Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 août 2021 7 01 /08 /août /2021 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1858) : SAMEDI 31 JUILLET 2021

Samedi 31 Juillet 2021 - Le point du coronavirus le 30 Juillet  au soir :

En France, le variant Delta flambe sur les lieux de vacances, mais aussi et surtout en Outre-mer. Symbole de cette situation "dramatique", une célébrité antillaise, le guitariste guadeloupéen Jacob Desvarieux, membre fondateur du groupe de zouk Kassav', est décédée vendredi des suites du Covid-19.

Pour autant, La mobilisation contre l'extension du pass sanitaire et la vaccination obligatoire pour certaines professions ne devrait pas faiblir samedi en France, après avoir rassemblé 161.000 personnes la semaine dernière et 110.000 une semaine plus tôt. Selon les sondages, une très large majorité de Français reste toutefois favorable à la mise en place du pass sanitaire pour entrer dans les lieux publics.

Le nombre de malades du Covid-19 dans les services de soins critiques continue de grimper en France, selon les chiffres publiés vendredi par Santé publique France qui a qualifié la tendance d'"alarmante". Après avoir dépassé le seuil symbolique de 1000 patients la veille, les services de soins critiques comptaient vendredi 1072 malades contre 1015 jeudi et 872 il y a une semaine. 165 nouveaux patients ont été admis en 24 heures dans ces services qui traitent les cas les plus graves. Cet indicateur était passé sous le seuil de 1000 le 7 juillet, avant d'entamer une lente remontée.

Le nombre d'hospitalisations a aussi légèrement augmenté, avec 7363 patients vendredi (dont 640 admis ces dernières 24 heures), contre 7236 jeudi et 6802 le vendredi précédent. Santé publique France a qualifié vendredi d’"alarmante" la "tendance très forte à l’augmentation" des entrées à l’hôpital, tout en soulignant qu’on restait pour le moment "sur des niveaux biens inférieurs" aux vagues précédentes. Le nombre d’hospitalisations sur sept jours est passé d’environ 1700 à 2700 en une semaine. Lors de la troisième vague, en avril, ce niveau était monté à "plus de 10 000", et au cours de la deuxième vague, à l’automne 2020, "près de 20 000", a souligné vendredi lors d’un point presse Delphine Viriot, épidémiologiste à l’agence publique.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1858) : SAMEDI 31 JUILLET 2021

Samedi 31 Juillet 2021 - La Chine s’inquiète de nouveaux cas :

Deux nouveaux territoires en Chine, incluant une ville de 31 millions d'habitants, présentent des foyers épidémiques à l'occasion de la résurgence la plus importante du Covid-19 depuis des mois dans le pays, ont annoncé les autorités sanitaires samedi. Des cas de contaminations ont été répertoriés dans la province de Fujian et dans la municipalité de Chongqing, des territoires s'ajoutant aux quatre provinces et à la capitale, Pékin, où des infections au variant Delta avaient déjà été signalées.

Les autorités de Nankin (est) ont ordonné à toutes les attractions touristiques et lieux culturels de ne pas ouvrir samedi, en raison de l'augmentation des transmissions nationales. Signe de l'inquiétude des autorités dans un pays qui avait pourtant largement maîtrisé l'épidémie, des centaines de milliers de personnes sont désormais confinées dans la province du Jiangsu, dont Nankin est la capitale, tandis que la ville a soumis ses 9,2 millions d'habitants à deux dépistages.

Plus sévère encore, la ville touristique de Zhangjiajie, dans la province du Hunan, où une poignée de personnes positives au coronavirus ont assisté à une représentation théâtrale, a confiné ses 1,5 million d'habitants et fermé toutes les attractions touristiques vendredi.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1858) : SAMEDI 31 JUILLET 2021

Samedi 31 Juillet 2021 - Covid-19 et variant Delta : le festival Lollapalooza à Chicago fait craindre le pire :

Les images sur les réseaux sociaux montrent une foule rassemblée, amassée devant la scène de Lollapalooza, mais également des contrôles à l’entrée visiblement légers et une majorité de spectateurs sans masque. Le festival Lollapalooza se tient actuellement à Chicago. Si les autorités américaines ont l’espoir que cet évènement qui réunit des milliers de personnes et se tient en extérieur n’aura pas d’impact sur la pandémie de covid-19, certains experts, eux, craignent une exposition de nouveaux cas. Le docteur Tina Tan, professeure à l’Université de médecine de Feinberg, a expliqué à NBC que les images seront «la preuve d’un désastre». «Vous avez des gens qui viennent de tous les Etats-Unis, et même si les organisateurs font des efforts pour limiter les contaminations, je ne sais pas comment ils vont réussir à renforcer le port du masque, à tenir les distances de sécurité et les mesures d’hygiène», a-t-elle commenté.

D’autant que les Etats-Unis, tout comme le reste du monde, font face au variant Delta, plus contagieux et dont la progression est fulgurante. L’angoisse est d’autant plus grande que vendredi, de nouveaux documents américains ont confirmé que, si le vaccin protège bien des formes graves, les personnes contaminées semblent autant le transmettre le virus, qu'elles soient vaccinés ou non.

Toutefois, le maire de Chicago et le département de la Santé ont estimé qu’organiser le festival qui dure 4 jours n’était pas risqué. Pour pouvoir assister aux concerts, les spectateurs doivent montrent une copie de leur carte de vaccination ou un test négatif de moins de 72 heures. Mais la crainte ne se situe pas uniquement au niveau du festival mais également dans les transports, comme l’ont regretté plusieurs internautes qui ont partagé des vidéos de trains bondés. «Ce n’est pas assez, lorsque vous êtes au milieu d’une pandémie», a déploré le docteur Robert Murphy, directeur exécutif du Northwestern’s Institute for Global Health, auprès de NBC. Face aux inquiétudes, le compte Twitter de Lollapalooza a annoncé vendredi que le masque serait désormais obligatoire dans chaque endroit fermé à partir de samedi, pour tout le monde, à partir de 2 ans. Au total, 110 000 personnes sont attendues par jour, durant toute la durée du festival.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1858) : SAMEDI 31 JUILLET 2021

Samedi 31 Juillet 2021 - Cuba : le prix de la liberté :

Arrestation musclée à La Havane le 11 juillet. Dans tout le pays, un mort, des dizaines de blessés, de personnes interpellées et de disparus.

« Nous n’avons plus peur ! » Le peuple cubain ose enfin faire entendre sa voix. Les réseaux sociaux ont permis la mobilisation de milliers de manifestants : du jamais-vu depuis 1959. La pandémie qui a paralysé le tourisme, l’un des moteurs de l’économie, la pénurie de nourriture et de médicaments, sans compter le maintien de la dictature après le départ de Raul Castro, ont exacerbé la colère d’une population qui n’a dans sa grande majorité connu que le communisme.

La scène est incroyable. De chez elle, à La Havane, la youtubeuse Dina Stars, 25 ans, vedette de la nouvelle génération cubaine (100000 followers sur les réseaux), témoigne à la télévision espagnole, le mardi 13 juillet, via Skype, de la nervosité de la police depuis les manifestations inédites du dimanche précédent. En plein direct, elle s’interrompt: «La sécurité de l’État sonne à ma porte.» Elle se lève, un ami la filme. Dans la rue, on aperçoit une vieille guimbarde blanche de la Guardia Operativa. Dina Stars revient en courant à l’antenne et, d’une voix tremblante, déclare: «Je rends le gouvernement responsable de ce qui pourrait m’arriver», tout en portant ses deux mains à son cou, comme le symbole d’une peine capitale. «Que se passe-t-il?» demande la speakerine, médusée. «Ils m’ont dit de les suivre. Je dois y aller.» Elle disparaît, fin de la scène. Elle est aujourd’hui assignée à résidence. Même sort pour Camila Acosta, 28 ans, correspondante depuis six mois pour le journal espagnol «ABC», interpellée, elle, le lundi 12 juillet pour «outrage et désordre public» alors qu’elle rendait compte des événements de la veille.

Tout a commencé à San Antonio de los Baños, une petite ville à 30 kilomètres de La Havane. Dans la matinée du dimanche 11 juillet, une jeune foule – on parle de 5000 personnes – défile spontanément dans les rues, à la surprise générale. On ne sait rien de l’origine du mouvement. On entend des mots jusque-là murmurés chez soi: «Liberté!» «À bas la dictature!» «Qu’ils s’en aillent!» Et surtout: «Nous n’avons plus peur!» Du jamais-vu depuis 1959. Les réseaux sociaux répandent aussitôt la nouvelle, et c’est comme une traînée de poudre: dans une cinquantaine de villes et villages, le peuple sort de chez lui. Des véhicules de police sont renversés. Des groupes paramilitaires en civil répliquent en tabassant au hasard. Quelques policiers en tenue retournent leur veste. Tout le monde entonne l’air rebelle «La patrie et la vie» qui, depuis sa création en février, fait enrager le régime. Il prend en effet le contre-pied de «La patrie ou la mort», la sacro-sainte devise révolutionnaire castriste. Le clip est devenu viral: 1 million de vues en soixante-douze heures. Les paroles n’y vont pas de main morte. Extraits: «Mon peuple pleure et je sens sa voix/Je connais ta révolution maléfique / À la maison, les casseroles n’ont plus de repas/Plus de mensonges [...], plus de doctrines/Plus d’effusion de sang pour avoir voulu penser autrement/Qui vous dit que Cuba vous appartient?/Votre temps est écoulé/La tromperie est terminée/Nous n’avons plus peur.» Cinq des six auteurs, rappeurs afro-cubains, vivent à Miami. Seul Maykel Osorbo, 37 ans, a décidé de rester dans son pays, malgré un an de prison, en 2018, pour avoir écrit une autre chanson ironique sur Fidel Castro.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1858) : SAMEDI 31 JUILLET 2021

Samedi 31 Juillet 2021 - Le triathlon français se pare de bronze en relais mixte :

Les Bleus ont décroché la médaille de bronze du relais mixte des Jeux de Tokyo samedi, première médaille olympique française de l'histoire de la discipline.

Un premier podium aux allures de revanche pour le triathlon tricolore: les Bleus ont décroché la médaille de bronze du relais mixte des Jeux de Tokyo samedi, première médaille olympique française de l'histoire de la discipline, après le frustrant échec de Vincent Luis en individuel en début de semaine. Le natif de Vesoul et ses camarades Léonie Périault, Dorian Coninx et Cassandre Beaugrand ont terminé derrière la Grande-Bretagne (1re) et les Etats-Unis (2e), après une impressionnante remontée dans la deuxième partie de relais, sur la base nautique d'Odaiba, au bord de la baie de Tokyo.

Ce format, qui faisait ses débuts olympiques, alors que le triathlon est aux JO depuis 2000, consiste pour chacun des relayeurs à effectuer un triathlon courte distance (300 m de natation, 6,8 km de cyclisme, 2 km de course à pied). Il a permis aux triathlètes de ramener à la France sa 14e médaille de ces Jeux. Le départ avait été pourtant difficile pour Léonie Périault, première relayeuse, qui pointait à la 14e place à l'issue de la natation. "Je fais un peu une contre perf', les filles devant nageaient vraiment fort", a raconté après la course la Française, médaillée le jour de ses 27 ans. Cette médaille en guise de cadeau d'anniversaire, "c'est un peu dingue. J'en ai rêvé et ça se réalise", a souri Périault, qui avant de souffler ses bougies en bronze avait accroché quatre jours plus tôt la cinquième place de l'épreuve individuelle, le meilleur résultat d'une Française aux JO.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1858) : SAMEDI 31 JUILLET 2021

Samedi 31 Juillet 2021 - JO 2020 : Les Bleues du rugby à VII couronnées d'argent :

 L'équipe de France féminine de rugby à VII a conquis la médaille d'argent olympique samedi, la 17e des Bleus à Tokyo, en s'inclinant face à la Nouvelle-Zélande en finale des Jeux. Après un beau parcours olympique, les joueuses françaises ont souffert (26-12) face aux doubles championnes du monde en titre et vice-championnes olympiques à Rio. La médaille de bronze est revenue aux Fidjiennes, championnes à Rio, qui ont battu la Grande-Bretagne 21 à 12.

Les "Black Ferns" ont confirmé leur supériorité sur les Françaises, qu'elle avaient déjà largement battues en finale de la Coupe du monde 2018 29 à 0. Les Néo-Zélandaises se sont installées rapidement dans la moitié de terrain française et ont inscrit un essai dès la première minute.

Les Françaises n'ont pas démérité, étouffant dans leur solide défense une partie des attaques adverses, mais l'écart de niveau s'est rapidement fait sentir, jusqu'à ne plus pouvoir être comblé.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1858) : SAMEDI 31 JUILLET 2021

Samedi 31 Juillet 2021 - Les planchistes Charline Picon et Thomas Goyard font briller la France d'argent :

Charline Picon, championne olympique en 2016 à Rio, a échoué d'un rien dans sa quête de doublé, remportant la médaille d'argent en planche à voile RS:X aux JO de Tokyo, imitée une heure plus tard par Thomas Goyard, samedi à Enoshima. La Charentaise de 36 ans, assurée d'un podium avant le départ de la treizième et dernière course, a remporté la régate finale mais a dû s'incliner pour l'or face à la Chinoise Lu Yunxiu, qui a coupé la ligne en troisième position. La Britannique Emma Wilson, 2e de cette ultime manche, a complété le podium, à l'issue d'une manche disputée dans un petit temps (vent de 5 à 6 noeuds).

Une heure plus tard, dans les mêmes conditions légères (vent de 5 à 6 noeuds), le Néo-Calédonien Thomas Goyard, pour ses premiers Jeux, a aussi décroché l'argent malgré sa disqualification pour avoir anticipé le départ. Au total, trois concurrents ont même été disqualifiés dans cette "medal race" alors que le Néerlandais Kiran Badloe, coiffé d'une magnifique crête bleue, était assuré du titre avant même le départ. Le Chinois Bi Kun a pris la médaille de bronze. A 36 ans, le jour du 4e anniversaire de sa fille Lou, Charline Picon devient ainsi la première Française à remporter deux médailles olympiques en voile aux Jeux olympiques, sous les yeux de Tony Estanguet, président du comité d'organisation des JO de Paris-2024.

"J'ai fait la meilleure course possible aujourd'hui. Il fallait être sacrément solide car les conditions étaient très dures, grosse chaleur, pas de vent, que du physique", a réagi la Française, un drapeau bleu blanc rouge sur les épaules dans la zone d'interview. "Je suis fière de la course que j'ai faite. J'ai effectivement cru à un moment que ça allait être l'or car la Chinoise était un peu plus loin mais voilà c'est de l'argent", a ajouté celle qui a débuté la planche à voile à La Tremblade (Charente-Maritime) avant de rejoindre à 17 ans un sport étude voile à La Rochelle où elle a rencontré l'entraîneur qui la suit toujours, Cédric Leroy.

Troisième au départ de cette "medal race" réservée aux dix premières et à l'issue de laquelle les points comptent double, Picon, qui comptait 6 points de retard sur la Chinoise devait distancer ses deux adversaires. En tête sur les deux derniers bords, la Française, également multiple médaillée mondiale, a réalisé une manche quasi parfaite dans des conditions de petit temps qui lui convenaient, mais a dû s'incliner devant la Chinoise qu'elle avait désignée comme sa principale rivale.

Depuis son retour à la compétition en 2018, après la naissance de sa fille, elle est montée sur le podium de trois des quatre derniers Mondiaux: 2e en 2018, 2e en 2020 et 3e en 2021. La planche à voile a souvent souri aux Français aux JO. Avant Picon sacrée en 2016 à Rio, Faustine Merret était devenue championne olympique de planche en 2004 à Athènes ainsi que Franck David en 1992 à Barcelone.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1858) : SAMEDI 31 JUILLET 2021

Samedi 31 Juillet 2021 - Nouvelles manifestations en France contre le pass sanitaire :

 Des manifestations ont débuté samedi dans de nombreuses villes de France contre l'extension du pass sanitaire et au nom de la "liberté", pour le troisième samedi consécutif. Les autorités prévoient la mobilisation de 150.000 personnes. Samedi dernier, les manifestations avaient rassemblé 161.000 personnes et 110.000 une semaine plus tôt.

A Paris, une première manifestation est partie du métro Villiers (XVIIe) à 14H00 en direction de la place de la Bastille (XIe). Peu avant 15H00, quelques tensions avec les forces de l'ordre émaillaient le cortège à proximité du Moulin-Rouge.

Avant que le cortège s'élance, le "gilet jaune" Jérôme Rodrigues a fustigé "les membres du gouvernement, les membres des médias qui sont là pour vous vendre l’efficacité d’un vaccin sans même avoir aucune preuve", disant se sentir "diabolisé". Amélie, 28 ans est venue de Seine-Saint-Denis. Elle a participé à toutes les manifestations, il y a deux semaines à Paris et le week-end dernier au Havre. "On fait peur aux gens pour faire passer des lois de plus en plus liberticides, soi-disant pour mieux revenir à la normale, et pourtant l'état d'urgence sanitaire se prolonge encore et encore", déplore-t-elle.

Le président du parti pro-Frexit UPR (Union populaire républicaine) François Asselineau a de son côté annoncé vendredi être positif au Covid-19, et donc empêché de manifester contre le pass sanitaire, qu'il juge "absurde, injuste et totalement liberticide". Plus de 3.000 policiers et gendarmes sont mobilisés pour encadrer les manifestants et sécuriser les lieux sensibles, une semaine après que des manifestants ont été repoussés des Champs-Elysées, dont les accès sont bloqués ce samedi.

Des manifestations sont également prévues dans plus de 150 villes en France, avec une affluence potentiellement importante à Toulon, Bordeaux, Marseille, Nice, Metz, Nantes et Pau. A Montpellier, plusieurs centaines de personnes, dont de nombreux gilets jaunes, ont commencé à se masser en début d'après-midi sur la place de la Comédie, aux cris de "Liberté", a constaté une journaliste de l'AFP. "Macron/Big Pharma, même combat=assassins", lisait-on sur une pancarte.

À Strasbourg, 3.200 personnes, selon la police, défilaient dans le centre ville, sans débordements et en présence de la député ex-LREM Martine Wonner. Regroupée autour des mots-dièses #manif31juillet et #PassDeLaHonte sur les réseaux sociaux, l'opposition aux mesures gouvernementales fédère des manifestants anti-pass sanitaire, anti-vaccins ou anti-confinement, aux revendications protéiformes.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1858) : SAMEDI 31 JUILLET 2021

Samedi 31 Juillet 2021 - L’émotion ultime de l’équipe de France de judo, sacrée dans l’épreuve mixte :

 L’incroyable consécration d’une équipe de champions. Les Bleus, qui ont déjà brillé tout au long de la première semaine des Jeux Olympiques en judo, ont continué leur incroyable récolte de médailles en remportant l’or dans l’épreuve mixte par équipe. Les Français ont battu les redoutables japonais, favoris de l’épreuve, qui n’avaient jamais perdu jusque-là. Avec ce nouveau sacre, Teddy Rider – médaillé de bronze vendredi dans sa catégorie – remporte sa troisième médaille d’or olympique et sa cinquième au total, sur quatre JO différents, Pékin, Londres, Rio et Tokyo. La porte-drapeau, couronnée d’or en début de semaine Clarisse Agbégnénou, décroche sa deuxième médaille dans le plus précieux des métaux. Le combat par équipe a été remporté 4 points à 1 par les Bleus grâce aux victoires de Clarisse Agbégnénou, Axel Clerget, Teddy Riner et Sarah-Léonie Cysique.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1858) : SAMEDI 31 JUILLET 2021

Samedi 31 Juillet 2021 - Incendie en Grèce dans le Péloponnèse: des villages évacués, les secours sur le qui-vive :

Quatre villages du nord-ouest du Péloponnèse, près de la ville de Patras, ont été évacués ont annoncé samedi les pompiers grecs qui devaient affronter un important feu de forêt qui s'est déclaré par des températures caniculaires. 95 pompiers, 33 camions, quatre bombardiers et des hélicoptères ont été mobilisés pour lutter contre ce feu dans la région de Zeria, selon les pompiers. Les autorités ont envoyé des messages d'alerte sur les téléphones portables pour prévenir les habitants de la nécessité d'évacuer les villages de Zeria, Kamares, Achaias, et Labiri.

Les hôpitaux de Patras et d'une ville voisine, Aigio, ont également été alertés pour éventuellement accueillir des blessés, tandis que les garde-côtes ont été mis en alerte pour pouvoir éventuellement secourir des baigneurs qui pourraient être étouffés par la fumée des cendres. L'autoroute sur la zone concernée ainsi que le pont de Rio-Antirio reliant le Péloponnèse et la Grèce continentale ont été fermés à la circulation, selon l'agence de presse grecque ANA.

Asséchées par la chaleur, les forêts grecques sont victimes chaque été d'incendies, alimentés par des vents forts. La Grèce fait face à une nouvelle vague de chaleur depuis vendredi, avec des températures oscillant entre 42 et 44 degrés selon les services météorologiques grecs. Il y a quelques jours, un incendie a ravagé le mont Penteli, à proximité de la capitale grecque. En juillet 2018, 102 personnes avaient trouvé la mort dans la ville côtière de Mati, près d'Athènes, le pire bilan provoqué par un incendie dans le pays.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1858) : SAMEDI 31 JUILLET 2021

Samedi 31 Juillet 2021 - Le module scientifique russe Nauka s'est amarré à l'ISS :

 Après un voyage de huit jours dans l'espace et avec quasiment 15 ans de retard sur les plans initiaux, le nouveau module scientifique russe Nauka s'est amarré jeudi avec succès à la Station spatiale internationale (ISS). Nauka («science» en russe) avait décollé le 21 juillet à bord d'une fusée Proton-M du cosmodrome russe de Baïkonour, au Kazakhstan.

A l'issue de ces huit jours dans l'espace, nécessaires pour se positionner sur la même orbite que l'ISS, ce laboratoire spatial s'est amarré à 16H29 (13H29 GMT) au module de service russe Zvezda. «Contact confirmé», a indiqué l'agence spatiale russe Roscosmos sur son compte Twitter.

«Selon les données de télémétrie et les rapports de l'équipage de l'ISS, les systèmes embarqués de la station et le module Nauka fonctionnent normalement», a ensuite précisé l'agence spatiale dans un communiqué. L'amarrage devait se dérouler en mode automatique mais le cosmonaute Oleg Novitski, actuellement sur l'ISS, a pris le contrôle manuel du module pour le guider sur les tout derniers mètres.

«Nouveau module, nouvelles perspectives pour la cosmonautique russe», a lui salué sur Twitter le cosmonaute Ivan Vagner. Plusieurs mois et une série de sorties extra-véhiculaires seront encore nécessaires pour rendre Nauka pleinement opérationnel et intégré à l'ISS. C'est la première fois en onze ans qu'un nouveau module russe rejoint le laboratoire orbital.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens