Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 août 2021 5 13 /08 /août /2021 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1869) : JEUDI 12 AOUT 2021

Jeudi 12  Août 2021 - Le point du coronavirus le 11 août  au soir :

Le nombre de patients atteints du Covid-19 hospitalisés continue de progresser mercredi, selon les chiffres publiés par les autorités sanitaires, confrontées à une flambée des contaminations, particulièrement en Martinique et en Guadeloupe, départements désormais confinés. Les hôpitaux accueillaient mercredi 9.233 personnes malades du Covid-19 dont 773 nouveaux admis entre mardi et mercredi. Les services de soins critiques, qui traitent les patients les plus gravement atteints, comptabilisent 1.745 malades (dont 158 en 24 heures), contre 1.712 la veille et 1.371 une semaine auparavant. Cet indicateur était passé sous le seuil de 1.000 le 7 juillet, avant d'entamer une lente remontée. Ces dernières 24 heures, 54 décès ont été enregistrés dans les hôpitaux portant le bilan total à 112.456 morts des suites du Covid-19 depuis le début de l'épidémie. Entre mardi et mercredi, 30.920 nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés. Depuis le début de la campagne vaccinale, 45.582.015 personnes ont reçu au moins une injection (soit 67,6% de la population totale) et 38.154.272 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet (soit 56,6% de la population totale).

Par ailleurs, les tests de dépistage du Covid-19 sans prescription médicale seront payants à partir de la "mi-octobre" en France, a annoncé le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. Une "campagne de rappel" pour une troisième dose de vaccin aux "populations à risque" débutera par ailleurs mi-septembre, a-t-il encore indiqué.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1869) : JEUDI 12 AOUT 2021

Jeudi 12  Août 2021 - De nouveaux déboires financiers pour Marine Le Pen :

Le parti de Marine Le Pen serait actuellement visé, selon nos informations, par un contrôle de l’Urssaf. Les agents de recouvrement de Nanterre (Hauts-de-Seine) auraient été surpris de découvrir un certain nombre d’irrégularités dans les déclarations ou le paiement de charges sociales. Le Rassemblement national (RN) aurait omis de déclarer ou de payer le 1% logement, le droit à la forma- tion et la contribution au handicap pendant dix ans. Le total des pénalités et des arriérés atteindrait plus de 2 millions d’euros, soit 20% du revenu annuel du parti – qui s’élevait pour l’exercice 2019 à 10,3 millions d’euros, selon les derniers résultats publiés. Cette nouvelle dépense imprévue vient plomber la situation financière fragile du parti de Marine Le Pen.

Déjà, en septembre 2020, la présidente du RN avait été convoquée devant le tribunal de Nanterre pour une assignation en liquidation judiciaire. Un ancien salarié n’arrivant pas à obtenir le paiement d’heures supplémentaires pour des travaux effectués en 2016 et 2017 avait été contraint de mener une procédure en justice. Il a ensuite obtenu son dû et retiré sa plainte, mais l’épi- sode a révélé les sérieux problèmes de trésorerie du RN. Dans une note interne rédigée par le trésorier du parti et que nous avons pu consulter, Wallerand de Saint-Just explique que les dif- ficultés financières se justifient par « la mise à l’écart totale du FN-RN du réseau bancaire». «Cet ostracisme scandaleux, écrit-il, a pesé de manière incroyable sur la gestion du mouvement et des élections.» «Lâché» par le Crédit du Nord et la Société générale, le RN avait contracté en 2014 un emprunt de 9,13 millions d’euros auprès de la banque First Czech-Russian Bank pour, toujours selon la note de Wallerand de Saint-Just, « financer la trésorerie». Le parti s’était engagé à rembourser cette dette en septembre 2019 à la société russe Aviazapchast, qui la détient depuis 2016, mais, là aussi, le créancier a été contraint de faire appel aux tribunaux et de déposer plainte pour «recouvrement de crédit impayé». Finalement, le parti est parvenu à trouver un accord et à obtenir un nouvel échéancier lissant le remboursement jusqu’en 2028. Selon les comptes publiés le 18 avril par la Com- mission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP), le RN est le parti le plus endetté de France, à hauteur de 23 millions d’euros fin 2019.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1869) : JEUDI 12 AOUT 2021

Jeudi 12  Août 2021 - Le président afghan tente d'organiser la riposte contre les taliban :

Les mauvaises nouvelles s'accumulent pour le chef de l'Etat afghan Ashraf Ghani: il a peu après appris que des "centaines" de membres des forces de sécurité, qui s'étaient retirés près de l'aéroport de Kunduz (nord-est) après la chute ce week-end de la ville, s'étaient rendus aux talibans. "Ce matin, des centaines de soldats, policiers et membres des forces de résistance (miliciens) qui étaient postés à l'aéroport se sont rendus aux talibans avec tout leur équipement", a déclaré Amruddin Wali, conseiller de la province de Kunduz. "La plupart des soldats qui étaient postés dans l'aéroport se rendent. Parce que les talibans nous encerclaient, ils nous tiraient des obus dessus. Il n'y avait aucun moyen de répliquer", a confirmé à l'AFP un soldat présent sur place, qui a requis l'anonymat. Une nouvelle capitale de province, Faizabad (nord-est), était auparavant tombée aux mains des talibans, qui en contrôlent désormais neuf sur 34, dont sept situées dans le nord au pays, une région qui leur avait pourtant toujours résisté.

Mardi, les insurgés avaient saisi Farah, dans l'ouest, et Pul-e-Khumri, dans le nord, à 200 km de Kaboul. Depuis vendredi, ils ont enchaîné les succès: Zaranj (sud-ouest), Sheberghan (nord), fief du célèbre chef de guerre Abdul Rachid Dostom, et surtout Kunduz, leur plus importante prise jusqu'ici, ainsi que trois autres capitales septentrionales, Taloqan, Sar-e-Pul et Aibak.

La situation devenant critique dans le nord du pays, où les forces de sécurité paraissent complètement démoralisées, le président Ghani a passé mercredi quelques heures à Mazar-i-Sharif, vers laquelle les talibans tournent désormais toute leur attention. Il s'est entretenu avec Mohammad Atta Noor, l'ex-gouverneur de la province de Balkh, dont Mazar-i-Sharif est la capitale, homme fort depuis longtemps du nord, qui a promis de résister "jusqu'à la dernière goutte de sang", ainsi qu'avec Abdul Rachid Dostom, son ancien vice-président. "Lors de la rencontre, tout en étudiant la situation générale dans le nord, les discussions ont porté sur la coordination, la dotation en équipement et la mobilisation des forces de résistance, sous l'égide des forces de sécurité et de défense", a indiqué sur Twitter Latif Mahmood, le porte-parole du président. Des officiels ont précisé mercredi soir que le chef des forces armées avait été remplacé par le général Hibatullah Alizia et que le général Sami Sadat avait été nommé à la tête des Forces spéciales.

Après être arrivé dans la nuit à Mazar-i-Sharif à la tête d'un large contingent d'hommes armés, le maréchal Dostom, puissant dirigeant d'ethnie ouzbèke, a lancé un avertissement aux talibans. Ils "n'apprennent jamais du passé. Ils sont venus plusieurs fois dans le nord et y ont toujours été piégés. Ce n'est pas facile pour eux d'en sortir", a déclaré à la presse locale celui qui a été accusé d'avoir tué par asphyxie 2.000 talibans enfermés dans des conteneurs en 2001. Les insurgés, qui convergent de plusieurs directions vers Mazar-i-Sharif, ont attaqué mardi des quartiers à la périphérie immédiate de la ville mais ont été repoussés, selon un journaliste de l'AFP sur place.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1869) : JEUDI 12 AOUT 2021

Jeudi 12  Août 2021 - Des maires RN refusent que la police municipale contrôle les passes sanitaires en terrasse :

Plusieurs maires RN ou proches du parti de Marine Le Pen refusent que leur police municipale contrôle les passes sanitaires en terrasse, voire dans l'ensemble des bars et restaurants, en dénonçant une mesure "inapplicable" et "liberticide". "L'Etat a invité les maires à faire participer leurs polices municipales au contrôle de ce passe dans les établissements recevant du public (restaurants, bars…). Ce ne sera pas le cas à Fréjus", a affirmé son maire, le RN David Rachline, dans une tribune à Valeurs actuelles. "Je préfère voir mes agents continuer à se consacrer pleinement à la sécurité des Fréjusiens et des touristes et à la lutte contre la délinquance et les incivilités", a-t-il ajouté, en dénonçant "une dérive liberticide".

Même décision à Hayange (Moselle), où "nous avons décidé de demander à la police municipale de ne pas réaliser de contrôle chez les cafetiers et les restaurateurs concernant le passe sanitaire", indique un communiqué de cette ville dirigée par le RN Fabien Engelmann. "Cette mesure liberticide mise en place par le gouvernement Macron n'a pas sa place au sein de notre pays libre et démocratique", estime la municipalité pour qui "la police est plus utile ailleurs".

Le maire de Béziers (Hérault) Robert Ménard, proche du RN, s'est lui opposé aux contrôles en terrasse, jugeant la mesure "inapplicable". "Vous pensez que je vais envoyer la police municipale vérifier que sur 4 personnes qui sont là il y en a une par hasard qui n'a pas son passe sanitaire? Ca ne tient pas debout" a-t-il affirmé à France Bleu Hérault. "Je suis pour le passe sanitaire (...), mais je pense que sur les terrasses ça n'a pas de sens", a-t-il ajouté.

A Beaucaire (Gard), la municipalité a averti: "la police municipale aura mieux à faire que de procéder à des contrôles de passes sanitaire sur les terrasses des commerces et laissera l'État se débrouiller en la matière".

La ville dirigée par le RN Julien Sanchez, dénonçant dans un communiqué "les délires gouvernementaux", a également annulé deux foires prévues début septembre, dont l'organisation est "désormais impossible" du fait du passe sanitaire.

Dans un communiqué lundi, la présidente du RN Marine Le Pen avait estimé qu'avec le passe sanitaire "les Français entrent en résidence surveillée".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1869) : JEUDI 12 AOUT 2021

Jeudi 12  Août 2021 - Pollution pétrolière au Nigeria: Shell accepte de payer 95 millions d'euros aux communautés :

Des ONG environnementales, dont le Mouvement pour la survie du peuple Ogoni (Mosop), accusent depuis plus de 20 ans Shell de dégradation environnementale et de négligence en pays Ogoni, cette région du delta du Niger aux mangroves dévastées par la pollution pétrolière.

Le géant pétrolier Shell a accepté mercredi de verser 95 millions d'euros à des communautés du sud-est du Nigeria dont les terres ont été ravagées par des déversements de pétrole dans les années 70, selon les avocats des deux parties. Des ONG environnementales, dont le Mouvement pour la survie du peuple Ogoni (Mosop), accusent depuis plus de 20 ans Shell de dégradation environnementale et de négligence en pays Ogoni, cette région du delta du Niger aux mangroves dévastées par la pollution pétrolière.

"L'ordre de paiement de 45,9 milliards de nairas (94,9 millions d'euros) aux plaignants vise à satisfaire entièrement et à titre définitif le jugement rendu", a déclaré la filiale nigériane de Shell, la Shell Petroleum Development Company of Nigeria Limited (SPDC), dans un communiqué. Shell a été condamné une première fois en 2010, mais la compagnie avait contesté à plusieurs reprises le jugement, en vain. La compagnie a finalement trouvé un accord devant la Haute cour de justice d’Abuja avec la communauté mercredi.

L'avocat représentant les communautés de Ejama-Ebubu dans l'Etat de Rivers, Lucius Nwosu, a confirmé à l'AFP cette décision. "Ils étaient venus à bout de leurs manigances et ils se sont résolus à accepter l'offre", a déclaré Me Nwosu. "Cette décision fait suite à la détermination de cette communauté à obtenir justice", a-t-il ajouté.

La société anglo-néerlandaise Shell a accepté le versement d'une compensation à cette communauté mais a toutefois maintenu que les déversements de pétrole avaient été causés par des tiers durant la guerre civile du Nigeria de 1967 à 1970, au cours de laquelle de nombreux oléoducs et infrastructures ont été endommagés.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1869) : JEUDI 12 AOUT 2021

Jeudi 12  Août 2021 - Importante fuite de pétrole en mer Noire en Russie :

Une importante fuite de pétrole s'est produite en mer Noire près de la ville portuaire russe de Novorossiïsk (Sud), plus de cent tonnes d'or noir ayant été déversées dans l'eau, selon le WWF qui a tiré une sonnette d'alarme mercredi. Dans la foulée, les autorités russes ont annoncé une enquête pour pollution, le Parquet général ayant assuré qu'une inspection de la côte avait été organisée pour donner une «évaluation objective» de l'échelle du désastre. Cette région compte plusieurs stations balnéaires, très populaires parmi les touristes russes.

La fuite a eu lieu le week-end dernier au terminal de Ioujnaïa Ozereïevka, non loin de Novorossiïsk, lors du chargement du pétrolier sous pavillon grec Minerva Symphony.

Lundi, le Caspian Pipeline Consortium (CPC) qui assure l'acheminement du pétrole de la mer de la Caspienne jusqu'à Novorossiïsk et contrôle ce terminal, a annoncé qu'environ douze mètres cubes de pétrole avaient été déversés sur une surface de 200 mètres carrés. «La situation est revenue à la normale» dimanche matin et ne menace pas la population ou l'environnement locaux, a affirmé le consortium, détenu notamment par le géant pétrolier russe Rosneft, le groupe américain Chevron et la société italienne Eni.

Mais le Fonds mondial pour la nature (WWF) a assuré mercredi que la fuite était bien plus importante et pourrait gravement endommager l'environnement. Selon l'ONG, qui a mis en place son propre système de monitoring des désastres écologiques, la nappe de pétrole était répandue dimanche sur une zone de 94 kilomètres carrés. Cela veut dire qu'«au moins cent tonnes de pétrole et probablement même plus» ont été déversées en mer Noire, a affirmé le WWF dans un communiqué sur Facebook.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1869) : JEUDI 12 AOUT 2021

Jeudi 12  Août 2021 - L'anticyclone Lucifier embrase la Sicile :

L'anticyclone Lucifer survole actuellement l'Italie, qui étouffe sous une chaleur dantesque. Mercredi, le thermomètre est monté à 48,8 degrés en Sicile, dans la région de Syracuse. Jamais une température aussi haute n'a été relevée en Europe. Si le chiffre est confirmé, il s'agira d'un record pour le continent européen. Le précédent, déjà enregistré en Sicile, date de 1999.

L'extrême chaleur et la sécheresse offrent un terrain propice aux départs d'incendies. Plus de 500 se sont déclarés sur la péninsule, dont 230 rien qu'en Sicile, selon un communiqué des pompiers cité par l'AFP. La région de Calabre est aussi particulièrement touchée par les feux, et au moins 4 personnes y ont perdu la vie.

Cet été 2021 est marqué par une série d'incendies intenses et meurtriers, qui sévissent en Algérie, Tunisie, Turquie, en Grèce mais aussi en Californie ou encore en Sibérie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1869) : JEUDI 12 AOUT 2021

Jeudi 12  Août 2021 - Parc éolien offshore de Saint-Brieuc: chronique d’un désastre annoncé :

D’ici à 2023, 62 éoliennes devraient produire, selon l’opérateur, de l’énergie pour 835 000 habitants.  Un projet défendu par les gouvernements successifs depuis 2011, mais qui suscite la fronde des pêcheurs et des associations écologistes. Un reportage à retrouver dans le numéro 3771 de Paris Match.

Le chantier pharaonique a débuté en mai et fait face à des difficultés techniques telles que la question de sa faisabilité se pose désormais. C’est l’une des sept centrales éoliennes offshore actuellement en déploiement sur le littoral français. Saint-Brieuc devait être un modèle du genre… Sa mise en œuvre, entachée d’irrégularités, dans un site naturel classé est plus que jamais contestée. Un moratoire vient d’être demandé par le Conseil national de protection de la nature, rattaché au ministère de la transition écologique.

L’ONG Sea Shepherd, qui se bat partout pour la préservation des océans et de la faune marine, vient de se joindre aux pêcheurs et associations et parle déjà d’écocide. Avec deux bateaux, huit activistes, dont des plongeurs aguerris, ont débarqué pour trois semaines en baie de Saint-Brieuc. Nom de la campagne d’observation et de sensibilisation : « Les vents de la colère ». La présidente de l’antenne française, Lamya Essemlali n’en revient pas de ce qu’ils découvrent chaque jour. «On fout en l’air un siècle de préservation du littoral. Dans un site de biodiversité exceptionnelle comme la baie de Saint-Brieuc, l’éolien c’est « No Go » ! L’ONG va rapidement déposer un recours auprès du Conseil d’Etat, jugeant que 59 autorisations de destruction d’espèces protégées ont été accordées illégalement à l’opérateur.

Depuis dix ans et l’attribution de la construction-exploitation à Ailes Marines-Iberdrola, qui n’a pas souhaité répondre à nos questions, pêcheurs et défenseurs de l’environnement dénoncent un scandale écologique à venir. Situé sur le plus gros gisement de coquilles Saint-Jacques de France, cerné de zones classées Natura 2000, sur le lieu de vie de 450 dauphins, marsouins et zone majeure de reproduction d’oiseaux marins, le chantier d’installation de 62 éoliennes hautes comme la Tour Montparnasse, avec centrale électrique en mer et réseau de câbles sous-marins est prévu pour durer trois ans. Pour l’heure, après trois mois et trois pollutions successives, aucun forage n’a pu être finalisé par l’Aeolus, en raison de la nature géologique des fonds. Les opposants dénoncent depuis le début l’impréparation, l’absence d’études d’impact sérieuses et objectives sur le milieu comme l’absence de concertation avec ceux qui travaillent et vivent du secteur halieutique: les pêcheurs eux-mêmes. La concession a été accordée pour 40 ans, dont 20 ans de production d’électricité. Puis se serait le démantèlement partiel des infrastructures, laissant à tous, de Bréhat à Saint-Malo, une friche industrielle de béton et d’acier.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1869) : JEUDI 12 AOUT 2021

Jeudi 12  Août 2021 - Macron suspend le contrôle technique des deux-roues "jusqu'à nouvel ordre" :

Après une discussion jeudi matin avec le chef de l'Etat, le ministre Jean-Baptiste Djebbari "a convenu avec les fédérations de se retrouver à la rentrée pour échanger largement sur les différents sujets les concernant"

Le nouveau contrôle technique des deux-roues a été "suspendu jusqu'à nouvel ordre" sur demande du président de la République, a indiqué jeudi le ministère des Transports à l'AFP, un jour après l'annonce de son instauration. Exigé par l'Union européenne et appliqué dans de nombreux pays voisins, ce contrôle bisannuel avait été instauré mercredi par décret pour une entrée en vigueur en 2023. Cette mesure annoncée au coeur de l'été avait provoqué la grogne des fédérations de motards.

Après une discussion jeudi matin avec le chef de l'Etat, le ministre Jean-Baptiste Djebbari "a convenu avec les fédérations de se retrouver à la rentrée pour échanger largement sur les différents sujets les concernant", a indiqué une porte-parole du ministère.

Ce nouveau contrôle technique devait concerner tous les véhicules motorisés à deux, trois et quatre roues, scooters de 50 cm3 et voitures sans permis compris. La directive européenne cite plusieurs dizaines de points de contrôle concernant les freins, les pneumatiques, l'éclairage ou le bruit.

Au printemps 2021, plusieurs milliers de motards avaient manifesté à travers la France contre la mise en place de ce contrôle technique, réclamant à l'Etat de déroger à cette directive européenne.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1869) : JEUDI 12 AOUT 2021

Jeudi 12  Août 2021 - En Chine, un immense cimetière de milliers de voitures après les inondations :

Après les inondations meurtrières de juillet à Zhengzhou (centre de la Chine), des milliers d'épaves de voitures ont été entreposées sur un immense parking.

Des rangées interminables de voitures souillées par la boue: après les inondations meurtrières de juillet à Zhengzhou (centre de la Chine), des milliers d'épaves sont entreposées sur un immense parking, symbole de l'ampleur du drame. La province du Henan a entamé les opérations de reconstruction après les pluies torrentielles du mois dernier, qui ont fait au total plus de 300 morts, selon le dernier bilan officiel.

Des pluies torrentielles, jamais vues en six décennies, avaient frappé le 20 juillet la capitale provinciale Zhengzhou, où la plupart des morts ont été recensés. En trois jours était tombé l'équivalent de près d'une année de précipitations. Avec la montée des eaux, des automobilistes avaient été piégés dans des tunnels routiers ou des parkings souterrains et une dizaine d'usagers du métro avaient péri noyés. Des milliers de voitures et bâtiments ont également été détruits ou endommagés.

La catastrophe pèse lourdement sur les compagnies d'assurance, les demandes d'indemnisation s'élevant au total à 1,7 milliard de dollars (1,4 milliard d'euros), avait estimé la banque d'investissement Goldman Sachs en juillet. "Mais être indemnisé est devenu un véritable casse-tête avec des dizaines de formulaires à remplir", déplore M. Wang. La semaine dernière, les autorités chinoises ont estimé les pertes économiques dues aux inondations à 133,7 milliards de yuans (17,8 milliards d'euros).

Au moins 238.000 véhicules endommagés ont été envoyés dans des cimetières à voitures comme celui de la banlieue de Zhengzhou, a déclaré mardi à la télévision publique Ma Chao, chef de l'autorité de régulation des assurances du Henan.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1869) : JEUDI 12 AOUT 2021

Jeudi 12  Août 2021 - Les Sarkozystes, premiers de cordée chez Pécresse :

C’est au tour de Frédéric Péchenard d’apporter son soutien à Valérie Pécresse, candidate à la présidentielle et en tournée cet été dans le pays. Ex-patron de la Police nationale et proche de Nicolas Sarkozy, le vice-président de la région Île-de-France sera à Palavas-les-Flots (Hérault) le 16 août au côté de la présidente du mouvement Libres ! Le 5 août, c’est un autre sarkozyste de choc, Brice Hortefeux, qui avait organisé sa visite en Auvergne. Le député européen, proche de Wauquiez, qu’il qualifi e de « nouveau Chirac mais avec des convictions », et anti-Xavier Bertrand notoire, s’est affiché pour la première fois avec la présidente de la région Île-de-France.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1869) : JEUDI 12 AOUT 2021

Jeudi 12  Août 2021 - "Vous tuez la France et les commerçants" : Jean Castex pris à partie par une femme dans l'Aude :

Après avoir rencontré les soignants au centre hospitalier de Carcassonne puis des professionnels de l’hôtellerie-restauration et du tourisme, le Premier ministre s'est promené dans les rues de la cité médiévale. Il y a été interpellé par une femme, qui lui a reproché sa gestion de la crise sanitaire. La scène a été filmée par les caméras de BFMTV. «Vous tuez la France et les commerçants et vous tuez aussi tous les artisans qui sont en train de mourir, lui a-t-elle lancé. Et vous paradez alors que tout le monde, on est traité comme des chiens».

Le ministre d'Emmanuel Macron a gardé son calme, exprimant son désaccord avec la citoyenne. «Je ne crois pas madame. Ce n'est pas vrai madame, je ne parade pas et je n'ai tué personne. J'en ai sauvé», a-t-il répondu sans perdre son sang froid.

La visite de Jean Castex dans l'Aude coïncidait avec l'annonce par l'exécutif d'un nouveau tour de vis sanitaire pour enrayer l'épidémie de Covid-19, repartie à la hausse à cause du variant Delta, et «empêcher la fermeture du pays». Outre les confinements stricts en Martinique et en Guadeloupe, les tests de dépistage sans prescription médicale seront payants à partir de la «mi-octobre» pour encourager à la vaccination et le pass sanitaire va être étendu aux centres commerciaux de plus de 20.000 m2 situés dans les départements où le taux d'incidence dépasse les 200 pour 100.000 habitants.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens