Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juillet 2021 4 15 /07 /juillet /2021 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1841) : MERCREDI 14 JUILLET 2021

Mercredi 14 Juillet 2021 - Le point du coronavirus le 13 Juillet  au soir :

Près de 7.000 contaminations Covid-19 ont été enregistrées dans les dernières 24 heures, un niveau plus vu depuis début juin, a indiqué mardi Santé publique France. Selon SpF, 6.950 nouvelles contaminations ont été enregistrées dans les dernières 24 heures, contre 3.585 environ il y a une semaine.

Le taux de positivité (pourcentage de personnes testées positive sur l'ensemble des personnes ayant réalisé un test) monte à 1,2% contre 0,8% il y a une semaine. Dans le même temps, 7.076 patients Covid sont hospitalisés (dont 246 nouvelles hospitalisations en 24 heures), contre 7.137 lundi. Et 933 cas graves sont traités dans les services de soins critiques (dont 37 nouvelles admissions en 24 heures), contre 957 cas lundi et environ 2.000 un mois plus tôt.

Le nombre de patients en soins critiques à cause du Covid était passé sous les 1.000 mercredi dernier, pour la première fois depuis le 23 septembre. 22 nouveaux décès ont été enregistrés à l'hôpital en 24 heures, portant le bilan total depuis le début de l'épidémie à 111.436 décès (dont 84.931 à l'hôpital).

Record de vaccinations mardi avec 792.339 injections. Le record de vaccination journalière en France contre le Covid-19 a été battu mardi avec 792.339 injections comptabilisées à 18H00, a annoncé le Premier ministre Jean Castex. Dans le détail, 269.776 premières doses ont été administrées mardi selon les services de M. Castex, au lendemain des annonces d'Emmanuel Macron pour accélérer la campagne.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1841) : MERCREDI 14 JUILLET 2021

Mercredi 14 Juillet 2021 - Vaccination: la ruée se poursuit sur Doctolib :

Selon un pointage communiqué par Doctolib mercredi matin, 2,24 millions de personnes ont pris rendez-vous depuis les annonces du chef de l'Etat lundi soir.

Plus de 2 millions de Français ont déjà pris des rendez-vous sur Doctolib en vue de se faire vacciner, depuis les annonces d'Emmanuel Macron en début de semaine, a annoncé mercredi à l'AFP la plateforme.

Le président de la République a décidé d'imposer le pass sanitaire à l'entrée de la plupart des lieux publics et rendu la vaccination obligatoire pour les soignants et ceux au contact des personnes fragiles, sanctions à la clef.

Certaines de ces mesures entreront en vigueur dès cet été, poussant de nombreux Français jusqu'ici hésitants ou méfiants à sauter le pas et à réserver des créneaux de vaccination.

Mardi, le patron de la plateforme de prise de rendez-vous médicaux Stanislas Niox-Chateau avait estimé sur BFMTV que la campagne de vaccination allait "monter vite à quatre, cinq millions d'injections par semaine", du fait des mesures prises par le gouvernement.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1841) : MERCREDI 14 JUILLET 2021

Mercredi 14 Juillet 2021 - Pass sanitaire dans les transports "après le week-end du 1er août" dit Djebbari :

Le pass sanitaire étendu aux transports de longue distance comme le TGV entrera en vigueur "certainement après le week-end du 1er août", a déclaré mercredi le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, qui évoque de futurs contrôles sur les quais ou à bord, selon les gares et les trains.

Le gouvernement avait jusqu'ici évoqué "début août" pour l'obligation de se munir de ce laissez-passer dans les transports, témoignant d'une vaccination ou d'un test anti-Covid négatif récent.

L'entrée en vigueur s'effectuera "en fonction des débats qui vont se nouer au Parlement, nous présenterons le texte (de loi) en Conseil des ministres le 19, pour un début de passage au Parlement le 21, et donc ce sera certainement après le week-end du 1er août, qui comme vous le savez est un grand chassé-croisé" de vacanciers, a précisé M. Djebbari sur RTL. "Ce sera donc certainement dans la semaine du 2 août, plutôt", a-t-il encore dit: "on verra la date exacte en fonction de la date légale d'entrée en application du dispositif". Les TER ne seront pas concernés.

Sur les modalités concrètes d'application de ces nouvelles règles, M. Djebbari a évoqué la possibilité de "lier le pass sanitaire au billet, c'est la chose la plus simple à faire mais ça nécessite un peu de temps" pour le mettre au point.

Le ministre a aussi indiqué travailler sur "la façon la plus facile d'organiser les contrôles" dans les gares qui, à Paris, "bénéficient d'ores et déjà de portiques pour l'accès à un certain nombre de TGV". "On évalue aussi les possibilités d'avoir des contrôles à bord", des consultations étant en cours avec la direction de la SNCF et ses agents sur ces processus, selon lui.

En revanche, les filtres ne seront "pas systématiques dans toutes les gares à tout moment", a-t-il reconnu. Mais "on va organiser des contrôles massifs sur les grands flux, typiquement les grands départs en vacances", outre des contrôles aléatoires ailleurs. Les trains longue distance seront affichés 30 minutes en gare avant le départ au lieu de 20, pour prendre en compte une attente plus longue avant d'embarquer.

Quant au port du masque, il restera obligatoire dans les trains "au moins jusqu'au 30 août", date butoir pour la vaccination des personnels, a par ailleurs souligné M. Djebbari.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1841) : MERCREDI 14 JUILLET 2021

Mercredi 14 Juillet 2021 - 45.000 euros et un an de prison pour les exploitants qui ne contrôleront pas le pass sanitaire :

L'exploitant d'un lieu qui manquerait aux futures obligations de contrôle du pass sanitaire sera passible d'une amende allant jusqu'à 45.000 euros et d'un an de prison, selon l'avant-projet de loi incorporant les nouvelles dispositions annoncées par Emmanuel Macron, et que s'est procuré l'AFP mercredi. Le texte crée par ailleurs un nouveau motif de licenciement, et élargit à toute personne contaminée les mesures de placement à l'isolement pendant dix jours.

"Le fait, pour un exploitant d’un lieu ou établissement, le responsable d’un événement ou un exploitant de service de transport, de ne pas contrôler la détention par les personnes qui souhaitent y accéder (du pass sanitaire) est puni d’un an d’emprisonnement et de 45.000 euros d’amende", stipule son article 1er.

Le chef de l'Etat a annoncé lundi que la présentation du pass sanitaire conditionnera l'accès aux salles de spectacle et aux cinémas à partir du 21 juillet, et aux cafés, restaurants, centres commerciaux ou encore aux trains et avions à partir du 1er août, même si certaines mesures de "souplesse" s'appliqueront pour les adolescents.

Tous les clients à partir de 12 ans des lieux et transports concernés devront avoir leur pass, ainsi que leurs salariés (serveurs des restaurants, contrôleurs de trains, etc.) mais pas les policiers ou gendarmes. Un sursis jusqu'au 30 août a été décidé pour les enfants de 12 à 17 ans et les salariés.

Le projet dispose également que les salariés soumis à la vaccination obligatoire (personnels soignants, au contact de populations fragiles, pompiers) ne pourront plus exercer leur activité en cas de manquement au 15 septembre prochain, et pourront être licenciés si la situation perdure pendant les deux mois qui suivent.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1841) : MERCREDI 14 JUILLET 2021

Mercredi 14 Juillet 2021 - La France renoue mercredi avec la tradition du défilé militaire :

 à l'occasion de sa fête nationale, des festivités présidées pour la dernière fois de son quinquennat par Emmanuel Macron.

Le chef de l'Etat a parcouru sous un ciel gris les Champs Elysées en "command car" aux côtés de son chef d'état-major des armées, le général François Lecointre, qui cédera sa place dans quelques jours à l'actuel chef d'état-major de l'armée de Terre, le légionnaire Thierry Burkhard. Emmanuel Macron a rendu un hommage appuyé mardi soir au général Lecointre en saluant son "admirable vaillance", son "engagement" et sa "loyauté", au terme de quatre ans de services.

En 2020, en pleine explosion de la pandémie, le défilé du 14 juillet avait été annulé - du jamais vu depuis la Seconde Guerre mondiale -, remplacé par une cérémonie place de la Concorde.

Cette année signe le retour des troupes, des drapeaux et des blindés sur la célèbre avenue parisienne des Champs-Elysées, mais l'accès au spectacle a été limité: les spectateurs devaient être munis du pass sanitaire et porter un masque. La jauge dans les tribunes a été en outre fixée à 10.000 personnes contre 25.000 en temps normal.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1841) : MERCREDI 14 JUILLET 2021

Mercredi 14 Juillet 2021 - Un soldat fait sa demande en mariage sur les Champs-Elysées avant le défilé du 14-Juillet :

L’image a surpris tout le monde. Un soldat qui s’apprêtait à remonter les Champs-Elysées à l'occasion de la fête nationale a demandé sa compagne en mariage sur les pavés de la célèbre avenue parisienne. Il s'agit d'un membre de l’école militaire des aspirants de Coëtquidan (Morbihan), d’après BFMTV. La scène, filmée en direct, a été vivement applaudie par les compagnons du jeune homme.

«Une demande en mariage inattendue en direct des Champs-Élysées ce 14-Juillet juste avant le défilé ? Tout est possible avec nos soldats le jour de la fête nationale. Toutes nos félicitations», a tweeté l’Armée de Terre.

Cette année signe le retour des troupes, des drapeaux et des blindés sur la célèbre avenue parisienne des Champs-Elysées, mais l'accès au spectacle a été limité: les spectateurs devaient être munis du pass sanitaire et porter un masque. La jauge dans les tribunes a été en outre fixée à 10.000 personnes contre 25.000 en temps normal.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1841) : MERCREDI 14 JUILLET 2021

Mercredi 14 Juillet 2021 - Un peu partout en France, des manifestants dénoncent le pass sanitaire :

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté en France mercredi pour protester contre les annonces d'Emmanuel Macron sur le pass sanitaire, la vaccination et la «dictature».

A Paris, quelques centaines de manifestants ont participé à un rassemblement non déclaré place de la République en début d'après-midi, avant de remonter le boulevard Saint-Martin et d'être stoppés par la police, scandant notamment «liberté», «liberté». A plusieurs reprises, les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants, selon des journalistes de l'AFP sur place.

En parallèle, une manifestation déclarée a elle aussi réuni plusieurs centaines de personnes au départ de la place de Clichy, dans le nord de la capitale. «Contre la dictature», «contre le pass sanitaire», pouvait-on entendre dans les rangs de la manifestation. Les manifestants protestent après les annonces d'Emmanuel Macron lundi soir : le chef de l'Etat a annoncé la mise en place d'une obligation de se faire vacciner pour les soignants et d'autres professions, ainsi que l'extension massive du pass sanitaire à la plupart des lieux publics.

A Toulouse, dans la matinée, un petit rassemblement s'est tenu à l'appel de plusieurs groupes «Gilets jaunes», chantant «du fric, moins d’flics pour l'hôpital public» ou encore «Macron si tu savais ton vaccin où on se le met»...

A Perpignan, une manifestation a réuni quelque centaines de personnes, dont des soignants.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1841) : MERCREDI 14 JUILLET 2021

Mercredi 14 Juillet 2021 - Le pape François quitte l'hôpital après son opération :

Le souverain pontife argentin de 84 ans a quitté l'hôpital universitaire Gemelli où il avait été opéré sous anesthésie générale d'une "colectomie gauche".

Le pape François a quitté mercredi en fin de matinée l'hôpital de Rome où il était en convalescence après avoir été opéré du côlon le 4 juillet, a constaté un photographe de l'AFP.

Le souverain pontife argentin de 84 ans a quitté à bord d'une voiture aux vitres teintées l'hôpital universitaire Gemelli, où il avait été opéré sous anesthésie générale d'une "colectomie gauche" (chirurgie pour retirer une portion de côlon).

Mardi, le porte-parole du pape avait indiqué que François rentrerait "dès que possible" au Vatican, sans toutefois préciser de date.

Le Saint-Siège avait misé initialement sur "une semaine environ" d'hospitalisaiton, "sauf complications". Il avait diffusé mardi soir des photos du pape se promenant à pied dans une section de l'hôpital consacré aux enfants malades.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1841) : MERCREDI 14 JUILLET 2021

Mercredi 14 Juillet 2021 - Plan climat : la Commission européenne dévoile ses ambitions :

La Commission européenne a dévoilé mercredi son plan de bataille pour le climat, un colossal ensemble de textes baptisé «Fit for 55» («Paré pour 55») en référence à l'objectif de l'UE de réduire ses émissions carbone de 55% d'ici 2030. En voici les principales propositions.

Marché du carbone élargi. La Commission veut élargir l'actuel marché du carbone européen (ETS), où les entreprises de certains secteurs peuvent acheter ou s'échanger les quotas d'émissions de gaz à effet de serre auxquels ils sont soumis.

Les recettes de l'ETS seraient mieux ciblées, notamment pour financer les projets de technologies propres des entreprises -en récompensant leurs réductions d'émissions sur la base d'un prix fixe du CO2 élevé. Ce système serait étendu dès 2023 au transport maritime pour les plus gros navires (fret ou croisière) à destination ou en partance de l'UE.

«Cela ne va pas résoudre le défi principal, le manque de carburants alternatifs», d'autant que «les navires opèrent entre les continents, ne faisant souvent que passer dans les eaux européennes», a affirmé Ukko Metsola, patron de l'association du secteur de la croisière (CLIA).

Le principe de l'ETS serait aussi appliqué au transport routier et au chauffage des bâtiments : les fournisseurs de carburants et fioul domestique devraient acheter des «droits à polluer», sur un second marché carbone opérationnel à partir de 2025. Elus de tous bords et ONG environnementales dénoncent le renchérissement prévisible, par ricochet, de la facture des ménages les plus vulnérables (qui pourrait augmenter de quelque 40% par an, selon des estimations).

La Commission souhaite restreindre drastiquement les allocations de «permis à polluer» gratuits offerts aux entreprises de l'UE, et réduire encore plus fortement le volume de quotas en circulation chaque année, pour faire grimper mécaniquement le prix du carbone. Bruxelles propose également de soumettre les importations dans cinq secteurs polluants (acier, aluminium, ciment, engrais, électricité) aux règles de l'ETS, en leur imposant des «certificats d'émissions» dépendant du CO2 généré par leur production et dont le coût sera calculé sur le prix du carbone dans l'UE.

En traitant à égalité importations et production locale, Bruxelles estime rester dans les clous des règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et contrer les accusations de «protectionnisme». Dans un souci d'équilibre, Bruxelles réduirait progressivement entre 2026 et 2036 les quotas gratuits aux entreprises européennes des mêmes secteurs, avant leur suppression en 2036.

Pour le lobby sidérurgiste Eurofer, le dispositif risque d'être inefficace, des pays comme la Chine pouvant utiliser leur petite part d'énergie hydroélectrique pour exporter vers l'UE une production industrielle «propre, tout en conservant des usines alimentées au charbon pour approvisionner le reste du monde.

Fin des voitures essence et diesel. La Commission veut réduire à zéro les émissions des automobiles neuves (voitures particulières et utilitaires légers) à partir de 2035. Les véhicules électriques à batteries étant les seuls à satisfaire cette exigence, ils deviendront de facto les seuls commercialisés. «Interdire une technologie n'est pas une solution rationnelle», a dénoncé l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA).

Transport aérien. La Commission veut taxer dès 2023 le kérosène pour les vols à l'intérieur de l'UE. Cette taxe, augmentée progressivement sur dix ans, épargnerait jets privés et avions-cargos en raison de contraintes juridiques internationales. Par ailleurs, les compagnies perdraient progressivement les quotas gratuits d'émissions dont elles bénéficient pour leurs vols intra-européens. Bruxelles veut également relever l'objectif d'usage de «carburants durables» (mix avec biocarburants).

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1841) : MERCREDI 14 JUILLET 2021

Mercredi 14 Juillet 2021 - Cannes jour 9 : Sharon Stone arrive comme une fleur :

 Sharon Stone fait tourner les têtes. Mercredi 14 juillet 2021, l'actrice américaine de 63 ans a fait sa majestueuse entrée sur le tapis rouge du 74e Festival de Cannes lors de la montée des marches du film de la Hongroise Ildikó Enyedi, «L'Histoire de ma femme», projeté en compétition officielle. En robe bleue faite de tulle et de fleurs colorées, une création signée Dolce & Gabbana, la star hollywoodienne a fait sensation, saluant chaleureusement les photographes tandis qu'elle se rendait vers le Palais des Festivals.

Sharon Stone est de retour sur la Croisette pour présider le traditionnel gala de l'amfAR, qui aura lieu vendredi soir. En attendant, c'est donc en spectatrice et festivalière enjouée qu'elle prend part aux différents événements.

D'autres personnalités ont foulé le «red carpet» ce soir, comme Karidja Touré et les mannequins Lara Leito, Hana Cross, Jessica Wang, Rose Bertram, Marta Lozano et Poppy Delevingne. Les membres du jury Jessica Hausner et Song Kang-ho ont aussi assuré une apparition.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1841) : MERCREDI 14 JUILLET 2021

Mercredi 14 Juillet 2021 - Pass sanitaire : des "règles de souplesse" pour les 12-18 ans :

Des "règles de souplesse" s'appliqueront dans la mise en oeuvre de l'obligation de présenter un pass sanitaire pour les enfants et adolescents de 12 à 18 ans, a promis mardi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. "Il est hors de question d'imposer un été infernal" aux moins de 18 ans, dont un "faible nombre" a un schéma vaccinal complet contre le Covid-19, a-t-il déclaré, en affirmant que le gouvernement était "pragmatique" et soucieux de "faire prévaloir le bon sens".

Il a indiqué que le ministre de la Santé Olivier Véran allait "échanger pour communiquer des règles de souplesse", peut-être "avant la fin de la journée". En cette période de vacances, "de très nombreuses familles sont dans l'attente" de les connaître, a-t-il ajouté. Il a évoqué plusieurs pistes: des tests valables au delà de 48 heures, prise en compte d'une première dose, utilisation du statut vaccinal des parents...

La "souplesse" a été demandée par plusieurs responsables politiques, comme Damien Abad, le chef de file des députés LR, qui a réclamé "une tolérance pendant l’été puisque la vaccination n’était ouverte que mi-juin". "Il ne faut pas exiger un pass sanitaire complet aux adolescents à chaque restaurant, café…", a-t-il ajouté, en souhaitant que la mesure soit appliquée "au 1er octobre".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens