Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juillet 2021 5 16 /07 /juillet /2021 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1842) : JEUDI 15 JUILLET 2021

Jeudi 15 Juillet 2021 - Le point du coronavirus le 14 Juillet  au soir :

 Selon les chiffres de Santé publique France publiés jeudi, 7054 patients souffrants du Covid-19 étaient hospitalisés en France, un chiffre en légère hausse par rapport à la veille (7047). Parmi eux, 213 personnes sont entrées à l'hôpital au cours des dernières 24 heures.

À l’inverse, le nombre de personnes en réanimation était en légère baisse ce jeudi. 914 patients se trouvaient en soins intensifs, contre 931 mercredi. 36 personnes ont été admises lors des dernières 24 heures. 16 personnes sont également décédées à l'hôpital depuis la veille, portant le bilan total depuis le début de l'épidémie à 84.924 morts dans les hôpitaux français.

Sur le front des vaccinations, 36.738.501 personnes ont reçu au moins une injection (soit 54,5% de la population totale) et 29.201.246 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet (soit 43,3% de la population totale), depuis le début de la campagne vaccinale en France. Au total, 786.764 injections ont été réalisées ce jeudi, selon les chiffres de la Direction générale de la Santé.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1842) : JEUDI 15 JUILLET 2021

Jeudi 15 Juillet 2021 - Florian Philippot annonce être candidat à la présidentielle de 2022 :

L'ex-numéro 2 du Front National Florian Philippot a annoncé mercredi soir sa candidature à l'élection présidentielle de 2022, sur une ligne souverainiste prônant la sortie de la France de l'Union européenne. "Je pense que notre projet doit être présent à l’élection présidentielle. J’y serai donc candidat et proposerai quelque chose d’extrêmement clair: le rétablissement de toutes nos libertés", déclare au Figaro celui qui assimile à une "tyrannie" les dernières mesures sanitaires annoncées par le président Emmanuel Macron.

Florian Philippot, 39 ans, a quitté le FN (devenu depuis Rassemblement national) à l'automne 2017. Il a depuis fondé le parti Les Patriotes. Sa liste a obtenu 6,95% des voix aux élections régionales de juin dans la région Grand Est.

Il souhaite promouvoir avec sa candidature le départ de la France de "toutes les instances supranationales qui nous font tant de mal: CEDH, Otan, Union européenne, Schengen…" Et de souligner : "La volonté de sortir la France de l’Union européenne, le 'Frexit', est fondamentale pour moi. J’ai quitté le Rassemblement national au moment où il a décidé de ne plus mener ce combat et tourner la page du souverainisme."

Interrogé sur la multiplication de candidatures dans son camp - Marine Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan, possiblement Eric Zemmour-, Florian Philippot explique que "si Marine Le Pen n’est pas au second tour, elle ne pourra s’en prendre qu’à elle-même et à sa capitulation totale sur les questions sociales et de souveraineté".

"Quant à Éric Zemmour", poursuit-il, "il a du panache, sa candidature serait légitime et nous verrons s’il sera candidat."

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1842) : JEUDI 15 JUILLET 2021

Jeudi 15 Juillet 2021 - Vaccins : Macron salue "la prise de conscience" des Français et dénonce le "cynisme politique" :

Emmanuel Macron a salué "la prise de conscience" des Français en matière de vaccination, jeudi après-midi, lors de l'arrivée de la 18e étape du Tour de France, entre Pau et Luz-Ardiden, qu'il suivait, au premier jour d'un déplacement dans les Hautes-Pyrénées consacré notamment au tourisme. "Il y a une prise de conscience pour nos concitoyens qui hésitaient" à se faire vacciner, a salué jeudi le président Emmanuel Macron, après avoir visité le vaccibus des sapeurs pompiers, qui accompagne le Tour de France et a fait 760 vaccinations depuis le début de l'événement sportif. "On voit avec des initiatives comme ça que le 'aller vers' est très efficace", a-t-il poursuivi.

Trois jours après ses annonces concernant les nouvelles mesures sur l'extension du pass sanitaire, le chef de l'Etat a souligné, comme le ministre de la Santé Olivier Veran un peu plus tôt, que "au total, quand on prend les rendez-vous qui sont pris sur le terrain et sur Doctolib, on a près de trois millions de nos concitoyens qui ont pris rendez-vous" depuis lundi soir.

Arrivé en début d'après-midi dans les Hautes-Pyrénées, le chef de l'Etat a d'abord rencontré des habitants de Sainte-Marie-de-Campan, un petit village de montagne, qui lui ont notamment offert un bérêt basque. Il a pris le temps de s'attabler avec certains d'entre eux, tombant le masque pour partager un verre. A un habitant qui lui faisait part de son inquiétude face aux nouvelles mesures sur l'extension du pass sanitaire, Emmanuel Macron s'est voulu rassurant, rappelant qu'il avait été retardé au 30 août pour les 12-17 ans. "On a un peu de temps", "ça va se faire, ne vous inquiétez pas", lui a-t-il dit. Par la suite, il est monté dans le véhicule du directeur du Tour, Christian Prudhomme, pour suivre l'ascension du col du Tourmalet avant d'assister à la remise des prix à Luz-Ardiden.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1842) : JEUDI 15 JUILLET 2021

Jeudi 15 Juillet 2021 - 14-juillet : Les images impressionnantes de la chute d'un cheval de la Garde républicaine :

Le défilé du 14 juillet a fait son retour sur les Champs-Elysées mercredi après une édition 2020 restreinte et atypique. Si la pluie et le ciel gris n’ont pas trop gâché la fête, l’évènement qui a mobilisé 5000 participants a été marqué par un léger incident à la toute fin avec deux des 200 chevaux de la Garde républicaine. En clôture, peu avant midi, lors du passage du régiment de la cavalerie de la Garde Républicaine –l’un des plus beaux moments du défilé– deux chevaux ont chuté au moment où ils approchaient la tribune présidentielle, leurs cavaliers sont tombés au sol. Le groupe s’est rapidement reformé mais un léger moment de flottement a suivi alors qu’un des chevaux a continué sa route seul, galopant sur les pavés de la place de la Concorde.

Le régiment de cavalerie participe aux services d’honneur au profit des hautes autorités de l’Etat et aux missions de sécurité publique générale à cheval. Force montée du ministère de l’Intérieur, les cavaliers sont appelés pour des missions de contrôle de zone, de recherche de personnes, de surveillance de secteurs, de sécurité et de services d’ordre à l’occasion d’évènements majeurs.

L’édition 2021 du défilé avait pour thème cette année «Gagner l'avenir». Une double référence à «la capacité collective de la Nation à dépasser les difficultés liées à la crise sanitaire» et, «pour les armées, au fait d'être tournées vers des engagements plus durs, dits de haute intensité, en s'appuyant sur des matériels de haute technologie», expliquait le gouverneur militaire de Paris, le général Christophe Abad.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1842) : JEUDI 15 JUILLET 2021

Jeudi 15 Juillet 2021 - Dans l’enfer des feux de forêt de l’Ouest américain :

Des centaines de milliers d'hectares continuaient mercredi de partir en fumée dans l'Ouest des Etats-Unis et du Canada, en proie à de multiples incendies et une forte sécheresse, sans signe de la moindre accalmie à venir.

Des pans entiers de la Californie ont été placés mercredi en alerte rouge incendie face à la progression de plusieurs brasiers. Les flammes du River Fire n'étaient pas encore contenues près du très célèbre parc national de Yosemite, paradis des grimpeurs, et les pompiers s'inquiétaient de l'avancée du Dixie Fire, plus au nord.

Si 2020 a été la pire année de l'histoire moderne de la Californie en matière d'incendies, il est possible que 2021 batte déjà ce record.

Mais c'est dans l'Etat voisin de l'Oregon que les feux font en ce moment le plus de dégâts: attisé par un temps sec et des vents croissants, le Bootleg Fire a déjà dévoré plus de 86.000 hectares, l'équivalent de 120.000 terrains de football, forçant de nombreux habitants à évacuer la zone.

Les feux de forêt gagnent aussi du terrain de l'autre côté de la frontière, au Canada. Dans l'ouest, qui a subi il y a quelques jours une vague de chaleur sans précédent, plus de 35 nouveaux départs de feu ont été recensés ces deux derniers jours, selon les autorités locales. L'un des principaux foyers de la province s'étend sur plus de 40.000 hectares et près de 900 habitations ont été évacuées.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1842) : JEUDI 15 JUILLET 2021

Jeudi 15 Juillet 2021 - Intempéries en Allemagne : le bilan s'alourdit, au moins 59 morts :

Les autorités allemandes ont indiqué jeudi soir s'attendre désormais à au moins 59 morts à la suite des intempéries historiques qui se sont abattues sur l'ouest du pays.

La police de la région de Rhénanie-du-Nord-Westphalie a fait état de 5 corps sans vie supplémentaires retrouvés, portant le bilan dans cette région à 31 décès, tandis que la région voisine de Rhénanie-Palatinat a dit s'attendre à neuf nouveaux décès, en plus des 19 déjà répertoriés. "Le nombre de corps retrouvés augmente presque d'heure en heure", a indiqué un responsable du ministère de l'Intérieur de Rhénanie-du-Nord-Westphalie à l'AFP.

De nombreux villages et villes ont été inondées par les crues de rivières, suite à des pluies diluviennes.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1842) : JEUDI 15 JUILLET 2021

Jeudi 15 Juillet 2021 - Intempéries : L'Allemagne sous le choc :

L'eau a tout détruit sur son passage, emportant les voitures et les maisons, pour dessiner un décor apocalyptique. Dans l'ouest de l'Allemagne, les intempéries -qui ont également balayé la Belgique et les Pays-Bas- ont semé la mort. Au moins 42 personnes ont été tuées et plusieurs dizaines étaient portées disparues. Ce bilan est le plus lourd depuis 20 ans. La région d'Ahrweiler, en Rhénanie-Palatinat, a été particulièrement touchée, avec 18 morts selon la Deutsche Welle. Un porte-parole de la police de Coblence a indiqué qu'«un nombre inconnu» de personnes attendait d'être secourues sur des toits.

A Mayen, une commune de 20 000 habitants, Annemarie Müller, une habitante, a témoigné auprès de l'AFP de la violence de l'événement climatique : «Personne ne s'attendait à cela. D'où vient toute cette pluie? C'est de la folie. Ça faisait un tel vacarme. A la vitesse à laquelle c'est arrivé, nous avons pensé : la porte est sur le point de s'effondrer.» «En 2016, nous avions déjà connu des inondations extrêmes, mais celles-ci les ont dépassées de loin», a témoigné Uli Walsdorf, chef adjoint des pompiers de Mayen, auprès de la même agence.

Steffen Seibert, le porte-parole du gouvernement, a diffusé la réaction d'Angela Merkel, la chancelière allemande, qui entame une visite officielle aux Etats-Unis. «Je suis bouleversée par la catastrophe que doivent endurer tant de personnes dans les zones inondées. Mes condoléances vont aux proches des morts et des disparus. Je remercie du fond du cœur les nombreux secouristes et services d'urgence infatigables», indique la déclaration. Armin Laschet, qui pourrait bien succéder à Angela Merkel après les élections de fin septembre, est directement concerné par la catastrophe : il est le ministre-président de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, un Land également très fortement touché par les pluies. «Nous ferons face à ce type d'événement encore et encore, et ça signifie que nous devons accélérer les mesures pour préserver le climat, au niveau européen, fédéral et mondial, parce que le changement climatique concerne pas qu'un seul Etat», a déclaré le conservateur, cité par la Deutsche Welle.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1842) : JEUDI 15 JUILLET 2021

Jeudi 15 Juillet 2021 - Au Liban, le Premier ministre désigné Saad Hariri jette l'éponge :

 Le Premier ministre désigné au Liban Saad Hariri a annoncé jeudi qu'il renonçait à former un gouvernement près de neuf mois après avoir été nommé et au moment où le pays est confronté à la pire crise socio-économique de son histoire.

M. Hariri avait été désigné Premier ministre en octobre 2020 et devait mettre en place une équipe censée lancer des réformes indispensables pour débloquer notamment des aides internationales cruciales.

Il a indiqué jeudi à la presse avoir rencontré le président Michel Aoun qui avait réclamé des amendements à la liste du gouvernement, changements auxquels il était opposé. "Il est clair que la position (de Michel Aoun) n'a pas changé sur le sujet et que nous ne serons pas en mesure de nous mettre d'accord", a-t-il indiqué. "Je lui ai proposé plus de temps pour réfléchir et il a dit 'Nous ne pourrons pas nous mettre d'accord'. C'est pourquoi je me suis excusé de ne pas pouvoir former le gouvernement, que Dieu aide le pays", a-t-il ajouté.

MM. Aoun et Hariri ont plusieurs fois affiché leurs désaccords ces derniers mois, notamment au cour d'une passe d'armes publique en mars dernier après une énième rencontre qui avait viré aux accusations acerbes. M. Hariri reprochait au président d'entraver la formation du gouvernement en insistant sur une "minorité de blocage" au sein de la prochaine équipe ministérielle et en cherchant à imposer une répartition "confessionnelle et partisane" des portefeuilles.

M. Hariri, lui, réitérait son attachement à un gouvernement de technocrates, réclamé à l'international. La présidence avait démenti toute velléité de "minorité de blocage" et exprimé son "étonnement" quant aux "propos" de M. Hariri.

Les partis restent absorbés par leurs habituels marchandages dans un pays multiconfessionnel mis en coupes réglées par les barons des diverses communautés.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1842) : JEUDI 15 JUILLET 2021

Jeudi 15 Juillet 2021 - Ben Smith redonne des ailes à Air France-KLM :

C’est le début de la reconquête pour le patron canadien du groupe franco-néerlandais. Il nous détaille sa stratégie de sortie de crise alors que l’aéronautique mondiale vient de traverser la pire épreuve de son histoire.

Ben Smith explique : . Notre programme de vols de l’été est équivalent à 65 % de celui de 2019, à 80 % pour le court et le moyen-courrier et de 55 à 65 % pour le long-courrier. Sur certaines destinations, comme la Corse, la Grèce ou l’Italie, les réservations sont même plus importantes qu’à l’été 2019, avant la crise. Les long-courriers vers les outre-mers se remplissent rapidement. La fréquentation depuis l’Amérique du Nord s’améliore depuis que l’Europe accepte les voyageurs vaccinés ou testés négatifs venant des zones vertes. Mais, pour que le trafic transatlantique reprenne normalement, il faudrait que les non-Américains – qui représentent d’habitude la moitié de nos clients sur cet axe – puissent se rendre aux États-Unis. Vers l’Asie et l’Amérique du Sud, en revanche, la situation se révèle toujours difficile.

De nombreux clients ont été rassurés par la possibilité de modifier ou d’annuler les réservations jusqu’à la dernière minute sans frais. Par ailleurs, les passagers sont sensibles à nos mesures sanitaires, considérées au plus haut niveau par des experts indépendants.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1842) : JEUDI 15 JUILLET 2021

Jeudi 15 Juillet 2021 - Carmat commence une étude clinique aux Etats-Unis pour son coeur artificiel :

L'entreprise française Carmat a annoncé jeudi la première implantation humaine de son cœur artificiel total aux États-Unis dans le cadre d'une étude clinique.

L'implantation a été réalisée à Duke University Hospital à Durham (Caroline du Nord), précise Carmat dans un communiqué.

Trois autres centres américains ont été formés et sélectionnent actuellement les patients pour l'étude.

Dix patients éligibles à la transplantation devraient être recrutés dans cet essai, conformément au protocole d'étude approuvé par la FDA (Food and drug administration).

Cette "première étude clinique américaine sera déterminante pour notre développement sur le plus grand marché mondial des dispositifs médicaux", souligne Stéphane Piat, directeur général de Carmat, cité dans le communiqué.

Carmat compte commencer à commercialiser son cœur artificiel total, sous la marque Aeson, courant 2021, en visant plus particulièrement la France et l'Allemagne.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1842) : JEUDI 15 JUILLET 2021

Jeudi 15 Juillet 2021 - Retard dans la vaccination des enfants :

l'ONU sonne l'alarme sur un risque de "catastrophe absolue" : L'ONU a sonné l'alarme jeudi sur un risque de "catastrophe absolue" si le dangereux retard pris dans la vaccination des enfants à cause de la pandémie de Covid-19 n'est pas rattrapé et si les restrictions sanitaires sont levées trop vite. "En 2021, nous avons le potentiel que se produise une catastrophe absolue", a mis en garde la docteure Kate O'Brien, directrice du département Vaccination à l'Organisation mondiale de la santé à Genève.

La pandémie a forcé à détourner ressources et personnels vers la lutte contre le Covid, nombre de services de soins ont dû fermer ou réduire leurs horaires. Les gens ont aussi été réticents à se déplacer de crainte de se contaminer, quand les mesures de confinement ne le leur interdisaient pas.

Des enfants non protégés et une levée trop rapide des restrictions sanitaires contre le Covid -qui protégeaient aussi en partie de certaines maladies infantiles- font déjà sentir leurs effets, avec par exemple des éruptions de rougeole au Pakistan, a souligné la responsable de l'OMS. Ces deux facteurs combinés sont "la catastrophe absolue contre laquelle nous sonnons l'alarme maintenant parce qu'il nous faut agir de suite pour protéger ces enfants", a-t-elle martelé.

En 2020, 23 millions d'enfants sont passés à travers les mailles du filet et n'ont pas reçu les trois doses du vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche ou DTP3, qui sert de mesure de référence, selon les chiffres publiés jeudi par l'OMS et l'Unicef. C'est le plus grand nombre depuis 2009 et cela touche 3,7 millions d'enfants de plus qu'en 2019.

Plus grave encore aux yeux des deux agences, 17 millions d'enfants -qui vivent pour la plupart soit dans des zones de conflit, des endroits reculés ou des bidonvilles privés d'infrastructures de santé- n'ont sans doute eu aucune dose l'année dernière.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1842) : JEUDI 15 JUILLET 2021

Jeudi 15 Juillet 2021 - George W. Bush déplore le retrait américain d’Afghanistan :

En octobre 2001, il était le président qui a décrété l’envoi de troupes américaines pour renverser le régime des talibans un mois après les attentats du 11-Septembre. Désormais, George W. Bush regrette le retrait des militaires au terme de la plus longue guerre de l'histoire du pays. Interrogé par la chaîne allemande Deutsche Welle, le 43e président américain a critiqué la décision de Joe Biden de poursuivre le retrait entamé par son prédécesseur Donald Trump : «Je pense que les conséquences vont être terriblement nocives. Et je suis triste. Laura et moi avons passé beaucoup de temps avec des Afghanes. Et elles ont peur», a-t-il déclaré, évoquant son épouse Laura Bush. «Je pense aux interprètes et les gens qui ont aidé les troupes non seulement américaines mais aussi celles de l’ONU. Ils vont être laissés à la merci de ces gens très violents. Et cela me brise le cœur.» L'administration Biden a annoncé mercredi, après l'enregistrement de l'entretien de George W. Bush, que les Afghans qui ont travaillé avec les forces américaines et internationales seront évacués à partir de fin juillet.

Le retrait des troupes étrangères en Afghanistan, qui étaient encore un peu moins de 10 000 ce printemps, devrait être achevé à la fin du mois d'août. Les Etats-Unis et les talibans ont signé le 29 février 2020 à Doha un accord historique prévoyant le retrait des forces étrangères en échange de garanties de sécurité et de l'ouverture de négociations entre les rebelles et le gouvernement afghan. Mais ces discussions sont actuellement au point mort, alors que les talibans ont entamé une offensive qui leur a permis de s'emparer de vastes portions de territoire face à une armée afghane désormais privée du crucial soutien aérien américain et qui n'a que peu résisté.

Jeudi, les talibans ont proposé un cessez-le-feu de trois mois en échange de la libération de 7000 des leurs, détenus par les autorités afghanes. L'offre des talibans porte «une exigence considérable», a déclaré à la presse ce négociateur, Nader Nadery, ajoutant que les talibans réclamaient également le retrait des noms des dirigeants du mouvement d'une «liste noire» de l'ONU. Sans se prononcer sur la suite donnée à cette proposition des talibans, il a souligné que la précédente libération de 5000 d'entre eux l'an dernier, qui était la condition posée à l'ouverture des pourparlers inter-afghans, avait déjà été «une exigence difficile» à remplir et qu'ensuite «la violence n'avait pas cessé et s'était au contraire accrue».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens