Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juillet 2021 3 14 /07 /juillet /2021 07:00
LA MARCHE DU MONDE (1840) : MARDI 13 JUILLET 2021

Mardi 13 Juillet 2021 - Le point du coronavirus le 12 Juillet  au soir :

Le nombre de patients malades du Covid-19 en soins critiques, qui accueillent les cas les plus graves, était en légère hausse lundi par rapport à la veille, à 957, soit dix de plus que dimanche, selon les chiffres des autorités sanitaires. Un total de 55 personnes ont été admises dans ces services sur les dernières 24 heures. Lundi 5 juillet, il y a donc une semaine, les soins critiques comptaient 1.077 malades. Ce chiffre clé, qui avait culminé à 6.000 patients au pic de la troisième vague fin avril, était passé sous la barre des 1.000 mercredi. Au total, les hôpitaux comptaient 7.137 patients du Covid-19 lundi, contre 7.183 dimanche et 7.806 il y a sept jours.

Le nombre de nouveaux cas s'élevait à 1.260, selon les chiffres publiés lundi, contre 4.256 dimanche. Cet indicateur, qui repart en nette hausse depuis plusieurs jours, est moins pertinent le lundi car nombre de laboratoires sont fermés le week-end, ce qui joue sur le nombre de cas recensés. La maladie a emporté 28 personnes en 24 heures, portant le bilan total des décès à 111.382 morts au total depuis le début de l'épidémie, en mars 2020, dont 84.909 à l'hôpital.

Le chef de l'Etat Emmanuel Macron s'est adressé lundi soir aux Français au sujet de la situation sanitaire et des décisions prises dans la matinée lors d'un conseil de défense sanitaire exceptionnel. Dans son allocution, regardée par plus de 22 millions de téléspectateurs, le président a encouragé à les Français et les Françaises à se mobiliser pour se faire vacciner, annonçant notamment l'élargissement du pass sanitaire et l'obligation vaccinale pour les soignants et d'autres professions.

Près d'un million de rendez-vous pris. Après l'allocution d'Emmanuel Macron, le ministre de la Santé Olivier Véran s'était exprimé sur Twitter pour annoncer que des «centaines de milliers» de personnes avaient pris rendez-vous pour se faire vacciner. «Ca tombe bien, on a des vaccins, des centres ouverts partout, et des dizaines de milliers de soignants, pompiers, agents des collectivités qui n'attendent que vous», avait-il ajouté.

Selon le patron de Doctolib Stanislas Niox-Chateau, il y a eu «926.000 Français qui ont pris un rendez-vous de vaccination» lundi soir, précisant que pour 65%, il s'agissait de personnes de moins de 35 ans. "C'est deux fois plus que la journée record du 11 mai et 5 fois plus que lundi dernier. On a enregistré sept millions de connexions en quelques minutes durant l'allocution du président", a précisé M. Niox-Chateau sur BFMTV. "On avait développé en avril un système de liste d'attente, comme pour la billetterie, on a dû l'activer pendant l'allocution du président."

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1840) : MARDI 13 JUILLET 2021

Mardi 13 Juillet 2021 - Pass sanitaire pour les salariés des cafés-restaurants dès août, confirme Attal :

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a confirmé mardi que le personnel des restaurants, cafés et centres commerciaux devrait avoir un pass sanitaire à jour dès l'entrée en vigueur début août de la nouvelle obligation annoncée par Emmanuel Macron. "Ça serait incompréhensible pour beaucoup de Français qu'on demande un pass sanitaire pour limiter la contamination dans certains lieux à ces Français qui vont les fréquenter, mais qu'on ne le demande pas aux personnes qui travaillent dans ces lieux", a souligné sur Europe 1 le secrétaire d'Etat.

Le président de la République a annoncé lundi que dès le mois août, le pass sanitaire - test covid négatif , attestation de vaccination ou attestation indiquant qu'on a eu le Covid récemment- deviendrait obligatoire pour entrer dans les cafés, les restaurants, les centres commerciaux, y compris pour le personnel. Interrogé sur la question des délais de mise en oeuvre pour les salariés, Gabriel Attal a répondu que "ce qu'il faut rappeler, c'est que c'est le pass sanitaire qui s'applique".

"Pour une personne qui n'aurait pas encore eu le temps de faire ses deux doses, elle peut évidemment bénéficier du pass sanitaire en faisant des tests régulièrement", a-t-il ajouté, tout en reconnaissant que "ce n'est pas ce qu'il y a de plus confortable".

"Il n'y a pas d'obligation vaccinale, il y a une incitation maximale et moi je suis évidemment satisfait de voir que le message du président de la République a été entendu", avec "près d'un million de rendez-vous qui ont été pris hier soir sur la plateforme Doctolib". "Cela montre qu'il y a des Français qui, peut-être, doutaient ou attendaient" et "qui ont fait le choix de franchir le pas et de prendre rendez-vous", a-t-il ajouté.

Environ 926.000 Français ont pris un rendez-vous de vaccination lundi soir sur Doctolib, a annoncé le site, et 65% d'entre eux avaient moins de 35 ans.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1840) : MARDI 13 JUILLET 2021

Mardi 13 Juillet 2021 - Les annonces de Macron suivies par plus de 22 millions de téléspectateurs :

C’était la huitième fois que le chef de l’Etat s’adressait aux Français depuis le début de la crise sanitaire. Cette allocution télévisée, diffusée à 20 heures, enregistrée depuis le Grand Palais éphémère, près de la Tour Eiffel, et non depuis l’Elysée, a été suivie par un total de 22,4 millions de téléspectateurs sur l’ensemble des chaînes qui la retransmettaient (soit 85,7%, part d’audience), selon des données de Médiamétrie , citées par l'AFP.

Dans le détail, toujours selon les chiffres de Médiamétrie, 9,4 millions de personnes ont suivi l’intervention sur TF1, 7,6 millions sur France 2, et près de 2,9 millions sur M6. Les chiffres détaillés pour les chaînes d'info n'étaient pas disponibles mardi matin.

Un score très élevé qui est toutefois loin des records d’audiences établis lors du tout début de la crise sanitaire et des annonces du printemps 2020. Ainsi l’allocution d’Emmanuel Macron du 13 avril 2020 avait été suivie par 36,7 millions de téléspectateurs, battant tous les records d'audiences. Celle du 16 mars 2020 (annonce du premier confinement) avait été regardée par 35,4 millions de Français, toujours d'après les chiffres de Médiamétrie.

La précédente allocution télévisée d'Emmanuel Macron, diffusée le 31 mars dernier – il avait annoncé la fermeture des écoles et la nationalisation des mesures de confinement – avait été suivie par 30,8 millions de téléspectateurs, toutes chaînes confondues (90,7% de part d’audience). Lundi soir, le chef de l’Etat a annoncé une série de mesures concernant la crise sanitaire afin d’inciter les Français à se vacciner. Il a notamment rendu obligatoire la vaccination des soignants et étendu le pass sanitaire aux cafés, restaurants, centres commerciaux et autres lieux. De même, les tests anti-covid de confort seront bientôt payants.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1840) : MARDI 13 JUILLET 2021

Mardi 13 Juillet 2021 - En Afrique du Sud, 32 morts, les pillages toujours en cours :

 Les violences et pillages qui frappent l'Afrique du Sud depuis plusieurs jours ont fait déjà 32 morts et les émeutiers ne semblaient marquer aucune pause mardi, en dépit des premiers déploiements de soldats.

Mardi matin, la province du Kwazulu-Natal (KZN, Est) - où les premiers incidents ont commencé vendredi au lendemain de l'incarcération de l'ex-président Jacob Zuma, qui reste populaire en pays zoulou - a annoncé que le bilan était passé à 26 morts.

Et le président Cyril Ramaphosa, a confirmé lundi soir six autres décès à Johannesburg, la capitale économique du pays. Après avoir mobilisé l'armée pour prêter main forte aux forces de l'ordre, il a souligné le caractère inédit de ces violences depuis l'avènement de la démocratie post-apartheid, dans un discours télévisé.

Le Premier ministre du KZN, Sihle Zikalala, a indiqué que plusieurs personnes "ont été tuées dans des bousculades dans ce contexte d'émeutes", sans autre précision.

Les images des pillages ont montré des foules compactes et désordonnées, chacun se précipitant pour récupérer téléviseurs géants, vélos pour enfant, sièges de bureau, couches, conserves... Tout ce qui peut être emporté.

Dans les magasins pillés et mis à sac, les premiers émeutiers, souvent des hommes jeunes, ont été rejoints par toutes les autres franges de la population, y compris des enfants, à la recherche de nourriture ou d'équipements à revendre, dans un contexte économique dégradé par les restrictions mises en place fin juin pour contrer une troisième vague meurtrière de pandémie de coronavirus.

Les forces de l'ordre, visiblement en minorité, ont tiré des balles en caoutchouc pour disperser les mouvements de foule, suscitant la course paniquée de fuyards sur les parkings de centres commerciaux. Ou dans les rues des principales villes touchées, aux trottoirs jonchés de bris de verre et déchets, et bordés de bâtiments et voitures en feu.

A ce jour, 757 personnes ont été arrêtées, la majorité à Johannesburg, a précisé le ministre de la Police, Bheki Cele.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1840) : MARDI 13 JUILLET 2021

Mardi 13 Juillet 2021 - Présidentielle 2022: premier tour le 10 avril, deuxième tour le 24 avril :

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a annoncé le calendrier électoral à l'issue du Conseil des ministres.

Le premier tour de l'élection présidentielle de 2022 se déroulera le 10 avril 2022, et le second le 24 avril, a annoncé mardi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal à l'issue du Conseil des ministres.

Les élections législatives sont prévues, elles, les 12 et 19 juin, a précisé M. Attal.

Ces dates avaient fait l'objet lundi d'une concertation avec les partis politiques autour du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. Une majorité s'était dégagée pour les échéances présentées mardi.

"La période de collecte des 500 parrainages" pour la présidentielle "débutera au lendemain de la publication du décret de convocation des électeurs qui interviendra début 2022", a ajouté M. Attal.

"En Guadeloupe, en Martinique, en Guyane, à Saint-Pierre-et-Miquelon, à Saint-Barthélemy à Saint-Martin et en Polynésie française, les électeurs voteront le samedi pour tenir compte du décalage horaire", a-t-il précisé

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1840) : MARDI 13 JUILLET 2021

Mardi 13 Juillet 2021 - La majorité des Français approuvent les mesures de Macron, selon un sondage :

Une  très large majorité de Français (76%) approuve la décision du chef de l'Etat de rendre obligatoire la vaccination pour les personnels soignants et d'autres professions, avec sanctions à la clef.

Les mesures annoncées lundi par Emmanuel Macron contre la reprise épidémique sont approuvées par une majorité de Français, de la vaccination obligatoire pour certaines professions au pass sanitaire pour les cafés, restaurants et centres commerciaux, selon un sondage Elabe publié mardi.

L'extension du pass sanitaire (vaccination complète ou test négatif récent) recueille aussi une majorité d'approbations, mais qui varie suivant les lieux concernés. Très forte pour l'accès aux voyages en avion, train et car (76%) et aux hôpitaux et maisons de retraite (70%), elle l'est moins pour l'accès aux lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes (66%) et l'accès aux cafés, restaurants et centres commerciaux (58%).

Toujours selon le sondage, les Français approuvent également (63%) la fin de la gratuité des tests PCR, hors prescription médicale, à partir de l'automne.

Une plus faible majorité (54%) des Français jugent les mesures annoncées "adaptées à la situation", le reste les jugeant plutôt trop strictes (31%) que pas assez (15%).

L'acceptation du vaccin a progressé de 5 points en une semaine et rallie 79%: 65% des Français disent avoir déjà reçu au moins une dose et 14% ont l'intention d'aller se faire vacciner dans les prochains mois.

La confiance dans l'exécutif pour lutter efficacement contre l'épidémie reste minoritaire (44%) mais continue sa progression depuis le printemps: 3 points de plus qu'en mai et 13 de plus que fin mars.

Sur le volet économique et social, les Français approuvent à 60% l'application dès le 1er octobre de la réforme contestée d'assurance-chômage, dont certaines dispositions ont été suspendues par le Conseil d'Etat. Ils sont en revanche plus nombreux (43%) à s'opposer à une réforme des retraites qu'à y être favorables (36%) quand l'épidémie sera "sous contrôle", condition posée par le chef de l'Etat lundi. Ils sont 20% à considérer qu'il faut la faire "sans attendre".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1840) : MARDI 13 JUILLET 2021

Mardi 13 Juillet 2021 - Roger Federer renonce à son rêve olympique :

A bientôt 40 ans, Federer rêvait d'or olympique à Tokyo, son rendez-vous le plus important de l'année, voire de sa fin de carrière, au même titre que l'édition 2021 de Wimbledon.

Roger Federer ne sera jamais champion olympique en simple: le Suisse a fait mardi une croix sur les Jeux olympiques de Tokyo et sur le dernier titre d'importance qui manque à son énorme palmarès. Mais le maestro suisse a été éliminé dès les quarts de finale sur le gazon londonien. Et après quelques jours de réflexion, il a annoncé mardi son forfait pour Tokyo en raison d'une récurrence de sa blessure au genou droit.

"Durant la saison sur gazon, je me suis refait mal au genou et je me me vois contraint de renoncer aux Jeux olympiques de Tokyo", a-t-il expliqué sur ses réseaux sociaux.

"Durant la saison sur gazon, je me suis refais mal au genou et je me me vois contraint de renoncer aux Jeux olympiques de Tokyo", a-t-il expliqué sur ses réseaux sociaux.

"Je suis très déçu, parce que cela a été un honneur et un point fort de ma carrière à chaque fois que je réprésentais la Suisse", a poursuivi le joueur aux vingt titres du Grand Chelem, qui promet d'encourager la délégation suisse à Tokyo "de loin".

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1840) : MARDI 13 JUILLET 2021

Mardi 13 Juillet 2021 - Pass sanitaire obligatoire pour assister au feu d'artifice du 14 juillet à Paris :

Les personnes souhaitant assister au feu d'artifice du 14 juillet à Paris devront présenter un pass sanitaire et la jauge sera réduite à 15.000 spectateurs, ont indiqué mardi la préfecture de police et la mairie de Paris

La préfecture et la mairie expliquent dans un communiqué avoir décidé d'adapter cet événement "compte tenu de la dégradation du contexte sanitaire" et "en cohérence avec les annonces du président de la République".

Le public ne pourra être accueilli que "dans une zone réservée sur le Champ-de-Mars, avec une jauge réduite à 15.000 personnes et sur présentation d'un passe sanitaire", précisent-elles. "Le port du masque est également obligatoire".

Une large "zone d'exclusion", entièrement fermée au public, sera mise en place autour du Champ-de-Mars", ajoutent-elles, précisant que le public est "fortement encouragé à ne pas se rassembler autour du périmètre interdit" et est "invité à suivre la retransmission télévisuelle du feu d'artifice".

La présentation d'un pass sanitaire et le port du masque seront aussi exigés pour assister au défilé du 14 juillet, avait indiqué lundi la préfecture de police.

L'usage du pass sanitaire va être étendu en deux étapes, a annoncé lundi le président Emmanuel Macron, afin d'endiguer une quatrième vague épidémique du très contagieux variant Delta: nécessaire dès le 21 juillet pour fréquenter les "lieux de loisirs et de culture" comme les théâtres et les cinémas, il le sera "début août" pour accéder aux cafés, restaurants -y compris en terrasse, centres commerciaux, mais aussi dans les avions, trains ou autocars de longs trajets, ou encore les établissements médicaux.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1840) : MARDI 13 JUILLET 2021

Mardi 13 Juillet 2021 - La France appelle tous ses ressortissants à quitter l'Afghanistan :

"Le gouvernement (français) mettra en place un vol spécial le 17 juillet au matin, au départ de Kaboul, afin de permettre le retour en France de l'ensemble de la communauté française" et "aucun vol spécial supplémentaire ne pourra être affrété", a annoncé mardi l'ambassade de France à Kaboul dans un communiqué.

La France appelle tous ses ressortissants à quitter l’Afghanistan, "en raison de l’évolution de la situation sécuritaire dans le pays et compte tenu des perspectives à court terme", a annoncé mardi l'ambassade de France à Kaboul dans un communiqué. "Le gouvernement (français) mettra en place un vol spécial le 17 juillet au matin, au départ de Kaboul, afin de permettre le retour en France de l'ensemble de la communauté française" et "aucun vol spécial supplémentaire ne pourra être affrété", poursuit l'ambassade, recommandant "formellement à tous les Français d'emprunter ce vol spécial ou de quitter le pays immédiatement par leurs propres moyens".

L'ambassade informe les Français qui projettent "de rester en Afghanistan après le 17 juillet, qu'elle ne sera plus en mesure d’assurer la sécurité de (leur) départ". Selon l'ambassade, "moins d'une centaine" de Français sont enregistrés auprès d'elle en Afghanistan. Dans un discours publié mardi soir, à la veille de la fête nationale du 14 juillet, l'ambassadeur de France David Martinon précise que "l'équipe de l'ambassade est au travail", sous-entendant que la représentation diplomatique reste ouverte dans l'immédiat. "Nous poursuivons notre tâche, en maintenant, aujourd’hui plus que jamais, notre soutien à la République islamique d’Afghanistan", poursuit-il. Il précise aussi que les personnels afghans de l'ambassade, ceux des institutions qui en dépendent, ainsi que ceux de l'ONG française Amitié franco-afghane (Afrane), ont été évacués ces dernières semaines vers la France, en vertu du droit d'asile.

Les troupes étrangères, présentes depuis 20 ans en Afghanistan dans le cadre d'une coalition menée par les Etats-Unis sous l'égide de l'Otan, ont entamé début mai leur retrait définitif du pays, prévu pour s'achever d'ici la fin août. A la faveur de ce retrait, les talibans mènent depuis deux mois une offensive tous azimuts contre les forces afghanes et se sont emparés de vastes territoires ruraux. Privées du crucial soutien aérien américain, les forces afghanes n'ont opposé jusqu'ici qu'une faible résistance et ne contrôlent plus essentiellement que les grands axes et les capitales provinciales, dont certaines sont encerclées.

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1840) : MARDI 13 JUILLET 2021

Mardi 13 Juillet 2021 - Un diamant de 1.174 carats, le 3e plus gros du monde, découvert au Botswana

La société minière canadienne Lucara a annoncé avoir trouvé un diamant de 1.174 carats au Botswana.

Un énorme diamant brut, impressionnant caillou aux reflets argentés qui se love dans la paume d'une main, a été découvert en juin au Botswana, a-t-on appris mercredi auprès de la société canadienne Lucara.

La pierre précieuse de 1.174 carats, découverte le 12 juin, vole la troisième place, sur le podium des plus gros diamants au monde, à une autre pierre exceptionnelle trouvée quelques jours plus tôt, le 1er juin, dans le même pays mais par une autre société minière.

C'est une découverte "historique, pour nous et pour le Botswana aussi", a commenté la directrice général de Lucara, Naseem Lahri. "Dans la hiérarchie des grandes pierres, elle se situe au troisième rang", a-t-elle fièrement affirmé à l'AFP, lors de sa présentation au gouvernement à Gaborone. Cette dernière découverte conforte le Botswana dans sa position de leader sur la scène mondiale des plus grosses pierres, avec six des plus gros diamants au monde.

Le diamant découvert le 1er juin, de 1.098 carats, appartient à l'entreprise Debswana, détenue conjointement par le gouvernement et le diamantaire sud-africain De Beers. Et le plus gros diamant connu est le "Cullinan", de plus de 3.100 carats, mis au jour en Afrique du Sud en 1905.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1840) : MARDI 13 JUILLET 2021

Mardi 13 Juillet 2021 - La France envoie plus d'un million de doses de vaccin en Tunisie :

La Tunisie a le taux de mortalité lié au Covid-19 "le plus fort" de tout le continent africain et de tout le monde arabe, selon un représentant de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

La France va fournir dans les semaines à venir plus d'un million de doses de vaccin à la Tunisie, ravagée par l'épidémie de Covid-19, a annoncé mardi le ministère des Affaires étrangères. Paris a parallèlement décidé de placer le pays sur sa liste rouge, "ce qui signifie que les non-vaccinés ne pourront s'y rendre ou en revenir sans motif impérieux", a annoncé mardi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

Lors d'un entretien téléphonique dimanche avec son homologue Othman Jerandi, le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a promis de "renforcer rapidement son aide pour accompagner la Tunisie dans sa campagne de vaccination", selon un communiqué de sa porte-parole.

Le ministère promet ainsi "l'arrivée imminente d'un premier don français de 324.000 doses de vaccins AstraZeneca" via le système Covax, destiné à garantir un accès équitable aux vaccins aux pays riches comme aux pays défavorisés, ainsi que "la livraison de 800.000 doses de vaccins supplémentaires (...) dans les prochaines semaines", incluant 300.000 doses supplémentaires de vaccins AstraZeneca et 500.000 doses de vaccin monodose Janssen.

La France fournira également à la Tunisie du "matériel sanitaire de première nécessité, notamment des consommables, des équipements de production d'oxygène médical et des lits de réanimation", en sus des équipements déjà livrés le 3 juin, à l'occasion d'un déplacement en Tunisie du Premier ministre français Jean Castex.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1840) : MARDI 13 JUILLET 2021

Mardi 13 Juillet 2021 - Le directeur général de la santé Jérôme Salomon va quitter son poste :

Jérôme Salomon va quitter le poste de directeur général de la santé, où il avait été nommé en janvier 2018 par Agnès Buzyn, la première ministre de la Santé du quinquennat d'Emmanuel Macron. Le ministère de la Santé confirme : «Le directeur général de la santé quittera ses fonctions lorsque son remplaçant aura été désigné. Il sera appelé à d’autres fonctions mais demeure aujourd’hui totalement mobilisé sur la gestion de la crise sanitaire qui est sa priorité.»

Ce professeur de médecine, spécialiste des questions de santé publique et d'épidémiologie, discipline à laquelle il a consacré sa thèse de doctorat, s'est retrouvé en première ligne dans la gestion de la pandémie depuis son apparition sur le sol chinois à la fin de l'année 2019.

Ce haut fonctionnaire, plutôt classé à gauche, passé par les cabinets des ministres Bernard Kouchner et Marisol Touraine, est devenu une figure familière pour le grand public lors du premier confinement au printemps 2020. Chaque soir ou presque, par une conférence de presse largement retransmise et traduite simultanément en langue des signes, depuis une salle au rez-de-chaussée du ministère de l'avenue de Ségur, il dressait le bilan de la progression du virus, de ses ravages et des connaissances à son sujet. Il détaillait le nombre de contaminations, le nombre d'appels à SOS Médecins, le nombre de lits occupés et le nombre de décès.

C'est dans le cadre de ce bilan quotidien, le 17 mars, qu'il a déclaré : «Ne portez pas de masques. Les masques sont uniquement pour les malades, les transports sanitaires, pour les secours aux personnes et pour les soignants.» Quelques mois plus tard, en septembre, auditionné par la commission d'enquête du Sénat sur le Covid, il a concédé une «expression très maladroite de [sa] part», mais rappelé le contexte de «fortes tensions sur les masques».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (1840) : MARDI 13 JUILLET 2021

Mardi 13 Juillet 2021 - La France inflige à Google une amende de 500 millions d'euros sur les droits voisins :

Le gendarme français de la concurrence est passé mardi des injonctions aux sanctions contre Google, qui va devoir payer 500 millions d'euros d'amende sur le dossier des droits voisins, dans la première décision prononcée par une autorité de régulation sur ce sujet en Europe. L'Autorité de la concurrence reproche au géant de l'internet ne pas avoir négocié "de bonne foi" avec les éditeurs de presse sur l'application des droits voisins, la rémunération due aux éditeurs pour la reprise de leurs contenus. Elle a par ailleurs ordonné à Google de "présenter une offre de rémunération pour les utilisations actuelles de leurs contenus protégés" aux éditeurs et agences de presse, sous peine de se voir infliger des astreintes qui pourront aller jusqu'à 900.000 euros par jour au total.

"C'est la plus forte amende" jamais infligée par l'Autorité de la concurrence pour un non-respect d'une de ses décisions, a indiqué sa présidente, Isabelle De Silva, en présentant la décision à la presse. Ce n'est toutefois pas la plus forte amende toutes décisions confondues prononcée par l'Autorité, qui avait condamné Apple à payer 1,1 milliard de dollars en mars 2020 pour "abus de dépendance économique" envers ses revendeurs.

"Nous avons voulu marquer la gravité" des manquements de Google à ses obligations, a justifié Mme De Silva. Google ne "semble toujours pas accepter la loi" créant les droits voisins, or "il n'appartient pas à un opérateur de refuser la loi". L'entreprise américaine s'est dite "très déçue" par cette décision. "Nous avons agi de bonne foi pendant toute la période des négociations. Cette amende ne reflète pas les efforts mis en place, ni la réalité de l'utilisation des contenus d'actualité sur notre plateforme", a déclaré un porte-parole dans une réaction transmise à l'AFP. Mais pour l'Autorité, le comportement de Google a relevé "d'une stratégie délibérée, élaborée et systématique de non-respect" de l'injonction de la négociation de bonne foi.

La décision était très attendue car c'est la première décision prise par une autorité de régulation sur les droits voisins à la suite d'une législation européenne mise en place en 2019 et que la France a été la première à transposer. Le conflit entre Google et les éditeurs de presse français concerne les droits que doit verser Google pour les contenus de presse - extraits d'articles, photos, vidéos, infographies... - qui apparaissent dans les pages de résultats lors d'une recherche de l'internaute. Le moteur de recherche avait d'abord refusé de rémunérer les éditeurs, les estimant suffisamment rétribués par le trafic qu'il envoyait sur leurs sites.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens