Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juillet 2021 3 21 /07 /juillet /2021 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1847) : MARDI 20 JUILLET 2021

Mardi 20 Juillet 2021 - Le point du coronavirus le 19 Juillet  au soir :

 les contaminations poursuivent leur progression. Le nombre de nouveaux cas quotidiens du Covid-19 continue d'augmenter selon les chiffres publiés lundi par Santé publique France, à un moment où le gouvernement ne cesse de mettre en garde contre cette recrudescence liée au variant Delta. L'agence sanitaire fait état de 4.151 cas détectés en 24 heures, contre 1.260 lundi dernier. Dimanche, 12.532 nouveaux cas avaient été détectés, soit le nombre le plus élevé pour un dimanche depuis la mi-mai. La grande majorité de ces nouveaux cas est due au variant Delta, plus contagieux. De manière logique, le taux de positivité des tests augmente: il est de 2,3% (sur sept jours à J-3), contre 2% la veille. La mortalité lundi est de 20 morts en 24 heures (contre cinq dimanche), portant le total des décès à 111.521 depuis le début de l'épidémie. La pression sur l'hôpital reste modérée, même si les chiffres sont à la hausse.

Au total, 7.041 personnes sont hospitalisées en France pour cause de Covid-19, avec 360 nouvelles admissions en 24 heures. Et la tendance est identique dans les services de soins critiques qui traitent les cas les plus graves: ils comptent 902 patients, avec 76 nouvelles admissions. "La sonnette d'alarme est tirée. La France est repassée au-dessus du seuil d'alerte avec un taux d’incidence de plus de 50 sur 100.000 habitants, en augmentation de 80% sur une semaine, du jamais vu depuis le début de la crise", avait affirmé le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal au Parisien dimanche. Les épidémiologistes espèrent que même si les contaminations repartent à la hausse, la "quatrième vague" du Covid-19 se fera moins sentir à l'hôpital grâce aux progrès de la vaccination. D'après la Direction générale de la santé, le cap de 45% de la population totale entièrement vaccinée a été atteint dimanche. Par ailleurs, 37.523.594 personnes ont reçu au moins une injection (soit plus de 55,7% de la population totale).

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1847) : MARDI 20 JUILLET 2021

Mardi 20 Juillet 2021 - Pass sanitaire : le gouvernement prévoit une "période de rodage" :

Le gouvernement prévoit une "période de rodage" d'une durée limitée, évoquant "une semaine" ou "un peu plus", afin d'"accompagner les professionnels" dans la mise en place du pass sanitaire, a annoncé lundi son porte-parole Gabriel Attal.

"Il n'y a aucune envie de piéger personne", a-t-il assuré à l'issue du Conseil des ministres qui a adopté le projet de loi imposant le pass sanitaire progressivement à partir de mercredi

Interrogé à plusieurs reprises sur le temps que pourrait durer cette "période de rodage" avant l'application de sanctions, Gabriel Attal a répondu: "J'ai dit qu'il y avait un premier temps de rodage. Je ne vous ai pas dit combien de temps il durerait". "Il sera assez limité, je ne sais pas, ce sera une semaine, un peu plus. Mais encore une fois, il ne faut pas considérer du coup que cela reporte la date d'entrée en vigueur du pass sanitaire", a-t-il souligné.

Le porte-parole a répété qu'il entrerait en vigueur pour les lieux de culture "à partir de mercredi" et pour les restaurants, les bars "à partir de début août, quand la loi sera promulguée. "Le pass sanitaire entre en vigueur aux dates qui sont prévues. Simplement au départ, les forces de sécurité mobilisées pour faire les contrôles le feront, non pas pour contrôler et verbaliser les personnes, mais pour les aider, les accompagner", a-t-il insisté.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1847) : MARDI 20 JUILLET 2021

Mardi 20 Juillet 2021 - Covid-19 : Ce qu’il faut savoir du variant delta :

Le variant indien, codifié B.1.617 par les scientifiques, est plus contagieux que tous ses prédécesseurs. Résumé de la situation.

1. Le profil du Delta (nom donné par l’OMS)

Il a été initialement détecté le 5 octobre 2020 à Nagpur, troisième ville la plus grande du Maharashtra, un État indien très étendu de 114 millions d’habitants et dont la capitale est Bombay (Mumbai en marathi, la langue locale). La situation géographique de Nagpur, au centre de la péninsule, et les nombreuses festivités indiennes – notamment Holi, la fête des couleurs, au mois de mars, qui attire de nombreux touristes et où l’on s’affranchit totalement des règles de distanciation – ont sans doute contribué à sa diffusion massive dans tous les États du pays et sur les autres continents.

Delta est porteur d’une quinzaine de mutations, dont deux (L452R et P681R) le rendent 60 % plus contagieux que le variant anglais Alpha. Il est aussi porteur, comme les variants brésilien et sud-africain, de la mutation E484K qui favorise le risque d’échappement immunitaire. C’est la première fois que ces trois mutations sont associées au sein d’un même virus. Delta a pénétré pour l’instant dans plus de 100 pays. Aucune mesure frontalière n’arrêtera sa conquête, au mieux sera-t-elle retardée. Dominant au Royaume-Uni à 90 %, il ne représente en France que 40 % des contaminations actuelles mais en représentera 90 % à la fin du mois d’août. Les prévisions sont que, tôt ou tard, il sera le principal coronavirus circulant dans le monde. Cliniquement, il induit un mauvais rhume débutant par une céphalée, suivi d’un mal de gorge, d’un écoulement nasal, d’une fièvre et parfois d’une toux. Il serait plus souvent responsable de formes sévères que les variants précédents.

2. Les vaccins protègent-ils contre lui ?

à l’appui d’une étude chez 14 000 personnes, les autorités britanniques ont rapporté que le vaccin AstraZeneca protège des formes graves et de l’hospitalisation à 30 % seulement après une dose mais à 92 % après deux doses, comme il le faisait contre le variant Alpha, ce qui est rassurant. Les résultats d’une étude concernant le vaccin Pfizer-BioNTech annoncent 94 % d’efficacité pour protéger contre ces mêmes formes après une dose et une protection à 96 % après deux doses. On anticipe des résultats similaires avec le vaccin Moderna. On attend les données du vaccin à adénovirus de Johnson & Johnson qui est unidose.

Le vaccin russe Spoutnik à adénovirus est l’objet d’une grande perplexité : les autorités le portent aux nues sans fournir de résultats, la population s’en méfie, voyant dans ce produit un outil de propagande politique (seulement 16 % de vaccinés en Russie). Pendant ce temps, Delta fait des ravages dans le pays des tsars ! Plusieurs instituts, dont Pasteur, ont signalé qu’après deux doses les anticorps neutralisants produits par la vaccination Pfizer sont trois à six fois moins élevés que contre le Sars-CoV-2 originel. Il y a donc bien une perte d’efficacité contre Delta, mais elle n’est pas suffisante pour annuler la protection, probablement en raison du fait que l’immunité cellulaire induite par le vaccin reste forte.

3. Conclusion

À court terme : avoir reçu avant septembre deux doses de vaccin semble la meilleure des protections possibles. Poursuivre cet été les gestes barrières en milieu confiné et dense ainsi que dans tout rassemblement populaire est recommandé. La quatrième vague est inévitable car Delta ira plus vite que la couverture vaccinale qui est encore loin de son objectif final. Revers de la médaille : plus on vaccine, plus on sélectionne de nouveaux variants. Sommes-nous donc condamnés au cycle sans fin et onéreux de la vaccination ?

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1847) : MARDI 20 JUILLET 2021

Mardi 20 Juillet 2021 - Jeff Bezos, a fait son petit tour dans l'espace :

L'homme le plus riche de la planète, l'Américain Jeff Bezos, a décollé mardi pour l'espace à bord d'un vaisseau Blue Origin, selon des images en direct fournies par sa société de tourisme spatial.

Le propulseur New Shepard, avec à son sommet une capsule transportant Jeff Bezos et trois autres passagers, s'est envolé de la base spatiale de la compagnie dans le désert du Texas à 08H11 locales (13H11 GMT), avec quelques minutes de retard sur l'horaire prévu, et a atteint l'espace après quelques minutes d'ascension. Le vaisseau Blue Origin a atterri sans histoire. «C'est le plus beau jour de ma vie», a expliqué Jeff Bezos.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1847) : MARDI 20 JUILLET 2021

Mardi 20 Juillet 2021 - Enquête ouverte sur les menaces de mort contre des députés soutenant les mesures vaccinales :

Le parquet de Paris a annoncé avoir ouvert mardi une enquête pour "menaces de morts à l'encontre de personnes investies d'un mandat public", reçues depuis une semaine par des députés soutenant les mesures vaccinales du gouvernement et la mise en place du pass sanitaire. Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand avait annoncé jeudi avoir signalé au parquet ces tentatives d'intimidation de parlementaires, dont certains ont eux-mêmes déposé une plainte, a précisé le parquet. Les investigations ont été confiées à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

"Le président de l'Assemblée nationale constate que plusieurs députés ont fait l'objet de menaces de mort en raison de leur soutien à la stratégie vaccinale présentée" le 12 juillet par le président Emmanuel Macron pour lutter contre un regain de l'épidémie de Covid-19, avait-il indiqué jeudi dans un communiqué. "Il ne saurait être toléré qu'un représentant de la nation puisse faire l'objet de tentatives d'intimidation visant à entraver l'exercice" de son mandat d'élu, poursuit le communiqué, souhaitant que "les auteurs de ces actes antidémocratiques en répondent devant la justice".

Le communiqué ne donnait pas de nom de députés menacés, ni leur nombre, ni plus de détails sur ces menaces et leur origine. Toutefois, plusieurs députés LREM, notamment Patricia Mirallès (Hérault), Alexandre Freschi (Lot-et-Garonne) et Jean-Marc Zulesi (Bouches-du-Rhône) ont publié sur les réseaux sociaux certains messages reçus. "Dîtes aux autres députés de bien voter car à partir de maintenant c'est de vraies balles que vous allez prendre (je suis armé), faites attention où vous allez. Vous nous injecterez jamais le vaccin", souligne le message cité par Mme Mirallès, qui juge cette menace, qui ne l'"intimide pas", "très inquiétante".

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a écrit vendredi soir aux préfets et aux forces de l'ordre pour leur demander de renforcer les mesures de protection envers les élus dans le contexte des mobilisations des anti-vaccins. Le ministre réclamait de "renforcer la surveillance aux abords des permanences des parlementaires ainsi que de leur domicile le cas échéant" ou encore de prendre contact avec les parlementaires et élus pour "leur rappeler les démarches à suivre en cas d'incident".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1847) : MARDI 20 JUILLET 2021

Mardi 20 Juillet 2021 – Bordeaux : 81 cas positifs après des soirées techno, le contrôle du pass sanitaire en doute :

Quatre-vingt une personnes ont été testés positives après trois soirées techno organisées mi-juillet dans un club de Bordeaux, a annoncé mardi dans un communiqué l'Agence régionale de santé, alors que des témoignages sur les réseaux sociaux ont mis en doute le respect des contrôles sanitaires. Ces soirées, les 9, 10 et 13 juillet, au Hangar FL, ont rassemblé environ 2.000 personnes au total, qui doivent être contactées individuellement cette semaine "afin qu'elles se fassent tester et vacciner très rapidement", a précisé l'ARS. Depuis quelques jours sur les réseaux sociaux, notamment la page Facebook de l'établissement, des participants assurent que les organisateurs ont fait preuve de légèreté sur le contrôle du pass sanitaire. "Après 2H00 du matin, ça ne vérifie plus rien!", a notamment écrit un internaute.

Ce contrôle "étant le seul moyen de sécuriser les événements festifs, il doit être rigoureux", rappelle l'ARS, précisant qu'une fois le QR code "scanné à l'entrée de l’établissement, l’identité de la personne doit être systématiquement vérifiée". Thierry Coste, gérant de HFL productions, la société qui a organisé ces soirées électro sans gérer l'établissement lui-même, assure "que tout était en place au sein du club: la jauge, les QR code demandés et scannés à l'entrée par le service d'ordre, les contrôles d'identité..."

"Des gens ont été refoulés car leur pass n'était pas valable et nous avons eu la visite de la brigade des débits de boissons" le 9 juillet, a-t-il assuré. M. Coste a évoqué la possibilité d'une "défaillance humaine", "avec deux physios à l'entrée qui n’ont pas l'habitude de faire ça", ou que "le personnel, pris par le monde, n'ait pas toujours été vigilant", sans compter d'éventuels "faux" pass sanitaires. Autre explication possible : "nous avons reçu de 5 à 8 artistes (des DJ, NDLR) par soirée et la législation ne leur impose pas de porter le masque ni de présenter un pass sanitaire. Or ils ont pu déambuler pendant la soirée", a-t-il ajouté, notant que deux artistes et le directeur artistique étaient positifs. Lundi, le Hangar FL a annoncé sur sa page Facebook que les soirées prévues vendredi et samedi "n'auront pas lieu", "suite aux échanges avec l'ARS et la préfecture de Gironde".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1847) : MARDI 20 JUILLET 2021

Mardi 20 Juillet 2021 - Scandale Pegasus : enquête ouverte sur l'espionnage de journalistes français :

Plusieurs journalistes français auraient été espionnés par le royaume du Maroc, selon une vaste enquête internationale sur l'utilisation du logiciel espion Pegasus. La justice s'intéresse à l'affaire.

Le parquet de Paris a ouvert mardi une enquête sur l'espionnage de journalistes français dont l'infiltration de téléphones par le logiciel Pegasus pour le compte de l'Etat marocain, qui le conteste, a été révélé dimanche par un consortium de médias, a-t-il annoncé dans un communiqué.

Cette enquête a été ouverte pour une longue liste de dix infractions dont «atteinte à la vie privée», «interception de correspondance», «accès frauduleux» à un système informatique et «association de malfaiteurs». Elle fait suite à la plainte déposée par le site Mediapart, dont deux journalistes ont été espionnés, à laquelle doit s'ajouter une plainte similaire du «Canard enchaîné».

L'enquête vise également d'autres infractions d'atteintes à un système informatique, telles que l'introduction, l'extraction et la transmission frauduleuses de données, qui peuvent être potentiellement reprochées aux utilisateurs de Pegasus.

Elle concerne aussi la «mise à disposition et détention d'un équipement» permettant des atteintes à un système de données et «l'offre et la vente sans autorisation d'un dispositif de captation de données», qui visent cette fois potentiellement la commercialisation du logiciel et les intermédiaires impliqués.

Plusieurs médias dont «Le Monde», le «Guardian» et le «Washington Post» ont révélé dimanche que le fondateur de Mediapart Ewdy Plenel et la journaliste de son média Lénaïg Bredoux avaient été espionnés par les services secrets marocains. «Le Canard Enchaîné», lui, aurait été visé notamment à travers son ancienne collaboratrice Dominique Simmonnot, aujourd'hui contrôleure générale des lieux de privation de liberté, qui a également annoncé qu'elle allait saisir personnellement la justice.

Selon l'enquête publiée dimanche par un consortium de 17 médias internationaux, le logiciel Pegasus, élaboré par l'entreprise israélienne NSO Group, aurait permis d'espionner les numéros d'au moins 180 journalistes, 600 hommes et femmes politiques, 85 militants des droits humains ou encore 65 chefs d'entreprise de différents pays. Le logiciel espion Pegasus, introduit dans un smartphone, permet d'en récupérer les messages, photos, contacts et même d'écouter les appels de son propriétaire.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1847) : MARDI 20 JUILLET 2021

Mardi 20 Juillet 2021 - La première vague artificielle 100 % verte :

Prix d’une heure de surf 35 à 40 euros 900 vagues par heure, une toutes les 4 secondes. Elle permet de surfer une vague durant 17 secondes (contre 7 à 10 secondes en mer).

Wavelandes à Castets (Landes) sera le premier parc écoresponsable consacré au surf et aux loisirs sportifs. En plus d’être une prouesse environnementale, le site est destiné à devenir un centre d’entraînement pour les surfeurs du monde entier.

Pour le 1,5 million de pratiquants en France, ce sera un rêve : toute l’année, sans les caprices de la mer, une vague parfaite, basse ou technique, selon son niveau, car ce projet de parc aquatique ambitionne d’être l’outil qui permettra aux « riders » nationaux de mieux se préparer.

Mais au-delà des installations – au sein desquelles on trouvera aussi d’autres équipements (skatepark, escalade, beach soccer, volley-ball, trampoline…) et un espace fitness –, c’est la contrainte écologique de l’ensemble du projet qui impressionne.

Chaque pin enlevé, et ayant servi à la construction, sera replanté trois fois. Aucun ajout d’eau « externe » malgré l’évaporation naturelle, sinon celui de l’eau de pluie, dans une région où on n’en manque pas (1 mètre par an). L’ensemble du parc sera alimenté grâce à une énergie verte, fournie à 30 % par des panneaux photovoltaïques sur place, le reste provenant également de sources énergétiques « propres » ailleurs dans la région. De quoi surfer la conscience « écolo» tranquille.

Ce procédé, développé par la société basque espagnole Wavegarden, “The cove”, fonctionne par oscillation; 48 moteurs munis de palmes créent une vague perpétuelle. Un côté en fabrique une déferlante vers la droite et inversement. Au bord du bassin, à la fin du cycle de la vague, c’est ce qu’on appelle des “mousses” pour les débutants. Au milieu, une vague plus grosse pour le perfectionnement du surfeur. Et la vague la plus énergique, au départ, est destinée aux experts.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1847) : MARDI 20 JUILLET 2021

Mardi 20 Juillet 2021 - En Iran, nouveau record de contaminations au Covid-19, des restrictions strictes :

De nouvelles restrictions strictes ont été mises en place en Iran, alors qu'un nouveau record journalier de contaminations au Covid-19 a été établi.

Pour contenir l'augmentation du nombre de cas, le groupe de travail national sur le virus a ordonné la fermeture des services publics et des banques à Téhéran ainsi que dans la province voisine d'Alborz pendant six jours à partir de lundi soir.

Dans les rues de Téhéran, la circulation était limitée et les trottoirs presque vides mardi matin, selon un journaliste de l'AFP. La plupart des magasins non essentiels, les centres commerciaux, les cinémas et les restaurants étaient également fermés.

La fermeture des installations gouvernementales et des banques est une première depuis le début de la pandémie.

L'Iran a évité d'imposer un confinement, préférant recourir à des mesures ponctuelles telles que des interdictions temporaires de voyager et des fermetures d'entreprises.

Au début du mois, le président Hassan Rohani a mis en garde contre une "cinquième vague" d'infections alimentée par le variant Delta très contagieux. Samedi, il a imputé la hausse des contaminations à l'élection présidentielle de juin, aux "voyages inutiles" et au non-respect des protocoles sanitaires.

Au cours des dernières 24 heures, le pays a officiellement enregistré 27 444 nouvelles contaminations au coronavirus -un nouveau record- portant le nombre total de cas positifs à 3 576 148. Il a également enregistré 250 décès supplémentaires, portant le total à 87 624, a indiqué le ministère.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1847) : MARDI 20 JUILLET 2021

Mardi 20 Juillet 2021 - "Tentative d'assassinat" du président malien durant la prière de l'Aïd :

Deux personnes ont tenté mardi matin de poignarder le président de la transition au Mali, le colonel Assimi Goïta, durant le rite musulman de l'Aïd al-Adha, la fête du Sacrifice, à la Grande mosquée de Bamako, a constaté un journaliste de l'AFP.

C'est après la prière et alors que l'imam se dirigeait vers la sortie de la mosquée pour égorger le mouton que les faits se sont déroulés. Le président Goïta a ensuite été emmené et ne semblait pas avoir été touché, selon le constat de l'AFP.

Interrogés par l'AFP sur la qualification de l'acte comme une "tentative d'assassinat" du président, ses services ont répondu: "Oui, tout à fait". "Nous sommes en train de mener l'enquête. Au moins une personne a tenté de l'attaquer avec un couteau à la Grande mosquée de Bamako ce jour", a ajouté la même source, affirmant que "le président est sain et sauf".

Présent sur les lieux, le ministre des Affaires religieuses, Mamadou Koné, a expliqué à l'AFP qu'un "homme a tenté tout de suite dans la Grande mosquée de Bamako de tuer le président de la transition avec un couteau".

Le Mali a été le théâtre de deux coups d'Etat en moins d'un an. Les deux, en août puis en mai, ont été menés par les mêmes colonels de l'armée, menés par le colonel Assimi Goïta, qui s'est depuis investi président de la transition. Ancien chef d'un bataillon de forces spéciales, il ne se déplace depuis neuf mois jamais sans ses hommes, cagoulés et armés de fusils d'assaut.

Le colonel Goïta et le nouveau gouvernement, nommé par la junte, ont assuré qu'ils tiendraient l'engagement de rendre les commandes aux civils après des élections prévues le 27 février 2022.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1847) : MARDI 20 JUILLET 2021

Mardi 20 Juillet 2021 - La républicaine anti-vaccins Marjorie Taylor Greene suspendue par Twitter :

Douze heures de silence radio pour Marjorie Taylor Greene. Lundi, Twitter a suspendu temporairement l'élue républicaine de Géorgie, estimant qu'elle avait partagé de fausses informations sur la vaccination contre le Covid-19. Les tweets en question sont toujours en ligne, mais portent une mention spéciale et ne peuvent plus être partagés. «Les vaccins controversés contre le Covid-19 ne devraient pas être obligatoires pour nos soldats contre un virus qui n'est pas dangereux pour les gens non-obèses et ceux de moins de 65 ans. Avec 6000 décès liés au vaccin et beaucoup d'effets secondaires inquiétants signalés, le vaccin devrait être un choix et non une obligation pour tous», a-t-elle notamment écrit lundi. Les autorités américaines ont en effet recensé 6079 décès chez des personnes vaccinées entre le 14 décembre et le 12 juillet, mais sans établir de lien direct entre les injections et les décès, comme le précise le site des Centers for Disease Control (CDC).

Une décision de Twitter que l'élue n'a pas appréciée, employant un discours se rapprochant de celui de Donald Trump, banni de nombreux réseaux sociaux après avoir multiplié les déclarations trompeuses sur l'élection présidentielle : «Ces entreprises de la Big Tech accomplissent le sale boulot du régime Biden pour restreindre nos voix et empêcher le partage de tout message qui n'est pas approuvé par l'État», a-t-elle dénoncé. Mais pas un mot sur l'augmentation du nombre de contaminations dans son Etat, la Géorgie, où seulement 38% des adultes sont pleinement vaccinés, selon le «New York Times» : les autorités ont recensé une hausse de 291% des cas en 14 jours.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1847) : MARDI 20 JUILLET 2021

Mardi 20 Juillet 2021 - Coronavirus : Véran alerte sur une hausse inédite du nombre de cas :

Le nombre de cas de contaminations en France au Covid-19 sur les dernières 24 heures a grimpé à 18 000, contre moins de 7000 une semaine auparavant, s'est alarmé mardi le ministre français de la Santé Olivier Véran, selon qui cette hausse, due au variant Delta, est inédite.

«Je viens d'avoir les chiffres de contaminations des dernières 24 heures dans notre pays (...) Nous étions hier à 18 000 contaminations sur 24 heures seulement», a assuré le ministre à l'Assemblée nationale.

«Cela veut dire que nous avons une augmentation de la circulation du virus de l'ordre de 150% sur une semaine : nous n'avons jamais connu cela, ni avec le Covid (la souche historique du virus, ndlr), ni avec le variant anglais, ni avec le sud-africain ni avec le brésilien», a-t-il poursuivi. Un tel niveau de cas positifs n'avait pas été constaté depuis la mi-mai.

«Nous avons une arme, la vaccination», a-t-il plaidé. «Le temps n'est plus au doute, à l'hésitation, le temps est à l'immunité collective, c'est de la responsabilité collective et c'est le seul moyen que nous avons (...) de nous débarrasser du Covid une fois pour toutes.»

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens