août 2021 -  Pour sa rentrée, Mélenchon cogne contre l'abstention, "un piège à cons" :

Dimanche aux Amphis de La France insoumise dans la Drôme, Jean-Luc Mélenchon a lancé son année présidentielle.

"Peu importent les pronostics si le peuple s'en mêle!": Jean-Luc Mélenchon a lancé son année présidentielle en convoquant les classes populaires aux urnes contre l'abstention qui pourrait lui nuire, dimanche aux Amphis de La France insoumise dans la Drôme. Sur la scène installée devant le lac de Châteauneuf-sur-Isère, le chef insoumis a renoué avec l'exercice du meeting qu'il affectionne et sait plus rare en temps de covid.

Devant plusieurs milliers de militants, il a identifié avec des accents offensifs ce qu'il estime être leur ennemi numéro 1: "L'abstention, décidément, est un piège à cons!". Certes, elle est "une forme d'action et pas une indifférence". "Mais quand il s'agit de décider, tout passe par le pouvoir politique, encore plus en Ve République", a professé le patron des députés LFI. Il sait qu'il va devoir lutter à contre-courant contre un phénomène qui a grimpé aux deux dernières élections intermédiaires, menace la présidentielle et touche davantage les classes populaires auxquelles il s'adresse.

"L'abstention est le pire qui puisse nous arriver. Les sondages disent que plus ça vote, plus nous sommes forts; moins ça vote, plus Le Pen et Macron sont forts", a argué Jean-Luc Mélenchon. "Alors quoi, c'est trop d'effort de se bouger? Les esclaves se bougeaient" pour obtenir l'abolition, a-t-il tonné.

Sur l'insécurité qui inquiète les classes populaires, Jean-Luc Mélenchon a affirmé qu'elle concerne surtout "les trafics de drogue, des humains" et les relations avec la police: "Nous voulons une police républicaine respectueuse de la justice, des droits des citoyens, qui vouvoie et ne tutoie personne".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1885) : DIMANCHE 29 AOUT 2021

Dimanche 29 août 2021 -  Présidentielle : A droite comme à gauche, les Français majoritairement favorables aux primaires :

Les Français sont majoritairement favorables à l'organisation d'élections primaires, à droite comme à gauche, en vue de dégager des candidats pour la présidentielle de 2022, selon un sondage Ifop pour le "Journal du Dimanche". Ainsi, 59% des personnes interrogées plaident pour l'organisation d'une primaire à gauche, et 58% à droite, selon cette étude.

Ce souhait est particulièrement prégnant chez les sympathisants de La France insoumise (80%), alors que Jean-Luc Mélenchon est donné pour l'heure, d'après plusieurs sondages, en tête des intentions de vote parmi les potentielles personnalités de gauche. A droite, les sympathisants LR se prononcent à 66% pour ce processus qui figure dans les statuts du parti, mais qui fait renâcler la direction qui y voit un facteur de divisions.

Pour l'heure, seul Europe Ecologie - Les Verts a réellement entériné le principe d'une primaire, qui se tiendra en septembre.

Plusieurs candidats se sont déclarés à droite pour une éventuelle primaire: Valérie Pécresse, Michel Barnier ou encore Philippe Juvin et Eric Ciotti. En 2017, droite et gauche avaient tenus des primaires, mais aucun des candidats vainqueurs - François Fillon et Benoît Hamon - ne s'était qualifié pour le deuxième tour de l'élection.

Par ailleurs, selon cette même enquête, aucune figure politique actuelle ne ferait mieux qu'Emmanuel Macron, même si cette affirmation fléchit légèrement. Ainsi, 25% des personnes interrogées estiment que Marine Le Pen feraient mieux que le chef de l'Etat, mais 44% moins bien. A droite, pour l'ex-LR Xavier Bertrand, seulement 19% pensent qu'il ferait mieux, 24% moins bien, et 57% ni mieux ni moins bien. Valérie Pécresse obtient des résultats similaires: 15% estiment qu'elle ferait mieux, 28% moins bien, et 57% ni mieux, ni moins bien.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1885) : DIMANCHE 29 AOUT 2021

Dimanche 29 août 2021 -  Survivante des attentats de Bruxelles, Béatrice de Lavalette en route pour Tokyo :

Survivante des attentats de Bruxelles en 2016, la cavalière franco-américaine Béatrice de Lavalette, 22 ans, est aux Jeux paralympiques de Tokyo.

«Ca m'a aidée à m'accrocher de m'imaginer être ici. J'en rêvais» : survivante des attentats de Bruxelles en 2016, la cavalière franco-américaine Béatrice de Lavalette, 22 ans, s'est reconstruite avec en tête les Jeux paralympiques de Tokyo et grâce au lien avec sa jument, raconte-t-elle à l'AFP.

A 17 ans, tous les rêves que Béatrice de Lavalette s'était tissés ont volé en éclats dans l'aéroport de Bruxelles-Zaventem. En même temps que la bombe l'ayant laissée amputée des deux jambes, le corps brûlé à 35%. Au total 32 personnes ont perdu la vie ce 22 mars 2016 entre les attentats de l'aéroport et de la station de métro Maelbeek.

Suivent quatre mois à l'unité de soins intensifs de l'hôpital de Louvain, «des mois très durs». J'ai recommencé la vie. Depuis le début». C'est dans sa chambre que naît l'ambition paralympique de «Béa», cavalière depuis sa naissance en France ou presque. «J'ai été mise sur un cheval avant de pouvoir marcher, ça a toujours fait partie de ma vie», raconte celle qui a grandi en région parisienne jusqu'à ses 14 ans.

Au cours d'une des visites à l'hôpital de l'ambassadrice américaine, les Jeux paralympiques sont abordés, cela devient une obsession. Au point de mettre aujourd'hui entre parenthèses ses études supérieures. «On parlait de ce que je voulais refaire en sortant et les compétitions para-équestres sont venues dans la conversation. On s'est dit ensemble que je serais ici à Tokyo. C'est là que ça a commencé».

Depuis, la Floridienne est passée proche jeudi d'une médaille lors du Grand Prix individuel de para-dressage (Grade II) avec son cheval Clarc, malgré le trac d'ouvrir l’épreuve. Avec son score de 70,265%, elle a échoué à 2,5 points du bronze mais tient une nouvelle opportunité de podium lundi lors de la reprise libre, cinq ans après les Jeux de Rio... qu'elle regardait pendant sa rééducation. «Le moment où j'ai découvert le sport para-équestre, une révélation».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1885) : DIMANCHE 29 AOUT 2021

Dimanche 29 août 2021 -  Emmanuel Macron dans un sanctuaire chiite à Bagdad, une première pour un président français :

Première pour un président français, Emmanuel Macron a passé près de deux heures samedi vers minuit dans un célèbre sanctuaire chiite de Bagdad, en compagnie du Premier ministre irakien, où il a reçu un accueil chaleureux. Cette visite nocturne ponctuait sa première journée en Irak, après une conférence régionale centrée sur la lutte contre le terrorisme. Il a décollé juste après pour le Kurdistan irakien, d'où il se rendra à Mossoul, ville sunnite dévastée par Daech, où il rencontrera également des communautés chrétiennes.

Mais pour marquer sa volonté de s'adresser à toutes les confessions de l'Irak, qui se partagent le pouvoir, il a décidé de se rendre d'abord au sanctuaire d'al-Kadhimiya, lieu de pèlerinage important pour les chiites, qui abrite le mausolée où est enterré le 7e imam duodécimain.

Le long cortège de voitures qui emmenaient les deux dirigeants et leur délégation est arrivé samedi vers 23h00 passées dans une rue noire de monde, jalonnée d'étalages colorés et d'enseignes lumineuses, au bout de laquelle se dressent les imposantes coupoles dorées du sanctuaire.

Marchant à pied vers le monument, bras dessus, bras dessous, les deux hommes, après avoir comme tous les visiteurs retiré leurs chaussures, se sont retrouvés sur l'esplanade au milieu d'une foule très animée, qui se bousculait pour approcher le dirigeant irakien, un chiite natif du quartier. Dans une cohue qui a donné du fil à retordre à leurs deux services d'ordre, ils ont visité la salle du mausolée et la bibliothèque, qui abrite des manuscrits anciens. Parmi la délégation française figuraient notamment Jack Lang et Mgr Gollnisch, qui défend les chrétiens d'Orient.

"C'est un signe de reconnaissance. C'est une manière d'apprendre et de comprendre. Je pense avec humilité que si on veut pouvoir agir utilement dans cette région, il vaut mieux la comprendre, c'est un univers de complexité", a-t-il dit devant des journalistes, en visitant le site. "Nous venons de faire une conférence importante et la France a à coeur de reconnaître l'ensemble des composantes de ce peuple et demain je serai aux coté des Dominicains, des sunnites, des yezidies, il était important que je puisse être aussi au côté de la communauté chiite", a-t-il conclu.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1885) : DIMANCHE 29 AOUT 2021

Dimanche 29 août 2021 -  Zemmour, "c'est la France à genoux, la France rabougrie", estime Gabriel Attal :

Eric Zemmour "c'est la France à genoux, la France rabougrie, l'esprit de défaite en permanence", a affirmé dimanche le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. "Il y a assez peu de candidatures" annoncées ou sur le point de l'être "dont je me sens plus éloigné", a affirmé Gabriel Attal au Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI, en précisant qu'il s'exprimait "à titre personnel" sur le polémiste, dont les intentions pour la présidentielle 2022 font l'objet de spéculations.

Mais "je n'ai pas à donner des brevets de candidature sérieuse ou pas sérieuse, dangereuse ou pas dangereuse, on est en démocratie" et ce sont "les électeurs qui décideront si une candidature est sérieuse ou pas", a-t-il dit.

De son côté le ministre des Comptes publics Olivier Dussopt a estimé qu'Eric Zemmour devrait abandonner son émission sur CNews pour "mettre fin à la confusion". "Soit on est journaliste, soit on est candidat", a-t-il affirmé au Forum RadioJ. Quant au numéro 2 du Rassemblement national Jordan Bardella, il a jugé sur BFMTV que "quand vous faites vos premiers pas en politique, vous en faites parfois un peu trop".

Eric Zemmour avait affirmé samedi sur la même chaîne que "tout le monde a compris au RN que (Marine Le Pen) ne gagnerait jamais" après son échec aux régionales. "Etre président de la République ce n’est pas un exercice de jouissance, c’est un exercice de service. Ce n’est pas vouloir être candidat pour faire la tournée de son bouquin, (...) pour se faire mousser, pour bomber le torse", a ajouté Jordan Bardella, en allusion à la sortie prochaine d'un essai par le polémiste.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1885) : DIMANCHE 29 AOUT 2021

Dimanche 29 août 2021 -  Des maires de droite et du centre se regroupent autour d'Edouard Philippe :

Une quarantaine de maires de droite modérée et du centre, dont l'ancien Premier ministre Edouard Philippe, se sont réunis dimanche à Fontainebleau (Seine-et-Marne), promettant de se structurer pour "peser" davantage politiquement à l'approche de la présidentielle de 2022.

Ce rendez-vous marquait la rentrée commune de deux associations d'élus très proches: "La France audacieuse" du maire de Nice Christian Estrosi, qui a quitté Les Républicains il y a trois mois, et "La République des maires" de l'édile d'Angers Christophe Béchu, ex-LR depuis 2017. En filigrane se dessine un espace politique penchant à droite et plutôt favorable à Emmanuel Macron, dont la figure de proue pourrait devenir à terme, s'il se concrétisait davantage, Edouard Philippe. Parmi les participants dimanche se côtoyaient l'habituel réseau de l'ancien pensionnaire de Matignon, du maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc à celui de Toulon Hubert Falco, en passant par Alain Chrétien (Vesoul), Arnaud Robinet (Reims) etc.

Un nouveau pas dans la consolidation de ces galaxies a donc été accompli, avec dans le viseur 2022. "Il faut qu'on se voie de manière plus intense et que l'on réfléchisse à une forme de structuration qui nous permette de peser de manière politique dans les mois à venir", a résumé Christophe Béchu, dont l'association tiendra son congrès chez Edouard Philippe au Havre début octobre.

Christian Estrosi a de son côté précisé le positionnement de ces maires, à la fois "indépendants par rapport à n'importe quelle structure partisane", mais aussi "partenaires loyaux de l'Etat". "Force est de constater que le président de la République, ses gouvernements, nous ont consultés régulièrement" lors de la crise du covid notamment, "ont été à notre écoute, nous ont permis d'être complémentaires pour faire face aux grandes craintes de nos concitoyens", a encore salué le maire de Nice, qui a claqué la porte de LR à l'occasion des élections régionales. Mais "nous n'entendons pas être un tremplin pour quelque candidat que ce soit chez nous", a tempéré le maire de Nice.

Observant que la règle de non-cumul des mandats conduit les maires à ne plus pouvoir "s'exprimer au Parlement", Christian Estrosi a dit vouloir "accompagner la réflexion du chef de l'Etat et son gouvernement sur de nouvelles étapes de la décentralisation", notamment dans le cadre de l'examen de la loi 3DS prochainement attendue à l'Assemblée.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1885) : DIMANCHE 29 AOUT 2021

Dimanche 29 août 2021 -  À Saint-Nazaire, le plus grand paquebot du monde prend feu :

Un incendie s'est déclaré dans le plus grand paquebot du monde samedi soir à Saint-Nazaire.

Le drame a été évité de justesse. Le plus grand paquebot du monde, le «Wonder of the Seas», a pris feu samedi soir, aux alentours de 23h15 à Saint-Nazaire. L’incendie a démarré dans une armoire électrique, situé dans un local, au niveau du pont 5, selon France Bleu Loire Océan.

Près de cinquante pompiers, dont une équipe spécialisée dans les interventions à bord des navires, ont été envoyés sur place. «L’incendie a été maitrisé à l’aide des extincteurs à bord», ont-ils déclaré, selon la radio locale. Toute la nuit, une surveillance a été assurée par les spécialistes incendie aux Chantiers de l’Atlantique.

Ce navire de croisière, en construction depuis octobre 2019 aux Chantiers de l'Atlantique de Saint-Nazaire, devrait être mis en service début 2022. Le paquebot mesure 363 mètres de long et pourra transporter près de 6800 passagers, en plus des quelque 2300 membres d’équipage.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1885) : DIMANCHE 29 AOUT 2021

Dimanche 29 août 2021 -  Seize ans après Katrina, la Louisiane redoute l'arrivée de l'ouragan Ida :

Seize ans jour pour jour après Katrina, la Louisiane redoute fortement l'arrivée de l'ouragan Ida.

L'ouragan Ida s'est dangereusement renforcé dimanche, avec des vents soufflant à 209 km/h, à l'approche de la Louisiane dans le sud des Etats-Unis, seize ans jour pour jour après les ravages causés par Katrina. Les commerces barricadés avec des planches de bois et des sacs de sable, les habitants de la Nouvelle Orléans, la plus grande ville de l'Etat, suivaient les instructions des autorités, évacuant ou se calfeutrant chez eux, alors qu'Ida laisse craindre des dégâts catastrophiques.

«L'ouragan majeur Ida continue de se renforcer (...) c'est maintenant un dangereux ouragan de catégorie 4» qui devrait atteindre les côtes de la Louisiane dans l'après-midi, a écrit le Centre américain des ouragans (NHC) sur son site internet. Le souvenir de Katrina, qui avait touché terre le 29 août 2005, il y a exactement 16 ans, est encore douloureux en Louisiane: plus de 1.800 personnes avaient péri et les intempéries causé des dizaines de milliards de dollars de dégâts

«On essaie de barricader la boutique avant l'ouragan pour que l'eau n'entre pas et que les gens n'essaient pas de nous cambrioler», expliquait samedi Austin Suriano. Le jeune homme et son frère de 16 ans aidaient leur père à poser de grands panneaux de contreplaqué sur la boutique familiale de réparation de montres, près d'une des grandes artères de La Nouvelle-Orléans.

«Tout le monde a peur car c'est l'anniversaire de Katrina et les gens n'avaient pas pris ça au sérieux à l’époque», selon Austin. Eric Suriano, 60 ans, n'oubliera jamais Katrina: «Ç'a été le cauchemar de ma vie».

Le président Joe Biden qui a appelé les habitants à se préparer lors d'une allocution télévisée samedi après-midi, a annoncé l'envoi de centaines de spécialistes en intervention d'urgence et la mise en place de réserves d'eau, de nourriture et de générateurs électrique. «Si vous faites l'objet d'un ordre d'évacuation ou si vous pouvez partir, PARTEZ S'IL VOUS PLAIT. Des conditions DEVASTATRICES VONT se produire», martelait le National Weather Service (service météo américain) sur Twitter. «Le temps joue contre nous», a souligné LaToya Cantrell, la maire de La Nouvelle-Orléans, ville qui pourrait être gravement affectée par l'ouragan.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1885) : DIMANCHE 29 AOUT 2021

Dimanche 29 août 2021 -  Depuis le 17 août, la France a évacué 2.834 personnes d'Afghanistan :

La France a évacué d'Afghanistan 2.834 personnes, dont 142 Français, 17 Européens et plus de 2.600 Afghans menacés depuis le 17 août, deux jours après que les talibans se sont emparés du pouvoir à Kaboul, a indiqué Emmanuel Macron samedi. Ces évacuations ont eu lieu grâce à "une quinzaine de vols" à travers les Emirats arabes unis, a expliqué depuis Bagdad le président français, au lendemain de la fin du pont aérien mis en place par Paris.

Le président , qui s'exprimait lors d'une conférence de presse à Bagdad, à l'issue d'un sommet régional, a également annoncé que des "discussions" avaient été entamées avec les talibans afin de "protéger et rapatrier des Afghanes et des Afghans" en situation de risque depuis le changement de régime à Kaboul le 15 août. Ces évacuations sont planifiées conjointement avec le Qatar qui, dans le cadre de ses discussions avec les talibans, a la possibilité d'"aménager des opérations de pont aérien", a précisé M. Macron.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1885) : DIMANCHE 29 AOUT 2021

Dimanche 29 août 2021 -  Selon Bardella, la théorie du "grand remplacement" pointe "une réalité" :

Le numéro deux du Rassemblement national, Jordan Bardella, a estimé dimanche que la théorie complotiste du "grand remplacement" (de la population européenne par une population immigrée) pointait "une réalité".

"Je n’aime pas ce mot de 'grand remplacement' parce qu'il n’est pas clair, c’est un slogan très intellectuel, mais il pointe une réalité qui est juste. Allez vous balader dans tous les quartiers où j’ai grandi, en Seine-Saint-Denis", a déclaré sur BFMTV l'eurodéputé, qui doit prendre prochainement la présidence du RN pendant la campagne présidentielle de sa cheffe actuelle Marine Le Pen.

"Oui il y a un basculement démographique qui pourrait faire craindre que la France change de visage dans quelques années et c’est déjà en train d’arriver", a-t-il insisté. Alors qu'on lui demandait si la notion de "visage" faisait référence à la couleur de peau, il a répondu qu'il "parlait de culture, de l'importation sur notre sol d’une civilisation avec qui nous ne partageons rien".

"J’ai un problème avec les gens qui viennent aujourd'hui dans notre pays pour le changer"

"J’ai un problème avec les gens qui viennent aujourd'hui dans notre pays pour le changer, pour en changer la langue, pour en changer la culture, pour imposer le burkini sur les plages, pour imposer le voile à des fillettes de 5,6, 10 ans, pour imposer des horaires séparés dans les piscines, pour imposer des régimes confessionnels dans les cantines", a développé le responsable d'extrême droite.

Au sujet des Afghans qui fuient le régime des talibans, il a répété son opposition à leur accueil en France parce qu'une "grande partie du peuple afghan souhaite vivre sous le régime et sous la loi islamique, sous le règne de la charia". Il a suggéré que les demandes d’asile soient traitées "dans des pays tiers" et proposé pour les réfugiés afghans la mise en place de "camps sécurisés dans les pays frontaliers".

Dans le mensuel Causeur, Marine Le Pen soutient cette idée de "sanctuaires humanitaires" sur des terres "louées pour 30 ans" par la communauté internationale, où "rien n’y serait gratuit" pour les réfugiés qui n'ont "pas vocation à vivre éternellement de l’assistanat mondial". Jordan Bardella a promis à nouveau "un moratoire" sur l'immigration et la fermeture des "pompes aspirantes" que sont à ses yeux "les soins gratuits pour les clandestins", ou la régularisation des étrangers en situation irrégulière "au motif qu’ils ont un contrat de travail".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens